XVM99b2cf2c-28d4-11e6-9dc2-3f216668af5fEn décembre 2013 et début janvier 2014, j’ai commencé à  recevoir, nuit après nuit, un songe progressif. Je voyais la méditerranée se lever et commencer à  former un gigantesque tsunami se dirigeant vers les côtes de France. C’était terrifiant de voir cette muraille d’eau qui me semblait dépasser les 100 ou 150 mètres de haut.

Jour après jour, elle s’approchait, puis je l’ai vu s’écraser. Je m’attendais à  entendre parler d’une catastrophe dévastatrice,  mais au lieu de rouler sur la terre en emportant tout, cette énorme vague est passée sous la France.  Je ne comprenais pas comment cela pouvait se produire, ni ce que cela pouvait déclencher.

Une gigantesque masse d’eau …

C’est alors que sont survenues, les unes derrières les autres, 21 tempêtes, qui ont notamment frappé Quimperlé en Janvier et février 2014. Je ressentais  qu’il y avait un lien avec mes songes, que j’avais partagés à  plusieurs  amis chrétiens.

Mais ce n’était encore, je l’ai réalisé ensuite, qu’une toute petite partie des conséquences de cette masse d’eau souterraine  »  spirituelle  « .

Puis a commencé en septembre 2015 le tsunami d’immigrés venant en grande majorité via la méditerranée et se déversant sur l’Europe du sud avant d’arriver sur l’Europe du nord. Et j’ai pensé et écrit ici   que c’était un jugement divin ( ¹), et que la main de Dieu allait peut-être s’arrêter, parce que la France allait enfin comprendre et crier à  Dieu.

Hélas… Il n’en a rien été, et même l’Église, dans son ensemble, est restée amorphe.

Pourtant ce tsunami continue. Les médias, muselés, n’en font presque plus état, pour ne pas affoler les populations. Mais les deux millions d’immigrés déferlant sur notre continant  n’ont pas disparu comme par enchantement. Et parmi eux, on le sait, une proportion dramatique d’islamistes envoyés en Europe – comme un cheval de Troie -, noyés dans ce flot d’immigrés, mais préparés et équipés pour des attentats que l’on peut pressentir comme étant sur le point de déclencher partout, attentats sanguinaires et  même guerres civiles.

Cela fait partie d’un vaste plan pour mettre à  genoux nos pays, et leur faire accepter leur mise sous contrôle absolu. On le voit en France avec la proclamation de l’état d’urgence, qui se prolonge sous des prétextes divers. Les libertés sont sournoisement confisquées, à  commencer par la liberté d’expression: ceux qui veulent parler subissent tracasseries administratives et judiciaires… Ce n’est que le début, je crois… et si j’en crois la Bible: le pouvoir est en passe d’être donné à   »  la bête   » (Apoc 13)

Puis j’ai vu, toujours début 2014, comme si cette vague commencait par dessous à  disloquer les régions de France, qui s’entrechoquaient entre elles. Deux ans plus tard, mise en place début  2016  du  découpage de la France en grandes régions, faisant ainsi disparaître d’autres régions historiques,  ce qui crée de nombreuses frustations. Là  encore, si je m’en réfère à  mes songes, il va y avoir des fractures, des rébellions, des soulèvements de populations, des volontés de séparatisme…

Vers  la fin de cette série de songes quasi quotidiens, je voyais toute cette eau accumulée sous le pays se mettre à  suinter de partout et de manière visible, exhumant au passage de nombreux détritus. Cette vision, je l’ai donc reçu en janvier 2014, et je ne savais alors comment cela se traduirait dans la réalité. Je comprends maintenant que toutes les inondations boueuses qui ont touché un grand nombre de villes en juin 2016 étaient aussi une des réponses, et que c’était lié aux résolutions infâmes de l’Unesco contre Israël ( ²)  suivie de la tentative râtée d’imposer une paix  suicidaire  à  Israël ( ³). Bien sûr, il y avait eu d’autres inondations entretemps, mais là , durant ces dix jours qui viennent à  peine de s’achever et qui ne sont peut-être pas terminés, ce fut d’une ampleur horrible, du jamais vu, dans des dizaines de communes, dont beaucoup proches  de Paris, et les sinistrés sont encore dans la boue et souvent une boue puante mêlée de fuel. Et de  compter morts et dégâts matériels gigantesques, sans savoir s’ils pourront reconstruire leur vie.

Dans le même temps  se sont multipliées  des grêves virulentes et, dans des circonstances de détresse pour des centaines de milliers de Français à  cause des catastrophes naturelles, des grèves  indécentes jusqu’à  en donner la nausée. Elles continuent, paralysant le pays  et étalant ses ORDURES au vu du monde entier, dont les yeux sont fixés sur la France en raison de l’Euro. Il n’y a pas que les ordures ménagères, il y a toutes les autres ordures, jusqu’alors plus ou moins cachées. Parmi elles, celles d’un gouvernement  moralement corrompu, réduit à  l’impuissance  à  force d’avoir menti, écoeuré et trahi les  Français.  Et voici le pays  désormais livré à  la violence et aux exactions de syndicats corporatistes, d’un égocentrisme écoeurant, et qui montrent  leur  vrai visage:  »  Après moi, le déluge   » !

Mais  »   tout cela  « , ne sont-ce  pas les jugements divins qui continuent, parce que le pays entier est autiste, et pas seulement ses gouvernants ?

Je  pense  que  »  tout cela   »  c’est le prélude visible à  l’exhumation de choses bien cachées: je crois que quantité d’affaires nauséabondes vont sortir dans la classe politique, syndicale, financière, bancaire, et sans doute même judiciaire et écclésiale. Dieu veut nettoyer son aire, transformée en cloaque nauséabond. Le tsunami de Dieu va tout mettre en lumière… Jusqu’ici, les scandales qui sont sortis, et qui d’ailleurs se multilient, ne sont – je pense- rien face à  ce qui va être étalé sur la place publique, les loups se dévorant entre eux… et Dieu ordonnant toujours:  »  que la lumière soit !« . La lumière, c’est Christ venant dans le monde et que les ténèbres n’ont pas reçue. Mais cette fois, parce que c’est la fin, les hommes dont les oeuvres sont mauvaises ne pourront plus la fuir !

 

Oui, je ressens que cela va être terrible, honteux, que la France va être humiliée – elle l’est déjà  !-  comme elle ne l’a jamais été dans son histoire, mais c’est le passage nécessaire pour que Dieu brise l’orgueil et l’arrogance de ce pays et entreprenne  son nettoyage.

Mais que doit encore faire Dieu pour que la France plie enfin le genou devant le Roi des rois ?

Quelle différence, au final, avec l’Israël d’avant la déportation à  Babylone ? Dieu l’avertissait:  (extraits)

Es 1  :2 Cieux, écoutez ! terre, prête l’oreille ! Car l’Eternel parle. J’ai nourri et élevé des enfants, Mais ils se sont révoltés contre moi. 3 …Mon peuple n’a point d’intelligence.

4 Malheur à  la nation pécheresse, au peuple chargé d’iniquités, A la race des méchants, aux enfants corrompus ! Ils ont abandonné l’Eternel, ils ont méprisé le Saint d’Israël. Ils se sont retirés en arrière…

5 Quels châtiments nouveaux vous infliger, Quand vous multipliez vos révoltes ? La tête entière est malade, Et tout le coeur est souffrant. 6 De la plante du pied jusqu’à  la tête, rien n’est en bon état : Ce ne sont que blessures, contusions et plaies vives, Qui n’ont été ni pansées, ni bandées, Ni adoucies par l’huile. 7 Votre pays est dévasté, Vos villes sont consumées par le feu, Des étrangers dévorent vos campagnes sous vos yeux, Ils ravagent et détruisent, comme des barbares.

9 Si l’Eternel des armées Ne nous eût conservé un faible reste, Nous serions comme Sodome, Nous ressemblerions à  Gomorrhe.

10 Ecoutez la parole de l’Eternel, chefs de Sodome ! Prête l’oreille à  la loi de notre Dieu, peuple de Gomorrhe ! 11 Qu’ai-je affaire de la multitude de vos sacrifices ? dit l’Eternel.

15 Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux; Quand vous multipliez les prières, je n’écoute pas: Vos mains sont pleines de sang. (pour nous, 230.000 avortements par an)

16 Lavez-vous, purifiez-vous, Otez de devant mes yeux la méchanceté de vos actions; Cessez de faire le mal. 17 Apprenez à  faire le bien, Recherchez la justice, Protégez l’opprimé; Faites droit à  l’orphelin, Défendez la veuve.

18 Venez et plaidons ! dit l’Eternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige; S’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine.

20 Mais si vous résistez et si vous êtes rebelles, Vous serez dévorés par le glaive, Car la bouche de l’Eternel a parlé.

 

 

21 Quoi donc! la cité fidèle est devenue une prostituée ! Elle était remplie d’équité, la justice y habitait, Et maintenant il y a des assassins ! 22 Ton argent s’est changé en scories, Ton vin a été coupé d’eau. 23 Tes chefs sont rebelles et complices des voleurs, Tous aiment les présents et courent après les récompenses; Ils ne font pas droit à  l’orphelin, Et la cause de la veuve ne vient pas jusqu’à  Eux.

24 C’est pourquoi voici ce que dit le Seigneur, l’Eternel des armées, Le Puissant  d’Israël : Ah ! je tirerai satisfaction de mes adversaires, Et je me vengerai de mes ennemis. 25 Je porterai ma main sur toi, Je fondrai tes scories, comme avec de la potasse, Et j’enlèverai toutes tes parcelles de plomb. 26 Je rétablirai tes juges tels qu’ils étaient autrefois, Et tes conseillers tels qu’ils étaient au commencement. Après cela, on t’appellera ville de la justice, Cité fidèle.

27 Sion sera sauvée par la droiture, Et ceux qui s’y convertiront seront sauvés par la justice. 28 Mais la ruine atteindra tous les rebelles et les pécheurs, Et ceux qui abandonnent l’Eternel périront.

 

Les compassions de Dieu ne sont pas à  leur terme. Dieu cherche des hommes et des femmes qui intercèdent en faveur du pays, afin qu’Il ne le détruise pas. J’ai la conviction, dans mon coeur, et parce que je le vois de mes yeux, que Dieu lève dans ce pays une armée de disciples qui pleurent sur les péchés du pays et qui endossent ces péchés, qui intercèdent et jeûnent comme sut le faire Daniel (Dan 9) alors qu’il n’y avait  apparemment plus aucun espoir pour le peuple captif…

 

Dieu l’a entendu.

 

Père, lève des Daniel, des Esdras, des Néhémie, des serviteurs et servantes au coeur brisé qui, comme ces hommes qui ont pu libérer le peuple captif, le ramener dans son pays, et reconstruire le temple et la muraille de protection, amèneront le réveil et la guérison de    notre  pays.

FAITES-VOUS PARTIE DU ROYAUME  DES SACRIFICATEURS ? Apoc 1:6

ÉCOUTEZ, CAR DIEU A PARLÉ POUR NOTRE TEMPS, CELUI DE L’APPROCHE DU  »  JOUR DE L’ÉTERNEL   »  

Joel 1:13  Sacrificateurs, ceignez-vous et pleurez ! Lamentez-vous, serviteurs de l’autel ! Venez, passez la nuit revêtus de sacs, Serviteurs de mon Dieu ! Car offrandes et libations ont disparu de la maison de votre Dieu.  14  Publiez un jeûne, une convocation solennelle ! Assemblez les vieillards, tous les habitants du pays, Dans la maison de l’Eternel, votre Dieu, Et criez à  l’Eternel !
15  Ah ! quel jour ! Car le jour de l’Eternel est proche : Il vient comme un ravage du Tout-Puissant.  16  La nourriture n’est-elle pas enlevée sous nos yeux ? La joie et l’allégresse n’ont-elles pas disparu de la maison de notre Dieu ?
2:1 ….Car le jour de l’Eternel vient, car il est proche,  2  Jour de ténèbres et d’obscurité, Jour de nuées et de brouillards, Il vient comme l’aurore se répand sur les montagnes. Voici un peuple nombreux et puissant, Tel qu’il n’y en a jamais eu, Et qu’il n’y en aura jamais dans la suite des âges.  3  Devant lui est un feu dévorant, Et derrière lui une flamme brûlante; Le pays était auparavant comme un jardin d’Eden, Et depuis, c’est un désert affreux : Rien ne lui échappe.
12  Maintenant encore, dit l’Eternel, Revenez à  moi de tout votre coeur, Avec des jeûnes, avec des pleurs et des lamentations !  13Déchirez vos coeurs et non vos vêtements, Et revenez à  l’Eternel, votre Dieu; Car il est compatissant et miséricordieux, Lent à  la colère et riche en bonté, Et il se repent des maux qu’il envoie.  14  Qui sait s’il ne reviendra pas et ne se repentira pas, Et s’il ne laissera Pas après lui la bénédiction, Des offrandes et des libations pour l’Eternel, votre Dieu ?
16  Assemblez le peuple, formez une sainte réunion ! Assemblez les vieillards, Assemblez les enfants, Même les nourrissons à  la mamelle ! Que l’époux sorte de sa demeure, Et l’épouse de sa chambre !  17  Qu’entre le portique et l’autel Pleurent les sacrificateurs, Serviteurs de l’Eternel, Et qu’ils disent : Eternel, épargne ton peuple ! Ne livre pas ton héritage à  l’opprobre, Aux railleries des nations ! Pourquoi dirait-on parmi les peuples : Où est leur Dieu ?
21  Terre, ne crains pas, Sois dans l’allégresse et réjouis-toi, Car l’Eternel fait de grandes choses !  
25  Je vous remplacerai les années Qu’ont dévorées la sauterelle, Le jélek, le hasil et le gazam, Ma grande armée que j’avais envoyée contre vous.  26  Vous mangerez et vous vous rassasierez, Et vous célébrerez le nom de l’Eternel, votre Dieu, Qui aura fait pour vous des prodiges; Et mon peuple ne sera plus jamais dans la confusion.  27  Et vous saurez que je suis au milieu d’Israël, Que je suis l’Eternel, votre Dieu, et qu’il n’y en a point d’autre, Et mon peuple ne sera plus jamais dans la confusion.  28  Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos vieillards auront des songes, Et vos jeunes gens des visions.