La minute du pasteur Petero: Le ministère féminin… tellement discuté!

Note MAV: Le pasteur Pétero défend avec vérité le ministère féminin. Pour ma part, Je pense que le problème est dépassé: ceux qui veulent continuer à être aveugles, malgré la démonstration évidente que Dieu oint des ministères de fmme, resteront aveugles. Ce message est prope à  encourager des femmes qui ont été rabaissées, humiliées, et souvent muselées dans leur assemblée. Mais je préfère faire un autre constat, celui que les hommes délaissent trop souvent et de plus en plus leurs responsabilités, dans le monde, dans la famille et dans l’Eglise.

Beaucoup doivent reprendre la place que Dieu avait donné à Adam: celle de protéger la vie, sous toutes ses formes. Tant d’hommes sont devenus des prédateurs au lieu d’être des protecteurs, des démissionnaires dans leur famille et dans l’Eglise au lieu d’être des colonnes sur lesquelles on peut s’appuyer. Et tant, sous l’influence de religions, telles l’Islam mais aussi le catholicisme du temps de l’Inquisition, ou sous l’influence d’idéoligies politiques, telles le communisme qui a décimé des millions de personnes, ou le socialisme qui en fait presque autant, mais de manière plus sournoise, par des lois mortifères maquillées en lois humanistes.

Je suis bien placée pour savoir combien un ministère féminin est attaqué. C’est affolant, souvent très douloureux, et j’adhère à ce que dit le pasteur Montéro sur la mysogynie écclésiale, quasi générale, qui se camoufle si hypocritement derrière quelques versets tronqués et tordus dans l’Esprit. Mais il y a bien longtemps que j’ai compris que c’était cette mysogynie même qui nous protégeait, nous femmes dans le ministère, du risque d’être formatées par l’Establishment dans ses modes de fonctionnement qui ne sont en rien bibliques. Nous n’avons que Christ sur qui nous appuyer, et c’est bien là notre plus grande force.

Un peu comme pour Deborah, C’est souvent quand les hommes délaissent leur mission et leur élection que Dieu lève des femmes avec puissance:

Juges 5: 7 Les chefs étaient sans force en Israël, sans force, Quand je me suis levée, moi, Débora, Quand je me suis levée comme une mère en Israël.

Quand elle s’est mise à combattre, les étoiles ont combattu avec elle, c’est écrit ! Et elle a remporté une victoire telle que tout le peuple a été sauvé.

Je me réjouis de la prophétie, que j’espère prête de se produire:

Mal 3:23 Voici, je vous enverrai Élie, le prophète, Avant que le jour de l’Eternel arrive, Ce jour grand et redoutable. 24 Il ramènera le coeur des pères à leurs enfants, Et le coeur des enfants à leurs pères, De peur que je ne vienne frapper le pays d’interdit.

Oui, il manque beaucoup de vrais pères dans les familles,et beaucoup de vrais pères spirituels dans l’Eglise. On a souvent l’impression qu’elle est composée d’orphelins, à commencer pas ses dirigeants. Alors merci Seigneur pour ces mères que tu lèves et qui n’ont aucune crainte, car elles marchent avec toi.

  4Comments

  1. Dan1210   •  

    Je reviens sur la vidéo du pasteur Petero postée la semaine passée, le 06.09.2018, que je n’ai pas vue tout de suite.

    Je suis surpris que personne ne réagisse aux propos contenus dans cette vidéo, car au-delà de la question de la place de la femme dans l’église, c’est peu dire que l’argumentation est discutable, cela sauterait probablement aux yeux si cela touchait un autre sujet. Mais, vu que le sujet fait partie des 3 « sujets interdits » dans l’église, soit : la trinité, le rôle de la femme et l’argent (dîme), alors on ne voit même plus le reste du propos et l’argumentation digne des libéraux les plus radicaux.

    Citations de la vidéo (env. min.13) :
     Donnez-moi une seule raison logique (mot répété 3 fois de suite) d’empêcher une femme de prêcher ?
     (Réponse avec dédain et mépris) « haah c’est la parole, c’est la parole »
     Excusez-moi mon frère, ma sœur, si tu mets la parole à ce niveau-là, tu es dans l’idolâtrie par ce que tu fais de l’idolâtrie de la parole (dit avec condescendance)
     La parole sans l’esprit ne signifie rien et n’a aucune valeur
     Chaque fois que vous empêchez quelqu’un de prêcher, homme ou femme, sous prétextes divers , vous combattez la gloire de Dieu, Moi je vous le dit.

    Et bien effectivement, pour argumenter de la sorte, il faut se débarrasser de la parole, toute la Parole de Dieu, car la Parole de Dieu dit tout autre chose de la première à la dernière page. Reste la logique.

    Quant à l’empêchement de prêcher, que dire des innombrables prêcheurs non appelés par le Seigneur, non remplis de l’Esprit de Dieu qui officient tous les dimanches ? La logique ?

    C’est précisément la Parole écrite qui nous protège des dérives, c’est notre seul rempart, le rempart de l’amour de la vérité, et, la vérité se trouve dans la Parole. L’Esprit nous enseigne toute la vérité pour la rendre vivante, mais l’esprit de Dieu ne s’oppose jamais à la Parole de Dieu et pour cause, Dieu est un.

    Mais le combat n’a pas changé : « Dieu a-t-il réellement dit ? » Toute tentation, toute déviation, toute apostasie, sont immanquablement fondés sur cette question.

    Matthieu 5 :18-19 : Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.

    Ap. 22.19 : si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.

    L’argument massue du St-Esprit est la règle universelle pour précisément valider des déviations, toutes les dérives sont justifiées de la sorte (>Mega church, prospérité, le « fameux » Toronto, des pratiques occultes dans l’église, etc., etc..). Je mets de côté les dérives religieuses car c’est une autre catégorie et l’Esprit n’est alors jamais évoqué.

    Je précise que je ne suis de loin pas un « anti St-Esprit », bien religieux, tout au contraire d’ailleurs, je rêve de voir à nouveau les dons de l’Esprit dans l’Eglise qui en manque si cruellement, et pas seulement pour une élite devant un parterre de spectateurs en extase. Mais les dons pour une église vivante qui connait son Seigneur et obéit à sa voix, chacun dans son rôle, dans les œuvres préparées d’avance pour lui.

    Samedi dernier débutait la paracha no 51 Nitsarim (ce qui veut dire debout, debout devant l’Eternel) , préparation de Roch Hachana, elle commence comme- suit :

    Deutéronome 29 :9 : Vous observerez donc les paroles de cette alliance, et vous les mettrez en pratique, afin de réussir dans tout ce que vous ferez.

    Vous connaissez la suite en particulier :
    30:15 Vois, je mets aujourd’hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal.
    30:16 Car je te prescris aujourd’hui d’aimer l’Éternel, ton Dieu, de marcher dans ses voies, et d’observer ses commandements, ses lois et ses ordonnances, afin que tu vives et que tu multiplies, et que l’Éternel, ton Dieu, te bénisse dans le pays dont tu vas entrer en possession.

    « haah c’est la parole, c’est la parole »

    Pour l’amour de la vérité, devant le Fidèle et Véritable.

    J’allais envoyer ce message ainsi, mais voici ce que je viens de voir sur le précieux site « Rencontrerdieu.com ».

    https://www.rencontrerdieu.com/project/retour-a-veritable-saine-doctrine-cours-montage-video-inedit/

  2. yael   •  

    Pour ma part femme ou homme n’a strictement aucune importance pourvu que ce qui est dit soit de la bonne nourriture, vivante, des mets succulents pleins de moelle.
    J’ai, au fil de ma vie d’église (30 ans), entendu beaucoup de prédications faites par des hommes ou des femmes.

    La plupart n’apportaient pas la VIE, prenant plus naissance dans la doctrine de l’église que dans la Parole vivante de Notre Elohim.
    D’autres, par contre, étaient extraordinaires de Vie, de celles-là je me rappelle certaines phrases, qui me sont aujourd’hui encore très utiles pour ma marche avec le Seigneur. Elles sont peu nombreuses il est vrai mais elles étaient faites par des hommes ET des femmes consacrés, remplis de ces fleuves d’eau vive promis par Yahusha.

    Je me plais toujours à dire aux personnes qui grincent des dents sur les femmes qui annoncent la Parole que Yahusha lui-même a chargé une femme d’avoir l’honneur d’annoncer son retour à la vie ce n’est pas rien !

    Et pourquoi ? Parce-qu’il n’y avait qu’elle, dans ce matin glacial, pour venir au tombeau, les hommes s’affligeaient et pleuraient nous dit Marc. C’était correct aussi. Ils avaient perdus leur maître je ne me permettrai jamais de les juger. Je lis seulement dans ma bible que le premier messager de la bonne nouvelle est une femme !!!

    Alors homme ? femme ? enfant ? ânesse ? corbeau ? Si celui qui parle, qui apporte la nourriture, est mandaté par Yahuah c’est bénédiction et Vie pour le peuple !!!!!

Laisser un commentaire