Audios et vidéos du séminaire de Juillet 2019 aux Chérottes

Ci-dessous, toutes les audios du séminaire. Les vidéos seront mises en ligne au fur et à mesure.

L’oppression de Mammon ou croire dans les promesses de Dieu – LE CHOIX – Par Michelle d’Astier de la Vigerie

Notre comportement face à l’argent est-il biblique ? Quelles sont les conditions pour bénéficier des promesses de Dieu, par Michelle d’Astier de la Vigerie


JACQUES

Délivrance d’Israël et délivrance des nations, par Jacques Colant

La Jérusalem d’en bas, et la Jérusalem d’en haut, par Jacques Colant


MICHELLE

Le « trop tard ! » de Dieu, partie 1 – par Michelle d’Astier de la Vigerie

Le « trop tard » de Dieu, partie 2, par Michelle d’Astier de la Vigerie

LA FOI QUI SAUVE, ou la foi vaine


JACQUES

LA FOI QUI LIBÈRE, Jacques Colant

 

(petite remarque faite ensuite: ce message puissant n’annule évidemment pas les ordres en matière de délivrance et de prière pour les malades, donnés par Jésus et confirmés par les apôtres.

LA LIBÉRATION ET L’ONCTION, PAR LE PARDON, par Jacques Colant

LE GRAND MYSTÈRE DU BAPTÊME: LA SORTIE DES EAUX D’EN HAUT. Par Jacques Colant


DES TÉMOIGNAGES DE BAPTÊMES

 


Petits temps de louange…

Jacques et Kévin chantent (pardon pour l’imperfection des enregistrements: nous ne disposons pas du matériel adéquat). C’était magnifique …

 

 

Chant : Baruch Abba: Jacques et Kevin (mêmes remarques, mais quelle beauté !) – Cliquer sur :

Baruch Abba


LES VIDÉOS

LE TROP TARD DE DIEU – 1

LE TROP TARD DE DIEU – 2

MAMMON, QUAND TU NOUS TIENS – Partie 1

LES OEUVRES DE LA FOI 2- michelle d’Astier


JACQUES COLANT – DÉLIVRANCE D’ISRAËL …

L’EXIL 2

 

LA VALLÉE DES OSSEMENTS

LE NOM AU-DESSUS DE TOUS LES NOMS 1

 

LE NOM AU-DESSUS DE TOUS LES NOMS 2

 

 

 


 

Un petit moment de louange tradi … (haussez un peu le son)

Un autre, (encore plus pour celui-ci. Rappelons que Jacques est un ancien chanteur d’opéra, et kevin, un contre-alto (voix très rare au naturel) est demandé un peu partout dans le monde pour chanter des opéras. À la gloire de Dieu …

Laisser un commentaire