Débat : qui est le plus grand ?

Traduction et adaptation, Patrice. Titre original : Debating who is the greater, par Magrey deVega, Hyde Park United Methodist Church,Tampa, Floride. Note MAV: Transposition moderne ? Au final, quand on regarde les réactions des apôtres dans l’esprit, c’est le même esprit 🙂

Luc 9 :46 « Il s’éleva entre eux une discussion, il s’agissait de savoir lequel d’entre eux était le plus grand ».

Modérateur: Bonsoir, et bienvenue au débat, je vous parle en direct du grand amphithéâtre de cette magnifique Grand-Place de Capernaüm. Cette soirée se tient sous l’égide de la Commission des Débats Messianiques, et les règles du débat ont été acceptées par chacun des représentants des formations en lice. Sans plus attendre, accueillons les candidats de la soirée !

(Applaudissements)

Notre première question va à Jacques, fils de Zébédée. Jacques, dans quelques jours, Jésus de Nazareth se rendra à Jérusalem. Les spéculations vont bon train quant aux raisons de ce déplacement. En quoi êtes-vous qualifié pour le rejoindre ?

Jacques : C’est une question très intéressante et je vous remercie de l’avoir posée. Avant tout, c’est un honneur pour moi d’être invité ici ce soir et d’avoir la chance de pouvoir mettre les choses au clair pour les Israélites. Je pense que le Royaume a besoin d’un homme neuf, pas d’un disciple de carrière. De quelqu’un qui sache prendre de la hauteur. Si Jésus me choisit pour être à sa droite, je puis vous assurer que je serais le plus grand des disciples.

Le modérateur, se tournant vers Jean : Jean, même question.

Jean : Bon, écoutez, nous savons tous pourquoi Jésus vient à Jérusalem. Il vient pour renverser l’empire romain et établir un nouveau régime politique, alors, posez-vous la question, qui voulez-vous pour vous représenter quand le Royaume sera établi ? Regardez, je suis d’ici, je suis l’un de vous, je ne suis qu’un modeste pêcheur qui connait les vrais besoins des gens simples comme vous. Et si Jésus me prend pour être le plus grand, je vous promets que je ne vous laisserai pas tomber.

(Tonnerre d’applaudissements)

Ensuite, nous avons André. André, vous semblez dubitatif, qu’est-ce qui vous fait penser que vous êtes le plus grand ?

André : Ce que Jacques et Jean oublient de vous dire, c’est qu’ils ne sont pas du tout les hommes nouveaux qu’ils disent être. En fait, ils font partie du cercle des intimes depuis le début. Qui passait du temps dans la montagne avec Jésus quand il a été transfiguré ? Ils y étaient. Qui ont été les premiers à être appelés ? Eux. Et que s’est-il passé après que Jésus les ait appelés ? Ils ont laissé leur propre père à son bateau. Pauvre Zébédée, abandonné par sa chair et son sang ! Si je suis choisi pour être le plus grand, je vous le promets, je ne laisserai personne derrière !

(Applaudissements)

Notre prochaine question s’adresse à Matthieu. Il se dit beaucoup de choses sur votre passé de collecteur d’impôts, Matthieu. Certains n’hésitent pas à dire que Jésus fait une erreur en traînant avec des gens comme vous. Aussi, qu’est-ce qui vous fait penser que vous êtes le plus grand ?

Mathieu : C’est facile. J’ai travaillé dans le système, je sais ce que c’est que la corruption et ce que l’on fait aux gens. Je suis le seul sur le plateau ce soir à avoir l’expertise et les compétences pour réformer la fiscalité. Je pense que notre système fiscal est bien trop complexe, avec bien trop de failles. Je crois en un impôt simple et équitable. Et je suis le seul qui puisse le mettre en œuvre.

Modérateur : Nous avons ensuite Judas Iscariot. Monsieur Iscariot, vous êtes le candidat surprise de cette campagne. Les sondages montrent que les gens respectent le fait que vous dites ce que vous pensez, et certains disent que votre expérience de trésorier du groupe fait de vous un parfait candidat. Mais d’autres disent que vous n’êtes pas digne de confiance et mettent en doute votre fidélité au parti. Qu’avez-vous à leur répondre ?

Judas : Bien, la première chose que j’aimerais dire est que je suis riche, ok, je me suis fait beaucoup de deniers, je suis un homme d’affaire qui réussit, je ne vais pas m’excuser, ok ? Je sais mettre en place des accords, ceux que mes adversaires ont conclus ne valent rien. Je sais comment négocier et arriver à un accord gagnant-gagnant. J’ai tout le temps travaillé avec les Pharisiens et je sais comment résoudre le problème des Romains. Un mur. Un grand, un beau mur. Et comment je vais le construire, ce mur ? Tout est une question de management !

(Applaudissements nourris)

Modérateur : Enfin, Simon Pierre, notre dernier candidat, le grand favori. Monsieur Pierre vos manières pour le moins fougueuses, mais néanmoins sensées, ont fait des vagues. Vous êtes observé de près depuis certaines de vos décisions impétueuses, comme marcher sur l’eau avant de couler par exemple. Si vous êtes sélectionné par Jésus pour être le plus grand, qu’est-ce que le Royaume peut attendre de vous ?

Pierre : Regardez, je suis Zélote, non ? Je ne vais pas m’excuser pour cela. Ce qui signifie que je ne suis pas la marionnette d’un quelconque lobby, je suis moi-même. Je crois que cette nation est la plus grande nation du monde, et je suis prêt à la rendre encore plus grande, et les autres pays seraient idiots de s’en prendre à nous parce que Dieu est clairement de notre côté.

(Acclamations, cocoricos !)

Modérateur : Messieurs les candidats, la question suivante sera posée par un auditeur qui souhaite rester anonyme. Allez-y monsieur, posez votre question.

Auditeur : Celui qui est le plus grand parmi vous doit être comme le plus jeune, et le leader comme un serviteur…

(Un ange passe…)

Modérateur : Merci monsieur, mais quelle est votre question ?

Auditeur : Le Fils de l’Homme n’est pas venu pour être servi mais pour servir, et pour donner sa vie en rançon pour un grand nombre…

(Haussements d’épaules)

Auditeur : Le premier sera le dernier et le dernier sera le premier…

(Les candidats sont désemparés)

Modérateur : Voilà qui est bien maladroit ! Concluons, messieurs les candidats.  Vos déclarations finales…

Laisser un commentaire