À L’ÉGLISE DE FRANCE, AUX  ÉGLISES DES NATIONS

Mon jugement sera terrible et j’assouvirai ma vengeance sur les rebelles. Je suis en colère et ma fureur va éclater comme un feu dévorant.

Je vous ai laissé du temps afin que vous vous repentiez, mais vous ne l’avez pas voulu. Je vous ai parlé, je vous ai parlé dès le matin… EN VAIN.

 

Ne voyez vous pas l’épée qui menace vos vies. Je vous châtierai par le glaive, le glaive, le glaive.

C’en est assez !! Ma colère va vous ravager car vous êtes des rebelles. Oui, des rebelles aux cœurs durs et méchants.

Je vais faire un tri, une sélection car J’ai Mon van à  la main. à” peuple inique et rebelle, repens-toi avant que le jugement s’exerce sur toi. Je suis las, Je suis las d’avoir compassion.  Je vous ai appelés, mais vous avez résisté.  Vous avez endurci vos cœurs, maintenant plus durs que le roc. Je pleurerai à  cause de votre rébellion, mais je trancherai. Nation sans pudeur et rebelle, je te jugerai !! [Fin du message]

 » Mais si vous résistez et si vous êtes rebelles, Vous serez dévorez par le glaive, Car la bouche de l’Eternel a parlé. «  (Esaàe 1 :23)

 » et dit aux rebelles, à  la maison d’Israël : Ainsi dit le Seigneur, l’Eternel : C’en est assez de toutes vos abominations, maison d’Israël. «  (Ezéchiel 44 :6 version Segond)

van à  la main ; il nettoiera son aire, et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteint point. «  (Matthieu 3 :12)

 » Il [Jésus] a son van  à  la main ; il nettoiera son aire, et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteint point.  » (Matthieu 3 :12)

 » Tu m’as abandonné, dit l’Eternel, tu es allée en arrière ; Mais j’étends ma main sur toi, et je te détruis, Je suis las d’avoir compassion.
Je les vanne avec le vent aux portes du pays ; Je prive d’enfants, je fais périr mon peuple, Qui ne s’est pas détourné de ses voies. « 

(Jérémie 15 :6-7)

 » Mais la maison d’Israël ne voudra pas t’écouter, parce qu’elle ne veut pas m’écouter, car toute la maison d’Israël a le front dur et le cœur endurci.  » (Ezéchiel 3 :7)

 » « Car le cœur de ce peuple est devenu insensible ; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, Qu’ils ne comprennent de leur cœur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. «  (Matthieu 13 :15)

 » Et maintenant, puisque vous avez commis toutes ces actions, Dit l’Eternel, Puisque je vous ai parlé dès le matin et que vous n’avez pas écouté, Puisque je vous ai appelés et que vous n’avez pas répondu,
Je traiterai la maison sur laquelle mon nom est invoqué, Sur laquelle vous faites reposer votre confiance, Et le lieu que j’ai donné à  vos pères, De la même manière que j’ai traité Silo ;
Et je vous rejetterai loin de ma face, Comme j’ai rejeté tous vos frères, Toute la postérité d’Ephraïm. «  (Jérémie 7 :13-15)

 » Mais voici l’ordre que je leur ai donné : Ecoutez ma voix, Et je serai votre Dieu, Et vous serez mon peuple ; Marchez dans toutes les voies que je vous prescris, Afin que vous soyez heureux.
Et ils n’ont pas écouté, ils n’ont point prêté l’oreille ; Ils ont suivi les conseils, les penchants de leur mauvais cœur, Ils ont été en arrière et non en avant.
Depuis le jour où vos pères sont sortis du pays d’Egypte, Jusqu’à  ce jour, Je vous ai envoyé  tous mes serviteurs, les prophètes, Je les ai envoyés chaque jour, dès le matin.  
Mais ils ne m’ont point écouté, ils n’ont point prêté l’oreille ; Ils ont raidi leur cou, Ils ont fait le mal plus que leurs pères.
Si tu leur dis toutes ces choses, ils ne t’écouteront pas ; Si tu cries vers eux, ils ne te répondront pas.  
Alors dis-leur : C’est ici la nation qui n’écoute pas la voix de l’Eternel, son Dieu, Et qui ne veut pas recevoir instruction ; La vérité a disparu, elle s’est retirée de leur bouche. «  (Jérémie 7 :23-28)

 » RENTREZ EN VOUS-MEMES, examinez vous, Nation sans pudeur,
Avant que le décret s’exécute Et que ce jour passe comme la balle, Avant que la colère ardente de l’Eternel fonde sur vous, Avant que le jour de la colère de l’Eternel fonde sur vous ! «  (Sophonie 2 :1-2)