Le Sabbat : Repos pour les chrétiens par Zac Poonen – 1ère partie.

traduit de la vidéo en anglais par Eric Contant – mis en page et en images par Michèle H. Ceci une retranscription de la prédication de Zac Poonen: nous avons essayé d’être le plus fidèle possible. J’ai ajouté parfois les versets complets avec leurs références complètes pour améliorer la compréhension.

Introduction:

Nous savons qu’il y a deux royaumes et que le diable est désigné comme le maître de cette Terre.

L’Eglise est une petite poche du royaume de Dieu dans ce royaume étranger sur cette Terre telle une ambassade d’un autre Etat dans ce pays. Et les gens qui dirigent cette ambassade ne sont pas citoyens de ce pays. Nous devons voir l’Eglise comme une ambassade du ciel sur Terre.

Tous ceux qui reconnaissent vraiment leur appel à faire partie de l’Eglise doivent se voir comme des ambassadeurs pour Christ, pour représenter son Etat de façon adéquate à l’étranger.

Si un ambassadeur fait quelque chose de stupide, de fou ou de démoniaque, il porte la flétrissure non seulement sur son nom mais aussi sur son Etat. Pensez à tous les pays qui ont une ambassade, ici, les gens surveillent attentivement leurs moindres mots. Et, si celui d’un grand Etat dit une chose mauvaise ou idiote, cela se trouve dans les journaux le jour suivant.

Je ne sais pas combien de chrétiens considèrent leur appel avec sérieux…

La plupart des chrétiens, que j’ai rencontrés, s’amusent simplement avec la chrétienté et même les bons. Quand je rencontre beaucoup de ces bons, dix ans plus tard, ils sont les mêmes…

Pathétique ! Dix ans plus tard ! Imaginez que vous demandiez à un enfant de 5 ans dans quelle classe il est et que, dix ans plus tard, il y soit toujours, ce serait assez grave.

Mais beaucoup de chrétiens, en fait, je vous parle de la plupart de ceux que j’ai rencontrés, sont dans la même classe qu’au moment où ils sont nés de nouveau. Ils ne grandissent pas!

Et la raison est qu’ils n’ont pas la grâce de Dieu.

La Bible parle de grandir dans la grâce et la connaissance du Seigneur Jésus-Christ.

Je suis sûr que vous connaissez ce verset : 2 Pierre 3 vers. 18 dit:

« Mais croissez dans la grâce et dans la connaissance de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ ».

Juste avant, vers. 17, il est dit:

« (ne soyez pas) entraînés par l’égarement des impies, (pour ne pas) déchoir de votre fermeté ».

Je suis sûr que vous avez lu ces versets de nombreuses fois !

Que répondre à un nouveau croyant, qui vous demanderait, ce que signifie de grandir dans la grâce et la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ?

Pouvez–vous penser à une chose que vous avez surmontée, par la grâce du Seigneur, après qu’elle vous ait vaincu, il y a 2 ans ? Maintenant, pensez à une chose qui vous a vaincu, il y a 20 ans, comme la colère, et face à laquelle vous êtes encore dans la défaite aujourd’hui. Si vous avez été vaincu par la pornographie ou autre chose, il y a 20 ans, et que cela en est toujours au même niveau, maintenant: il n’y a pas d’amélioration. Je ne parle pas d’atteindre les sommets mais d’avoir une sorte d’amélioration. S’il n’y en a pas et que vous ne prenez pas cela sérieusement, alors vous serez les mêmes dans 20 autres années.

Pas seulement le même, vous pourriez avoir perdu votre salut et ne même pas le savoir!!!

C’est une chose merveilleuse de se connaître de la manière dont Dieu nous connaît.

Je crois que Dieu va le révéler à ceux qui sont désespérés. J’ai souvent désespérément crié à Dieu en lui demandant de me voir comme lui me voyait. Pas de la façon dont les autres me voient, ni de la façon dont je me vois moi-même, car je peux me tromper. Les autres ne voient que 1% de ma vie, ils ne savent rien de ma vie. La plupart d’entre vous ne connaissez que 1% de ma vie, comment pourriez émettre une appréciation sur cette base ? Je connais 10% de ma vie, j’en connais donc 10 fois plus que vous sur ma vie. C’est encore limité et cela rend humble.

Je peux penser que je suis spirituel et ne pas l’être.

Je peux penser que je suis humble et ne pas l’être.

Je peux penser que je grandis et ne pas le faire.

Je dis souvent que l’une des plus grandes bénédictions est que Dieu nous donne un éclairage sur nous-même. Alors, Il peut nous rendre plus conforme à Christ. Le premier pas dans le progrès est de se connaître soi-même à la lumière de Dieu et non pas comme la psychologie et son introspection .

Venez dans Sa lumière ! Quand vous venez dans la présence de Dieu, vous vous voyez vous-même !

Chaque homme de la Bible qui est entré dans sa présence, la lumière a été si vive sur lui, qu’il en est tombé. Jean a dit dans Apoc.1.17: «  je me sentis comme mort devant le Seigneur« .

« Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. » ».

Je voudrais vous demander, même si vous êtes né de nouveau depuis des années: êtes-vous déjà tombé, même une seule fois, devant le Seigneur comme un homme mort disant:

« Oh! Seigneur, je suis un sale pécheur !  »

Cela m’est arrivé de nombreuses fois. Je crois que c’est une des marques indiquant que vous connaissez le Seigneur. Vous ne pouvez pas le fabriquer, cela doit être une révélation de la part de Dieu.

Cela vous choque et vous comprenez combien le Seigneur est Saint et combien vous êtes corrompus et négligeables. C’est la première étape pour grandir.

On ne pourra probablement pas le supporter tous les jours, mais une fois que Dieu nous l’a révélé, nous grandissons spirituellement.

Je voudrais vous aider à travailler cela. Regardons la réponse de la bible dans la lettre précédente de Pierre, dans 1 Pierre 5 : 5.

« Dieu fait grâce aux humbles. »

Donc, si nous voulons grandir en grâce, nous devons grandir en humilité. Parce que plus vous êtes humble, plus vous recevez de grâce. C’est directement proportionnel.

Pas combien vous pensez être humble ou combien les autres pensent que vous l’êtes, mais combien Dieu pense que vous êtes humble. C’est un domaine où nous pouvons facilement nous tromper nous-mêmes. La plupart d’entre nous, qui sommes ici, pensons que nous sommes plutôt humbles. __Mais au cours des années, j’ai découvert que

si je suis humble, je reçois la grâce et si je reçois la grâce, j’ai la victoire sur le péché !

S’il y a un seul péché qui vous ait vaincu ne serait-ce qu’une fois, à ce moment-là, vous n’aviez pas la grâce. Car la bible dit dans Romains 6 vers. 14 que le péché ne dominera pas sur vous si vous êtes sous la grâce.

À ce moment-là, vous n’étiez pas sous la grâce, c’est pour cela que vous avez été vaincus.

Car est-ce possible que le péché soit plus fort que la grâce de Dieu ? C’est impossible ! La bible dit que si le péché augmente, la grâce augmente encore plus. La grâce est vraiment plus puissante que tout désir, même le pire.

Vous ne pouvez dire que vous avez la grâce et que vous êtes toujours dans la défaite.

Ce serait comme dire : « j’ai peint le mur en blanc » et qu’il soit noir ! Comment cela pourrait-il arriver ? Regarde à nouveau ta peinture, elle est probablement noire ! Donc, dans ce moment de défaite, vous n’étiez pas sous la grâce. Vous étiez encore orgueilleux !

Mais la grâce est automatique pour les gens humbles.


Pour moi, l’un des tests -et je l’ai considéré sérieusement- pour savoir si je suis humble (pour moi-même, pas pour les autres), est celui que Jésus a donné dans Matthieu au chapitre 11. Et je veux vous encourager, frères et sœurs, à considérer cela sérieusement parce que cela peut changer votre vie. Mat 11 : 28-30 :

« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger. »

Il y a un rapport étroit entre l’humilité et le repos, le repos intérieur. Nous avons vu que seuls les humbles reçoivent la grâce.

J’en ai désespérément besoin pour grandir et j’ai besoin d’être humble devant Dieu pour avoir cette grâce.

Et l’une des voies, pour savoir si je suis vraiment humble, est ce repos du cœur.

S’il y a de l’agitation dans le cœur, c’est une indication que je ne suis pas encore humble. Il y a encore quelque chose dont je suis fier. C’est pourquoi l’agitation est venue.

Peut-être quelqu’un vous a-t-il irrité, vous avez trop pensé à vous-même: votre réputation a été atteinte, la réputation de vos enfants a été atteinte, et vous êtes devenu agité.

Ou bien vous avez entendu quelqu’un dire quelque chose sur vous ou vos enfants, et l’opinion des autres était importante pour vous, vous louez l’opinion que les autres ont de vous… Vous êtes devenu naturellement agité.

Dieu tente de vous dire que vous ne Le louez pas Lui, vous adorez l’opinion que les autres ont de vous. Tu mérites d’être agité, car tu es un idolâtre. Un idolâtre adore quelqu’un d’autre que le véritable Dieu. Et Dieu dit que dans cette situation, vous adorez l’opinion des autres. Quand elle est bonne, vous êtes en paix, quand elle est mauvaise, vous êtes perturbé. Pourquoi Dieu le permet-il ? Pour vous délivrer de cette idolâtrie !

Si vous étiez humble et disiez à Dieu : « je ne suis personne », comme Tozer disait- c’est une de mes paroles préférées et je l’ai reçue de nombreuses fois- , et quand quelqu’un dit une bonne chose sur moi, je prie ces mots comme Tozer disait:

« Seigneur, quand tu permets que les gens me rendent honneur, rappelle-moi que je ne mérite rien de cette grâce, et que si les gens me connaissaient aussi intimement que je me connais moi, ils ne m’honoreraient pas, ils donneraient l’honneur à quelqu’un d’autre ».

Dites-le quand on vous loue ! Si quelqu’un vous dit une chose vous amenant à penser que vous êtes grand !

Si les gens vous connaissaient comme vous vous connaissez, pensez-vous qu’ils vous honoreraient ? S’ils connaissaient toutes les pensées qui vous viennent dans la tête 24 h par jour, pensez-vous qu’ils viendraient avec cet honneur ? Ils viennent car ils ne savent pas ce qui traverse vos pensées et votre cœur!

Donc, il est bon pour nous de nous humilier devant notre Dieu Tout-Puissant, qui sait tout, et qui connait nos pensées.

Ce sont les gens qui ont connu cette vérité, comme Tozer l’a connue, et qui deviennent grands aux yeux de Dieu. Et si Tozer l’a fait, c’est parce qu’il était un adorateur, un vrai, pas un de ceux qui ne viennent que le dimanche matin et chantent quelques chants à la réunion. Ce n’est pas de l’adoration, c’est juste une louange.

L’adoration vient quand Dieu est tout pour vous et que son opinion est la seule qui compte.

Quand une autre opinion compte, vous adorez deux dieux: Jésus et une autre personne. Je peux vous dire que la plupart des chrétiens que j’ai rencontrés sont idolâtres. La chose la plus triste, c’est que dans beaucoup d’autres religions non-chrétiennes, ils savent qu’ils sont idolâtres; il y a de l’espoir pour ceux qui se savent malades. Il y a moins d’espoir pour ceux qui sont malades mais ne le savent pas. Il y a moins d’espoir pour ceux qui sont idolâtres et ne le savent même pas.

Mais je peux vous dire que si seule l’opinion de Dieu vous importe, et si Dieu est le seul que vous adoriez, votre cœur restera toujours dans la paix. C’est la marque d’un homme humble.

Il sait qu’il n’est personne, même si quelqu’un d’autre pense le contraire. Il n’imagine pas qu’il est saint parce que les autres pensent qu’il est saint. Les gens l’apprécient, le louent, mais cela ne provoque aucun mouvement dans son cœur. Et c’est une des choses dont Dieu m’a parlé, au cours des années, durant les nuits: ce repos. Jésus a dit :

« Apprenez de moi, car je suis doux et humble de cœur ».

Vous recevrez le même repos dans votre cœur que celui que j’ai dans le mien.

La vie de Jésus a été continuellement dans le repos.

Les gens pouvait lui dire :

« il y a une tempête, le bateau va sombrer »,

« C’est bon, j’ai un Père dans le ciel, je m’en occupe ».

Ou bien quelqu’un vient disant :

« ne viens pas, Hérode veut te tuer »,

« ne vous inquiétez pas, je vais faire des miracles aujourd’hui et demain et le troisième jour, je serai parfait. ».

Il ne paniquait jamais. Il était sage et conscient. À un autre moment, il est dit dans Jean 7 : 1 qu’il n’est pas allé à un endroit car on planifiait de le tuer.

« Après cela, Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. »

Mais plus tard, dans le même chapitre, il y est allé car Dieu l’a envoyé.

Jésus a dit:

« apprenez de moi »

Paul a dit dans 1 Cor. 11-1

« soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même de Christ ».

Je vois en Jésus une vie dans un repos parfait. J’ai vu très peu de croyants, dans ma vie, qui pourraient le suivre dans ce domaine, où l’on est toujours en repos quoiqu’il arrive. Il n’y a pas d’agitation, les choses vont bien ou mal, les choses sont toujours les mêmes.

Car leurs espoirs et leurs pensées sont ancrés sur des choses dans le ciel. Il n’y a pas de perturbation dans le ciel.

Seules les choses de ce monde peuvent nous perturber, et si nous sommes attachés à des choses de ce monde, nous serons fréquemment perturbés.


Jésus était dérangé par ce qui dérangeait Dieu.

Je veux aussi être dérangé par ce qui dérange Dieu !

Par exemple, quand les gens font de l’argent au nom de la religion. Jésus l’a vu dans le Temple, il a été terriblement perturbé. Mais cela perturbe Dieu.

Je suis surpris de voir tant de chrétiens regarder des télévisions chrétiennes avec des prédicateurs prétendant représenter Jésus-Christ et quémander de l’argent. Et les chrétiens qui regardent ne sont pas dérangés. Cela m’interpelle! Cela dérange Jésus tout le temps.

Les chrétiens qui regardent disent :

« Oh! frères, vous devriez avoir écouté ce message ! ».

« Mais avez-vous entendu ce qu’il a dit dans la dernière minute du message ? Il a demandé de l’argent. »

Cela ne les dérange pas ! Ils ne sont pas en contact avec Christ. Ces mêmes personnes éteignent la télévision et s’en vont. Mais s’ils entendent de mauvais commentaires sur eux-mêmes, ils deviennent perturbés ! Ou bien quelqu’un les vole et ils deviennent perturbés ! Vous pouvez voir ces gens et leur esprit n’est en rien semblable à celui de Christ.

S’il y a des gens qui trichent avec Jésus tout le temps, cela ne les dérange pas ! Mais si quelques personnes font de l’argent au nom de Dieu, cela les dérange !

C’est un bon test. Je me demande si je suis dérangé quand je vois des choses contraires à l’esprit de Christ et de la Chrétienté. J’en vois tant.

Je vois des gens qui vivent sous l’Ancienne Alliance tout le temps, qui chantent tous les chants de l’Alliance et vivent des vies dans cette Alliance. Cela dérange Dieu et me dérange….

Mais, je refuse d’être perturbé si quelqu’un ruine mon nom ou vole mon argent. Cela ne me dérange pas car cela ne dérange pas Jésus. Christ a dit :

« apprenez de moi et vous trouverez le repos pour vos âmes ».

Dans le verset suivant, et je veux que vous le voyez, Jésus traverse des champs de blés un jour de sabbat.

Il est intéressant de voir cela juste après avoir parlé de nous donner le repos. Il est le seul à pouvoir nous le donner. Vous ne pouvez le produire vous-même, ou seulement de façon temporaire.

« Je vous donnerai du repos ».

Quand vous le recevez de Dieu, c’est permanent et profond. « Et vous trouverez du repos (si vous coopérez avec moi), en prenant mon joug sur vous. »

Ce qui signifie qu’avec le joug du char tiré par deux bœufs, vous êtes le débutant et il est l’aîné, vous devez avancer selon sa volonté, faire sa volonté et pas la vôtre, ne pas jeter le joug pour aller selon votre propre voie.

« Vous trouverez du repos »,

et si ce n’est pas le cas, c’est que vous n’avez pas pris son joug. Et son joug est léger (Mat 11 :29).

« car mon joug est doux, et mon fardeau léger »

Juste après cela, au chapitre 12, vous voyez un certain nombre d’événements un jour de sabbat. Il y a là un rapport. Le Saint Esprit introduit des événements arrivés un jour de sabbat. Immédiatement après, ses disciples s’emparent de grains.

C’est autorisé dans l’Ancien Testament. N’essayez pas cela de nos jours! Vous pouviez prendre des fruits ou des grains mais vous n’aviez pas le droit de les mettre dans une corbeille. Si vous aviez faim, vous pouviez aller dans n’importe quel champ et vous servir, c’est ainsi que le Seigneur rendait les gens riches généreux. C’était pour les besoins ! une grande chose ! C’était possible car tout Israël était frères. Ce n’est pas vrai dans le monde de nos jours : cela devrait être vrai dans l’Eglise.

Donc, ils prenaient du grain mais le problème était qu’ils le faisaient un jour de sabbat. Vous ne pouviez le faire selon la Loi. C’est mentionné dans l’Ancien Testament que vous n’êtes pas supposés travailler un jour de sabbat.

Jésus répond aux Pharisiens qu’ils ne comprennent pas le sabbat.

David quand il eut faim mangea les pains dont Dieu avait dit qu’ils ne pouvaient être mangés que par les prêtres. Selon la Loi, les pains dans le Tabernacle ne pouvaient être mangés que par les prêtres. David avait faim, il les a mangés. Et il n’a pas été tué, montrant que l’esprit de la Loi était plus important pour Dieu que la lettre.

Et il dit :

« je veux que vous sachiez que le Fils de l’homme est le maître du sabbat » Matth.12 vers 8.

Au verset 10, il y a un autre événement un jour de sabbat. Ils le questionnent en demandant s’il est permis de guérir un jour de sabbat. Ce n’est pas un travail. Jésus dit:

« Hypocrites, si l ‘un d’entre vous a une brebis qui tombe dans une fosse un jour de sabbat, attend-il le jour suivant pour l’en retirer ? »

Alors, qu’y a t-il de mal à guérir un homme, ne vaut-il pas plus qu’une brebis ? Au verset 12 :

« c’est conforme à la Loi de faire du bien un jour de sabbat ».

Ne pas travailler un jour de sabbat ne signifie pas que vous ne pouvez aider quelqu’un. Vous pouvez travailler si cela aide une autre personne, mais ne travaillez pas pour faire de l’argent .

« Alors, il dit à l’homme: Etends ta main ».

Cela a tellement irrité les pharisiens qu’au verset 14, il est dit qu’ils se consultèrent pour le détruire. Pourquoi ? Parce qu’il avait rompu le sabbat.

Ils ne comprirent jamais le véritable sens du sabbat, qui est de trouver du repos en Dieu.

De nos jours, il y a des groupes de chrétiens qui disent que l’on doit garder le samedi, sans faire aucun travail. Mais ils ne peuvent le respecter comme dans l’Ancien Testament, parce que vous ne pouviez pas allumer un feu un jour de sabbat dans l’Ancien testament. Vous ne pouviez même pas ramasser du bois un jour de sabbat. Dans Nombres 15 versets 32-36, un homme est tué à cause de cela. Donc, ces chrétiens qui veulent conserver le sabbat le samedi sont des hypocrites. Ils ne le respectent pas. Ils font juste une loi pour contraindre les autres à vivre comme eux.

Je vais vous dire ce qu’est vraiment le sabbat. Car il est dit dans Genèse 2, verset 2 :

«Après que Dieu ait créé toute chose, le 7ème jour, Dieu acheva son travail »

et au verset 3 :

« Dieu bénit le 7ème jour, parce qu’il s’y reposa ».

Le sabbat était un jour de repos. Ces 2 mots viennent dès ce moment au début, avant le péché.

Et souvenez-vous de ce que j’ai déjà dit: le jour du sabbat était le premier pour Adam. C’était le premier jour pour Dieu mais le premier pour Adam, car Adam a été créé à la fin du 6ème jour.

Au début du 6ème jour, Dieu créa les animaux, et à la fin de ce jour, Dieu a créé Adam et Ève, presque à la fin de ce jour. Donc, ils sont devenus mari et femme.

Et la première chose que Dieu leur a dit était que leur premier jour serait un jour de repos.

Vous serez en communion avec moi en ce jour. Vous ne travaillerez pas au jardin, vous aurez une lune de miel avec moi pour une journée. Vous serez avec moi enseignant l’homme, dès le début de la création.

Vous devez d’abord avoir une communion avec Dieu. C’est la priorité numéro 1 dans votre vie.

Et je ne veux pas dire seulement lire sa bible. Il y a beaucoup de croyants qui lisent la bible même une heure par jour le matin et n’ont pas de communion avec Dieu. Ils vivent un rituel. Je crois que les pharisiens lisaient la bible une heure par jour, ils n’avaient pas de communion avec Dieu.

Ne vous illusionnez pas, ce n’est pas en lisant la bible une heure par jour que cela vous excuse. La communion avec Dieu ne dépend pas de la lecture de la bible. Entendre la voix de Dieu ne dépend pas de la lecture de la bible. Si vous avez une claire sensibilité à l’écoute de la voix de Dieu, vous pouvez l’entendre sans même ouvrir votre bible.

Vous m’avez entendu raconter l’histoire d’un cher époux qui lisait sa bible, au matin, à propos du Tabernacle ou quelque chose comme cela. Sa femme était occupée avec 2 ou 3 enfants dans la cuisine. Et il dit, « Oh! Dieu, parle-moi !». Vous savez ce qu’a dit Dieu ? « Ferme ta bible et va aider ta femme ! ». Est-ce qu’il l’a entendu ? Non, il a étudié le sujet du Tabernacle…

C’est une tromperie du malin qui concerne des gens qui lisent la bible. Ils n’entendent pas la voix de Dieu. Ce que Dieu leur dirait serait de fermer leur bible et d’aller aider leur épouse.

Fin de la retranscription de la 1ère partie.

http://www.youtube.com/watch?v=AufSkXabUjw

The Sabbath-Rest For Christians by Zac Poonen

  2Comments

  1. JOYCE   •  
  2. Veronika   •  

    Je viens juste de lire la bible, les lettres de Paul: Galatiens 5,14 et d autres versets, Ephésien, Philippiens,Colossiens…
    pour moi garder Ses commandements veut aussi dire entendre et obéir à la voix de Son Saint Esprit et ce qu Il a dit dans la nouvelle alliance à Ses disciples.
    Que le Seigneur Jésus vous bénisse tous ds vos efforts de lui plaire et d oeuvrer ds Son royaume!

Laisser un commentaire