Le chirurgien insensé, une vision de Martine Roy

(Vision reçue mi-juin 2019)

J’ai vu un chirurgien avec des vêtements adaptés pour entrer en salle d’opération : blouse bleue, toque, masque et chaussures couvertes par les chaussons spéciaux que portent les chirurgiens. Il entrait en salle opératoire et  se préparait à aller opérer quelqu’un.

Il avait à côté de lui, posés sur une desserte, les instruments médicaux indispensables aux diverses interventions chirurgicales possibles. Il a étendu son bras pour prendre un instrument, mais là, ce fut la stupeur  !

Je m’attendais à le voir, entre autres, prendre un scalpel, mais il a choisi une énorme paire de ciseaux, qui devait être aussi long que son bras, totalement disproportionnée et inadaptée face au travail qu’il devait accomplir. Il a ensuite pris d’autres instruments, tout autant dangereusement inadaptés. Ce chirurgien, pourtant qualifié et habilité à pratiquer des opérations délicates et difficiles, allait opérer avec ces instruments complètement inappropriés.

Cet homme, censé apporter des soins et guérir un mal, allait soit aggraver l’état du malade, soit carrément le détruire. Mais ça ne gênait personne, personne n’est venu lui interdire de pratiquer cette opération dangereuse ni ne lui a dit de prendre les instruments adéquats.  D’ailleurs la confiance en ce chirurgien était telle qu’il entrait seul en salle d’opération, avec la certitude d’une totale impunité .

Cette opération allait forcément aggraver le mal dont souffrait le malade, peut-être même le détruire, sans que personne n’intervienne !  

Le chirurgien, la salle d’opération, selon ce que j’ai ressenti, représentaient un contexte légal et officiel, qui donnait le moyen d’agir sans entrave et dans l’impunité, même si les malades en mouraient ou se réveillaient avec des douleurs terribles.


Plusieurs interprétations sont possibles. 

Voici celle de Martine:

Le chirurgien  » fou » qui officie seul, mais malgré tout de manière officielle et légale et soutenu par  la confiance aveugle de tous au point qu’il n’y avait personne à ses côtés pour vérifier ce qu’il faisait,  et utilisant des instruments à la fois surdimensionnés et gravement inadaptés, représente une catégorie de pasteurs apostats, abusifs, qui prétendent apporter la guérison et la paix à ceux qui leur font confiance. Mais leur « chirurgie » est déviante, pervertie, et dangereuse.

La salle d’opération, qui est le lieu où les malades ( parfois gravement malades) doivent recevoir des soins par intervention chirurgicale, représente les bâtiment appelés faussement  » églises  » dans lesquels , bien que la structure soit très bien équipée. Ses responsables spirituels disposent de la Parole de Dieu pour délivrer, guérir et sauver. Pourtant leurs « patients », non seulement ne reçoivent pas la qualité de soins dont ils ont besoin, mais parfois  ne se réveilleront pas et donc pourront y perdre la vie ( spirituellement parlant ). Ou encore, ils auront ils se réveilleront dans une grande souffrance. 

( il y a peut-être un sens plus large ? ou un autre sens ? )

 


Interprétation de Michelle, qui n’exclue évidemment pas celle de Martine.

Je pense que ce rêve a une signification beaucoup plus vaste.

Sur un plan presque littéral, il fait penser au cas de Vincent Lambert, drame terriblement actuel. Ceux qui devaient le soigner en sont arrivés à vouloir le tuer, appuyés en cela par la Justice, la Police et le Gouvernement. Un blanc seing qui garantit l’impunité.

Mais je pense que cela va bien au-delà et que cette vision concerne le Gouvernement de la France

Le gouvernement actuel prétend faire des réformes radicales, chirurgicales, mais il ne peut qu’aggraver lourdement la situation… Car c’est la France qui est malade, et le chirurgien qui prétend la soigner et la guérir, c’est ce gouvernement, qui a probablement perdu la raison et qui, finalement, se moque des conséquences de ses actes car il est convaincu d’impunité, quoi qu’il fasse. Il est aussi convaincu d’être qualifié, habile (et c’est ce que bien des Français croient, à commencer, bien sûr, par ceux qui le soutiennent) et convaincu de disposer des moyens qu’il lui faut. Mais en fait il déploie des moyens disproportionnées (les ciseaux géants) – on songe par exemple aux LBD et autres armes de guerre contre les Gilets Jaunes – pour traiter des problèmes, et au lieu de les régler, il les aggrave.

Il est en passe de tuer la France, ou de condamner celle-ci à se réveiller dans d’atroces douleurs.

 

Une solution ? La même que celle que la Bible préconise:

 

2 Ch 7: 13 Quand je fermerai le ciel et qu’il n’y aura point de pluie, quand j’ordonnerai aux sauterelles de consumer le pays, quand j’enverrai la peste parmi mon peuple; 14 si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies,-je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays.

Laisser un commentaire