Quand la paranoïa se mord la queue, par Gilles Boucomont et note de Michelle d’Astier

L’expérience de Christ est celle du serviteur souffrant et d’un ressuscité puissant. Bien que sans faute qu’on puisse lui imputer, il a été condamné. Et à sa suite, il nous avertit à de nombreuses reprises :« Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : ‘Le serviteur n’est pas plus grand que son maître.’ S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. » (Jean 15,20).

Nous savons donc que nous serons persécutés, mais pire encore Jésus nous avertit que la persécution la pire viendra de l’intérieur, de la synagogue, de l’Eglise (comme expliqué en Luc 12,11).

Nous sommes avertis.

Continue reading…

Hérésies évangéliques 1, par Michelle d’Astier de la Vigerie

bible-pied-642x361

Cet article pourrait apparaître comme un réquisitoire contre nos églises et nos pasteurs. Il n’en est rien ! C’est un réquisitoire contre un système ecclésial hérité en grande partie du catholicisme, et qui est devenu traditionnel au fil des siècles, glissant progressivement dans de nombreuses hérésies, sans même en avoir conscience. Mais nous arrivons au temps de la fin, et les Chrétiens, quelle que soit leur place officielle dans le Corps de Christ, qu’ils aient un titre ministériel ou soient considérés (par l’Establishment) comme des Chrétiens « lambda », vont devoir se positionner d’urgence. On ne peut plus boiter des deux côtés, et, à l’instar d’Elie, nous pouvons nous écrier:

1 Roi 18:21 Si l’Eternel est Dieu, allez après lui; si c’est Baal, allez après lui! Le peuple ne lui répondit rien…. (le feu de Dieu tombe sur l’autel dressé par Elie) 39: Quand tout le peuple vit cela, ils tombèrent sur leur visage et dirent: C’est l’Eternel qui est Dieu! C’est l’Eternel qui est Dieu!

Voyons les grandes hérésies  de nos églises, qui proclament avec arrogance être « sola scriptura »… malgré certaines évidences qu’elles en sont loin dans leur fonctionnement et dans leur enseignement.

 

Continue reading…

Les marchands d’illusions dans l’Église, et leurs clients – 3ème partie, par Michelle d’Astier de la Vigerie

Suite de : http://michelledastier.com/les-marchands-dillusions-dans-leglise-et-leurs-clients/, et http://michelledastier.com/les-marchands-dillusions-dans-leglise-et-leurs-clients-2eme-partie-par-michelle-dastier-de-la-vigerie/

LES MARCHANDS D’ILLUSION : Motivations, ruses et moyens 

L’illusion, pour être crédible, doit ressembler à s’y méprendre à la vérité ! Si vous faites de la fausse monnaie qui diffère sensiblement de la vraie, elle ne trompera personne ! Donc les marchands d’illusions dans l’Église sont quasiment toujours des gens qui connaissent très bien la Bible, et qui ne vont utiliser que la Bible. Cela aura la saveur, l’odeur et l’apparence de la vérité biblique, mais il y manquera l’élément essentiel : l’Esprit de vérité… Il n’est pas là !

Dans l’Eglise de Laodicée (la dernière avant la grande Prostituée), tout le monde est réuni au nom de Jésus, pourtant Jésus est dehors (Apoc 3 :20), le Saint-Esprit aussi, obligatoirement, mais l’illusion à l’intérieur est parfaite.

Cette Église se croit riche, enrichie et n’avoir besoin de rien…

Ses prédicateurs LE LUI FONT CROIRE, ET ELLE, ELLE AIME CROIRE CELA ! Continue reading…