Mort de Vincent Lambert – Civitas dénonce une logique maçonnique eugéniste et marchande

Source:

Mort de Vincent Lambert – Civitas dénonce une logique maçonnique eugéniste et marchande

 

Communiqué de Civitas du 11 juillet 2019

Que dit la mort de Vincent Lambert ?
Ce jeudi matin, Vincent Lambert est mort dans sa chambre d’hôpital. Qu’il repose en paix. Prions pour lui et pour sa famille.

La mort de Vincent Lambert ce matin est la conséquence directe du totalitarisme démocratique imposé par larépublique maçonnique et qui décide qui peut vivre (par exemple le violeur, l’assassin, le terroriste, tous protégés par la justice moderne) et qui doit mourir (par exemple un handicapé comme Vincent).

La mort de Vincent Lambert, décidée à la requête de l’Etat, est la mise en application d’une pensée eugéniste et marchande, véhiculée par les loges maçonniques et entretenue par Jacques Attali.
La doctrine catholique veut qu’un Etat qui s’en inspire se soucie des plus faibles, avec charité et justice.

A l’inverse, la logique maçonnique eugéniste et marchande considère que celui qui n’est plus ni producteur ni consommateur ne mérite plus de vivre. C’est cette voie qu’a choisi de suivre le gouvernement d’Emmanuel Macron. La boîte de Pandore est ouverte. Nul ne peut prédire qui sera le suivant et jusqu’à quel point s’allongera la liste.

Alain Escada,
président de Civitas

Laisser un commentaire