LES 18.000, un rêve de Michelle d’Astier… (2013, mais réalisation en cours), suivi du songe de Thierry (hier).

armee-ombreIl est temps, je crois, de partager un des trois rêves qui m’ont profondément marquée en 2013. Je les avais partagés avec quelques rares intimes, car je ressentais que ce n’était pas l’heure de les donner. Je parlerai succintement deux premiers, car, de fait, ils se sont déjà réalisés en grande partie. Dans le premier, entre autres, je parlais (en rêve, je le rappelle) à JM Ayraut en l’avertissant que s’il ne pliait pas le genou devant le Seigneur Jésus, il serait écarté de sa fonction de premier ministre ; C’est arrivé quelques mois plus tard.

Résumé du deuxième rêve.

Dans ce rêve, je me trouvais à l’Élysée, François Hollande disait vouloir me coopter comme conseiller (je pense que, symboliquement, ce sont toutes ses alliances ou tentatives d’alliances pour garder le pouvoir, autant avec l’Église qu’avec l’islam, sans compter les alliances avec de multiples minorités) parce qu’il ne parvenait plus à tenir le gouvernail de la France. Cela partait dans tous les sens ! (on y est de plus en plus !)

Je lui disais alors : « Je ne peux accepter que si vous pliez le genou devant le Seigneur Jésus et acceptez de gouverner sous Sa direction : je vous donne jusqu’à demain matin pour prendre votre décision. »

 

Je partais alors, paisiblement, allant me promener sur les Champs Elysées qui, dans mon rêve, étaient remplacés par une forêt (je ne sais pourquoi). Le lendemain, je revenais par la grande porte du palais, m’attendant à ne pas pouvoir rentrer. Mais au moment où j’arrivais, une autre personne entrait, sans être arrêtée par les gardes, et me disait : « Venez avec moi : vous avez le droit d’entrer ».

Je me retrouvais devant François Hollande, et lui posais la question :

–  Alors, quelle décision avez-vous prise  ?

Il me fit comprendre qu’il était dans l’incapacité d’abdiquer devant Jésus. Il aimait trop le pouvoir.

Je suis ressortie, par la porte arrière, triste mais non étonnée. Je savais que son « règne » était terminé, même si apparemment il restait en place un certain temps… Comme le roi Saül, restant sur le trône jusqu’à ce que David soit prêt pour le règne, prêt aux yeux de Dieu.

Le troisième rêve était particulièrement interpellant, et je crois qu’il est directement lié aux évènements actuels, en particulier au résultat des primaires de droite.

Dans ce rêve, j’étais de nouveau à l’Elysée. Le bureau du Président était vide. Le fauteuil présidentiel n’avait plus d’occupant. Je me trouvais donc dans un bureau annexe, où se trouvaient des secrétaires et des conseillers. Ils me disaient: «  On attend la nomination du Premier Ministre » .

Dans mon rêve, je savais que s’il n’y avait plus de Président, c’était parce que la France avait alors un Roi, Jésus-Christ. Il était déjà sur le trône et tout le monde le savait. C’était lui qui devait désigner son « Premier Ministre », celui qui serait chargé de diriger le pays, et dont tout le monde alors ignorait le nom.

Dans ce bureau annexe de l’Elysée, on ne cessait de parler de 18.000 hommes. Des hommes qui avaient apparemment un rôle majeur à jouer, soit dans le camp ennemi, soit du côté du Roi. On me parlait aussi d’un « trésor de guerre » auquel il ne fallait surtout pas toucher, car il était souillé. Le montant – dans le rêve – était de soixante-quinze mille euros.

Nous attendions donc tous de savoir qui serait désigné par le Roi…

Quand je me suis réveillée, non seulement le rêve restait d’une incroyable précision dans ma mémoire – j’aurais pu décrire chaque meuble, chaque objet (mais pas les personnes) – et ces chiffres « 18.000 » et « 75.000 » continuaient à tourner dans ma tête.

Alors j’ai cherché dans la Bible, trouvé, compris, et cela m’a stupéfiée.

Pour 18.000, j’avais ceci (je ne mentionne pas les deux fois 18.000 enfants d’Israël tués par leurs frères, en Juges 20, car je n’ai pas eu de révélation à ce sujet):

2 Samuel 8:13

Au retour de sa victoire sur les Syriens, David se fit encore un nom, en battant dans la vallée du sel dix-huit mille Edomites.

1 Chroniques 18:12

Abischaï, fils de Tseruja, battit dans la vallée du sel dix-huit mille Edomites.

Pour comprendre la signification spirituelle de ce nombre, il faut se souvenir de ce que sont les « Édomites ». Par la chair, ce sont les descendants d’Esaü, le frère de jacob. Esaü avait méprisé la bénédiction de Dieu (droit d’aînessse), la vendant pour un plat de lentilles.  Puis il avait épousé deux femmes hittites*

*Les Hittites viendraient d’Europe. Ils avaient une civilisation urbaine très florissante et raffinée. Voir ceci

« La Torah nous dit que c’est à l’âge de quarante ans qu’il épousa deux femmes, toutes deux issues de la tribu cananéenne des Hittites. Les épouses non-abrahamiques d’Ésaü causèrent « une amertume d’esprit à Isaac et Rebecca ». » …Un point intéressant est que l’une des épouses hittites d’Ésaü est appelé Yéhoudit. C’est un nom qui « sonne » tout-à-fait juif et, effectivement, le Talmud déclare que « quiconque nie l’idolâtrie est appelé Yéhoudi ». Rachi explique qu’elle avait en réalité un autre nom, mais qu’Ésaü l’appela Yéhoudit afin de faire croire à son père qu’elle avait véritablement adopté le culte du D.ieu Unique.

(http://www.fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/2373899/jewish/sa-et-ses-pouses.htm)

 

Donc deux femmes cananéennes, idolâtres, faisant partie de celles que Dieu interdira à son peuple, par la suite, d’épouser, afin de ne pas être contaminées par elles dans leurs moeurs idolâtres, entre autre les sacrifices à Moloch (= IVG). On pourrait paraphraser ce que représentent aujourd’hui ces « Hittites » , puisque dans la Bible Dieu appelle les nations « ses filles » : des nations laïques, raffinées, européennes, méprisant le Dieu Créateur, pratiquant l’avortement à grande échelle, mais capables de donner le change, celui d’être en conformité avec les commandements divins…  en apparence et sous couverture d’humanisme et de liberté.

Mais Esaü a fait en parallèle une autre alliance :

Genèse 28:9

Et Esaü s’en alla vers Ismaël. Il prit pour femme, outre les femmes qu’il avait, Mahalath, fille d’Ismaël, fils d’Abraham, et soeur de Nebajoth.

(http://www.fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/2373899/jewish/sa-et-ses-pouses.htm) Ésaü épousa une troisième femme, qui était tout à fait différente. Elle était une fille d’Ismaël, et donc une petite-fille d’Abraham et son nom était Ma’halat, qui signifie « pardon ».

Cela rappelle le « slogan » des musulmans « Allah le miséricordieux », donc celui qui pardonne …., tandis que ses adeptes égorgent à tour de bras les « infidèles » au nom de ce «  Allah le misécordieux »  !

Les rabbins d’Israël déclarent aujourd’hui qu’Edom, c’est l’Occident. 

Spirituelllement, c’est bien ce que l’Occident est devenu ! Au lieu de faire alliance avec Israël, pour sa propre bénédiction, l’Occident a fait alliance, via la franc-maçonnerie et sa religion antéchrist qui s’appelle « laïcité », avec les « Hittites  «  modernes », c-à-d les démocraties de « droits » (où tout est permis au nom de la « liberté »). Mais par intérêt ( le pétrole et les pétrodollars), l’Occident a fait aussi alliance avec Ismaël, en l’occurrence les pays pétroliers arabes, au détriment d’Israël (Esaü n’a cessé de combattre son frère Jacob).

Dans la Bible, les dix-huit mille Édomites qu’il fallait faire disparaître pour que David puisse prendre sa place sur le trône, c’était donc ces personnes prêtes à toutes les alliances et tous les compromis pour récupérer ce qu’ils pensaient, de droit, être leur position dominante (position d’aîné)

Comment ne pas voir qu’aujourd’hui ont été littéralement balayés de l’arène politique, en France comme aux USA, et sur à quelques jours d’intervalle, tous ceux qui étaient pro-palestiniens contre Israël, ceux qui avaient approuvé l’infâme résolution de l’Unesco déniant au peuple Juif tous droits de propriété sur sa capitale Jérusalem, ceux prêts à tous les compromis avec les puissances pétrolières de l’Oumma, quitte à y vendre leur âme et celle de leur propre pays.

BALAYÉS… ILS SONT BALAYÉS… Les 18.000 édomites à balayer, nous sommes en train de le vivre !

 

Oui, Dieu parle au monde occidental, et avec une force incroyable: ce sont des claques qui ont été infligée aux Édomites occidentaux et à leurs partisans !

Dieu ramène ce qui est passé, c’est écrit. Donc la suite va aussi arriver, est en passe, en fait, d’arriver ! Lisons ce qui se passait en parallèle, alors que certains (Abishaï, neveu de David, était donc de la tribu de Juda) se chargeaient de débarrasser le pays des 18.000 Édomites. C’est une autre tribu qui est mandatée.

1 Chroniques 12:31

De la demi-tribu de Manassé, dix-huit mille, qui furent nominativement désignés pour aller établir roi David.

« Dix-huit mille, nominativement désignés pour aller établir roi David. »

Dieu en avait levé d’autres, et il est dit plus loin.

38 Tous ces hommes, gens de guerre, prêts à combattre, arrivèrent à Hébron en sincérité de coeur pour établir David roi sur tout Israël. Et tout le reste d’Israël était également unanime pour faire régner David.

Voici ce qui s’était produit : «  L’UNANIMITÉ pour établir David… »

Va-t-on avoir un jour une unanimité pour établir « le fils de David » ? (pour nous, c’est Jésus)

J’avais compris alors, suite à ce rêve, que Dieu préparait dans le secret des hommes intègres, aux valeurs judéo-chrétiennes, qui auraient la mission de ramener à la France son Roi, Jésus-Christ. Et nous avons souvent prié dans ce sens avec des amis, dans la confidence.

À la lumière de l’actualité, j’ai l’impression de voir ce rêve se réaliser aujourd’hui, du moins, le début de réalisation de ce rêve, à travers l’élection, hier, du non attendu François Fillon.

Les Edomites français sont écartés, et d’ailleurs s’entre-déchirent à gauche, tandis qu’à droite ils ont été muselés. Dans mon songe reçu au lendemain du premier tour, et que j’ai écrit ici, (http://www.michelledastier.com/fillon-antidote-divin-francais-par-michelle-dastier-de-la-vigerie/), et qui assimilait François Fillon au juge Samson, j’avais été frappée par deux choses qui revenaient aussi en boucle dans ma tête : « C’est lui qui commencera à délivrer Israël ».

De qui, via Samson ? Des Philistins, ces ennemis qui dominaient sur le pays. Et pour ce faire, Dieu lui avait conféré des forces surnaturelles. Alors, je veux croire ce que Dieu me dit : Il va donner des forces surnaturelles à F. Fillon (on en a vu le début !) pour qu’il COMMENCE À LIBÉRER LE PAYS. De qui ? De tous ces édomites alliés à l’islam pour des raisons électoralistes ou des soutiens financiers cachés, et qui mettent notre pays à genoux, économiquement, moralement, militairement, spirituellement … en le laissant aux mains d’envahisseurs hostiles et décidés à imposer la loi islamique, quitte à mettre le pays à feu et à sang. Ceux-là n’ont rien à voir avec des émigrés désireux de s’intégrer en adoptant les valeurs judéo-chrétiennes qui ont fait la grandeur de la France.

Ces valeurs,  les édomites français, comme des hyènes, les déchiquètent à pleines dents, les dévorent, les anéantissent les unes après les autres…

Voici la bonne nouvelle : Dieu est en train de les écarter ! Il va commencer à en libérer le pays. Ce qui veut dire que le mandat de F. Fillon sera une étape, pour une délivrance totale, plus tard*.

  • * Comme je l’avais fait remarquer pour Trump, sous réserve que des intercésseurs continuent à prier dans ce sens, sans se relâcher. Car l’ennemi (Satan) est fou furieux. Ses serviteurs aussi !

Il sera sans doute aidé par la « demi-tribu de Manassé », dont Josué dit :

«Vous êtes un peuple nombreux et doté d’une grande force. Vous n’aurez donc pas un lot unique. 18 Mais vous aurez une région montagneuse. Certes, c’est une forêt, mais vous la défricherez et elle sera à vous jusque dans ses extrémités car vous chasserez les Cananéens, malgré leurs chars en fer et malgré leur force.»

Des vrais guerriers ! Pour nous, de vrais intercesseurs, qui se lèvent contre les ennemis d’Israël et qui prient en parallèle pour les amis d’Israël …

Eh bien, le premier round est largement gagné : Brexit, Trump, Fillon, même clair signe de Dieu qui a balayé comme fétus de paille les sondages, pour bénir ceux qui bénissaient Israël !

C’est donc ainsi que j’interprète mon rêve à la lumière de l’actualité. Je peux avoir fait des erreurs, l’avenir le dira !

18.000, cela signe aussi autre chose : la longueur de la muraille de protection de la future Jérusalem :

 

Ezéchiel 48:35

Circuit : dix-huit mille cannes. Et, dès ce jour, le nom de la ville sera: l’Eternel est ici.

 

Voici donc son nom :

 

«  l’Eternel est ici. » 

 

Quel nom ! « Heureuse la Nation dont l’Eternel est le Dieu » ….

Oh Seigneur, que les nations du monde puissent dire un jour de la France:

-Ce pays s’appelle : «  l’Eternel est ici. »

 

Et ce nombre, 75.000, qui revenait aussi avec force dans mon rêve, et dont les gens à l’Elysée parlaient comme d’un mystère mais surtout d’un magot honteux et intouchable ?

J’ai aussi cherché dans ma bible à mon réveil, et là encore ce fut choc de révélation. La scène se situe au moment où, grâce à Mardochée et Esther, la situation s’est totalement retournée pour les Juifs exilés en Perse. Hamman voulait tous les faire périr. C’est lui qui va être pendu, plus ses dix fils, plus ses partisans dans la capitale, Suze. Mais Esther va obtenir du Roi que tous les ennemis du peuple juif dans les provinces soient aussi exterminés.

Esther 9 : 16 Les autres Juifs qui étaient dans les provinces du roi se rassemblèrent et défendirent leur vie; ils se procurèrent du repos en se délivrant de leurs ennemis, et ils tuèrent soixante-quinze mille de ceux qui leur étaient hostiles. Mais ils ne mirent pas la main au pillage.

 

Voici donc ce qui m’était dit, dans mon rêve, à l’Elysée, par les « conseillers » du Roi, c’était qu’il ne fallait pas toucher à ce trésor camouflé :

« Mais ils ne mirent pas la main au pillage. »

Il y a de l’argent sale, de l’argent qui a une odeur épouvantable, celle du pétrole, celle de la trahison de la France au profit d’un nombre restreints de gouvernants, tous complices. Ce sont des trésors accumulés par les ennemis d’Israël et auxquels il ne faut surtout pas toucher.

C’est Dieu qui pourvoira….


Thierry Wasserfallen recevait ceci hier. Comme j’ai écrit en 2013, donc la même année que ces trois rêves, l’article: le Titanic-France, par Michelle d’Astier de la Vigerie, j’ai immédiatement fait le rapprochement avec la prophétie reçue par Thierry: 

«  LE RELÈVEMENT DU TITANIC » 

Thierry : Ce « Titanic » naviguera-t-il encore ?

Voilà exactement la question qui me fut posée hier en voyant en esprit des images semblables à celles du Titanic dans son état actuel.
Ne comprenant pas vraiment, j’ai répondu que je ne le savais pas mais que Lui le savait.
Il me fut dit de parler à cette épave afin qu’elle remonte en surface et qu’elle navigue à nouveau. Puis, de parler encore afin que les lumières de ses ponts s’illuminent, ses cuivres, ses chromes et ses laitons brillent et reluisent au reflet de ses lumières. Ainsi qu’aux machines qui reprirent vie et se mirent en mouvement. Ses pistons bien réglés et graissés au fur et à mesure firent démarrer l’énorme paquebot en direction de sa destination, dans un bruit régulier telle une horloge atomique, un bruit de machine à vapeur que rien ne peut plus arrêter.
Il avançait sans cesse sur cet océan à perte de vue récupérant à son bord les naufragés des épaves déjà coulées et de celles en train de se perdre. Certains refusèrent le secours.
D’un ton grave, on entend le vrombissement de sa corne de brume à des milles à la ronde. Les lumières de ses ponts illuminent les alentours dans cette nuit profonde et froide qui couvre cette océan.
Fin de la vision.
Ce n’est pas un film, mais une réalité bien profonde. Soyez bénis.

 

 

  1 Comment

  1. remi25   •  

    C’est le Titanic « gauche et affiliés » qui est en train de sombrer. Que le Seigneur relève le Titanic « France » des profondeurs par l’entremise de celui qu’il a choisi dimanche, mais que son courroux soit sans retenue contre le Titanic de ceux qui ont voulu saborder notre pays par des orientations abo-minables. Ci-joint article du Point de ce matin venant à propos : http://www.lepoint.fr/presidentielle/les-primaires/valls-hollande-la-drole-de-guerre-de-la-gauche-titanic-29-11-2016-2086463_3122.php
    Nahoum 1-2 : « l’Eternel est un Dieu jaloux, il se venge; l’Eternel se venge, il est plein de fureur; l’Eternel se venge de ses adversaires, il garde sa rigueur envers ses ennemis ».

Laisser un commentaire