LE CORBEAU ET LE RENARD, une chronique de Michel-André

« Car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni rien de secret qui ne doive  être connu » (Mt 10 :26)

 Ceci est une image de ce qui devrait se produire très bientôt…

Curieusement, c’est maintenant seulement que M. Hollande se rend en visite officielle chez le souverain pontife alors qu’il est aux commandes de l’Etat depuis presque deux ans. Aurait-il subitement quelque chose à se faire pardonner ? Lui, grand athée laïc s’il en est, aurait-il  besoin d’une absolution papale ?

Certes c’est une tradition pour bon nombre de présidents, princes  et autres régnants d’aller faire allégeance au « successeur de Pierre », qui, je le rappelle, est traité comme un chef d’état à part entière et prétend aux mêmes prérogatives-si ce n’est davantage encore- que ceux des états laïcs. Tradition, mais plus encore pour certains présidents français tels Nicolas Sarkozy et auparavant le Général de Gaulle, V. Giscard d’Estaing  qui furent nommés « Chanoine d’honneur de St Jean de Latran » la basilique papale. Aujourd’hui M. Hollande a aussi droit à ce même titre honorifique…

On croyait pourtant  le divorce entre l’Eglise et l’Etat consommé depuis longtemps. Mais rassurons-nous :

la religion n’a rien à voir dans tout cela !

Sans aucun doute ce voyage est bien loin d’être une simple formalité ou une banale visite de courtoisie comme on pourrait se l’imaginer. Derrière cela se profile  une stratégie très élaborée et redoutable, tandis que le monde se trouve  au bord du chaos.

Bien qu’au beau milieu de la tourmente médiatique de ces dernières semaines dans laquelle il se trouve, M. Hollande, qui au fond n’en n’a cure, ne perd surtout pas de vue les objectifs qu’il s’est fixé, en accord avec une certaine élite que nous connaissons bien-et dont il fait partie – afin de rendre notre nation encore plus exsangue et tributaire d’un état, omniprésent, lorsqu’il s’agit de s’ingérer dans de très sensibles affaires de société, mais totalement absent dès que l’on parle de retraites, de chômage ou de santé publique, ou encore d’avenir et d’éducation pour nos enfants et petits-enfants…sauf s’il s’agit de détruire ce qui a été péniblement construit depuis des générations et de saper consciencieusement et  méthodiquement les valeurs morales de notre société.

On constatera avec beaucoup de dépit, voir de tristesse et d’inquiétude, le plongeon inexorable vers le néant qui est préparé pour ce monde qui s’obstine dans son idolâtrie pour les déesses « Raison », « Humanisme » et « Tolérance », les trois « mamelles » du déclin de nos sociétés occidentales.

Au nom de ces « divinités » on accepte l’inacceptable comme norme sociétale malgré quelques vagues débats télévisuels (où l’on fait souvent semblant de s’offusquer) pour, en définitive, faire fi des irréductibles opposants qui entendent conserver au moins un peu de moralité, et faire voter précipitamment des lois tueuses pour la famille, la justice, le couple, les enfants, les vieillards, les handicapés…

Pendant ce temps on nous abreuve, toujours par médias interposées, des frasques présidentielles-bien piètres exemples à infliger à une société déjà à la dérive- et des scandales politico-mafieux de quelques brebis galeuses bien au chaud dans leurs cabinets ministériels.

Mais ce n’est pas cela le plus préoccupant.

Il y a une véritable obsession du pouvoir en place, qui est de détruire en imposant la dictature de la Loi.

Un exemple concernant l’éducation de l’enfant : « Il faut arracher l’enfant à ses conditionnements familial et culturel… » dixit V. Peillon ; autrement dit « parents confiez-nous vos enfants nous saurons les éduquer, (ou plutôt les rééduquer), à notre manière ! ».

La France vient d’être classée 26è sur les 65 pays de l’OCDE pour son niveau scolaire dans une étude Pisa de 2012. Pas de quoi pavoiser. Le niveau général est en forte baisse mais cela n’inquiète pas outre mesure nos pouvoirs publics pas plus que les inégalités sociales qui se font de plus en plus sentir, pas davantage encore que les chefs d’entreprises qui partent à la retraite avec de quoi subvenir à leurs luxueux besoins pour des décennies et que, pendant ce temps, la file des demandeurs d’emploi poursuit son inexorable ascension, que les mères de famille ont de plus en plus de mal à nourrir leurs enfants, à trouver un logement, la liste est hélas bien longue encore…

L’Etat est devenu, en quelques années, une pieuvre monstrueuse aux tentacules gigantesques.

L’hyper capitalisme  s’est mué en une sorte hybride de marxisme totalitaire, pharaonique, qui ne profite qu’aux amis du pouvoir. La classe moyenne est désormais composée de serfs condamnés à subir les caprices d’un « Duce » ou d’un « Führer » des temps modernes, hiératique, granitique et totalement insensible à la détresse de ses concitoyens, une espèce de Louis XIV en costume cravate dont la devise est la même :

« L’Etat c’est moi ! » et aussi « L’Europe c’est moi ! »

Alors, quel sens  donc accorder à cette visite papale ?

Rien d’autre que de renforcer des liens occultes entre un pouvoir temporel inflexible et un pouvoir « spirituel » drastique, sous des dehors faussement compatissants envers les plus pauvres, qui, bientôt deviendront les ennemis de l’un comme de l’autre.

Un athée laïc et un Jésuite ? Voilà encore une union contre-nature, l’alliance du sabre et du goupillon version XXIe siècle sous des dehors bon enfant. Un  peu de religion pour faire illusion, se donner bonne conscience, pour en définitive, vendre son âme au diable et son pays avec. L’inquisition religieuse se joint à la dictature civile.

Ne nous y trompons pas : les jugements sur la France ont déjà commencé, mais qui s’en émeut sincèrement et cherche à comprendre le pourquoi des choses ?

Eglise réveille-toi et prépare-toi ! Le pire est à venir sur ce monde mais pour nous qui croyons et persévérons, le meilleur nous attend.

« Parce qu’une sentence contre les mauvaises actions ne s’exécute pas promptement, le cœur des fils de l’homme se remplit en eux du désir de faire le mal. Cependant, quoique le pécheur fasse cent fois le mal et qu’il y persévère longtemps, je sais aussi que le bonheur est pour ceux qui craignent, parce qu’ils ont de la crainte devant lui. Mais le bonheur n’est pas pour le méchant, et il ne prolongera point ses jours, pas plus que l’ombre, parce qu’il n’a pas de la crainte devant Dieu. » (Ec 8 :11-13)

 

  26Comments

  1. RV   •  

    Très bon article.
    je ne suis pas la pour dénoncer « qui suis je ? a part un enfant racheter a grand prix  »
    Il reste un aspect non évoqué ,ce sont ces guerres intestines ou nous nous battons a coup de versets non pour la vérité mais pour des justifications personnels ou un statut social ou l’œuvre de NOTRE DIEU nous permet d’oublier la grâce reçu en faveur de notre gloire quotidienne .
    Sommes nous pas « coller » au monde et non a part ?
    A part nos pasteurs aurons nous des comptes a rendre pour nos frères si ce n’est notre manque d’amour? l’amour ne justifie pas tout mais il pardonne tout.
    Dans le temps notre SEIGNEUR béni uniquement SES œuvres.
    Soyez Bénis.

  2. SandrineFromBelgium   •  

    Très bon article comme d’habitude.

    Bonne continuation

  3. Miche-André   •  

    Merci. Soyez bénis et prions pour notre pays et…ses dirigeants.

  4. Miche-André   •  

    Voilà que M.Peillon, ministre de l’éducation nationale veut convoquer les parents qui boycottent la luciférienne théorie du genre, et notamment le programme « ABCD égalité »…
    Encore un exemple de mainmise de l’état dans des affaires qui n’ont rien à voir avec l’éducation scolaire.
    Imposer par la force= dictature

  5. zoé   •  

    Bonjour !

    C’est clair, nous rentrons dans une vraie dictature ! Le meilleur des mondes !!!!!!!!!!!

    • Martine   •  

      Une dictature froide , implacable mais qui se présente …en habit social , en langage d’ouverture , en esprit de liberté …..quoique , le diable peut bien se transformer en  » ange de lumière  » …!!

  6. zoé   •  

    Tout à fait Martine !!! Pauvre France ………………………………..

  7. Emanuelle   •  

    Je confirme très bon article comme d’habitude! Qui ouvre les yeux et qui rappelle qu’ils faut être prêt car les temps changent! Et le Mashia’h revient!
    De plus en plus, on aura besoin du SAR SHALOM (Prince de Paix).
    Que l’ADONAÏ nous fortifie dans ces temps difficiles.
    C’st bizarre que Michel-andré tu ai fait allusion à Louis XIV, c’est lui qui a lancé le fameux code noir pour lancer l’esclavage dans les îles française. C’est effrayant!
    Mais on sent quelque chose est entrain de changer avec toutes ces lois. La famille est non protègée, les présidents ne sont plus crèdibles, le temps est dans le négatif et les présidents aussi.
    Mais réjouissons nous! La tour de babel n’est jamais arrivée au sommet! L’ETERNEL s’est levé!

  8. Miche-André   •  

    à Emmanuelle,
    C’est aussi Louis XIV qui a fait révoquer l’Edit de Nantes en 1685, institué les « dragonnades » et les persécutions contre les protestants.
    Bref une dictature en chaussures à talons, rubans et perruques poudrées par un homme qui aussi collectionnait les maîtresses…comme par hasard!

  9. banjo-003   •  

    Je ne partage pas votre analyse sur le sujet traité dans votre article au même titre que certains de vos lecteurs qui semblent béats d’admiration. Rien de curieux dans la visite de Hollande qui prépare les élections municipales et européennes en croyant qu’un petit voyage au Vatican va changer la donne électorale. Il s’agit en effet d’une « stratégie très élaborée et redoutable » mais venant du personnage aucune surprise. Cette visite trompe peu de catholiques qui comprennent la manœuvre et qui ne changeront pas d’avis.
    Le président français a été reçu d’ailleurs avec froideur par ce pape qui sait comment sont traités les catholiques de France, de même que leurs églises, cimetières et prêtres. Il a ses antennes . Je ne vois pas où est l’union entre un anti-chrétien affirmé et l’église catholique. Il n’y a aucune alliance ici mais un voyage on-ne peut-plus protocolaire à visées électorales.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Je pense que tues juste loin de la vérité, car elle est trop terrifiante !

  10. banjo-003   •  

    Petite erreur lors de l’écriture; c’est le mot  » contrairement à « qui aurait du être employé au début du message et non pas « au même titre que » …..

  11. banjo-003   •  

    A noter les massacres par les protestants de catholiques, sachant que la plupart des guerres dites de religion étaient surtout politiques :
    – massacre de Cahors ( 1560 )
    – 1ers massacres de protestants avec prise de villes comme Le Mans, Poitiers, Lyon, Rouen ( 1562 ).
    – à noter le terrible iconoclasme des églises des Pays-Bas en 1566.

    Ci joint la description en 1820 de l’Histoire des révolutions des villes de Nîmes et d’Uzès, par le ,compte Adolphe de Pontécoulant – Les Michelades à Nîmes (1567 )

    « …A Nîmes, c’est Jacques de Crussol, frère du Duc d’Uzès qui porte les ordres du prince de Condé. Il faut prendre les armes, égorger les prêtres, les religieux et les principaux catholiques. L’ordre est exécuté le mardi 30 septembre jour de la Saint Michel.
    Vers Midi, plusieurs groupes de gens armés envahissent les rues en criant « tue, tue les papistes ». Ils mettent le feu à la cathédrale, pillent les églises de la ville, massacrent les résistants et font prisonniers près de cent personnes qu’ils rassemblent à partir de 21h dans la cour de l’évêché, tout proche de la cathédrale. De coups d’épée, en coups de dague, on massacre, on égorge et on jette les corps dans le puits de la cour, qui en fut presque comble…»
    S’il est vrai que les catholiques ont plus massacré, les protestants ne sont pas en reste.Il faut souligner que les protestants se sont rangés du côté de la République au 19è siècle, les catholiques penchant eux du côté de la monarchie. Il était donc maladroit pour les historiens et propagandistes républicains de souligner les massacres commis par les protestants. Les protestants jouissent toujours d’une image favorable dans les médias entre autre pour ces raisons.

    • Michele Vassart   •  

      Ce qui démontre une fois encore qu’être religieux n’est pas forcément être chrétien. Quelle que soit la dénomination.
      Un chrétien qui a l’Esprit-Saint en lui, à moins qu’il ne soit totalement rétrograde, ne peut en aucun cas commettre ce genre d’atrocités.
      Tous ces faits relèvent de la politique et non de la vraie foi en Dieu.
      Et derrière on trouve toujours les mêmes aux commandes, et surtout la même puissance maléfique.
      Les protestants jouissent-ils vraiment d’une meilleure image dans les médias ?
      Actuellement tout ce qui est religieux est descendu partout.
      Le seul qui bénéficie encore d’une présence régulière dans les différents journaux, et souvent pour en donner une bonne image, c’est le pape.
      Je ne sais pas si c’est vraiment ce qui doit nous rassurer.

  12. banjo-003   •  

    @Michele Vassart
    On ne comprend pas cette fixette de la part de certains chrétiens sur le pape dont la puissance n’est plus que l’ombre de l’ombre de ce qu’elle fut durant une période de l’Histoire. Le pape devrait,selon moi, inquiéter infiniment moins que certaines idéologies politico-religieuses qui correspondent comme un gant à la description de l’antichrist faite dans les Évangiles par St Paul. Mais c’est vrai qu’il est plus facile de tirer sur une ambulance.

    • Michele Vassart   •  

      Sans faire de fixette sur le pape je suis loin de le considérer comme une ambulance.
      J’ai plutôt la conviction qu’une partie de la vraie puissance se trouve au Vatican. Si ce n’était pas le cas les grands de tous les « royaumes » n’y feraient pas un passage obligé.
      Et les médias s’en désintéresseraient complètement dans le contexte anti Christ actuel.
      Mais seul Dieu connait la vérité.
      Faisons lui confiance pour tout amener à la lumière.

  13. Miche-André   •  

    Franchement non, l’omniprésence du pape ne nous rassure en rien, au contraire. Pourquoi le montre-t-on autant ces temps-ci?
    On veut faire de lui un homme de paix, bon, attentif aux plus pauvres…une nouvelle idole en sorte! Cela permet au moins aux journaux d’avoir de quoi écrire pour quelque temps encore. Les hommes décidément ont besoin de s’accrocher à quelqu’un.
    C’est ignorer vraiment ce qui se cache derrière cette façade.
    Accrochons-nous plutôt à Christ!

  14. banjo-003   •  

    @Michele Vassart
     » J’ai plutôt la conviction qu’une partie de la vraie puissance se trouve au Vatican  » écrivez-vous.
    Peut-être avez-vous raison, peut-être pas, seul le temps le dira. Puisque vous dites qu’une  » partie de la vraie puissance  » se trouve au Vatican, cela suppose qu’une autre partie n’y est pas. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette autre partie de  » la vraie puissance  » que vous n’abordez pas. Merci d’éviter si possible les bottages en touche ou l’enfumage, comme vous voudrez.

    • Michele Vassart   •  

      @ pour Banjo

      Oui bien sûr, je peux répondre.
      Je crois que la franc-maçonnerie et les jésuites sont les deux facettes d’une même pièce.
      Ceux qui contrôlent le monde ne perdent jamais car ils sont toujours des deux côtés à la fois. Peu importe pour eux qui perd ou gagne, leur plan se poursuit. C’est pourquoi ils ont pu le mener pratiquement à terme.
      Mais encore une fois, la vérité entière nous sera révélée par le Christ lors de son retour.
      Il y a sans nul doute encore bien des choses qu’on ignore.

  15. banjo-003   •  

    @Michele Vassart
    Très bien. Vous situez donc cette autre puissance uniquement dans la franc-maçonnerie et le jésuitisme. N’y-a-t-il pas d’autres puissances auxquelles vous n’auriez pas pensé ou que vous n’auriez pas évoquées par omission, par peur ou par commodité intellectuelle ? Cherchez bien. Merci pour votre réponse.

    • Michele Vassart   •  

      @ pour Banjo

      Ni omission, ni peur, ni commodité intellectuelle.
      Vous voulez me faire dire quoi au juste ?
      Qu’il y a un pouvoir juif derrière tout ça ? Les prétendus juifs que vous pouvez trouver dans ce complot sont dénoncés par le Christ comme  » ceux qui se disent juifs et ne le sont pas ». La synagogue de satan. Rien à voir donc avec le vrai peuple juif. Dieu connait les siens.
      Faux catholiques, faux protestants, faux juifs, tout est infiltré et pratiquement faux partout. Le seul appui solide c’est Dieu, et sa parole.
      Nous sommes dans un monde de mensonges et d’inversions.
      Seule l’union par l’Esprit de tous les enfants de Dieu sera une force capable de s’opposer aux forces du mal.
      C’est ce que nous recherchons et c’est Dieu qui nous fera prendre le bon chemin si nous regardons à Lui, et nous fortifiera.
      Tout le reste n’a que peu d’importance.
      Donc restons-en là de cette conversation qui ne mène à rien.
      Que Dieu vous bénisse et vous éclaire !

  16. banjo-003   •  

    @Michele Vassart
    Ne me faites pas dire ce que je n’ai pjamais dit. Je n’ai jamais cité les juifs, c’est vous qui le faites. Il y a un autre pouvoir qui s’étend depuis quelques années sur toute la planète et qui veut changer de fond en comble le monde pour un société tyrannique, rétrograde et totalitaire. On sent quand même poindre un certain agacement chez vous, comme si toute analyse un peu approfondie vous était insupportable. Restons en là en effet. Il est facile de citer la franc-maçonnerie, les jésuites, les catholiques,un monde de mensonge, les faux catholiques, les faux protestants, etc…Les grands boulevards du prêt-à-penser ont toujours été plus commodes que les sentiers ardus de la réflexion.

  17. Michele Vassart   •  

    Pour « Banjo ». Il n’y a pas d’agacement chez moi. Par contre chez vous je ne trouve pas beaucoup de franchise et de loyauté. Si vous connaissez des choses que nous ignorons dites les, ou alors gardez-les pour vous et n’essayez pas de les faire dire par les autres.
    Nous sommes ici dans un contexte biblique et il est évident qu’il y a un pouvoir qui s’étend sur toute la planète. Le complot des nations contre l’Oint de l’Eternel se trouve dans la bible.
    Et il y est clairement parlé de la synagogue de satan, ceux qui se disent juifs et ne le sont pas.
    Jésus n’est ni un menteur ni un affabulateur.
    La vraie puissance dans ce complot, c’est satan, qui séduit toute la terre. Nous sommes dans une guerre spirituelle. Et nos armes sont spirituelles.
    Un chrétien agit toujours avec clarté et transparence et jamais, en aucun cas, de la façon dont vous agissez.
    Vous voulez être sauvé, laissez tomber votre suffisance, au lieu de vous penser plus intelligent que les autres, car devant Dieu ça ne tient pas.
    Peut-être suis-je dans les grands boulevards de prêt-à-penser, tandis que vous êtes bien plus haut sur les sentiers ardus de la réflexion, mais comment Dieu nous voit-il ?
    Tout cela a t’il de l’importance pour lui.
    Mon but, mon envie sincère, c’est de faire passer le message du Christ et d’apporter sa lumière sur la terre. Et ce genre de discussion n’y aide pas. C’est ce dont je me soucie, pour vous, et pour les personnes qui passent sur ce site.

  18. banjo-003   •  

    @Michele Vassart
    Si ce genre de discussion n’y aide pas on ne comprend pas ce que vous faites sur ce site où vous semblez vous épancher généreusement. Il faudrait être conséquent avec soi-même aussi.
    Personnellement je crois que toute discussion lorsqu’elle est constructive est éclairante et utile.
    Ensuite j’ai donné juste mon opinion sur cet article et sur les sempiternelles critiques unilatérales sur les catholiques hélas habituelles chez certaines franges évangéliques.
    Je n’ai pas attaqué des personnes comme vous le faites. Mais vous avez raison, restons en là, si vous le voulez bien, merci.

    • Michele Vassart   •  

      J’ai été catholique toute ma vie avant que Dieu ne me fasse la grâce de me donner cette conviction de péché et cette nouvelle naissance nécessaires pour être sauvée. Il a instantanément levé le voile sur les erreurs doctrinales de cette religion et toute son idolâtrie.
      J’avais passé ma vie à prier Marie et les Saints.
      Quelle tristesse dans mon cœur en réalisant que j’avais négligé tellement celui qui est LE SEUL médiateur entre Dieu et les hommes. LE SEUL rédempteur. LE SEUL nom donné par lequel on puisse être sauvé.
      Je ne fais pas partie d’une église évangélique. Je suis enfant de Dieu et je sers et je suis celui qui est Le Chemin, La Vérité et La Vie.
      Loin de moi l’idée d’attaquer qui que ce soit. Mon but est toujours de mettre en garde et de sauver en fonction de ce que Dieu me met à cœur.
      Ne vous battez pas pour défendre une structure humaine, qui va s’effondrer de toute façon, car c’est écrit.
      Battez-vous pour amener la Lumière du Christ à ceux qui en ont besoin.
      C’est là ce que Dieu nous demande.
      Mon désir et ce que je demande à Dieu c’est qu’il fasse pour vous ce qu’il a fait pour moi.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Michele Vassart est devenue webmaster de ce blog. Elle t’a proposé quelque chose de sensé: au lieu de traiter tous les autres d’ignares, de partager ce que tu sais…

      Tu ne le fais pas. Par contre tu viens défendre un système totalement pourri, que la Bible appelle « la grande prostituée », parce que tu n’as pas les yeux ouverts.

      Tu peux avoir avalé 100 000 traités scientifiques, si tu ne connais pas le véritable Jésus – Christ, tu ne sais rien..

      D’ailleurs ton ton provocateur et agressif en dit long : tu es à un milliard d’années lumière de la vérité;..

      Mais, en pliant le genou devant Christ, en comprenant qu’il est aussi DIEU LE PÈRE venu au milieu des hommes, et que Marie n’a été qu’une « mère porteuse » de la chair dont Christ a dit qu’elle ne servait à rien, tu aurais une chance de réduire les années lumière à néant…

      Mais Dieu résiste aux orgueilleux !

Laisser un commentaire