J’ai reçu cette vision hier, 14 avril 2019 (C’était la veille de l’incendie de la cathédrale, et j’ai publié cet article le 15, à  10h56. On a appris l’incendie à  20h)

Cela a commencé par un nuage qui se levait, il me semblait, depuis le sud de la France. Il ne paraissait pas menaçant. Pourtant au dessous de lui se levaient des ténèbres épaisses, compactes. Quelque chose de grave allait se produire, on le ressentait. Soudain est sorti de ces ténèbres, composées de poussières noires comme du charbon, une tempête effrayante, cataclysmique, comme le monde n’en a peut-être jamais connue. Des vents soufflaient certainement à  plus de 300, 400 ou 500 km/heure. Ils emportaient tout  et ensevelissaient tout sur leur passage sous cette poussière noire qu’ils entraînaient avec eux.

J’ai vu des religieuses, habillées avec leur tenue noire et leur cornette, arrachées du sol et emportées par ce vent. Précisons que ce n’était pas une tornade: le vent allait tout droit, remontant vers le nord à une vitesse inimaginable. Puis j’ai vu quelques prêtres en tenue ecclésiastique. Eux étaient montés sur de puissants chevaux, espérant pouvoir s’enfuir. Mais ils étaient rattrapés et engloutis. Tout était englouti, sauf quelques très rares maisons où la lumière brillait. Quand la tempête arrivait sur ces maisons, il y avait des dégâts: un bout de toit s’envolait, ou un volet, des murs étaient ébranlés et s’écroulaient en partie, mais la lumière demeurait.

Alors, j’ai vu un gigantesque abîme se creuser. Il avait une forme hexagonale. Et j’ai vu la France descendre lentement dans cet abîme qui semblait, dans ma vision, avoir plusieurs centaines de mètres de profondeur. Mais les maisons où la lumière brillait étaient au bord de cet abîme, mais n’y tombaient pas. Je ressentais qu’à  l’intérieur, il y avait des personnes qui intercédaient en faveur de la France, suppliaient Dieu dans les larmes, et ce, sans se relâcher.

Dieu a entendu ces cris, et j’ai vu la France remonter de son abîme doucement et quand elle est arrivée à  la surface, l’abîme s’est refermé sous elle, elle était étendue sur le sol. Mais elle n’avait plus la même forme. Elle n’était plus hexagonale, elle avait la forme d’une immense croix qui allait du Nord au Sud, et de l’est à  l’ouest, posée au sol. Elle était en bois, mais on ne voyait plus le bois: il était recouvert de millions de corps étendus. Ces personnes étaient comme à  l’agonie, quasi mortes.

Alors j’ai vu sortir tous ceux qui étaient dans les maisons restées éclairées. Ils allaient porter secours à  ces agonisants, avec amour et toutes leurs forces et leurs moyens.

Soudain, la croix a commencé à se redresser, pour finir à  la verticale.  Les agonisants n’étaient plus là, car quelqu’un avait pris leur place. Jésus agonisait sur la Croix, endossant les péchés de la France, car Il avait eu compassion d’elle.

Ma vision s’est achevée avec une grande lumière qui descendait du ciel, une lumière glorieuse, et arrivait avec elle une paix surnaturelle, qui se répandait tout autour.

 

Interprétation.

Je n’ai pas tout compris. Ce nuage noir peut représenter l’Islam, ou une guerre civile, ou les deux. Je ne sais pas encore. (Note du 5 Juin: je pense qu’il s’agit des ténèbres spirituelles qui tombent sur le pays. Elles recèlent en elles une violence indescriptible))

Ces religieuses et ces prêtres qui voltigeaient et étaient engloutis, j’ai cru comprendre que c’étaient les églises traditionnelles (pas seulement les catholiques) qui, peut être par la persécution, allaient connaître un massacre. Nous savons que l’Eglise catholique connaît actuellement un ébranlement majeur, qui pourrait conduire à  une scission, du fait des déclarations successives du pape François, souvent blasphématoires par rapport à  l’évangile, prônant la nécessité d’accueillir encore plus de vagues d’immigrés, faisant alliance avec l’islam… Pour beaucoup, ce pape prépare l’arrivée de l’antéchrist et   construit   (suite à  Jean-Paul II) la grande religion mondiale qualifiée en Apoc 17 de « grande prostituée ». Nul doute que ce Jésuite fait partie des illuminatis mondialistes, qui se sont donnés la mission de détruire les nations par une immigration massive et ingérable, pour que le Gouvernement mondial puisse s’installer.

Il y a donc un grand désarroi, non seulement parmi les fidèles de l’Eglise catholique, mais aussi dans toutes les dénominations qui sont tombées dans la séduction de l’oecuménisme papal.

Nous sommes dans le temps où Dieu dit à  ceux qui ont reçu l’amour de la vérité:

Apoc 18:4 : Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait : Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à  ses péchés, et que vous n’ayez point de part à  ses fléaux.

Ceux qui n’entendent pas cet ordre divin impérieux aujourd’hui seront emportés demain, et je crois que tout ceci est très proche. Je le redis, cela concerne toutes les dénominations ou églises, ou groupes, ou personnes, qui se rapprochent du Vatican et qui sont sous séduction papale.

Les rares qui entendront et s’enfuiront de la grande prostituée iront sans doute rejoindre les maisons de lumière.

La suite me paraît assez claire. Il y a un appel de Dieu à  pleurer, jeûner, intercéder pour la France, qui tombe maintenant sous le jugement. Mais grâce aux élus qui vont persévérer malgré les circonstances dans la prière, ce pays se relèvera, et l’Éternel, Jésus, en sera le Roi des rois.

Amen !


Note, étrangement je reçois ce matin de la part de Michèle H un article très instructif. À l’heure où l’Algérie bouillonne, la Lybie aussi, et bien sûr tout le Moyen Orient, il y a peut-être un rapport direct avec mon songe

Petit cours d-histoiremediterranee