Ce matin, 23/6/19, je me suis réveillée avec un songe dont chaque détail était encore très présent dans ma mémoire, et l’est encore.

Je me trouvais au milieu d’un groupe de chrétiens. Nous étions détendus, dans la nature, peut-être pour une agape ou une réunion informelle. Nous discutions de tout et de rien.

Soudain, il y a eu un bourdonnement un peu bizarre. J’ai cru qu’un avion passait au-dessus de nous, mais une jeune femme s’est écrié :  »  C’est un frelon asiatique ! « , pointant le doigt vers un insecte qui arrivait au milieu de nous, manifestement pour piquer certains de son dard mortel. C’était un énorme frelon. Il semblait mesurer 20 à  30 cm de long.

 

Voyant qu’il y avait un danger de mort, je me suis précipitée pour attraper ce frelon. Bizarrement, je n’avais aucune peur d’être piquée, et cette absence de peur allait se poursuivre jusqu’au bout de mon songe. Et pourtant ! …

 

Car quand j’ai pu attraper de ma main le frelon et le mettre à  terre, il devait mesurer plus de 70 cm, avec un ventre énorme qui devait s’élever à  15 cm au-dessus du sol, et je ne parle pas de la tête, vraiment monstrueuse.

J’essayais de tuer cet insecte géant en l’écrasant de mes mains, mais je n’avais pas suffisamment de force. J’ai donc crié à  l’aide, réclamant que quelqu’un vienne avec un marteau ou un instrument lourd, pour qu’on puisse terrasser cette bête dangereuse. Mais personne n’a bougé. C’était un peu le chacun pour soi dans les rangs, les chrétiens  présents regardaient la scène mais préféraient rester à  l’écart, espérant sans doute que j’en arriverai à  bout toute seule, et qu’au pire des cas, ce ne serait pas eux qui seraient piqués.

 

Mais ce monstre était bien trop puissant pour que je puisse le retenir longtemps. Il s’est dégagé et il est parti, et il a continué à  voler au milieu du groupe. À nouveau j’ai crié qu’il fallait l’arrêter, mais personne ne bougeant, j’ai de nouveau pu m’emparer de l’insecte par sa taille et je l’ai mis à  terre. Et de nouveau, personne pour m’aider. Il m’a bien fallu le relâcher pour la seconde fois.

 

Il continuait à  voler, menaçant, au milieu du groupe, qui ne bougeait toujours pas, chacun ne pensant qu’à  esquiver le danger pour se sauver soi-même. Je me suis réveillée avec un grand sentiment d’impuissance et de désolation. Car c’était bien la désolation et la mort qui restaient au milieu de ce groupe qui avait choisi la passivité plutôt que le combat.

 

Il m’est aussitôt revenu un passage de la Bible, Esaïe 63, et ce que j’ai ressenti, c’était que c’était le Seigneur Lui-même qui nous avertissait des temps et de ce qui se passerait si l’Église continuait dans sa molle passivité, dans sa légèreté, sans comprendre qu’elle était en guerre, et que l’ennemi arrivait, un ennemi armé contre elle pour tuer par un poison foudroyant.

Je dis plus loin ce que je pense être ce poison foudroyant, mortel, et contre lequel n’existe aucune antidote.

Voici le passage que j’ai reçu:

Es 63:  1  Qui est celui-ci qui vient d’Edom, De Botsra, en vêtements rouges, En habits éclatants, Et se redressant avec fierté dans la plénitude de sa force ?

-C’est moi qui ai promis le salut, Qui ai le pouvoir de délivrer.-

2  Pourquoi tes habits sont-ils rouges, Et tes vêtements comme les vêtements de celui qui foule dans la cuve ?-

3  J’ai été seul à  fouler au pressoir, Et nul homme d’entre les peuples n’était avec moi; Je les ai foulés dans ma colère, Je les ai écrasés dans ma fureur; Leur sang a jailli sur mes vêtements, Et j’ai souillé tous mes habits.  4  Car un jour de vengeance était dans mon coeur, Et l’année de mes rachetés est venue.  5  Je regardais, et personne pour m’aider; J’étais étonné, et personne pour me soutenir; Alors mon bras m’a été en aide, Et ma fureur m’a servi d’appui.  6  J’ai foulé des peuples dans ma colère, Je les ai rendus ivres dans ma fureur, Et j’ai répandu leur sang sur la terre.

Ce qui m’a frappé tout de suite dans ce texte, et à  quoi je n’avais jamais fait attention auparavant, c’est d’où venait l’homme vêtu de rouge : on comprend très vite que cet être symbolise et prophétise Jésus, l’oeuvre de la croix, le temps de la grâce et le jour de la colère, celui où Christ va fouler la vigne au pressoir  (c-à -d l’Eglise non sanctifiée, celle qui ne fait pas partie de l’Epouse), ce qui rejoint Apocalypse 14=

« 14  Je regardai, et voici, il y avait une nuée blanche, et sur la nuée était assis quelqu’un qui ressemblait à  un fils d’homme, ayant sur sa tête une couronne d’or, et dans sa main une faucille tranchante.  15  Et un autre ange sortit du temple, criant d’une voix forte à  celui qui était assis sur la nuée : Lance ta faucille, et moissonne; car l’heure de moissonner est venue, car la moisson de la terre est mûre.  16  Et celui qui était assis sur la nuée jeta sa faucille sur la terre. Et la terre fut moissonnée.

 

17  Et un autre ange sortit du temple qui est dans le ciel, ayant, lui aussi, une faucille tranchante.  18  Et un autre ange, qui avait autorité sur le feu, sortit de l’autel, et s’adressa d’une voix forte à  celui qui avait la faucille tranchante, disant : Lance ta faucille tranchante, et vendange les grappes de la vigne de la terre; car les raisins de la terre sont mûrs.  19  Et l’ange jeta sa faucille sur la terre. Et il vendangea la vigne de la terre, et jeta la vendange dans la grande cuve de la colère de Dieu.  20  Et la cuve fut foulée hors de la ville; et du sang sortit de la cuve, jusqu’aux mors des chevaux, sur une étendue de mille six cents stades.  « 

D’où vient donc cet homme vêtu de rouge ? D’Edom.

Edom symbolise l’Occident qui, comme le fit en son temps Esaü, pactise avec Ismael (les pays arabes et l’islam), en parallèle avec le paganisme. Notre laïcité mêle-tout est un fruit de ce mélange religieux/païen et cette alliance se fait TOUJOURS CONTRE ISRAËL.

Oui, Jésus a ouvert aux païens la porte de la grâce en versant tout son sang à  Golgotha. Mais dans Esaïe 63, Il fait le constat qu’Il n’est personne pour l’aider  »    5  Je regardais, et personne pour m’aider; J’étais étonné, et personne pour me soutenir   »  

LE POISON FOUDROYANT:

Ce poison, je le pense, c’est celui du déferlement des fausses doctrines dans une Église contaminée par l’esprit du monde. Elle croit en l’humanisme, en la bonté naturelle de l’homme – une théorie mensongère qui vient de la franc-maçonnerie et de l’enfer: l’homme, étant bon par nature, n’a pas besoin d’un Sauveur, ses bonnes oeuvres suffisent -. Cela touche toutes les religions, et même l’athéisme. Elle croit que la laïcité, une doctrine maçonnique, est la liberté de penser, de croire et d’exercer sa propre religion sans contrainte, alors que le fruit final de cette laïcité, devenue en elle-même une forme de religion, consiste, par l’éducation, par l’enseignement, par l’information, par le contrôle de la pensée et la censure de la vérité, et au final par des lois iniques, à  pervertir toutes les voies de Dieu.

On pourrait parler, entre autres, de Mai 68 pour la France, qui a amené une vague de lois abominables, en commençant par l’avortement jugé comme un  »  droit  « .

On pourrait parler de la désinformation systématique sur Israël pour faire croître l’antisémitisme, mais aussi l’anti christianisme, le véritable, celui qui ramène toujours aux lois divines, données pour que l’homme en soit béni.

On peut parler de l’évangile de l’hypergrâce, qui fait croire aux chrétiens qu’ils sont sauvés pour toujours, quoi qu’ils fassent, dès lors qu’ils ont confessé un jour le nom de Jésus-Christ comme leur Sauveur.

On pourrait parler de l’évangile de prospérité dans lequel de multiples assemblées ce sont engouffrées, un évangile démoniaque qui fait croire à  ceux qui l’écoutent que Dieu veut la prospérité financière pour chaque chrétien, et ce, bien que Jésus ait dit qu’il serait très difficile à  un riche d’être sauvé.

On pourrait parler de l’occultisme caché qui se propage avec la pratique dans l’Eglise de disciplines orientales, « new age », comme la méditation transcendantale, le yoga  »  chrétien  « , le vide de l’esprit alors que Paul ordonne d’être  »  rempli de l’Esprit »   !

On pourrait en rajouter, encore en rajouter, en matière de doctrines, de pratiques et de croyances qui sont contraires à  la saine doctrine. Paul nous en a pourtant averti solennellement:

2 Tm 2:3  Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs,  4  détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.

Esaïe aussi:

Esaïe 2:6  Car tu as abandonné ton peuple, la maison de Jacob, Parce qu’ils sont  pleins  de  l’Orient, Et adonnés à  la magie comme les Philistins, Et parce qu’ils s’allient aux fils des étrangers.

Jésus, parlant des derniers temps a averti:

Mt 24:  4  Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise.  5  Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens…  23  Si quelqu’un vous dit alors : Le Christ est ici, ou : Il est là , ne le croyez pas.  24  Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus.25  Voici, je vous l’ai annoncé d’avance.  26  Si donc on vous dit : Voici, il est dans le désert, n’y allez pas; voici, il est dans les chambres, ne le croyez pas.  27  Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme.

Jésus annonçait en même temps de grandes calamités, secouant le monde au point que :   »  22  Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé; mais, à  cause des élus, ces jours seront abrégés.   »  

Dieu merci, il y a un faible reste qui marche dans la volonté de Dieu et dans l’amour de la vérité. Ce qui signifie qu’ils sont imprégnés de la Parole de Dieu et qu’ils discernent les mensonges propagés par l’Eglise et le monde.

Paul a parlé de ces temps de séduction et d’apostasie généralisée, une apostasie par laquelle on abandonne la saine doctrine pour un  »  autre   » évangile, moins exigeant (2Co 11:3). Il a prophétisé quelque chose de terrible:

2 Th 2:9  L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers,  10  et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés.  11  Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge,  12  afin que tous ceux qui n’ont pas cru à  la vérité, mais qui ont pris plaisir à  l’injustice, soient condamnés.

Que signifie  »  prendre plaisir à  l’injustice   » (ou  »  au mal  « , ou  »  à  l’iniquité »). C’est prendre plaisir  au fait de pouvoir s’affranchir des lois de Dieu, tout en pensant que Dieu, dans son amour,  »  comprendra  « . Le mot grec:  »  Adikia   » peut d’ailleurs se traduire par  »   Violation volontaire de la loi et la justice  « . C’est le sens réel du mot  »  iniquité  « , mot absent aujourd’hui dans certaines nouvelles versions de la Bible.

Oui, c’est Dieu Lui-même qui envoie – et c’est maintenant – cette puissance d’égarement parmi son peuple, car celui-ci refuse aujourd’hui d’entendre la vérité, préférant un évangile humaniste, permissif, tolérant et complaisant …

NOTRE MISSION

Comment peut-on aider Christ pour qu’Il détourne son jugement ? La Bible nous répond, entre autres en 2 Ch 7:14, en Joël 1 et 2, et dans tout le NT, par la repentance en endossant le péché de nos nations, comme ont su le faire Daniel, Esdras, Jérémie, Néhémie, Moïse…  La liste est longue, et sans compter bien sûr ce que Jésus a fait à  la croix de Golgotha en endossant tous nos péchés, lui, le seul juste !

Et bien sûr, en commençant par la repentance pour l’Église qui a pactisé avec le monde,  et qui n’est plus du tout dans sa mission d’être   »  la colonne et l’appui de la vérité   » en témoignant de la puissance de Christ. Le peuple hébreu de l’époque s’était lui aussi laissé contaminer par les croyances païennes et idolâtres de l’Égypte, puis des peuplades locales.

Et bien sûr, par L’INTERCESSION, toujours liée à  cette repentance particulière, puisqu’on endosse le péché d’autrui. Les intercesseurs, les vrais, reçoivent le fardeau, la douleur de Dieu face au péché grandissant, face au déferlement de l’iniquité. Eux seuls peuvent arrêter le bras de Dieu pour qu’Il n’exerce pas ses jugements (cf Ezé 22:30).

Il y en a, de vrais intercesseurs, mais pas assez pour que la colère de Dieu ne tombe pas sur notre pays. C’était le sens de mon rêve. L’Église dans son ensemble ne se sent même pas concernée et croit qu’elle va échapper au jugement divin EN NE FAISANT RIEN ! Elle compte sur les autres… Mais voilà , avec Dieu, cela ne marche pas.

Je suis un intercesseur, qui appelle souvent sur ce blog et dans mes séminaires à  l’intercession, car je ressens profondément combien des jugements terribles vont pleuvoir sur notre pays, en commençant par la  » maison de Dieu   » et ce jugement conduit dans une apostasie irréversible ceux qui ne se sont pas dégagés à  temps, en les discernant, des pièges et séductions de l’ennemi.

À moins que des intercesseurs ne se lèvent en faveur du pays, que va-t-il arriver ? Une armée, c’est une armée. C’est une armée qu’il faut !

2 Tim 2:    3  Tel un bon soldat de Jésus-Christ, prends, comme moi, ta part de souffrances.  4  Celui qui s’engage dans une expédition militaire ne s’embarrasse pas des affaires de la vie civile, afin de donner pleine satisfaction à  l’officier qui l’a enrôlé.

Je sais quelle arme incroyable est l’intercession. Elle déplace des montagnes. Dieu ne cherche pas des foules d’intercesseurs, ils sont bien trop rares. Mais Il en repère au milieu de son peuple, qui ont le coeur bien disposé, et ceux-là , Il les met à  part. Les vrais intercesseurs sont souvent très seuls… mais tout près du coeur de Dieu. Ils peuvent traverser des souffrances aiguës, presque insupportables, mais ils les acceptent car ils savent que ce sont les souffrance du cœur de Dieu qui leur fait la grâce et le privilège de les leur communiquer. Ceux-là , quelles que soient les menaces, ne risquent rien. Ils sont cachés en Christ. Dans mon songe, je savais par avance que je ne serais pas piquée, donc non contaminée par le venin de cette bête. Mais je voyais tous ces chrétiens insouciants, inconscients des dangers qui arrivaient droit sur eux, et j’avais de la désolation dans le coeur.

Y en aura-t-il suffisamment d’intercesseurs pour arrêter le bras de Dieu ? Étrangement, beaucoup d’intercesseurs se lèvent un peu partout à  l’étranger, et même dans des pays très lointains, en faveur de la France.  Mais y en aura-t-il suffisamment en France ?

Hélas, mon rêve était bien pessimiste … Mais je veux encore espérer qu’une armée va se lever, peut-être hélas seulement quand la foudre tombera sur le pays et le ravagera.  En tout cas, j’intercède en ce sens 🙂



Note : Je rappelle ici plusieurs des prophéties ou avertissements que nous avons reçus ces derniers temps :

UN FAUX RÉVEIL, sauf pour un reste. Une prophétie d’André Wilkinson

 

Le cataclysme et la croix. Une vision reçue par Michelle d’Astier de la Vigerie

Une vision d’apocalypse, reçue par le Pastor Joh W. Matutis (Berlin/Allemagne)

 

LA DÉFERLANTE DE L’INIQUITÉ – Par Michelle d’Astier de la Vigerie.

 

Le chirurgien insensé, une vision de Martine Roy