Dieu n’a pas de représentant sur terre ! Par Michelle d’Astier de la Vigerie

Cet article fait suite à : Le pape François, le faux prophète annoncé ? 

Un représentant – un « vicaire » – prend la place d’un supérieur absent.

Dieu est-Il absent de la terre ? JÉSUS N’EST-IL PLUS SUR TERRE ?

 

Emmanuel = Dieu au milieu de nous.

Jésus a dit:

Mt 28:20 Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Qui est ce « vous » ?

Les disciples …


Mt 18:20 Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.

 

Donc là où est l’Eglise (la véritable), Jésus est présent. Pas besoin de représentant, pas besoin de « vicaire ». Nous ne sommes pas ses représentants, mais nous sommes ses témoins: témoins de ce qu’Il fait et a fait pour nous, témoins des transformations qui s’opèrent quand on croit ce qu’Il a dit et qu’on le met en pratique, témoins de sa présence et de sa toute-puissance. Il nous accompagne.

Quelle impudence que de faire croire qu’un simple homme pourrait le remplacer en son « absence ».

 

« Sans moi, vous ne pouvez rien faire » !

Jn 15:5: Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.

 

Ceux qui acceptent un « vicaire », un intermédiaire humain entre Dieu et les hommes, sont-ils des disciples de Christ ?

Il est écrit:

1 Timothée 2:5 Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,

Galates 3:20 Or, le médiateur n’est pas médiateur d’un seul, tandis que Dieu est un seul.

Pourquoi pape, prêtres, et nombre de pasteurs, se font-ils médiateurs entre Dieu et les hommes ?

Jésus-Christ n’est-il pas Dieu ? N’est-il pas présent sur terre ? Ne vit-Il pas dans le coeur des vrais chrétiens qui peuvent donc s’adresser à Lui directement sans passer par un homme, quel qu’il soit !

De fait, les papes ne sont pas héritiers de Pierre, mais de Constantin, et le titre de « Souverain Pontife » est la reprise du titre « pontifex maximus » des prêtres païens de la Rome antique

∞ Note sur Constantin: Constantin fait du jour du soleil païen (dies solis), le dimanche, un jour de repos légal. Il reconnaît les tribunaux épiscopaux à côté des tribunaux civils. Il entreprend la construction d’églises** ou de grandes basiliques, comme la Basilique Saint-Jean-de-Latran, de Saint-Pierre de RomeSainte-Sophie de Constantinopleou le Saint-Sépulcre de Jérusalem, mais il frappe une monnaie aux effigies explicitement païennes et exaltant le dieu soleil. Il garde jusqu’à sa mort le titre de Grand Pontife (Pontifex Maximus), qui lui donne autorité sur les cultes publics païens….

** C’est ainsi que les églises sont devenues des bâtiments de pierres mortes, au lieu d’être l’assemblée des pierres vivantes que sont les disciples de Christ, comme décrit dans le Nouveau Testament.

Dans la Rome antiquepontifex maximus (grand pontife) est le titre donné au grand prêtre à la tête du collège des pontifes. C’est la charge la plus élevée en prestige et en obligations au sein de la religion publique romaine.

LES PAPES SONT DONC DES USURPATEURS, ILS S’EMPARENT D’UN TITRE DE VICAIRE DU CHRIST, TITRE QUE LE NOUVEAU TESTAMENT N’A JAMAIS SUGGÉRÉ, ET POUR CAUSE ! Et leur cour (qui vit dans le luxe) et leur hiérarchie pyramidale avec eux ! Ils ont pris une position que jamais la Bible ne leur a donnée, une position de domination, celle que la bible désigne par nicolaïsme (= qui domine le peuple) et qui est dénoncé en Apocalypse 2 comme une hérésie mortelle.

Il ne s’agit pas d’entamer une nouvelle guerre de religion, mais d’alerter avant qu’il ne soit trop tard ! La dernière trompette est proche, et c’est elle qui contient les fléaux, c’est dire qu’elle est le point de non retour. Le jugement commence par la maison de Dieu. Il s’agit de dénoncer les oeuvres des ténèbres, car la grande prostituée décrite en Apoc 17 est en train d’émerger sous nos yeux, et, comme prophétisé, les courants chrétiens ou assemblées tombent les uns après les autres dans ce piège préparé de longue date.

Ils sont tous comme hypnotisés, comme ensorcelés.

Alors, je le ressens dans toutes mes entrailles. C’est l’heure où il faut obéir. Et là je m’adresse tant aux catholiques sincères, à titre individuel, qu’aux membres de toutes les Églises ou communautés qui s’allient, via l’oecuménisme, à  l’Eglise romaine. Je m’adresse aux prêtres tout comme aux pasteurs qui ont reçu l’amour de la vérité. Le pape actuel démontre qu’il est le faux prophète annoncé dans les Écritures. Tout ce qu’il fait et dit le démontre.

Alors, je crie:

SORTEZ D’ELLE, MON PEUPLE ! Apoc 18:4

SORTEZ DE BABYLONE !

Sortez de ce  capharnaüm spirituel.

En quel Dieu ce pape croit-Il ? En quel Dieu croient tous ceux qui le suivent dans ses « égarements » lucides, destinés à unir tout le monde, non sous la bannière de Christ, mais sous la bannière de Rome, une bannière universelle de ralliement à un dieu qui n’est pas le Dieu d’Israël, le Dieu de la Bible ? ILS NE CONNAISSENT PAS LE DIEU TROIS FOIS SAINT, LE DIEU PUISSANT ET REDOUTABLE, QUI NOUS A TOUT DIT D’AVANCE, y compris le fait qu’avant le retour de Christ il arriverait une grande apostasie.

L’apostasie en question est d’une gigantesque séduction, parce qu’elle manipule les sentiments humains, y compris la fausse humilité d’un pape qui se dit pauvre… en étant assis sur des richesses colossales. Pour tous ceux qui ne sont pas arrimés à Christ et à sa parole, la séduction va être fatale, et vos assemblées qui ne vous mettent pas en garde, parce qu’elles-mêmes ne croient pas à ce qui nous est annoncé, ne vous sauveront pas:

2 Thessaloniciens 2:3

Que personne ne vous séduise d’aucune manière; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition,

ON Y EST. Ce pape n’en est même pas un. Le dernier des papes selon une prophétie séculaire qui a fait ses preuves dans le temps (https://fr.wikipedia.org/wiki/Prophétie_de_saint_Malachie), correspond à Gloria olivæ (« la gloire de l’olivier/de l’olive »). Benoît XVI a effectivement voulu remettre l’Eglise sur ses racines. On l’a écarté, vite fait. Le « pape » François est un illuminati, préparé dans le secret par l’ordre jésuite. Je ne veux pas accorder particulièrement foi à la prophétie du moine Malachie, même si elle s’est révélée vraie dans le temps, mais seulement aux Ecritures, notamment Apocalypse 13. Il est parlant que ce « pape » ne se soit pas donné la peine de se donner un N° (François, point final), comme l’ont fait tous ses prédécesseurs, comme s’il savait d’avance qu’il n’y en aurait aucun après lui. Savez-vous que le jour où Benoît XVI a abdiqué, la foudre est tombée plusieurs fois sur le Vatican, en l’espace de moins d’une minute  ? 

 

(Vous ne trouverez même pas les images (je les avais vues quasiment en direct à l’époque) en langue française : elles ont été retirées. Il ne reste plus que des miettes fragmentaires.). Car la foudre est tombée simultanément en trois endroits du Vatican, une probabilité quasiment nulle. Et ceci, juste après la démission de Benoît XVI

 

FUYEZ, FUYEZ BABYLONE, SANS VOUS  RETOURNER, SANS REGRET, CAR IL N’Y A PLUS DE TEMPS.

Vous avez peur de quitter des systèmes où vous vous sentiez si bien ? Ecoutez Christ:

2 Co 6:14 Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ? 15 Quel accord y a-t-il entre Christ et Bélial ? ou quelle part a le fidèle avec l’infidèle ? 16 Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l’a dit : J’habiterai et je marcherai au milieu d’eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. 17 C’est pourquoi, Sortez du milieu d’eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. 18 Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, Dit le Seigneur tout-puissant.

Pour ceux qui savent que Dieu donne des signes, car Il ne fait rien sans avoir averti ses serviteurs, les prophètes.

Le titre papal  officiel « Vicarius Filii Dei » (mots latins signifiant « vicaire du Fils de Dieu »), en prenant la valeur des lettres romaines, équivaut à : 

666

tableau:

 

Dieu donne des signes

FOYEZ, FUYEZ, FUYEZ !

« Je serai pour vous un père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur, le Tout-Puissant. »


Petit rappel pour ceux qui l’ignorent :

Durant des siècles, ceux qui ont dénoncé ce système antibiblique ont subi la torture et la mort. Aujourd’hui ils sont marginalisés, diffamés, calomniés, car il s’agit de les faire taire. Celui qui ose parler se fait immédiatement étiqueter de « haineux des catholiques », alors que c’est exactement l’inverse, puisqu’on veut les arracher du feu. D’ailleurs beaucoup de catholiques, très dérangés par ce que fait ce pape « bizarre » aujourd’hui, commencent à se poser les bonnes questions. Donc je veux le rappeler avec vigueur:

Ce n’est pas attaquer les catholiques que de dénoncer un système érigé au cours des siècles, qui s’est écarté dès les premiers temps des fondements bibliques, l’écart n’ayant cessé de se creuser. C’est au contraire tout faire pour les sauver.

La création de l’Église romaine: au concile de Nicée (an 325)

Le concile de NICÉE s’est tenu à la demande de l’empereur Constantin, sous l’égide des patriarcats de Sylvestre de Rome, d’Alexandre d’Alexandrie, d’Eustathe d’Antioche, d’Alexandre de Constantinople et de Macaire de Jérusalem.

PAS UN SEUL JUIF !!!!!!!

On les appelle « patriarches » (pères)

La Bible nous parle de trois patriarches: Abraham, Isaac, Jacob. Pas d’autres prévus dans les temps futurs !

Revenons aux premiers « papes » (= papa)

Historiquement, il n’y a jamais eu officiellement de pape avant l’an 1085. Il y avait des évêques (nous reviendrons sur le sens de ce titre, qui n’est en aucun cas une position hiérarchique mais une fonction courante dans l’Eglise, comme la Bible l’atteste). Une liste rétrospective, une dynastie fictive, inventée des siècles plus tard (on ne sait strictement rien des premiers « papes »°, fait remonter la papauté à Pierre en raison de ce que Jésus avait dit:

Matthieu 16:18

Et moi, je te dis que tu es Pierre (petros), et que sur cette pierre (petra) je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.

Petros (nommé Céphas), c’est un caillou, une petite pierre. Petra, c’est le Rocher. Le NT en grec signifie mot à mot :« tu es « petros », un caillou et sur cette pierre – Rocher (Jésus), je bâtirai mon Eglise et les portes de l’enfer ne seront pas fortes contre elle… »

Bien que ce soit traduit chaque fois par le même mot en français, il s’agit de deux mots différents.

En l’occurrence, Jésus se désigne lui-même, tout en rappelant que ces pierres vivantes seront en lui. Oui, la future Église va être édifiée à partir des pierres vivantes que sont les disciples de Christ, mais le tout est édifié sur le Rocher qu’est Christ. Je ne vais pas donner toutes les références bibliques, mais elles sont multiples et, évidemment, concordent entre elles. Notons que le Rocher n’est pas au-dessus, mais au-dessous, pour porter. Et Jésus est aussi la pierre angulaire: une pierre angulaire tient l’ensemble.

Matthieu 7:24-27
C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc.…

Le Roc, c’est Christ.

D’ailleurs, si l’on avait vraiment voulu trouver un homme comme fondement de l’Eglise « universelle », ce n’aurait pas dû être Pierre, mais Paul, citoyen romain et apôtre des païens, alors que Pierre était apôtre des Juifs à Jérusalem.

En fait le premier pape officiellement appelé ainsi, et considéré comme successeur de Pierre, fut Grégoire VII, comme nous l’avons dit, en 1085 ! Mais auparavant, ce titre était revendiqué par des évêques divers.

LE PAPE, TÊTE DE L’ÉGLISE ? UN AUTRE BLASPHÈME !

Les papes se sont tous positionnés comme étant la tête de l’Eglise

Éph 1:22 Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a (Jésus) donné pour chef suprême à l’Eglise,

Éph 5:23… Christ est le chef de l’Eglise, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.

Un corps n’a pas deux têtes !

Jésus a déclaré que si quelqu’un voulait être le plus grand, qu’il soit le serviteur de tous. Qu’a à voir avec l’humilité requise par Dieu le faste tapageur de Rome, décrit en Apocalypse 17 avec des précisions stupéfiantes (Jean aussi, quand il l’a vu en songe, a été stupéfié). Dans la Bible, elle ne s’appelle pas « Eglise », mais « Grande Prostituée »

Pape : un  « papa » ?

Le mot « pape » est le nom donné au souverain pontife de certaines Églises chrétiennes: l’Église catholique romaine, l’Église copte et l’Église arménienne. Le mot « pape » dérive du grec « pappas », qui veut dire « papa ». Que Jésus ait solennellement averti : « Et n’appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux.«  (Mt 23:9), ils n’en ont guère tenu compte, hier comme aujourd’hui.

Mais au fait pourquoi Jésus a-t-il donné cet ordre bien étrange ? Après tout, il n’y a aucun mal à appeler son père terrestre « papa » ou père : il l’est !

Parce qu’il s’agissait d’un avertissement prophétique. Jésus, qui savait tout d’avance en tant que Dieu, et bien entendu inspiré par l’Esprit saint alors qu’il s’était fait homme, alertait d’avance sur ceux qui prendraient le titre de « pères de l’Eglise », de papes, de popes (qui vient du nom russe: « Pop », lui-même provenant du nom grec « pappas)… Les popes peuvent être de simples prêtres. Mais n’appelle-t-on pas « mon père » dans l’Eglise catholique tout prêtre ou tout curé ?

Et bien des pasteurs ne se conduisent-ils pas en « petits papes » (=  » Diotrèphe, qui veut être le premier « … Diotrèphe est serviteur de Zeus, pas de Jésus-Christ) ?

Il est triste – j’ai pu le constater -, que les mouvances protestantes, pentecôtistes et évangéliques n’aient pas pour fondement que la Bible seule, bien qu’elles se déclarent « sola scriptura « , mais elles ont aussi accepté comme fondement  les pères grecs, auxquels les pasteurs se réfèrent sans cesse, notamment pour justifier le dogme de la Trinité, concept et mot inventé par un théologien du deuxième siècle après Jésus-Christ, Tertullien, issu de famille « berbère, romanisée et païenne ». « C’est lui qui invente le terme de Trinité, dont il développe une théologie précise ». Même s’il a combattu le marcionisme (antijudaïsme chrétien), il ne propose pas moins un autre Dieu que celui de la Bible : « DIEU EST UN », pas trois.

Et beaucoup de se conduire non en serviteurs, mais en adeptes du paternalisme, à l’instar du pape, et à leur échelle.

Tous les catholiques appellent « père » tous les prêtres et curés, le Pape étant « le saint Père ». Même les païens le font aussi, et beaucoup de la mouvance protestante également. Ce serait commettre un sacrilège que de ne pas donner le titre de « père » au pape et au clergé, à tous ses échelons, même quand on connaît l’interdit de Jésus. Mais il y a d’autres titres dans la hiérarchie chrétienne : « votre sainteté », « votre éminence » ? Quelle humilité ! Archevêque, archibishop…

Archi saints ?

 

La forfaiture est encore plus extravagante avec l’appellation de « monseigneur ». Mon Seigneur ?

« Un évêque est celui qui a autorité sur une Église chrétienne particulière ou un diocèse. Sous des formes et des modalités très différentes, la fonction épiscopale existe dans l’Église catholique, l’Église orthodoxe y compris les Églises orthodoxes orientales, l’Église anglicane et dans certaines Églises protestantes. » (wikipedia)

Qui a autorité sur l’Eglise du Seigneur ? PERSONNE, sauf Christ lui-même. Un évêque, dans la bible, est un « surveillant », au sens de « veiller sur », par d’intervenir dans la relation entre le croyant et son Seigneur, mais de veiller à ce qu’il ne se perde pas.

Actes 20:28

Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Eglise du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang.

 

L’ÉGLISE N’APPARTIENT QU’À JÉSUS. C’EST ÉCRIT.

En Actes 20, Paul parle aux Anciens. Ce sont eux qu’il appelle « évêques ». Ils ont à peu de choses près la mission pastorale. Rien de plus. On est bien loin des habits somptueux, de la crosse, de la mitre, de l’anneau (longtemps orné de pierre précieuse), un décorum luxueux lourdement contraire aux préceptes d’humilité et de simplicité de la Bible qui dit en outre:

Philippiens 2:3

Ne faites donc rien … par un vain désir de vous mettre en avant ; au contraire, par humilité, considérez les autres comme plus importants que vous-mêmes ;

Au lieu de cela, il est d’usage de mettre un genou à terre et de baiser l’anneau épiscopal.

Respecter ceux qui exercent une fonction dans l’Eglise, bien sûr ! Respecter les Anciens et les ministères (sous réserve qu’ils ne soient pas auto proclamés), bien sûr, c’est même un ordre, « car ils devront rendre des comptes ». C’est écrit. Mais se prosterner devant un homme ? Ecoutons Jean :

Apoc 22:8 ….  je me prosternai aux pieds de l’ange qui me les avait montrées, et j’allais l’adorer. 9 Non, me dit-il, ne fais pas cela ! Je suis ton compagnon de service et celui de tes frères, les prophètes, et de ceux qui obéissent aux paroles de ce livre. Adore Dieu !

Ce n’est pas un simple signe de respect. Si ce n’est un signe d’adoration, c’est un signe de soumission (comme le fait le pape actuel devant l’Islam). Mais c’est une ruse pour les désarmer… car c’est un homme rompu à toutes les ruses.

Nul ne peut avoir deux maîtres. Lequel choisissez-vous ?

 


Note : J’aurais pu encore et encore développer ce message, un livre entier n’y suffirait pas. J’encourage la lecture de cet article:

LA LICORNE : Un système ecclésial féroce, séducteur, mensonger et tueur ! Par Martine R-D

et celui-ci (en entier):

Comprendre le Catholicisme Romain (1/4)

Que Dieu vous bénisse !

NOTE 15/05/19

 

Impressionnant comme confirmation. Voici l’article que je reçois ce jour, en provenance d’un site catholique !:

 

Cardinal Parolin : l’accord Chine-Vatican “une géopolitique de la fraternité” en vue de l’unité de la famille humaine

  • Il y est écrit notamment:
  • Le cardinal Parolin est intervenu également, et son discours a quant à lui dévoilé le contour idéologique à la base de ce rapprochement entre Église officielle et communisme chinois : « l’unité de la famille humaine », cette utopique idée maçonnique par excellence reprise par le concile Vatican II.
  • « Le pape François, a souligné le prélat, a poursuivi le chemin débuté avec Vatican II, accentuant les caractéristiques d’une Église ‘en sortie’ […]. L’approche du pape François concernant l’unité de la famille humaine s’inscrit dans cette vision […]. Pour construire pleinement l’unité de la famille humaine il faut plus de solidarité, plus de miséricorde et plus de fraternité. »
  • Édifier un monde meilleur grâce à l’unité de la famille humaine, unité plus fondamentale que l’union au Christ-Sauveur, telle est bien l’idéologie maçonnique, ce messianisme terrestre dévastateur, dont le Vatican bergoglien fait le fondement de cet accord entre le Saint-Siège et la Chine communiste, aux dépends de l’Église clandestine persécutée depuis des décennies en ces terres d’Extrême-Orient. Le pape François fait sien ce rêve de mondialisation, envisagé par les temples occultes et compatible avec la révolution bolchevique ou chinoise.

Oui, il y a un ébranlement profond au sein du catholicisme; C’est bien le temps de rappeler à ceux qui veulent entendre que la seule chose qui donne la vie éternelle, c’est bien de choisir le Christ Sauveur, en renonçant au monde ! Comme le soulignait la prophétie de Martine reçue ce jour: le cheval blanc est prêt et il piaffe !

  9Comments

  1. Phil   •  

    Bien sûr, un livre n’y suffirait pas, cependant je crois que l’essentiel de ce tableau « noir » est bien brossé !
    Qui entendra ? En ce qui concerne le peuple catholique, il est déjà sous les verrous, enfermé dans la forteresse de pensée et il y faut une oeuvre de l’Esprit, un miracle, et il y en a, grâce à Dieu, comme pour des musulmans. Mais le plus terrible c’est de voir des protestants ou issus du protestantisme retourner à ce que leurs pères ont vomi en leur temps, retourner à l’obscurantisme le plus crasse ! Là, c’est une puissante séduction qui est à l’oeuvre. Quel égarement, quelle abomination quand on sait que ce qui se prépare activement c’est l’avènement de la super religion mondiale anti-christ, ni plus ni moins.
    Je voudrais signaler aussi un excellent petit ouvrage, méthodique et précis, d’ André THOMAS-BRES, lu au début de ma conversion, au titre très évocateur : « Le voile recousu par le catholicisme ». Certes, il n’est pas récent, mais il m’avait marqué et hélas il est toujours valable.

  2. dany   •  

    convertie en septembre 1976 la première chose que j’ai faite c’est de détruire tout ce qui me rattachait à la religion de mes ancêtres:medailles livres de messe livret de mariage photos de moi lors de la communion solennelle….J’ai connu quelqu’un qui s’est converti avec le pasteur André Thomas-Bres et elle disait que s’il était de ce monde il serait choqué par ce qu’est devenu les églises de pentecôte….

  3. Phil   •  

    Bonsoir Michelle, accepteriez-vous de mettre en ligne et non seulement en lien cette étude de notre frère Jacques Colant, même s’il n’est pas de lien direct avec ce qui précède ? Je viens de l’écouter.
    Absolument prodigieux ! Merci.

    https://youtu.be/fGOZ4u7INR8

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Je vais l’écouter demain. J’en écoute déjà un autre ! 🙂

  4. Stigmamax   •  

    Comme toujours, Jacques Colant c’est de la viande à lion mais toujours accessible. A écouter sans modération.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Tu devrais venir début juillet à Damville ! ça va être, je le sens, top du top ….

  5. Phil   •  

    A Stigmamax,
    Avec l’intensité de sa « production » actuelle, nous ne savons plus où donner de l’oreille, d’autant plus qu’aucun de ses enseignements n’est anodin ! A fin d’illustration, je reprendrais volontiers ce qu’écrivait Luc HENRIST dans un de ses articles :  » Pour connaître celui que nous adorons, il nous faudra donc apprendre pour comprendre, afin de pouvoir adorer Dieu « en esprit et en vérité ». A écouter notre ami Jacques, nous nous apercevons bien vite que nous ne connaissons vraiment pas grand chose du Royaume, et encore je ne veux pas être excessif, en dépit de 40 ans de prédications paraphrasées. Quel oxygène ! Il faut croire qu’il y a bien un temps pour tout et mieux vaut tard que jamais !

  6. Stigmamax   •  

    Effectivement, il sort 10 vidéos en une journée parfois. J’ai commencé à écouter ses enseignements depuis juin 2018. Une par soir et je pensais avoir épuisé ce trésor de connaissance torahïque (!) mais grâce à Dieu, Jacques a reçu un don exceptionnel d’enseignement et il y en aura jusqu’au retour du Seigneur, ce qui ne saurait tarder.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Il travaille au-delà de ce qu’on peut imaginer ! Mais la découverte des trésors de la parole est une passion … Quelle joie pour moi que de travailler avec de tels enseignants (j’inclus Daniel Steen)

Laisser un commentaire