L’EVANGILE MONDAIN, UN CHEMIN FACILE par Pierre Truschel

Ce qui empêche bien des chrétiens d’avancer dans leur vie spirituelle, ce qui les rend fragiles, c’est que leurs yeux sont fixés sur les choses de la terre. C’est ainsi qu’ils portent parfois un regard d’envie sur les gens du monde et sur leurs possessions (maisons, voitures …).

La motivation profonde de ces chrétiens est d’être heureux, d’avoir une bonne santé, des enfants, une famille, un bon travail, une belle maison … Bref, de mener une vie comme le reste des hommes en étant sauvés par surcroît. Mais faut-il rappeler que de tels objectifs sont aux antipodes de ce que doit être la vie chrétienne ! La Parole de Dieu nous demande en effet de nous affectionner aux choses d’En-Haut (Colossiens 3:2), car notre cité à nous, c’est la Jérusalem céleste, là-haut (Philippiens 3:20).

« Adultères que vous êtes ! Ne savez vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être amis du monde se rend ennemi de Dieu. Croyez-vous que l’Ecriture parle en vain ? C’est avec jalousie que Dieu chérit l’Esprit qu’Il a fait habiter en nous » (Jacques 4:4). 

« N’aimez point  le monde, NI LES CHOSES QUI SONT DANS LE MONDE. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui, car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la vie, ne vient pas du Père, mais vient du monde. Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement » (1 Jean 2:15). 

Il faut être bien au clair et réaliser que notre vocation est céleste; que ce qui compte, c’est d’être détachés des choses de la terre, pour investir dans des choses que jamais personne ne pourra nous enlever (Matthieu 6:19).

Si vous avez plus de joie à donner qu’à recevoir, alors vous serez heureux. Votre trésor sera dans le ciel. Mais faut-il encore réaliser que tout ce que vous possédez, vous devez le gérer dans le souci permanent de participer le plus possible à l’œuvre de Dieu, que vos biens ne vous appartiennent pas en propre et que vous devez les mettre à profit pour l’avancement du royaume de Dieu. Pour ce faire, il faut bien entendu accepter le renoncement et même le brisement, accepter de mourir à nous-mêmes pour que la vie de Christ grandisse et nous remplisse.

« Si quelqu’un ne renonce pas à TOUT ce qu’il possède, et même à  sa propre vie, il ne peut être Mon disciple » (Luc 14:26). 

Nous avons impérativement besoin de retrouver le véritable Evangile : non pas Dieu « Maître d’hôtel » à notre service, mais nos vies entièrement livrées entre Ses mains dans une pleine confiance, dans une totale dépendance.

Mais le gros problème, c’est qu’il y a du laxisme chez beaucoup de chrétiens : on obéit quand cela ne nous dérange pas trop, quand cela ne touche pas à nos droits, à notre liberté, à notre indépendance.

Il ne sert à rien de parler d’engagement, de consécration, ou de vouloir être au service de Dieu si nous ne sommes pas prêts dans notre vie chrétienne à envisager la possibilité de rencontrer les problèmes les plus difficiles à résoudre ! Si nous espérons tirer le plus grand profit de la vie présente, au même titre que les païens, c’est que nous n’avons rien compris. L’apôtre Paul pouvait dire :

« C’est par beaucoup de tribulations qu’il nous faut entrer dans le royaume de Dieu » (Actes 14:22). 

En effet, tant que nous serons dans ce monde de mal, dirigé par Satan, où beaucoup résistent à Dieu et Lui sont hostiles, nous ne serons jamais exempts de certaines souffrances… à moins que nous ne soyons aveugles, insouciants ou indifférents, mais dans ce cas, nous sommes déjà en plein déclin spirituel et tout près de déchoir de la Grâce.

Jésus dit : « Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et Sa justice, et toutes ces choses vous seront données par-dessus ». Mais il peut se produire que dans ce « toutes choses », vous éprouviez la faim, la persécution, la trahison, l’abandon, des difficultés de tous genres… parce que Jésus l’a connu, ainsi que les apôtres et les disciples. L’Eglise, dès son début, a été jalonnée de souffrances. L’apôtre Paul pourra dire à son sujet : « Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout, j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette » (Philippiens 4:12).

Dieu a besoin d’un peuple capable de se discipliner, d’endurer l’ardeur de la chaleur de l’épreuve quand elle vient, ou l’intensité du froid face à l’horreur, ou encore d’endurer la faim quand il y a privation de nourriture, et de ne pas se laisser assoupir par l’abondance quand il y a abondance.

Dieu a besoin d’un peuple qui soit fort pour qu’il se laisse former, pas d’un peuple qui refuse toute contrainte !

Combien de chrétiens évitent le plan de Dieu, sachant qu’en le prenant ils vont souffrir ! On évite la croix (je rappelle que se charger de sa croix, ce n’est pas endurer les difficultés qui jalonnent la vie, mais c’est accepter volontairement de prendre un comportement pour l’œuvre de Dieu, qui va entraîner des souffrances alors que je pourrais les éviter). Accepter de souffrir pour Christ par obéissance à Dieu, à Sa volonté révélée, c’est un choix que nous assumons.

Vous rendez-vous compte que tout chrétien qui vit pour cette terre, pour son bien-être, est sous l’influence de la direction du diable, qui est parvenu à le séduire par les attraits du monde ?

Quelle aberration du chrétien, qui demande sans cesse à Dieu de lui donner toujours plus de choses ici-bas !

Trop de chrétiens restent esclaves de leur indolence spirituelle, et ils renoncent à courir vers le but pour remporter le prix de la vocation céleste de Dieu en Jésus-Christ. Parlez-leur d’abstinence, de renoncement, c’est un langage qu’ils ne connaissent pas, eux qui ont grandi à l’école de la facilité, et qui se complaisent dans un mode de vie égoïste, où l’on se sert de Dieu sans le placer au centre, où l’on parle de Jésus sans lui laisser la première place. Lecteur, examine-toi ! Cela te concerne peut-être, et dans ce cas, il est grand temps de réagir !

L’Esprit de Dieu cherche des gens de tous âges, qui acceptent d’abdiquer de tous leurs droits pour laisser Jésus-Christ régner sur eux, des personnes attentives, disponibles, qui acceptent la formation de Dieu. Oui, Dieu cherche des personnes qui acceptent de se détacher du monde, qui prennent du temps pour prier et méditer, des personnes qui sont prêtes pour la pluie de l’arrière-saison.

C’est le sens de la parabole des vierges sages et des vierges folles; de même, l’effusion du Saint-Esprit viendra d’une façon soudaine, et seuls ceux qui auront bien construit leur vie seront pris, et les autres manqueront  la vocation que Dieu leur avait adressée.

Source : http://sentinellenehemie.free.fr/index.html

 

 

 

 

  25Comments

  1. Béréenne attitude   •  

    Pierre Truchel donnait de très bons avertissement. Beaucoup sont ‘revenus’ de l’évangile de la prospérité. Ils sont soudain vu, compris. Ces dernières années, il y a beaucoup d’avertissements. Beaucoup parlent, écrivent et ‘tous’ ont pu lire ou entendre un jour un des avertissements.

    Pourquoi certains comprennent et d’autres pas ?

    Certains sortent de ce faux-évangiles, parfois sans même avoir été ‘averti’ par quelqu’un, d’autres y restent même après de très nombreux avertissements, ma très grande question est pourquoi ?

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

      Lis Jn 10… certains entendent la voix du Seigneur parce qu’ils font partie des ses brebis;.. les autres ne sont pas de ses brebis: c’est épouvantable le nombre de ceux qui se pensent chrétiens et qui ne le sont pas aux yeux du Seigneur…

      ils n’entendent pas la voix du Seigneur, ils ne voient pas le faux évangile, parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés !

      Oui, c’est terrible… tout cela nous a été annoncé, mais quand nous sommes en face des résultats, nous sommes comme stupéfaits.. Comment tant de gens qu’on croyait chrétiens, qui parlaient le même langage, et soudain ils se dressent comme des serpents en face de nous, CAR ILS NE VEULENT PAS DE LA VÉRITÉ !

      Beaucoup de Chrétiens sentent aujourd’hui ce clivage épouvantable, car ceux qui se prétendaient chrétiens deviennent des bêtes féroces dès qu’o veut leur démontrer qu’ils sont dans de fausses doctrines !

      Le chemin a toujours été resserré, mais il semble qu’on le voit à l’oeil nu aujourd’hui !

  2. Phil   •  

    Absolument, Michelle a raison : ce qui perd les gens c’est qu’ils n’affectionnent pas la vérité.
    C’est parfaitement dans l’esprit de notre société actuelle dans laquelle presque tout le monde vous ment et dans laquelle on se ment à soi-même.

  3. Zaradzki Roland   •  

    l’amour doit dépasser ces jugements entre enfants de Dieu ;
    C’est à l’amour que nous avons entre nous que le monde, y compris ces chrétiens, mes frères et mes sœurs en Christ, saura et verra que nous sommes chrétiens ;
    fraternelles salutations .
    Roland

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

      l’amour n’a jamais empêché le jugement parce que l’amour est associé à la vérité !!!!

      Dieu est amour, mais il est aussi Dieu de justice et de jugement..

      Il est une bien curieuse propension aujourd’hui dans l’évangile de l’hypergrâce: on a remplace amour par tolérance (humaniste »), ce qui conduit à ne juger de rien ni de personne.. C’est souvent une position de lâcheté et d’irresponsabilité !

      Si tu vois des brebis fragiles être embarqués par des gens qui vont leur donner une nourriture empoisonnée et les dépouiller, le fait de dire « on ne doit pas juger », c’est de la non assistance à personne en danger  » !

      Jean 7:24
      Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice.[…] (les lois divines)

      1Corinthiens 2:14
      Mais l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge.[…]
      1Corinthiens 2:15
      L’homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n’est lui-même jugé par personne.[…]

      1Corinthiens 6:2
      Ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde ? Et si c’est par vous que le monde est jugé, êtes-vous indignes de rendre les moindres jugements ?[…]

      Tout le problème est avec quel esprit et dans quel esprit on juge. Le jugement juste, soufflé par l’Esprit de Dieu et à la lumière des Ecritures, est saint !

  4. Zaradzki Roland   •  

    chers freres et soeurs en Jesus Christ ,
    il m est difficile de communiquer sur les differents forums, aussi je laisse mon adresse pour rester a l ecoute de chacun et notamment de Phil.
    Lisez attentivement la premiere epite de Jean, aux pieds de notre Seigneur ; vous comprendrez certainement ma position.
    Je vous aime
    roland.zaradzki@orange.fr

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

      Tu es assez étonnant: tu veux dicter à chacun ce qu’il doit faire, de manière assez impérieuse, mais tu semble être sourd à ce que les autres disent !

  5. Phil   •  

    A Roland.
    Concernant les épîtres de Jean, j’ai fait le décompte des occurrences des mots relatifs à l’amour et de ceux relatifs à la vérité.
    Voici le résultat.
    1 Jean : amour 46 vérité 17
    2 Jean : amour 4 vérité 5
    3 Jean : amour 4 vérité 7
    Il est donc faux de dissocier l’amour de la vérité.
    C’est ce que fait notre société qui nous ment et nous pousse à mentir en permanence.
    Chacun doit résister à son niveau…

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

      Très intéressant, ta recherche …

      Je répète souvent que celui qui ment méprise son interlocuteur (il le dupe et le prend pour un idiot !): est-ce de l’amour, le mépris ?

      Quand à celui qui ment sur la gravité d’un péché commis par un autre en lui faisant croire qu’à cause de son amour pour lui, Dieu va le sauver quand même, (sans repentance réelle et abandon du péché), c’est pire, c’est un assassin !

      Roms 1:32 Et, bien qu’ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font.

    • Zaradzki Roland   •  

      Pour Phil, et pour tous les enfants de Dieu :
      Mais moi ( Jésus ) je vous dis:
      Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux.

      Je me fais traiter de menteur ; en quoi ! Je n’ai eu aucune réponse.
      Et même si c’était ! N’est-il pas écrit : ne juges point afin que tu ne sois pas jugé ? Ou ailleurs encore : òte d’abord la poutre qui est dans ton oeil avant de vouloir ôter la paille de l’oeil de ton frère ?

      Le premier commandement nous demande d’aimer Dieu, de tout son coeur, de toute son âme, de tout son esprit, et son prochain comme soi-même.
      Qui pourrait prétendre accomplir parfaitement cette Loi d’Amour ?!
      Nous ne cessons de juger, de discréminer. Sommes- nous si justes, si parfaits pour nous permettre un quelconque jugement sur quiconque. Nous en référons à ce qui est écrit,mais n’oublions pas que la parole tue, mais que l’Esprit vivifie. Le mot maître de tout ce que je sais est AMOUR, comme Dieu est AMOUR !
      Je déplore vraiment que l’Eglise ignore trop souvent cette dimension de l’Amour. J’ai regardé sur You Tube un documentaire qui s’intitule :
      Le film qui fait honte à l’Eglise . Je vous le recmmande.
      Je citerai simplement cette parole de Jésus : Si tu as deux tuniques, donnes-en une à celui qui en manque, etc, etc. Comment pouvons-nous prétendre aimer ???
      Seigneur Jésus, ouvre nos intelligences et nos coeurs, bénis ton peuple, et Viens , mon Dieu, par amour pour tous. Amen.

      • Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

        Tu prends dans la Bible ce qui t’arrange et tu te fais un évangile bisounounours. Car Jésus a aussi dit que peu entraient dans la porte étroite et empruntaient le chemin qui mène à la vie.

        Si je vois quelqu’un en adultère, j’ai le DEVOIR de lui dire que s’il ne se repent pas il est perdu ! Tu confonds jugement et condamnation, comme tous ceux qui lisent la parole de Dieu superficiellement, car elle dit aussi: « L’homme spirituel juge de tout », et la Parole de Dieu est une épée qui révèle les pensées du coeur et les juge (Héb 4)

        Généralement ceux qui se servent systématiquement des versets que tu cites le font pour montrer que eux sont plus « spirituels » que les autres. La réalité montre que ce sont la plupart de temps des égoïstes et des lâches qui se moquent que leurs frères partent en enfer et qui veulent de la fausse paix de l’hypocrisie religieuse…

        « JE NE JUGE PERSONNE, MOAAAAA !!! ». C’est ta devise ?

        Ah, donc Jésus se contredit:

        Jean 7:24
        Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice.

        1 Corinthiens 10:15
        Je parle comme à des hommes intelligents; jugez vous-mêmes de ce que je dis.

        QU’EST-CE QUE « DISCERNER » ?

        Hébreux 5:14
        Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.

        Car Jésus a dit aussi, EN PARLANT DE CEUX QUI SE DISENT CHRÉTIENS :

        Mt 25:30 Et le serviteur inutile, jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.

        Ah que je suis fatiguée d’entendre ces discours infantiles de ceux qui répètent: « Ne me juge pas »..

        et qui font n’importe quoi en prétendant: « On n’est plus sous la condamnation ».

        Non, on est plus sous la condamanation QUAND ON MARCHE PAR L’ESPRIT, c’est à dire en obéissant aux commandements divins

        : « Recherchez la sanctification sans laquelle nul ne verra le Seigneur »

        Ce sont souvent ceux qui ont beaucoup à cacher qui disent: « ne me juge pas », car ceux qui marchent dans la lumière n’ont cure d’être jugés par les hommes: soit ils disent la vérité et c’est salutaire, mais si c’est dit durement, soit ce n’est pas la vérité et cela ne doit pas nous toucher: c’est aussi cela, la preuve de la mort à soi-même !

        Quand Jésus a dit aux Pharisiens: « Hypocrites, races de vipères », IL LES JUGEAIT POUR CE QU’IL ÉTAIENT, mais leur donnait le choix de se repentir ou d’être condamnés …

  6. Zaradzki Roland   •  

    Celui qui croit connaître ne connaît pas comme Dieu connait ; mais celui qui aime Dieu, celui-là est aimé de Dieu.

  7. Zaradzki Roland   •  

    Sur you tube : Esaïe 58 ; le film que je vous conseille vivement. Bon shabbat !

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

      Quand on aime son prochain, on met le lien… 🙂

      Et tout ce qu’on trouve sur le net, c’est vraiment tout et son contraire. Si ta référence c’est Youtube, la mienne c’est la Bible !

  8. Zaradzki Roland   •  

    Vous me pardonnerez ; je ne pratique pas l’Internet autant que vous ; je ne sais pas coller un lien. Mais alors là, Michelle, tu me sidères lorsque tu parles avec tant de désinvolture du net, alors que tu y prends ta place. Serait-ce de la méchanceté à mon égard ? Je suis convaincu que nous avons encore tous du chemin à faire sur la voie de la sanctification ; alors, ne préjugeons pas sans cesse d’autrui. Salut.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

      Mais non, je me moquais gentiment de toi puisquetu viens nous faire des leçons de morale à vil prix: on connaît tous ces verset bien mieux que toi !!!!

      On ne préjuge pas de ce que tu peux devenir, on te souhaite le meilleur, et on te dit effectivement que tu as le pire et le meilleur sur internet, notamment dans les sites dits « chrétiens » !

  9. Zaradzki Roland   •  

    Tu juges, tu préjuges, tu méprises et tu pèches d’orgueil, tout celà en quelques lignes. Décidément, il y a du travail. Heureusement que nous comptons uniquement sur la grâce de Dieu ! Allez, good bye Michelle. Je stoppe là le dialogue.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

      Intéressant: quatre affirmations, quatre mensonges: « Tu juges, tu préjuges, tu méprises et tu pèches d’orgueil »

      Tout le monde peut lire que je n’ai rien fait de cela avec toi ! Et c’est toi qui viens nous reprocher de juger ?… Eh bien, il semble que Phil t’avait bien cerné du premier coup en disant que tu mentais. Tu viens de mentir, de juger, d’accuser, de condamner et le tout sans raison. Maintenant tu vas en avoir une ! … ….

      Je suis toujours en alerte face aux gens qui viennent ici en nous faisant des leçons de morale à partir du verset « ne jugez pas ». Ils finissent rapidement par révéler qui ils sont vraiment !

      Quand on suit tous tes commentaires, on comprend pourquoi Jésus disait aux Pharisiens: « races de vipères »… C’était juste la vérité, et tu viens de le démontrer.

      Pour ceux que cela intéresse, voici un excellent article sur le sujet du jugement:

      http://michelledastier.com/juger-ou-ne-pas-juger-par-jacob-prasch/

      Et toi, tu ferais bien de le lire, mais commence par acheter du collyre du seigneur: à l’évidence, tu es aveugle sur toi-même (comme beaucoup !) mais en sus tu prêtes aux autres ce que tu es

  10. Collin   •  

    Moi aussi Michelle ma référence c’est la Bible, la parole de Dieu éternelle.
    You tube n’est qu’une chose, parmi toutes les choses de la terre !

    Merci et Amen pour cette exhortation qui nous invite à :

    ACCROCHONS-NOUS !

    Accrochons- nous correctement qu’au céleste,
    Et aucunement à toutes ces choses terrestres.

    Acceptant le renoncement, même le brisement,
    Souffrant de mourir à soi-même, en tout temps.

    Toutes les choses de la terre sont passagères,
    Et les choses du ciel, sont vraiment éternelles.

    Œuvrons, investissons que dans l’œuvre de Dieu,
    Les œuvres préparées pour le royaume des cieux.

    Et que la vie de Christ en moi-même grandisse,
    Que la vie de Christ, pleinement me remplisse.

    Un avenir glorieux avec Jésus-Christ nous attend,
    Un présent glorieux avec le Christ, à chaque instant.

    Un Trésor, nos œuvres nous suivent dans le ciel !
    Il nous prépare une demeure dans son ciel éternel.

  11. Armande   •  

    Merci pour cet article de Pierre Truschel qui est toujours d’actualité et bien plus encore en 2015…
    Jésus nous a bien averti que la porte serait étroite et le chemin serait long est resséré ( Matthieu 7:13)
    Que notre responsabilité serait lourde de conséquences
    « Si quelqu’un veut venir aprés moi qu’il renonce à soi-même et qu’il se charge de sa Croix et me suive »(Matthieu 16 v 24)

  12. patrickf   •  

    @ Roland Zaradski,

    J’ai regardé le film « Esaïe 58 » avec beaucoup d’intérêt car j’aime particulièrement ces passages de la bible.

    La grande qualité de ce film est d’interpeller les chrétiens sur la mise en pratique de leur foi, spécialement envers les pauvres. Ce message peine à se faire entendre dans les églises.

    Les points plus discutables sont :

    – L’église est présentée comme solution et non comme porteuse du message de Celui qui est la solution.

    – Toutes les dimensions spirituelles de nouvelle naissance et de délivrance sont minimisées ou absentes.

    – Le risque de voir l’église faire une priorité sur son rôle social, au lieu de suivre l’ordre de Jésus dans Marc 16 :

    Puis il leur dit: Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création.
    Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné.

    – Même ordre dans Mathieu 28 :
    Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre.
    – Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit,
    – et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

    Je vous sens très engagé dans ce que j’ai décrit ci-dessus comme qualité. La priorité de MAV, qui est évangéliste, est dans les points « discutables » ci-dessus. Il vous est donc difficile de vous comprendre, car vous n’avez pas les mêmes priorités.

    MAV est très attaquée et critiquée sur son blog, il faut dire qu’elle « rudoie » assez facilement, mais elle est passionnée par la vérité et ne supporte pas que l’on vienne lui donner des leçons à bon marché. Elle donne donc parfois l’impression d’être au-dessus des autres et de tout savoir mieux, ce qui est faux.

    Vous pouvez vous sentir jugé, vous avez effectivement été traité avec rudesse, mais elle vous interpelle sur ce que vous appelez « Aimer ».

    L’église est infestée par la vision humaniste de l’amour : « amour » qui ne dit pas la vérité pour ne pas blesser, « amour » qui ne juge pas, mais qui ne s’oppose pas au mal, amour qui privilégie les sentiments au détriment de ce que dit la parole de Dieu, « amour » qui ne supporte pas la sainteté de Dieu. MAV se bat contre ce faux amour.

    Je ne peux que vous encourager à ne pas vous laisser influencer par la forme utilisée par MAV, mais à considérer le fond : Quelle est la vraie source de votre amour ? L’homme (Le pauvre) en premier ou la parole divine ? QUI est la solution ? Etre disciple de Jésus, c’est quoi ? Que veut dire « Etre né de nouveau » ?

    Il est possible de s’engager de manière admirable pour les pauvres, de servir l’église, d’être heureux de donner aux autres, bref d’être un paroissien parfait, sans être un disciple du christ. Au fond du cœur cela s’appelle l’hypocrisie car ce n’est pas Dieu qui est glorifié, mais nos propres efforts. Les pauvres servent simplement à notre valorisation. C’est insupportable pour Jésus. MAV dénonce avec virulence cette attitude, car elle sait combien cette attitude est présente chez beaucoup de personnes qui s’affichent « bons chrétiens »

    J’ai déjà votre réponse et vous en remercie de tout cœur.

  13. Zaradzki Roland   •  

    Merci Patrick pour ton soutien . Le Seigneur te bénisse et bénisse son peuple. En Jésus-Christ.

Laisser un commentaire