LES 4 DIMENSIONS DE LA FOI par Michael Lebeau – Pasteur

Elisabeth m’envoie cet article, qui converge étonnament, avec une autre approche, vers l’article que je viens d’écrire:

Marthe ou Marie ? L’action ou l’écoute ? Par Michelle d’Astier de la Vigerie.

1 Quelques jours après, Jésus revint à Capernaüm. On apprit qu’il était à la maison, 2 et il s’assembla un si grand nombre de personnes que l’espace devant la porte ne pouvait plus les contenir. Il leur annonçait la parole. 3 Des gens vinrent à lui, amenant un paralytique porté par quatre hommes. 4 Comme ils ne pouvaient l’aborder, à cause de la foule, ils découvrirent le toit de la maison où il était, et ils descendirent par cette ouverture le lit sur lequel le paralytique était couché. 5 Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : Mon enfant, tes péchés sont pardonnés. 

6 Il y avait là quelques scribes, qui étaient assis, et qui se disaient au dedans d’eux : 7 Comment cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul ? 8 Jésus, ayant aussitôt connu par son esprit ce qu’ils pensaient au dedans d’eux, leur dit : Pourquoi avez-vous de telles pensées dans vos coeurs ? 9 Lequel est le plus aisé, de dire au paralytique : Tes péchés sont pardonnés, ou de dire : Lève-toi, prends ton lit, et marche ? 10 Or, afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a sur la terre le pouvoir de pardonner les péchés : 11 Je te l’ordonne, dit-il au paralytique, lève-toi, prends ton lit, et va dans ta maison. 12 Et, à l’instant, il se leva, prit son lit, et sortit en présence de tout le monde, de sorte qu’ils étaient tous dans l’étonnement et glorifiaient Dieu, disant : Nous n’avons jamais rien vu de pareil. 

Ce passage de Marc, raconte l’histoire de ce paralytique qui fut guéri par Jésus. Ce qui est étonnant dans cette histoire c’est que ce n’est pas la foi du paralytique qui a été soulignée par Jésus mais la foi des quatre hommes qui ont porté ce paralytique.

Il est écrit au verset 5 : « Jésus VOYANT LEUR FOI, dit au paralytique : Mon enfant, tes péchés te sont pardonnés. »

Oh ! N’est-ce pas merveilleux de voir que chaque fois que le Seigneur Jésus voit un homme ouvrir la porte de la foi, il entre par la porte et intervient ? Alléluia ! Si seulement, nous pouvions davantage croire en lui et manifester le même genre de foi que ces quatre hommes ont manifestée !

UN MESSAGE QUI A PRODUIT UN GRAND MIRACLE DANS LA VIE DE MA FAMILLE :

Mon épouse et moi, essayions d’avoir des enfants depuis plusieurs années, mais le médecin nous avait dit que ce ne serait pas possible sans traitement à cause du cycle de mon épouse. Lorsque nous avons entendu ce mauvais rapport médical, nous avons placé notre confiance en Dieu, fermement convaincus de ceci : ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu (Luc 18:27).

Quelques semaines plus tard, alors que nous étions en train de louer le Seigneur à l’église, je me suis souvenu de cette histoire dans les évangiles, l’histoire de ces quatre hommes qui portèrent leur ami paralysé…

Tout à coup, un message d’encouragement venait de naître dans mon coeur, inspiré par la foi de ces quatres hommes. Je montai alors sur l’estrade, pour encourager le peuple de Dieu en partageant ce message.

Lorsque mon épouse présente dans l’auditoire l’entendit, la foi jaillit dans son coeur comme des éclairs et elle se mit à confesser une parole de foi : « Je suis fertile au nom de Jésus ! Je suis fertile ! ». Elle savait à ce moment là qu’elle avait reçu son miracle. C’est cela la foi !

La foi c’est croire qu’on a déjà reçu ce que l’on a réclamé en priant ! Quelques semaines plus tard, nous apprenions qu’elle était enceinte de notre premier enfant qu’on appela « Louis ». Alléluia ! La foi n’échoue jamais !

CHAQUE HOMME REPRÉSENTE UNE DIMENSION DE LA FOI :

Voici le message que j’ai reçu. Chacun des quatre hommes représente une dimension de la foi.

  • Le 1er homme : la dimension du croire
  • Le 2ème homme : la dimension de l’action
  • Le 3ème homme : la dimension de la persévérance
  • Le 4ème homme : la dimension de l’audace

LE 1ER HOMME : LA DIMENSION DU CROIRE

Je peux imaginer ce premier ami qui, lorsqu’il apprit que Jésus guérissait les paralytiques, crut dans son coeur que son ami paralysé pourrait, lui aussi, être guéri. La foi commence à naître dans votre coeur chaque fois que vous entendez parler de ce Jésus extraordinaire qui fait des miracles.

Quelle que soit la situation par laquelle vous passez, sachez que Jésus est la solution. La foi commence par le fait de croire dans son coeur. Crois-tu aujourd’hui que Jésus peut transformer tes larmes en joie ? Crois-tu qu’il a la puissance de t’accorder ce miracle dont tu as besoin ?

Actes 2 : 21
21 Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

LE 2ÈME HOMME : LA DIMENSION DE L’ACTION

Le second ami c’est celui qui dit : « Ok, nous n’allons pas simplement croire que Jésus peut le guérir mais nous allons passer à l’action ! Nous allons apporter notre ami aux pieds de Jésus pour qu’il le touche et notre ami sera guéri. Nous ne pouvons pas passer à côté d’une telle opportunité ! »

Beaucoup de personnes aujourd’hui croient que Jésus guérit mais bien moins de personnes décident de passer à l’action en faisant appel à Jésus pour être guéries. Elles préfèrent d’abord consulter les médecins et prendre des médicaments, chercher de l’aide auprès des hommes plutôt que de se tourner de tout leur coeur vers celui qui a créé l’homme : le Seigneur Jésus !

La foi ce n’est pas la dimension de croire dans son coeur, la foi c’est aussi passer à l’action! Vous devez poser un acte de foi et aller à la rencontre de Dieu avec foi dans la prière.

Hébreux 11 : 1
1 Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas.

Oui ! La foi c’est croire fermement, mais c’est aussi une démonstration de ce que l’on ne voit pas. Ces quatres hommes ont porté ce paralytique sur plusieurs kilomètres parce qu’ils savaient que Jésus allait le guérir. La foi est une démonstration dans le visible des convictions cachées de votre coeur !

LE 3ÈME HOMME : LA DIMENSION DE LA PERSÉVÉRANCE

Le troisième ami, c’est celui qui va choisir de persévérer quand des obstacles se dressent sur leur route. Ils ont cru, ils ont agi en allant vers Jésus mais voilà qu’une foule – sûrement des milliers de personnes comme dans un stade de football – leur bloque le passage. Ils auraient pu se décourager, mais je peux imaginer ce troisième homme dire : « Écoutez les gars, notre miracle est à portée de main ! On ne va pas abandonner maintenant et faire marche arrière ! Nous devons persévérer et ne pas abandonner ! »

Alléluia ! C’est cela la foi : elle n’abandonne jamais, elle ne considère pas les obstacles mais elle reste les yeux fixés sur la glorieuse espérance.

Combien de personnes se sont tournées en direction de Jésus mais n’ont pas persévéré dans la foi, ont douté, ont abandonné en voyant les obstacles se dresser sur leur route ? Qu’il n’en soit pas ainsi dans nos vies bien-aimés mais imitons ceux qui, par la foi et la persévérance dans la foi, héritent des promesses.

Hébreux 6 : 12
12 en sorte que vous ne vous relâchiez point, et que vous imitiez ceux qui, par la foi et la persévérance, héritent des promesses.

Une personne qui persévère à croire en Dieu et qui ne se tourne pas vers un plan B est une personne qui agit dans la foi.

LE 4ÈME HOMME : LA DIMENSION DE L’AUDACE

Le quatrième ami, c’est celui qui met la cerise sur le gâteau, c’est la plus haute dimension de la foi ! C’est celui qui ouvre tellement grand la porte de la foi que les anges et l’Esprit du Seigneur ne tardent pas à franchir la porte pour accomplir la promesse de Dieu à votre égard.

Le quatrième ami c’est celui qui manifeste de l’audace. Je peux l’imaginer dire : « Nous avons cru, nous avons agi, nous avons persévéré mais là, nous ne pouvons pas attendre plus longtemps, nous allons faire preuve d’audace, nous allons passer par le toit ! »

La foi audacieuse se moque de ce que penseront les autres. Elle se moque des conséquences ! « Tant pis pour le propriétaire de la maison, nous allons démonter son toit. Jésus doit intervenir il n’y a pas d’autre alternative ! »

Chers amis, de quoi avez-vous besoin aujourd’hui ? Dans quelle impasse vous trouvez-vous ? Quelle que soit votre situation, la foi doit jaillir de votre coeur au point que vous manifestiez un acte d’audace.

Mon épouse m’a confessé haut et fort : « Dieu m’a dit qu’il a entendu mes prières et qu’il m’a exaucé ! Je suis fertile ! ». Quelle audace !

Dans Marc 7, alors que son miracle ne semblait pas être pour aujourd’hui, la femme grecque d’origine syro-phénicienne a déclaré par la foi : « Nous les petits chiens en dessous de la table mangeons les miettes qui tombent de la table » et le Seigneur lui répondit : « A cause de cette parole, va, le démon est sorti de ta fille ! » Alléluia !

La foi n’est pas politiquement correcte, la foi audacieuse dérangera les religieux et vous fera sortir de votre zone de confort mais souvenez-vous de ceci : ce que vous affirmez avec assurance, c’est ce que vous obtiendrez !

Si seulement, nous pouvions croire, agir, persévérer et être audacieux aujourd’hui, alors tout deviendrait possible !

Photo de Michael Lebeau
Pasteur

Laisser un commentaire