Colère d’un homo contre Hollande, le président au cœur sec

Ceci m’a été transmis pas un ami pasteur

La-durete-du-Coeur---Qaswatou-al-Qouloub

Source : http://www.google.fr/search?client=safari&rls=en&q=lettre+d’un+homosexuel+à+François+Hollande&ie=UTF-8&oe=UTF-8&gfe_rd=cr&ei=wlMHU4SULsTljwex64HYDg

 

Monsieur le président,

Devenu, en une année, le président le plus détesté de toute la 5e République, vous vous interrogez peut-être sur ce record d’impopularité. Je viens – bénévolement – vous en donner la clé.

Contrairement à ce que beaucoup disent, ce qui choque le plus, dans votre personnalité, ce n’est ni votre effrayante mollesse, ni vos gaffes répétées, ni même votre criante incompétence, mais, jointe à tout cela, votre trop visible sécheresse de cœur. Depuis votre élection, le ciel a pourtant multiplié ses efforts pour humidifier l’atmosphère. Il n’a pas réussi à toucher votre cœur. Et cette sècheresse d’âme vous rend détestable.

Notez que c’est un ensemble : la sécheresse et même la dureté sont assez facilement tolérées chez une personne active, énergique, entreprenante. À l’inverse, le rigolard rondouillard reste, dans son lard, sympathique, quoique apathique, tant qu’il est généreux, affable et bienveillant. Mais réussir à être à la fois grassouillet et sec, flasque et roide – en un mot : mou mais dur, c’est votre secret. Celui de votre impopularité.

Votre sécheresse, vous l’étalez en permanence. La seule émotion que la misère d’autrui réussisse parfois à vous inspirer, c’est l’amusement. Face à la détresse des commerçants de Lourdes, par exemple : « Hé, hé, hé ! Votre saison est en croix ! Hi hi hi ! » Si ce n’est pas de l’inhumanité, qu’est-ce donc ?

En deux circonstances : envers les mourants et envers les homosexuels, cette inhumanité atteint des sommets.

Inhumanité face aux mourants

Un de vos enfants, Monsieur Hollande, fait une tentative de suicide (notez qu’il aurait des motifs, le malheureux). Comment réagissez-vous ? Essayez-vous de comprendre le message de détresse qu’il vous adresse ? Ou bien l’aidez-vous tranquillement à achever son acte, lui plantant un couteau dans le cœur, et déclarant avec votre sourire satisfait : « C’est lui qui a choisi ! » ?

Je pose la question pour la forme, vu que vous avez déjà donné la réponse. Vous êtes, monsieur Hollande, pour le suicide assisté. Ou plutôt : le suicide apaisé. Dans la bonne humeur. Avec quelques petites blagues, si possible.

Tout le monde sait pourtant, au moins depuis La Fontaine (La Mort et le bûcheron), qu’on peut appeler la mort sans souhaiter réellement mourir. Tous les spécialistes vous expliqueront que les demandes d’euthanasie proférées par certains malades sont très souvent des appels à l’aide. Ce qu’ils veulent, au fond, c’est seulement qu’on les entoure mieux. Mais il est tellement plus facile de déclarer en un cri de douleur : « Je veux mourir », que de détailler précisément ses besoins. Cela ne signifie aucunement qu’on veut vraiment mourir. Tout le monde le comprend. Tout le monde sauf vous, Monsieur Hollande. Vous aussitôt, vous tuez. Et vous proclamez, avec votre éternel sourire satisfait : « C’est eux qui l’ont voulu ! »

Quand on manque à ce point de la plus nécessaire des intelligence, l’intelligence du cœur, quand on est incapable d’entendre les cris de détresse des personnes dans la souffrance et qu’on pousse la cruauté jusqu’à les prendre au mot dès qu’elles appellent la mort, peut-on prétendre avoir un cœur ?

Inhumanité face aux homos

Même chose envers les homos, Monsieur Hollande. Là, je suis directement concerné, puisque je suis homosexuel. Du coup, j’ai pleinement ressenti le message de haine que vous m’avez adressé à travers la loi Taubira.

Message de haine, oui ! Une haine clairement discernable derrière le discours officiel (compassionjusticeégalité des droits,…) – cette haine froide qu’on appelle ordinairement : indifférence, égoïsme, mépris absolu.

Pourquoi, Monsieur Hollande, pourquoi cet empressement à prendre au mot l’infime minorité qui réclamait le « mariage gay » ? Pour payer vos dettes de campagne envers M. Bergé ? Sans doute. Mais aussi, et surtout, pour ne pas avoir à entendre le cri de détresse caché dans cette revendication farfelue. C’est tellement commode, n’est-ce pas ? On prend au mot, pour ne pas avoir à entendre la véritable demande. Et hop : l’euthanasie ! Et hop : le « mariage gay » !

La réalité, Monsieur le président, c’est que beaucoup d’homosexuels sont des blessés. Des blessés de la vie. Ils souffrent de leur état. Un certain malaise interne les avertit, plus ou moins clairement, qu’ils ont, en eux, quelque chose de déréglé. C’est d’abord la compassion qu’ils attendent.

Je vous entends d’ici : Pas du toutL’homosexualité n’a rien d’une blessure. Regardez ces milliers de gens qui défilent chaque année lors de la Gay-Pride pour afficher à la face du monde leur fierté, leur joie, leur béatitude d’être homosexuel !

« La réalité, Monsieur le président, c’est que beaucoup d’homosexuels sont des blessés. Des blessés de la vie. Ils souffrent de leur état. Un certain malaise interne les avertit, plus ou moins clairement, qu’ils ont, en eux, quelque chose de déréglé. C’est d’abord la compassion qu’ils attendent. »

Toujours la même tactique, Monsieur le président. Prendre les gens au mot, sans regarder ce qu’il y a derrière. Un grand blessé aurait suffisamment de cran, suffisamment de fierté pour vous dire, avec un sourire forcé : « Tout va très bien » que vous le feriez immédiatement expulser de l’hôpital, en déclarant tranquillement : « Il l’a dit lui-même, tout va très bien ! »

Pas besoin d’être grand psychologue pour comprendre que la fierté ultra-affichée des militants gay, et leur extrême susceptibilité, cachent une blessure intérieure. Une blessure que je connais bien, monsieur le président, pour en souffrir moi-même. Je me rends compte qu’il y a en moi quelque chose d’anormal. Et je comprends très bien qu’on puisse, par fierté, se raidir contre ce constat. Surtout si d’autres personnes sont venues – consciemment ou inconsciemment, par maladresse ou par cruauté – appuyer là où ça fait mal. Réaction de fierté : Même pas mal ! Récupération immédiate du président au cœur sec qui ne veut surtout pas avoir à se soucier des autres :  Vous voyez bien qu’il n’a pas mal !

Oui, une minorité d’homosexuels a demandé le « mariage gay ». Comme un fils de divorcés fait un caprice pour essayer d’attirer l’attention. Il réclame à grand cri un jouet dont il n’a rien à faire. Ce qu’il veut, c’est que ses parents se réunissent à nouveau pour l’aimer ensemble. Mais le père se croit d’une générosité indépassable en achetant le jouet. Pour faire taire les cris.

Encore ce père donne-t-il un vrai jouet ! Tandis que les homos n’auront jamais, jamais la réalité du mariage ! Tout au plus la noce – s’ils peuvent payer

Ce que vous manifestez par cette loi Taubira, Monsieur Hollande, c’est votre mépris universel. Votre morne indifférence pour tout ce qui n’est pas vous ! On se demande d’ailleurs, dans cette histoire, ce que vous méprisez le plus,  le mariage ou les homos ? Vous le leur jetez comme on balance un vieux meuble à des brocanteurs venus sonner à la porte – ravi de vous débarrasser à bon compte, d’un seul coup, de l’un et des autres…

Vous connaissez la blague classique : Le socialisme aime les pauvres ; c’est pour ça qu’il les multiplie. Cette bonne farce vous amuse tellement que vous la refaites aux homos. Vous vous employez à les multiplier …

Car, non, Monsieur Hollande, contrairement à ce que raconte votre propagande officielle, on ne naît pas homo. Du moins, rien ne le prouve. Beaucoup d’homos sont des accidentés de la vie. Je sais bien que certains le nient frénétiquement, mais pourquoi les mêmes insistent-ils tant pour se faire appeler « gays », sinon pour cacher leur tristesse intime ? Pourquoi se sentent-ils si vivement agressés par les propos « homophobes » sinon parce qu’ils réveillent leur inquiétude intérieure ?

Tout semble indiquer qu’on ne naît pas homo. On le devient. Souvent malgré soi. Des chocs, des accidents, des circonstances assez diverses peuvent incliner un enfant en ce sens :

–         l’homosexualité est souvent liée à une blessure affective à l’égard du parent de même sexe ;

–         l’homosexualité peut être la conséquence d’un rejet par les camarades de même sexe, rejet qui peut lui-même avoir différents motifs (par exemple, une mauvaise coordination œil-main, selon la thèse du Dr Fitzgibbons) ;

–         l’homosexualité peut aussi être une réaction à une éducation trop puritaine (cf. les explications du docteur Stocker),

–         elle peut être, tout simplement, la suite de réflexes conditionnés contractés au moment de l’éveil de l’instinct sexuel.

–         Etc. (Je ne prétends pas être exhaustif.)

Dans tous ces cas, l’homo perçoit son homosexualité comme une donnée de nature, presque innée, tant elle semble s’imposer à lui spontanément, sans avoir été choisie. Elle est pourtant la conséquence d’un accident (ou de plusieurs accidents successifs). Et elle est ensuite renforcée, comme toute habitude, par chacun des actes allant dans ce sens.

Maintenant, examinons votre politique.

Vous voudriez multiplier les chocs générateurs d’inversion sexuelle, que vous ne pourriez pas mieux faire :

• Vous favorisez l’union libre, le PaCS, le divorce et tout ce qui peut désagréger la cellule familiale :  vous multipliez donc les blessures affectives,

• Sous couvert de bonté et de justice pour les homos, vous promouvez l’homosexualité à la télévision, à l’école et jusque dans le mariage. Vous influencez ainsi des jeunes qui, à cause de vous, seront enfermés dans une homosexualité qu’ils n’ont pas choisie. Une homosexualité qui ne les aurait peut-être jamais tentés s’ils n’avaient pas été atteints (comme je l’ai été, et sans l’avoir cherché) par des images les poussant en ce sens, juste au moment sensible.

• Enfin pour enfermer encore plus sûrement dans l’homosexualité, vous avez trouvé encore mieux que l’éducation puritaine : l’éducation « Gender ». La négation de la sexualité ! Combien d’adolescents seront, grâce à vous, désorientés, déséquilibrés, voire poussés au suicide ?

Beaucoup d’homosexuels sont des accidentés de la vie. Ils n’ont pas choisi l’homosexualité (du moins, pas entièrement). Ils n’y sont pas nés non plus. Ils y ont été poussés par des circonstances, des chocs, des accidents. Évidemment, des accidents, il y en aura toujours. On ne pourra jamais les empêcher tous. Mais le rôle des pouvoirs publics est quand même plutôt de les réduire que de les favoriser, non ? Or vous faites exactement l’inverse.

Vous prétendez aimer les homos. Mais vous favorisez l’homosexualité. Belle trouvaille socialiste, Monsieur le président : prouver son « amour » pour les accidentés en multipliant les accidents ! Quand on en arrive là, c’est sûr, on n’a pas de cœur, mais a-t-on encore un cerveau ?

Veuillez agréer, monsieur le Président, mes meilleurs souhaits de guérison.

page 1

page 2

page 3

  37Comments

  1. SandrineFromBelgium   •  

    Cette lettre décrit bien le climat d’indifférence d’aujourd’hui et de ces dirigeants. On vote des lois iniques pour ne pas avoir à affronter les problèmes profonds de la société, on cherche à éliminer systématiquement les faibles, les plus pauvres, ceux qui ne peuvent pas se défendre ( par exemple les bébés, avec l’avortement).
    Tout ceci parce que affronter ces problèmes profonds pourraient conduire beaucoup à reconnaitre leur impuissance et à crier à Jésus. Je remercie le Seigneur parce que malgré tout il y a encore des homos qui abandonnent cette existence auto-destructive et basée sur la haine de soi-même pour suivre Jésus.

    Je crois que bientôt viendra le tour du Cannabis, ils sont actuellement sur le point de  » dépénaliser  » la con
    sommation de Cannabis et de « légaliser » la vente…pendant que des jeunes meurent et que les hôpitaux psychiatriques se remplissent de cas de schizophrénie (= manifestation démoniaque, ) liés au Cannabis.

    Je crois que les dirigeants actuels, comme Obama et F. Hollande viennent de battre le record du nombre de lois iniques votées en un intervalle de temps extrêmement court et à un rythme particulièrement effréné. Ce n’est que le début.

    Malheureusement le point commun entre ces deux présidents( et bien d’autres) c’est qu’ils ont été élevés au rang de messie, de sauveur, par des peuples qui s’obstinent à placer leur espérances entre les mains d’hommes…de la même nature que eux…

  2. Michel-André   •  

    La loi tue. Elle ne résoudra jamais les problèmes touchant à la vie intime des citoyens. C’est comme un pansement sur une jambe en bois: aucun effet positif!

  3. Guillaume   •  

    Bonjour,

    Effectivement, ces lois iniques sont inquiétantes.
    En ce qui concerne l’avortement et l’euthanasie, les écritures sont claires: « Tu ne commettras pas de meurtre. » (Ex 20 13)
    Or, l’avortement et l’euthanasie, comme je les comprends, sont une violation de ce commandement fondamental de l’Ancien Testament. Or la Bible est aussi claire sur le fait que la violation de ce commandement a pour conséquences des malédictions. Voici des passages qui selon moi mettent l’accent sur les conséquences de l’avortement, la légalisation de la drogue, l’euthanasie et bien d’autres choses encore:

    Maudit soit celui qui méprise som père et sa mère. (Deut 27: 16): Dans le contexte de cet article, je pense à l’euthanasie des vieilles personnes (et maintenant en Belgique des enfants) sous tous les prétextes, quels qu’ils soient.

    Maudit soit celui qui déplace les bornes de son prochain. (Deut 27: 17): Dans le contexte de cet article, je pense d’une façon plus abstraite au droit à la vie et à une bonne santé physique et mentale de chacun.

    Maudit soit celui qui fait égarer un aveugle dans le chemin. (Deut 27: 18): Il suffit de penser aux idéologues derrière les lois sur l’avortement, l’euthanasie, le mariage homosexuel et bientôt la légalisation de certaines drogues qu’on sait dangereuses.

    Maudit soit celui qui porte atteinte au droit de l’immigrant, de l’orphelin et de la veuve. (Deut 27: 19): Dans le contexte biblique, je pense au mépris des plus faibles dans une société, donc aussi aux enfants, aux vieillards, aux pauvres, aux invalides, aux malades etc.
    Dans le contexte actuel, les faibles sont tous ceux qui ne peuvent vraiment pas pour une raison quelconque apporter leur offrande sous une forme quelconque au dieu Argent qui est, comme on le sait, la puissance spirituelle de Mammon. Autrement dit, ces lois iniques ouvrent discrètement la porte à l’élimination de ceux qui coûtent de l’argent à la société au lieu d’en rapporter à une minorité corrompue, même si par le passé, ces derniers ont apporté leur contribution à notre société par leur travail et leurs engagements ou même s’ils continuent de la faire malgré leur(s) handicap(s).

    En ce qui concerne l’homosexualité la Bible est aussi claire. Dans Lévitique 18: 22, il est clairement écrit: « Tu n’auras pas de rapports sexuels avec un homme comme on couche avec une femme. » Dans le contexte biblique, il est aussi probablement question de rites païens, mais dans les faits, ça reste la même chose. Or, c’est déjà connu depuis au moins 25 ans que l’homosexualité est liée à un problème d’identité et que ce n’est pas, comme certains l’avaient prétendu, à des gènes. D’où, l’attitude de cet homo est tout à fait compréhensible et juste.

    Dans cet article, on peut donc voir un cri d’alarme de la part de quelqu’un qui sait de quoi il parle car il vit ces choses en pratique.

  4. Marie-Charlotte de Hautecloque   •  

    Mais on touche le fond ! (Si j’ose dire…).

    Madame d’Astier de la Vigerie ! Allez vous continuer de publier des articles rédigés par des hypocrites ?

    Car visiblement, cet article n’a JAMAIS ÉTÉ rédigé par un homosexuel.

    Cela est de la propagande et contraire aux lois de Dieu !!

    Pour les incultes (nombreux) de ce site, le terme gay est l’acronyme de Good As You.

    Pour les non-anglophones (aussi nombreux que les incultes), cela signifie « Aussi bien que toi ».

    Voilà.

    J’attends que la sagacité de vos esprits (ce dont je doute) cesse de laisser publier des articles creux, inutiles et non avenus.

    Ainsi soit-il.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Pour l’instant, ce qui me frappe surtout, c’est ton ton dédaigneux et ta hauteur méprisante…

      J’ai mis le lien de la source: il est aisé de penser que c’est effectiement une lettre non écrite par un homo, mais ce n’est pas sûr. Car j’ai aussi entendu des homo qui crient à Dieu pour leur délivrance, et qui savent fort bien que cette loi « pro homo » est en fait leur pire ennemie…

      Donc ce ne sont pas des hypocrites, mais c’est juste l’expression de la vérité…

      Tu ferais bien de descendre de ton piédestal: ton arrogance suinte à distance ….

    • MJ   •  

      Marie Charlotte

      ce qui est contraire aux lois de Dieu c’est l’homosexualité, considérée comme une abomination.: source la Bible.

      Commence par étudier les lois de Dieu avant de vouloir dire ce qui y est contraire, cela t’évitera de grosses erreurs.

      MJ

      • Jean-Pierre L.   •  

        @ MJ, concernant  » l’Abomination » selon Dieu L’Eternel, devant Ses yeux: Les pensées du Seigneur sont bien au dessus de celles des hommes et, qui connaît ce qui est en l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui? De même aussi, personne ne connaît ce qui est en Dieu, si ce n’est l’ Esprit de Dieu.L’Esprit Saint connait la profondeur des pensées de Dieu, Il sonde tout…
        Paroles de Notre Seigneur Jésus-Christ,( Notre Roi et Sauveur) dans l’ Evangile « selon » (à savoir écrit par) Matthieu ( c’est Lévi le péager, l’un des 12 apôtres de Jésus ) au Chapitre 11 versets 13 à 24:
        « Car tous les prophètes (qui parlaient par l’ Esprit de Christ )et la Loi (la Torah) ont prophétisé jusqu’à Jean (le baptiseur, rempli du Saint Esprit dès le sein de sa mère). Et, si vous voulez le comprendre, c’est lui (Jean) qui est l’Élie qui devait venir ! Que CELUI (ou celle) qui a des oreilles pour entendre, entende !!! (ce que L’Esprit dit…)
        A qui comparerai-je CETTE génération? Elle ressemble à des enfants assis dans des places publiques, et qui, s’adressant à d’autres enfants,disent: » Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé ; nous avons chanté des complaintes, et vous ne vous êtes pas lamentés.

        Car Jean (le baptiseur, la Voix qui crie dans le désert, celui dont il est écrit : « Voici, J’envoie Mon messager devant Ta face, Pour préparer Ton chemin devant Toi…) est venu, ne mangeant ni ne buvant, et ils disent : » Il a un démon !!! »
        Le Fils de l’homme (à savoir Jésus de Nazareth, l’Homme Parfait selon Dieu, Le « Dernier « Adam, Le Christ, La Parole de Dieu faite chair…) est venu (c’est sa 1ère Venue en tant que Fils de l’ Homme sur cette terre actuelle), mangeant et buvant, et ils disent: « C’est un mangeur et un buveur, un ami des publicains et des gens de mauvaise vie !!! » Mais « La Sagesse » (comprenez de Dieu) a été justifiée par Ses œuvres (celles de Dieu Lui-Même)..
        .

        Alors Il (Jésus ) se mit à faire des reproches AUX VILLES dans lesquelles avaient eu lieu la plupart de Ses miracles, parce qu’elles ne s’étaient pas repenties !!!
        « Malheur à toi, Chorazin ! Malheur à toi, Bethsaïda ! car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre !!!
        C’est pourquoi Je (Moi, Jésus) vous le dis : »Au jour du Jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous! »
        « Et toi, Capernaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel? Non !!! Tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts !!!

        Car, (Jésus donne LA RAISON, pour laquelle « Capernaüm », au fond c’est aussi un avertissement pour toutes les villes qui lui ressemblent, du Jugement de Dieu ) si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits dans »Sodome », elle subsisterait encore aujourd’hui !!! »

        C’est pourquoi Je (Moi, Jésus) vous le dis: » Au jour du Jugement, « LE PAYS » de Sodome sera traité MOINS rigoureusement que toi (Capernaüm) ! « 

        Si pour Dieu, le fait de Lui désobéir est comparable à de l’ occultisme, combien le fait de ne pas se repentir, de se tourner vers Dieu, de Lui rendre grâce, bref de Lui être indifférent(e)…Et ce malgré les miracles de Dieu, cela équivaut à « Ses yeux » au péché de « Sodome » en terme de Jugement, et Son Jugement est juste! Voyez comment Jésus interpelle « Capernaüm », ville où a résidé Jésus et où Il a accompli de NOMBREUX miracles! Cela doit nous amener à vraiment réfléchir, « Le Jour du Seigneur » se rapproche effectivement…

        Pour complément, si vous le voulez, vous pouvez méditer le Chapitre 1 de la Lettre de Paul aux Romains. Fraternellement en christ.

        • Michele Vassart   •  

          « Car, (Jésus donne LA RAISON, pour laquelle « Capernaüm », au fond c’est aussi un avertissement pour toutes les villes qui lui ressemblent, du Jugement de Dieu) si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits dans »Sodome », elle subsisterait encore aujourd’hui !!! »
          C’est pourquoi Je (Moi, Jésus) vous le dis: » Au jour du Jugement, « LE PAYS » de Sodome sera traité MOINS rigoureusement que toi (Capernaüm) ! » »

          Le péché de Sodome n’en était pas minimisé mais Capernaüm avait bénéficié de la présence de Jésus et de miracles pour la convaincre de péchés et lui ouvrir les yeux.
          Cette ville croyait suivre les voies de Dieu mais n’a pas eu assez d’humilité malgré de nombreux signes pour reconnaître son Sauveur et ses propres erreurs.
          C’est un avertissement à prendre très au sérieux en effet.
          Et une invitation pressante pour notre temps à reconnaître celui qui est le Chemin qui mène à la Vie et à entendre sa voix.
          L’homosexualité reste un péché parmi d’autres péchés qui ferme la porte du Royaume de Dieu si on ne s’en repent pas et si on ne change pas de comportement.
          Il n’y a pas ambiguïté là-dessus dans la parole.
          Mais d’autres péchés sont tout aussi graves.
          L’homosexualité est souvent d’ailleurs une conséquence du péché comme il est dit justement dans la lettre aux romains.
          Ce comportement va souvent de pair avec l’idolâtrie et le rejet de Dieu et alors c’est Dieu qui « livre » à des passions déshonorantes. Ce qui signifie que c’est déjà une sorte de jugement de la part de Dieu.
          Personne ne peut se permettre de prétendre connaître le cœur de Dieu pour émettre des jugements à sa place. Notre devoir c’est de partager la parole de Dieu avec patience et amour et c’est Dieu qui ensuite éclaire et fait le reste dans les cœurs.
          On trouve justement dans romains 1 un tableau assez surprenant de ce que nous vivons actuellement dans ce monde totalement égaré. Du moins c’est ce que je ressens en lisant ce passage.
          « Romains 1
          25 Ils ont échangé la vérité de Dieu contre le mensonge ; ils ont vénéré la création et lui ont rendu un culte plutôt qu’à son Créateur, lui qui est béni éternellement. Amen.
          26 C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions déshonorantes. Chez eux, les femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre nature.
          27 De même, les hommes ont abandonné les rapports naturels avec les femmes pour brûler de désir les uns pour les autres ; les hommes font avec les hommes des choses infâmes, et ils reçoivent en retour dans leur propre personne le salaire dû à leur égarement.
          28 Et comme ils n’ont pas jugé bon de garder la vraie connaissance de Dieu, Dieu les a livrés à une façon de penser dépourvue de jugement. Ils font ce qui est inconvenant ;
          29 ils sont remplis de toutes sortes d’injustice, de perversité, de soif de posséder, de méchanceté, ne respirant que jalousie, meurtre, rivalité, ruse, dépravation ; ils sont détracteurs ….
          30 médisants, ennemis de Dieu, insolents, orgueilleux, fanfarons, ingénieux à faire le mal, révoltés contre leurs parents ; »
          31 ils sont sans intelligence, sans loyauté, sans affection, sans pitié.
          32 Ils savent bien que, d’après le juste décret de Dieu, ceux qui font de telles choses méritent la mort ; et eux, non seulement ils les font, mais encore ils approuvent ceux qui les font.

        • MJ   •  

          Bonjour Jean Pierre L

          Ton post me conforte dans mon précédent commentaire : il faut commencer par étudier les lois de Dieu avant dire ce qui y est contraire.

          Plus on avance dans la connaissance des Ecritures, et plus il est nécessaire de revenir régulièrement à ces fondements… Les Pharisiens aussi avaient négligé cette humilité.

          MJ

  5. Marie-Charlotte de Hautecloque   •  

    @MJ

    Tu as tout à fait raison. J’applique les lois de Dieu et de la Bible.

    A ce titre, j’ai vendu ma fille comme servante, tel que c’est indiqué dans le livre de l’Exode, chapitre 21, verset 7.

    A votre avis, quel serait le meilleur prix ?

    (J’attends vos réponses, le marché est particulièrement prospère !)

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Eh bien, vous démontrez, chère hautaine, que vous n’avez pas compris grand chose à la bible, et surtout s le Nouveau Testament… au fait avez-vu un homme dans la Bible vendre sa fille comme servante ? La seule femme qui aurait dû vendre ses enfants comme esclaves pour Payer ses dettes, Dieu lui a envoyé Elisée pour faire un miracle ….

      Psaumes 37:25
      J’ai été jeune, j’ai vieilli ; Et je n’ai point vu le juste abandonné, Ni sa postérité mendiant son pain.

      Vous faites les mêmes remarques ignorantes que les Musulmans, pour justifier leur coran plutôt que la Bible !

    • MJ   •  

      Bonjour Marie Charlotte,

      Tu ne peux pas appliquer ce que tu ne connais pas. Tu n’appliques qu’une image de ce que tu crois être la vérité, comme les hommes de notre temps qui appliquent ce que la télé montre… une image de bobos parisiens…qui n’a rien à voir avec la réalité.

      Si tu te réfères uniquement à l’Ancien Testament tu es hébraïque, si tu es chrétienne, il te faudra faire quelque chose de très difficile : transcender l’Ancien Testament, pour que ce qui était actes et rituels, deviennent une réalité de coeur et d’esprit. C’est ce que nous dit Paul dans Hébreux, rappelant les Paroles de Dieu : « Je mettrais mes lois dans leur intelligence, je les écrirai sur leur coeur… »

      Tu connais mal les Écritures.
      L’Ancien Testament se basait sur des actes et rituels parce que les hommes étaient encore en l’état d’apprentissage de leur incapacité à réaliser toute la loi, comme un enfant applique les consignes de ses parents parce qu’il n’est pas capable d’avoir la loi en lui même et de l’appliquer par responsabilité, que la loi lui plaise ou pas.

      Le Nouveau Testament t’amène à devenir adulte en Christ  » afin de parvenir à l’état d’homme fait, à la stature parfaite de Christ…. » Ephésiens 4, ce qui veut dire que la Loi de Dieu est en toi, dans ton intelligence et inscrite dans ton coeur.
      Tu n’as plus besoin de rituels, tu connais la Loi de Dieu et tu l’appliques, non parce que c’est écrit dans un livre mais parce que ton intelligence sait que c’est la Vérité, et que ton coeur par fidélité et amour va appliquer cette loi, même si ton humanité trop limitée ne comprend pas toujours, tu sais que c’est la seule voie possible, et tu l’appliques parce que tu es devenue adulte, responsable, et qu’être adulte et responsable, ce n’est pas faire ce qui nous plait, mais faire ce qui DOIT être fait.

      En disant ce que tu dis, tu limites les lois de Dieu à l’Ancien Testament, tu montres que tu n’es encore qu’une enfant spirituelle, ayant besoin d’actes et de rituels pour se sentir réaliser la Loi de Dieu.

      Ainsi l’Ancien Testament dit  » Tu ne commettras pas l’adultère », mais dans le Nouveau Jésus dit  » Mais MOI JE VOUS DIT : quiconque regarde une femme pour la désirer a DEJA COMMIS DANS SON COEUR L’ADULTERE AVEC ELLE » Ainsi, le péché n’est pas l’acte réalisé, le péché c’est d’avoir pensé à l’acte.

      C’est toute la différence entre un adulte et un enfant. Un enfant en Christ pense que seul l’acte compte, l’adulte en Christ sait que penser à l’acte c’est déjà pécher.

      Tu me fais penser à ces enfants qui disent « ca y est!! j’ai fait mes devoirs » alors qu’en fait ils ont simplement survoler ceux ci sans chercher à comprendre de qui leur était demandé. Comme toi ils se sont débarrasser d’un rituel, mais n’ont jamais chercher à REUSSIR leurs devoirs, comprenant alors que l’important n’est pas l’acte « faire ces devoirs » mais l’apprentissage « j’ai appris et je peux continuer à progresser ».

      MJ

  6. Patrice   •  

    Le côté goguenard de Marie Charlotte est bien dans l’air du temps. Nous sommes habitués, ici sur ce blog, à plus d’humilité.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      ça sent bougrement la catho ( elle connaît la Parole de Dieu mais ne la comprend pas, c’est typique ), et en plus, snobinarde !!!:-)

      Moi aussi, dans le temps, je l’étais mais ne le savais pas. Dieu s’en est chargé !

      Elle est peut-être récupérable, qui sait ?

  7. Marie-Charlotte de Hautecloque   •  

    Parce que j’ai un prénom composé et un patronyme à particule, vous en concluez hâtivement que je suis une « Catho » ?

    Sauf que… C’est un pseudonyme. Et vous êtes tombée dans le panneau !

    Et c’est fou que l’on s’amuse ici. On balance deux ou trois vannes, et hop ! ça génère des commentaires aussi drôles que foireux !

    Ah, ma pauvre Michelle. Quel dommage que n’ayez rien compris ! (et vous clowns non plus, d’ailleurs!)

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Oh, j’avais compris depuis longtemps. J’ai suffisamment parcouru les milieux aristo pour savoir que les vrais aristo sont moins imbus d’eux-mêmes …. Jamais un vrai de Hautecloque ne viendrait flanquer un tel fatras d’arrogance ! Les snobs sont ceux qui les imitent et qui veulent faire croire « qu’ils en sont »… comme j’ai vécu cela durant 50 ans, je connais bien … et quand j’ai dit: « une snobinarde catho », je savais fort bien de quoi je parlais: toute ma jeunesse, on riait des Marie-Chantale qui se haussaient au -dessus de ce qu’elles étaient … marie-Charlotte, juste un dérivatif … GROS COMME UNE MAISON !

      Pan poum !, c’est toi qui est tombée dans le panneau: tu n’a pas supporté l’appellation ! Tu devrais avoir honte de voler un patronyme qui a démontré son intégrité, alors que tu n’as démontré que du mépris…

      On t’a juste laissé le loisir de reconnaître avec humilité la vérité…

      Que viens-tu faire ici ? Tu es comme les Pharisiens qui venaient piéger Jésus: ils étaient toujours confondus: j’ai bien choisi mes mots en disant « catho snobinarde »: tu t’es si bien sentie visée que tu as fini par te démasquer !

      • Jean-Pierre L.   •  

        @ Michelle, tu as très bien répondu à cette personne qui a emprunté le Pseudo de « Marie-Charlotte de Hautecloque ». Dès le début, je m’en doutais…;-)
        Aussi quand j’ai voulu lui répondre personnellement, ma femme qui est remplie de sagesse 🙂 m’a dit: » Le mieux c’est de ne pas lui répondre, et d’ignorer ses propos! » Fraternellement.

        • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

          Hormis quand c’est insupportable, je préfère publier et « titiller »: en général les gens se démasquent très vite. C’est aussi une école de discernement ! Car il arrive que nous nous trompions: Dieu nous a donné le discernement des esprits, mais pas des âmes: pour cela il faut souvent un peu de temps, le temps de voir les fruits !

          • Jean-Pierre L.   •  

            @ Michelle Bien-aimée du seigneur, je suis tout à fait d’accord avec ce que tu dis.
            De toute façon comme l’a dit Notre Seigneur Jésus-Christ: » Car il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni rien de secret qui ne doive être connu! »
            Et comme je ne le cesse de le répéter, tout vient un jour à la Lumière… Avis donc aux amateurs. 🙂
            Bon il faut que j’y aille, y a ma femme qui m’attend pour le vide dressing…
            J’y GO… d’Agneau
            🙂
            Fraternellement

  8. soso   •  

    Dieu en effet n’a pas envoyé Son fils pour qu’Il juge le monde mais pour que le monde soit sauvé par Lui. Jean 3:17

    Que de jugements! Sommes nous plus que Jésus!

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Dieu nous a aussi FORTEMENT RECOMMANDÉ de prendre garde aux faux ouvriers et aux séducteurs qui se multiplieraient dans la fin des temps.

      Se taire ne relève souvent pas du refus de juger, mais de la lâcheté ! Un berger ne laisse pas ses brebis aller dans la gueule des loups sans les avertir du danger… et les chiens de bergers non plus !!!!!

      Et la vérité peut sauver ! Pourquoi crois-tu que Jésus disait aux Pharisiens: bandes de vipères !… C’était pour en sauver quelques-uns !

      Aujourd’hui la mentalité « tolérance humaniste » fait d’effroyables ravages dans l’Église, au nom de « il ne faut pas juger »…

      Soyons cools, gentils, tolérants, et regardons avec un sourire attendri les gens basculer dans la géhenne pour l’éternité…

      Désolée, SOSO, MAIS TES REMARQUES RELÈVENT D’UN FAUX ÉVANGILE, PAS DE LA VÉRITÉ QUI
      SAUVE !

      Je vais te poser une question: que penserais-tu de gens qui se disent tes frères ou tes amis et qui ne t’avertiraient pas qu’en allant dans certains lieux, tu risquerais de te faire séduire, plumer et emmener dans une voie de perdition ? Qu’ils t’aiment ou te haïssent ? Je vais te répondre: s’ils sont sûrs que tu cours à ta perte en allant là, ce serait de l’irresponsabilité, de la haine et de l’égocentrisme.

      SÛREMENT PAS DE L’AMOUR !

  9. soso   •  

    Dieu en effet n’a pas envoyé Son fils pour qu’Il juge le monde mais pour que le monde soit sauvé par Lui. Jean 3:17

    Que de jugements! Sommes nous plus que Jésus!

    • soso   •  

      Le Seigneur m’a fait sortir d’une église apostate où l’évangile de prospérité y est prêchè et où les faux prophètes et ouvriers (dieu m’a dit… je prophétise ceci cela… donnez vos offrande aux pasteurs et vous serez bénis, etc , tout ce qui conduit les âmes en enfer), je ne pourrais jamais assez le remercier, enfin si, aujourd’hui par Sa grâce divine immérité j’ai toute l’éternité pour le faire!

      Mon commentaire ne s’appuie que sur Sa Parole, je suis désolé que cela vous ai mis mal à l’aise, je ne fait que dire la vérité ni plus ni moins que La parole. De plus vous ne me connaissez pas ni ne savez quelle assemblée je fréquente, ni qui sont mes frères et sœurs, mes conducteurs, ce qu’ils prêchent…Enfin, ce n’est pas grave, sachez pour vous rassurer que le Seigneur m’a conduit dans une assemblée où la saine doctrine est préché le véritable message de la croix, Gloire à Dieu éternellement amen! Soyez benie

      • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

        Alors amen, mais tu semblais critiquer l’article, alors que tu dis la même chose !!!!

      • soso   •  

        Dieu en effet n’a pas envoyé Son fils pour qu’Il juge LE MONDE mais pour que le monde soit sauvé par Lui. Jean 3:17

        Ce qui veut dire que nous n avons pas le droit de juger le monde

        • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

          Bon, comme c’est franchement fatigant de tout le temps répéter les mêmes choses à ceux qui font des doctrines à partir d’un bout de verset (USANT, USANT, USANT !!!! C’est comme cela qu’on se fait un faux évangile et que n’importe quel loup peut vous embarquer !), puisque tu viens nous envoyer et renvoyer ton même verset sans vouloir sonder les écritures ET COMPRENDRE CE QUE DIEU A VRAIMENT DIT SUR LE SUJET (ce n’est que lorsqu’on lit tous les textes qui se réfèrent au ême sujet qu’on peut établir une conviction: tout le reste, c’est de la légèreté), ni même entendre ce qu’on a commencé par te dire avec patience, Soso, tu vas lire soigneusement ce texte :

          Avons-nous le droit de juger ? Par Henri Viaud-Murat

          Je ne m’étais pas trompée, j’avais ressenti ton plein de … jugement (car beaucoup se servent d’un verset ou d’un bout de verset comme un couteau, justement pour juger, et avec ce verset là, c’est un comble !) !!!!! Donc on balance un verset, et on accuse, alors qu’on n’a franchement aucune connaissance solide de la bible et surtout qu’on ne se donne pas la peine de la lire pour entendre, comprendre et mettre en pratique !

          Tu vois, Soso, ce que tu as écrit s’applique à la lettre à toi: car tu juges sans connaître et tu accuses en te servant d’un seul verset…

          Où vas-tu aller avec ton unique verset pour tirer à vue sur tous ceux qui aiment suffisamment les autres et qui ont suffisamment de maturité chrétienne, justement pour GARDER LEURS FRÈRES ?????!!!!!!!!!!!

          Avec cet article, j’espère que tu vas commencer à réfléchir et à avoir un peu plus… d’humilité, car au fait, tu es comme tout le monde, tu ne sais rien, mais il y en a qui savent un tout peu plus que rien: ceux qui se donnent la peine de méditer les Ecritures et de chercher la pensée de Dieu.

          http://michelledastier.com/avons-nous-le-droit-de-juger-par-henri-viaud-murat-2/

          • soso   •  

            je ne laisserai plus de commentaires sur votre blog, je ressors d’ici démoli jugé plus que cela même! Certainement pas édifiée, je ne vois pas pourquoi vous me dite ces choses, vous m’accusez à tord et cela me blesse profondément, vos réponses aux commentaires sont dépourvues d’amour, c’est dur, sec et froid, cela ne me dérange pas d’être reprise dans l’amour et la vérité ou même corrigée mais pas de cette manière. Oui je suis une jeune convertie et j’ai besoin de frères et sœurs mature dans la foi remplis d’amour et des fruits du Saint Esprit en eux qui sont en Jésus, d’une communion avec le Père qui m’aide à prendre conscience de ma nature pécheresse dont je dois me dépouiller chaque jours afin de diminuer et que Jésus croisse en moi et de revêtir la femme nouvelle.

            Ce n’est pas avec vos paroles cassantes, que nous serions aidés et édifiés dans notre marche, au contraire, vous blessez les cœurs. De toutes manières, nous ne pouvons rien vous dire, que le Seigneur vous bénisse et remplisse votre cœur de sagesse de paix et de discernement amen.

            • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

              Soso, tu viens ici, tu répètes les mêmes versets accusateurs, et tu n’acceptes même pas qu’on te montre par la Parole que tu te trompes: c’est pour toi, pourtant que j’ai fait des recherches et mis en ligne l’article de Viaud Murat, ce qui m’a demandé pas mal de temps ! Cela, c’est une preuve d’amour …

              Par contre, toi tu prends le fait qu’on te reprennes pour de la méchanceté: c’est ton problème !

              Evidemment, je peux entourer tout cela de gentille guimauve, mais toi, tu ne t’es manifestement pas donné la peine de lire les réponses ! Qui accusait, en fait ? et tu continues !

              C’est juste ce que je voulais te montrer …

          • soso   •  

            J’ ai lu l’article que vous m’avez proposez « avons nous le droit de juger » par Henry Viaut Murat. Je vous remercie pour le lien, j’ai été édifié par ce message. je prie le Seigneur de nous aider à ne pas juger charnellement, ce qui est destructeur et qu’il nous reprenne chaque fois que nous sommes tentés de le faire, qu’Il nous corrige dans Son amour parfait et juste, je veux n’avoir qu’un jugement spirituel pour l’édification de Son église pour l’avancement de Son œuvre dans la justice, qu’Il nous apprenne à juger comme Lui, dans l’amour, la miséricorde, mais aussi dans la sainteté, dans la vérité et dans la fermeté. Amen Gloire à Dieu

            • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

              Amen Soso !!! Je t’aime… Quelle joie de voir que tu es prête à ouvrir ton coeur à la parole … C’est cela qui fait les vrais Chrétiens: on peut se tromper, mais quand dieu parle, on se remet en question !!!

              Gros bisous ! Continue à avoir soif de la vérité, et le Seigneur pourra tout faire pour te changer jour après jour, et c’est ce qu’Il fait avec chacun de nous !

  10. Daniella   •  

    Le chanteur évangélique Richard Picotin qui a écrit le fameux cantique « Christ est roi » a annoncé son homosexualité lors de son coming out….!!!

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Il devrait crier à Dieu pour sa délivrance… Je ne sais pas s’il « s’accommode » ou s’il veut changer !

  11. Daniella   •  

    Je pense que non. Il dit :

    « Après plusieurs années de réflexion, j’ai compris que je ne pouvais être autrement de ce que je suis réellement. J’ai donc décidé de m’accepter tel que je suis. Je vous annonce donc que j’accueillerai dorénavant mon homosexualité. Je vivrai donc, désormais, ma foi chrétienne différemment ».

    Que répondre à cela ? Et puis la délivrance a été et est encore si combattue dans les églises… »Faute de connaissance, le peuple de Dieu périt »…

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Où est-il écrit dans la Parole que le pécheur doit accepter son péché ? Il est écrit qu’on doit lutter jusqu’au sang contre son péché. Accepter son homosexualité, pour un chrétien, c’est laisser entendre que Dieu l’aurait créé homosexuel, ce qui est un blasphème ! Il ferait bien mieux de reconnaître son impuissance à se changer, crier à Dieu de toutes ses forces, et Dieu lui donnera sans doute la solution par la délivrance !

      Mais s’il accepte son état, personne ne peut rien pour lui !

      • Michele Vassart   •  

        Non seulement c’est un blasphème, mais il va en entrainer d’autres, mal affermis dans la foi, à penser comme lui. Sans un sentiment de culpabilité pas de demande de pardon et pas de guérison. Lourde responsabilité devant Dieu.

  12. Hugues PIERRE   •  

    Selon moi, le vrai problème réside dans l’enseignement de 2 choses:
    – La nature de Dieu, Sa Sainteté, Sa haine du péché et tout Ses attributs.
    – La marche par l’Esprit, et la compréhension que le « moi » n’existe plus. Qu’il a été détruit à la croix, et que maintenant c’est CHRIST qui vit en nous. À ce moment là nous pouvons commencer à marcher en vainqueur. La vie chrétienne est impossible à vivre pour un homme, c’est la raison pour laquelle c’est Christ qui viens la vivre en nous.
    Le Saint Esprit n’est-il pas censé nous conduire dans toute la vérité ? Et qui est la vérité ? Jésus-Christ. Et que doit faire la vérité ? Nous affranchir! Croyons seulement.

Laisser un commentaire