La psychologie à la sauce chrétienne

Extraits d’un chapitre du livre de Michelle d’Astier: « Apostasie et sorcellerie dans l’Eglise ».

Rends à chacun selon ses voies, toi qui connais le cœur de chacun, car seul tu connais le cœur des enfants des hommes. 2 Ch 6: 30 b…

Je citerai beaucoup de versets bibliques dans ce chapitre, tant les forteresses de convictions mensongères qui se sont établies depuis l’apparition de la psychologie moderne sont difficiles à abattre. Cette « science » a en effet ouvert à l’homme un champ nouveau, presque illimité, pour rejeter la responsabilité de ses actes sur ce qu’il a pu subir par le passé et sur des tiers.

 

La psychologie est apparemment une science nouvelle. Pourtant Adam, en choisissant de reporter sa responsabilité sur Eve, est le véritable inventeur de la psychologie ! Cet art de l’esquive a aussitôt été mis en application par Eve, qui, à son tour, a lancé pour se disculper : « C’est le serpent… ».

Bien qu’à l’époque cette tactique n’ait pas reçu de la part de Dieu un accueil favorable -c’est le moins que l’on puisse dire!-, et qu’elle ait au contraire précipité Adam et Eve dans une malédiction de mort, de maladie, de peur et de misère, qui s’est abattue ensuite sur tous leurs descendants, ces mêmes descendants persistent et signent !

On utilise aujourd’hui la psychologie à toutes les sauces, y compris dans la relation d’aide chrétienne… Quant aux chrétiens qui s’y adonnent, les dogmes de cette « science » leur laissent croire qu’ils ont droit à une certaine complaisance envers leurs péchés chroniques, « puisque ce n’est pas de leur faute ». Pourtant Jésus, Lui, ne reconnaît pas de circonstances atténuantes au péché !

Si je n’étais pas venu et si je ne leur avais point parlé, ils n’auraient pas de péché. Maintenant, ils n’ont aucune excuse pour leur péché. Jn 15 : 22

Certes, la psychologie sait faire le constat des dégâts consécutifs aux rejets, aux carences affectives, aux abus sexuels, aux incestes, aux liens d’emprise, aux deuils mal vécus, aux avortements, aux séquestrations, aux humiliations, aux terreurs, aux accidents et aux divers traumatismes de l’âme. Elle donne des noms aux symptômes : schizophrénie, dépression nerveuse, angoisse, psychose, phobies, TOC, etc.

Elle pense qu’en exhumant les racines de la colère, de la haine, de l’amertume et de la peur, elle va conduire le patient à la réconciliation avec lui-même, avec sa propre histoire, avec sa famille et avec le monde entier. Il s’ensuit des psychanalyses qui durent des années. Une fois que l’on a mis l’âme en pièces détachées, il n’est plus personne pour remettre le tout dans le bon ordre ! Le principal, et souvent seul bénéficiaire d’une psychanalyse, c’est le psychanalyste… du moins financièrement ! Car tant que l’homme ne s’est pas réconcilié avec son Créateur en comprenant que le sacrifice de Jésus est une rançon suffisante, il ne peut se réconcilier avec personne, et surtout pas avec lui-même ! Traînant toujours le même poids de culpabilité, il cherchera sans doute le salut par les œuvres. Y compris dans la chrétienté !

La Bible ne nie pas la souffrance de l’âme

La Bible ne nie pas la souffrance de l’âme. L’âme humaine a une incroyable capacité à encaisser les douleurs, les injustices, les abus et les stress et à finir par les considérer comme norme. Mais quand Jésus regardait la foule, Il était « ému de compassion pour elle, parce qu’elle était languissante et abattue, comme des brebis qui n’ont point de berger » (Mt 9 : 36). Il ressentait la douleur de chaque personne, individuellement. C’est toujours le cas ! Il a apporté la vraie guérison de l’âme, par un moyen étrangement efficace mais radicalement différent des techniques psychiatriques ou psychanalytiques. Il nous envoie le Consolateur, le Saint-Esprit, qui nous conduit dans toute la vérité, en commençant par nous convaincre de péché, de justice et de jugement (Jn 16 : 7,8) ! « La vérité vous rendra libres », a promis Jésus. Elle rend libre !

Lorsque nous nous repentons, le pardon de Dieu efface nos transgressions. Nous voici réconciliés avec Dieu. Réconciliés aussi avec nous-mêmes, puisque nous recevons la conviction du pardon de Dieu qui nous blanchit, et qui fait de nous de nouvelles créatures pour qui « les choses anciennes sont passées et toutes choses sont devenues nouvelles » ! Même s’il existe encore beaucoup d’étapes à franchir pour que nous soyons guéris en profondeur, nous trouvons immédiatement la paix, pas le sentiment illusoire et précaire qui provient du monde, mais la paix céleste promise par le Seigneur Jésus (Jn 14 : 27). Cette paix apporte une guérison surnaturelle.

Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Mt 11: 28

Le pardon est aussi un puissant moyen de guérison. Pas n’importe quel pardon ! Le pardon chrétien est un acte de foi : Nous transférons à notre Père céleste tous nos dossiers de contentieux personnels, ceux qui n’avaient jamais trouvé une réponse qui tienne compte des préjudices réellement subis.

Lui qui (Jésus), injurié, ne rendait point d’injures, maltraité, ne faisait point de menaces, mais s’en remettait à Celui qui juge justement Lui qui a porté Lui-même nos péchés en Son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice Lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.1 Pi 2 : 23,24

Le pardon proposé par les psychologues n’a qu’un but : alléger les poids lourds de l’âme. Il laissera toujours un sentiment d’insatisfaction et d’injustice, puisque « les coupables, eux, courent toujours » ! Pour nous, chrétiens, nous savons que nous pouvons en toute confiance laisser à Celui qui a dit et répété : « À moi la colère, à moi la justice, à moi la vengeance » le soin d’accomplir une justice parfaite…

L’abandon de sa propre justice : à partir de quand ?

Est-ce une question d’âge ? La Bible répond :

Dès le sein maternel j’ai été sous ta garde, dès le ventre de ma mère tu as été mon Dieu. Ps 22: 11

Dès le ventre de ma mère, je m’appuie sur toi. Ps 71: 6

Elle dit aussi :

Les méchants sont pervertis dès le sein maternel, les menteurs s’égarent au sortir du ventre de leur mère. Ps 58.4

Cela bouscule quelque peu les idées reçues que d’apprendre par les Écritures que dès le ventre de sa mère un enfant peut décider d’en appeler à Dieu, ou choisir l’endurcissement ! La Bible apporte tout de même une nuance de taille. Parlant du futur Messie, le prophète Ésaïe déclare : « Il mangera de la crème et du miel, jusqu’à ce qu’il sache rejeter le mal et choisir le bien » (Es 7 : 15), et Jésus a dit : « Gardez-vous de mépriser un seul de ces petits, car je vous dis que leurs anges dans les cieux voient continuellement la face de mon Père » (Mt 18 : 10). Il existe, pour nos petits anges, une indulgence particulière « jusqu’à ce qu’ils sachent rejeter le mal et choisir le bien ». Ouf !

Mais la Bible ne précise pas d’âge. Une de mes amies, fille d’illuminatis, martyrisée par son père, se souvient avoir crié à Dieu depuis sa prime enfance. Elle n’exclut pas l’avoir fait depuis le ventre de sa mère. C’est probablement ce qui lui vaut d’être, aujourd’hui, une servante de Dieu engagée.

L’homme est bon par nature ?!…

La psychologie a pour credo que l’homme est bon par nature : ce sont les stress du passé qui l’ont déformé. La bonté innée de l’homme, c’est aussi le credo de l’humanisme*, et c’est d’ailleurs l’humanisme qui a engendré la psychologie moderne. C’est une des « hauteurs » qui s’élève le plus contre la connaissance de Dieu. Cette forteresse mensongère dévaste tout, y compris la chrétienté.

  • Rappelons que c’était aussi le credo du communisme qui s’est transformé en une tyrannie plus cruelle que toutes les tyrannies qu’il prétendait éradiquer.

La Bible n’est vraiment pas d’accord ! Jésus a déclaré : « Il n’y a de bon que Dieu seul » (Lu 18: 19 b). C’est sans appel ! Quant aux hommes, voici quelques descriptions de la Bible :

Voici, je suis né dans l’iniquité, et ma mère m’a conçu dans le péché. Ps 51: 7

On peut lire dans la foulée Romains 3 : 10 à 18, qui dessine le portrait robot de TOUS les hommes :

Selon qu’il est écrit: il n’y a point de juste, pas même un seul nul n’est intelligent, nul ne cherche Dieu ; tous sont égarés, tous sont pervertis ; il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul leur gosier est un sépulcre ouvert ; ils se servent de leur langue pour tromper ; ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic ; leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume ; ils ont les pieds légers pour répandre le sang ; la destruction et le malheur sont sur leur route ; ils ne connaissent pas le chemin de la paix ; la crainte de Dieu n’est pas devant leurs yeux.

Je me sers souvent de ce passage face à des gens dont je doute de la conversion. Si nous ne nous sommes jamais vus ainsi, nous n’avons jamais vécu une vraie conviction de péché, celle que Seul le Saint-Esprit peut accorder et qui produit une « repentance qui mène au salut » (Extrait de 2 Co 7 : 10). Nous n’avons donc jamais eu la révélation que nous avions un besoin éperdu d’un Sauveur : sommes-nous sauvés ?

La Bible déclare que c’est ce que nous étions TOUS, et c’est la Bible qui dit la vérité. Ce n’est que lorsque notre cœur est circoncis par la repentance que le Seigneur peut commencer son œuvre de « réparation », pour nous transformer de gloire en gloire à son image. Un processus souvent très long !

Dieu déclare à travers Jérémie :

Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est incurable. Qui peut le connaître. Jé 17 : 9

S’il est incurable, cela veut dire qu’aucun homme ne peut le guérir ! Dieu serait-Il menteur ? Pourtant les psychologues prétendent guérir les âmes. Beaucoup ont la conviction d’y parvenir par une connaissance exhaustive de l’âme humaine. Pas tous, car il y a des psys assez courageux pour reconnaître qu’il y a, dans l’âme humaine, des choses qui leur échappent ! Ils ont baptisé ces zones d’ombre : « Trouble dissociatif indéterminé ». Nous, chrétiens, nous savons ce dont il s’agit : ce sont les poubelles de l’âme dans lesquelles sont nichés les démons, lesquels provoquent des pulsions parfois incontrôlables !

Dieu affirme être Seul apte à connaître l’âme humaine, car Lui seul peut la sonder :

Car la parole de Dieu est vivante et efficace…Elle juge les sentiments et les pensées du cœur. Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est nu et découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. Hé 4 : 12,13

Rends à chacun selon ses voies, toi qui connais le cœur de chacun, car seul tu connais le cœur des enfants des hommes. 2 Ch 6: 30 b

La psychologie avance que l’homme a toujours des excuses pour ses pires comportements. La Bible affirme que l’homme porte l’entière responsabilité de ses actes.

Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice ; pleins d’envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité ; rapporteurs, médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, dépourvus d’intelligence, de loyauté, d’affection naturelle, de miséricorde. Ro 1 : 28 à 31

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Ro 3: 23

Le Seul qui puisse guérir les cœurs brisés, c’est le Seigneur Jésus dont une des premières prédications a commencé par : « L’Esprit du seigneur est sur moi, car il m’a oint pour guérir ceux qui ont le cœur brisé… » (Lu 4 : 18), proclamant ensuite : « Aujourd’hui, cette parole de l’Écriture que vous venez d’entendre est accomplie ». Son sermon sur la montagne était aussi l’annonce de la consolation et de la guérison divine pour tous les blessés de la vie et les laissés pour compte de la société.

Les divergences fondamentales

Un grand nombre de « relations d’aide chrétiennes » s’appuient sur les axiomes de la psychologie, comme s’il s’agissait d’une panacée et de vérités incontournables, alors que tout disciple dispose de moyens infiniment plus puissants et performants : la délivrance, la prière, l’intercession. Ceux qui s’y adonnent en pensant aider leurs frères connaissent-ils vraiment la Parole de Dieu ?

En psychanalyse, la personne est centrée sur elle-même, sur son MOI. Le MOI devient un dieu qui n’a que des droits. Jésus, Lui, a déclaré que nul ne pouvait devenir son disciple s’il ne renonçait à lui-même pour le suivre. Paul a expliqué qu’il fallait crucifier la chair. Le MOI doit être cloué à la Croix et n’a plus aucun droit, car « nous sommes morts avec Christ » (Col 2 : 20 et 3 : 3)… Du moins, si nous sommes de vrais disciples de Christ, donc de vrais chrétiens !

La psychologie nourrit l’égocentrisme et la pitié de soi. En un siècle, elle a profondément altéré la Justice en Occident, car celle-ci y a systématiquement recours, à grand renfort d’expertises psychiatriques. Les experts se contredisent souvent, et pour cause, puisque Dieu Seul pèse les motivations :

Toutes les voies de l’homme sont droites à ses yeux ; mais celui qui pèse les cœurs, c’est l’Eternel. Pr 21: 2

La Justice en parvient parfois à un déni hallucinant de la douleur des victimes ou de leurs proches, en accordant des « circonstances atténuantes » aux monstres les plus infâmes ! Une douleur qui parfois ne s’effacera jamais, précisément parce que le jugement rendu est en lui-même un nouveau crime !

Il n’est pas bon d’avoir égard à la personne du méchant, pour faire tort au juste dans le jugement. Pr 18: 5

Celui qui dit au méchant : Tu es juste ! Les peuples le maudissent, les nations le maudissent. Pr 24: 24

Remarquons à travers le récit d’Adam et d’Eve à quoi aboutit toujours, au final, le recours à la psychologie : À REJETER LA FAUTE SUR DIEU. Adam a lancé : « C’est la femme que tu as mise auprès de moi qui m’en a donné… ». Eve : « C’est le serpent… ». Qui a créé Eve ? Qui a mis le serpent dans le jardin ? Dieu. Donc c’est Dieu le coupable, CQFD. Si Jésus a tant insisté sur le pardon, c’est parce que tout manque de pardon correspond, au final, à une accusation contre Dieu. Vos parents vous frappaient ? C’est Dieu qui a créé vos parents, donc c’est Lui le coupable ! Imputer à des tiers la responsabilité de nos égarements revient toujours à accuser Dieu !


L’amour ?

L’envahissement de la psychologie dans les mentalités est probablement une des causes du cataclysme que Jésus a annoncé pour la fin des temps, un cataclysme qui englobe l’Église : « L’amour du plus grand nombre refroidira » (Mt 24 : 12b). Le mot « amour », en l’occurrence, vient du mot grec Agape, mieux traduit par « charité », c’est-à-dire l’amour qui se prouve en actes désintéressés. La psychologie a tordu le sens du commandement qui, selon Jésus, résume tous les autres :

Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, de toute ta pensée, et ton prochain comme toi-même. Lu 10 : 27.

Bien des chrétiens ont adopté les assertions du New Age : « Si tu t’estimes toi-même, alors tu deviendras apte à estimer les autres ». Il faut donc, D’ABORD, s’aimer soi-même. S’aimer à la mode du monde, c’est de la vanité, de l’égoïsme et de l’égocentrisme, sentiments qui conduisent à s’occuper de soi-même sans se soucier des autres, et souvent au détriment des autres ! Cet amour-là est aux antipodes de l’amour agape. La Bible propose un processus inverse. Il faut D’ABORD se réconcilier avec Dieu par Jésus-Christ et apprendre à Le connaître afin de L’aimer. Alors « l’amour de Dieu est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous est donné » (Ro 5 : 5). Quand on aime Dieu, quand on aime les autres, on finit même par s’aimer soi-même, parce que l’on finit par se regarder avec les yeux de Christ ! On a foi dans ce qu’Il a promis, et l’on est ébloui :

Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein. Jn 7 : 38

Si des fleuves d’eau vive se mettent à coulent de nous vers les autres, tant les frères que les perdus, nous récoltons ce que nous semons : beaucoup d’amour en retour. De quoi guérir n’importe quel problème d’identité ou de rejet de soi-même ! Terminons ce chapitre par une citation. Elle provient d’un article écrit par Laurence Dene McGriff, responsable de l’œuvre « Antipas Ministries » * :

« S’il est vrai que l’Église doit devenir apostate dans ces derniers jours, à quoi va-t-elle ressembler ? À une Église absorbée par elle-même, tournée vers elle-même, complaisante envers elle-même, qui se réfugie dans l’idée qu’elle va être enlevée au lieu de se préparer à souffrir ? Croyez-vous qu’une église absorbée par la psychologie pourra échapper à la séduction, ou plutôt qu’elle sera emportée par la séduction ? Les chrétiens, dans leur ensemble, sont-ils tellement enracinés dans la vérité au point de pouvoir résister à la séduction ? Ou seront-ils happés par la séduction, pour la simple raison qu’ils sont dans l’ignorance, et que leurs pasteurs et leurs anciens contribuent à répandre cette séduction, avec toutes les radios et télévisions chrétiennes, et toutes les écoles bibliques ? Les chrétiens sont-ils déjà programmés par ce « cheval de Troie du Nouvel Age », encore appelé « psychologie chrétienne » ?

  • Article A222 sur le site http: //www.paroledevie.org

  451Comments

  1. Marc   •  

    Amen,
    Amen,
    Merci pour cette Parole
    Merci de nous avertir Seigneur, de révéler tout ce que tu vas faire à tes prophètes !
    Sois Bénis Seigneur, conduis-moi dans la repentance…

  2. Isabelle   •  

    J’ai commencé une relation d’aide avec un pasteur. J’étais brisée par le chagrin d’une vie difficile, endeuillée, et bourrée de complexes de culpabilité et par rapport à mon apparence physique. Il a utilisé de la psycho avec moi, essayant de me "déculpabiliser" par des paroles comme "ce n’est pas grave" ou "mais si! tu es belle" alors que je pèse 120 kg pour 1,60m. Son langage mensonger m’a refroidie à son égard. Durant ma délivrance, après que j’ai confessé mes péchés, dont certains pour lui n’en étaient pas puisqu’il pratiquait lui-même ces choses, il y eu des blocages.
    Il m’avait dit: "tu as encore besoin de guérison intérieure, pas de délivrance". C’était totalement faux, car une soeur, ensuite, s’est chargée de moi, ainsi que mon mari, et j’ai été délivrée de plus de démons, en deux séances, qu’en plusieurs mois avec le pasteur.
    Non, je ne suis pas une victime, j’ai été touchée par des malédictions car Dieu est un Dieu juste qui ne peut pas laisser le coupable pour innocent et qui punit les iniquités sur plusieurs générations. Ce même pasteur prêche qu’on est JAMAIS TOTALEMENT guéri, qu’on est "en voie de guérison" toute sa vie, et qu’on a des oppressions toute sa vie !!!
    Quelle vie horrible en perspective: Jésus guérit et libère totalement, pas à moitié!
    Ayons l’amour de la vérité, examinons les Ecritures avant d’accepter des enseignements, même s’ils viennent de personnes avec de nombreux titres honorifiques comme "docteur en ceci" ou "professeur de cela". Dieu a choisi de révéler ses secrets à des enfants, et ainsi a renversé les forteresses des sages.

  3. Claire Poujol   •  

    Bonjour Madame,

    Je suis attristée et tres choquée par cet article.

    Dire tout ce mal des psychologues, psychotherapeutes, et psychiatres chretiens qui jour apres jour, mois apres mois, année apres année, cherchent a aider le mieux possible des personnes en grande souffrance.

    et j’inclus aussi dans ce mepris et cette diffamation les psy non chretiens mais engagés avec serieux et competence dans l’aide a leurs patients.

    De plus il n’est question ici que de la psychanalyse, technique onereuse, tres longue et pas tres efficace dont j’ai assez parlé sur mon forum (meme si je respecte le fait que certaines personnes en ont tiré du bien) et j’estime qu’il y a actuellement des therapies bien plus efficaces et plus rapides.

    j’ai lu pas mal d’ouvrages de vous et y ai lu des choses interessantes. J’ai beaucoup fait circuler votre tout premier livre ou vous donniez votre témoignage. J’ai meme orienté vers vos seminaires une dame nouvellement convertie qui avait beaucoup trempé dans l’occultisme.

    Mais là, quel scandale et quelle tristesse cette diffamation ! classer les psy chretiens dans cette categorie d’apostats, les mettre dans un livre sur la sorcellerie !

    Madame, je souhaiterais que vous puissiez reflechir à l’avenir avant de publier d’autres textes de ce genre, au mal que cela peut faire a tous ceux qui ont recours ou auraient besoin de recourir a l’aide des psy chretiens.

    Cordialement, mais avec tristesse,

    Claire Poujol

    psychotherapeute chrétienne

    Michelle: Notons que Claire Poujol est une « psy chrétienne », qui fait donc payer ses consultations et pratique l’hypnose éricsonienne, toutes choses que nous dénonçons avec vigueur. Personnellement, je n’ai jamais pu ramener à la saine doctrine, à la repentance, et à la délivrance, les personnes qui étaient passées dans les mains de « psy chrétiens ». Ils sont aveugles…

    • GILG   •  

      A l’attention de Claire POUJOL

      On ne remet pas en question vos bonnes dispositions à vouloir aider les personnes en souffrance. Mais la méthode que vous employez n’est pas celle de Dieu. Répondez à ces questions avec honnêteté, et vous en serez vous même convaincue:
      -Priez vous avec vos patients, au nom de Jésus Christ? (ou cela ne vous arrive t-il que rarement?)
      -Dénoncez vous clairement le péché et amenez vous vos patients à la repentance ? (Ou essayez vous de trouver dans leur passé les « raisons » d’un comportement inadapté?)
      -Présentez vous le salut en Jésus pour le pardon des péchés? (ou présentez vous les méthodes thérapeutiques qui font de vous un expert?)
      -y a t-il de vraies délivrances grâce à votre ministère? De vraies conversions? (Ou vos patients repartent ils simplement en trouvant que VOUS leur avez fait beaucoup de bien?)

      -Vous mêmes, avez vous renoncé au péché pour suivre Jésus par la foi et dans l’obéissance? (ou bien devez vous reconnaître que le péché domine encore votre vie?)

      OU BIEN essayez vous d’aider vos patients à corriger leurs défauts en introspectant leur vie et leur moi, en essayant de les amener à une vie plus équilibrée, plus harmonieuse, de meilleure qualité? N’est ce pas là un moyen de corriger le « moi », alors que Jésus dit: « Si quelqu’un veut me suivre, qu’il renonce à son moi ».

      Si vous reconnaissez que ces questions sont pertinentes, alors peut être vous trompez vous.

  4. Cyril   •  

    Quand la Parole dit que "dans les derniers temps l’amour du plus grand nombre se refroidira", il y a là une description du danger de la "relation d’aide". A savoir que des équipes de relation d’aide se créent dans beaucoup d’assemblées, il y a donc une espèce de professionnalisation du devoir de soutien de chaque chrétien envers son prochain. La dérive logique de cette professionnalisation est : "Ton problème ne me concerne pas mon frère, vois voir untel lui seul est apte et capable de t’aider". l’unité du corps de Christ est menacée et l’église se prépare de sombres années en laissant entrer en elle une telle hérésie.

  5. Laurent   •  

    Je constate que le ministère de délivrance est décrié et critiqué voir nié dans de nombreuses assemblées et ce au profit de la prsychologie soit-disant "chrétienne". Il y a là un aveuglement tout à fait occidental quant à ce sujet. Nos frères africains ont un plus grand discernement quant aux oeuvres des ténèbres et chez eux la délivrance est monnaie courante.

    La psychologie qui cherche à guérir le moi est anti-biblique par excellence (Jésus a dit que celui qui voulait le suivre devait porter sa croix).

    Hier après-midi, il y a eu un émission de France 5 sur les nouvelles thérapies présentée par Serge Moati. Le caractère occulte des techniques présentée (hypnôse, thérapie par le rire, …) était assez évident.

    L’église s’est fourvoyée spirituellement en acceptant la psychologie mondaine. Merci à la soeur Michelle (et au Saint Esprit avant tout !)qui par ses ouvrages nous fait prendre conscience de l’infiltration de la sorcellerie dans les églises et de l’invasiuon occulte qui nous entoure.

  6. Jacqueline   •  

    Bonjour

    La relation d’aide proposée sur ce site est ouverte à toute personne. Cependant elle se situe dans un cadre chrétien. La thérapeute collaborant à ce site adhère aux grandes doctrines de l’Eglise, communément résumées par le Credo (ou Symbole des Apôtres).

    Je fréquente le forum du site de Jacques et Claire Poujol, depuis ces débuts sur Internet. J’ai aussi eu le privilège de participer à la formation de relation d’aide avec M. Poujol.
    Je me suis converties (pardonnée, sauvé et libéré par Jésus Christ, le fils de Dieu) en 1991 et j’aime mon Dieu et sa Parole.
    Merci mon Dieu pour ce cadeau merveilleux.

    En partie aussi grâce à la psychothérapie, j’ai pu me reconstruire et découvrir ma destinée en Christ. Je suis heureuse de vivre en accord avec la parole de Dieu et son Saint Esprit. Je le dit, sans honte, j’ai eu besoin pendant quelques années de la psychothérapie, qui m’offrait un regard extérieur et m’a aidé à devenir adulte en Christ.

    Notre couple et notre famille aurais fait naufrage sans la psychothérapie, pourtant nous étions convertis et nous sommes membres d’une église évangélique.

    Je ne vois pas des problèmes et des conflits entre la foi chrétienne et la psychothérapie.

    La relation d’aide cherche à répondre à divers besoins qu’une personne peut rencontrer au cours de son existence. Besoin de se dire ou de poser une parole face à une souffrance, de se comprendre ou de comprendre l’autre. Besoin de soutien dans une période difficile de sa vie, besoin d’améliorer sa qualité de vie relationnelle sur le plan personnel, familial ou professionnel.

    Le site a donc pour but l’accompagnement et l’aide des adultes avec une approche psychologique et spirituelle des besoins de l’être humain.

    Bien dans leur peau, les chrétiens peuvent mieux servir le Seigneur et libérés de leur passé et ayant digéré leurs mauvaises souvenirs, on peut mieux avancer pleinement dans les plans que Dieu a préparer d’avance pour nous. Ephésiens 2.8-10

    Mais, il peut avoir des risques dans la psychothérapie, sans qu’on doive la taxer de démoniaque ou penser que des gens deviennent possédé en allant voir un psychothérapeutes. Ce sont des sciences humaines, des outils utiles pour gérer la vie de tous les jours.

    Pour moi, c’est comme une balance entre les principes fondamentale de la foi chrétienne et certains outils de ses sciences humaines. Jésus Christ tient la balance dans sa main et il est mon Maître et mon Seigneur, chaque jour de la vie de ses enfants.
    C’est lui qui m’a donné la vie et à lui je dois tout.

    Arrêtez de critiquer et de dire du mal de ce que vous ne connaissez pas! Dieu nous demande de nous aimer les uns et les autres et nous ne devais pas nous juger les uns et les autres, Dieu connaît les coeurs et il ferai bien son travail au temps voulu.

    remarque de Michelle d’Astier à Jacqueline.

    Justement, nous parlons de ce que nous connaissons. Il est juste que nous relevions vos erreurs

    Par exemple: Ce n’est pas d’être "bien dans sa peau" qui fait que des chrétiens peuvent servir Dieu. Selon Lc 1:74, pour que les chrétiens puissent servir Dieu sans crainte, il leur faut être DÉLIVRÉS

    Les gens délivrés sont dans la paix, et déterminés à bâtir le royaume, notamment en rendant les gens libres de leurs chaînes.

    Aujourd’hui, il faut aussi parfois libérer les chrétiens du lien d’âme qu’a mis sur eux leur psychothérapeuthe (on connaît le problème du transfert!), qui prend automatiquement un ascendant sur son patient. Ne parlons pas de ceux qui ont recours à l’hypnose: c’est une pratique démoniaque qui permet à l’hypnotiseur de mettre le patient sous emprise: on en voit les effets lors des délivrances!

    Chère Jacqueline, je crains que ce ne soit vous qui parlez de ce que vous ne connaissez pas, parce que vous en ignorez les conséquences spirituelles

    Je vous remercie de ne pas faire la publicité de votre site sur mon site, sans mon accord, en sachant que je désapprouve formellement le recours à la psychologie dite « chrétienne ». C’est un manque de respect. Je me suis donc permis d’effacer ces sites, car je ne voudrai pas être complice, malgré moi, d’envoyer les gens mal informés se faire piéger dans une séduction très dangereuse

  7. Monique G.   •  

    Bonjour très Chère Jacqueline,

    je viens de lire avec beaucoup d’attention ce que vous avez écris; toutefois je n’ai lu nulle part sur le site de Michelle d’Astier ou dans l’un de ses livres une critique faite sur une personne en particulier: elle ne se bat pas contre la chair et le sang, mais contre les déminations et les princes de ce monde qui usent de beaucoup de finesse pour éloigner de la croix ceux qui pourraient en connaître la puissance.

    Michelle d’Astier, ne fait que dénoncer une des plus sérieuses et des plus pernicieuses apostasies de ce temps présent: elle ne juge personne, et elle n’a jamais manqué d’amour vis à vis de quelqu’un, même si la personne est psychothérapeute ou psychothérapeutée.

    Elle ne juge pas, car la Parole l’a déjà fait, et c’est le mensonge qu’elle dénonce, et non pas les gens qui exercent ce mensonge.

    Les erreurs (les horreurs aussi) commises par nos pères sont contenues dans la Bible afin de nous servir d’exemple pour que nous ne les recommencions pas..

    Il y a 2 chemins: la vie et la mort..
    Saül a pris le premier, alors qu’il était oint par Dieu lui-même pour être roi.
    David a choisi le second et il est allé jusqu’au bout parce que son coeur, était capable de se repentir.
    Etre chrétien n’est pas un gage ni de sanctification, ni du bon choix pour persévérer jusqu’au bout.

    Alors la psychothérapie, qu’elle soit ouvertement inspirée de satan ou agrémentée avec quelques versets bibliques, pratiquée par des sorciers ou pratiqués par des frères et soeurs égarés, a pour moi la même valeur.

    La balance que Jésus tient ne réside pas en la science ou la connaissance mais en sa justice, et en son amour manifesté en mourrant sur la croix.

    Jésus est la porte, celui qui passe par la fenètre est un voleur.

    Que l’Esprit de vérité vous aide à comprendre cela.

    Avec mes meilleures salutations fraternelles.

  8. Monique G.   •  

    Pour Claire Poujol:

    Très Chère Claire,

    vous finissez votre mot avec "Cordialement, mais avec tristesse"…

    Que cette tristesse puisse être le début d’une profonde repentance qui mène au salut.

    Sincères salutations fraternelles

  9. GDM   •  

    Jacqueline, bonsoir,

    Chrétienne depuis 10 ans, je me suis mariée à un chrétien. Hélas, rapidmeent, il y eut quelques difficultés "relationnelles" dans notre couple.
    Il nous avait été conseillé par notre pasteur de consulter un couple de psychothérapeutes chrétiens. Ils nous ont dit savoir l’essentiel de leur science à travers la formation que leur a dispensé Mr & Mme Poujol.
    J’étais mal à l’aise au début parce que la femme s’occupait de mon mari et que l’lhomme s’occupait de moi. S’ils avaient exercé les dons du Saint Esprit, ils n’auraient jamais fait une boulette aussi monumentale parce que je souffrais d’une profonde jalousie et que mon mari était un séducteur.
    Nous avons dépensé beaucoup d’argent avec ce couple et nous nous sommes enfonçés dans les difficultés relationnelles au point que nous devions envisager rapridement de nous séprarer avant que l’un des 2 ne tue l’autre.
    Ils nous disaient qu’il ne fallait se confier que dans notre psychothérapeute. Et ça, c’est un piège de satan qui cherche à séparer un mari avec sa femme: ils doivent se confier l’un dans l’autre et non pas se confier à des étrangers, même sous le déguisement de psychothérapie chrétienne.
    nous avons arrété de les consulter lorsque notre budget commençait à souffrir trop sérieusement et qu’il n’y avait aucun résultat probant.
    la cerise sur le gâteau a été la proposition de l’hypnose: finalement au lieu de m’endormir, ça m’a réveillée: j’ai alors compris que Dieu n’était pas dans cette affaire-là! (je répète que ce couple a été formé par les Poujol)
    L’an passé, en mars, Michelle d’Astier a fait un séminaire de formation à la délivrance à Cannes et j’ai pu y assister.
    Une amie rit de bon coeur en se souvenant de ce qui c’est passé: selon elle, je servais de "travaux pratiques"et c’est vrai: j’ai été délivrée de nombreux esprits , notament esprits de sorcellerie.(Gloire à toi Jésus!)
    C’est SUITE A CETTE DELIVRANCE que j’ai commencé à vivre vraiment: ma passion pour Jésus ne cesse de croître, , mon identité en Christ ne cesse de s’affirmer, mon plaisir à lire Sa Parole ne cesse de répondre à mes besoins les plus profonds…
    Ce qu’un couple de psychothérapeutes chrétiens n’ont pa spu faire (ils ont en plus compliqué le problème), le Seigneur l’a fait en quelques minutes par le biais de Michelle d’Astier !!!!

    Bonne soirée

  10. Val   •  

    Bonsoir à tous et toutes,

    Personnellement, je crois que la psychologie est tout à fait compatible avec Dieu, lui-meme Maître de la relation d’aide et thérapeutique.

    Il est toujours désolant d’entendre des témoignages de personnes abusées dans la relation d’aide comme ceux des commentaires ci-dessus. Cela dit, psy-gourous/incompétents ou pasteur-gourous/incompétents, dans les deux cas les conséquences sont désastreuses pour les personnes concernées.

    Je crois que l’amour de Dieu est grand et Ses voies sont impénétrables. Et s’Il choisit d’utiliser un psychothérapeute chrétien, ou meme pas chrétien, pour faire un peu de bien à une personne, allons-nous nous opposer?

    Le "bon" Samaritain devait-il passer son chemin parce qu’il ne faisait pas partie de la race élue? Connaissait-il Dieu? Connaissait-il l’Amour? Etait-il convaincu du péché? Etait-il vraiment sauvé? Son geste, s’il ne venait pas de l’Esprit alors d’où venait-il? Faudrait-il laisser mourir son prochain le dimanche? Non, certainement pas! Pourquoi empêcher la psychologie de contribuer à l’oeuvre de Dieu? Est-ce que toutes les églises sont des sectes? Ainsi de meme, tous les psychotérapeutes ne sont pas mauvais. Toutes les psychothérapies ne sont pas mauvaises.

    Je trouve beaucoup de généralités et fausses-croyances stéréotypes réductrices de la psychologie dans les divers commentaires et aussi l’article de madame D’Astier.

    Par ailleurs, je cite de l’article quelques passages qui m’interpellent:

    -"{la psychologie}, Cet art de l’esquive.."
    Faux, la psychologie est plutot l’art de se regarder en face. (Je profite pour faire remarquer que les non-croyants disent exactement la meme chose à propos de la foi ;-))

    -"La psychologie avance que l’homme a toujours des excuses pour ses pires comportements"
    C’est faux, la psychologie n’excuse pas les pires comportements. Expliquer et comprendre un comportement ce n’est pas l’excuser.

    – "cette "science" leur laissent croire qu’ils ont droit à une certaine complaisance envers leurs péchés chroniques, « puisque ce n’est pas de leur faute ». "
    Je n’ai pas vu ce genre de déclarations dans mes lectures de la psychologie.

    – "La psychologie nourrit l’égocentrisme et la pitié de soi."
    Ces propos sont opposés à l’approche de la psychologie qui a pour but d’amener l’individu à sortir de l’appitoiement sur soi pour s’ouvrir vers l’extérieur et donc les autres à la fois dans le respect de soi et des autres.

    -"le recours à la psychologie : À REJETER LA FAUTE SUR DIEU."
    Je n’ai pas vu dans la psychologie que je connais ce type de principe de rejeter la faute, ni sur Dieu, ni sur quelqu’un d’autre.

    -"Imputer à des tiers la responsabilité de nos égarements revient toujours à accuser Dieu !"
    La psychologie vise plutot à remettre à chacun la responsabilité qui lui appartient, de part et d’autre.

    -"S’aimer à la mode du monde, c’est de la vanité, de l’égoïsme et de l’égocentrisme, sentiments qui conduisent à s’occuper de soi-même sans se soucier des autres, et souvent au détriment des autres !"
    Ce n’est pas du tout le genre d’amour et de relations qu’encouragent la psychologie, même non-chrétienne!!!

    Madame D’Astier, je contaste que nous avons une expérience de la psychologie s’opposant sur de nombreux points. Je trouve que vos propos sont bien éloignés de ceux que j’ai expérimenté personnellement dans la psychologie. Sans doute que la psychologie que vous connaissez est comme celle que vous décrivez. Franchement, avant je vous aurait rejoint sur tous les points mais j’ai découvert une psychologie différente qui a beaucoup de bon.

    Cordialement,
    Val

  11. Roxie   •  

    pour Jacqueline,

    je ne veux pas douter de votre sincérité, mais je crains que vous soyez sincèrement dans l’erreur.
    Voici, je cite ce que vous nous dîtes:
    "En partie aussi grâce à la psychothérapie, j’ai pu me reconstruire et découvrir ma destinée en Christ."
    L’apôtre Paul nous dit que c’est Christ qui doit être formé en nous, et il dit aussi: "ce n’est plus moi qui vit, mais Christ en moi"
    Notre seule destinée, c’est de ressembler à Jésus!
    Comment cela pourrait-il être possible en cherchant une aide à l’extérieur du royaume de Dieu?

    Vous dites;: "Je suis heureuse de vivre en accord avec la parole de Dieu et son Saint Esprit. "
    Lorsque le Saint Esprit est vraiment notre guide, il nous enseigne à travers les saintes Ecritures, et nous avertit des séductions qui viennent même perdre les élus…
    Vous dites aussi: "Je le dit, sans honte, j’ai eu besoin pendant quelques années de la psychothérapie, qui m’offrait un regard extérieur et m’a aidé à devenir adulte en Christ."
    Je suis consternée par le paradoxe de vos propos: comment la psychothérapie pourrait vous conduire à Christ? C’est le rôle du SAINT ESPRIT et du Saint Esprit SEULEMENT!!! Par quel esprit vous êtes-vous laissée entraînée? Qui vous a séduite au point que vous soyez dans une telle confusion?

    Vous dites "Pour moi, c’est comme une balance entre les principes fondamentale de la foi chrétienne et certains outils de ses sciences humaines."

    Adam et Eve ont aussi choisi l’arbre de la connaissance alors qu’il y avait aussi celui de la vie dans le jardin : il n’y a rien de nouveau sous le soleil : au lieu de choisir Christ qui est la vie, certains préfèrent avoir la connaissance ..

    Pour moi, j’ai fais mon choix : Christ et seulement Christ.

    Bien chaleureusement en Lui

  12. Roxie   •  

    A Christianc :
    « Les démons les plus difficiles à chasser sont les démons qui n’existent pas. »
    Et pour ceux qui existent, il suffit de leur expliquer comment ils fonctionnent pour qu’ils partent en courant ???!!! D!

    note Michelle d’Astier: Merci Roxie, tu m’as bien fait rire. Je vais mettre cela en pratique dans la délivrance: expliquer aux démons qui se manifestent qu’ils n’existent pas. Peut-être que cette « psychothérapie » les guérira de leur méchanceté, et que, comme tu le dis, ils partiront d’eux-mêmes en courant ! j’ai supprimé le commentaire de Christianc: il ne cesse de répéter les mêmes paroles en bombardant mon site. Le problème est que ce sont des paroles qui contredisent ce que dit la Bible et, de surcroît, qu’elles ne correspondent en rien au sujet.

    Après tout, pour ce type de cas, un psy serait peut-être utile! Hi! Hi! Hi!

  13. Roxie   •  

    A Val

    Vous dites : « Il est toujours désolant d’entendre des témoignages de personnes abusées dans la relation d’aide comme ceux des commentaires ci-dessus » Je ne connais pas personnellement de témoignages de personnes LIBRES et en PAIX qui le sont par le biais de la psychologie… J’ai même rencontré, pas plus tard que ce week-end une psychologue , elle aussi « chrétienne » orgueilleuse, méchante, méprisante, suffisante, exerçant avec facilité la séduction, la manipulation et le contrôle (pas du tout représentatif du fruit du Saint Esprit).

    Vous dites : « Je crois que l’amour de Dieu est grand et Ses voies sont impénétrables. Et s’Il choisit d’utiliser un psychothérapeute chrétien, ou meme pas chrétien, pour faire un peu de bien à une personne, allons-nous nous opposer? » m’accordez-vous de douter que ce soit le choix de Dieu ?

    Vous dites : « Le "bon" Samaritain devait-il passer son chemin parce qu’il ne faisait pas partie de la race élue? Connaissait-il Dieu? Connaissait-il l’Amour? » vous pouvez admettre que ce texte doit être pris en entier, et dans son contexte J
    Le new-âge proclame l’amour, les hommes réunis à Bebel proclamaient l’amour… mais celui-là est un amour phileo, alors que le Saint Esprit déverse dans nos cœurs l’amour agapeo : ce que ne peut pas la psychothérapie : logique, puisque c’est seulement le Saint Esprit qui le peut !!! Celui qui aime Dieu son Père et qui est aimé et connu de Lui, n’a pas besoin d’être enseigné en ce qui concerne la réponse qu’il doit donner à ceux qui souffrent ; mais quand sa main droite a donné, sa gauche l’a ignoré.

    Vous dites : « Sans doute que la psychologie que vous connaissez est comme celle que vous décrivez. Franchement, avant je vous aurait rejoint sur tous les points mais j’ai découvert une psychologie différente qui a beaucoup de bon…. Vous avez donc découvert une psychologie différente, ce qui laisse entendre que la psychologie – qui n’est pas une science mais une philosophie, un rassemblement d’idées ou d’opinions- évolue, change, s’adapte… La Parole de Dieu, elle reste immuable car Christ est le même HIER AUJOURD’HUI et ERTERNELLEMENT !!!

    Puissiez-vous en découvrir toutes les réalités et les profondeurs extraordinaires qui vous conduisent au cœur du Père, seul besoin existentiel de chaque créature : une totale réconciliation avec le Père à travers Jésus-Christ : c’est cela, et rien d’autre qui guérit, console, encourage, libère, édifie, construit, élargit, affermit : la présence glorieuse de Dieu, dans son intimité, dans un cœur à cœur avec lui…

    Cordialement

  14. Titou   •  

    christianc a écrit: "Les démons les plus difficiles à chasser sont les démons qui n’existent pas."

    Je suis entièrement d’accord avec vous!

    Pour ceux qui existent nous aplliquons la Parole de Dieu (Marc 16/17 par exemple)
    et pour ceux qui n’existent pas, nous conseillons la psychothérapie: ils se sentent chez eux…

    Note michelle d’Astier: Titou, je suis bien d’accord avec vous: je pense que les démons adorent pousser les chrétiens chez les psychologues chrétiens: ils sont sûrs que personne ne viendra les déranger ni les expulser! Et si jamais un tiers les expulse tout de même, ils pourront toujours revenir, puisque la personne n’aura jamais été conduite dans la conviction de péché que seul le Saint-Esprit peut donner, une conviction de péché qui purifie, guérit, et réconcilie avec Dieu.
    La psychologie installe les gens dans l’identité de victime. Oui, il y a des victimes, mais Dieu se charge Lui-même de nous guérir, quand nous-mêmes ne nous regardons plus seulement comme des victimes, mais aussi et avant tout comme des pêcheurs qui ont éperdument besoin d’un Sauveur pour que nos propres actes, le plus souvent aussi graves que ce dont nous accusons nos « bourreaux », soient effacés par le sang de Jésus. Quand nous faisons notre part: la repentance et le pardon, Dieu fait la Sienne: la guérison. La psycho conduit à escamoter la vraie repentance.

  15. Maggy   •  

    Bonjour,
    J’au lu tous les livres de Françoise Dolto (au passage, j’ai été très choquée qu’une psychologue me dise qu’elle n’avait fait que de la psychologie vulgarisée de basse classe)
    J’avais absolument tous ses livres et tous ses écrits jusqu’au jour où j’ai lu le dernier livre qui était fait comme un journal intime par un journaliste qui était témoin des derniers jours de sa vie: il consignait par écrit tout ce qui sortait de la bouche de FD.
    Je n’étais pas encore chrétienne, pourtant j’ai été effrayée par ce livre: FD a vu des démons qui venaient la chercher sur son lit de mort.
    J’ai immédiatement mis à la poubelle tous les livres qu’elle avait écrit et j’ai immédiatement renoncé à ses enseignements.
    Même athée, je les aurais peut-être gardés si elle avait vu des anges ou si elle n’avait rien vu…

    Plus tard, le Seigneur est venu me chercher et m’a plantée dans le royaume du Fils de son amour, et j’ai compris que je n’avais pas "hallucinée" en lisant ce dernier ouvrage: FD a bien vu des démons…

    Elle avait peut-être des TOCs comme le dit Christianc? ou bien avait-elle fréquenté une secte?

    Non, je crois qu’elle a bien vu des démons!

    Un autre psychologue: Bruno Bettelheim a aussi eu une fin tragique après avoir confessé que ses 20 ans de travaux concernant l’autisme était un échec: il avouait s’être "planté sur toute la ligne…

    Je pourrais en citer encore beaucoup mais ce n’est pas glorieux…

    Le monde qui se perd, fait ce qu’il peut avec ce qu’il a: nous ne pouvons pas ni le sblâmer ni les accuser, mais seulement prier pour qu’ils connaissent Le Libérateur, le seul Sauveur: Jésus-Christ de Nazareth!

    Mais quand on est vraiment en Christ et qu’on s’accomode de cette apostasie, on est en réel danger spirituel: on annule la puissance d ela croix, on renie le sacrifice de Jésus qui n’accepte AUCUN COMPROMIS… Un peu de levain fait lever toute la pâte.
    Gardez-vous du levain des sadducéens!

    La philosophie, la psychologie sont les tentacules qui nous empèchent d’être UN avec notre Père céleste… QDVB

  16. Michelle D'Astier   •  

    Et si l’on parlait d’argent? La psychothérapie « chrétienne », tout autant que la païenne, est une véritable entreprise d’extorsion de fonds: des sommes énormes dépensées, pour des résultats nuls. La guérison des coeurs brisés, selon la méthode divine, est gratuite et ses bienfaits ne sont suivis d’aucun chagrin.

    J’ai entendu des gens me dire: j’ai arrêté ma psychothérapie chrétienne parce que je n’avais plus d’argent.

    Dieu n’est pas contre le fait que les gens expriment leur reconnaissance par une offrande, mais Jésus a pris le fouet pour chasser les marchands du temple, parce qu’ils réclamaient de l’argent

    Le jour où vos psychothérapies seront gratuites, laissant à vos patients le soin d’être reconnaissants si vous les guérissez vraiment, nous pourrons croire que vous avez l’amour du prochain, ceci même si vous vous trompez complètement de voie. Car « c’est du dedans du coeur que viennent toutes les mauvaises pensées…. Voila ce qui souille l’homme »Mt 15:19. L’extorsion de sommes importantes pour guérir est-elle au menu de la Bible? Voyez ce qui est arrivé à Guéhazi quand il a voulu soutirer, en cachette, des présents à Naaman qui venait d’être guéri de la lêpre par Elisée. Son geste, qu’il devait sans doute juger légitime, lui a valu une terrible malédiction à perpétuité, pour lui et tous ses descendants (voir 2 R 5).

  17. Gilles B   •  

    Peut-être faut-il affiner les positions.
    La psy(rajoutez-ce-que-vous-voulez) a été au basculement du XIXème vers le XXème siècle, une opportunité incroyable de redécouvrir qu’il y avait dans l’humain des choses qui se manifestaient et qui était indépendantes du bon vouloir des personnes. Ce n’est pas un hasard si :
    – la quasi totalité des premiers psy étaient Juifs, car ils avaient dans leur patrimoine spirituel des tas d’éléments pour réaliser cela,
    – la naissance de la psy(…) est exactement à la même période que l’irruption du pentecôtisme.
    J’ai pour parti de dire deux choses contradictoires.
    1. La psy(…) est une opportunité formidable pour sortir de l’idéalisme des Lumières où tout est affaire de volonté et de liberté. Elle a permis de décortiquer des modes de fonctionnement de l’âme.
    2. Ce qu’on a fait de la psy(…) l’a complètement détourné en bien des lieux. C’est exactement le même phénomène qu’avec le marxisme, qui était une théorie économique très intéressante pour comprendre les mécanismes du capital, et qui est devenu le léninisme, le stalinisme et autres horreurs. La psy(…) est bien aujourd’hui un mécanisme de protection des démons qui sont couverts par un langage et une "science" (gros guillemets).

    Donc il ne faut pas tout confondre : certaines maladies sont bien psychologiques et doivent être traitées à un niveau psychologique. Mais il y a une très grosse proportion de pathologies que l’on qualifie de psychologiques aujourd’hui et qui sont en fait dues à la présence d’esprits, qu’il faut chasser, sobrement et sûrement, au nom de Jésus. Voyez le témoignage de Sandrine sur blog.vraiment.net
    Je pourrais vous donner de nombreux témoignages de gens qui ont arrêté leur psychothérapie après deux heures de prière et quelques démons envoyés au feu.

    Donc, pas de mépris, pas d’insultes. Prenons la psy pour ce qu’elle est. Et chassons les démons.

  18. la Ness   •  

    Un blog en ouverture traite le sujet: ça s’appelle littéralelment "ONIROMANCIE"

    http://www.blogdei.com/balaam/in...

    Je confirme ce que nous dit Michelle d’Astier: il y a peu de jours, une personne séduite et abusée me disait devoir cessé sa psychothérapie parce que son psychothérapeute "chrétien" lui avait dit que ce serait encore long alors que ça lui a déjà coûté une fortune sans résultats spectaculaires… Le seul résultat qu’a obtenu cette victime, c’est de se cacher derrière ce qu’elle a vécu enfant pour justifier ses compromis et ses péchés d’aujourd’hui.
    Mais comme elle l’a bien appris avec son psychothérapeute chrétien, elle ne culpabilise plus: elle est complètement libéré de l’accusation!
    Du coup, elle ne sait même plus ce que se repentir est vraiment.
    Si cette personne n’est pas visitée sans tarder par une profonde convictionde péché, je crains pour son salut…

    Que le Seigneur lui fasse la grâce de revenir aux sources de la vie, qui est Christ!

    La NeSS

  19. LAURENT   •  

    A christianc et aux autres,

    La Bible nous dit qu’il existe des dominations, des puissances et autres autorités dans les lieux célestes. L’église de Laodicée moderne refuse cela et préfère se fourvoyer (se dévoyer) avec la psychologie mondaine qui nie l’oeuvre de la Croix.

    Quant je pense aux dégâts occasionnés par la sirène des eaux (c’est bientôt sa saison l’été), la reine du ciel et Jézabel en France, il y a de quoi frémir!

    Je prie au nom de Jésus que nos pasteurs et responsables soient délivrés des esprits d’aveuglement qui les ont conduits à se livrer et à démissionner en faveur des psychologies mondaines humanistes. Je brise tout esprit de sirène des eaux, de reine du ciel et de femme jézabel dans le nom puissant de Jésus. Je rend grâce à Dieu pour sa révélation par son fils et pour l’autorité qu’il nous donne en son nom de chasser les démons.

    AMEN

  20. Isabelle   •  

    On voudrait nous présenter la psychologie comme une nouveauté du 19è siècle, mais n’est-il pas écrit:
    "Il n’y a rien de nouveau sous le soleil"…
    On nous dit que la pratique de la psychologie est basée sur l’amour du prochain,et est en accord de ce fait à la Parole de DIEU;
    Combien de fois Jésus a t-il déculpabilisé un pécheur en lui disant, "ce n’est pas grave, tu as souffert c’est normal qu’à ton tour tu fasses souffrir les autres ou que tu pêches"? Jamais! Même au paralytique, il a dit: "Tes péchés te sont pardonnés", pourtant Jésus l’aimait plus que n’importe qui.
    Je suis en colère en voyant tous ces chrétiens abusés, qui au bout de plusieurs années ne vont toujours pas mieux, souffrent, et en plus ont été dépouillés.
    On ne lit plus assez la Parole, sinon on connaîtrait l’histoire de la femme à la perte de sang, qui avait dépensé tout son argent chez les médecins, sans être soulagée. Il n’y a qu’en Jésus qu"elle a trouvé son salut et SA GUERISON!

  21. L'ânesse de Balaam   •  

    Oniromancie, relation d’aide payante, un business lucratif !

    Le prophète John-Paul Jackson, bien connu des abonnés de la liste prophétique (maintenant en version française) Elijah Elie, nous exhortait dernièrement à être des modèles afin d’impacter notre génération. Pourtant, il vient lui-même de…

  22. Nuria Boivin   •  

    Il faut se repentir et naître de nouveau une fois pour toute.
    Bonjour Michelle, je soutiens ton combat en ce qui concerne la psychologie, en tant que pasteur d’une assemblée j’ai beaucoup trop vu de gens complétement détruits par des psy. qui les ont en plus fait perdre toutes leurs économies, pour en définitive RIEN !
    Rien n’avait vraiment changé pour eux si ce n’est qu’ils étaient persuadés que c’était la faute des autres.
    La bible dit que nous sommes tous pécheurs donc privé de la gloire de Dieu.
    Déjà la délivrance de l’âme est gratuite, comme tout ce que Dieu donne d’ailleurs.
    On va dire que les psy. de notre époque sont des gens qui peut-être partent avec des bonnes intentions, tout à fait honorables, mais que sans le savoir jouent un rôle trés dangereux.
    Il faut se repentir et se reconnaître pécheur,la bible dit que "pas de repentance, pas de salut".
    En ce qui concerne les époux Poujol, il faut prier pour eux afin que si leur coeur est disposé pour Christ, que Dieu leur révéle…
    Encore merci Michelle pour tes enseignements sur la démonologie, car bien souvent les cas qui se présente de personnes qui vont mal, sont la triste conséquence d’une présence démoniaque, ou même plusieurs présences, dans la vie des personnes, et là il n’y a que la délivrance au Nom de Jésus qui est efficace, ce qui balaye d’un seul coup tout le travail des psy, bien ou mal intentionnés et c’est gratuit.
    Un grand merci à notre JESUS.
    je prie que chacun trouve la vérité et le soulagement."Venez à moi, dit Jésus, vous tous qui êtes fatigués et chargés et je vous donnerais du repos" Amicalement à tous Nuria Boivin

  23. La NeSS   •  

    Trouvé sur Voxdei ce matin:
    "Sur les sujets de la sexualité (la masturbation par exemple ne serait qu’une soupape), du divorce et même maintenant de l’hypnose, la psychologie "chrétienne" s’éloigne grandement de la pensée biblique. Pourtant, son ambition affirmée est de conseiller chaque pasteur au moins une fois l’an pour l’aider dans ses problèmes. Est-ce là une tentative d’instiller dans le Corps de Christ des doctrines étrangères? "

    Je savais que la psychologie s’adonait à l’Oniromancie, je n’osais pas croire qu’elle encourageait l’Onanisme, j’avais constaté à mes dépends qu’elle était bourrée d’Orgueil..
    Finalement, pour synthétiser, on pourrait dire qu’elle s’intègre bien dans l’univers de la Sirène des "O".

    Petit clin d’oeil à NC 🙂

  24. M.Boris   •  

    Chére Michelle, Chére soeur en Christ,

    Merçi !

    Un jour une jeune fille d’une vingtaine d’années, est venue en pleurs à la maison.
    Elle avait à son actif, fait tombé plusieurs serviteurs de Dieu, dans le péché que dénnonce le chapître 6 et 7 de Proverbes.

    Sa spécialité les cures d’âmes!
    Donc j’étais seul, et ma femme était partie faire une course, pour au moins une à deux heures.

    J’ai demandé à Dieu notre Pére de m’aider, et il à mis ce verset en avant, " Tu dresses devant moi une table, En face de mes adversaires; ".
    Et c’est ce que j’ai fait,j’ai ouvert ma Bible aux psaumes, sachant que ceux-ci parlaient beaucoup des blessures de l’âmes et des solutions de guérison.

    Et j’ai lu une première fois à haute voix le psaume choisi.
    Je ne sais plus lequel, sinon qu’il convenait à merveille !
    Et cette jolie séductrice, parce qu’elle était jolie en plus!, c’est retrouvée interloquée, face aux solutions que le psaume mettait en évidence.
    Le psaume m’a permis de poser les bonnes questions et de révèler ce qui devait être révèlé , sans froisser, sans ternir, ni salir ce moment, et fort heureusement m’a femme est arrivée et a pris le relai.
    Et elle n’est plus jamais revenue !

    La première lecture dans une sinagogue, par notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ est sans équivoque ! Il est venu, pour rendre libre l’affligé, pour délivrer les captifs, ect…

    " Tant que je me suis tûs mes os se consumaient ! J’étais sans solution dans le monde, perdu, comme en prison. Enmuré vivant, paralysé."

    A cause de l’Evangile et par son Fils unique Jésus-Christ, son Bien-Aimé, j’ai pu Lui ouvrir mon coeur, lui demander pardon,pour mon état de pécheur, qui conduisait ma vie, mon âme à la faillite.

    J’ai pu avoir la grâce de touner mes yeux vers l’Eternel, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob.

    Malgré tous les combats, qu’il reste à gagner, je mets ma confiance en Lui, étant assuré du résultat final, puique je suis devenu son enfant, par le salut en Jésus-Christ.

    Recevez la paix et toute la protection de notre Dieu, le Dieu d’Israël, par Jésus de Nazareth, son Fils, " le Messie " tant attendu .

    Boris Mestchersky.

  25. Novice   •  

    Bonjour Michelle,

    Permettez-moi de vous poser quelques questions, sachant que j’accepte tout à fait que vous ne puissiez peut-être pas y répondre, parce qu’il n’y a peut-être pas de réponse évidente et tranchante…

    Savez-vous ce qui empêche quelqu’un, qui de surcroît est chrétien (qui devrait donc être éclairé par le Saint Esprit)d’être convaincu ou de comprendre que la psychologie est mauvais pour sa santé spirituelle?

    Qu’adviendra-t-il aux chrétiens qui ont reçu la grâce de Dieu de la révélation du plan de salut, de persister dans la séduction de la psychologie, d’autant plus qu’ils sont avertis?

    Les chrétiens -avertis- qui méprisent la délivrance et qui flirtent avec la pensée grecque, qui préfèrent se confier en des hommes plutôt qu’en l’ouvre de la croix, sont-ils en état d’adultère spirituel?

    Merci pour votre article qui est très clair et comme tout ce que vous écrivez: sans compromis.
    Vous nous donnez toujours de beaux exemples et de bonnes études pour que chacun puisse grandir dans les voies de sanctification, sans laquelle nul ne verra le Seigneur.

    je vous bénis dans le nom de Jésus qui est vivant pour toujours

    réponse Michelle d’Astier: Bonjour Novice. Si la réponse était simple, Dieu n’aurait pas eu besoin de faire écrire la Bible, parole éternelle, précisément pour que ceux qui ont l’amour de la vérité la trouvent. Mais beaucoup, même parmi les chrétiens, préfèrent ce qui est confortable, ce qui correspond à leurs raisonnements humains, ce qui flatte leur ego et ce qui leur évite la croix et la mort à soi-même.

    Jésus a dit que le chemin était étroit et que peu le trouvaient: il ne s’agit pas des athées face à ceux qui se disent chrétiens. Il s’agit précisément de ceux qui choisisssent de passer par la croix face au grand nombre qui préfère prendre la large avenue qui mène à la perdition : celle d’un évanglie au rabais où l’on ne picore que ce qui est agréable à entendre, en oubliant tout ce qui ne cadre pas avec ses propres opinions.

    Pour résumer, beaucoup de chrétiens des derniers temps, comme annoncé en 2 Timothée 3 et 4, n’aiment pas la vérité. Ils préfèrent les fables humaines séduisantes. Et ils sont même prêts à payer cher pour vivre ces fables »

    Garde ta fraîcheur d’âme et tonn premier amour: c’est cela que le Seigneur recherche

  26. lina   •  

    Oui ! je dirais stupéfiant ! le discours des thérapeutes chrétiens de l’âme : "il n’ y a pas que Dieu qui puisse vous aider..nous sommes là " et toujours cette focalisation maladive sur le passé des gens et plus précisémment leur enfance" malheureuse", un mets de prédilection avec des réponses toutes faites issues des bouquins freudiens. En l’occurence si Jésus n’avait eu que de "l’empathie "pour moi ,je serais encore entrain de "trimbaler" mes blessures. C’est faire comme si Jésus ne savait pas tout sur notre compte avant la fondation du monde et qu’il n’avait pas la solution ! D’autre part , les abysses de notre âme sont connues de Dieu seul. Y "trifouiller" avec des methodes humaines ou occultes (hypnose) ne fait qu’éffleurer la surface , et encore c’est faillible !
    Entretenir les gens bléssés dans leur passé est un crime , c’est les attacher à un poteau pour on ne sait combien de temps .A quoi cela sert-il de ressasser nos malheurs, nos bléssures , nos bleus à l’âme sinon à ouvrir la porte à l’ennemi ? et ,à implicitement refuser la solution du Seigneur car Il s’est chargé de nos douleurs à la croix ! c’est dans l’ensevelissemnt de nos traumatismes, du mal, en Sa mort que l’on peut être guéris irrémédiablement.Dans l’identification àux soufrances de Jésus. Je comprends que parler avec des personnes apportent un soulagement mais ce n’est pas ce que Dieu veut.Il a donné Son Fils à la croix pour engloutir notre passé en sa mort et nous donner la guérison et la vie de résurrection .De plus, la psychologie met " l’égo" sur un piedestal avec des concepts détaillés sur l’estime de soi, l’image de soi , se faire du bien , se faire plaisir,s’autoriser à ect..c’est fondamentalement anti-biblique .
    Pour finir , également , pour les psy, tout ce qui relève des valeurs judeo-chétiennes est "dénigré" car jugé arriéré , comme des "reminiscences ". Est-ce possible ? Cela peut avoir des conséquences à faire rire les esprits mauvais : tolérance envers le péché La masturbation est un péché . Si on ne le considère pas ainsi , comment en être délivré ? Comment être délivré de nos péchés si nous ne les voyons pas comme tels devant le Seigneur ?
    salutations respectueuses.

  27. Adélaïde   •  

    Depuis que l’homme est homme, il a toujours cherché à satisfaire son égo et sa chair (alors que le Seigneur nous demande de renoncer à nous-même).
    Satan n’est pas fou, il savait bien qu’en suggérant à Eve de manger le fruit de l’arbre de la connaissance, elle allait se laisser séduire.
    L’humanité entière est confrontée au même problème.
    Certains diraient aussi "mais le fruit de l’arbre de la connaissance ne peut pas être mauvais, puisque c’est Dieu qui l’a créé!"
    mais si ton Père te dit "ne touche pas§" c’est qu’il ne faut pas toucher.
    J’irais plus loin enecore: il ne faut même pas regarder!
    Car dès lors que te syeux voient, la convoitise nait dans ton coeur et elle enfante le péché qui te sépare de ton Père!

    Démas avait bien commencé: il avait même travailé aux côtés de Paul!
    Et il a fait naufrage par rapport à la foi!
    Il a fait naufrage!
    Il s’est complètement égaré !!!! La Bible nous dit "par amour pour ce siècle présent"

    L’apostasie existe depuis la création du monde (apostasie ça veut dire: nous éloigne de la foi, nous éloigne de la croix)et la psychologie est une des représentations de l’apostasie, représentation trouvée courament dans ce monde présent.

    Comment nos frères et soeurs peuvent-ils se faire avoir avec autant de facilité?

    Je suis d’accord à 100% : la psychologie (qui ne peut en aucun cas être chrétienne, car Christ ne peut être mélé à une oeuvre diabolique) est une apostasie dangereuse qui perd ses adeptes.

    Meilleures salutations fraternelles, en espérant que ce paragraphe sauvera ceux qui veulent vraiment obéir à Dieu.

  28. jean t   •  

    Au cours du XIXe siècle son apparues beaucoup de "sciences" et théories qui n’ont qu’un seul but, NIER l’existence de Dieu et faire croire à l’homme qu’il est la mesure de tout (La psychologie et l’évolution en font partie). En fait, même si les théories ce ces hommes sont dépassées, Freud, Marx et Darwin ont posé les bases du naturalisme, qui peut se résumer comme suit: l’homme est passé de la sauvagerie à la civilisation, du stade animal à celui de la rationalité. La Bible dit tout le contraire: l’humanité est passée d’un état de perfection à un état de péché, de l’innocence à un état de déchéance.
    Je ne vois pas comment on peut associer ces théories avec la Parole de Dieu, car elles nient tout simpement l’existence de Dieu. Ou pire encore, elles réduisent Dieu à un Dieu d’amour qui laisse les hommes s’adonner à leurs penchants et les pardonnera de toute façon(alors qu’Il est aussi justice et sainteté, et qu’il nous appelle à la sainteté).
    Toutes ces théories sont, de la part de l’homme, le moyen d’arriver à une totale indépendance vis-à-vis de Dieu. D’ailleurs, Madame Poujol, vous avez écrit sur le forum de votre site une phrase du type: Il n’y a pas que Dieu qui peut vous aider, mais aussi les psychologues… Quelle prétention!!!!!
    Jérémie 17:5 Ainsi parle l’Eternel: Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme, Qui prend la chair pour son appui, Et qui détourne son coeur de l’Eternel!
    Vous sortez le verset: "vous connaitrez la vérité et la vérité vous affranchira". Car, même si vous vous en défendez, ce qu’il y a derrière tout cela, c’est que la vérité (psychologie chrétienne ou exploration des tréfonds de l’âme) que vous pronez vous affranchira de Dieu. Jésus parle de lui-même, étant "le Chemin, la Vérité, la Vie" et c’est Lui seul qui est capable de nous rendre libres.
    Reconnaissons que nous sommes dans un état de péché et de déchéance, revenons à la croix, repentons nous et recevons le pardon de Dieu, le véritable, celui qui libère.

    Un autre point que je voudrais souligner, c’est que tout cela conduit à désirer un Père qui nous dise toujours que tout va bien, ou que si quelque chose ne va pas, ce n’est pas de notre faute, que l’on peut continuer à se réaliser soi-même… sans aucune exigence vis-à-vis du péché, alors que nous devons marcher dans la sanctification. "ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu".

  29. lina   •  

    Comment se fait -il que des" experts" en relation d’aide chrétienne cautionnent ouvertement la thérapie par l’hypnose Ericksonnienne ? n’est-ce pas dangereux spirituellement en regard de la définition qui suit :
    "L’hypnose éricksonienne a été développée par Milton Erickson, psychothérapeute américain (1901-1980). Elle constitue une méthode douce pour aider les personnes à surmonter tous types de situation ou trouble.
    Cette méthode n’a rien à voir avec l’hypnose de spectacle, ni dans ses techniques, ni dans ses résultats.
    En quoi consiste t’elle ?
    En hypnose ericksoninenne, la personne est amenée en transe, c’est-à-dire dans un état de conscience autre que l’état d’éveil. Ça n’est pas non plus un état de sommeil ; c’est un état qui s’approche des états de rêverie que chacun connaît, chaque jour, lorsqu’il est pendant un moment « dans la lune », ailleurs. Cet état, souvent appelé état de sonscience modifié, permet à l’hypnothérapeute "d’endormir" ou de "distraire" le conscient pour pouvoir s’adresser directement au subconscient de la personne qui, lui, est toujours éveillé. La mise en transe est généralement rapide.

    Le thérapeute s’exprime sous forme de métaphores, qui sont le langage du subconscient par excellence. Par ce biais, le conscient est contourné et le subconscient, qui s’en trouve beaucoup plus ouvert à la suggestion, va mettre en place ce qui est nécessaire pour que la personne atteigne l’objectif qu’elle s’est fixé. La répétition, le renouvellement de l’écoute de la séance, constitue un facteur essentiel dans la réussite."
    C’est de la sorcellerie !

  30. fabrice   •  

    [Pour ceux qui ne veulent pas perdre leur temps, passez directement au dernier paragraphe car c’est mon avis au delà de tout ce que raconte ci-dessous]

    Mais voilà mon avis sur la question tout de même :

    Je ne pourrai pas ne pas répondre en tant qu’étudiant en psychologie. Ce que j’approuve chez vous, Michelle d’Astier, c’est votre position à 100% sur le fait que la psychologie fait partie de l’apostasie des derniers temps. En revanche je me permets de rectifier l’idée selon laquelle il n’y a plus de culpabilité en psychologie (le péché n’existe plus puisque rien n’est de ma faute … c’est la faute des autres, de mon éducation, etc) : certains psychologues sont de cet avis, et peut-être même des chrétiens. Voilà qui est clairement anti-biblique.

    Un bon psychologue, chrétien ou pas, ne va certainement pas dire qu’il faut tout pardonner (toutefois sans rien pardonner en vérité, car seul Dieu en a le pouvoir) et dire que c’est pas la faute du patient. Non, un bon psychologue est celui qui responsabilise la patient pour ses fautes. Malheureusement la psychologie sans Dieu est rarement dirigée vers cette idée là. Pourquoi ? Car lui-même, le psychologue, ne sait pas ce qui est bien ou mal. Pour lui le mal est bien et le bien mal. Et l’instrument premier du psychologue, c’est lui-même avec ses idées. D’où la gravité de pratiquer ce métier … cela amène à la destruction du patient (financièrement, et spirituellement) car il encouragera en effet les mauvais actes et mauvaises idéologies de toutes sortes et croyances en lesquelles le patient a mis ses espoirs et sa confiance. Destruction (même autodestruction) sont en effet les effets d’une thérapie menée par un psychologue qui ne sait plus ce qui est bien et ce qui est mal.

    Françoise Dolto était chrétienne, et elle voyait clair. Elle ne disait pas qu’il fallait tout excuser.

    J’arrête ici, parce que je sais que c’est une perte de temps … mais je continue à dire que, un chrétien sauvé, qui applique les principes bibliques, qui n’encourage pas au péché, mais au contraire qui condamne toute sorte d’impureté, de haine, le meurtre, etc, peut venir en aide à des frères et soeurs qui ont besoin d’une écoute.

    La psychologie n’empêche pas non plus un chrétien d’être au courant des origines démoniaques de certaines maladies mentales et physiques. De croire aussi que l’hypnose est à condamner, et toute pratique autre que le dialogue dans un contexte biblique (assumer son péché, demander sincèrement pardon à Dieu).

    En tout les cas, que ce soit clair, je condamne aussi la psychologie qui veut tout excuser ! et celle aussi qui est oublieuses de la dureté des commandements de Dieu, de la souveraineté de Dieu et de sa sévérité envers Ses ordonnances.

    Personnellement, j’arrête d’office la psychologie, car cela n’est finalement pas ma voie. Mais il est urgent de se poser la question : est-ce que j’aime mon prochain en parlant de cette manière de la psychologie, et ainsi semer la condamnation.

    Aussi, j’en profite pour dire que la manque d’amour se perçoit clairement dans le corps du Christ dans ces derniers temps.

    Je proposerais a tous ceux qui parlent de la psychologie sans en savoir rien du tout de s’abstenir, car cela amène à la dispute. On parle de ce qu’on connaît. Et je vois très bien que la plupart de ceux qui ont émis des réponses, parlent de la psychologie sans rien connaître à ce sujet. C’est honteux. Car c’est eux-mêmes après qui disent qu’il faut parler de ce qu’on connaît. Enfin bref. Ces discussions ne mènent à rien. C’est juste une occasion de refroidir son amour envers ses frères (qui pratiquent la psychologie ou qui sont contre cette pratique).

    Ce n’est pas ceux qui paraissent être radicaux envers la Bible qui sont ceux qui ont l’amour, je l’ai vu! Je reprends ce que la Bible dit : "Celui qui n’a pas l’amour n’a pas Dieu". Voilà un verset qui me permet, sans faute, de discerner ceux qui sont vraiment de Dieu! A réfléchir …

    Note Michelle d’astier: Fabrice, la psychologie, c’est un peu comme le yoga. Au départ, on ne voit que les bienfaits d’une saine respiration. Qui est contre une saine respiration? Qui est contre le fait d’écouter son prochain qui souffre? Puis, insidieusement, on entre dans des pratiques occultes séduisantes, en étant toujours convaincus d’être là pour aider son prochain. On commence à dépecer l’âme, à décider à la place de Dieu quelles sont les motivations qui la font fonctionner et à faire croire à autrui qu’on est apte à guérir son passé avec des pratiques humaines : c’est radicalement opposé à ce que déclare la Parole de Dieu.

    Crois-tu que Satan arrive avec des gros sabots? Il rééditera toujours ce qui lui a si bien réussi: faire croire à l’homme que des pratiques interdites par Dieu, parce qu’elles sont enrobées de « douceurs humanistes », font partie de « sciences » légitimes ou de révélations que Dieu a ajoutées à sa parole!

    Le diable ne change pas une tactique qui marche. Malheureusement les hommes tombent toujours avec le même aveuglement dans ses pièges

  31. lina   •  

    je tiens mes sources du forum de relation d’aide ou j’ai lu des posts ,des commentaires sur l’hypnose

    j’avoue avoir "suivi" une personne sur des fils de ce forum car j’étais "en souci "pour elle . Shalom.

  32. Val   •  

    Merci à Gilles B et à Frabrice qui remettent un peu l’église au milieu du village par leurs commentaires sensés, c’est un soulagement – bien que je ne suis pas d’accord avec tout.
    Par exemple, Fabrice, lorsque tu dis: "l’instrument premier du psychologue, c’est lui-même avec ses idées." Je ne crois pas que ce soit l’approche d’un thérapeute mature dans l’excercice de sa profession. Je ne rentre pas dans les détails mais il y a matière à réflexion sur l’excercice du métier en lui-meme. Je peux me tromper mais il me semble que l’excercice du métier de thérapeute dans un cadre sain passe par une formation spécifique. Certains pourraient être surpris à quel point la démarche thérapeutique est saine et généreuse.

    La plupart des dénigrements énoncés sur la psychologie parmis tous les commentaires que j’ai lus jusqu’à présents sont une expression incomplète de la réalité de ce qu’est la psychologie et du métier de thérapeute ou conseiller en relation d’aide.

    Je ne vois pas d’incompatiblité entre Dieu et la psychologie. Je vois une incompatibilité entre le coeur de Dieu et un coeur méchant, que ce soit celui d’un psychologue, chrétien ou pas, un pasteur, un évangéliste, un guérisseur, chasseur de démons, patron d’entreprise, vendeur d’aspirateurs, mère au foyer, chanteur de louange, vous pouvez les nommer.

    Ce n’est certainement pas la psychologie qui nous empêchera d’etre bon avec notre prochain, alors ne nous privons pas! Que chacun se respecte et respecte les autres, ce sera déjà un pas énorme pour l’humanité et le royaume de Dieu!

  33. fabrice   •  

    Val, je suis d’accord sur le fait que "l’excercice du métier de thérapeute dans un cadre sain passe par une formation spécifique". Mais il reste vrai que nous sommes l’instrument, ou est-ce que je me trompe? On a beau lire la théorie, dans la pratique c’est notre personne qui est impliquée. Les supervisions, suivi thérapeutiques, etc, sont une mise au point, mais notre pensée est toujours la même. Elle peut être modifiée, elle peut augmenter dans la connaissance de la science humaine (qui n’est jamais exacte) … le travail thérapeutique sur soi (et à l’aide d’autres professionnels) rentre toujours dans les possibilité que nous avons de nous changer. Avec l’Esprit de Dieu on est complètement changé et avec lui seul. Toutefois un psychologue professionnel parvient quant à lui la maîtrise de soi (même si ce n’est pas pour la gloire de Dieu). Enfin tout ça pour dire que nous somme dans le fond toujours l’instrument de la thérapie avec nos limites et nos capacités.

    Alors je rigole quand même avec la comparaison entre "Cheval de Troie" et "psychologie chrétienne" en fin d’article. Et puis, en quoi est-ce que l’amour de Dieu est incompatible avec la psychologie ?

    J’ai une question alors : que diriez-vous concrètement, en face à face, à un chrétien psychologue ?

    Bon vent !

  34. Laurence   •  

    Très Chère Val

    Il me semble avoir bien compris vos motivations et votre démarche, et je ne doute nullement de la pureté de votre coeur.

    Toutefois, lorsque je rencontre une personne en détresse, je ne peux nullement lui indiquer de consulter un psychothérapeute (même chrétien)car les recours utilisés sont incompatibles avec mes convictions basées sur l’enseignement de la Parole de Dieu.
    Par exemple, l’hypnose dite médicale, ou encore la psychothérapie corporelle ou encore l’homéopathie ne peuvent pas aider qui que ce soit, car ce sont des pratiques qui frisent l’ésotérisme (si vous voulez l’appelé médecine douce, vous êtes libre)

    Chez nous, nous pratiquons la communion fraternelle: c’est à dire que nous nous recevons souvent entre frères et soeurs, autour de la table par exemple…
    Nous scrutons les écritures qui seules transforment tel un marteau.
    Nous louons le Seigneur ensemble car Il est Celui qui nous a rassemblés et qui nous lie et qu’il est digne d’être loué.
    Nous prions pour les besoins des uns et des autres.
    Cette vie commune est absolument restauratrice et agréée par Dieu, car elle est le modèle que nous ont laissé les apôtres (livre des Actes)
    Nous avons ainsi, par la grâce de Dieu, soutenu bon nombre de frères et soeurs que nous appelons depuis: amis!
    Ce n’est pas dans un cadre professionnel: nous n’exigeons pas de résultat les uns des autres; c’est aussi dans un but complètement désintéressé, dynamisé par l’amour agapeo répandu dans nos coeurs par le Saint Esprit qui nous a été donné.

    c’est parce que nous voyons des vies tranformées, et qu’en parralèle, nous avons aussi vu de nombreux dégats faits en psychothérapie "chrétienne" que nous ne voudrions pas connaître autre chose que ce que je vous ai décris.

    Je suis très triste que l’Eglise ait en tous temps faillit à sa mission de représenter Christ sur terre, mais en tous temps aussi, il y a toujours eu un faible reste animé par l’Esprit de Dieu qui agit selon le coeur du Père.

    C’est cela que j’aimerais communiquer afin qu’aucune médecine ne soit plus nécessaire, qu’elle soit pour le corps, pour l’âme ou pour l’esprit car Dieu est YHVH RAPHE Dieu qui guérit, qui guérit toutes les maladies: psychiques, morales ou physiques.

    Soyez bénie

  35. lina   •  

    à VAl ," que chacun se respecte et respecte les autres ; ce sera un grand pas pour l’humanité et le royaume de Dieu " : vous faites preuve de beaucoup d’humanisme sans toutefois considérer que la nature humaine n’est pas "bonne" intrinsèquement .Je doute que l’humanité fasse un quelconque pas en avant ! Croyez-vous que l’homme soit capable de respecter les autres ? La bible n’enseigne pas cela. L’homme est corrompu par nature , incapable de faire le bien ! Le royaume de Dieu selon Luc 9:2 c’est : " Jésus les envoya prêcher le royaume de Dieu, et guérir les malades."
    La manifestation du royaume de Dieu , c’est la conversion , la nouvelle naissance , quand "les choses anciennes sont passées et que toutes choses sont devenues nouvelles ".Le royaume de Dieu , ce sont des guérisons émotionnelles par le Saint-Esprit , la cicatrisation des blessures émotionnelles .Même un grand humanisme , de la bonté ne réussiront pas à faire cela. respectueusement.

  36. nicolas ciarapica   •  

    Je citerai une seule anecdote. Il y a 14 ou 15, quand j’étais à l’école biblique, un de ces thérapeutes est venu faire un cours. J’en ai rempli des pages de notes. Certains principes étaient assez intéressants, et le frère a la fin nous a fait la promo de ses livres.

    J’en ai acheté un gros, qui coûtait 90FF. J’ai donné 100FF au frère et il n’avait pas la monnaie, il m’a dit: je te la donnerai plus tard. J’étais objecteur de conscience et je touchais 2100FF par mois. Vous allez rire, mais je payais 2000FF mois le loyer de mon appartement où j’hébergeais qqu’un, et je ne savais même pas que j’avais droit aux APL. Ah, la jeunesse…

    C’était donc l’heure de la réunion dans l’assemblée et le frère devait me donner la monnaie; c’était une petite chose, mais il s’était engagé à la rendre.

    Il est parti en oubliant.

    Personnellement, j’ai cotoyé des nombreux serviteurs de Dieu et la première chose que Dieu exigeait d’eux avant le service, c’était d’être en règle, même sur des détails aussi insignifiants.

    C’est vraiment très peu de choses, et il se peut que le frère ait vraiment oublié, mais cela m’a montré quelque chose, que tout est dû à ces "ministères". C’est nous qui sommes à leur service et pas l’inverse.

    J’aimerais demander à Jacqueline combien d’argent ça lui a coûté pour être "bien"? Et cette rustine, elle a tenu?

    40 euros l’heure de cure d’âme, c’est scandaleux.

    La psychologie est le terrain de jeux favori des démons, sachez-le. La psyché humaine ne doit pas être guérie, et le thérapeuthe n’a pas à nous réparer. Il faut une transplantation cardiaque.

    Paix du Seigneur, et je n’ai cité aucun nom, le frère se reconnaîtra c’était à l’IBD.

    Nicolas

  37. SHOSHANA   •  

    Merci Michelle pour ton article sur la psy, je suis 300 % D’ACCORD.
    Le Seigneur m’a parlé sur ces choses du monde qui lui déplaient fortement , il va les juger.
    Voici le songe que j’ai eu cette hiver.
    J’étais dans une salle où il y avait des entretiens,
    Nous étions tous sérrer comme des sardines, pas de possibilité de sortir de nos chaises, pas d’allée entre les chaises et sur les cotés; mon mari était près de moi.
    Puis je vois un homme très bien en complet s’avancer devant cette table pour un entretien. ( je ne voyais pas celui qui menait l’entretien !!!)
    Cette homme commence par enlever son pantalon, puis son slip !!, je tourne la tête d’horreur et je me souviens de cette parole du Seigneur , devant le mal mets un bandeau sur tes yeux, détournes toi du mal. Je dis à mon mari : il faut sortir d’ici car ils sont dangereux. Mon mari ne réagit pas c’est comme s’il était conditionné pour faire tout ce qu’on lui demandera. Alors moi je lui dis: moi ils ne m’auront pas je pars. Et me voila entrain d’escalader les gens pour m’échapper de ce piège et de ce système.
    Je me retrouve sur un jolie petit chemin en béton, un petit sentier tout blanc qui descend, très étrois mais agréable, car bordé de chaque côté de beau gazon très vert. Je lève la tête et la j’adore mon roi je suis bien, en relation avec lui, c’est bien bon, puis je me dis qu’il faut que je trouve une solution pour qu’on ne me trouve pas, car je veux échapper à ces gens, je cherche une cave pour me cacher et j’ arrive curieusement par ce jolie petit sentier, à un angle de deux constructions, deux maisons. Il y a au milieu une très grande piscine les deux maisons encadrent cette picine je fais ho! et je me réveille.
    J’ai demandé au Seigneur l’explication.
    IL m’a expliqué que ce que j’avais vécu dans la salle c’était la mauvaise relation d’aide qui se vautre comme des porcs dans le péché des pauvres gens prisonniers de leurs problèmes;Il n’est pas d’accord et m’a dit qu’il allait juger ce travail. Puis il m’a expliqué que le chemin étroit conduit au royaume le gazon vert c’est la parole qui nourrit et bénit, l’angle des deux maisons c’est la pierre angulaire de la construction de son royaume, sa maison, la piscine c’est l’onction du royaume, siloé, onction de puissance et de miracle et le Seigneur m’emmenait vers ces choses merveilleuses.
    Quelle gloire, quelle gloire !!! il n’y a pas de place pour l’impureté tout est miraculeusement transfiguré par le Seigneur de gloire.
    MOI J’AI FAIS MON CHOIX !!!
    SHALOM EN YESHUA

  38. Laurence   •  

    Re-Bonsoir Val,

    Le plan de Dieu pour chacun, c’est de ressembler à son Fils Jésus.

    J’ai été pendant 30 ans une marionnette dans les mains de satan, et quand Christ a percuté et bouleversé ma vie, quand il a fait de moi une enfant de Dieu, réconciliée à travers lui, par son sang expiatoire, je n’ai eu qu’une hâte: désirer que cette grâce puisse en toucher un maximum, car je n’aurais jamais voulu qu’un seul ne se perde (il en est toujours ainsi d’ailleurs).

    Pour ma part, il m’est très difficile de "respecter" le choix de chacun d’autant plus si je suis convaincue qu’il est mauvais.
    Ainsi donc, dans la parabole des convives, Jésus dit que le Roi a ordonné à ses serviteurs de contraindre les gens à entrez dans la salle des noces.
    Je n’ai de cesse d’être animée par cette passion des âmes et de tout faire pour les contraindre à rentrer; parfois maladroitement, mais en tout cas, avec le réel soucis du salut de leur âme.

    Je ne peux donc pas tolérer que quiconque fasse un choix sans avoir été averti des conséquences de ce choix. Le feu brûle dans mes entrailles pour ceux qui se perdent…

    Il nous a fallu toute la grâce de Dieu pour permettre à un couple de retrouver sa communion avec son Créateur et l’harmonie en son sein: parce qu’il y avait une légère dysfonction familiale, ils ont consulté un couple chrétien psychothérapeute sur le conseil d eleur ex-pasteur. De là, leur dysharmonie s’agrava et ils lachèrent la main du Seigneur.

    récemment, la jeune femme était à la maison, et tout à coup, sous l’onction, elle s’est mise à s’endormir.
    Le Seigneur me révéla qu’elle était sous l’emprise d’un esprit d’hypnose. Au nom de Jésus-Christ, je chassais cet esprit, et elle fut délivrée.

    Elle m’expliqua ensuite qu’elle avait "attrappé" cette saleté par le biais de son ex-psychothérapeute et que depuis lors, elle s’endormait sans sa volonté et si profondément, qu’elle ne pouvait plus entendre ses bébés l’appeler la nuit. Le pire, était qu’au matin, elle se sentait excessivement fatiguée: non seulement le sommeil n’était pas "normal" à cause de cet esprit d’hypnose, mais en plus, elle était fatiguée!
    Après sa délivrance, elle a immédiatement retrouvée un sommeil réparateur mais qui ne l’empèche pas de se lever la nuit. (je n’en dis pas plus, vous ne me croiriez pas concernant ce qu’elle vivait quand l’esprit d’hypnose s’emparait d’elle)

    Vous comprendrez donc ma grande difficulté à ne voir qu’une science "douce" dans la psychothérapie.

    Si mon Dieu n’agissait pas au milieu de nous, et si nous ne vivions pas en accord avec les écritures, si "le miracle" n’était pas notre quotidien, si je ne vivais pas d’intime communion avec mon Papa, peut-être aurais-je été tentée d’essayer la psychologie. Mais en 13 ans de vie chrétienne, même avec le passé particulièrement douloureux accroché à mon histoire, je n’ai toujours eu qu’un seul recours: Dieu et seulement Dieu!

    C’est cela qu’il faut communiquer autour de nous, parce que c’est vraiment ce que Dieu veut pour chacun de nous, et il nous le communique par son Saint Esprit. Il faut juste lui le demander et espérer au -delà de toute espérance!

    Ma seconde fille a été guérie d’une mucoviscidose du plus haut degré!
    Ma fille aînée a vu sa jambe pousser de 2cm5 !
    J’ai été moi-même guérie d’une maladie incurable: tout ça sans médicament ou traitement.
    J’ai fais 2 sérieuses dépressions : Christ m’a relevée simplement en me visitant!
    Je me suis retrouvée à la rue avec 3 enfants à charge, sans travail et sans argent: mon Papa du ciel m’a donné la jouissance d’un bel F6 dans un quartier chic!!!

    C’est ça la réalité de son royaume! Il est le même hier, aujourd’hui et éternellement, pourquoi chercher en dehors de Lui?

    Meilleures bénédictions en Christ

  39. Sylvie   •  

    Je parcours le forum et le site de relation d’aide de Claire Poujol et je suis souvent choquée. je vois des personnes de bonne volonté relever un péché et dire que la bible le voit comme tel. Alors il y a une foule de personnes qui répondent pour "descendre" ces personnes !
    La plupart n’ont pas de réponses bibliques, mais des impressions sur l’amour. On y fait Dieu à l’image des hommes ! L’homosexualité, les relations sexuelles hors mariages etc., tout cela, sur ce forum, est compatible avec avec ce qu’on trouve dans la Bible, et Dieu n’est pas contre! Vous ne trouverez jamais sur ce forum de relation d ‘aide des conseils pour vous séparer de ces péchés. Si vous avez le malheur de dire que Dieu n’aprouve pas le péché, vous vous exposez aux foudres de l’équipe et de ses fans (car il y a des "fans", des personnes qu’il leur faut défendre et encourager), mais la notion de "péché" vous ne la trouverez pas ! Cela ferait fuir les gens, alors on passe de la crème : Dieu t’aime et moi aussi !
    C’est indigne de se comporter ainsi pour des gens qui se disent chrétiens, ils sont responsables devant Dieu, non seulement pour eux mêmes, mais ils empêchent les autres de trouver la vérité. Il n’y a plus, là, d’amour de la vérité.

  40. lina   •  

    Bonjour , à Sylvie :
    oui! comme Ponce Pilate face au Roi des Rois : la vérité mais qu’est-ce-que la vérité ? le péché, mais qu’est-ce-que le péché ? les démons , mais qu’est-ce-que les démons ? toute une philosophie qui ne mène pas à salut , à mon humble avis. shalom !

  41. Marc S.   •  

    Par rapport au Trackback du haut.

    Ce que fait le "prophète" John-Paul Jackson et son équipe est profondément choquant. Je ne veux pas douter de ses "dons d’interprétations" des rêves qui sont peut-être authentiques… mais ça façon d’agir n’est pas du tout conforme, c’est complètement non scripturaire… car Dieu dit (entre autres): "vous avez reçu gratuitement (en parlant de biens spirituels), donner alors gratuitement !"
    Jamais, à aucun endroit, nous constatons les prophètes, les apôtres du Seigneur vendrent leurs dons. (Joseph, qui avait un don indéniable d’interprétation des rêves, n’a pas empoché un seul sous pour les services rendus à Pharaon)

    C’est du caïnisme, un Judas moderne…ne soyons pas séduit !

  42. nicolas   •  

    Je raconterai, si michelle me le permet, 2 rêves. Le premier, c’est ma femme qui l’a fait il y a 4 ou 5 jours. Le second, c’est moi au mois de mai.

    Donc ma feme rêvait que nous assistions à une séminaire de psycho chrétienne, elle était vraiment choquée et se retenait pour ne pas se lever et dire devant tous ce qui n’allait pas. A la fin du séminaire, nous avons suivi ce couple formateur pour les observer chez eux. Le couple pratiquait ce que nous appellons "sorcellerie", mais sans le savoir, et alors que nous leur faisions remarquer, ils étaient désolés.

    Mon propre rêve du mois de mai s’est passé au petit matin. J’étais dans un séminaire étrange, où le gourou formateur avait placé les personnes par couple. Tout d’un coup, je me suis dit: "ce n’est pas normal"!Et j’ai foncé sur le gourou le doigt pointé en criant: "AU NOM DE JESUS CHRIST!" pour le dévoiler. Je suis passé à travers lui, et il a disparu. Je suis allé ensuite imposer les mains à chaque participant du séminaire.

    La scène change et le gourou vient sur moi, l’air menaçant en brandissant un journal et en criant "c’est de ta faute", et sur le journal on peut voir sa photo en couverture et lire qu’il est financièrement ruiné.

    Nicolas

  43. Val   •  

    Michelle,

    J’ai bien lu ta note et cela ne change pas l’élément de mon intervention (pour le reste, miracles, délivrances, guérisons, etc, je ne discute pas): la psychologie ne se limite pas à ce que tu en dis. La présentation que tu en fais manque totalement de nuances, parties de la vérité elles aussi.

    Il est bon que les chrétiens sachent qu’ils ne font rien de mal en consultant un psy et/ou en prenant ce que la psychologie a de bon à donner si cela les intéresse. Il ne s’agit pas d’un point de vue humaniste mais de maturité de jugement et de discernement.

    Val

    Note de Michelle d’Astier

    Chère Val, j’ai oublié d’apporter un témoignage: À cinquante ans, j’ai fait une psychothérapie durant un an avec un excellent psychiatre (bac + 10). Un vrai pro. La raison? Suite à une tentative d’arrêt du tabagisme (pour cause de santé après 30 ans à deux paquets par jour), j’ai fait une dépression nerveuse, ma « compensation » me faisant défaut.

    Alors, on a décortiqué, décortiqué….En chemin, j’ai repris le tabac parce que le psychiatre fumait cigarettes sur cigarettes devant mon nez.

    C’est à ce moment-là que j’ai rencontré Jésus-Christ dans une rencontre aussi foudroyante que celle de Paul sur le chemin de Damas. Ma psychothérapie m’est soudainement apparue si dérisoire que je n’ai plus fait qu’une seule séance avec mon psypro: pour lui expliquer que j’avais trouvé beaucoup mieux que lui pour guérir mon coeur brisé.

    Jésus a en effet guéri totalement mon coeur brisé: j’ai alors, non seulement pu lâcher le tabac sans retomber en dépression, mais noyer progressivement le vieil homme: j’avais trouvé le Seul qui puisse me rendre libre.

    Tu as raison, ma position est sans nuances, parce qu’entre l’esprit du monde et le royaume de Dieu, il n’y a pas de zone opalescente : il n’y a qu’un abîme de ténèbres que Satan tente de faire passer pour de la lumière!

    La psychologie ne se limite pas à ce que j’en dis? Mais, pitchounette, je le sais bien mieux que toi! j’ai fait des années d’études sur le sujet, à la Sorbonne et à l’Institut de psychologie, plus des années de recherches personnelles en tant que rat de bibliothèque. Mais aujourd’hui je considère tout cela comme de la boue, j’ai tout mis à la poubelle parce que je ne trie pas les déchets (tant pis pour l’écologie!).

    Quand Dieu a interdit à l’homme de goûter au fruit de l’arbre défendu, Il n’a pas suggéré que l’on pouvait tout de même avaler sa peau dorée et un peu de son jus succulent, mais en prenant bien garde à ne pas avaler la chair et les pépins mortellement empoisonnés. C’était: « Pas touche du tout, sous peine de mort »! La peau dorée, qui a fait qu’Eve a « vu que l’arbre était bon » était précisément l’aspect séducteur qui camouflait le fruit empoisonné.

    La psychologie est directement issue de ce fruit

    Au cas où tu aurais mal lu la Bible, Dieu est manichéen: ou c’est blanc, ou c’est noir! Ou bien cela vient de Dieu et c’est la lumière, ou cela vient de la chair de péché et tout est à jeter. Lis Galates 5: il y est décrit les fruits de la chair et les fruits de l’Esprit: pas de gentilles idées badigeonnées de bons sentiments humains au centre!

    Désolée de heurter ton intellect accroc aux connaissances nuancées, mais Jésus a proclamé: « Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents et de ce que tu les as révélées aux enfants » Mt 11:25

  44. nicolas   •  

    Je souris… Je suppose que les adeptes de la psychologie en tirent des avantages financiers, ou qu’ils veulent justifier leur investissement aux yeux de leur conscience ou de leur conjoint (ce qui est parfois la même chose).

    Je discutais sur un espace de discussion "chrétienne" (où il vaut mieux ne pas trop parler de la Bible et faire des courbettes au patron pour ne pas se faire virer) sur les modes hédonistes qu’importent les jeunes dans nos assemblées.

    Je leur partageais que l’église véritable, c’est la mixité et le mélange des genres, et pas l’église à la carte, l’église ghetto affinitaire. Le club Mickey sur la plage des Bons Sentiments, même si les animateurs sont sympas et si l’on peut flirter avec les filles derrière les cabines d’habillage, c’est sympa, mais ça ne dure que l’été. La vie n’est pas faite que de plages. La vie est faite de réalité, et chanter des chansonnettes et des louangettes ne suffit pas.

    Ici, j’ai un peu une impression similaire. Tous ces gamins "de chrétiens" dans le décor, ben ça implique que les parents sont eux aussi dans le décor ! Heureusement que certains ont pu trouver dans la psychologie le courage de divorcer, sinon je vous laisse imaginer les dégats, quand les pasteurs ne font plus leur boulot. Les psys chrétiens, c’est pas des pompiers pyromanes, c’est juste des pompiers avec un pistolet à eau.

    Notez que le diagnostic est souvent excellent: votre boulet peint en rose n’est peut être pas plus léger, mais il est plus sympathique, on peut le promener dans les rues et même l’amener à l’église ! Quel changement !!

    Je crois que Job disait à ses amis: "Vous êtes des médecins de néant".

    J’accepterais, si ces gens faisaient cela sans se faire payer, de considérer l’excellence de leur engagement, mais là, je dis: danger d’abus de faiblesse.

    Attention lorsque vous laissez un tentacule de ce genre s’immiscer dans votre vie, votre couple. Cela crée une dépendance dangereuse, et surtout coûteuse.

    Ne les laissez PAS parler en prenant l’exemple du bon samaritain. Il a soigné sur son temps, son vin, son huile, a transporté le blessé sur sa monture et donné ses deniers.

    Pourquoi Jésus a-t-il demandé de donner gratuitement:
    – pour que les "bénévoles" (litt. de bonne volonté) renouvellent leur engagement à la racine de leur motivation
    – pour que ceux qui reçoivent n’aient aucun motif de conscience de rejeter le don, et soient brisés par la puissance de ce "don qui s’offre"
    – pour que les témoins mécréants de la scène n’aient aucune occasion de médire.

    Point barre !

    Nicolas

  45. Jokebed   •  

    Mon pseudo donne des boutons à quelques uns, je voulais rester discrète sur ce qui vient de ce passer un autre forum de discution chrétien, mais Nicolas, ton intervention me chatouille les doigts, je me lance 😀
    J’avais le désir d’exposer diverses formes d’apostasies contemporaines et jai commencé par la psychologie.
    Les réactions furent vives.
    Une participante, Sophie, contesta mes posts jusqu’à ce que le Seigneur lui rappelle qu’il est très courant qu’il y ait un lien d’adiction entre le patient et le psychothérapeute: "Mais ça vient pas de Dieu " me dit-elle, et à cause de cette révélation, elle compris que la psychothérapie est une séduction. (dans le vocabulaire de la délivrance, nous appelons ce lien, un lien d’âme diabolique qu’il faut briser après y avoir renoncé)

    Lors de ce débat houleux, un foromeur approuvait le sens de mon exposé, mais ne pouvait se contraindre à "rejeter" la psychothérapie, car il est très lié affectivement avec une psychothérapeute très connue dans nos milieux évangéliques. Il trouva bon de la contacter pour lui signaler "l’horreur" du sujet que j’avais lancé.

    Le sujet a été enlevé, effacé, supprimé, comme s’il n’avait jamais existé.

    "ces hommes s’opposent à la vérité, étant corrompus d’entendement, réprouvés en ce qui concerne la foi" 2 tim 3/8

    J’avoue avoir éprouvé une grande tristesse car la suppression radicale de l’article témoigne du refroidissement d’un bon nombre de chrétiens pour l’amour de la vérité.

    Tout a été dit ou presque, je ne vais pas en rajouter… je voudrais juste prier le Seigneur "Père, attire tes enfants à la croix pour que leurs yeux s’ouvrent . Que l’oeuvre apostate de cette séduction soit détruite et que le plus grand nombre ressuscite".

    Shalom Shalom

  46. Bidule   •  

    Bonjour,

    Il y a quelques années, je modérai un forum « chrétien » et une psychothérapeute de renom y avait le titre de conseillère.
    J’avoue à ma grande honte mon manque total de discernement à cette époque, gobant tout ce que le collège pastoral de mon mouvement pouvait me faire ingurgiter (je n’aurais jamais pu imaginer de ce temps-là devoir me méfier des prescriptions et des enseignements donnés par mes conducteurs spirituels, je leur vouais une confiance totalement aveugle: alléluia depuis, j’ai été libérée:

    Cette conseillère psychothérapeute et moi, travaillions donc sur le même forum.

    Un jour, j’ai modéré une personne qui hurlait sa détresse et disait vouloir en finir avec la vie.

    Avec toute mon impuissance, je lui écrivais pour l’encourager et l’aider à trouver la force de continuer. Je pensais qu’une intervention privée de cette psychothérapeute chrétienne lui serait d’un grand secours et en tout cas, serait plus efficace que ce que je faisais. Je contactais donc la psychothérapeute pour lui demander de prendre contact avec ce foromeur afin de lui venir charitablement en aide.

    La réponse fut incroyable: la psychothérapeute me rabroua sans ménagement parce que , selon elle, un médecin ne court pas les rues pour trouver ses malades, il les attend dans son cabinet (elle voulait me dire qu’elle n’interviendrait professionnellement que si cette personne en détresse faisait l’effort de la contacter.) Mais ce n’était pas à la professionnelle que j’avais pensé m’adresser, mais à une chrétienne dont le cœur aurait pu répondre par compassion à la douleur d’un frère.

    Alors aujourd’hui, elle me fait bien rire, elle et ses adeptes, quand ils m’étalent la parabole du bon samaritain: il a ouvert un cabinet avec une enseigne professionnelle et ne vient en aide au blessé que dans un cadre professionnel (moyennant finance) « Bon Samaritain » cabinet ouvert de 9h à 17h sauf dimanche et jours fériés sur rendez-vous seulement. Indigent passe ton chemin, mon amour est payant.

    Que Dieu vous bénisse!

  47. dé-abusée   •  

    Pendant de nombreuses années, mon mari a été esclaves de toutes sortes d’impuretés sexuelles, dont la msturbation.
    Après sa conversion, chaque fois qu’il s’adonait à ce péché, il se sentait souillé, et très mal vis à vis de Dieu.
    Il hurlait vers lui sa détresse pour en être délivré, mais chaque fois, il retombait dans cette souillure.

    Dans son assemblée, un couple (hyper gentil) de psychothérapeutes, s’engagea à lui venir en aide (c’était absolument gratuit contrairement aux exemples déjà cités)

    Ils lui ont expliqué qu’il devait rejeté la culpabilité et accepter que la masturbation est la réponse à un besoin naturel.

    S’exerçant à la déculpabilisation, mon mari (nous n’étions pas encor emariés) fini par ne plus culpabiliser : impressionnant quand-même les résultats qu’on obtient avec la psychothérapie: ça marche super bien: plus de culpabilité! Quelle réussite!!!

    Plus de culpabilité, mais toujours la masturbation!

    Puis, le Seigneur nous a unis, et mon mari, persuadé que la mariage allait rêgler ce petit détail de sa vie intime, fut tout surpris de constater qu’il était toujours esclave de cette saleté!

    Le Seigneur m’avertit que mon mari commettait ce péché.
    Je me suis mise dans une colère effroyable, le sommant d’abandonner cela.

    Il regimba, s’excusant avec le sarguments que lui avaient si longtemps prodigués les psychothérapeutes.

    Je ne lachais pas le morceau: il était hors de question que je fasse ménage à 3: mon mari, sa masturbation et moi!

    Le Seigneur m’enseigna à prier pour que mon mari soit délivré des esprits impurs qui étaient entrés lors de ses premiers contacts avec la pornographie.

    j’ai commencé un combat spirituel que le Seigneur m’a donné de remporter!!!
    D’une façon spectaculaire, mon mari a confessé que cette pratique était un péché et qu’il devait s’en repentir et y renoncer.

    Plus jamais il n’y ait retombé dedans: nos rapports intimes n’ont plus aucune commune mesure avec le début de notre mariage: même cela est sanctifié!!!

    Il reconnait tout ce temps perdu de purification parce que la psychothérapie avaient renforcé la légitimisation de son péché et l’empêchait de se repentir pour connaître la délivrance totale.

    je veux croire qu’il y a eu "des progrès" en psychothérapie, mais ce dont je vous parle ne date pas du siècle dernier: nous ne somme smariés que depuis peu mon mari et moi-même!!!

    les améliorations que Satan apporte à cette thérapie ne m’intéressent pas, seule la totale délivrance et la liberté en Jésus est mon pain de ce jour!

    A JESUS soit TOUTE LA GLOIRE!

    AMEN

  48. Nicolas   •  

    Amen Amen au dernier témoignage !! C’est extrêmement parlant !!! J’ai eu vent que maintenant, des "pasteurs" férus de cette psychomachinchose recommandaient à leurs ouailles de ne plus administrer de fessées à leurs enfants, et même pratiqueraient l’hypnose. Un autre serait tombé dans le "rebirthing".

    Mes excuses à ceux qui ont été indisposés par le long pavé. Où ai-je la tête !!! Voici le lien vers l’extrait du livre d’éliane, qu’elle a tenu à nous communiquer en lisant justement les échanges sur le forum:
    voxdei.org/afficher_info….

    A la personne qui s’interroge sur la pensée grecque dans la Bible… Je crois que Javan, dans la Bible, représente le monde grec. Quand au Nouveau Testament, il est très clair aussi: la gnose est dénoncée !

    As-tu remarqué comme les sectateurs de la psychologie nous reprochent de ne pas "bien connaître" leur enseignement et ses arcanes? On est en plein dans la gnose ! Mais pas seulement, plusieurs autres hérésies accompagnent cette tête de pont !

    "Il en est parmi eux qui s’introduisent dans les maisons, et qui captivent des femmes d’un esprit faible et borné, chargées de péchés, agitées par des passions de toute espèce, apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité." (2 Timothée)

    Amitiés à tous !

    Nicolas ><>

  49. Eliane Colard   •  

    Pour répondre à RANSOM :

    Le Prince de Grèce est une principauté spirituelle démoniaque dont la caractéristique principale est de s’opposer à la révélation qui émane de Dieu par des forteresses de pensées qui sont des hauteurs contre la vraie connaissance que l’on peut avoir de Dieu. Nous entendons parler de ce Prince spirituel en Daniel 10. Après un temps de jeûne où Daniel s’attendait à recevoir la révélation de Dieu, celle –ci est arrivée par un ange messager ; mais celui-ci avait été retardé parce que combattu par un prince féroce : le Prince de Perse. Ce Prince sa particularité est de s’opposer à la « vraie » révélation de Dieu par la violence et la guerre jusqu’à chercher à détruire physiquement ceux qui sont porteurs de cette vraie révélation.
    Comme en Daniel, le prince de Grèce sévit toujours là où le Prince de Perse n’a pas totalement réussi et son action est plus subtile car non violente mais son venin cause beaucoup plus de tort. Le Prince de Grèce qui est aussi appelé Prince de Javan agit en maintenant les nations sous sa domination par des schémas de pensées qui aveuglent leur intelligence par rapport à la vérité : il pose des verrous sur l’entendement spirituel. Il le fait grâce aux forteresse de pensées qui deviennent des hauteurs empêchant aux gens d’accéder à ce qui vient de l’arbre de vie ; et pour cause ce Prince prétend nourrir ceux qui sont sous son influence du fruit de l’arbre de la connaissance. Il prétend donner une connaissance et un discernement en dehors de toute soumission ou dépendance à Dieu. Le Prince de Grèce a réussi ainsi à convaincre l’homme qu’il était lui-même la mesure de toutes choses. Il lui donne l’impression qu’il peut être un dieu en ayant la capacité de maîtriser sa vie et son destin sans l’aide d’un être supérieur qui serait en dehors de lui-même : tout ce dont il a besoin se trouve en lui-même et nulle part ailleurs. Il conduit l’homme à nier toute dépendance par rapport à un créateur qui aurait son destin entre les mains. C’est sous cette Principauté que se trouve l’Europe largement influencée par la pensée grecque avec toute sa sagesse qui a donné naissance aux démocraties que nous connaissons. Evidemment on dira que c’est un moindre mal : puisque les hommes rejettent la souveraineté de Dieu il faut bien des systèmes pour que la vie en société soit bien gérée sans qu’on se tape dessus et l’on dira merci Platon Socrate et les autres. Il est clair que lorsque les hommes rejettent Dieu ils sont livrés aux passions et désirs de leur cœur et Dieu laisse faire. Et ainsi dans les démocraties considérées comme des modèles de gouvernement on voit qu’une majorité qui rejette Dieu vote de plus en plus de lois iniques opposables malgré tout à ceux qui veulent vivre une vie pieuse sous l’autorité du Dieu qui s’est révélé en Jésus-Christ. Et ce ne seront pas un président ou un monarque chrétien qui changeront cela ; mais ce système même s’il n’est pas de Dieu ne l’empêchera pas d’agir car c’est Lui le père des esprits et Il a toutes autorités, toutes principautés et dominations sous ses pieds même si celles-ci ont un pouvoir légal à cause du péché des peuples sous leur domination. Le but du Seigneur ne sera pas de purifier un système mais de toucher des cœurs pervertis.
    Bref pour en revenir à ce Prince de Grèce, Paul l’a confronté lui –même à Athènes où il a essuyé un certain échec pour avoir annoncé l’évangile en s’avançant sur terrain de ce Prince sans rester surle terrain du Seigneur. Il a bien sûr eu du fruit mais bien moins qu’ailleurs. C’est le seul endroit où il n’a pas annoncé Christ en parlant de la Croix ou de Jésus-Christ en le nommant et en cela il avait voulu s’aligner sur ce qu’il pensait que ce peuple pouvait comprendre : influencé par ce Prince sur son territoire il a voulu annoncer l’évangile en suscitant l’intelligence des Athéniens s’alignant sur leur fonctionnement qui portait sur les discours et les discussions etc. Mais la Parole de Dieu dit que c’est du cœur que nous croyons (et l’évangile est simple). En entrant dans le jeu des Epicuriens et des Stoïciens qui se retrouvaient régulièrement à l’aréopage, il n’a pu agir corne Dieu l’attendait de lui : Actes 17 / 16 à 34 (lire). Mais lorsque Paul a quitté Athènes il est allé à Corinthe et en chemin l’Esprit de Dieu lui avait fait tirer des leçons de cette confrontation malheureuse et c’est ainsi qu’il a pu dire aux Corinthiens ce que nous lisons respectivement en 1 Corinthiens 1/ 17 à 21 ; 1 Corinthiens 2/ 2 et 4 ; 2 Corinthiens 10/ 4 et 5.
    Bien entendu on peut dire que là dedans rien ne dit que cette principauté de Grèce est méchante puisqu’il n’y a pas de violence physique mais il s’agit là d’une violence bien supérieure car son action est de détruire la foi de façon subtile. Son terrain de prédilection est ce que le Prince de Perse n’a pu détruire.

  50. Laurence   •  

    Bonjour Eliane,

    Contente de te lire sur ce forum, très heureuse aussi de constater que le Seigneur dit les mêmes choses à ses amis intimes dans la même période.

    Je ne savais pas que NC te connaissait. Mais pourquoi suis-je étonnée?

    Soit bénie, messagère de bonnes nouvelles, de toutes sortes de bénédictions en Christ (je vais t’écrire pour ton dernier livre en latence)

    Grand Shalom et encore merci pour ta contribution sur ce forum: alléluia !!!

  51. Laurence   •  

    à Nicolas:

    La précursseur de la non-fessée est F.Dolto qui a passé beaucoup de temps à expliquer aux jeunes enfants le pourquoi du comment qui pouvait leur permettre de faire le sbons choix pour leur vie.
    Elle pronait aussi l’expérience plus fort que l’interdit.
    Ainsi donc, elle détaille et le redit dans presque tous ses ouvrages, que son charmant bambin (le chanteur Carlos) n’était pas interdit de mettre ses doigts dans la prise électrique. Elle l’encourageait à faire se spropres expériences…
    Puis, un jour il l’a fit: il mit je ne sais plus quoi dans la prise électrique et reçu une belle décharge qui le secoua tellement, qu’il n’eut plus jamais envie de recommencer.

    Qui m’a dit qu’elle était chrétienne?

    Actuellement, je bagarre avec une maman qui applique la méthode Dolto. je prie pour qu’elle comprenne qu’un interdit est salutaire! Elle habite au 6ème étage et n’interdit pas à ses bébés de 2 ans d’ouvrir les fenètres…
    Que le Seigneur ne permette jamais qu’ils fassent l’expérience de la chute qui empêchera définitivement qu’ils ouvrent les portes ou les fenètres.

    D’ailleurs, fait étrange, chez moi, autre rêglement: ce genre d’expérience est interdite, et ils n’ouvrent pas ni les portes ni les fenètres!

    Dieu nous dit aussi dans sa Parole qu’un père qui aime son enfant le châtie… Que le monde démissionne en répugnant à corriger sa progéniture, nous ne pouvons rien, sinon prier, mais que des chrétiens se laissent embobiner: c’est affligeant…

    Soit béni Nicolas 🙂

  52. Jokebed   •  

    A Eliane:

    Merci pour cet enseignement…

    Tu as écris: "Bien entendu on peut dire que là dedans rien ne dit que cette principauté de Grèce est méchante puisqu’il n’y a pas de violence physique mais il s’agit là d’une violence bien supérieure car son action est de détruire la foi de façon subtile"
    Il ets intéressant de comprendre que la méchanceté n’est pas toujours apparente, comme tu l’as dis (voir comment les ennemis de Néhémie ont tenté de le faire tomber: après la force, il y eut l’intimidation et ensuite la tentative de séduction).

    La séduction est une pieuvre à plusieurs tentacules dont tu ne peux jamais te débarrasser à moins d’entrer dans un combat spirituel acharné. Elle a 2 de ses tentacules qui t’empêchent de voir, deux qui t’empêchent d’entendre et 2 qui t’empêchent de parler.

    Elle s’infiltre dans ton esprit et dans ton âme, comme le fait un liseron ou un lierre: doucement sans faire de bruit. Mais quand elle a envahit ton espace vital, tu es dans une telle confusion, et tellement enchevêtré que tu ne peux plus te défaire seul.

    Ce Prince de Grèce a pris possession de la France
    En tranchant la tête du Roi Louis XVI et en rejetant officiellement Dieu, notre payx a installé le dieu de la pensée, et il règne (nous sommes les seuls à contraindre nos bacheliers à étudier la philosophie)

    Alléluia: le Seigneur confond les choses sages avec les folles.
    Puissions nous être fous pour Jésus et rester sous l’arbre de la Vie pour en recevoir la nature….

    Christ est notre Cep !!!! et tout ce qui ne porte pas de fruit sera coupé et jeté au feu…

    Shalom

  53. Val   •  

    Réponse à Michelle:

    Michelle,

    Dans ton témoignage, tu parles de psychothérapie avec un psychiatre,si j’ai bien lu. Il me semble qu’un psychiatre réalise un travail de psychanalyse alors que la psychothérapie se fait avec un psychologue thérapeute ou psychothérapeute. Je pense qu’il est important de bien distinguer le domaine professionnel auquel tu te réfères étant donné qu’ils n’ont pas les memes objectifs de travail et n’utilisent pas les memes outils. Faire une psychothérapie avec un psychiatre ne doit certainement pas donner de bons résultats. Mais je suppose que dans ton cas le cadre était bien précis, soit psychothérapie soit psychanalyse ou est-ce que je me trompe?

    Par ailleurs, ton témoignage, ainsi que les nombreux autres, soulignent combien le choix et la sélection des personnes avec qui nous entamons un travail est crucial: que ce soit en milieu purement professionnel (sélection d’un collaborateur, d’un associé, d’un patron), dans le milieu social (partenaires pour activités autres que professionnelles), dans la relation d’aide (conseiller, accompagnateur, thérapeute), et aussi dans le domaine spirituel (église locale, pasteur, etc), bref, toutes nos relations sont un enjeu. Aujourd’hui la profession de psychothérapeute s’organise et met en place une structure de protection de la profession qui a également pour but de garantir une éthique et une déontolgie offrant une protection contre toute forme d’abus pour autant que la personne intéressée s’adresse à un professionnel qui travaille dans le cadre de cette structure – autrement dit, reconnu par l’organisation de la profession. Donc, que ceux qui veulent s’adresser à un psychothérapeute choisissent leur thérapeute avec vigilance. A ce sujet, il est toujours possible de se renseigner.

    Tu me réponds ceci: "La psychologie ne se limite pas à ce que j’en dis? … je le sais bien mieux que toi!".
    Je ne doute pas que tu connaisses beaucoup de choses Maintenant, je pose la question: qu’est-ce qui te permet d’évaluer tes connaissances comme étant "mieux" (supérieures) que les miennes? Voici pour moi un exemple de propos qui manque de respect étant une expression de rabaissement et qui manque aussi de convenance – il ne convient pas car tu n’es pas en mesure actuellement d’évaluer mes connaissances. Entre autre, le fait de connaître beaucoup ne signifie pas tout connaître. Tu as peut-etre encore des choses à découvrir de la psychologie. Peut-être pas, c’est à toi de voir.

    Par rapport au caractère manichéen de Dieu, je crois qu’il convient de préciser que si l’approche manichéenne comporte des avantages très bénéfiques pour l’etre humain (plus le choix est limité, plus il est facile) lors de sa rencontre avec le monde (physique, psychique, émotionnel, affectif, spirituel), je crois que cette pensée sera naturellement amenée à se développer au fur et à mesure que l’individu s’enrichit d’expériences personnelles diversifiées sur ce monde. (Attention, je ne recommande pas de s’adonner à n’importe quelles expériences. Ici, je prends les devants sur des commentaires éventuellement mal placés en précisant ce que je veux dire. Je continue.). En se développant de cette manière, l’être humain affine et nuance son jugement sur le monde qui l’entoure et augmente sa mobilité, ce qui lui offre des exprériences encore plus enrichissantes pour la construction de son être, sa transformation, de gloire en gloire, à l’image de Christ pour ceux qui ont cet objectif. Ceci s’appelle simplement grandir et acquérir de la maturité.

    Pour ce qui est serait de la nature manichéenne de Dieu, il est difficile pour moi d’adhérer à cette vision car elle nie la réalité d’une création diversifée avec autant de nuances dans sa diversification qu’il est possible de l’imaginer. La faune et la flore nous donnent suffisemment d’exemples. Poser un regard nuancé n’empêche pas une intégrité dans la position adoptée.

    Pour terminer, Michelle, je t’informe que mon intellect n’est pas heurté. Si cela t’intéresse vraiment de savoir si je suis heurtée ou non, je te propose de me le dire et je ne manquerai pas de te le faire savoir si ça arrive.

    note Michelle d’Astier

    Val, rien ne peut te faire démordre de tes convictions! Tu les défends becs et crocs et tu ramènes tout à une question de professionnalisme, de choix de praticiens, de techniques humaines, de différence à faire entre psychanalyse et psychothérapie, etc: De toute façon, un vrai pro, diplômé de médecine, fait les deux et bien au-delà, alors que nos psychothérapeuthes chrétiens n’ont en général qu’un vernis de connaissances « scientifiques », badigeonnées d’un enrobage biblique trompeur.

    Tu as commencé dans tes interventions par laisser entendre que personne ici ne savait ce dont il parlait, tandis que toi…! Et quand on tente de te dire qu’il ne s’agit pas d’un problème de qualification, de techniques ou de professionnalisme, tu nous parles du « monde qui offre à l’homme des exprériences encore plus enrichissantes pour la construction de son être, sa transformation, de gloire en gloire, à l’image de Christ pour ceux qui ont cet objectif ».

    Mais la Bible dit de ne pas aimer ce monde et les convoitises du monde

    La Bible dit que de grandir et devenir semblable à Christ se fait par la connaissance du Fils de Dieu et la mort à soi-même, pas par la connaissance des papillons ou l’accumulation d’expériences, bonnes ou mauvaises !Au fait, quelle audace que de laisser entendre que le caractère manicheen de Dieu, c’est bon pour les imbéciles et les bébés spirituels! Le Royaume des cieux appartient à ceux qui ressemblent aux petits enfants, pas aux sages expérimentés: c’est Jésus qui l’a dit:s’adressait-il aux gens limités intellectuellement?

    Nous, nous parlons de Jésus-Christ, du SEUL Grand Guérisseur des âmes. Nous parlons de la foi et de la Croix. Toi, tu interviens sans cesse pour faire le panégyrique des connaissances et expériences humaines

    « La connaissance enfle, mais l’amour édifie. Si quelqu’un pense connaître quelque chose, il n’a pas connu comme il faut connaître. Mais si quelqu’un aime Dieu, celui-là est connu de Lui ». (1 Co 8: 1b à 3)

    Nous te parlons de l’amour céleste qui libère du passé, tu répons en vantant et en vendant des techniques psychiques terrestes qui mettent les paroles d’hommes au-dessus de la Parole de Dieu.

    N’as-tu donc pas encore entendu tous ceux qui, Bible en main, démontraient que toutes ces techniques, quelle que soit l’apparence qu’elles revêtent, sont d’essence occulte? Jésus a dit de regarder les fruits: les fruits de la psychothérapie qui se prétend chrétienne sont pourris: les témoignages ci-dessus sont tragiques et édifiants et j’en ai constaté des dizaines d’autres sur ma route! Ne parlons pas de la pente sur laquelle glissent irrémédiablement tous ces praticiens qui se prétendent chrétiens et n’ont donc pas même pas l’excuse des praticiens païens qui ne connaissent pas Dieu : vente (cher, et jusqu’au dépouillement d’autrui) d’une soi-disant guérison de l’âme, position d’emprise sur autrui (ce qui ressort de la sorcellerie), techniques occultes à gogo, ouverture à d’autres esprits (voir 2Co 11:3 et 4) et vol du salut à beaucoup!

    J’ai pu délivrer, rarement, du chamanisme (sorcellerie ayant recours à la mise en transe pour se connecter au monde des esprits et recevoir des « paroles de connaissances », des « révélations », des « dons de guérison », etc.venant évidemment des ténèbres, et non du saint-Esprit!) des chrétiens qui étaient passés par des séminaires de soi-disant danse prophétique, ou qui avaient subi, de la part de thérapeuthes « chrétiens », la technique new age du rebirth, de l’hypnose, etc. Mais la plupart de ceux qui sont passés dans leurs mains sont devenus imperméables à la repentance, sont ligotés par leur propre justice, complaisants envers le péché,enfermés dans l’apitoiement sur soi, et sont irrémédiablement perdus, sauf miracle. Et là, je te parle, non de mes connaissances livresques d’antan, mais de ce que sais et que je vois MAINTENANT!

    Face à ton aveuglement et à ton obstination désespérante, il n’est qu’une réponse, dont peut dépendre ta propre vie et celle de ceux que tu veux entraîner dans cette séduction diabolique et cette réponse au stress résolument antibiblique qu’est la psychologie: cherche la face de Dieu et demande-Lui ce qu’Il en pense, Lui!

    Et je ne peux que conseiller à tous ceux qui croiraient trouver une solution dans ces psychothérapies dites chrétiennes, de mettre une toison devant le Seigneur et de chercher, eux aussi, Sa face, avant de se livrer entre les mains de ces faux experts. Mieux vaut encore un professionnel païen honnête, même si sa science est sans grande efficacité ou apporte un soulagement très temporaire (au moins est-elle remboursée par la sécu! Et on peut s’en sortir en se convertissant, comme cela m’est arrivé, ou en revenant à Dieu de tout son cœur), qu’une thérapie confuse qui additionne une spiritualité dévoyée, une fausse compassion, un faux amour fraternel, à des techniques déclarées scientifiques mais qui n’ont ni assise ni rigueur scientifique: car ces thérapeuthes « spirituels » font en plus accroire à leurs victimes que ce qu’ils font est conforme à l’évangile

    « Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme et qui prend la chair pour son appui, et qui écarte son coeur de l’Eternel…Il ne voit pas arriver le bonheur…Béni soit l’homme qui se confie en l’Eternel, et dont l’Eternel est l’assurance…il est sans inquiétude et il ne cesse de porter du fruit » (extraits de Jérémie 17:5 à 8)

  54. Laurence   •  

    Très Chère Val,

    Voici ce que vous avez écris: "En se développant de cette manière, l’être humain affine et nuance son jugement sur le monde qui l’entoure et augmente sa mobilité, ce qui lui offre des exprériences encore plus enrichissantes pour la construction de son être, sa transformation, de gloire en gloire, à l’image de Christ pour ceux qui ont cet objectif. Ceci s’appelle simplement grandir et acquérir de la maturité. "

    Je comprends tout à fait pourquoi il ne vous est pas possible de "lâcher" la psychothérapie et ses soi-disant bienfaits, car vos propos sont dénués de tout fondement biblique: CE QUI NOUS TRANSFORME DE GLOIRE EN GLOIRE c’est SEULEMENT le SEIGNEUR L’ESPRIT!

    Très Chère Val, dans les derniers jours le fossé qui se creuse entre nos deux positions (je ne vous désigne pas vous directement, ni moi non-plus, mais je désigne le monde de la psychologie globalement et le Royaume de Dieu )c’est l’amour de la vérité, de la vérité biblique…

    Soyez bénie richement en Christ, en Christ seulement

  55. Jokebed   •  

    Bonjour Michelle,

    Je ne peux hélas que confirmer ce que vous venez d’affirmer: en délivrance, l’esprit le plus difficile à "chasser" est celui du chamanisme qui laisse penser à ses victimes qu’il est le Saint Esprit par lequel ils reçoivent des dons qui ressemblent à ceux de l’Esprit.

    Je le confirme aussi, cet esprit est un esprit de sorcellerie.

    Ce qui rend difficile la délivrance de tels esprits, ce n’est pas leur puissance (celui qui est en nous est bien plus fort alléluia !!!) mais c’est l’orgueil monumental que ne veulent pas lâcher les personnes "squattées" parce que la connaissance les a fait enfler…

    Or, il s’avère que lorsqu’on interroge les personnes qu’il faut délivrer de cet esprit de chamanisme, elles ont toujours un rapport direct avec la "psy…"

    Cette forme d’apostasie est redoutable et n’a rien ni de doux, ni d’anodin ni d’innocent.

    Shalom Shalom

    Note Michelle d’Astier: Bonjour Jockebed. Je confirme ce problème de l’orgueil. Durant des années, dans le cadre du ministère, j’ai fait des séminaires avec une amie, épouse de pasteur, qui faisait de la relation d’aide vraiment chrétienne. Au début, cela se passait très bien: nous parlions le même langage.
    Puis elle s’est mise à faire des études de psycho, a commencé à faire appel à des psychiatres « chrétiens » pour obtenir des ordonnances qui permettaient à ses « patients » d’être remboursés. Au fil des années, c’est devenu une véritable entreprise de psy…et d’extorsion de fonds aux assurances maladies (ce n’était pas en France).
    Nous parlions de moins en moins le même langage. Je pratiquais l’évangile de puissance, le combat spirituel et délivrance; elle parlait Freud, Lacan, Adler, et consorts, établissait des liens fusionnels de plus en plus malsains avec ses « patients », jusqu’à tomber elle-même dans des liens d’impureté, et même d’adultère, etc.

    Le fossé spirituel se creusait

    Quand le Seigneur m’a demandé d’arrêter et m’a ouvert les yeux sur la manipulation psychique qui se pratiquait vraiment en arrière-plan (j’avais été longtemps aveuglée par mon amitié et son apparente compassion pour les souffrants), j’ai tenté de la convaincre en lui donnant des études chrétiennes très sérieuses sur le sujet. C’est alors que j’ai été surprise: j’ai eu soudain devant moi un monument d’orgueil et de mépris, qui ne pensait qu’à sa propre notoriété et au fric qui désormais rentrait en abondance.
    J’ai aussi compris que ce n’était pas par hasard qu’elle était tombée dans des liens d’impureté: elle n’avait plus aucune protection spirituelle: le diable pouvait jouer avec elle, comme avec ses victimes: ils n’offraient ni les uns, ni les autres, aucune résistance.

    J’avais perdu une amie et soeur en Christ. Dieu, Lui, y a perdu beaucoup d’enfants, tous ceux qui sont tombés entre ses mains et qu’elle ne lâchait plus (pour cause de rentrées d’argent).

    En fait l’ascendant énorme que prennent les thérapeuthes sur les cassés de la vie et les coeurs brisés qui tombent entre leurs mains, les conduit souvent à un sentiment de puissance. C’est bien plus dramatique chez les thérapeuthes chrétiens que chez les thérapeuthes païens, car ceux qui se disent chrétiens se bernent eux-mêmes en se croyant toujours dans le chemin étroit.
    Tandis que les vrais pro païens, qui ont fait des études de médecine et de psychiatrie, connaissent le danger de ce sentiment de puissance sur les âmes et apprennent à s’en garder.J’en ai connu plusieurs qui étaient, presque!, des modèles d’humilité!

  56. Bidule   •  

    à Val:
    Bonjour, Tu suggères de choisir avec soin un psychothérapeute ou une église.
    Mais sur quelle base cela peut-il être possible?
    La psychothérapeute dont je parle dans mon commentaire est l’une des plus réputée de France, si ce n’est pas "la référence", même dans nos milieux chrétiens.
    Si donc elle, cette "référence" a témoigné d’autant de mépris pour venir en aide charitablement et gratuitement à un frère en détresse, qui peut se fier aux autres?
    Et je ne mets pas en compte l’obéissance à la Parole qui s’oppose à une quelconque thérapie qui fait appel à la psychologie, je ne te parle que d’un point de vue humain..

    Maintenant, si on se place d’un point de vue d’enfant de Dieu, le Saint Esprit en nous nous avertit de ne pas nous soumettre à ce genre de thérapies trompeuses.

    Donc sur les deux plans, il n’y a aucune bonne raison pour laquelle nous pourrions nous confier en un médecin de l’âme.

    bonne journée

  57. Jean-Luc   •  

    Bonjour !
    En cherchant à connaître ce qu’était l’hypnose Ericksonnienne, j’ai découvert le résumé d’un livre intéressant :

    http://www.temperance.com/pnl-hy...

    (J’ai mis en majuscule ce qui me semble intéressant.)

    " L’Hypnose Ericksonnienne : Un sommeil qui éveille.
    Publié le 14 janvier 2001 , par Joachim FERNANDEZ
    Sylvie TENENBAUM.
    INTERÉDITIONS, 1996, 208pages, illustrations.
    ISBN : 2729605851
    On sait l’impact qu’a eu l’hypnose Ericksonienne dans les fondements de la PNL. Nous sommes toujours surpris de voir combien sont nombreux les PNListes qui proposent une formation complémentaire en hypnose Eriksonienne, à tel point que certains centre de formations proposent même le "package". C’est donc tout naturellement que je me suis penché sur ce livre. L’auteur est connu. On lui doit d’être co-auteur avec Josiane de St PAUL de deux classiques français de la PNL « Esprit de la magie » et "Paysages intérieurs" (chez le même éditeur).
    Ce livre a pour objectif de présenter l’hypnose Ericksonienne. A la fois technique et procéduriel dans la méthodologie, ce livre décrit les différentes techniques de l’hypnose Ericksonienne illustrées par des exemples applicatifs. Il est clair, vivant, et c’est une vrais mine de richesses par la précision des techniques décrites. Un vrai condensé sur l’hypnose Eriksonienne. Comme cela ne suffit pas encore, une trentaine d’encadrés, à l’intérieur du texte explicatif, reprennent soit des définitions et concepts thérapeutiques nécessaires à la compréhension du processus, soit la procédure à suivre pour la mise en oeuvre de la technique décrite. Difficile de faire plus complet. Ajoutons une bibliographie française et anglaise de bonne qualité, c’est un vrai tour de force pour 208 pages !
    Cet ouvrage est composé de 3 parties. La première est une présentation de Milton ERICKSON, sa vie, sa thérapeutique et ses conceptions de l’inconscient. L’originalité du travail de Milton ERICKSON réside dans le fait qu’il s’est affranchi des théories psychopathologiques.
    Cet aspect et celui sous-jacent de la "compétence" sur les connaissances nécessaires de la psychopathologie pour exercer l’hypnose Eriksonienne ne manque pas d’être soulevé par certains praticiens alternatifs ayant suivi une formation auprès de centres non reconnus par l’institut Erickson qui lui, n’admet que des professionnels du corps médical ou paramédical dûment diplômés.
    L’autre originalité est que l’objectif consiste à amener un changement durable tout en écourtant le temps de la thérapie et en s’appuyant sur les ressources propre du patient. Sur ce dernier aspect, l’inconscient pour ERICKSON est un modèle à deux composantes, l’un partageant la même carte du monde que le conscient, l’autre étant l’observateur objectif et "archiviste" de tout ce qui nous concerne. IL EST NOTRE GUIDE INTERIEUR. C’est à cette partie que va s’adresser le modèle hypnothérapeutique d’ERICKSON.
    La deuxième partie de l’ouvrage est consacré à l’hypnose, et aux spécificités de l’hypnose Ericksonienne. On retiendra que l’hypnose est un état modifié de la conscience, une transe, que Erickson provoque par des techniques d’induction dont le seul but est de favoriser LA PRISE DE CONTACT AVEC NOTRE GUIDE INTERIEUR. L’induction d’ERICKSON fait partie de la première tâche qui consiste a révéler à la personne la présence de ce guide intérieur, lui expliquer comment entrer en contact avec lui, et échanger avec lui les ressources nécessaires aux changements.
    La troisième partie est la présentation des procédures d’intervention, très joliment intitulé "la triple alliance". Cette partie se situe dans la perspective thérapeutique, avec une introduction sur quelques aspects du rôle et de l’éthique du thérapeute Ericksonien. Pour ERICKSON l’essentiel du travail thérapeutique est accompli par le sujet lui-même grâce à ses capacités inconscientes. CETTE TRIPLE ALLIANCE EST L’ACCORD ENTRE LE SUJET LUI-MEME, SON GUIDE INTERIEUR QUI DETIENT LE POUVOIR DU CHANGEMENT, ET LE THERAPEUTE QUI ORGANISE LA RENCONTRE. S’en suivent les chapitres qui décrivent les procédures générales des techniques d’intervention.
    Une fois le livre fermé, on a le sentiment d’avoir là LE manuel et guide de l’hypnose Ericksonienne tant il semble complet et concis. Puis, on est frappé par le nombre de similitudes, de "plagiats" presque, avec ce que l’on appris ou lu sur les techniques de PNL. Ceci est encore plus troublant lorsque en relisant la partie sur les fondements déontologiques du thérapeute Ericksonien, que Sylvie TENNEBAUM décrit dans un de ses chapitres, on retrouve presque mot pour mot les présupposés de la PNL !
    Notre trouble fut libérateur, quand en lisant jusqu’au bout, nous apparaît que Gianni FORTUNATO, reconnu comme un formateur d’hypnose Eriksonienne, avait participé indirectement à cet ouvrage. Il s’agit bien d’un livre sur l’hypnose Ericksonienne. "

    Bien sûr, ceux qui approuvent cette pratique de l’hypnose (et qui prétendent avoir une démarche " chrétienne"), vont me rétorquer qu’ils ne sont pas d’accord avec ce livre. Et qu’ils ne pensent pas qu’il y aurait "un guide intérieur qui détiendrait le pouvoir du changement" comme le dit cet auteur. Je le comprends d’autant mieux que je répliquais de la même façon quand des chrétiens essayaient de m’expliquer que le Ki que je recherchais dans les arts martiaux était un esprit mauvais. Quand Satan nous met une chaîne, il nous équipe en même temps des œillères qui nous empêchent de la voir. Mais quand le Seigneur m’a libéré des mes squatters (sans l’aide de « ministère de délivrance » mais simplement dans une démarche de vérité devant la Parole), j’ai bien pu constater qu’il s’agissait véritablement d’entités spirituelles méchantes. Je souhaite la même démarche dans la vérité et la même délivrance à tous ceux qui ont été séduits par la psychanalyse !

    À ce propos, pour ceux qui auraient le temps, il existe un livre très intéressant de Lacan (psychanalyste français reconnu) qui nous parle des similitudes troublantes qu’il y a entre la pensée psychanalytique et la pensée zen. En fait, la « psychanalyse chrétienne » aborde les problèmes intérieurs sous un angle semblable à celui du bouddhisme zen. On n’est vraiment pas dans la sanctification biblique !

    Jean-Luc

  58. Jokebed   •  

    Bonjour Jean-Luc,

    Il y a bien "un guide intérieur", certains l’appelent "l’esprit guide", d’autres l’appellent autrement.

    Je suis 100% d’accord avec toi: sanctification biblique, caractère de Christ et pratique daibolico-eriksonnienne n’ont aucun rapport, pas plus que Christ et Belial, la lumière et les ténèbres, la Vérité et le mensonge…

    Ce qui me plairait vraiment, c’est que ces pseudo-médecins du néant cessent de coller le nom de Christ à leur thérapie satanique.

    C’est une insulte au nom de Celui qui a donné sa vie pour tous.

    Shalom Shalom

  59. Michelle D'Astier   •  

    Merci beaucoup, Jean Luc, de ces précisions que Val ou autre psychologue chrétien ne pourra pas qualifier comme venant d’un ignorant!!

    J’espère que ceux qui le liront, et qui avaient encore des doutes, commenceront à être extrêmement prudents et à consulter Dieu avant de courir aveuglément dans n’importe quelle relation d’aide ou n’importe quel site faisant de la relation d’aide! J’espère sincèrement que Val, et ceux qui ont le même aveuglement, vont ouvrir les yeux! Dieu a bien ouvert les miens car Il a eu miséricorde, Il y a mis le temps, mais comme dès le début de mon ministère il m’a apppelée dans la délivrance, cela m’a largement facilité la tâche: j’ai vu les dégâts fait par les esprits mauvais, et les changements spectaculaires quand on les chasse, y compris, et en priorité, au niveau de la guérison intérieure!

    Je mets ici le commentaire que j’ai reçu ce matin par E-mail d’une soeur qui est une grande combattante devant le Seigneur, après qu’elle ait lu ma réponse à Val:

    J’ai halluciné sur ton dernier commentaire!
     »Tu ne vas pas le croire! Mais ce week-end j’ai prié pour une femme qui avait été projetée au sol lors de la louange.
    Il y avait un esprit de buffle que « jai calmé » tout de suite.
    Puis dès que je me suis approchée, j’ai « vu » un esprit de chamanisme très puissant. La fille parlait en langue: je lui ai demandé fois d’arrêter, elle ne m’a pas écouté. (Note michelle: nous demandons aux gens de ne pas parler en langue durant les délivrances: ce sont souvent des démons qui le font pour contrer la délivrance, et une oreille exercée reconnaît cette langue diabolique qui, de fait, lance des imprécations!)
    J’ai stoppé le temps de prière pour m’occuper d’elle.

    Il y avait:
    – esprit de buffle
    – esprit de chamanisme très puissant
    – un ou plusieurs esprits humains
    – Jézabel
    – la sirène des eaux
    – esprit de mort
    le tout ficelé par un orgueil monumental comme je n’en avais jamais vu (l’orgueil personnifié)

    Devine quoi? la fille est psychologue!!!!!! je ne la connaissais ni en noir ni en blanc (donc aucun apriori)  »

  60. enfant   •  

    aux psy "chrétiens" : arrêtez de "faire" pleurer les gens avec vos mots sur les maux. Jésus est venu guérir les coeurs brisés et il nous a donné le consolateur ,l’Esprit- Saint.

  61. paulo   •  

    dans mon assemblée le programme torrent de vie marche très bien.
    personnellement je ne sais pas quoi en penser, les personnes qui l’ont suivi semblent avoir retrouvé un équilibre et une relation avec notre seigneur, mais il y a un aspect psychologie qui me rebute un peu.
    quelqu’un en sait-il plus là dessus ?

  62. Arlette   •  

    Je ne tiens pas à dénigrer qui que ce soit, mais après avoir gagné mon beau-frère homosexuel à Christ, je n’ai rien dit quand il m’a dit qu’il voulait aller à Torrent de Vie Bruxelles.
    Je l’avais pourtant confié à une équipe de chrétiens hyper excellents, mais africains.
    Mon beau-frère ne se sentait pas du tout à l’aise au liieu d’eux: logique avec la foule qu’il fallait virer, il y avait toujours des manifestations démoniaques quand il louait le Seigneur au milieu de ce feu ardent africain.
    Il s’est donc trouvé "des docteurs" selon son coeur: après avoir dépensé une véritable fortune, il a finalement TOUT laché: le Seigneur, les psychothérapeutes et il a renoué avec son péché.
    Par pitié, qu’on ne me demande pas ce que je pense de Torrent de Vie, je crains d’être très désagréable!
    Mon beau-frère est en partie ruiné et il se roule de nouveau dans la fange!
    Je vous bénis tous

  63. Arlette   •  

    Pour Val,

    Bonjour Val,
    je suis le débat depuis quelques temps déjà.
    J’admire votre courage de poster encore alors que vou sparraissez être seul contre tous.
    Pour ce qui est de votre dernière intervention, en ce qui me concerne, je préfère ne pas savoir comment s’appelle ma douleur ou quel est le sentiment que j’exprime, mais ce qui m’intéresse c’est d’être débarrassé et rapidement de ce dont je souffre.
    Les mots sur les maux ne m’aident pas beaucoup, mais la guérison des maux et la délivrance de ce qui occasionne ces maux, ça c’est vraiment efficace.
    Que Dieu nous vienne en aide

  64. Michelle D'Astier   •  

    Pour paulo: pour une fois, je suis d’accord avec la question de Val. À ma connaissance, Torrent de vie est un mouvement de relation d’aide vraiment chrétien. Mais s’il s’y mêle des psy et des appels d’argent douteux… Hélas, l’apostasie annoncée pour nos temps s’infiltre partout

  65. enfant   •  

    à Val , merci pour votre courage .Si "l’un n’empêche pas l’autre ", vous pratiquez la cure d’âme biblique alors ? (qui va plus loin que des constats).

  66. Karima   •  

    He bien, on dira que c’est un sujet qui suscite beaucoup d’intérêt et je ressens que je dois apporter mon témoignage sur ce sujet. Avant ma conversion à Christ, j’ai pratiqué une psychotérapie pendant quelques années. On peut dire que cela à duré relativement longtemps. A cette époque, j’étais assistée par des éducateurs et mes consultations étaient gratuites sur pratiquement toute cette période. Je pense qu’avec les années que j’ai passées sur le divan à essayer de comprendre pourquoi je souffrais, quelles étaient les raisons de mes angoisses, j’ai acquis une certaine compréhension de bien des choses. D’ailleurs ma psy me disait à cette époque que je faisais un travail sur moi que des gens pouvaient mettre des années à faire, que je progressais très vite. Voici ce que j’en ai retiré :
    Certains péchés était effectivement minimisés. La découverte de mon inconscient qui me manipulait comme une marionnette et qui controlait toute ma vie a failli me faire jeter dans les rails du métro un jour, en sortant de chez ma psy… Après ma conversion, j’ai eu du mal à accepter que la psychologie était mauvaise , parce que c’était en plus un sujet qui me passionnait et avant ma conversion je dévorais toutes sortes de livres sur la psychanalise. Jung, freud etc… Après ma conversion, un jour, j’avais acheté un livre de psychologie chrétienne et je ne sais pourquoi, je n’ai jamais réussi à le lire en entier. Je me suis rendue à l’évidence, la psychanalyse m’a montré certaines choses sur mon moi, je le reconnais, mais elle a été incapable de m’en guérir. C’est comme un medecin qui dit à un malade sa maladie sans avoir de médicament pour le soigner. Voilà ce qu’a fait pour moi la psychanalyse. Et j’en ai fait pendant longtemps, cela à duré des années, je suis par conséquent très bien placé pour en parler. Et je pense que Jésus seul connait les profondeurs de nos coeur et Lui Seul est capable de mettre à la lumière nos ténèbres. Il a dit l’oeil est la lampe du corps, si ton oeil est bon état, tout ton corps sera éclairé mais si ton oeil est en mauvais état, tout ton corps sera dans les ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi est ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres! Je pense que le Seigneur nous a aussi donné le Saint Esprit pour jouer ce rôle, celui de nous montrer nos failles et nos objectifs cachés lorsqu’on pose un acte.
    Je me souviens d’une fois où étant proche d’une soeur, elle vivait des temps difficiles et moi je pleurais presque plus fort qu’elle. Je me suis demandé pourquoi, c’était elle qui vivait la chose difficile et pourquoi c’était moi qui pleurais le plus fort. Le Saint Esprit m’a alors montré la raison cachée: je voulais simplement attirer les regards sur moi, c’était pour moi une façon d’exprimer: vous voyez, moi je ressens de la compassion, j’ai un coeur, et quelque part, c’était comme si je voulais lui voler ce temps de consolation.
    Ayant vécu longuement le rejet, j’ai compris que c’était lié et que j’avais développé un besoin fort qu’on fasse attention à moi, qu’on reconnaisse ce que je suis… Et quand le Saint Esprit à mis le doigt sur ça, il a fallu passer la premiere étape : reconnaitre que c’était vrai ( le plus difficile). Ce que j’ai fait, avec un peu de honte quand même: on peut pas être fiere d’une telle attitude. Et la deuxième étape, demander pardon au Seigneur et à la soeur en question…
    Et pendant que j’écris, je réalise que l’homme essaye de faire maladroitement ce que le Saint Esprit fait parfaitement. L’homme avec la psychologie, peut effectivement montrer les causes (parfois les excuser ou reconnaitre que c’est mauvais), mais il ne peut en aucun cas les guérir. Le Saint Esprit montre et guérit.
    Allons donc a la source, au lieu d’aller auprès de citernes crevassées… Bien évidemment je m’empresse de préciser que les citernes crevassées sont, non les individus, je n’attaque personne, mais plutot les moyens utilisé en dehors de Dieu pour notre guérison. J’ai été peu assistée en matière de guérisons de l’ame ( je rentre dans ma 7ème année de conversion). Celui qui m’a véritablement assisté et guérie sur tant de domaines ( je sais qu’il en reste encore), c’est Jésus, personne d’autres. j’ai eu de grandes guérisons dans l’adoration pendant mon culte personnel ou réunie avec mes frères et soeurs.. Que Dieu nous bénisse, nous éclaire en ces temps mauvais où les âmes sont de plus en plus malades et cherche désespérement de l’aide en dehors du Seigneur. Jésus nous a promis le repos, le vrai si nous venons à Lui, si seulement nous acceptons de venir à Lui Seul. En Christ,

  67. Jean-Luc   •  

    La "cure d’âme biblique"? Il n’y a aucune référence à ce concept dans la Bible!

    Par contre, il y est fait référence à la sanctification. Un concept beaucoup plus fondamental, mais qui ne peut pas faire l’économie de la croix, contrairement à la "psychologie chrétienne".

    C’est ce qui sépare complètement ces deux concepts. Mais malheureusement, les "psychologues chrétiens" qui s’enrichissent sur le dos des brebis vous font croire que les deux peuvent cohabiter (comme les cananéens avec le peule élu…)

    Qui veut se référer à la Parole et ne pas s’en éloigner? Il trouvera des assurances qui le libèreront des mauvais habitants de son passé, plutôt que de faire alliance avec eux…

    Jean-Luc

  68. Val   •  

    Enfant,

    je ne suis pas contre la prière, l’intercession, l’intervention du Saint-Esprit dans notre être profond pour la guérison, délivrance, et restauration de l’âme si c’est à cela que tu te réfères lorsque tu parles de cure d’âme. J’ai moi-même fait ces expériences et j’en suis très satisfaite. J’espère avoir répondu à ta question.

  69. Eliane   •  

    Lorsque Lina a répondu à Laurence que des psy chrétiens conseillaient l’hypnose Ericksonniene sur un certain forum, je suis allée sur ce forum pour voir de quoi elle parlait puisqu’elle avait joint le lien qui, bien judicieusement, a été oté (c’est très sage pour bcp de raisons). J’ai eu l’impression de ne pas comprendre vraiment de quoi on parlait vraiment, et, certainement, je ne suis pas la seule ! Selon ce que je lisais, Erickson lui-même n’avait certainement pas compris le côté chrétien de sa méthode! Cette méthode, dsisait-on sur ce site, n’avait aucune action sur l’esprit! Les sites chrétiens qui en parlent la présente comme amenant une sorte de bien être spirituel, dans les mêmes termes que dans des sites new âge, ou encore, sur d’autre sites faisant de la pub pour un yogi!

    Voilà ce que j’ai lu sur ce forum chrétien, et c’était l’administratrice qui, répondant à une question, lançait ces phrases :
    « Si c’est un médecin qui la pratique, c’est de l’hypnose médicale, donc ericksonniene. J’en ai pratiqué souvent, mon psy PNL l’utilise. ca n’a vraiment rien de "sorcier"…. « 
    « cela s’assimile a de la relaxation. et pendant que tu es bien relaxé, tu formes toi-même les images qui peuvent t’aider par la suite. Par exemple, moi, c’est pour gérer la douleur, j’ai un "lieu ressource" intérieur ou je me suis sentie merveilleusement bien une fois dans ma vie (en réel) Eh bien j’ai appris a y aller quand j’ai besoin. « 
    « faut arreter d’avoir peur de tout ce qui bouge. C’est du délire ».

    Je suis d’accord pour dire d’arrêter de tirer sur tout ce qui a un semblant de vie. Mais j’en suis encore à me demander si les questions et réponses que j’ai lues sur ce forum n’était pas « pour rire ».Si la réponse est non, cela signifie qu’ une grande partie du peuple de Dieu est entraînée à son insu dans quelque chose de grave, et des comptes seront redemandés à ces psy « chrétiens ».

    Il arrive que l’on fasse des choses ou que l’on on pose des actes sans penser qu’ils sont nocifs, et en toute innocence, et Dieu tient compte de ces temps d’ignorance. Mais quand les choses sont mises à nu, il faut faire son choix, quels que soient le prix et les renoncements que cela demande. Je pense, par exemple, à des prêtres catholiques qui ont tout quitté lorsqu’ils ont été éclairés ; ils ont laissé la soutane, tout en sachant que leur décision allait forcément créer des perturbations chez ceux qu’ils avaient longtemps mal enseignés.
    Tous n’ont pas eu ce courage, mais pour ceux qui l’ont eu, Dieu a été leur soutien.
    Ce qui est très grave, c’est de persévérer après que la lumière ait été faite.

    Lorsque notre esprit est embrumé et que notre conscience spirituelle est endormie, Dieu utilise des personnes extérieures, puisque l’Esprit de Dieu ne parvient plus à actionner, à l’intérieur, « le clignotant d’alerte ». Cela ne concerne pas seulement le sujet de ce fil de discussion !
    Il existe un livre intéressant que l’on peut trouver dans toute librairie chrétienne, je crois : « Séduite par la lumière ». Il s’agit d’un témoignage d’une thérapeute diplômée conseillère sur le mariage et la famille : Sharon Beekmann. Dans le cadre de son travail elle a touché le fond du new âge et n’ a pas pu trouver sa délivrance au sein de la plupart des églises qu’elle a fréquentées après sa conversion, parce que elle voyait des gens accueillir en eux pendant la louange des esprits de la même nature que ceux qui la squattaient. Cette femme avait en effet accueilli en elle des esprits guides qui l’aidaient dans son travail : elle les rencontrait dans son lieu de « ressource intérieure » ; un s’appelait jésus, et elle l’a rencontré après sa conversion dans des églises charismatiques où les gens accueillaient en eux des esprits qui se faisaient passer pour Jésus ou le St Esprit. Ce témoignage parle de lui–même! Et il n’est pas isolé. Il y a des années, alors que nous étions en train de louer le Seigneur en groupe de maison, une femme qui aimait le Seigneur a commencé à avoir des manifestations violentes, à l’évidence d’origine démoniaque ; c’était pourtant une sœur tranquille et il était difficile d’imaginer qu’elle avait des squatters spirituels. De fait, cette sœur avait reçu en elle un faux jésus qui était un esprit guide ; c’est elle qui l’avait invité alors qu’elle participait à un groupe catho charismatique assez particulier, où elle devait répéter ce nom comme un mantra, jusqu’à ce que ce faux jésus entre en elle.
    C’est dans sa bouche que j’ai entendu pour la première fois le terme de « rebirthing », technique qu’elle avait pratiquée ailleurs mais qui l’avait mise également dans des liens très forts; on cesse de penser que c’est inoffensif quand ces squatters féroces commencent à se manifester!
    Dans le témoignage relaté dans le livre, les démons cachés dans cette femme n’ont manifesté leur vraie nature que lorsqu’elle a commencé à chercher Dieu ; jusqu’alors, ils semblaient gentils et elle les appeleait: ses gentils guides.
    J’avais entendu parler de ces esprits guide des années auparavant. Alors que j’étais étudiante, j’étais tombée sur un livre publié par une société d’édition chrétienne de Randan (je le sais parce que c’était écrit dessus et aussi parce que la personne à qui appartenait ce livre m’avait aussi montré le bon de commande où ce livre était inscrit avec d’autres du même type). Cette maison d’édition publie des livres de « pensée positive chrétienne » et ce livre, qui s’intitule « une mine d’or cachée au fond de votre esprit », expliquait comment accueillir en soi un esprit guide pour réaliser son plein potentiel et obtenir tout ce qu’on veut par la foi. Ce livre était émaillé de versets bibliques! Ce livre prenait pour exemples de grands hommes comme Churchill, qui auraient réalisé leur plein potentiel grâce au fait qu’ils s’étaient ouverts à des guides spirituels. Le livre déclarait que certains de ce guides étaient des personnes décédées. Je parle d’un livre publié par une maison d’édition chrétienne!…
    Par la suite, j’ai rencontré, lors de séances de délivrance, des personnes qui avaient accueilli des esprits guides, parfois sous forme d’amis imaginaires etc..La plupart du temps elles avaient été initiées à cela durant une psychothérapie.
    S’agit-il de pratiques nocives ou non nocives ? Fait-on appel à de vrais esprits ou ne s’agit-il que d’un jeu anodin ? La souffrance des gens torturés par ces esprits n’est pas une illusion, même si bcp de gens ne manifestent pas de liens démoniaques extérieurs, alors que les squatters sont bel et bien là.

    note Michelle d’AstierAvec son autorisation, j’ai un peu raccourci le témoignage d’Eliane, car ce dont elle parlait par la suite était surtout lié au manque de discernement qui existe trop souvent dans les églises. Mais cela n’avait qu’un rapport indirect avec le sujet. Elle rappelait notamment : »même les prophéties sont données parfois par des esprits de python personne ne dit rien parce que personne ne voit rien. »

  70. Laurence   •  

    Bonsoir Eliane,

    j’ai noté ceci dans tes propos "même les prophéties sont données parfois par des esprits de python personne ne dit rien parce que personne ne voit rien."
    j’ai fréquenté une assemblée où je "voyais" que la source de certaines prophéties n’était pas divine. J’en ai donc parlé à l’un des responsables qui m’a dit "si on empêche les fausses prophéties il nous restera plus rien"

    Inutile de te dire que j’ai quitté cette assemblée 😀

    Je ne sais pas si, comme tu l’as très bien epxliqué, c’est parce que l’amour de la vérité à plus d’importance pour nous que la faveur et les honneurs des hommes, mais depuis que nous avons quitté cette assemblée, mon mari et moi exerçons des dons avec une puissance que nous n’aurions pas soupçonné! Alléluia!

    Depuis, je peux reconnaître un parlé en langue qui n’en est pas un, reconnaître un esprit de chaman qui saisit une personne, et distingue clairement d’où vient une prophétie! Et quand le Seigneur m’envoie sur le terrain, il se passe toujours quelque chose: alléluia!!!

    Il y a peu de temps, lors d’un grand rassemblement, une femme près de nous s’est mise à "danser prophétiquement" . Je secouais le tee-shirt de mon mari pour attirer son attention "…. Fais quelque chose!!!!"
    Mon mari agacé parce que je l’avais perturbé dans la louange qu’il voulait apporter au Seigneur, regarda la femme et commença à prier en langue: immédiatement, la femme tomba nette, comme assommée sur sa chaise: on ne la vit plus agiter les bras ou ouvrir la bouche de toute la réunion: Alléluia !!

    Je suis ahurie et consternée de voir les interventions des foromeurs du site que tu as cité, mais aussi du plus grand portail francophone: il y a la même ignorance et légèreté vis à vis de la connaissance de Dieu: dans quel état est ton Eglise Seigneur?

    Merci encore Eliane pour ta participation sur ce blog!

    soit bénie, car je sais que, tout comme Michelle, et un ministre de Christ qui respire la sanctification que vous connaissez et respectez toutes les deux, il n’y a aucune place pour le compromis dans votre vie.

    Merci pour votre exemple de vie!

    Shalom

  71. lina   •  

    Aprés ces avis éclairés , on ne peut que tirer la sonnette d’alarme avec toutes ces contrefaçons diaboliques qui s’immiscent dans l’église .Que pensez encore des massages thérapeutiques, des psychothérapies comportementales , des thérapies par le rire conseillés aux chrétiens ? Quand Jésus reviendra sur la terre trouvera t’il la foi sur la terre ?

  72. Jacqueline   •  

    http://www.topchretien.com/tople...

    Lien pour l’article:
    Faut-il craindre la psychologie ?
    Par Jean-Claude Guillaume

    " Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c’est par grâce que vous êtes sauvés ; il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ" (Éph. 2.4-6)

    Cette expérience, qui fait de nous, selon l’Écriture, de nouvelles créatures (2 Co. 5.17 ; Gal. 6.15), ne peut, à mon avis, être assimilée à l’inconscient de l’homme, qui doit être davantage compris comme un réservoir caché de refoulements et de souvenirs égarés. Jean-Claude Guillaume

    Bon lecture

  73. Laurence   •  

    Trsè Chère Jacqueline,

    Pour la question faut-il craindre la psychologie?
    Ma réponse est sans hésitation: NON!!!

    Je ne crains que Dieu qui a déjà jugé les impies et ceux qui bafouent sa Parole.
    « Le Seigneur est venu avec ses saints par dizaines de milliers, afin d’exercer le jugement contre tous et de les confondre pour toutes leurs œuvres d’impiété et pour toutes les paroles dures qu’ont proférées contre lui les pécheurs impies. »
    « Ce sont des gens qui maugréent, qui se plaignent de leur sort et qui vont au gré de leurs propres désirs ; leur bouche parle avec une monstrueuse insolence, alors qu’ils flattent les gens par intérêt.
    « Mais vous, bien–aimés, souvenez–vous des paroles dites à l’avance par les apôtres de notre Seigneur Jésus–Christ.
    « Ils vous disaient : « Dans les derniers temps, il y aura des moqueurs qui iront au gré de leurs propres désirs, en impies. »
    « Les voilà, les fauteurs de divisions, les êtres animaux, ceux qui n’ont pas l’Esprit.
    Mais vous, bien–aimés, construisez–vous sur votre très sainte foi, priez par l’Esprit saint" ‘Jude

    Très Chère Jacqueline, un jour j’ai écris au Monsieur duquel vous tentez de tirer une référence d’enseignement, pour une énormité qu’il avait conseillé concernant la FIV (Nicolas, si tu me lis, ouvre tes yeux)Alors que je lui montrais , bible en main, que certains actes médicalisés ne pouvaient être approuvés par Dieu, ce gentil Monsieur pour qui vous portez une grande considération, m’envoya "bouler" parce qu’il ne voulait pas revenir sur ce qu’il avait écrit, quand bien-même je lui apportais des preuves bibliques tangibles de son erreur: une telle humilité après une telle erreur, consécutive à un tel conseil sont suffisament significatifs pour que j’attache une quelconque importance à ce qu’il peut afficher, même sous la couverture de Grand Conseiller d’un site chrétien connu!

    De plus, il est dans l’illusion totale et se fourvoit comme dans la plupart de ses interventions.

    Je ne voudrais pas être à sa place, car la Bible dit que ceux qui enseignent seront jugés plus sévèrement!

    Très Chère Jacqueline, par pitié, cessez de vous accrocher à des leaders qui vous perdent: puisez dans la Bible , en demandant au Seigneur de vous révéler personnellement sa Parole, que le logos se fasse rhéma et VIVEZ!!!

    Soyez bénie !

  74. Charité   •  

    Je suis bien perplexe en lisant toute cette discussion, car je vois des personnes accuser d’autres de s’opposer à la Parole de Dieu.

    Je vois des personnes qui se disent s’inspirer de la Parole de Dieu dire des choses qui pour moi relèvent plus d’un savoir initiatique (esprit de Perse, esprit de Javan, esprit de shamanisme, esprit de Jézabel, esprit de bufle, esprit de Python, sirène des eaux…) que d’une lecture de la Parole de Dieu.

    Il me semble qu’il s’y trouve autant de dangers que dans un intérêt pour certains axes de la psychologie.

    Note de Michelle d’Astier pour Charité . Je conçois que tu puisses être étonnée, ou affolée, si tu ne connnais pas du tout la délivrance. Mais la Bible parle bien de ces esprits démoniaques (prince de Perse, Prince de Javan, etc) et de bien d’autres qui prennent des formes animales: serpent, leviathan, dragon, faux lion, taureau, crocodile, mouches, scorpion, etc. De fait, il y en a des dizaines dans la Bible. Mais ne prend pas ce fardeau si tu n’y es pas appelée, car il est aussi écrit: « Mais à vous, à tous les autres de Thyatire,qui n’ont pas cette doctrine et n’ont pas, comme ils disent, connu les profondeurs de Satan, je ne mets pas sur vous d’autre fardeau » (Apoc 2:24)

    Encore que, par ces jours mauvais, il vaut mieux connaître, au moins un peu, les profondeurs de Satan pour pouvoir s’en préserver!

    C’est précisément le sujet de cet article et de ces commentaires. Il n’est nulle part ici question d’accusation mensongère et gratuite. Mais il est aussi juste, bibliquement, de mettre en garde les frères et soeurs, d’ouvrir les yeux aveuglés, pour préserver et parfois sauver. C’est un acte d’amour!

    Paul nous donne un ordre divin: « Examinez ce qui est agréable au Seigneur; et n’ayez rien de commun avec les oeuvres stériles des ténèbres mais plutôt dénoncez-les. En effet ce que ces gens font en secret, il est honteux même d’en parler, mais tout cela une fois dénoncé apparaît en pleine lumière (Eph 5:10 à 13): Je te conseille d’ailleurs de lire de près ce passage des verset 3 à 17.

    Nous, nous ne mettons pas de noms! Pourtant, les apôtres, eux, n’hésitaient pas à citer nominalement ceux qui risquaient d’emmener des enfants du Seigneur dans la géhenne par leur faux enseignement ou « par leurs manoeuvres séductrices » et « leurs paroles trompeuses » destinées à les exploiter.

    En annexe de mon livre: « Apostasie et sorcellerie dans l’Eglise » dont j’ai extrait cet article, il y a un article d’un prophète américain qui rappelle, bible en main, que c’est un acte d’amour que de confronter publiquement ceux qui égarent le peuple de Dieu. Paul n’a même pas hésité à reprendre le « grand » Pierre publiquement, quand Pierre a déraillé. Et Pierre, parce qu’il avait le coeur humble et qu’il savait que ce que faisait Paul était juste, a accepté d’être repris publiquement. (Gal 2:11 à 14)

    Que le Seigneur te bénisse

  75. Val   •  

    Bonsoir,

    Roxie, Lina –
    J’ai également bien lu vos commentaires.

    Bidule –
    Te donner une réponse à cette question ici serait trop long. Cela dit, il y a suffisemment de ressources sur internet qui y répondent.

    Paulo – je ne connais pas Torrent de vie si ce n’est que de nom. J’ai visité leur site internet, sans plus. Je ne peux rien dire quant à cette organisation. A mon avis, quelle que soit l’organisation et/ou la personne à qui l’on s’adresse, mieux vaut rester vigilant.

    Arlette, Enfant – merci pour votre remarque sur le courage! Certains veulent proclamer la vérité, autant pour moi.

    Arlette –
    Je comprends bien votre situation. "Mettre des mots sur les maux" meme si cela peut etre intéressant ce n’est vraiment pas une obligation. Bon courage!

    Michelle –
    Pour l’hypnose je ne connais pas, donc je m’abstiens de tout commentaire.
    Je m’abstiens également par rapport à ta dernière note à mon post. Tu parles de ce que je dis d’une manière à me faire dire ce que je ne crois meme pas. Pourquoi ne pas vérifier d’abord et me demander ce que j’ai voulu dire? Une prochaine fois peut-être.
    Bonne route à toi sur le chemin de la vérité.

    Jacqueline –
    Bien vu!

    Charité –
    BRAVO!

    J’ai dit l’essentiel de ce que je voulais. Ceci est ma dernière intervention.

    Val

    Note Michelle d’Astier:
    Val, si j’ai mal compris tes propos, je t’en demande pardon. Mais tu as donné l’impression au fil de la discussion de défendre inconditionnellement la psychologie, ou du moins de laisser entendre qu’il y avait dedans des tas de bonnes choses que nous, nous ignorions. J’ai surtout voulu te rappeler que beaucoup de ceux qui sont intervenus dans ces commentaires, dont moi, nous savions justement ce dont nous parlions, et que nous regardions les tristes fruits de la psychologie dite « chrétienne ».

    Bien sûr, on pourrait mettre des iota et des nuances. Mais c’est ouvrir à nouveau la porte, immédiatement, à toutes sortes de déviations. La Parole de Dieu est « tranchante »: Nous devons tout faire pour éviter que des enfants de Dieu soient embarqués insidieusement dans des techniques diaboliques, qui se présentent au premier abord comme humaines, chaleureuses,affectueuses et scientifiques. D’autant qu’il existe des solutions bibliques beaucoup plus efficaces et percutantes.

    Mais je salue aussi ton courage: tu as plutôt trouvé ici un face de toi un bloc qui tentait de te convaincre. J’ai bien apprécié que tu précises enfin, dans un de tes commentaires, que tu croyais en l’oeuvre de l’Esprit saint pour guérir les coeurs!

    Ne vois dans mes interventions dans tes commentaires aucune critique, même si j »ai parfois envoyé quelques pointes: mon seul souci était que les gens, après t’avoir lu, ne soient pas renvoyés dans la confusion en pensant qu’après tout, il devait y avoir du bon dans la psychologie « chrétienne » associée à la freudienne, lakanienne, eriksonnienne et d’autres. Oui, il y a du bon dans la relation d’aide chrétienne, mais précisément quand elle n’a aucun recours à des techiques inventées par des gens qui ne connaissaient pas Dieu, quand elle ne cherche pas à réconcilier les gens avec leur nature pécheresse, et qu’elle n’a qu’une seule référence pour parler et agir: la Parole de Dieu!

  76. lina   •  

    à Charité , quel résumé ! quel raccourci !! Personnellement je dénonce les fondements de la psychologie "chrétienne" car je la trouve illégitime bibliquement . C’est la religion de l’ego ! c’est la religion du "moi" ! la religion de l’amélioration de soi, de l’accomplissement personnel, de la réalisation de soi .Les origines de cette religion se trouvent dans l’antiquité avec un personnage comme Socrate dont la philosophie se résume à "connais-toi , toi même", "nul ne peut être méchant volontairement ". a contrario, la bible nous enseigne que l’homme est pécheur avec une nature rebelle , méchante,corrompue .C’est pour cela que la Parole s’est faite chair , que Jésus est venu mourir sur la croix , pour nous délivrer de la puissance de la chair et du péché… Dans Romains 3:10 , il est écrit:" Il n‘y a point de juste, Pas même un seul ". Jésus a tout accompli à la croix pour pardonner nos péchés et nous laver par son sang, pour que notre vieille nature soit crucifiée ; c’est donc le contraire de l’exaltation du "moi" qui conduit à un orgueil démésuré .Le chrétien doit se renier lui-même , renoncer à lui-même , prendre sa croix et suivre son maître. Je trouve également les méthodes utilisées en psy chothérapie spirituellement dangereuses car elles ouvrent la porte à une incursion de démons dans la vie des personnes . C’est indéniable ! De plus, je suis convaincue pour l’avoir expérimenté que pour Jésus , ce n’est pas plus DIFFICILE de guérir une personne avec des blessures émotionnelles , qu’une personne souffrant d’un zona ophtalmique .A une période , j’entendais beaucoup parler de "la guérison des souvenirs" , un jour je l’ai expérimenté , par l’action du Saint-Esprit , trés simplement toute seule .Pourquoi aller chercher le secours en Grèce ou en Egypte ? pourquoi courir vers les citernes crevassées qui ne retiennent pas l’eau ? la croix de Christ ne peut pas être rendue vaine .Il a payé le prix extrème pour que nous soyons guéris intérieurement."Ce sont nos soufrances qu’Il a porté , c’est de nos douleurs dont Il s’est chargé ". C’est en Son oeuvre que nous devons placer notre confiance !

  77. Jean-Luc   •  

    Chère Charité,

    Tu rejoins mes préoccupations et ça me décide à exprimer ce que j’en pense.

    Il est évident que la démarche psychanalytique n’a rien de chrétien, car elle encourage à tourner le regard vers le passé pour y trouver la résolution des problèmes présents alors que l’Evangile nous appelle à regarder devant, vers la rémunération et non pas en arrière. De plus, l’emploi de l’hypnose pour chercher les choses enfouies dans l’inconscient va aussi à l’encontre de la Parole qui nous dis que « les choses cachées sont à l’Eternel ».

    Néanmoins, je suis très étonné des toutes ces classifications de démons qui sont le fait de certains intervenants. Si l’Ecriture nous parle du prince de Perse, du prince de Javan et de l’esprit de python, par contre pour ce qui est de l’esprit de buffle et celui de sirène des eaux, là on s’écarte de la simplicité de l’Evangile !

    C’est les grecs (esprit de Javan ?) qui nommaient les démons d’après leur fonction ou leur activité. (Mars pour la guerre, Eros pour les relations sexuelles etc…). Mais la Bible ne parle pas des esprits de cette façon. Et je reste persuadé qu’il est vital pour le peuple de Dieu de « demeurer dans la Parole » (Jean 8. 31.), et de « ne pas aller au-delà de ce qui est écrit » (1 Cor. 4.6.). Tous ces renseignements supplémentaires concernant ces esprits mauvais nous viennent de traditions qui n’ont pas leur source dans la Bible et qui amènent à chercher ailleurs que dans l’Ecriture tout ces information qui fleurent bon l’ésothérisme.

    C’est dans le retour à la Parole que se tiennent le salut et la délivrance.

    Jean-Luc

    Note Michelle: Cette remarque de Jean-Luc, dont j’ai apprécié par ailleurs les interventions, m’a conduite à ouvrir un nouveau débat sur le sujet en écrivant un article sur la Sirène des eaux. Les commentaires, qui se rajoutent à ceux qui suivaient le témoignage: « Délivrée de la sirène » de K.H., sont propres à choquer ceux qui ‘nont qu’une connaissance limitée de la délivrance. J’ai moi aussi été fort incrédule, la première fois que j’ai débarqué au Congo et que l’on m’a parlé de ces esprits! Mais le Seigneur m’a rapidement montré combien il était utile de connaître ces choses, afin d’être plus efficace dans la délivrance. J’ai à cœur de transmettre ce que j’ai appris, car j’ai vu que beaucoup, beaucoup de personnes, en entendant ou en lisant ces choses, comprenaient enfin le pourquoi de leurs tourments (alors qu’ils se taisaient souvent aupravant, par honte) et voyaient, après leur délivrance, leur vie radicalement changée! Ne sommes-nous pas mandatés pour donner ce que nous avons reçu? Jésus nous a ordonné (ce n’est pas une option!): "Chassez les démons"

  78. Laurence   •  

    Bonjour,

    C’est le Saint Esprit qui révèle les noms des esprits qui tiennent les bien-aimés pour lesquels nous prions, par l’exercice du don de discernement.

    Je pourrais vous faire un exposé, mais Michelle, après envrion 2000 heures de travail -approuvé par Maurice Ray, éminent docteur de la lettre- a mis à notre disposition un excellent ouvrage:

    "Les Clés de la Délivrance"

    Jésus employait des noms génériques: esprits impurs, esprits méchants, mais aussi esprits sourds et esprits muets. Mais il y a d’autres passages ou il ordonne à la fièvre de quitter la belle-mère de Pierre par exemple. Il parle à la fièvre! (Luc 4/39)
    Paul parle aussi d’esprit d’aveugelement et chasse un esprit de serpent de la pythonesse (esprit de python = esprit de serpent, logique !)

    Nous pouvons constater que dans la première partie de la Bible, écrite sous l’ancienne alliance, il n’y a pas d’exemple de délivrance comme il y en a dans la seconde partie.

    Toutefois, lorsque Jésus s’adresse à quelques uns de la foule qui réfutent son onction en Luc 11/19, il leur dit: "vos fils, par qui chasse-t-ils les démons?"
    Cela montre que d’autres les chassaient aussi, de façon "habituelle" alors qu’il n’en est nulle part question ouvertement dans les premiers écrits.

    Elizée a demandé à Dieu d’ouvrir les yeux de son serviteur qui ne voyait pas dans le spirituel: aujourd’hui, bon nombre de chrétiens engagés dans le combat spirituel ont aussi cette acuité visuelle, qui est un équipement indispensable pour mettre l’ennemi en déroute.

    Pour ma part, le Seigneur m’ a fait la grâce de se révéler à moi par une vision: je l’ai vu agoniser sur la croix alors que personne ne m’avait préché la Bonne Nouvelle de son Royaume..

    Peu de jours après, il me dit que puisque je croyais, en son nom, je chasserai les démons et je guérirai les malades, ce qui sera le signe qu’il est avec moi lorsque j’annoncerai son amour et sa justice afin de confirmer la véracité de Sa Parole.

    Pendant 8 ans, il m’a préparée à ce que je vis actuellement…

    Son appel est inéluctable, et aujourd’hui, il m’entraine de révélation, en révélation et je vois sa toute Puissance agir au sein des ténèbres.

    Très souvent, je suis la première surprise! mais comme une enfant, je crois et Il agit!!!

    Un jour, Michelle était invitée dans une assemblée et là, une personne incommodait sérieusement l’assemblée par son odeur nauséabonde absolument insupportable. Michelle s’est mise à parler avec autorité en langues et la personne fut délivrée instantanément. Une soeur qui exerce le don d’interprétation des langues, lui dit "Michelle, tu viens de chasser un esprit de pieuserie" ce qui étonna les deux amies.

    Quelques jours plus tard, Michelle se retrouva dans une situation similaire, ou une autre perosnne, dans un autre lieu, dégageait une odeur pestilentielle. Michelle ordonna à cet esprit de pieuserie de partir, mais cette fois-ci, elle le fit en français intelligible: le résultat fut le même: la personne fut délivrée sur le champ et n’incommoda plus quiconque par ses émanations plus que désagréables…

    Il n’y a rien d’ésotérique là-dedans: c’est juste la pratique du don de discernement!
    L’ésotérisme et la sorcellerie n’ont fait qu’imiter ce que Dieu donne à ses enfants.

    Pour ce qui est de l’esprit de Javan, ou de Perse ou de Grèce, ce sont des esprits territoriaux qui se différencient des esprits méchants qui squattent l’âme, le corps ou l’esprit des hommes.

    Quand on lit Ephésiens 6 , on comprend mieux le "système" hiérarchique spirituel et aussi la nécessité de bien avoir sur soi les armes de l’Esprit, car dès-lors que nous sommes engagés dans l’armée du Roi des rois (ce qui est incontournale pour chaque chrétien) nous avons le choix d’être:
    – prisonnier de guerre
    – ancien combattant
    – vaillant héros par la grâce de Celui qui nous appelle à étendre son royaume!

    Shalom à tous

  79. paulo   •  

    pour val : ce sont les termes tels que le vrai moi, le faux moi et l’aspect thérapie de groupe qui me gêne un peu dans TdV.
    en effet Michelle le rapport à l’argent est toujours présent c’est un peu dommage de devoir payer pour avoir l’aide de frères et soeurs.

  80. Jokebed   •  

    Ce qui est ésotérique, c’est la pratique de l’hypnose, la psychothérapie corporelle, l’acuponcture, le yogga, le rebirthing, et les voyages dans notre intérieur (pour ne citer que quelques exemples)

    Bonne journée

  81. Jokebed   •  

    A tous ceux qui ne connaissent pas encore, ou peu ou mal, les réalités de ce qui nous entoure dans l’invisible,je voudrais rajouter que le Seigneur nous a ordonné de faire de toutes les nations ses dicsiples, de prêcher la Bonne Nouvelle de son royaume, de guérir les malades et de délivrer les captifs.

    Nulle part, nous ne trouvons un manuel méthodologique laissé par Jésus, car il voulait avant toute chose, que nous fassions confiance au Saint Esprit qu’il allait nous envoyer.

    Le livre de Michelle "Les clés de la délivrance" est à mon avis l’un des meilleurs ouvrages qui traitent la question (et ça ne contredit pas mon affirmation du dessus) car Michelle nous donne quelques exemples, comme l’a fait le Seigneur, sans toutefois nous laisser croire qu’il faut faire comme ceci ou comme cela dans les diverses situations.
    Si nous nous confinons dans une méthodologie ou un chapelet de prières, nous ne faisons pas mieux que certains qui répètent des mantras ou des formules magiques ou supersticieuses.

    Or si un exemple doit être laissé pour instruire, avant toute chose, c’est le Saint Esprit qui dirige.

    Simple exemple d’une "habitude" que nous avons tous, pour la plupart, adoptée: quand nous imposons les mains aux malades,nous accompagnons ce geste d’une prière.

    Or, en Marc 16/18, il n’est nullement écrit "ils imposeront les mains aux malades et ils prieront et les malades seront guéris"
    Il est écrit "ils imposeront les mains aux malades, et ils seront guéris".

    Cela signifie-t-il qu’il n’est pas bien de prier ou de parler à Dieu ou de parler en langues ou encore de menacer la maladie?

    Nous ne faisons, pour beaucoup d’entre nous, qu’obéir à ce que le saint Esprit nous met à coeur; c’est d’une simplicité élementaire…

    La première fois que je me suis trouvée (visuellement) environnée d’une horde inombrables de démons qui sortaient d’une personne à qui j’annonçais le plan de rédemption du Sauveur, le saint Esprit m’ordonna avec autorité:
    " ne ferme pas les yeux! Ne le touche pas" (désignant la personne avec qui j’étais)

    je n’aurais jamais osé essayer de ne pas m’en tenir strictement à ces 2 ordres!

    Pourtant, depuis, il m’arrive de faire autrement (non pas en ce qui concerne le fait de fermer les yeux) mais surtout en ce qui concerne le fait de toucher la personne pour qui je prie: il arrive que lorsque le Saint Esprit me montre dans quelle partie du corps est logé un squatteur, mon index posé dessus déloge l’esprit méchant et le contraint à partir sous l’action du Saint Esprit.

    Permettez-moi d’insiter pour vous encourager à lire le livre de Michelle ou si vous le préférez, d’écouter ses enseignements en MP3 laissés à la disposition de tous sur ce site.

    Michelle formera une nouvelle équipe de combattants à Doussart (près d’Annecy) du 21 au 27 août.
    Vous pourrez non seulement y être enseignés, mais en plus, formés, délivrés, et constater par vos propres yeux que ce monde spirituel qui nous environne n’est pas un mythe ou une légende…

    Shalom Shalom

  82. Jean-Luc   •  

    Chères Laurence et Jokebed,

    Je n’ai pas lu « Les clés de la délivrance » et je ne pense pas que je le ferai. J’ai la Bible et une relation vivante avec le Seigneur et c’est pleinement suffisant. Il y a des années, je suis passé dans les mains d’un « ministère de délivrance » et le Seigneur m’a peu à peu délivré des liens posés par sa façon de faire.

    Ce n’est pas qu’il ne s’est rien passé ! Au contraire ! Mais il y avait un mélange entre ce qui est de la Parole (qui délivre et sanctifie) et d’autres concepts qui n’ont pas permis au Saint Esprit de finir son travail de fond. Et je me suis retrouvé pendant un temps dans une certaine façon de voir le monde spirituel qui était déséquilibrée, parce qu’elle n’était pas appuyée exclusivement sur la Parole.

    « Si vous demeurez dans ma Parole, vous êtes vraiment mes disciples, vous connaîtrez la vérité et elle vous rendra libre ». (Jean 8.31.)

    Il y a un danger et une séduction dans le travail de délivrance, parce que nous entrons en contact avec le monde spirituel. Et ne pouvant voir ce monde avec nos yeux charnels, il y a le risque de chercher des moyens non bibliques (donc ne venant pas de l’Esprit de Dieu) de discerner, de reconnaître et de combattre les puissances spirituelles. C’est pour cela qu’il est toujours bon de rappeler qu’il ne faut « pas aller au-delà de ce qui est écrit ! » (1 Cor. 4. 6.)

    Ce n’est pas de plus de puissance que l’Eglise à besoin, mais de plus de vérité et d’un véritable retour à la Parole, qui sauve, qui délivre et qui sanctifie ! C’est la Parole écrite que le Christ a employée pour combattre le Diable, suivons simplement son exemple sans entrer dans la confusion, et nous verrons les puissances démoniaques fuir loin de nous, comme il est écrit.

    Jean-Luc

  83. enfant   •  

    Perso , ce n’est pas par esprit religieux ou mystiscisme que je suis opposé à la psy chrétienne.En tout cas , ce n’est pas avec suspicion , mépris , et jugement que je souhaite que l’on s’occupe de ma délivrance. Salut !

  84. Laurence   •  

    Bonjour Jean-Luc,

    J’approuve ce que tu dis, la Parole, et la Parole seulement! ce qui ne contredit nullement ce qui a été dit …

    Bénédictions en Christ

  85. Michelle D'Astier   •  

    Pour Marc S: ton commentaire sur le témoigange « déliée de son faux baptême » m’a amenée à réfléchir. Dans mon livre « Apostasie et sorcellerie dans l’Eglise », j’ai un chapitre où j’explique le rôle de Jézabel qui s’attaque à l’esprit (d’une personne ou du corps de Christ): elle tue les prophètes, donc muselle la vérité, tandis que sa fille Athalie tue les rois, ou les apôtres: Elle décapite l’Eglise de ses vraies autorités pour subtituer une autorité pervertie. Ensuite vient la Reine du ciel, qui s’attaque au coeur, et utilise le sentimentalisme pour remplacer le Père céleste par une mère terrestre qu’elle divinise, continuant ainsi l’œuvre de Jezabel pour conduire les serviteurs et enfants de Dieu dans l’idolâtrie. Ensuite, la Sirene des eaux fait son entrée pour pervertir la sexualité, casser la famille, légitimer l’union libre, l’avortement, l’homosexualité, etc. Mais aussi l’idolâtrie du corps, de l’apparence, des sensations physiques, bref d’une glorification de la chair

    Ces trois dominations démoniaques sont d’autant plus destructrices que la domination Mammon vient cimenter leur œuvre destructrice.

    Il m’est apparu soudain que ces quatre dominations régnaient en maître sur la psychologie, et plus particulièrement sur la psychothérapie chrétienne. Que Dieu préserve ses enfants, et qu’il ouvre les yeux des aveugles!

  86. Laurence   •  

    Bonjour Très chère Michelle,

    Il est dommage que mon intervention vienne gâcher l’excellence de ton dernier commentaire, mais je voudrais te partager ce qu’un couple de bien-aimés vient de me rapporter concernant la psychothérapie "chrétienne".
    En diffulcté au sein de leur couple, ils ont été envoyé par leur pasteur auprès de psychothérapeutes "chrétiens" et s’en sont difificlement défaits pour 2 raisons:
    1) la première, c’est parce qu’après avoir dépensé une fortune, il n’y avait pas d’amélioration, bien au contraire…
    2) la seconde, c’est parce qu’ils étaient mutuellement suivis par la personne du sexe opposé alors qu’ils avaient eux-même un grand besoin de délivrance d’esprits impurs. Ainsi la soeur était suivie par le mari et le frère par l’épouse.
    Les 2 psychothérapeutes ont affirmé qu’il était normal et nécessaire pour atteindre l’amour du Père, de passer par la phase "amour du psychothérapeute".

    Si nous ne considérions pas l’étiquette "médicalisée" qu’ils se sont donnée , ne serions-nous pas immédiatement portés à penser qu’ils agissent comme de réels gourous au sein d’une secte dangereuse?

    Car affirmer à ses patients qu’ils ne peuvent connaître l’amour de Dieu qu’en ayant franchis l’étape de l’amour du psychothérapeute ne peut avoir d’autre nom que celui de "gourou"

    Bon dimanche avec le Seigneur

    note Michelle
    Quelqu’un m’a envoyé par mail un témoignage similaire. Cela donne froid dans le dos! Je préfère penser qu’il s’agit du même couple de gourous (ou loups, prédateurs, ministres de Satan, etc.!) déguisés en « thérapeuthes chrétiens » qui sévirait, et non d’une pratique courante! Si c’est le même, ce couple a fait apparemment plusieurs victimes, car ceux qui m’en ont parlé avaient fui très vite…non sans y laisser tout de même beaucoup de plumes. Ils ont été plumés!

  87. A JESUS LA GLOIRE   •  

    Etonnant tout ce que cela a déclanché ce sujet !
    J’ai remarqué que certains pensent être en pointe, en enumérant le nombre de démons qu’ils peuvent trouver chez les gens. C’est juste, mais tellement peu important !! Jésus, lui, n’a pas écrit des pages pour expliquer, il est passé dans la foule, il a exsercé le ministère en fonction des besoins des gens, qu’Il aimait tellement, que ces gens, à son contact, étaient transformés.
    Quels sont les fruits ? Quels sont les miracles qui prouvent que tout est fait au Nom et à la gloire de Jésus?
    Jésus Prince de Paix, Prince de l’amour inconditionnel,
    rempli de compassion et de bonté pour les perdus. Lui le nouvel Adam parfait, Il est venu pour accomplir toute la premiere alliance afin que les êtres humains aient la VIE en ABONDANCE. Il n’a absolument rien écrit, car il est venu accomplir toute la loi par Amour. Cet AMOUR parfait qui lui venait du Royaume de son Père, était si puissant, que ceux qui croisaient son chemin étaient puissament régénérés, délivrés et sauvés, esprit, âme et corps, profondément transformés par le touché du Roi de Gloire.
    Ceux qu’il a formé étaient comme lui, relire les actes des apotres !! L’OMBRE de Pierre guerissait les malades. Le mouchoir de Paul SERVAIT à faire des miracles !! Mais quelle est donc cette puissance!! comment recevoir le manteau de l’Agneau, le manteau de Pierre ou de Paul aujourd’hui?
    Retourne dans ta chambre,tais-toi, ECOUTE, prie ton Dieu, chéris le,célèbre le de tout ton coeur,laisse-toi visiter par Lui chaque jour, puis sors avec Lui, avec ta coupe pleine de Lui, de sa présence et de sa vie et laisse le Seigneur agir en toi partout ou tu iras. OBEIS , fais tous ce qu’il te dira, puis offre ta journée le soir au Roi de Gloire et tu verras si le Roi ne peut pas chaque jour transformer des vies tout autour de toi. Va , ne te retiens pas, cours porter le vase que tu es, rempli de sa présence, dans le monde, répends ce parfum de bonne odeur et tu verras les démons fuir, les gens s’attacher à toi et écouter la parole que tu portes en toi, éduque, fais des disciples, tu verras des miracles et des guerrisons et tu trouveras cela normal puisqu’Il vit en toi.
    Sois, un, une, servante inutile pour ton Roi afin que toute la gloire revienne au Roi des Rois, afin que Son amour se répande encore sur toute la terre par la foi.
    Souviens-toi, il n’y a que les petits enfants qui entrent dans le Royaume et portent les fruits du Royaume!

  88. Laurence   •  

    Bonjour à " A JESUS LA GLOIRE"

    Vous avez écrit: "Jésus, lui, n’a pas écrit des pages"

    Vous avez raison: Jésus n’a rien écrit, si ce n’est quelque chose sur le sol lorsque les scribes lui emmenèrent la femme adultère pour le confondre.

    A ce jour, personne n’ a jamais su ce qu’il avait écrit!

    Toutefois, lorsque les scribes qui connaissaient parfaitement la Parole ont vu Jésus écrire, ils n’ont pu que se souvenir que le péché de Juda était écrit avec un burin de fer, avec une pointe de diamant (Jer 17/1)

    Ca c’était juste une parenthèse 😀

    Toutefois, les témoins d’une partie de ce que Jésus a fait n’ont pas hésité à consigner le tout par écrit afin que le plus grand nombre soit encouragé et instruit!

    Comme il est bon de vivre la réalité de son royaume!!!

    Je ne tiens pas à justifier ma virulence vis à vis de ces médecins du néant car ils font beaucoup de dégats et éloignent de la croix ceux qui pourraient bénéficier de sa puissance. David était animé de la même virulence quand un lion ou un ours venait ravir une brebis de son père (Psaume 18 et 1 Samuel 34 à 36)

    Jésus n’a jamais laissé d’écrit, mais il a écrit 2 fois sur le sol! La deuxième fois, peut-être que les scribes ont compris que "Ceux qui se détourneront de moi seront inscrits sur la terre, car ils abandonnent la source d’eau vive, l’Eternel" Jérémie 17/13

    Soit béni(e) A JESUS LA GLOIRE!!!

    Bonne fin de dimanche thérapeuthes chrétiens
    Note Michelle
    Est-ce que je rêve??? Jésus est LA PAROLE DE DIEU INCARNÉE, la VERITE incarnée. Il est l’alpha est l’omega, c’est-à-dire qu’il est la Bible de la première à la dernière lettre!

    Le peuple juif a été persécuté durant des siècles, puis des milliers chrétiens un peu partout dans le monde, pour que cette parole ECRITE ET IMMUABLE, PARCE QUE DIVINE ET PARFAITE, traverse les temps et les circonstances.

    Jésus n’aurait pas écrit, sauf mystérieusement sur le sol, un jour ? Mais Il était, corporellement, la lettre d’amour et de révélation de Dieu écrite pour les perdus…Et, de même que Jésus ne baptisait pas Lui-même mais laissait le soin à ses disciples, des hommes ont été choisis pour écrire sa Parole: le Saint-esprit a saisi apôtres et prophètes, durant des millénaires, avant et après JC, pour que, précisément, cette lettre éternelle soit portée jusqu’aux extrêmités de la terre, pour que la bonne nouvelle soit annoncée à toutes les nations.

    C’est précisément parce que nous disposons des ECRITURES ("toute Écriture (les Écrits sacrés) est inspirée de Dieu pour enseigner, pour convaincre, pour redresser, pour éduquer dans la justice" 2Tim 3:15) que nous ne sommes pas des enfants flottants et ballotés par toutes espèces de doctrines humaines et diaboliques. L’Écriture est là pour nous guider, pour déterminer ce qui est juste et non juste, pour nous montrer ce qui est le bien et le mal, pour nous appeler au salut, pour nous convaincre de péché …

    Bonjour "A Jésus la gloire" : Ton commentaire est parfait, très spirituel, mais il plâne un peu trop au-dessus du débât. Quand on veut sauver, il faut parfois arrêter de faire de la lévitation spirituelle et descendre dans l’arène: car c’est là que les chrétiens se meurent! Les païens aussi…Pour porter les brancards, il faut avoir les pieds au sol et retrousser ses manches!

  89. Isabelle   •  

    Je suis bien contente que des chrétiens ai écrit des livres à propos de la délivrance, puisque tous les conducteurs spirituels ne se sentent pas obligés de nous enseigner ces choses.
    Je commence à être délivrée après 16 ans avec le Seigneur, et ma vie a été brisée par des malédictions.
    Aujourd’hui je suis restaurée!Merci Seigneur!Merci à ceux qui ont le courage d’aller à contre courant pour nous libérer.

  90. Michelle D'Astier   •  

    Je voudrai rajouter un témoignage personnel. Récemment, j’étais à Mons où je faisais un séminaire de formation à la délivrance. Dans ces séminaires, il y a souvent quelques catholiques qui viennent et je me réjouis chaque fois d’en voir qui, après avoir compris la gravité de prier les morts et les idoles, y renoncent et nous trouvons parfois quelques chapelets et médailles de vierge par terre.

    À la fin du séminaire, un couple s’est approché de moi et m’a dit: « On a compris pourquoi vous ne priez pas Marie et que vous enseignez qu’il ne faut pas la prier. C’est parce que vous avez eu mauvaises relations avec votre mère dans votre enfance »!!!

    Les psycho catho avaient déjà préparé la parade: ceux qui ne prient pas Marie, c’est parce qu’ils ont eu des difficultés relationnelles avec leur mère!

    Beaucoup vont dire: « Oui, mais ce sont des thérapeuthes catho! Cela ne se passe pas comme cela chez nous! » (Notons que les psy protestants ou évangéliques disent que les catho prient Marie parce qu’ils ont eu des problèmes relationnels avec leur mère et manqué d’affection!!!!)

    Cet article n’a pas suscité des passions que sur ce site, et plusieurs personnes m’ont envoyé les fils de discussion que cela occasionnait sur d’autres sites, notamment certains sites de relation d’aide. Je précise que ces fils de discussion ont rapidement disparu sur ces derniers sites, car beaucoup, dans leurs forums, inséraient un lien sur mon site. C’est ainsi que j’ai pu lire que l’administratrice, très connue, d’un de ces sites, se targuait de pratiquer l’hypnose ericsonnienne.

    Parce que je pratique la délivrance, j’étais qualifiée par elle et ses modératrices de chamaniste ou d’animiste. Donc Jésus, parce qu’il chassait les démons, était forcément, selon leur credo, un sorcier (ce que sont les chamans) ou invoquait les morts (ce que font les animistes). Jésus s’est effectivement vu accuser par les Pharisiens (les psy de l’époque?) de chasser les démons par Belzebuth! Nul n’est plus grand que son Maître!

    En tout cas, dans ces fils de discussion, des critiques acerbes, la moquerie et l’ironie fusaient, tandis que l’amour du prochain s’était fait la valise… Je n’en ai pas été blessée: je sais qu’ils sont tous aveuglés, tout autant que les catho ci-dessus, tout autant que les Pharisiens.

    J’en veux pour preuve un passage que j’ai relevé hier, sous la plume de l’administratice d’un de ces sites, qui parlait des commentaires ci-dessus:

    « La confusion y est totale entre corps, âme et esprit (cette disctinction vient de St Thomas d’Aquin d’ailleurs). » « Les techniques thérapeutiques s’adressent aux émotions, et les émotions font partie du « corps » au sens le plus large, les sensations et les émotions ».

    Donc selon les dires de leur chef de fil, la distinction entre le corps, l’âme et l’Esprit n’est pas biblique, mais inventée quelques siècles plus tard! Ils ont dû arracher, entre autres, la page qui contient le verset de 1 Th 5:23 b: « Que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé sans reproche à l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ ». Ou encore en Hébreux 4:12: « Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’aucune épée à double tranchant: elle pénètre jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit, des jointures et des moelles; elle est juge des sentiments et des pensées du coeur « .

    Le propre des techniques thérapeutiques est précisément qu’elles centrent l’individu sur ses sensations et ses émotions, légitimant les pires d’entre elles, et empêchant la parole de Dieu qui les jugent de faire son œuvre, afin que les chrétiens nés de nouveau marchent par l’esprit, et non par leurs émotions et par leurs sensations, lesquelles doivent être régénérées par l’eau de la parole pour être acceptables devant Dieu (lire Ph 4:8)

    Depuis les premiers commentaires sur cet article, j’ai appris avec stupéfaction, mais aussi grande tristesse, que beaucoup de psy « chrétiens » recommandaient l’hypnose et la pratiquaient: c’est un lien d’emprise occulte extrêmement puissant qui est ainsi mis sur le patient, dont la volonté est manipulée par un tiers. D’autres, paraît-il, appliquent la technique du « rebirth » qui consiste à faire régresser la personne dans le ventre maternel pour y revivre ses stress supposés. J’avais fait une séance de « rebirth », avant ma conversion (et en payant très cher!), avec des praticiens du New Age et je connais bien l’essence occulte de ces techniques, et d’où elles viennent.
    On sait ce que Jésus a répondu à Nicodème quand celui-ci s’est écrié: « Un homme peut-il une seconde fois entrer dans le sein de sa mère et naître? ». Réponse de Jésus: « En vérité, en vérité je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit ». (Jean 3:4b à 6), et, plus loin (Jean 6:63) Jésus déclare: « La chair ne sert de rien ». Nicodème et Jésus ne parlaient vraiment pas de la même nouvelle naissance ou Re-naissance (« rebirth en anglais »)!Nicodème, lui, a compris ! Il n’a plus demandé s’il fallait repasser par le sein de sa mère.

    La Parole de Dieu n’est pas négociable: elle est tranchante!

    Madame Claire Poujol, je peux vous citer et vous répondre puisque vous avez eu le courage d’écrire sur ce site sans pseudo : c’est moi qui éprouve une grande tristesse, car j’ignorais, avant que l’on m’envoie certains fils de discussion trouvés sur votre site, qu’au fil des années vous vous étiez autant éloignée de la vérité tranchante divine, la seule qui peut sauver, guérir les coeurs brisés et rendre libre. j’ignorais aussi que vous entraîniez autant de personnes dans votre sillage, sous couleur d’écoute compatissante des blessés de la vie, contre monnaie bien trébuchante.

    Que vos yeux se décillent! Je vous le souhaite vraiment de tout cœur.

  91. Gilles B   •  

    Ah pour sûr il y a de l’ambiance ici…
    C’est normal, quand on touche à ces domaines, on ne fait pas que des heureux. Il y en a surtout un qui est très malheureux, l’ennemi de nos âmes.
    Mais en même temps il ne faudrait pas attrister au passage l’ami de nos âmes, le bon Saint-Esprit (1Thess 5).
    Je m’explique.
    Nous sommes dans une situation très complexe face à ces sujets. Bien sûr ils ont un ancrage biblique, mais ils touchent à la fibre la plus profonde de nos êtres, et donc à chaque fois que nous exprimons quelque chose d’objectif (une information, un passage biblique, etc.) nous touchons aussi à de l’existentiel profond, d’où la difficulté à "entendre" ce qu’on essaye de partager dans ce fil de discussion.
    Pourtant le Seigneur nous invite à tenir deux "lignes" de conduite contradictoires :
    – l’exigence de la vérité
    – l’exigence de l’amour.

    Quand je parle de vérité, je ne parle pas de celle des philosophes, qui a un petit v et qu’on n’a plus le droit que de mettre au pluriel ; non, je parle de Jésus (Jean 14:6). Et quand je parle d’amour, je ne parle pas de la guimauve compassionnelle du sentimentalisme psychologisant, je parle de l’amour don suprême de l’Esprit (1Cor 12:31ss).

    Comment tenir l’exigence de la vérité et l’exigence de l’amour ?
    Dans la discussion on voit les uns et les autres se ranger dans une guerre de tranchées, les uns pour la vérité et les autres pour l’amour.
    Mais, amis, en Christ, amour et vérité sont ensemble et pas l’un face à face.
    Sinon ça veut dire que l’amour dont on parle est falsifié (sentimentaliste) et que la vérité est inhumaine (durement doctrinale au pire sens de ce terme).

    La voie de Jésus (qui est vérité et amour), c’est que nous avons à être les gens les plus aimants et doux pour les personnes, mais les plus violents et méchants contre les puissances qui abîment la création de Dieu, ses créatures, et les temples de l’Esprit Saint que sont les existences de nos frères et soeurs.
    Donc on ne peut pas faire l’économie de la cure d’âme, mais qui ne passe pas par autre chose que la communion fraternelle dans des Eglises qui respirent un peu de l’amour de Dieu, l’écoute pastorale et la correction fraternelle. Rien de pro, même s’il ne nous est pas interdit des livres de psychologie pour comprendre deux ou trois trucs. Mais nous ne sommes pas sur le même créneau.
    Et dans le même temps, on ne peut plus faire l’économie de la délivrance et du combat spirituel. Ce n’est même plus une option.

    Pour pratiquer quotidiennement la délivrance, inciter les gens à être méchants contre les esprits et doux avec les personnes, je ne peux plus supporter de voir nos Eglises dans cette situation de "non assistance à personnes en danger".
    Laissez tomber ceux qui accusent de chamanisme… j’en rigole. On est toujours accusé par Satan d’être le contraire de ce qu’on est vraiment et notre Seigneur était accusé de chasser des esprits par la puissance de Baalzeboul !
    Entrez juste dans le réel.
    Le réel n’est pas marchand, il n’est pas dans le tout-psy.
    Le réel, c’est que nous sommes dans une lutte vitale avec le Christ et contre son ennemi. Tout se joue dans la prière. Rien ne sert de hurler, même avec un clavier. Même écrites en minuscules, nos paroles ont l’autorité de Celui à qui on les soumet. Pareil dans l’accompagnement. Combien de personnes j’ai accompagnées qui n’en finissaient pas d’une psychanalyse qui les mettait en petits morceaux depuis 8 ans. Intéressant, elles avaient toutes les pièces du puzzle. Mais la notice ? Et le pourquoi du désordre ? C’est bien de savoir comment on marche, mais quand je vais dans un garage, ce n’est pas pour récupérer le soir toutes les pièces bien propres et bien graissées toutes séparées les unes des autres. Je veux que ma voiture roule.
    Donc il faut autre chose, et il faut que le spi soit géré au niveau spi, de la même façon que le psy doit être géré au niveau psy.

    Exigence de la vérité et exigence de l’amour… pensez-y.

  92. Laurence   •  

    Avec mes gros sabots, j’ai un jour fait un petit tour sur un site de psy dite chrétienne et j’ai été frappée par ce dogme du « tout lié »: âme-corps-esprit indiscociable.

    J’ai compris alors ce qui ne nous permet pas d’êtrre sur la même longueur d’onde de compréhenstion scripturaire.
    Quand j’ai évoqué un passage très clair qui laisse sans ambiguïté le fait que Dieu veut par sa Parole séparer âme et esprit (Hébreux 4/12) j’ai été vilipendée et contrainte d’arrêter le débat …

    La psychothérapie, même dite chrétienne, est vraiment apostate, car elle ne permet plus de recevoir le Rhéma et brouille le logos…

    Mais c’est aussi parce qu’il n’y a pas pour eux de séparation entre corps-âme et esprit qu’ils se jettent aveuglement dans toutes les térapies sensuelles, car ils sont vraiment convaincus qu’en apportant un bien-être au corps, l’âme est soulagée.

    Ce qui est moins glorieux ne sera pas répété publiquement par égard pour certaines personnes, mais cette hérésie conduit les victimes sur des routes larges de confusions et de perdition…

    Shalom

  93. Fabrice   •  

    Laurence, la médecine dite "holistique", ou conception ternaire tient compte du corps (soma), de l’âme et de l’esprit, et bien disctinctement. Et certains auteurs admettent bien ce fait là.

    En revanche, bibliquement, il n’est nulle part écrit que Dieu a voulu qu’on sache la différence entre âme et esprit. Dans Hébreux 4:12, l’auteur insiste sur l’efficacité de la Parole de Dieu, et non pas sur la séparation âme/esprit. Seul Dieu sait séparer les deux, et Lui seul connaît la différence. On peut distinguer le corps et l’âme (ou esprit), visible et invisible, mais pas le corps, l’âme et l’esprit (de l’âme), car ces deux derniers sont invisibles.

  94. Laurence   •  

    Bonjour Fabrice,

    Il y a pourtant une différence très importante entre l’âme et l’esprit et les 2 ne peuvent être liés ou confondus.

    Il me parait au contraire très important que les 2 puissent être diissociés, car l’esprit est mort ou atrophié avant que la saint Esprit lui donne la vie de Christ, ce qui n’est pas le cas de l’âme.

    C’est la Parole qui sépare, c’est la Parole qui sanctifie (on peut demander à Michelle de nous instruire sur le sujet :D)

    Ainsi donc, l’esprit est régénéré, mais ce n’est pas le cas ni du corps ni de l’âme, bien que l’âme soit au bénéfice de la résurection de l’esprit par le Saint Esprit qui crie en nous "Abba Papa"

    Mais dans tous les cas, Dieu a voulu que l’homme soit dirigé par Son Saint Esprit et non par son âme (de l’homme) , ce qui est hélas, le résultat des bien-aimés qui suivent des psychothérapies.

    Shalom

  95. Hervé P   •  

    Chers frères et sœurs en Christ,
    — La psychologie est une science HUMAINE et n’est nullement enseignée dans la Bible comme solution à nos problèmes !
    —Je reviens sur le verset cité dans le blog :
    Jérémie XVII, 9 : «Le coeur est rusé, et désespérément malin par dessus toutes choses; qui le connaîtra?» (version Martin)
    — Or, le mot traduit par "rusé" (Martin) est traduit aussi par "trompeur" (Darby, Épée, K.J.française et Ostervald) et "tortueux" (Segond, Semeur).
    — Le mot traduit par "désespérément malin" (Épée, K.J.française, Martin et Ostervald) est traduit aussi par "incurable" (Darby, Semeur) et "méchant" (Segond) ! Ce qui qualifie exactement l’état de notre cœur envahi par le péché !
    — Et, pour ceux qui "enseignent pour un gain honteux" :
    Tite I, 10-16 : «Car il y en a plusieurs qui ne se peuvent ranger, vains discoureurs, et séducteurs d’esprits, principalement ceux qui sont de la Circoncision auxquels il faut fermer la bouche. Et qui renversent les maisons tout entières enseignant pour un gain déshonnête des choses qu’on ne doit point enseigner. Quelqu’un d’entre eux, qui était leur propre prophète, a dit: Les Crétois sont toujours menteurs, de mauvaises bêtes, des ventres paresseux. Ce témoignage est véritable; c’est pourquoi reprends-les vivement, afin qu’ils soient sains en la foi; Ne s’adonnant point aux fables Judaïques, et aux commandements des hommes qui se détournent de la vérité. Toutes choses sont bien pures pour ceux qui sont purs, mais rien n’est pur pour les impurs et les infidèles, mais leur entendement et leur conscience sont souillés. Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renoncent par leurs oeuvres; car ils sont abominables, et rebelles, et réprouvés pour toute bonne oeuvre.»
    — Je ne vois que Jésus-Christ qui délivre, rien d’autre ! Et, en plus, je viens de lire dans les commentaires que certains "opposent" l’Amour et la Vérité, sans comprendre qu’il est écrit :
    1 Corinthiens XIII, 4-7 : «La charité (agape) est patience; elle est douce; la charité n’est point envieuse; la charité n’use point d’insolence; elle ne s’enorgueillit point; Elle ne se porte point déshonnêtement; elle ne cherche point son propre profit; elle ne s’aigrit point; elle ne pense point à mal; Elle ne se réjouit point de l’injustice; mais elle SE RÉJOUIT DE LA VÉRITÉ; Elle endure tout, elle croit tout, elle espère tout, elle supporte tout.»
    — C’est bien écrit "SE RÉJOUIT DE LA VÉRITÉ" ! Donc, l’Amour agape et la Vérité ne sont pas contradictoires ! Ce n’est pas le cas de l’amour phileo…
    — Un autre détail : le chrétien n’est pas sur les forums pour plaire aux hommes, mais à Dieu : si d’autres nous trouvent incisifs et tranchants, que penser alors des paroles de Jésus face à la femme cananéenne de Matthieu XV, 22-28 ? Ne lui a-t-Il pas dit qu’elle est moins qu’un chien (un petit chien, terme très méprisant à l’époque !) ? Pourtant la femme ne s’en est pas offusquée ! C’est même parce qu’elle a accepté ce jugement de Jésus sur les nations qui ne sont pas Israël que sa fille a été guérie !!!
    — J’en conclus que, pour plaire véritablement à Dieu, il nous faut dire la vérté, aussi tranchante soit-elle !
    Sincères amitiés fraternelles et toutes bénédictions en Jésus-Christ !

    note Michelle. Merci Hervé pour ta contribution: Elle est solide, etayée par la Bible, et renforce ce qui a déjà été dit. J’espère que ces diverses interventions conduiront beaucoup à arrêter de chercher des solutions à leur souffrances dans le piège psy en se tournant résolument vers Jésus, et que des conducteurs spirituels y regarderont à deux fois avant d’envoyer leurs brebis dans ces abattoirs!

  96. Yao   •  

    Il faut que les chrétiens sachent que nous avons tout pleinement en Christ.
    Michelle, sois bénie.

  97. Jr   •  

    bonjour a tous

    Merci pour la franchise et le courage de Michelle d’Astier pour son combat , je suis d’accord a 100 pour cent avec son dernier livre: mon eglise ( ADD ) est en deliquescence parce qu »elle rejette la delivrance: chômage , depression , maladies , celibat , les missionnaires qui ne peuvent meme plus venir en vacances au bout de 2 ans a cause du déficit financier
    Ce n’ est pas biblique ca ! on est la tete et non la queue

    et concernant la psychoterapie ,
    J’ai un psy pour moi seul , qui oeuvre 24 h sur 24 , 7 jours sur 7 , pas de rtt , et qui plus est , il est gratuit comme la grace , c’est jésus ! alleluia qui oeuvre par le Saint Esprit . les psy ne savent plus quoi inventer. Maintenant, c’est la psychotérapie par le désir, et ca rapporte gros pour les psy! Ce n’ est quand pas normal de voir des gens désargentes a cause de psy chrétiens qui, du coup, arrêtent les seances parce que ces derniers ne peuvent plus payer, ce n’est pas biblique ca

    que le seigneur vous benisse

  98. Laurent   •  

    Pour en revenir aux églises qui refusent la délivrance : je me suis fait traiter d’extrémiste par un pasteur lorsque j’ai parlé de délivrance au sujet de quelqu’un dans l’église qui traîne des problèmes de ce type depuis des années. C’est une honte car ils les envoi direct dans la gueule du loup c’est à dire chez les psys et malheur à celui qui ose les critiquer et parler de délivrance et qui passe pour un type moyennageux accro aux exorcismes. Les pasteurs devraient se concentrer sur leur rôle de berger et ne pas chercher à accaparer les ministères des apôtres, des prophètes, des docteurs et des anciens. Le corps du Christ a plusieurs membres et chacun a son ministère.

    Note Michelle J’ajoute Laurent que la délivrance n’est pas un ministère au sens d’Ephésiens 4:13, mais un service (à autrui) qui est demandé à TOUS les disciples, Jésus ayant donné cet ordre et le pouvoir et l’autirité qui vont de pair à TOUS ses (vrais!) enfants: Voir Lc 9:1, 10:19 Mc 16:17, etc. Si les ministères pastoraux s’opposent à la délivrance, ils bloquent de fait toute leur église, car ils s’opposent aussi à que leurs membres libèrent leurs frères : je crains que Dieu ne leur demande des comptes!Effectivement, face à leur impuissance, sans la délivrance,à libérer les captifs, ils les rabattent souvent sur les psy. C’est franchement désastreux: le monde fait mieux!

  99. Laurent   •  

    Tout à fait d’accord avec toi chère soeur. Y aura-t-il un autre séminaire de formation cette année sur Paris ?

    réponse Michelle: Oui, fin novembre. Mais nous étudions encore dans quel lieu, car la dernière fois nous avons dû refuser beaucoup de monde, faute de places. Je le mettrai en temps utile sur mon agenda

  100. Yao   •  

    Les soit disant pasteurs qui refusent la délivrance ne sont pas des disciples de Christ.
    Voyez vous, il ya beaucoup d’écoles bibliques aujourd’hui, n’importe qui peut s’inscrire et sortir avec un titre de docteur, pasteur, prophète, etc.
    Mais ont-ils été appelés par le Seigneur? Comme ils n’ont pas été appelés par notre Seigneur Jésus-Christ, ils ne connaissent pas ses voies. Ils ont la lettre, mais non l’Esprit de Dieu, ils "servent" Dieu par envie, ils sont corrompus d’entendement (1Ti6:3-5), car ils ne peuvent pas s’assoeir au pied du Seigneur pour recevoir instructions pour le salut des âmes (Mt 11: 28-30), ils continuent de porter les fardeaux et les jougs du diable et les font porter aux enfants de Dieu.
    La prédication de la parole de Dieu va de pair avec la délivrance.
    Celui qui est de Dieu écoute les paroles de Dieu (Jn 8:47).
    Ceux qui vont écouter la parole de Dieu que le Seigneur révèle à ses vrais serviteurs, vont se réveiller de la poussière pour la vie éternelle, mais pour les autres ce cera pour la honte éternelle (Da 12: 2-3). Pour ces derniers ayons une pitié mêlée de crainte (Jude 22-23).
    Ma prière à Dieu, c’est qu’il réveille ses vrais serviteurs pour conduire ses brebis, qu’il réveille ses brebis pour quitter ces abattoirs pour les conduire dans de bonne bergeries où il ya de l’herbe verte.
    J’ai beaucoup de chose à dire là dessus mais je m’arrête là pour le moment.

    Note Michelle: Ne sois pas aussi sévère: beaucoup de serviteurs ont été abreuvés à des fausses doctrines, faux enseignements, etc. D’autres se sont découragés de faire de la délivrance, car c’est un service harassant et qu’ils n’avaient jamais personne de disponible, dans leurs église, pour faire cette oeuvre où l’on prend de temps et beaucoup de coups, aucune gloire, parfois aucune reconnaissance, et où l’on connaît beaucoup d’échecs car ceux qui réclament leur délivrance ne marchent souvent pas avec le Seigneur: Ils veulent juste un peu de bien être en plus. Et si l’on n’est pas prêt à faire mourir sa chair, les démons reviennent.

    D’ailleurs, il n’est nulle part indiqué que c’est le service exclusif du pasteur « parce qu’il est payé pour ça! ». Ce service pour autrui revient à tout chrétien disciple.J’en connais qui font cela chez eux, en cachette de leur pasteur. Evidemment, certains sont contraints de sortir de leur église, quand cela se sait! Mais la bonne nouvelle, c’est qu’en général ils montent une église de maison et cela MARCHE!

  101. Yao   •  

    Je n’ai dit pas que c’est le service exclusif du Pasteur.
    Tu trouves mes propos sévère, mais je ne leur en veux pas. Je suis entièrement d’accord avec toi.
    Mais ce que je veux faire ressortir, c’est que si ceux qui conduisent refusent de se débarrasser des faux enseignements réçus. Où va le peuple?
    Par tes écrits tu veux emmener les gens à comprendre les saintes écritures et les persuder de la véracité de la délivrance.
    Je sais que c’est un travail de longue haleine. Mais pour être persuadé, il faut qu’ils se laissent persuader comme Jérémie (Je 20:7), pour ne serait ce qu’en parler dans l’assemblée et laisser les disciples qui comprennent exercer ce sevice.

  102. Laurence   •  

    Laurent

    Si tu es disponible fin de l’hiver, il y a un séminaire, Dieu voulant, à Draguignan 🙂

    Shalom

  103. Francois   •  

    Sur Junia il y a un probleme de traduction, on peut le prendre comme un accusatif grec de Junias,(prénom grec excessivement rare) ou comme un accusatif du prénom romain Junia (extrèmement répandu).
    Ce qui amène les commentateurs (Bible du Semeur notamment) à reconnaitre Junia qui est par ailleurs appelée Apotre remarquable. (Romains 16:7)

    Les Apotres ne sont pas seulement les 12 , St Paul mentionna dans son 15eme chapitre des Corinthiens ..

    à Cephas aux Douze, , à plus de 500 frères à la foi, à Jacques puis à tous les apotres…

  104. Pseudo   •  

    "Le propre des techniques thérapeutiques est précisément qu’elles centrent l’individu sur ses sensations et ses émotions, légitimant les pires d’entre elles, et empêchant la parole de Dieu qui les jugent de faire son œuvre »
    C’est faux.

    Note Michelle: ChristianC, comme tu as envahi de multiples sites, dont le mien, et que tu répètes chaque fois les mêmes choses qui n’apportent rien au débat, tu comprendras que je retire la référence de ton mail, que j’avais déjà. Nous connaissons ton nom et ton histoire, savons que tu as toi-même fait des années de relation d’aide pseudo-chrétienne et avec qui (cela ne t’a vraiment pas arrangé!), que tu as encore des attaches catholiques très fortes, et nous ne nous étonnons donc pas que tu sois dans une grande confusion. Je te bénis mais je te demande fermement de ne plus intervenir sur mon site, car nous ne parlons pas du tout le même langage.

  105. Laurence   •  

    Cher Christian,

    Doctrines catholiques mariales + psychothérapie ça doit effectivement faire un bon mélange confusionnel…

    Il ne vous manque plus qu’à pratiquer un art martial, et vous avez "la totale"…

    Soyez vraiment béni de toutes sortes de bénédictions en Jésus-Christ, et Christ seulement

  106. Hervé P   •  

    Chers frères et sœurs en Christ,
    Michelle, tu dis :
    "D’autres se sont découragés de faire de la délivrance, car c’est un service harassant et qu’ils n’avaient jamais personne de disponible, dans leurs église, pour faire cette oeuvre où l’on prend de temps et beaucoup de coups, aucune gloire, parfois aucune reconnaissance…"
    — S’ils savaient que Christ donne le "ministère" de délivrance à QUICONQUE est né de nouveau, ils ne s’épuiseraient pas autant à délivrer des personnes qui ne le "méritent" pas ! Et le discernement des esprits ? Est-il bien enseigné par Jésus dans les assemblées ? Je lisais tout-à-l’heure, sur le forum de Voxdei, dans le fil sur lequel j’ai trouvé le lien vers ce blog, que le MOINDRE de chrétiens est déjà capable de chasser les démons :
    Marc XVI, 17 : «Et ce sont ici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: ils chasseront les démons en mon Nom; ils parleront de nouveaux langages…»
    — C’est même le PREMIER signe !
    — De plus connaissent-ils vraiment Celui qui a dit :
    Matthieu XI, 29-30 : «Chargez mon joug sur vous, et apprenez de moi parce que je suis doux et humble de coeur; et vous trouverez le repos de vos âmes. Car mon joug est aisé, et mon fardeau est léger.»
    — Ça encouragerait tout pasteur à faire ce ministère EN CHRIST ! Il n’aurait pas besoin de s’épuiser… Celui qui s’épuise, se confie-t-il vraiment en Christ, ou en lui-même !?…
    — Le discernement des esprits est la seule chose qui échappe encore à l’Assemblée d’aujourd’hui : quelles erreurs ça nous permet d’éviter ! Ça permettrait entre autres de connaître vraiment la personne qui a véritablement besoin de délivrance au milieu de tout un groupe de personnes qui n’en a "rien à f…" et qui donne accès au diable dans leurs vies ! J’ai aussi lu que si nous prêchons l’Évangile avec foi, les personnes qui s’y confient, quand elles marchent dans la lumière, chassent elles-mêmes les démons de leur propre vie !!! Quel soulagement pour le "pauvre" pasteur !… S’il est si surchargé, est-ce qu’il prêche vraiment la repentance, la marche par l’esprit et la Croix ??? Je dis : si ces pasteurs prêchaient vraiment ça, leurs églises seraient… vides !!! Car, le temps est arrivé où :
    2 Timothée IV, 3 : «Car le temps viendra auquel ils ne souffriront point la saine doctrine, mais aimant qu’on leur chatouille les oreilles, par des discours agréables ils chercheront des Docteurs qui répondent à leurs désirs.»
    Tu dis encore :
    "Mais la bonne nouvelle, c’est qu’en général ils montent une église de maison et cela MARCHE!"
    — Ben… ils n’ont pas besoin de la "monter" : Jésus a bien dit dans Matthieu XVI, 18 :
    «je bâtirai mon assemblée»
    — Ces quatre mots essentiels sur lesquels le Seigneur m’a donné tout l’enseignement qui est sur le site cité dans mon pseudo ! Pas besoin de "monter" une assemblée de maison : il suffit de se réunir entre nous, même seulement à 2 :
    Matthieu XVIII, 20 : «Car là où il y en a deux ou trois assemblés en mon Nom, je suis là au milieu d’eux.»
    — Si nous craignons au point de vue de la loi, qui nous empêche de recevoir quelqu’un chez nous pour n’importe quel motif ?… Il n’est écrit aucune loi, à ce sujet précis, que je sache…
    Sincères amitiés fraternelles et toutes bénédictions en Jésus-Christ !

    note Michelle Hervé, nous sommes bien d’accord, et c’est précisément le thème de mes séminaires de formation à la délivrance: apprendre aux disciples à se lever et obéir au Seigneur dans ce domaine. Certes, les autodélivrances sont une bonne chose.

    Mais on a aussi souvent besoin de l’aide des frères: « Priez les uns pour les autres afin d’être guéris », du discernement des frères car soi-même on est souvent trop pris dans le problème pour savoir où commencer, surtout quand les liens sont très lourds.

    D’ailleurs la Bible ne prévoit pas que nous marchions isolément et Jésus n’a pas dit à ceux qui s’approchaient de lui pour être délivrés: « va, et prie pour toi-même, ou pour ton enfant, etc… » . C’est lui qui a pris l’autorité et qui a appris à ses disciples à le faire pour leurs frères.

    Quand au don de discernement, selon ce que j’ai pu observer, Dieu en équipe ceux qui lui obéissent, c’est à dire ceux, entre autres, qui chassent les démons et qui libèrent les captifs (Voici le jeûne auquel je prends plaisir, détaches les chaînes….ES 59. Quand nous faisons notre part, Dieu fait la Sienne: en l’occurrence, il met à notre disposition les dons surnaturels qui nous sont nécessaires.

  107. Nuria Boivin   •  

    Et bien Michelle, ton article ne laisse pas indifférent cela est certain, à en lire toutes les réactions que cela soulève.

    Cela nous prouve bien qu’il y a un manque de connaissance total dans les églises "chrétiennes" au jour d’aujourd’hui. "Mon peuple meurt par manque de connaissance" et c’est tellement vrai !

    j’aimerais dire que l’ennemi a tellement manoeuvré depuis tant de temps, qu’il a malheureusement une bonne longueur d’avance sur nous "les chrétiens" et nous ne pouvons que constater qu’il n’a jamais chômé et qu’il ne le fera jamais, lui!
    Je rend grâce à Dieu que des personnes comme toi osent dénoncer publiquement les oeuvres des ténébres, afin que le peuple puisse ouvrir les yeux sur ce qui se passe, faute d’avoir des conducteurs spirituels ouverts à la vérité de la Parole.

    Je pense que certains pasteurs ont peur de ce côté ténébreux et n’osent pas s’affirmer face à cette réalité, et surtout sortir d’une idéologie qui ne se base pas sur les vérités bibliques, peur du diable, peur des hommes… peur de perdre un poste, une image ou bien tout simplement le manque d’amour régnant dans certaines assemblées.

    L’exigence de la vérité et de l’amour sont des choses sur lequel le commun des mortel a beaucoup de mal à se tenir et malheureusement certains "pasteurs" aussi.

    La vérité, car elle est tranchante, est sans compromis
    et l’amour sont des valeurs simples mais redoutables pour l’ennemi.

    Je m’occupe actuellement d’une femme qui dans sa souffrance et aprés avoir été malmenée dans beaucoup d’églises pendant tant d’années, bléssée, battue, traitée de folle, massacrée mais encore vivante, respire encore. Et au travers de son témoignage le Saint Esprit m’a montré que faute de soutien pastoral, Jésus le Sauveur s’était occupé d’elle Lui-même, Il est le Sauveur qui libère… quand Il ne trouve personne il intervient lui-même. Cette femme aujourd’hui va de mieux en mieux car simplement on l’aime et on l’écoute. Certes un temps de délivrance viendra encore, mais simplement être à son écoute et prier avec elle lui procure un bien fou, surtout la prière en langues: sa personnalité a changé, sa vie a changé, tout est en train de changer. Même son visage change, tout cela parce que quelqu’un prend la peine de l’écouter et la comprendre.

    L’amour de Christ doit se manifester au travers de nous ses disciples, qui doivent donner gratuitement, et savoir aimer comme Christ a aimé l’Église.

    Ce n’est pas difficile, du tout!

    Les psy. eux, on compris que dans l’écoute du patient il y avait un profit à tirer et ils en on fait un business qui les enrichit, et, comme le mal et la perfidie se tiennent la main, ils font du chemin, mais pas pour le bien des pauvres âmes qui se trouvent sur leurs passages.

    Eglise de Jesus-Christ léve toi, pendant qu’il fait encore jour. Il y a beaucoup de blessés, de mourants agonisants, dans les allées et sous les bancs de l’église, sachons les relever avec l’amour de Christ, chasser ce qu’il y a à chasser et détruire les oeuvres du diables. Amen !

    Amitié fraternelle et solidaire en Jésus-Christ notre Seigneur.
    Nuria Boivin

    Bonjour Nuria. Cela fait du bien de lire qu’il en est qui font de la vraie relation d’aide chrétienne, selon les principes biliques, et avec un cœur de pasteur. Nous sommes tous appelés, même si nous ne sommes pas, comme toi, dans un ministère pastoral, à avoir un service pastoral auprès de ceux que le Seigneur nous envoie, en fonction de notre disponibilité, qu’il s’agisse de quelques frères ou soeurs, ou d’une assemblée plus large. Sois bénie pour ce témoignage!

  108. Pseudo   •  

    Alors sur ce Blog n’importe qui peut se faire passer pour n’importe qui…

    Il y a un élement important qui fait la différence cela s’appelle l’adresse IP…

    Bien à vous…

    Note Michelle Justement, on s’est fié à ton adresse mail que nous avions déjà (en changeant de poste informatique, on change d’IP, entre les deux messages de « pseudo », tu as changé d’adresse IP!), et aussi aux paroles que tu répètes d’un site à l’autre, ou d’une page à l’autre: toujours les mêmes, et toujours le même esprit, aisément reconnaissable! Nous savons aussi que tu pratiques, en sus, un art martial (Kendo). Tu as vraiment besoin de la vérité!
    Voici ce que tu as écrit comme commentaire sur un autre de mes articles. je te cite: L’animisme chrétien est une idolatrie qui substitue la croyance aux démons à l’affirmation de la foi due au Dieu Un

    Voici, précisément, la confusion que l’on retrouve sur certains sites dits de « relation d’aide ». Jésus croyait au démons, puisqu’il les chassait! Etait-il idolâtre? Il est des affirmations bien graves, que la confusion entretenue par certains psy qui se disent chrétiens n’excuse pas: c’est en effet sur leur site que l’on voit traiter de « chamanistes » et « d’animistes » ceux qui chassent les démons !
    Croire que les démons existent va avec la foi dans le Dieu de la Bible et en Jésus-Christ: car eux en parlent ! Tu ne dois pas beaucoup connaître la Bible! Oui, tu as vraiment besoin de la vérité, et seule la Bible est la vérité! Tout ce qu’on y ajoute ou qu’on en retranche condamne à avoir son nom rayé du livre de vie

  109. Michelle d'Astier   •  

    J’avais sous-estimé l’ampleur de l’apostasie dans certains sites de relation d’aide. On m’a envoyé bien des liens, anciens ou récents, me renvoyant au site de madame Claire Poujol, et j’ai vu avec tristesse certaines personnes que je pouvais reconnaître, qui n’ont jamais effectivement pu être délivrées faute de conviction de péché et faute de vouloir marcher dans la sainteté, y trouver une écoute larmoyante de la part de modérateurs bien peu soucieux de savoir si leur interlocuteur était sauvé, et prodiguant des conseils qui ne pouvaient que l’enfoncer davantage dans les ténèbres et dans la confusion.

    Les modérateurs de ce site font croire à ces soi-disant « victimes » de délivrances, qu’elles auraient subi des abus de la part de ceux qui voulaient seulement les arracher des griffes de Satan et de leurs tourments, en les conduisant, par la repentance, au salut, à la réconciliation avec le Père céleste, à la véritable paix que Seul le Seigneur Jésus peut donner, et à la délivrance afin qu’elles puissent servir Dieu sans crainte (Lc 1:74) !

    Au lieu de cela, une fausse compassion, et des accusations d’abus qui reviennent telles un leitmotiv. De quel côté est l’abus? Car si les délivrances échouent parfois (je rappelle que ce sont toujours les personnes qui réclament leur délivrance, jamais nous qui les y forçons!), c’est que ces personnes n’ont jamais connu la repentance qui mène à salut, ou bien qu’elles continuent à marcher dans des voies de péché, sans crainte de Dieu. Mais ces sites leur font croire qu’elles sont sauvées d’office, sans avoir à passer par la croix, et qu’elles pourront trouver la paix dans un long parcours psy ou par des techniques qui, de fait, ouvrent la porte à toutes sortes d’esprits méchants!

    Voici un court extrait du forum de ce site, et que ces personnes mal enseignées, mal affermies, et qui n’ont malheureusement pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvées (2Th 2:10) dévorent sans réagir (il parait que ceux qui le font pour rappeler la vérité biblique se font éjecter!). Il ne reste que ceux qui font preuve d’une réaction béate et pleine de reconnaissante du fait que des personnes si « bonnes » s’occupent enfin d’elles. Le fil de discussion suivant date de septembre 2002:

    (lien: http://www.relation-aide.com/forum/viewtopic.php?t=5435&postdays=0&postorder=asc&start=0)
    "Oak

    Administrateur Inscrit le: 02 Sep 2002

    Messages: 2070
    Localisation: Ecritures,Tradition,Raison
    MessagePosté le: Jeu Déc 02, 2004 11:43
    Sujet du message: Répondre en citant

    En PNL on pratique le changement « d’histoire de vie », l’atténuation des sentiments douloureux et ceci indépendemment des opinions spirituelles ou non du client..

    D’un point de vue chrétien, on peut appeler celà guérison des souvenirs, c’est vrai ..

    Comme il est tout à fait possible de pratiquer de l’hypnose thérapeutique (ericsonnienne) sous forme de prière en commun..
    La recherche des états ressources du client, sa nécessité de trouver quelque chose, d’accéder à un mieux être amène certains thérapeutes formés à pratiquer ce genre de techniques..

    La programmation se fait par les tournures utilisées qui sont les tournures du Milton Modele et ses tournures sont connues pour leurs effets thérapeutiques..

    Elle permettent au client d’accéder à des ressources … Â des mieux êtres .
    Malgré ou à cause de leur caractère flou, mais les techniques du Milton Modele , qui sont utilisées en hypnose thérapeutique , fonctionnent indépendamment des croyances du client..
    L’état atteint est un état modifié de conscience.. Le thérapeute produit un effet (ou pas) par la voix, ..ou par d’autres techniques d’induction..

    Un excellent livre à ce sujet c’est « Transe-Formations » de Richard Bandler, sur la création, l’utilisation et la modélisation des états modifiés de conscience..

    Il n’y a pas de patients résistants, il n’y a que des praticiens maladroits" (Milton Erickson)"

    J’ai mis en gras des propos qui relevaient directement de techiques occultes ou du New Age. Auparavant, je tentais de mettre en garde sur des tendances pernicieuses « générales ». À présent, je dénonce un site précis, à cause des quantités d’hérésies qui y sont étalées et qui m’ont été retransmises ! Les brebis cassées, mal soignées dans leurs églises, mal enseignées, parfois même encouragées par leur pasteur surchargé et lui-même mal enseigné, vont d’elles-mêmes à l’abattoir dans de tels sites où elles auront vite fait de se faire disséquer et dépouiller sous couleur d’amour dégoulinant de guimauve charnelle. Ensuite, ce sera quasiment irréparable!

    Je n’ai jamais vu un disciple sortir de leurs mains expertes! Je connais même certains pasteurs qui ont perdu leurs repères après s’être livrés entre leurs mains: ils ne connaissaient plus, dans certains domaines, la limite entre le bien et le mal, et qui en entraînaient d’autres avec eux!

    Les ravages arrivent ainsi de L’INTERIEUR: "Ils sont sortis de chez nous, mais ils n’étaient pas des nôtres; car s’ils avaient été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous; mais de la sorte, il est manifeste qu’ils ne sont pas des nôtres" 1 Jn 2:19 – "Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n’a pas Dieu; CELUI QUI DEMEURE DANS LA DOCTRINE A LE PÈRE ET LE FILS"(2 Jn 1:9).

    Je ne peux me réjouir que d’une seule chose: l’écho qu’a cette dicussion sur de multiples forums, va, je l’espère, ouvrir les yeux à beaucoup. Je n’ai pas de vindicte contre madame Claire Poujol. Je prie le Seigneur qu’elle même ouvre les yeux, qu’elle se détourne de cette voie, afin de vivre! Car je ne peux que constater qu’elle s’est enfoncée dans les ténèbres et qu’elle en enfonce beaucoup avec elle!

    J’ai pu reconnaître sur son site les interventions, en temps que modératrice, de Val, qui est intervenue aussi plusieurs fois dans les commentaires ci-dessus, avec une apparente sincérité et une mesure que je ne pouvais que respecter. Mais sur le site de Madame Poujol, Val cautionnait les positions occultes de son "administratrice", sans broncher.

    L’Esprit de vérité est le grand absent de ce site "relation d’aide" ! Je l’affirme sans crainte et sans détours, parce que je suis épouvantée de tout ce que j’y ai lu! Depuis le début de la polémique qui fait rage autour de ce sujet, le forum du site en question a d’ailleurs été verrouillé: maintenant, il faut faire partie du cénacle des admis pour pouvoir s’y rendre et y être abreuvé de belles paroles trompeuses.

    Je cite Pierre (2 Pi 2, à partir du verset 1 b) : "…de même, il y a parmi vous de faux docteurs qui introduiront des hérésies de perdition et qui, reniant le maître qui les a rachetés, attrireront sur eux une ruine soudaine.
    Beaucoup les suivront dans leurs dérèglements et, à cause d’eux, la voie du salut sera calomniée.
    Par cupidité ils vous exploiteront au moyen de paroles trompeuses, mais depuis longtemps, leur condamnation est en marche et leur perdition n’est pas en sommeil"

    Je tiens à rappeler deux points importants.: Ces paroles (et dautres!) démontrent que, contrairement à certaines fausses doctrines qui courent, un chrétien né de nouveau peut perdre son salut.
    La deuxième, c’est que si Dieu condamne (lire en Mt 18:6 le sévère avertissement de Jésus vis-à-vis de ceux qui sont une occasion de chute pour "l’un de ces petits qui croient en Lui"), nous, nous ne condamnons pas, car ce n’est pas notre mission. Notre mission est de proclamer la vérité, afin de sauver. Car, jusqu’au bout, "celui qui invoquera le nom du Seigneur sera sauvé"… sous réserve de ne pas se tromper de Seigneur, et de croire en Sa parole, pas dans celle des faux docteurs….

  110. Emmanuel   •  

    Moi j’encourage tout à fait le travail que font les psychologues chrétiens, aujourd’hui beaucoup de chrétiens ont plein de problème squ’ils refusent d’admettre par leur orgueil et qui intérieurement au fil du temps les rendent malades physiquement et psychiquement et dans ce sens la psychologie est là pour mettre les problème a la lumière de Dieu mais ça demande à la personne de recconnaître son problème.
    Maintenant beaucoup de ces personne préfère mettre la faute sur le diable ou sur les démons car ils n’arrivent pas a assumer leurs problèmes ce qui les humilieraient trop. Maintenant je ne suis pas du tout contre la délivrances de démons je crois que l’on a beaucoup d’éxemple de personne qui ont été possédées et pour qui la psychologie sans la délivrance ne peut rien mais les deux choses se completent et je pense que c’est triste de traiter les psychologue d’apostats. Si entre chrétiens l’on doit commencer a se juger au point d’accuser son frère de sorcellerie je ne vois plus l’amour de Dieu mais le plan de l’ennemis qui veut amener la division alors que le plan de Dieu est l’unité. En tout cas malgré tout ce qui a été dit concernant Mme Poujol je l’encourage à continuer ainsi et de ne pas laisser quoi que ce soit lui amener la confusion mais de continuer d’être une bénédiction de Dieu. Par la même occasion j’encourage Michelle Dastier dans son ministère et je prie pour qu’un jour psychologie et délivrance puisse s’unir selon le coeur de Dieu pour faire avancer son Royaume. Amitié Emmanuel

    Note Michelle: Emmanuel, il ne s’agit vraiment pas d’une querelle de "frères". personne n’a dit ici que la psychologie n’aidait pas à mettre un nom sur des maux! Mais Le Saint-Esprit le fait bien mieux, et surtout AUTREMENT.

    Nous dénnonçons des gens qui se servent des misères des autres, des carences du système pastoral et ecclésial, pour s’engouffrer dans ce vide, en détournant les gens de la Croix, en leur proposant une autre alternative, non biblique, soit disant pour les aider, contre beaucoup, beaucoup d’argent: la Bible les nomme "loups"! J’aurais préféré avoir à éviter ce mot, mais la Bible est d’une clarté…bliblique pour décrire les loups.

    C’est parce que nous aimons les frères, les brebis fragiles, et ceux que Dieu appelle au salut, que nous dénonçons les loups, les séducteurs et les manipulateurs de l’âme, comme Jésus et les apôtres l’ont fait avant nous!!!

    J’ai tenté un temps de croire que "psychologie" et "délivrances" pouvaient faire bon ménage, mais je me suis fait reprendre très rudement par Dieu! Il m’a fallu longtemps pour comprendre pourquoi, tant j’avais été liée dans des forteresses de pensées après des années d’études de psycho, croyant ferme que cette " science" était une grande avancée pour l’humanité. Aujourd’hui j’ai compris que c’était la porte qui allait faire basculer le monde, et même l’Église, dans l’immoralité et l’absence de crainte de Dieu , puisque la psycho conduit toujours à rejeter ses propres fautes sur autrui :

    Comme le dit Genèse 3, le serpent était le plus rusé des animaux. Rusé veut bien dire ce que ce mot veut dire: on ne le voit pas venir!.

    Aujourd’hui, j’essaie de communiquer à d’autres ce que le Seigneur m’a montré à travers sa parole, et l’incompatibilité totale qu’il y avait entre la Parole de Dieu et l’esprit qui anime les psy! Il n’y a pas de compromis possible: si tu mets un doigt, tu y passes tout entier! Ne vois aucun antagonisme de personnes. Pour moi C. Poujol est tombée dans le piège, et si je peux un jour lui tendre la main pour l’en sortir, je le ferai. Mais, comme je n’y crois pas (l’endurcissement suinte!), je préfère tenter d’arracher de futures victimes!

  111. Isabelle   •  

    Cher Emmanuel, es-tu pour ou contre l’avortement? Contre bien sur! Mais sais-tu que sur le forum de la personne que tu défends, on encourage les chrétiens, sous le couvert de "la liberté de choix du couple", a utiliser des méthodes abortives comme le stétilet et certaines pillules?
    Ma fille souffrait d’anorexie depuis des années (ses 6 ans) et pour la "consoler" le pasteur psychotérapeute lui répétait sans cesse "tu es belle, tu es belle, tu es belle", ça na rien changé à sa vie! Nous avons du la délivrer de cet esprit qui la poussait au suicide. Tu parles d’unité et d’amour, ça me fait penser aux années "68", on voulait de la liberté, cet esprit d’empêcher "d’interdire" est malheureusement chez beaucoup de chrétiens. Est-ce si difficile de se remettre en question? Faisons comme Elie (1 R 18), préparons "l’autel", faisons venir "les faux prophètes" et le peuple et voyons où descendra le feu…

  112. Emmanuel   •  

    Pour Isabelle
    Mon but n’était pas de défendre qui que ce soit et quoi que ce soit, mais sache qu’aucun chrétien n’est parfait et que, si tu cherches la perfection chez les hommes, tu ne seras jamais satisfaite, car seul Dieu peut te satisfaire. L’important, que ce soit chez le psychologue ou par l’aide d’une personne qui fait la délivrance, c’est ce qu’elle marche près du coeur de Dieu afin de donner ce que lui et non pas ce que l’homme désire donner. Chacun des deux peut faire des erreurs

    .Je voulais juste encors dire que le Dieu que je connais est un Dieu d’amour et d’unité et cela n’a rien a voir avec les année 68.

    Malgré les mauvaises éxpérience que tu as pu vivre avec les psychologues, je te bénis et je souhaite que tu puisses vraiment découvrir l’amour de notre papa céleste.

    Bien cordialement Emmanuel

    pour Emmanuel: Notre Dieu est un Dieu d’alliance et d’unité, mais unité uniquement dans la connaissance du fils de Dieu selon Ephésiens 4. Pas dans le compromis avec sa parole, et pas en rejetant la saine doctrine pour plaire à tous et ratisser large, encore moins dans l’acceptation de techniques occultes qui Lui sont en abomination.

    Bravo pour ta fraîcheur d’âme, mais si tu veux marcher dans la Vérité, tu vas tomber de haut, et être persécuté. Nous vivons un temps où chaque chrétien doit faire un choix crucial: ou bien la saine doctrine, qui passe par la croix et la mort à soi même, ou bien rentrer dans la confortable grande prostituée, humaniste, tolérante, mais qui mène au goufre! À toi de choisir

  113. Isabelle   •  

    Ce n’est pas moi qui cherche la perfection chez les autres, mais nous sommes appelés à devenir parfaits…
    « Vous donc, soyez parfaits comme votre Père est parfait » ( Mt 5 , 4 8 )
    Un mauvais arbre ne peut pas donner de bons fruits…

  114. Emmanuel   •  

    Un grand merci a Michelle pour votre mot et votre encouragement. Je confirme que de vivre dans la Vérité n’est pas toujours chose facile mais en temps que disciple je suis déterminé pour mon Dieu quoi que ca me coute. J’aime la Vérité plus que tout car le Saint-Esprit est Vérité. Que vous puissiez être bénie dans votre ministère.

    Bien a vous Emmanuel

  115. Outré !!   •  

    Je trouve tout cela déplorable….
    Je suis pour la psychologie, la psychothérapie….
    Et j’affirme avec force qu’aujourd’hui je suis sauvée car je suis en vie !!!!
    A l’heure où des chrétiens m’ont assénés que j’étais une pêcheresse et que je ne serai pas sauvée après avoir attenté à ma vie, eh bien des personnes bien plus humaines m’ont aidé à me sauver !!! A sauver ma peau !!!!
    Alors oui, j’affirme que je suis sauvée car si ces personnes n’avaient pas été sur mon chemin, je serai morte, dans un cerceuil…à 19 ans !!!!
    Et j’affirme aussi que je crois que c’est Dieu dans tout son amour qui a contribué à ce que je puisse rencontrer ces personnes.

    Je suis très en colère en lisant ce blog car je trouve dangereux de tels propos, car il est de nombreuses personnes sur cette Terre qu ont besoin de se sentir aimée, écoutée, et qui ont besoin aussi d’apprendre à s’aimer..mais je ne vois pas pourquoi je m’étendrai car je vous trouve bien plus fermée qu’une huître….

    Note Michelle: tes propos, outrée, ne sont nulle part en contradiction avec tout ce qui a été dit dans les commentaires ci- dessus. C’est souvent parce que ceux qui se disent chrétiens n’ont pas l’amour pour les âmes en détresse, et les jugent avec dureté au lieu de les consoler et de prier pour elles, pour leur guérison et leur délivrance, que les grands blessés de la vie se tournent vers des pros païens qui peuvent, effectivement, tout comme les médecins, atténuer la douleur et empêcher le pire.

    Ce que nous avons voulu montrer ici c’est que le mot " psychologie" et le mot " chrétien " n’allaient pas ensemble, précisément parce qu’un vrai disciple de Christ, qui a le cœur de son Maître (Rom 5:5) et donc une compassion qui vient de Dieu (et non de l’apitoiement charnel), dispose d’une puissance beaucoup plus grande, gratuite, inépuisable, rapide et efficace, s’il a la foi, pour aider et guérir les gens qui sont dans ton état et qui appellent au secours. Tandis que les psy chrétiens ont recours, pour la plupart, à des techniques occultes.

    Je ne doute pas un instant que ce soit Dieu qui t’ait guidé vers ces thérapeuthes. Quand Il n’a pas à sa dispostion des chrétiens disponibles et compatissants pour aider les enfants qu’Il aime, Dieu se sert des païens! il a bien fait nourrir Elie par des corbeaux!

    Alors, ne garde pas ton amertume: tu es tombé sur des faux disciples et des bergers qui ne se souciaient pas des brebis fragiles. Mais ils ne reflètent pas le vrai Corps de Christ. Pardonne! Moi je demande pardon pour ces blessés que l’on achève souvent dans le Corps de Christ, par indifférence, par activisme, par ignorance, par paresse, par égoïsme, ou par stupidité religieuse.

  116. Yao   •  

    Chère Outré
    Il ne s’agit pas de se lancer dans des accès de colère.
    En lisant ton commentaire, je peut dire que:
    1. soit l’évangile t’a été mal annoncé par manque de sagesse,
    2. soit on t’a bien annoncé l’évangile, mais tu as refusé de reconnaître tes péchés pour te repentir et obtenir le pardon de ceux-ci. Car celui qui cache ses transgressions ne propèrent point, mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. En effet notre Seigneur Jésus-Christ est venu pour chercher et sauver ceux qui croient en lui, c’est à dire ceux qui acceptent leur état de pécheur et se repentent.
    Sache que tu as reçu un soulagement avec les psy…, mais la plaie couve en dessous, seul Jésus-Christ de Nazareth peut te sauver.
    Je te reaffirme que la psy…. est incompatible avec la parole de Dieu.
    Les vrais chrétiens ont tout pleinement en Christ.
    Gloire à Jésus.

  117. Outrée   •  

    Alors pour répondre à Michelle, vu le nombre de chrétiens auxquels j’ai eu à faire, va y avoir une révolution à organiser !!! Quant aux techniques occultes, ma psy n’en pratique pas, et beaucoup de psy n’en pratique. Et si pour vous les maladies mentales sont le fruit du diable et que vous les refusez ou les rejetez, sachez que c’est en fait l’humain que vous rejetez.
    Pour répondre à Yao, bravo pour ta réponse et je te ne t’encourage pas à faire ce genre de réponse à une personne suicidaire, elle va se flinguer !! De plus je tiens à te rendre "il ne s’agit pas de se lancer dans des accès de colère" car ces mots ne me correspondent pas, je suis en colère oui et je dis cette colère pour ne pas la garder, pour me respecter, mais je n’ai pas fait d’accès de colère, c’est différent
    Voilà pour répondre d’une manière plus générale, je choisi ma psychothérapeute à tout les chrétiens que j’ai rencontré !!
    Et par contre, Dieu garde une place privilégiée dans mon coeur.

  118. Co-outré   •  

    C’est en qualité de psychologue-psychothérapeute ET en tant que chrétien pleinement engagé aux côtés de Jésus-Christ, rempli du Saint-Esprit et consacré au ministère dans l’Eglise que je me joins à Outrée.

    En lisant vos propos, je devrais immédiatement quitter mon métier, me repentir d’avoir accompli l’oeuvre du diable et oublier tous les outils que mes études m’ont fournis qui, sous l’onction et l’autorité de l’Esprit, sont devenus si précieux.

    La psychologie, la psychothérapie, sont des outils de travail que Dieu utilise pour sa Gloire au travers de ses serviteurs. Ces outils nous soutiennent dans une tâche souvent difficile et douloureuse, face aux souffrances et misères déposées dans les entretiens! Sans ces outils, bien des vies se seraient terminées aussi dramatiquement que prématurement. Dieu les a préservées, Dieu les a guéries. Nous, thérapeutes, comme notre acquis en psychologie, ne sommes que des outils dans la main du Tout-Puissant…

    Et si je devais être considéré comme "corbeau" et bien Gloire à Dieu! Car au moins, j’ai l’immense privilège de nourrir des Elies au bord d’un torrent…

    : Réponse Michelle: je connais effectivement des psy qui ont abandonné leur " gagne-pain " en devenant chrétien. J’en connais même un qui est devenu un pasteur hors pair, dont les enseignements édifient des milliers de personnes sur la planète! Dieu l’a vraiment béni.

    Vous voyez, notre amie « outrée » a beaucoup reçu de son psy à un moment cricial, et à cause de l’indigence de bien des églises (ce que nous n’avons jamais contesté), mais elle est remplie d’amertume contre l’Église.

    Evidemment, si vous pratiquez l’écoute, l’amour divin, la compassion, ceci même si les gens n’ont pas le moindre sou, sans techniques occultes, mais en soumettant tous vos outils scientifiques à la Parole de Dieu et en y associant les outils divins tout de même très supérieurs: la prière, la prise d’autorité dans la délivrance, je m’incline: Vous êtes un bon Samaritain!

  119. Isabelle   •  

    A co-outrée: si vous agissez gratuitement, sans dominer vos patients, sans utiliser le mensonge,l’hypnose,la déculpabilisation par rapport au péché (ôtant ainsi toute conscience et crainte de Dieu) ou autre technique contraires à la Parole de Dieu pour "soigner" (et non pas guérir comme seul Jésus peut le faire) les chrétiens en détresse: alors là oui Gloire à Dieu…

  120. Co-outré   •  

    Le jour où votre garagiste chrétien vous réparera votre voiture gratuitement, où votre boulanger chrétien vous fournira votre pain gratuitement, où le propriétaire chrétien de votre maison vous fournira votre logement gratuitement, etc. etc., je fournirai mes prestations gratuitement…

    Ma femme et mes trois enfants vous sont très reconnaissants pour votre généreux soutien financier qui nous permet de répondre à l’appel "donner gratuitement puisque nous avons reçu gratuitement…".

    Certes, Dieu pouvoit à tous nos besoins, Lui… Encore faut-il que Ses enfants – au travers de qui Il nous destine ce dont nous avons besoin – eux, obéissent à cet appel…

    Voulez-vous être la première ? Montrer l’exemple ? Alors je me réjouirai de pouvoir enfin offrir mes prestations… !

  121. Co-outré   •  

    PS: A noter que ce sont mes patients qui fixent le montant de mes honoraires, en fonction de leurs moyens… parfois rien, parfois plus que nécessaire…

    Merci Seigneur !

  122. Isabelle   •  

    Mais moi je n’ai pas besoin de vos prestations, je fais mon pain, mon mari répare notre voiture, et tout le soutien spirituel que je peux faire, je le fais gratuitement.
    J’obéi à la parole "vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement". Il n’est pas écrit "payez d’autres pour faire le travail que je demande à chaque disciple de faire".
    Me demandez-vous également de vous soutenir finacièrement pour aimer votre prochain?
    Vous dites vous-même Dieu pourvoit, certains patients ne donnent rien: là je dis Gloire à Dieu! encore faut-il que vos soins soient en accord avec le reste de La Parole…
    Je suis consciente que chacun doit gagner sa vie, encore que nous avons déjà travaillé à deux et eu faim!, alors que maintenant Dieu pourvoit, et nous oeuvrons uniquement pour Lui, sans demander d’argent à qui que ce soit. Et nous avons 5 enfants.

  123. Yao   •  

    A outré,dans l’oeuvre de Dieu, il y a les vrais serviteurs de Dieu et les faux. Si tu es tombée sur des faux chrétiens, qui n’ont pas manifesté l’amour de Jesus-Christ à ton égard, je voulais tout simplement te faire comprendre que Jésus-Christ seul peut te sauver si tu viens sincèrement à lui.
    Si Dieu a créé les circonstances pour que tu ne meurs pas, c’est parce qu’il a un plan pour toi.
    Si tu es toujours suicidaire, c’est que la plaie couve vraiment. Ne te fâche pas, il existe de vrais serviteurs de Dieu qui peuvent t’aider à connaître Jésus-Christ qui seul peut te guérir et te sauver. Les psy…. essaient de te soulager, mais le mal couve.

    Quant à Co-outré, comme tu es chrétien, baptisé du Saint-Esprit, engagé dans l’oeuvre de Dieu, le Seigneur déclare dans 2Co 13: 5 "Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi; éprouvez-vous vous mêmes……". Il s’agit d’examiner à la lumière de la parole de Dieu (la bible) et de demander au Seigneur Jésus-Christ si l’activité qu’on exerce est conforme à sa parole, en toute humilité. Il répondra certainement.

  124. Co-outré   •  

    Payer d’autre pour faire le travail que… ?? Ah bon! Magnifique! Félicitations! Et la farine, la levure, l’eau, l’energie pour le four, les ustensiles nécessaires, c’est aussi "production-maison" ? Vous tournez donc en autarcie ?

    Bon… je vais suivre une formation de mécanicien sur auto, puis de plombier, puis de postier, puis de… Mais, dites-moi, comment ces garagistes, plombiers et autres vivront-ils alors ? Où reste la complémentarité du Corps de Christ ?

    Bien sûr, je vous taquine par mes propos. Ce qui m’importe, c’est qu’en publiant de tels articles tel que ci-dessus, nous restions attentifs à ni généraliser, ni pré-juger sur la base d’une expérience, aussi répétée soit-elle.

    Je suis et reste psychologue-psychothérapeute, pleinement engagé aux côtés de Jésus-Christ sans qui rien de ce que je fais n’a de sens, d’utilité ni d’efficacité…

    Que Dieu vous bénisse.

    Note Michelle : si de surcroît vous ne " posez pas de nouveau le fondement du renoncement aux oeuvres mortes, de la foi en Dieu, de la doctrine des baptêmes, de l’imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel." (Héb 6 ;1, 2), tout va bien! Si de surcroît, vous ne justifiez pas le péché par les stress passés, mais en conduisant vos patients à la repentance qui réconciflie avec le Père et avec soi-même, c’est encore mieux et c’est, de toute façon, le B. A. Ba de l’Évangile.

    Bien sûr, tout travail mérite salaire, la Bible le dit.

    Mais si ce " travail " doit durer des années, même simplement des mois, tout en étant tarifé au prix syndical quel que soit l’état de la bourse de celui qui est en face, là, je crains que le message biblique soit largement escamoté au profit du message humaniste et de la philosophie du profit ! Alors que le même résultat, avec un ministère de prière, d’intercession et de délivrance aurait au mieux duré quelques heures. Que dis-je!, Ce n’est pas le même résultat, mais généralement, le résultat est fort différent, car si les bienfaits des hommes peuvent être suivis de beaucoup de chagrin, les bienfaits de Dieu ne sont suivis d’aucun chagrin et sa bénédiction se renouvelle chaque jour… gratuitement.

    Permettez-moi d’avoir de sérieux doutes. Je ne crois vraiment pas que la psychothérapie, telle qu’elle est pratiquée par les pros, soit en adéquation avec l’Evangile! Je crois que quel que soit le badigeonnage chrétien qu’on lui donne, les divergences sont fondamentales, que si c’est un pis-aller pour le monde, c’est une séduction dangereuse pour les chrétiens, à commencer par les praticiens de la chose qui se prennent souvent au piège eux-mêmes !

  125. Isabelle   •  

    En disant:"payez d’autres pour faire le travail que je demande à chaque disciple de faire", je ne parlais pas du pain ou de qqch de matériel, je pensais à la relation d’aide envers les frères et soeurs et à la délivrance, à la prière, l’intercession, l’exortation…
    Nous faisons beaucoup de choses matérielles (pains, voiture, vêtements, légumes) car nous n’avons pas ces services là où nous vivons et beaucoup de chrétiens sont dans ce cas.

  126. Sandra   •  

    Premièrement merci pour ce partage.

    Sans avoir rien lu sur ce sujet, Dieu m’a ouvert les yeux petit à petit.

    Déjà, je me suis fait moi-même piégée par la "psy-chrétienne". J’ai lu, lu, assisté à des séminaires, j’ai commencé qques "thérapies" mais je les ai toutes arrêtées, bien souvent en voyant soudain sur le visage des personnes comme un sentiment de "pouvoir/supériorité/manipulation" !

    C’est en fait leur dire : dis-moi qui je suis !

    J’ai assisté par hasard à un cours sur la psy chrétienne ! 9 heures de cours environ. Pas une seule fois les mots Dieu, ou Jésus, ou prière, bible, pas une seule référence vers la bible … pas une seule, pas une seule … 9h00 de cours …

    Si je n’avais pas lu sur le dépliant au milieu de "tout le reste" que c’était "chrétien" … j’aurais eu un gros doute !

    Sinon, je viens d’aller revoir "tous mes amis" que je connais depuis 18-20 ans.

    Ils font de petites cellules de maison et j’y suis allée 2 ou 3 fois depuis Mars 2006.

    Amis ? Je reviens dans ma ville après 10 ans d’absence … aucun téléphone …

    Dans un sens, j’en suis heureuse, étant dans un temps de mise à part pour Dieu … mise à part donc retrait … SOLITUDE … (que je vis bien sachant que c’est le temps de Dieu pour moi, plutôt que je vis dans le combat ! )

    et donc, ce soir là, après deux UNIQUES VERSETS de la bible … chants puis prière "de guérison les uns pour les autres" … je suis un bébé en ce moment dans la marche par l’Esprit, surtout je ne me méfie pas !

    Je connais ces personnes, je leur fais confiance, certaines sortent de xxxx années de formation … parfois spécialisée en ——–> relation d’aide !

    Tout est clair dans ma tête à mon arrivée. Soudain c’est la confusion totale. On nous demande de nous avancer au sujet de la …. SOLITUDE …

    Dans ma tête tout devient confus…

    Je me pose des questions comme : est-ce moi qui me retire de la société à cause de blessures cachées ? De lien occulte ? Suivie de : mais non, je suis dans un temps de retrait voulu de Dieu. Tout tourne dans ma tête et en même temps, la responsable répète: faites un pas pour vaincre la solitude, elle est tenace, avancez-vous. Je finis par m’avancer car j’ai l’impression que je serai "enfin délivrée" de toute cette confusion. Surtout, je me " rends soudain compte " que je souffre atrocement de SOLITUDE depuis toujours … plutôt … " ON " me persuade de cela … ma confusion empire … La responsable (qui sort de xxx années d’étude sur la psy chrétienne) voit " des choses " en moi qui datent d’avant ma naissance … elle me suggère de " consulter " une amie à elle qui elle s’y connait …Je lui dis: " je te fais confiance, tu peux le faire toi-même ici et maintenant " … Mais elle ne peut pas ! Allez savoir pourquoi ?

    Je me suis sentie comme n’étant "pas la bienvenue" depuis le départ … Je resterai confiante et naïve jusqu’au bout ! En sortant je ressens un immense soulagement. Je me dis que j’avais peut-être qquchose en moi qui ne supportait pas d’être mis à la lumière du Saint-Esprit. Mais de suite, je me dis " Et si c’était le contraire ? Et si c’était moi qui ressentait l’ennemi en eux ? "

    Quelle joie de me retrouver chez moi. Dieu m’attendait dans le "secret de ma chambre" !

    je me rends compte que depuis des années, je remets le tout en question mais là c’est comme si mes yeux s’ouvraient.

    C’est aussi comme si Dieu n’avait pas voulu me donner Ses forces encore pour REPONDRE a ces personnes … car j’étais un bébé et j’aurais pu réellement me blesser.

    Pour revenir à ce cours, j’avais posé des questions dérangeantes auxquelles on ne m’a d’ailleurs pas répondu. A la pause, il y avait 2 "camps" ceux pour Dieu, la Bible et la prière en premier qui voyaient la psy comme un petit outil (j’en faisais partie), et les autres. Les confrontations étaient "sévères" !

    Oui, je voyais encore jusqu’il y a un an la psy comme un « petit outil », utile parfois.

    D’ailleurs, à ce cours, on a pas voulu de moi. J’avais une trop grande G. Il y a eu par la suite une confusion parmi les responsables ! (J’ai passé pour une menteuse) MERCI SEIGNEUR ! « On » m’a d’ailleurs suggéré subtilement que j’avais certainement en moi un « problème » car je me tenais parfois la gorge en parlant et que cela pouvait être un signe de … ? bref, j’ai subi une sorte d’intimidation genre : tu es blessée donc ce que tu dis ne peut pas être pris en compte.

    La même chose s’est passé dans mon "groupe d’amis" ou les 2 ou 3 versets bibliques que j’ai annoncés, ont été "dilués" et "occultés" car j’étais censée être trop blessée pour pouvoir "prophétiser avec sagesse" … Bien qu’on ne me l’ait pas dit clairement … on me l’a bien fait comprendre !

    Bref, je ne lisais plus que ma bible, ne comptais plus que sur l’Esprit-Saint pour m’enseigner. Me sentant faible pour discerner ce qui dans un livre (enseignement) pourrait être "juste et vrai" ou non.

    Donc, je relis depuis peu et vous lis ici Michelle et vous dis MERCI pour ces commentaires ! Et j’y adhère à 100%. Je vous ai entendue, il y a bien 12 ans … et lue à la même époque avec recul car j’étais faible et certainement pas prète à tout entendre mais aussi avec soif et approbation.

    (j’ai chuté qques années entre deux, je suis de retour depuis peu !)

    Salutations en Jésus-Christ
    Sandra

  127. Jean-Baptiste C.   •  

    Bonjour !

    J’ai lu l’article de Michelle D’astier. C’est interpelant mais en même temps c’est bizarre…

    Bon comme je la connais pas, je vais encore visiter un peu le site. Mais je voulais quand même écrire ici, même si je fais pas ça souvent (j’aime pas écrire parcque je sais pas bien exprimer ce que je pense).

    En fait, je me dit que ça s’applique pas qu’aux psy parcque beaucoup de pasteurs et de prédicateurs itinérants abusent de la crédulité de leur public pour leurs soutirer des fonds et les emballer dans des enseignements qu’ils disent biblique. A force de les écouter, je ne sais plus ce qui est vrai ou pas parcqu’ils se contredisent tous. Y disent tous avoir raison et que les autres ont tort. Avec ça, on sait plus ce qui est vrai. Parcqu’ils disent tous qu’ils proclament la vérité puisqu’ils se basent sur la Bible, qu’ils obéissent à Dieu et sont inspiré du Saint-Esprit.

    Moi ça me fait mal de voir tant de souffrance et de besoins dans le monde et de voir ces prédicateurs avec de beaux habits, se payer l’avion si souvent et réclamer les sous de la collecte. Parque finalement, ils ammassent de l’argent dans leur vie en prêchant l’évengile, ils ont de beaux habits, de belles voiture, ils dorment dans de beaux hôtels et moi avec mon petit salaire, je devrais contribuer à ça? Mais je préfère de loin donner mon fric aux mendients sur le trotoir!! Parque demander des sous pour proclamer l’evengile, c’est ça qui est grave!

    Bref, j’ai ma tactique : dès que quelqu’un essaie de me faire croire quelquechose en rabaissant les autres, je ne le crois plus mais je demande à Dieu et je sais qu’Il me conduira dans ce qui est juste parcque Lui est juste. Point.

  128. Jean-Baptiste C.   •  

    Ah ouais… je vois que Michelle D’astier est une justement prédicatrice.. ben j’aurais mieux fait de me taire… on peut pas effacer ?

    note Michelle: Non Jean-Baptiste, on n’efface pas, car je suis d’accord avec toi: Bien des prédicateurs sont des loups et dépouillent de braves gens bien plus pauvres qu’eux, en manipulant la Parole de Dieu de manière honteuse. Tout ceci nous a été annoncé dans la Bible, nous sommes avertis que ce sera particulièrement répandu à la fin des temps, et c’est à nous de discerner les vrais oints des faux oints, ou de discerner aussi ceux qui ont dérapé et qui servent Mammon bien plus qu’ils ne servent Dieu!

    Simplement, ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain. C’est Dieu qui a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme…. (Eph 4:11). Un don de Dieu est toujours une bénédiction! il y a aussi beaucoup de serviteurs de Dieu, dans l’Eglise, qui ont renoncé à un métier lucratif pour servir les autres, pour sauver les perdus, pour prier pour les malades et délivrer les captifs. Il y en a beaucoup parmi eux qui donnent jusqu’à leur nécessaire pour les autres, dans l’anonymat. Il y a des prédicateurs puissants qui parcourent le monde pour apporter la vie, non dans des premières classes et des hôtels 4 étoiles, mais dans des conditions difficiles, voire périlleuse, qui vont dans des pays de famine, ou dans des pays musulmans où ils risquent leur vie, et d’où ils ne repartiront certainement pas les poches pleines!

    Il faut se garder de tout mettre dans le même sac!

  129. Outrée   •  

    J’ai une demande à formuler :
    Madame D’Astier, puisque vous avez reçu gratuitement et que normalement vous devriez donner (gratuitement, c’est idiot de le rajouter, le don est toujours gratuit !!) pourriez vous enlever tous vos livres qui sont en vente afin de les mettre à dispostion gratuite de tous les chrétins qui boivent vos paroles ?
    Si vous suivez ce que vous voulez inculquer en balancant des versets bibliques à tout bout de champ, vous n’avez plus rien à vendre, mais tout à donner !!

    Pour Yao, je ne suis plus suicidaire, je suis heureuse dans ma vie, sereine, bien dans mes baskets, je continue mon travail de développement personnel car je ne cesse d’avancer…

    Je trouve dangereux de nombreux propos écrits par madame d’Astier et ses petits apôtres. Et ce n’est certainement pas des gens comme vous qui allez me réconcilier avec l’église. Et en vous dosant cela, je me sens en paix, en accord avec moi-même et aussi en paix avec mon Créateur.

    De plus je rejoins les propos de Co-outré, et je trouverai vraiment bien pour les personnes en souffrance dans les églises qu’il y est plus de personnes comme lui.

    Note Michelle d’astier : Je pense, outrée, que tu mélanges tout. Bien sûr, je vends mes livres: ils ne me sont pas donnés gratuitement. Au contraire, ils coûtent très cher à éditer, à fabriquer, à transporter et à diffuser, et , compte tenu de la petitesse du marché chrétien en langue française, j’en suis largement de ma poche malgré treize livres dont plusieurs " best sellers " (Tout est relatif !). Je ne compte pas les dizaines de milliers d’heures passées depuis quinze ans à écrire mes livres, et à sonder la Bible pour les écrire: ces heures-là ne sont jamais payées: pas de salaire, pas de sécu, pas de retraite.

    Tu vois que, par ignorance, tu te montres toi aussi méchante, injuste, agressive et complètement à côté de la vérité. Que de fiel dans tes propos! Cela m’en donne presque froid dans le dos! Qui veux-tu blesser en qualifiant de " petits apôtres" de Michelle d’Astier, de manière méprisante, ceux qui ne disent pas ce que tu voudrais entendre? Et je suis donc dangereuse parce que je cite beaucoup la Parole de Dieu?!

    Dans ton premier commentaire, tu te plaignais de chrétiens qui te parlaient de repentance au moment où tu aurais seulement eu besoin de compassion! Eux étaient certes maladroits, mais pas méchants!

    De fait, tu es la démonstration flagrante de ce que les allergiques à la psy chrétienne ont dénoncé sur ce site: si les psy ont pu t’aider à passer un moment de crise, maintenant, ils t’enfoncent! Car, pour trouver la vraie paix, ce que la Bible, qui est la vérité divine, préconise, ce n’est pas de faire un " développement personnel", (ni à chercher à être bien dans ses baskets!), mais de mourir à soi-même. Précisément pour laisser Dieu agir, nous transformer, nous reconstruire, nous libérer, nous guérir et faire de nous des flammes de feu qui répandent, en même temps, des fleuves de vie. Aucun psy n’est qualifié pour cela!

    Apparemment tes psy (j’espère qu’ils ne se disent pas chrétiens!) t’encouragent aussi à ne plus avoir affaire avec l’Église. Mais Jésus est la tête de l’Église! Tu rejettes donc Jésus avec, et je ne vois pas comment Dieu pourrait être d’accord. Là encore, tu fais une confusion entre les églises -bâtiments qui n’ont rien de scripturaire et où se promènent des tas de faux frères et des loups (mais aussi beaucoup de gens épatants quand on se donne la peine de les connaître!), et l’Église avec un grand E qui est le Corps de Christ et que Lui seul connaît!

    Désolée de te dire qu’à travers tes propos, tu donnes raison à ceux qui affirment que la psy, chrétienne ou non, conforte dans la victimisation, dans l’amertume, dans l’agressivité, et dans le rejet de la vérité, et ne sait pas apporter une vraie guérison de l’âme. Je ne peux que te plaindre, car je ne pense pas que tu aies, pour l’instant, fait une vraie rencontre avec Celui qui est le chemin, la vérité et la vie, sinon ton langage aurait radicalement changé!

    Mais Jésus a aussi dit que si on Le cherchait de tout son cœur, on Le trouverait, car Il ne met pas à la porte celui qui Le cherche. Je te souhaite de tout cœur de Le chercher et de Le rencontrer! Alors tu verras ta vie changer radicalement ! Crois moi, car moi aussi je suis une ancienne suicidaire qui suis arrivée en ruine physique, morale et financière au Seigneur et qui sais de quoi je parle, je peux te dire qu’il n’est rien de comparable à une vie mise sur l’autel du Seigneur: C’est alors qu’elle prend tout son sens et que l’on sait pourquoi on a été créés!

    À tout hasard, écoute mon témoignage (mis gratuitement à ta disposition sur ce blog! hi! hi! hi!), tu comprendras alors comment le Seigneur peut transformer les vies…

    : PS: Tes oreilles ont entendu parler de ton Créateur. C’est bien. Mais Il y a beaucoup mieux: c’est que tes yeux (spirituels) voient ton Père céleste, Jésus-Christ, qui pourra alors te faire connaître ce qu’est la vraie puissance de guérison des cœurs brisés.

  130. Co-outré   •  

    J’admire vos efforts pour fonder votre point de vue, Michelle! Mais pourquoi faire dire à Outrée ce qu’elle n’a pas dit ?

    – où a-t-elle dit que ses psys l’enfoncent ?
    – où a-t-elle dit que ses psys l’encouragent à ne plus avoir à faire avec l’Eglise ?

    D’autre part, vous dites bien plus haut, en réponse à mon intervention, qu’effectivement, le psy peut être un outil mais que c’est Dieu qui guérit. Je ne trouve à aucun endroit une mention d’Outrée ayant affirmé que son psy prétend la guérir ni prendre la place de Celui qui est vie en nous, Jésus-Christ.

    Vous affirmez une fois encore, de manière généralisante, que les psys "confortent dans la victimisation, dans l’amertume, dans l’agressivité, et dans le rejet de la vérité, et ne savent pas apporter une vraie guérison de l’âme". Mais quel psy prétend pouvoir guérir l’âme ? Je n’en connais pas, désolé !

    S’il vous plait, ne me dites pas que nous cultivons la philosophie du profit. Plus de 43% des prestations auxquelles nous aurions "droit" syndicalement parlant passés à "pertes et profits", malgré 15% de dons pour que l’aspect financier ne soit pas une entrave à la thérapie pour ceux qui en ont besoin, est-ce là le profit dont vous parlez ? Un salaire équivalent approximativement à celui d’un ouvrier d’usine, est-ce là le profit dont vous parlez ? Car c’est bien là ce que mes collègues et moi avons, comptabilité à l’appui !

    Voyez-vous, depuis le début de mon ministère (car c’est un ministère) il y a une vingtaine d’années, je prie avec des collègues engagés dans la foi que Dieu nous garde dans l’humilité, dans la simplicité, dans l’amour du prochain, qu’Il nous préserve du malin, qu’Il aiguise sans cesse notre discernement, qu’Il nous sonde et nous conduise dans Ses voies, etc. Puis je tombe sur des discours tels que ceux lus ici. Mon coeur pleure pour tant de dureté de jugement…

    Et régulièrement le Seigneur nous réconforte des heures passées à l’écoute sans compter, sans faire cas de l’empiètement sur la vie familiale, dans un renoncement au "petit confort personnel", parfois jusqu’à l’épuisement duquel Dieu nous relève très vite, d’être la "poubelle" des souffrances d’autrui en fidèle ambassadeur de Christ, par ce verset que j’offre ici à mes consoeurs et confrères honnêtes dans leur pratique :

    "Ils vous excluront des synagogues; et même l’heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu." (Jean 16 :2)

    Sur ce, ma journée est enfin terminée, je vais prendre un peu de repos…

    Note Michelle: Chère co-outrée: Vous confirmez que vous êtes vraiment l’exception qui confirme la règle, car ce que j’ai affirmé, je l’ai fait à partir de ce que j’ai vécu, de ce que j’ai lu et qui nous vient de tous côtés (en particulier d’outre atlantique où cette dérive est encore plus accentuée), des témoignages multiples que nous avons reçus, des sites R.A. fort connus dont on m’a transmis de nombreuses affirmations diffusées par leurs responsables et qui m’ont effrayée, et des fruits plutôt dramatiques que j’ai constatés, dans des dizainesde cas, chez de gens pris trop longtemps en charge dans ces psy dites chrétiennes.

    Amen si vous avez pu conserver votre intégrité, votre humilité, votre désir de servir avant tout Christ, de n’avoir pas un cœur de tiroir-caisse et ne pas mettre les outils psy au-dessus de la Puissance de la Parole de Dieu. Mais ce n’est vraiment pas le cas général. D’où mon désir profond de mettre en garde les brebis fragiles: elles deviennent facilement la proie des loups!

    Ce volet sur la psy chrétienne n’est d’ailleurs qu’une petite partie de ce que je mets parmi les formes dangereuses de séductions des derniers temps dans mon livre « Apostasie et sorcellerie dans l’Eglise ».

    Vous dites que les psy ne prétendent pas guérir l’âme? AIE AIE AIE! Mais " psychothérapie " veut bien dire " SOIN DE L’ÂME " (psyché). On soignerait donc en sachant par avance que l’on n’est pas là pour guérir? C’est bien toute la confusion qui est entretenue au sein de la psy: quand les résultats ne suivent pas, on peut toujours prétendre qu’on n’a jamais prétendu pouvoir guérir!La prochaine fois que j’irais chez mon dentiste, je saurais qu’il soigne mes dents, mais que j’aurais toujours ma rage de dents en sortant et que c’est la norme!

    Concernant Outrée, il est facile de comprendre, à travers ses propres propos, qu’elle n’a pas été conduite au pardon, mais à l’amertume. Qu’elle n’est pas dans la paix avec le Seigneur, contrairement à ce qu’elle affirme. Qui l’a été confortée dans son désir d’éloignement de frères et soeurs en Christ, puisqu’elle n’en fréquente apparemment plus depuis longtemps, en étant remplie de rancœur contre eux. Est-ce seulement une position personnelle, ou ses séances de psy l’ont-elles confortée dans cette attitude ? (Selon ce que j’ai pu lire sur des sites R.A. pseudo chrétiens, leurs responsables s’en donnaient à cour joie pour dénoncer les carences des églises pour mieux se poser en sauveurs!).

    Selon la Bible, l’amertume est une position très dangereuse. De par mon expérience de l’écoute de milliers de personnes (non en tant que psy, mais en tant qu’enfant de Dieu dans le ministère), je pense sincèrement que « outrée » n’est pas sauvée, mais qu’on lui fait croire le contraire ! Qui ? C’est cela que j’appelle: enfoncer….

  131. Co-outré   •  

    Je comprends et respecte que vous fondiez votre point de vue sur la base de votre expérience. C’est ainsi que nous forgeons nos opinions.

    Celles et ceux qui témoignent d’une expérience positive le font sur une base identique. Leur avis à eux est néanmoins mis en doute sur la base d’une analyse subjective, tel que pour Outrée.

    Vous disposez d’une notoriété certaine qui donne naturellement à vos propos une crédibilité, une autorité, un pouvoir que nul ne peut maîtriser. "Puisque Michelle a dit… qui osera prétendre le contraire?", notamment chez les personnes qui, par leur vécu, leur arrière-plan, leur culture, recherche justement des points de références.

    Jésus est la référence me direz-vous avec raison. Pourtant, ces gens-là ont autant besoin d’une référence visible, palpable si vous me permettez l’expression, tel que l’était Jésus pour ses disciples ou pour la foule. La nature humaine n’a pas beaucoup évolué en la matière, malgré des siècles de prédication…

    Vous portez donc une lourde responsabilité tant face à vos affirmations que face à leurs conséquences. J’imagine ces personnes qui lisent votre article ou votre livre, renonçant à venir nous trouver par crainte de commettre un péché, se privant ainsi d’une grâce particulière dont nous sommes ambassadeurs en qualité de disciples de Jésus-Christ.

    réponse Michelle : Je vous cite: privant ainsi d’une grâce particulière dont nous sommes ambassadeurs en qualité de disciples de Jésus-Christ. Vous avez dit des mots-clés. Ce n’est pas en tant que psy que vous prétendez être dépositaire d’une grâce particulière, mais en tant que disciple de Jésus-Christ. ON EST ENTIÈREMENT D’ACCORD !

    J’ai vraiment l’impression, depuis vos premiers commentaires, qu’il y a un quiproquo. Si votre formation psy n’est là que pour vous aider à repérer les désordres profonds de ceux qui viennent vers vous, si vous n’extorquez pas de l’argent de manière abusive à ceux qui n’ont rien, et si vos seuls outils de guérison sont la prière et la délivrance, bravo! Je serai d’ailleurs ravie que vous me donniez votre nom, car il y a tant de personnes qui recherchent une vraie relation d’aide chrétienne, que je ne sais pas toujours à qui envoyer ceux qui m’appellent au secours d’un peu partout (d’où mes séminaires de formation à la délivrance).

    Mon seul problème, en l’occurrence, serait de discerner si vous agissez vraiment en disciple de Christ vis-à-vis des enfants de Dieu qui cherchent votre aide, ou bien si vous vous illusionnez vous-même. Je ne dis pas cela méchamment: J’ai cotoyé de près d’authentiques chrétiens qui, en devenant psys après des études solides dans ce domaine, sont tombés dans la séduction de cette pseudo-science et sont devenus des aveugles qui conduisent des aveugles. J’espère seulement que vous êtes une exception qui confirme la règle

    J’assume effectivement l’entière responsabilité de mes propos. J’ai même été confortée dans ma position depuis le début de ces commentaires par les témoignages des uns et des autres . Je sais bien que j’ai une certaine influence, par la grâce de Dieu, ce qui me contraint à être doublement vigilante. Mon seul souci, dans ce débat, ce sont les brebis qui tombent dans les griffes de vos confrères et consœurs qui leur font croire qu’ils appliquent une méthode chrétienne pour guérir leur âme (eux affirment pouvoir guérir l’âme par leurs techniques psy!!!), alors qu’à l’évidence, non seulement ils n’aident personne, mais ils font appel à des techniques dont ils ignorent le caractère occulte et qui vont lier gravement ceux qui se tournent vers eux, techniques onéreuses de surcroît, souvent très longues, pour leur seul profit. Parce que j’en ai regardé les fruits depuis des années (je ne suis pas la seule: bien d’autres ont fait le même constat!), j’ai la conviction qu’ils détournent des enfants de Dieu du salut en substituant à l’œuvre de " la repentance qui mène à salut " l’auto-justification par la victimisation. J’en ai tant rencontré, en entretien privé ou en séminaire, de leurs ex-patients, qui étaient devenus vraiment irrécupérables car ils n’étaient plus aptes à recevoir la moindre conviction de péché ! : on leur avait trop seriné qu’il fallait se débarasser de la culpabilité, non en recevant le pardon de Dieu par la repentance, mais parce qu’ils n’étaient coupables de rien. Juste des victimes. Les victimes ne sont pas censées avoir péché, et donc ne sont pas censées être privés de la gloire de Dieu!

  132. Outrée   •  

    Madame, je ne vois rien de méprisant dans le terme d’apôtre puisque cela signifie "celui qui propage une doctrine", entre autre celle que vous propagez vous-même.
    De plus, je pense que je vais aller continuer mon petit bonhomme de chemin puisque selon moi, tout ce que je dirais et écrirais sera interprété par vous et cela ne m’intéresse pas, pour moi, l’échange ce n’est pas cela. C’est pouvoir se dire et être accueilli, il me semble que vous soyez hermétique à ce qie j’essaie de partager ici : mon point de vue basé sur mon vécu.
    Je peux seulement vous dire que je ne ferai pas la publicité de votre blog ni de vos livres car tout cela est en inadéquation avec mes valeurs.
    Par ailleurs, je crois que le fait que je soies sauvée ou non ne vous regarde pas, mais appartient à Dieu et à moi, c’est entre Lui et moi, je crois qu’Il n’est pas d’accord que les Hommes se jugent entre eux, car Lui seul a ce pouvoir. Donc je ne vous permet pas d’apporter votre jugement sur ce point.
    Et je souhaite partager une dernière pensée qui me vient, et qui n’est en aucun cas accusatrice mais qui me semble importante de vous partager, comme je la partagerai avec d’autres.
    Lévangélisation, c’est bien lmorsque c’est fait dans l’Amour de Dieu et dans l’amour de l’autre, ainsi que dans le respect de l’autre. Nombre de chrétiens pensent qu’il leur faut ramener quantité d’âmes afin d’être sauvé. Alors je me demande si du coup, l’évangélisation dans ce sens là, n’est-elle pas un acte alors purement égoïste et égocentrique ?
    Jésus évangélisait, il semait, après, si cela prenait ou pas…ce n’était plus son affaire, Il avait fait sa part, et ne chercher pas à convertir en assénant les paroles de Son Père…Il agissait avec Amour et respect de l’individu.
    Voilà, maintenant, je peux passer mon chemin et vous souhaiter que la lumière de Dieu vous éclaire et vous accompagne.

    note Michelle: Outrée: apôtre ne veut pas dire "celui qui propage une doctrine", mais " envoyé " (de Dieu!). Je ne propage pas une doctrine: la saine doctrine est établie depuis 2.000 ans. Je dénonce des fausses doctrines et des séductions, en espérant en préserver quelques-uns parmi ceux qui peuvent tomber dedans. Tu as dit que tu avais été maltraitée par des chrétiens, et tu n’es pas la seule, malheureusement. C’est précisément ce qui semble t’avoir jetée dans un piège bien pire, puisqu’au lieu de pardonner, il semble que l’on t’ait conduite à cultiver l’amertume. Or la Parole de Dieu est on ne peut plus claire: " Si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes " (Mt 6:15). Si tu n’es pas pardonnée de Dieu, tu te prives de la grâce. Qu’en sera-t-il de toi à l’heure du jugement?

    Ce n’est pas ton " bonhomme de chamin " que tu dois suivre: celui-là mène à la perdition. Tu dois trouver le chemin qui mène à la vie. Certes, tu as raison quand tu dis que Dieu seul sait si tu es sauvée, et Dieu seul a le pouvoir de le faire. Mais Dieu n’a aussi qu’une parole, et c’est à cette Parole que je te convie de te fier. Pas à tes sentiments, ni à des paroles d’hommes contraires à ce que dit la Bible.

  133. Outrée   •  

    PS : je tiens à vous précisez que je suis heureuse et en paix. Tout cela grâce au développement personnel, car j’ai acquis maturité, responsabilité, paix intérieure. Je ne me reconnaît en rien dans ce que vous appellez la victimisation. La psychothérapie que je fais ne m’amène pas à rester camper sur mes positions et dire c’est la faute des autres, cela ne peut me permettre nonplus d’excuser que je sois pécheresse devant Dieu. J’apprend juste à accepter mon histoire, et aujourd’hui vivre avec après m’en être occupée. Rien ne sert de mettre un pansement occlusif sur une plaie infectée et douloureuse, il est bon de nettoyer cette plaie avec douceur, respect, ne pas l’agrnadir, ne pas la surinfectée, prendre le temps jusqu’à ce qu’elle cicatrise.
    Quant à ma thérapeute, son but n’est pas de me guérir, et puis de quoi d’ailleurs ?
    Je suis heureuse sans l’Eglise, par contre Dieu est toujours dans mon coeur et c’est l’essentiel et le plus important pour moi.

    Note Michelle : Tu dis: « je suis heureuse et en paix ». Ce n’est pourtant vraiment pas ce qu’ont reflété tes divers commentaires au fil des jours. Cec que tu nous dis ressemble un peu à de la méthode Coué (auto-persuasion). Comprends-nous bien: Nous ne cherchons ni à te déstabiliser, ni à te culpabiliser, ni à t’angoisser. Mais je ne peux qu’être inquiète quand tu avances que tu es heureuse sans l’Eglise tout en ayant Dieu dans ton coeur. On retrouve le même discours dans le New Age! Jésus étant la tête de l’Eglise, si tu t’exclus du Corps du Christ (attention, ne confondons pas l’Église avec une église locale qui peut parfois être très loin d’être un lieu où l’on trouve l’amour agape), tu rejettes forcément Jésus aussi, car c’est Lui qui bâtit son Église avec les pierres vivantes que nous sommes.

    Ton amertume contre les chrétiens qui te fait rejeter toute église et préférer les psy aux frères et soeurs en Christ te met sur une voie vraiment très dangereuse pour ton âme.

    Je t’exhorte à pardonner, à crier à Dieu pour qu’Il te conduise vers une bonne assemblée ou, au moins, vers des frères et soeurs en Christ qui sauront, eux, te conduire dans la vraie paix, celle, non que le monde donne (illusoire et fugitive), mais celle que le Seigneur Jésus donne (Jn 14:27), et qui provient du pardon du Père grâce à notre repentance (donnée par le Saint-Esprit, et non par l’arbre de la connaissance du bien et du mal!) et par notre foi en Jésus-Christ

  134. maryline   •  

    L’aide nécessaire à mon avis a à se situer sur plusieurs plans.

    Il y a le mal qu’on m’a fait, les blessures reçues, etc dues au péché de l’autreoù amour, parfois RA et psychothérapies sont nécessaires.

    Il y a le mal que je fais aux autres, et là………..la repentance et la relation intime avec Dieu est nécessaire, l’oeuvre du St-Esprit, les demandes de pardon, etc. tout cela nous donne une telle paix.

    Il y a l’état spirituel où je me trouve, par ex. baigné dans l’occultisme, liens spirituels, etc…….qui à mon sens demande ministère de délivrance.

    Il y a l’état psychique où je me trouve, qui demande médication peut-être, psychothérapies, psychiatrie, etc……

    L’abus à mon sens intervient quand un domaine veut maîtriser l’autre et penser qu’il est le seul capable.
    Pour un lien fort d’occultisme, on peut bien donner des médics, calmants ou autres, restera que la délivrance peut "délivrer"(La Palisse).
    Pour un état psychique malade , déficiant, ex. psychose, dépression, etc.
    médics, psychiatrie, entretiens de psychothérapie, etc sont nécessaires.

    Pourquoi abolir l’un au détriment de l’autre? pourquoi ne pas envisager les deux possibilités? Pourquoi monter aux crénaux les uns contre les autres?,

    Maintenant, bien sûr si la personne n’est pas chrétienne, RA chrétienne, ministères de délivrances, ne pourront la toucher ou l’intéresser, c’est tout à fait normal. Et si la personne a des problèmes psychiques, alors il est évident qu’elle doit être traitée….Reste que de toute façon, Jésus veut se révéler à elle en tant que Son sauveur, qu’Il l’aime tant, et l’attire à Lui.

    L’AMOUR, la COMPASSION, le REGARD sur la personne, le RESPECT, sont pour moi prioritaire quelque soient les approches.

    Maryline

    Note Michelle : Tu n’a pas vu sur ce site que nous rejetions l’apport de la vraie médecine. Tu as seulement vu que nous déclarions que la médecine de l’âme est une médecine bien empirique et approximative, pas du tout une médecine scientifique, et pour cause! Dieu seul connaît chaque âme humaine, et Lui seul a le pouvoir de la guérir miraculeusement et définitivement. Les psy sont parfois une aide temporaire (et onéreuse!) aux païens, mais nous, nous avons BEAUCOUP mieux.

    Nous dénonçons par contre avec virulence des techniques psy qui se dit chrétiennes, mais qui conduisent les gens, non à la repentance, mais à l’apitoiement sur soi, à la propre justice et à reporter toutes ses fautes sur les autres: c’est ce qu’Adam a fait, et cela a valu à la terre d’être maudite!

    L’expérience démontre de surcroît que, parce que les fondements de la psychologoe et de la psychanalyse sont des enseignements d’hommes pour la pupart investis dans des techniques occultes, les psy chrétiens qui se basent sur ces enseignements, forcément au détriment de ce que la Bible déclare, tombent eux-mêmes assez rapidement dans des pratiques d’apparence séduisante, mais, de fait, occultes. L’apparent mieux être qu’ils prodiguent parfois à leur patient peut être suivi, par ceux-ci, de beaucoup de problèmes bien plus graves. Et surtout, ils peuvent y perdre leur salut!

  135. Isabelle   •  

    Jérémie 17:14 « Guéris-moi, Eternel, et je serai guéri; Sauve-moi, et je serai sauvé; Car tu es ma gloire. »
    Esaïe 12:1 « Tu diras en ce jour-là: Je te loue, ô Eternel! Car tu as été irrité contre moi, Ta colère s’est apaisée, et tu m’as consolé. »
    Psaumes 103:3 « C’est lui qui pardonne toutes tes iniquités, Qui guérit toutes tes maladies »
    Esaïe 53v3 à 6 « Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas. Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé; Et nous l’avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. ».

  136. Co-Outré   •  

    Oui, Isabelle, tu as parfaitement raison! Et le Seigneur apporte tout cela également au travers des psychothérapeutes chrétiens.

    La reconnaissance d’un péché est souvent un processus, certaines maladies demandent parfois d’en rechercher les racines, chasser un esprit demande parfois la sagesse d’attendre certaines étapes dans la vie de foi de la personne (notamment la repentance) sans quoi l’esprit revient avec 7 autres… Enseignements du Seigneur!

    Le rôle du psychothérapeute est d’accompanger les personnes dans ces démarches, notamment lors de situations complexes et/ou trop lourdes pour être accompagnée par exemple dans le cadre d’un groupe de maison. C’est une réalité que nous ne pouvons pas nier.

    La mission du psy est alors d’encourager, de discerner, d’édifier en vue de la réconciliation de la personne avec le Seigneur, en vue de son indépendance dans sa relation avec Lui et en vue de son intégration dans une communauté. Parfois, nous sommes amenés à discerner les dons et ministères de nos patients et les coacher, en collaboration avec les responsables de l’Eglise, en vue de l’intégration de leur ministère au sein du Corps de Christ.

    Au risque de choquer, Jésus était le plus fin et le plus aguéri des psychologues. Les études m’ont fourni des outils. Mais c’est avec Lui que j’ai appris mon métier!
    note de Laurence :

    Bonjour Co-Outrée Vous écrivez: « La mission du psy est alors d’encourager, de discerner, d’édifier en vue de la réconciliation de la personne avec le Seigneur, en vue de son indépendance dans sa relation avec Lui et en vue de son intégration dans une communauté. »
    Permettez-moi de vous exprimer mon étonnement:  » Cette mission n’est-elle pas celle du Saint Esprit? » Satan a séduit Eve en lui disant « vos yeux s’ouvriront et vous serez comme des dieux » à vous entendre, vous êtes aussi comme des dieux à moins que vous ne soyez séduits.
    Salutations respectueuses

    note de Michelle
    À moins, chère co-outrée, que ce que vous fassiez soit la vraie relation d’aide biblique, ce que tendent à démontrer vos divers commentaires. C’est -à-dire que vous n’avez picoré dans la psychothérapie que des connaissances pour repérer certains comportements type, que vous pratiquez l’écoute dans l’amour, la prière (" Priez les uns pour les autres afin d’être guéris "), sans omettre la délivrance dès que les puissances des ténèbres sont mises en lumière. Tout ceci sans tarifer vos horaires mais en faisant confiance à Dieu pour pourvoir à vos besoins (ce qui peut d’ailleurs passer par la reconnaissance de ceux que vous aidez!). En ce cas, nous parlons le même langage!

  137. Isabelle   •  

    Ce rôle que tu décris si bien pour moi devrait être assumé par chaque pasteur envers ses brebis, avec l’aide du Saint-Esprit.Le modèle de ce panseur de blessures, de patience, d’amour est merveilleusement décris dans le Psaume 23:"Le Seigneur est mon Berger….". En suivant cet exemple, je ne vois pas à quoi la psychotérapie est encore utile….

    Note Michelle: je suis d’accord avec Isabelle: c’est typiquement la mission pastorale, qui fait souvent défaut, les pasteurs se surchargeant trop souvent de tâches que Dieu n’a pas prévues pour eux, au détriment de leur tâche première. Mais, contrairement à ce qu’affirmait Caïn, nous sommes tous les gardiens de nos frères, et tout chrétien peut être amené à aider, écouter, prier et délivrer ses frères!

  138. Co-outré   •  

    Un pasteur n’a pas forcement une formation adéquate selon les situations. De plus, ils ont une telle charge de travail qu’ils sont reconnaissants que des personnes se spécialisent dans ce domaine (comme d’autres dans la louange, l’enseignement aux enfants, etc.).

    A l’époque de Jésus, les soins médicaux étaient assurés par les prêtres. C’était une des charges du Temple. Quoi donc, devons-nous également supprimer les médecins et restituer ce rôle aux pasteurs ? Le Temple avait également une fonction sociale, à savoir gérer les "rentes" pour veuves et orphelins. C’était les prêtres qui s’en occupaient. Quoi donc ? Devrions-nous supprimer tous les assistants sociaux et restituer cette tâche aux pasteurs ?

    Les pauvres bergers… Mais nous les envoyons tout droit à l’infarctus !

    Mais pourquoi donc tiens-tu absolument à supprimer les psys ? Quelle est cette racine de haine à leur égard ? Ne peux-tu donc pas voir que les psys – à condition qu’ils oeuvres pour la Gloire de Dieu, évidemment – ont justement un rôle pastoral ? Pourquoi est-ce si dur à admettre ?

    . Note Michelle Désolée, Co outrée, nous n’avons pas fait sauter ton commentaire mais il a sauté tout seul en mon absence, car un des mots que tu avais utilisés faisait partie de mes anti-spams. Je remets ton commentaire. Tu confonds tout: les assistants sociaux ont leur place dans le monde. Mais si les psy et assistants sociaux prennent tant de place parmi les chrétiens, c’est que l’Eglise ne remplit plus son rôle. Entre autres, celui d’assister ses veuves et ses orphelins au lieu d’en charger l’Etat providence. De même, à cause de l’égoïsme ambiant, bien peu s’occupent de leurs frères pour prier pour leur délivrance et la guérison de leur âme.

    Où as-tu vu dans l’Écriture que les pasteurs devaient se charger de tout???? Leur nom n’est cité qu’une seule fois dans tout le N.T., en Eph 4!
    Je n’ai aucune haine contre les psys: où as-tu vu que je l’avais? J’ai la haine de l’apostasie, la haine de la manipulation mentale et de vains soutirages d’argent et la haine des pratiques occultes, parce que cela entraîne les enfants de Dieu dans la malédiction, dans l’appauvrissement, et parfois dans la perdition, psy pseudo chrétiens compris! Malheureusement, la psy qui se dit chrétienne associe souvent tout cela! Ses techniques douteuses ont pris dans bien des cas la place de l’Evangile dans le coeur des enfants de Dieu qui tombent dans ce piège aux aspects séduisants (apparente compassion) mais trompeurs (car ce ne sont pas les solutions divines qui sont appliquées, ou alors elles sont mélangées avec des solutions qui, elles, sont tout sauf divines!)

  139. Fabienne   •  

    Isabelle, c’est la pensée que j’ai eu également ce matin en pensant à cela. Qu’en serait-il d’un médecin qui guérirait les malades au nom de Jésus dans un cabinet médical … Bien à vous tous en Christ.

    Note Michelle Il y a même des médecins chrétiens qui prient, en cachette ou ouvertement, pour leurs malades! C’est même très courant dans les pays de réveil. Mais dans nos pays « humanistes », bientôt ils risquent d’être poursuivis si certains de leurs malades décident de porter plainte pour " manipulation mentale " !

  140. Fabienne   •  

    Co-Outré, ceci est mon témoignage que j’écris non pas pour vous "contrer", mais pour témoigner de ce que j’ai sur le coeur.

    Dieu conduit notre foyer sur le chemin de la délivrance depuis 3 mois. Nos problèmes releveraient, humainement, de la psychologie effectivement, ou biende votre ressort selon ce que je peux lire que vous proposez.

    Le Seigneur a agi directement et totalement gratuitement : l’écoute et la mise en pratique de l’enseignement de ses serviteurs/servantes qui nous a percuté, et que nous avons pris soin de vérifier selon ce qui est écrit.

    Le Seigneur nous a conduits également à la rencontre d’un couple, disciples de Jésus, ayant beaucoup de points communs avec nos vies respectives, habitant à 900 km de chez nous !!! ce couple a débuté un parcours similaire un peu avant nous.

    En une semaine, Dieu a déplacé des montagnes dans notre vie, notre couple, auprès de nos enfants ( et ils sont nombreux : 7 ). Nous sommes au Seigneur depuis 18 ans environ.

    Pour l’exemple : un de ceux-ci souffrait beaucoup d’oppression, d’angoisses, de peurs … nous avons pris rdv auprès de psy/pédopsy etc.
    Cela a empiré jusqu’à des crises de spamophilie ( contracture des jambes qui bougents "toutes seules" pour ne citer que cela ).
    Est arrivé juste après la connaissance à propos de la délivrance. J’ai prié pour l’enfant en chassant les mauvais esprits : il n’y a plus eu de crise depuis.
    De même, l’état général est fortement amélioré.

    Il y a encore des combats à mener, mais la victoire est là à chaque fois ! Le Saint-Esprit nous montre au fur et à mesure.

    Je n’ai pas fait d’études : j’ai quitté l’école à 16 ans, mon époux encore moins. Sa vie vient d’être transformée en un week-end ! Gloire à Dieu !

    Après avoir vécu et constaté les changements dans notre vie, j’aurai la crainte de nous placer sous les mains d’un(e) psychothérapeute pour que la volonté du Seigneur soit faite dans nos vies :le fait de devoir prendre rdv, aller dans un cabinet ( ou autre appelation ), régler des honoraires, même si ceux-ci sont selon nos revenus…régler des honoraires, ce n’est pas du tout la même chose que de faire part de nos biens à ceux qui enseigenent et/ou servent les Seigneur et ce, en son Nom.

    Tout cela me fait l’effet de fonctionner à l’envers, ce n’est pas sur le fond, mais sur la forme.

    Comment dire …seul Dieu peut faire cela parfaitement, nous ne sommes que des serviteurs inutiles …

    J’aurai envie de vous dire : Que Dieu vous bénisse et que bientôt vous puissiez vous passer de ce titre pour faire sa volonté !
    Le temps de Dieu n’est pas celui des hommes,

    Avec tous mes encouragements.

  141. Yao   •  

    Pour Fabienne avec la permission d’Isabelle
    Un medecin qui guérit les malades au Nom de Jésus connaît ses limites. Certaines maladies sont naturelles, un simple remède peut soulager le patient. Par contre il y a des maladies qui sont d’origine démoniaque (provoquées par des démons), il faut appliquer la solution appropriée: la délivrance au Nom de Jésus-Christ, en traitant le mal à la racine.
    Gloire à Jésus-Christ

  142. Yao   •  

    Pour Fabienne,
    Excuse-moi j’ai oublié d’ajouter que la condition pour que le service de ce medecin soit biblique, c’est que la délivrance soit gratuite.
    Pour ne pas faire payant, il est mieux qu’il oriente ses patients vers de vrais serviteurs de Dieu qui exercent le service de délivrance.
    Je ne crois pas qu’il y ait un medecin qui ouvre un cabinet et qui fasse des prestations gratuites. Méfiance donc. Toute délivrance payante est anti-biblique.

  143. Isabelle   •  

    J’ai un témoignage à ce sujet Yao, hier ma petite fille de trois ans a été prise de maux de ventre. Cela paraissait être une gastro-antérite,et la mairie vient de confirmer que notre eau est impropre à la consommation cette semaine. Tous mes enfants ont été pris de maux de ventre et de diahrées. J’ai imposé les mains à ma petite, cela n’allait pas mieux, c’était même pire. Là une voix ironique m’a dit:"tu vois tu as jeté tous tes médicaments et là maintenant tu aurais bien besoin d’un doliprane pour ta fille". J’ai repris ma fille sur mes genoux, et là j’ai chassé ces douleurs au Nom de Jésus-Christ, purifié chaque partie de son corps touché parla maladie et les bactéries responsables des maux de ventre. Je l’ai bercée en louant en langue 5 min. Tout à coup elle a sauté de mes genoux en criant"J’ai plus mal" "Je suis guérie" "Merci Jésus". Elle rayonnait de joie! Elle n’a que trois ans et ne fait pas semblant!
    Alors lorsque nous en avons la foi, même "une maladie naturelle" est guérie parle Seigneur. La belle-mère de Pierre fut guérie, la femme à la perte de sang fut guérie malgré des soins chez les médecins, et il n’est pas écrit que son mal était du à la présence de démon.
    Mais là encore, il y a des forteresses à abattre…
    "C’est Lui…qui guérit toutes tes maladies." "Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris."
    J’ai été beaucoup attaquée par la maladie, j’ai consulté les médecins "par sagesse" et "soumission aux autorités", mais c’est toujours Dieu qui m’a guérie. Je ne dénigre pas le travail des médecins, mais c’est "une béquille" sur laquelle je ne m’appuis plus, et cela c’est fait par étapes, en fonction de notre foi.
    Il y a encore peu, j’aurai donné un doliprane et une tisane de réhydratation ( ma connaissance des plantes a été remise en question et je suis délivreé de ce type de druidisme)à ma fille.
    Merci Seigneur pour la foi!
    "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; ils saisiront des serpents; s’ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris." Marc 16.17-18.

  144. Yao   •  

    Gloire à Jésus,
    Chère soeur Isabelle, je suis entièrement d’accord avec toi, mais tout est une question de foi.
    Il n’y a pas une seule maladie ni infirmité que notre sauveur Jésus-Christ ne peut guérir, quelque soit son origine.
    Mais il y a des personnes qui sont faibles dans la foi(Ro 14: 1).

  145. Co-outré   •  

    Il est intéressant de voir comment la discussion évolue.

    A l’époque de Jésus, les soins médicaux, l’assistance sociale, la formation et bien d’autres domaines étaient assurés par les prêtres.

    Quoi donc, voudrons-nous maintenant supprimer les médecins, les assistants sociaux, les enseignants, les bouchers (ben oui! c’esteux qui découpaient les animaux en vue des sacrifices!) pour restituer ce rôle aux pasteurs ?

    Eh bien… je n’ai pas fini d’en voir défiler pour dépression par épuisement !

    Le titre, chère Fabienne, n’a aucune importance. Je ne parle pas de psys en terme de "titre" mais de "fonction".

    Cependant, je note ce farouche entêtement à vouloir éliminer ces "serviteurs du diable" du milieu de l’Eglise, quel qu’en soit le prix… ça me rappelle étrangement les arguments censés fonder une certaine "purification ethnique" lors d’un tristement célèbre génocide en Europe…

    Note Michelle

    Chère co-outrée: je trouve surtout que vos propos viennent soudain de trahir, tout d’abord, un vrai manque de foi en Dieu, deuxièmement de la mauvaise foi (!) car vous déformez nos propos, troisièmement un vrai dérapage verbal, très révélateur: car comparer à des nazis des enfants de Dieu au cœur candide, qui croient plus en la guérison divine qu’aux psy pseudo chrétiens me laisse désormais très perplexe sur votre engagement chrétien et sur l’amour que vous prétendez porter, tant à ceux que vous soignez qu’aux serviteurs de Dieu fidèles !!!!

  146. Isabelle   •  

    Co-outré, tu dis"Quoi donc, voudrons-nous maintenant supprimer les médecins, les assistants sociaux, les enseignants, les bouchers (ben oui! c’esteux qui découpaient les animaux en vue des sacrifices!) pour restituer ce rôle aux pasteurs ?"
    Qui parle se "supprimer" les médecins?
    Les enseignants sont "déjà supprimés" par les réformes gouvernementales qui ferment tous les ans des classes "à cause du budjet", il n’y a pas d’ecole dans mon village qui fourmille d’enfants scolarisables.
    En ce qui concerne les bouchers, je ne sais pas si tu es au courant, mais il n’y pas plus besoin de sacrifice… pour le pardon de nos péchés.
    Comment oser comparer notre désir de pureté (pas du tout ethnique, sinom je crois bien que je ferai partie des victimes dont tu parles) et de retour à La Parole de Dieu, à la Shoah, à la destruction et la mort d’innocents???!!!!
    J’aime Israël de tout mon coeur et là tes propos me choquent.Personne ne s’attaque à des êtres humains appelés "psychologues", mais à la psychologie "chrétienne" qui est une pratique contraire aux Ecritures, ce qui équivaut à combattre une idée, une philosophie, une religion à la rigueur, et non une personne.

  147. Maltraitance   •  

    TOUTE MALTRAITANCE A ENFANT EST UN ABUS DE POUVOIR DE L’ADULTE VIS A VIS D’UN ENFANT

    NEGLIGENCES GRAVES

    * Absence de soins
    * Inadéquation des soins par rapport à l’âge et au développement de l’enfant

    note de Laurence:
    Bonjour Maltraitance
    Il semblerait que votre commentaire ne soit pas complet ou inaproprié au sujet débattu…
    Je ne comprends pas le but de votre intervention.
    Soyez béni

    note de Michelle C’est précisément dans des cas aussi graves que les solutions humaines sont d’une efficacité très relative, tandis que Dieu peut faire des miracles absolus. Je sors d’une semaine de séminaire de combat spirituel, où des cas de ce type, associés parfois à des années d’inceste, ont vu la puissance de Dieu déferler pour apporter guérison surnaturelle et délivrance. Des personnes parfois transformées en quelques minutes, qui en témoignaient, et cela se voyait!!! C’est d’être un instrument pour ce service divin qui apporte une joie merveilleuse que le monde psy ne connaît pas!

  148. maryline   •  

    Chère Michèle,
    Excuse-moi, je n’avais pas vu ton intervention réponse suite à mon message du 2 juillet.

    En effet, en nulle part tu t’es opposée à la vraie médecine, je te demande pardon si j’ai laissé entendre cela par mes propos.
    Ce que je voulais dire, c’est que je trouve dommage, tout ce que l’on jette,pour raison d’égarement ou autre.
    "Discernez ce qui est bon". Combien de psychothérapies ont aidé des personnes à avancer, utilisant de toutes bonnes techniques humaines, ne contredisant en rien l’évangile.

    Michelle: Nous mettons justement en exergue que ces " toutes bonnes techniques humaines " utilisées en psy sont souvent, subtilement, ou de manière flagrante, en contradiction avec les solutions divines préconisées dans l’évangile. Il est écrit:" Maudit soit l’homme qui se confie en l’homme, qui prend la chair pour son appui, et qui écarte son cœur de l’Eternel… Il ne voit pas arriver le bonheur… Béni soit l’homme qui se confie en l’Eternel, et dont l’Eternel est l’assurance!…Il est sans inquiétude et il ne cesse de porter du fruit. Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est incurable: Qui peut le connaître? Moi l’Eternel j’éprouve le cœur, je sonde les reins, pour rendre à chacun selon ses voies, selon le fruit de ses agissements " (Jér 17:5 à 10)

    Et dans ton message réponse, je suis attristée du jugement que je ressens envers cette psy chrétienne que tu cites, alors que vraiment vraiment de bonnes choses sont dites, et avec tout l’amour du Seigneur. Elle aime Jésus de tout son coeur, et reflète de Son amour.

    Michelle: Je n’ai pas jugé une personne psy. Elle n’a qu’un juge: Dieu, mais nous sommes habilités à juger les techniques employées, à la lumière de la Bible! La psychothérapie ou psychanalyse ou toutes les appellations parallèles, étant avant tout issues d’une " science " humaniste, fondée par des hommes qui ne connaissaient pas Dieu, n’a aucun rapport avec le véritable christianisme. Jésus a dit qu’il n’y avait de bon que Dieu seul.

    Quand Pierre a fait preuve de " bons sentiments " alors que Jésus venait d’annonçer qu’il devait être mis à mort, Il n’a pas dit de son apôtre que celui-ci faisait preuve à son égard d’amour fraternel. Il lui a lancé: " Arrière de moi, Satan! Tu es pour moi un scandale, car tes pensées ne sont pas celles de Dieu mais celles des hommes " (Mt 16:23).

    Voilà ce que Dieu pense de nos sentiments humanistes, qui donnent à l’homme l’illusion que son coeur est bon, alors qu’il es " tordu par dessus-tout". Ces "bons sentiments" ne font pas avancer les gens qui souffrent, comme tu le crois. Ils les maintiennent ou même les font régresser, car ils les centrent sans cesse sur eux-mêmes, sur leurs besoins et leurs passions d’origine charnelle, et les éloignent de ce qui aurait pu véritablement les guérir: la mort de l’EGO à la croix

    Amener les gens à la repentance, oui, mais essentiellement en montrant ce que Jésus a fait dans sa propre vie.

    Voici une déclaration typique qui démontre comment la psy chrétienne apporte la confusion au lieu de la Vérité: La repentance ne vient pas quand on " montre ce que Jésus a fait dans sa propre vie " C’est le Saint-Esprit qui convainc de péché quand l’homme est prêt à s’humilier devant son Dieu. Alors peut commencer l’œuvre de consolation et de guérison surnaturelle qui vient de Dieu seul. La vie de Jésus nous révèle comment devenir son disciple, ce qui est tout autre chose. Il est notre modèle.

    Par contre, je ne pense pas que en mettant des mots sur les souffrances subies, et en aidant des personnes à se reconnaître comme victimes lorsque par ex. une personne a subi un abus sexuel ou toute autre injustice grave, c’est s’éloigner du chemin de la croix.

    Où as-tu vu que seule la psychologie (ou psychothérapie) pouvait mettre des mots sur les souffrances subies? Elle a inventé des mots nouveaux pour classifier les stress, ce qui n’est pas en soi une mauvaise chose. Mais Dieu qui connaît le cœur des hommes agit bien au-delà de ces mots, avec sa Parole " qui ne revient pas sans effet ". Quand Jésus regardait les foules, il était "ému de compassion, car elles étaient lasses et abattues comme des brebis qui n’ont pas de bergers "(Mt 9:36).
    Il n’était pas ému parce qu’elles n’avaient pas de psy! même chrétiens! Ceux-ci, en mettant des noms nouveaux sur les plaies de l’âme, et même avec des techniques sophistiquées, ne remplaceront jamais des vrais bergers selon le cœur de Dieu, appelés, équipés, et donnés à l’Eglise par Dieu ! Je reconnais qu’ils sont trop peu nombreux, parce qu’il y a beaucoup d’appelés mais peu qui répondent à cet appel, et que le peuple de Dieu ne prie pas assez pour que le Père envoie des ouvriers dans la moisson

    Au contraire, s’approcher de Dieu si aimant au point de tenir compte de nos souffrances, et de vouloir donner guérison et consolation, pourra ouvrir la porte d’un coeur, et l’aider à recevoir Jésus qui par amour a donné Sa vie. Et cette conviction de péché, va venir, oui, par révélation du St-Esprit, au temps choisi par le Seigneur.

    Mais la psy dite chrétienne, précisément, ne propose pas de s’approcher d’abord de Dieu, elle propose de s’approcher avant tout de thérapeuthes!!!! Elle met la charrue avant les bœufs, et souvent "bloque " définitivement, par son étalage de sentimentalisme charnel et par la complaisance et l’apitoiement envers soi-même, la conviction de péché qui, elle seule, aurait pu sauver et conduire à une vraie guérison de l’âme!

    Voilà Michelle, ma tristesse. Pourquoi des luttes entre frères et soeurs? Les abus sont autant douloureux, venant de psy que de pasteurs, que de personnes pratiquant la délivrance. Et de toutes bonnes choses viennent aussi des uns et des autres. Et c’est la complémentarité de l’Église, où le pied ne peut en aucun cas dire qu’il n’a pas besoin de l’oeil, et c’est je pense ce qui à ma grande tristesse ressort de ce thème traité ici.

    Il ne s’agit pas de luttes entre frères et soeurs. Il s’agit de tirer la sonnette d’alarme contre une déviation apostate moderne, qui se répand parmi les enfants de Dieu, une déviation séduisante mais dangereuse et souvent mortelle. La Bible nous exhorte à dénoncer les œuvres des ténèbres et à professer la vérité dans la charité (charité = amour agape = amour divin (Romains 5:5); et non pas amour philiae = sympathie; encore moins amour eros = sentiments fusionnels et purement charnels). La psy dite chrétienne mélange le tout: c’est pourquoi elle conduit dans la confusion. Paul s’écriait: " Suis-je votre ennemi, en vous disant la vérité ? " Jamais je n’ai dit qu’il n’y avait pas d’abus pastoraux, ni d’abus dans la délivrance. Ce n’est pas pour autant qu’il faille se jeter dans un piège qui peut faire de bien plus grands dégâts dans les âmes et vous voler la vie éternelle, en vous offrant des voies humaines, charnelles et dont beaucoup sont d’essence spirituelle diabolique ! Car c’est bien ce dont il s’agit. Il n’y a pas de complémentarité entre l’apostasie et la vérité!!! " Qu’y a-t-il de commun entre Christ et Bélial? " Beaucoup d’intervenants compétents et de témoins expériments, dans ce fil de discussion, ont démontré combien les fondements et les techniques de la psy sont, au mieux, humanistes (mais l’humanisme est une " hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu ". Il provient de l’orgueil), mais aussi trop souvent occultes

    Marilyn, je ne suis pas ton ennemie! Je suis ton amie en te disant: laisse ces solutions et recherche, d’abord, avant tout, et seulement les bras du Père céleste, par la Porte qu’est Jésus-Christ, qui t’enverra alors son Saint-Esprit, le Consolateur… J’ai arrêté ma psychothérapie le jour même où j’ai rencontré Jésus-Christ, et il m’a guérie en profondeur de cinquante ans de douleurs, de haine, de désespoir, de colère et de stress, en me révélant les solutions bibliques de la guérison: Repentance (d’abord! " Guéris mon âme ! car j’ai péché contre toi " Ps 41:5), pardon, et recherche de la face de Dieu dans l’adoration. J’ai dévoré sa parole et sa Parole m’a guérie. Psaume 107:20 " Il envoie sa parole et les guérit "

    Je te remercie pour toutes les bonnes choses que tu enseignes, que le Seigneur te bénisse, continue de se révéler à toi, dans Son immense amour.

    Amitié, Maryline .

    Michelle: Je te bénis toi aussi Marilyn, ainsi que tous ceux qui liront ces lignes et qui auront à cœur de comprendre

  149. maryline   •  

    merci de ta réponse. J’avais écrit un texte qui a malheureusement disparu, tant pis, ce n’est pas grave. Je ne partage pas toutes tes opinions, et désire vraiment reconnaître en la psycho les bonnes choses, les bonnes techniques, la compassion tout en laissant de côté ce qui est de l’ordre de l’occultisme.

    Que le Seigneur nous donne à chacun de discerner ce qui est bon, de marcher toujours plus dans l’humilité, l’amour, et l’obéissance à Sa parole, de Le connaître toujours mieux, et aussi d’apprendre au travers de nos frères et soeurs du corps du Christ, en discernant et gardant ce qui est bon.

    Que l’amour et la vérité soit dans nos bouches, et dans nos actes.

    Que le Seigneur te bénisse Michelle, et te remplisse de Sa présence.

    Maryline

  150. Galérien (de rien)   •  

    Eh ben, quels pugilats!

    Bah, moi je galère depuis des années, bien que chrétien depuis nombre d’années…
    Si vous avez une bonne adresse à me refiler (de quelqu’un qui soigne les boyaux de la tête, ou qui chasse les démons autrement qu’en prière-express, m’en fout pourvu que ça m’aide à avancer), je suis preneur.

    Nota: à mon avis, Co-outré est un monsieur.

    Michelle: : Bonjour Galérien. Si tu mettais ton E.Mail dans ton commentaire dans la case réservée à ce but, et qui est lisible seulement par les modérateurs intervenant sur ce site, on pourrait peut-être t’aider, ou tindiquer quels sont les serviteurs compétents que nous connaissons qui pourraient t’aider, selon l’endroit où tu habites ou selon tes capacités de déplacements!

    PS: Co-outré est à l’évidence un monsieur. Lui-même, comme beaucoup de psy intervenant ici, n’a pas non plus laissé son adresse E-Mail – c’est dommage – pour que l’on puisse, le cas échéant, entamer un dialogue fructueux, car j’ai vu que beaucoup de psy intervenant sur ce fil de dialogue étaient sincères et voulaient marcher dans la voie juste (mais j’ai été contrainte d’effacer les liens visibles: je ne voulais pas que mon site facilite l’accès à ce que je considère comme un piège terriblement destructeur).

    J’ai vu aussi que beaucoup sont prisonniers de leurs forteresses d’études, de leurs convictions humanistes, et donc de ce même piège. Mais la Parole de Dieu est puissante pour renverser les forteresses, libérer les prisonniers et conduire toute pensée captive à l’obéissance à Christ.

  151. Client   •  

    Galerien exprime une pensée intéressante… Il demande un résultat durable….

  152. Isabelle   •  

    Oui je pense aussi que co-outré est un homme car il parle de sa femme et de ses enfants.
    De quel coin es-tu (si tu le permets) Galérien?

  153. Gégé   •  

    Merci Michèle de ton courage et de ta persévérance à nous instruire dans la vérité. Les fabricants des temples de Diane, défendent toujours leur industrie !
    Peu intéressé par la psychologie, (je n’arrive pas à lire plus de quelques lignes, je n’y comprend rien), j’ai découvert avec délice la lecture de la bible, il y a bien longtemps (plus de 25 ans !). Mais pour diverses raisons, j’avais adopté une position qui me paraissait équilibrée et conciliante. La psychologie permettrait de comprendre et révéler la source de nos problèmes, tout en ayant peu de possibilités pour les résoudre. C’est seulement à la lecture d’un livre (américain , je crois) que j’ai commencé à réaliser la séduction sournoise de cette pratique. Avec le recul, je vois le mal de cette pratique, qui amène à créer une conscience résistante à la conviction de péché (comme les antibiotiques abusivement utilisés), et une génération de gens qui “clochent des deux côtés”.
    Alors que je dois dire à la gloire de Dieu, que ma rencontre avec Sa parole et la fréquentation d’une église vivante m’ont permis d’expérimenter Sa puissance :
    – changement radical (abandon d’une pratique sexuelle perverse),
    – délivrance instantanée et définitive de la cigarette :
    (à la lecture ce verset “Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit”
    – délivrance de démons (suivie de la guérison d’une maladie que je traînais depuis l’adolescence)
    – guérison de carences et blessures affectives
    – expérience presque physique de la réalité de l’amour du Père comme si Il me caressait la joue !
    – nombreuses réponses du Père au quotidien dans de nombreux domaines.

    “Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son royaume, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs.” (2 Timothée 4:1-3)

    Fraternellement en Christ.

  154. Laurence   •  
  155. Galérien   •  

    Michelle a dit: Bonjour Galérien. Si tu mettais ton E.Mail dans ton commentaire dans la case réservée à ce but, et qui est lisible seulement par les modérateurs intervenant sur ce site, on pourrait peut-être t’aider, ou tindiquer quels sont les serviteurs compétents que nous connaissons qui pourraient t’aider, selon l’endroit où tu habites ou selon tes capacités de déplacements!

    Bonjour, Michelle. Voila qui est fait… Merci pour la proposition.
    J’avoue à l’heure actuelle avoir bien du mal à faire confiance à qui que ce soit.

    Il me semble que ce qui manque énormément dans l’église, et c’est ce qui explique en grande partie pourquoi on se tourne vers d’autres "dieux", c’est la puissance du Saint-Esprit, comme le disait Paul: « ma parole et ma prédication n’ont pas été en paroles persuasives de sagesse, mais en démonstration de l’Esprit et de puissance. » (1 Corinthiens 2:4)

    Question: est-ce que les écrits de Leanne Payne ("L’âme, cette inconnue", "Crise de la masculinité", "Vivre la présence de Dieu", etc )sont aussi de la "psychologie"?

    Est-ce que la clé de tout ne se trouve pas dans cette disposition de coeur: "l’amour de la vérité", qui n’est pas seulement indispensable pour parvenir au salut (2 Thess. 2:10), mais aussi pour en vivre tous les fruits?

    Michelle: L’amour de la vérité est effectivement une des grandes clés du salut, surtout par les temps qui courent. Pour Leanne Peane, je n’ai rien lu d’elle depuis des années. À l’époque, cela me plaisait beaucoup. Mais je ne peux donc te répondre, car, entretemps, le Seigneur a changé radicalement mon regard sur la psychologi

  156. Galérien   •  

    Je poste pour la 3e fois… Mes deux précédents n’ont pas été affichés. Robot anti-spam ou censure?

    Bah, de toute façon mes commentaires n’étaient guère édifiants…

    Psychologie ou pas psychologie, la chair a de toute façon bien des subterfuges pour fausser compagnie au Bon Dieu. Et comme le rappelle si bien Marc S., sur les x millions d’hébreux qui tournaient dans le désert, seuls 2 de la même génération sont entrés en Terre Promise. "Beaucoup d’appelés, peu d’élus". C’est comme pour la fécondation.

    Michelle: Anti spam, Galérien. J’ai remis. Tu es bien désabusé! En Jésus, tu ceux quile reçoivent comme Seigneur et Sauveur peuvent être sauvés et ne pas mourir dans le désert. Ce n’est pas comme dans la fécondation! Car, Dieu aimant aussi les femmes, si Dieu n’avait pas limité le nombre de spermatozoïdes pouvant féconder un ovule, les malheureuses femmes devraient porter mille bébés à la fois, ou plus!!!! Ce que Dieu fait est parfait. Ce que l’homme fait est parfaitement imparfait!

  157. Galérien   •  

    Nuria Boivin a écrit:

    "Je m’occupe actuellement d’une femme qui dans sa souffrance et aprés avoir été malmenée dans beaucoup d’églises pendant tant d’années, bléssée, battue, traitée de folle, massacrée mais encore vivante, respire encore. Et au travers de son témoignage le Saint Esprit m’a montré que faute de soutien pastoral, Jésus le Sauveur s’était occupé d’elle Lui-même, Il est le Sauveur qui libère… quand Il ne trouve personne il intervient lui-même. Cette femme aujourd’hui va de mieux en mieux car simplement on l’aime et on l’écoute. Certes un temps de délivrance viendra encore, mais simplement être à son écoute et prier avec elle lui procure un bien fou, surtout la prière en langues: sa personnalité a changé, sa vie a changé, tout est en train de changer. Même son visage change, tout cela parce que quelqu’un prend la peine de l’écouter et la comprendre."

    Voilà quelque chose que j’aimerais vivre.
    Simplement quelqu’un pour m’écouter et pleurer avec moi. Il y a des torrents de larmes que seul, je n’arrive pas à faire sortir.

    Michelle: Comme j’ai vu que tu habitais la Suisse, ce ne sont pas les (bonnes) églises et les (vrais) chrétiens qui manquent là-bas! Je pense sincèrement que si tu demandes à Dieu un ami et un frère, il va te le faire rencontrer!

  158. nell   •  

    bonjour michelle,
    peux-t’on trouver tes livres au burkinafaso?
    merci, sois bénie au nom de Jesus et je prie pour toi chaque matin pour la protection et la bénédiction, tu nous apportes pour ce temps les enseignements necessaires pour agir et grandir! encore un grand merci à notre Seigneur et à toi aussi, qu’IL renouvelle tes forces et te bénisse!
    Nell.
    Michelle: je n’en sais rien! j’ai des livres qui se promènent unpeu partout dans le monde, mais je ne suis jamais allée au Burkina. Il y en a un peu dans la librairie Life, à Abidjan, ou dans des librairies chrétiennes au Bénin ou au Togo, mais en nombre restreint. Il vaut mieux les commander à la CLC ou chez RDF (liens sur ma page d’acceuil et dans la page livres)

  159. Fabien   •  

    Note Michelle: Fabien nous transmet ci-dessous une analyse approfondie, solidement appuyée sur la Bible, sur le sujet, écrite par Eliane Collard dans Vox Dei. J’espère qu’elle achèvera de renverser cette énorme « hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu » qu’est devenue la psy dite chrétienne…et, pour des inconvertis qui se promèneraient sur ce blog, qu’elle leur donnera envie de connaître ce que le monde qui a recours aux psychanalystes et psychothérapeuthes ne connaît pas: la vraie guérison du coeur, par la réconciliation de l’homme avec son Créateur, grâce au sacrifice de Jésus !

    Les sciences humaines au secours de celui qui a été oint pour guérir les cœurs brisés

    Aujourd’hui, les sciences humaines sont largement admises dans tous les milieux de la société comme le moyen le plus efficace permettant de soigner l’âme de l’homme considérée alors comme le moteur de son être. L’âme de l’homme est le lieu où se trouvent logés les éléments les plus intimes de sa personnalité : ce qui fait qu’il est qui il est, et qu’il agit comme il agit.

    Comme le corps, l’âme de l’homme est dotée de ce que j’appellerais des sens ou plutôt « facultés » qui permettent une expression extérieure de ce qui se passe à l’intérieur. Ces facultés peuvent être classées en trois grandes catégories : la volonté, l’intelligence, et les sentiments ou émotions. La rupture de la relation de l’homme avec son Créateur affecte profondément l’équilibre de ces trois facultés. J’ai déjà dit que la communion de l’esprit de l’homme avec Dieu permettait à son âme de refléter la personnalité de Dieu. Ainsi en harmonie avec Dieu, l’homme était en harmonie avec lui-même et avec ses semblables. La rupture de la relation avec Dieu brisait irrémédiablement cette harmonie.

    Avant l’apparition du péché il n’y avait pas de conflit dans la volonté de l’homme, car elle ne recevait que les données de l’Esprit de Dieu pour faire le bien. Ce n’était plus le cas après. Et même lorsque nous devenons chrétiens, il y a une lutte qui s’engage au début dans notre âme au niveau de notre volonté : l’apôtre Paul dit aux Romains (Romains 7. 19- 21) : « car je ne fais pas le bien que je veux et je fais le mal que je ne veux pas. Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui le fait c’est le péché qui habite en moi. Je trouve donc en moi cette loi : quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi.. ».

    Quand nous venons à Christ, nous devons naître de nouveau (ce n’est pas toujours le cas, il y a des personnes qui font une confession de foi sans connaître forcément la nouvelle naissance ); lorsque nous naissons de nouveau, nous sommes appelés de « nouvelles créatures » : 2Corinthiens 5. 17. Seulement parfois, cette nouvelle création met du temps à s’installer et il arrive même qu’elle cohabite quelques temps avec l’ancienne création appelée dans la parole de Dieu « le vieil homme » ou la « chair » qui, elle, a ses lois. Et cette cohabitation continuera avec ses luttes et découragements, pendant plus ou moins longtemps jusqu’à ce que mort s’ensuive pour une des deux créations, soit le vieil homme (l’ancienne création) soit le nouvel homme (la nouvelle création).

    Il est cependant prévu que ce soit l’ancienne création qui subisse ce sort ! En attendant cette mort, nous connaissons ce disfonctionnement au niveau de la volonté.

    L’intelligence de l’homme aussi a souffert de la rupture de la relation avec le Créateur. Elle est le siège de la connaissance, de la sagesse et du raisonnement qui permettent à l’homme d’appréhender le monde qui l’entoure de façon à y vivre en harmonie. Cependant, nous devons admettre que c’est souvent loin d’être le cas. Sans dire que l’homme est idiot, on ne peut dire qu’il a réussi à mobiliser les facultés de son intelligence au mieux pour son bien-être ou son bonheur. Mais c’est même souvent le contraire et cela parce que son intelligence ne subit pas toujours l’influence du Saint-Esprit. L’intelligence de l’homme semble plutôt au service de son ego dont il devient de plus en plus conscient. Cette intelligence non renouvelée par l’Esprit de Dieu fait aussi partie du vieil homme qui loge dans l’âme de l’homme non régénéré.

    Quant aux sentiments, des trois facultés de l’âme humaine, ils semblent être celle qui a été le plus affectée par la rupture de la relation avec Dieu. Dans les sentiments, nous trouvons trois types d’émotions : des émotions affectives conçues pour permettre à l’homme d’aimer; des émotions de désir conçues pour permettre à l’homme de prendre du plaisir dans des choses qui font du bien à tout son être : corps, âme et esprit ; et enfin, des émotions de sensibilité qui font que l’homme peut se sentir heureux dans son âme avec des répercussions bénéfiques pour son corps. La rupture de la relation avec le créateur a introduit un bouleversement dans l’harmonie émotionnelle prévue par Dieu pour l’homme.

    C’est ainsi que depuis l’apparition du péché, s’est glissé un nouvel élément dans le cadre des émotions affectives de l’homme : il est désormais devenu capable d’éprouver aussi de la haine et contrairement à l’amour, la haine ne fait pas de bien à l’homme mais le détruit. De même, dans le cadre des émotions de désir, l’homme est également devenu capable d’éprouver du plaisir pour des choses qui lui font du mal et qui détruisent son corps, son âme et son esprit, étant comme incapable de faire autrement. Quant aux émotions de sensibilité, nous pouvons constater qu’elles permettent à l’homme de ressentir non seulement des émotions positives comme la joie et le bonheur mais également des émotions négatives comme la tristesse, la peur, la crainte, la douleur et toutes sortes de blessures émotionnelles qui font que l’homme, loin d’être à l’intérieur de lui-même dans un équilibre harmonieux, apparaît tourmenté et comme handicapé émotionnellement dans une âme atrophiée qui ne se développe pas de façon cohérente comme l’avait prévu le Créateur.

    C’est pour tenter de pallier à cette incohérence fonctionnelle que l’homme a élaboré au travers des sciences humaines, toute une batterie de « solutions-médecine » pour tenter de soigner une âme dite malade. C’est ainsi qu’a commencé à apparaître, puis à se répandre largement, toute une psychologie, comportementale ou autre, ayant vocation de permettre une meilleure communication entre les hommes pour leur donner les moyens de connaître une sorte d’harmonie intra et interpersonnelle (à l’intérieur d’eux et avec les autres) : nous entendons parler d’analyse transactionnelle, de programmation neurolinguistique ou d’autres grands mots très branchés.

    Il est vrai que ces « méthodes » paraissent intéressantes en ce qu’elles permettent d’anticiper ou gérer au mieux les crises internes ou relationnelles qui font que les hommes se font tant de mal entre eux, par leur comportement et des paroles qui peuvent avoir un impact tant dans les émotions affectives que dans les émotions de sensibilité.

    J’ai cependant noté que celui qui a inventé la PNL (technique dite de programmation neurolinguistique) a dit que c’est à la fois un art, un ensemble d’outils et une « philosophie de vie ». Mais s’il est concevable et même tout à fait appréciable que ces outils ou philosophie de vie soient à la portée de non chrétiens (ceux qui n’ont pas encore connu Celui qui a été oint pour guérir les cœurs brisés et libérer les captifs), n’est-ce pas le rôle de la parole de Dieu de produire ce résultat dans la vie des chrétiens lorsqu’elle est utilisée par le St Esprit (2Timothée 3. 16) ? Le développement du fruit de l’Esprit dans nos vies (l’amour, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi) selon Galates 5. 22, a entre autres pour but de nous permettre de mieux vivre avec nous-mêmes et avec les autres.

    En outre, la psychologie, telle que développée par l’homme, a aussi comme ambition d’interférer dans le domaine de l’intelligence et de la volonté de l’homme pour tenter de lui permettre de retrouver l’harmonie perdue. Ainsi, pour ce qui est de l’intelligence, il existe des « méthodes » dites de développement de la personnalité, de dépassement de soi pour réaliser son plein « potentiel » ; ces méthodes sont particulièrement à la mode dans les séminaires dits de motivation pour cadres d’entreprises dans le but de dynamiser leur intelligence ou force de travail. Or il se trouve quelques versets de la Bible qui laisseraient entendre que la parole de Dieu aurait aussi bien ce pouvoir si nous croyons qu’elle dit vrai : Josué 1. 8 « Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médites-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras ». Voilà qui devrait être plus facile que dans le temps, maintenant que la parole est censée être inscrite sur les tables de notre cœur.

    La psychologie dans son prolongement thérapeutique a également réussi à s’approprier le phénomène de l’hypnose pour en faire une science humaine propre à soigner les blocages de la volonté ou les névroses issues de ce qui est couramment appelé l’inconscient psychique.

    Je ne veux pas jeter le discrédit sur ces « méthodes ». Il est vrai que la psychologie en tant que science humaine apporte un éclairage non négligeable aux comportements humains et à la vie en société ; mais je dois aussi être honnête en admettant que la psychanalyse et les psychothérapies (même enrobées de christianisme) n’ont nullement la capacité de soigner durablement l’âme humaine non régénérée, ni de guérir l’âme humaine régénérée, n’en déplaise à Freud, Erikson et leurs amis! Ces méthodes peuvent sembler bonnes en elles-mêmes, seulement elles sont condamnées à demeurer inefficaces pour une restauration définitive de l’équilibre psychique. Ces solutions pêchent souvent par la négation de la source du problème qui a introduit le disfonctionnement dans l’âme : le péché.

    Vouloir soigner une âme non régénérée, c’est vouloir soigner le vieil homme, la nature adamique déchue de l’homme, qui se trouve logée dans l’âme au travers de sa volonté, son intelligence et ses sentiments non renouvelés par l’Esprit de Dieu. Or, problème fondamental, le vieil homme ne se soigne pas, il est destiné à mourir. L’âme non régénérée n’a pas « besoin » principalement de guérison, mais de libération ; son besoin se situe plutôt au niveau du péché dont il a besoin d’être débarrassé.

    La psychologie en tant que science ou « étude » de l’âme de l’homme ou des relations humaines n’est pas vaine ou inefficace, lorsqu’il s’agit d’une psychologie -ici je parle de l’étymologie d’un terme qui parle d’une science donnant une connaissance de l’âme- de Dieu, issue de Sa sagesse à Lui, pour régir des relations humaines défectueuses ; et cette sagesse-là n’a pas fait son apparition avec Freud ou ses collègues; elle existe dès la fondation du monde.

    J’en veux pour preuve la Parole de Dieu qui nous enseigne comment vivre en bonne intelligence afin de nous faire du bien et non du mal. Dieu développe en nous, par le St-Esprit, une science comportementale qui n’a rien à envier aux méthodes d’analyse transactionnelle ou de programmation neurolinguistique proposées par la psychologie développée par l’homme. D’ailleurs Dieu n’a pas prévu que ce soit le monde qui apporte la solution à l’Eglise mais bien plutôt l’Eglise qui apporte la solution qu’elle a en la personne de Jésus au monde ; et si elle le peut, ce n’est pas à cause d’une vision élitiste ou triomphaliste, mais bien parce que sa tête, Jésus-Christ, est la solution.

    La source de la psychologie divine (si je puis utiliser ce terme qui me dérange quelque peu, je dois l’avouer) en matière de science comportementale se trouve, non dans des manuels de psychologie appliquée, mais dans la Parole de Dieu. Si nous n’en sommes pas convaincus, lisons les paroles de notre Seigneur Jésus-Christ dans les évangiles ou les Proverbes, l’Ecclésiaste et bien d’autres livres de la Bible.

    L’analyse transactionnelle telle que connue couramment nous apprend que nous anticipons les réactions de nos interlocuteurs en les influençant positivement ou négativement par le contrôle de notre propre comportement ; la Bible nous dit d’aimer non seulement ceux qui nous aiment mais aussi nos ennemis et de faire aux autres tout ce que nous voudrions qu’ils fassent pour nous. De surcroît, il paraît que c’est le rôle du St-Esprit de développer en nous les fruits de l’Esprit, comme la maîtrise de soi (qui nous permet d’exercer un contrôle sur nos propres réactions) et d’autres qui sont capables -si nous en croyons ce que dit Dieu-, de développer en nous des schémas de pensées différents de ceux que nous avions dans le passé lorsque nous étions loin de Dieu.

    Ceux qui pratiquent la programmation neurolinguistique apprennent à maîtriser leur langage pour mieux vivre en société les uns avec les autres ; la Bible nous parle en long et en large des bienfaits et des méfaits de la langue pour l’âme, l’esprit et le corps de l’homme. Lisons, pour nous en convaincre, l’épître de Jacques ainsi que les Proverbes et l’Ecclésiaste.

    Par ailleurs pour ce qui est de l’hypnose, je ne la reconnais tout simplement pas comme une science « humaine », mais plutôt comme une science à la source « occulte », faisant partie de la panoplie du paranormal. Certains pensent que ce n’est qu’une technique humaine qui se limite au domaine du psychisme sans aucune interférence dans le spirituel. Cependant, nous ne devons pas ignorer qu’un nombre non négligeable de ceux qui pratiquent cette technique admettent qu’il s’agit pour eux d’une technique faisant partie du paranormal appelée encore « la parapsychologie ». Or, la parapsychologie prétend se tenir à la limite de l’âme et de l’esprit.

    En fin de compte, ceux qui utilisent l’hypnose y ont recours pour obtenir des résultats que seul l’Esprit de Dieu peut produire sur l’âme et le corps de l’homme et c’est pour cela que je crois que, même exercé au travers de l’âme, il s’agit d’un pouvoir ou d’une technique (appelez-le comme vous voulez) qui ouvre une porte sur le monde spirituel mais de la mauvaise façon.

    L’hypnose est utilisée parfois pour tenter d’agir sur les blocages de la volonté : comme je l’ai dit tout à l’heure, Paul disait que nous ne faisons pas le bien que nous voulons, mais nous faisons le mal que nous ne voulons pas. L’hypnose est utilisée, par exemple, pour permettre aux personnes de faire ou ne pas faire certaines choses, et ce, malgré leur volonté, car l’hypnose suppose une absence d’initiative comportementale.

    Certains diront bien sûr que si ce sont de bonnes choses, comme par exemple être débarrassé des dépendances telles que l’alcool ou les drogues, pourquoi pas? Et peu importe que la volonté de l’homme soit violée ou contrôlée!

    Je ne partage évidemment pas cet avis!

    Malheureusement beaucoup croient l’hypnose Ericksonienne (l’hypnose sous sa forme moderne vulgarisée en psychothérapie) sans danger pour l’esprit malgré l’état de transe du patient qu’elle intègre souvent.

    Une tentative d’utilisation de l’hypnose dans un domaine réservé à l’Esprit de Dieu, c’est celle de la guérison des névroses de l’inconscient psychique. C’est un leurre de penser qu’un tel résultat puisse être obtenu par une technique purement humaine, car nous sommes là à la frontière de l’esprit de l’homme. C’est un réel danger que de tenter d’y accéder par le pouvoir apparent de l’âme: c’est une grande porte ouverte à l’infestation démoniaque.

    Pourtant nombre de chrétiens pensent que l’hypnose ne ressort pas du domaine spirituel ; non seulement je pense qu’elle l’est, mais je pense aussi qu’elle présente bien des points communs avec l’œuvre de la chair appelée « sorcellerie ou magie» (Galates 5. 20) ; c’est en effet, ni plus ni moins, une manipulation de la volonté de l’homme, pour obtenir un résultat sans que son vouloir soit impliqué: c’est une forme de sorcellerie.

    Ce n’est certes pas la façon d’agir du St-Esprit de Dieu en nous, car Il requiert toujours notre adhésion par notre volonté pour agir dans nos vies. Et quand cette volonté n’est pas activée, il est dit qu’il nous donne le vouloir et le faire si nous sommes chrétiens. Le croyons-nous ?

    Je ne pense pas que ce qui est appelé l’inconscient psychique soit une donnée exclusive de l’âme. Car la conscience n’est pas une donnée de l’âme mais de l’esprit de l’homme, j’en parlerai pus loin. Dans la conscience (qui se trouve donc dans l’esprit), il y a des données qui parviennent à l’homme au travers de son âme (intelligence connaissance); ainsi, on peut parler d’inconscient psychique lorsque la conscience de l’homme (localisée donc dans son esprit) recèle des choses enfouies si profondément, qu’elles ne sont pas parvenues à sa connaissance dans son âme. Cependant, ces choses inconscientes n’en affecteront pas moins son âme au niveau des émotions et sentiments. Aussi, pour faire remonter ces choses on ne va pas aller dans l’âme de l’homme, mais dans son esprit (pour guérir un malade, un médecin ne traitera pas les effets de la maladie mais plus judicieusement ses causes ou racines).

    C’est pour cela que si l’hypnose a cette ambition, je crois que c’est une méthode « spirituelle » qui agit bien au niveau de l’esprit de l’homme.

    Ne soyons pas ignorants de ces choses, la parole de Dieu dit que c’est l’esprit de l’homme qui sonde les choses de l’homme. Or, si quelque chose est enfouie, il sera bien question de « sonder » pour la faire remonter. Lorsque le chrétien se tourne vers le St Esprit pour cela, Il peut espérer le voir faire remonter ces choses par le biais d’une parole de connaissance ou de révélation et toujours dans un but de guérison, car il n’est pas bon de faire monter à la surface des causes de névroses qui ne sont pas gérées une fois pour toutes, afin de pouvoir passer à autre chose. Si ce n’est pas l’Esprit de Dieu qui fait remonter ces choses, il est bon de se demander quel esprit les fait remonter par le biais de l’hypnose, puisque c’est spirituellement (Esprit de Dieu ou autre esprit) que ces choses de l’esprit de l’homme sont sondées.

    La psychologie et toute sa batterie de solutions-médecine sont très répandues maintenant dans notre société où c’est à la mode de se proclamer psychothérapeute, bien que certaines dérives soient en train d’être mises en lumière par les autorités dans le but de réglementer prochainement les professions de psychothérapeutes et psychanalystes où il semble que tout et n’importe quoi peut se produire.

    Et l’Eglise n’est pas non plus en reste par rapport à cette tendance du nouveau siècle. C’est à croire que l’on voudrait reformuler l’évangile de Jean versets 1 à 3 comme suit : « Au commencement était le psy ». Ainsi je constate que depuis quelques temps on ne parle plus trop en milieu chrétien de « cure d’âme » ; ce terme est peu à peu remplacé par celui plus moderne et branché de « relation d’aide » qui lui-même devient de plus en plus quelque chose appelée parfois du nom de « psychothérapie chrétienne ».

    Je me suis souvent demandée ce que cette appellation pouvait bien signifier. Ce n’est pas une mauvaise chose d’aider les gens à s’en sortir! Mais si l’Eglise leur propose la même chose que les psy, autant qu’ils aillent voir des professionnels! Mais je crois que si les gens viennent à Dieu, c’est qu’ils cherchent autre chose que ce que les psy pourraient leur apporter au niveau de la guérison intérieure. Et si, d’aventure, il nous prenait l’envie de rétorquer que l’Eglise n’est pas à la hauteur, en serait-il de même de la personne de Christ au point qu’Il ait besoin, pour agir dans les vies, de l’aide de ce que l’homme a élaboré dans son humanité limitée ?

    Il n’y a pas très longtemps, quelqu’un m’a fait part de son point de vue alors que je lui disais ma réserve quant à l’efficacité des solutions-psy dans le cadre de l’Église de Jésus-Christ ; il m’a répondu que même si les gens ne vont pas forcément mieux après, on ne peut pas dire qu’ils vont plus mal, ce qui ne serait pas forcément le cas si l’on n’avait rien fait du tout ; et il a ajouté que ne rien faire peut, dans certains cas, être assimilé à de la non-assistance à personne en danger. Et la question qui me vint naturellement suite à cela, fut : « Où se trouve alors, dans l’Église, parmi toute cette batterie de solutions-psy, le Jésus qui a été oint afin de guérir les cœurs brisés et de libérer les prisonniers (Esaïe 61)? ».

    Si ces paroles n’étaient que du mensonge, je ne serai pas satisfaite. Mais, fort heureusement, je sais que c’est la vérité. Si donc j’ai des réserves quant à la psychologie humaine, je n’en ai aucune par rapport à la méthode de Celui qui a créé l’âme!

    En somme, la psychologie de l‘homme, en voulant soigner l’âme de l’homme, ne peut lui porter aucune consolation viable capable de la restaurer de façon à lui permettre de retrouver l’équilibre originel. La source du problème est le péché; or, nombre de psychothérapeutes disent à leurs patients qu’ils doivent se débarrasser de l’idée même du péché, car elle les empêche de se réaliser et de s’épanouir dans leur être intérieur. Cela n’est pas faux ; c’est même une très bonne analyse, car c’est exactement ce que produit le péché dans l’homme!

    Seulement, la solution n’est pas dans la négation de l’idée du péché ou son évacuation, mais dans le pardon du péché obtenu en amenant le vieil homme à la croix.

    On parle aussi beaucoup de coaching en ce moment, mais pour le chrétien il n’existe pas de meilleur coach que le St Esprit ; c’est en effet le « conseiller » par excellence. Selon la Parole de Dieu (le manuel de vie!), Il nous « entraîne » de telle sorte que notre volonté est boostée pour entrer dans la destinée d’accomplissement que Dieu a prévue pour notre vie. Lors de cet entraînement, il ne nous dit pas que nous sommes les plus beaux, les plus forts, les plus intelligents!… Le travail du St-Esprit consiste plutôt à nous installer progressivement en Celui en qui sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance : voilà qui présente des fondations plus fiables pour tenir durablement dans une nouvelle identité. Mais il est important de savoir qu’une bonne partie de cet entraînement se passe dans la vallée de la mort où le vieil homme est mis K.O.

    Nous pouvons tenter de soigner l’âme non régénérée en lui appliquant des méthodes, elle n’atteindra jamais un développement mâture indépendant, et même si elle se développait, ce développement serait malgré tout incohérent par rapport au modèle original dont elle resterait éloignée. C’est pour cela que des gens qui semblent aller « mieux » après des psychothérapies ne pourront s’en passer et en deviendront esclaves. Tout cela semble bien loin de l’affranchissement que procure le Fils de Dieu (Jean 8. 36).

    La « psychologie » de Dieu, c’est au contraire celle qui permet le développement de l’âme régénérée en libérant l’individu. L’âme est en effet appelée à se développer tout comme le corps et l’esprit. Nous savons que le corps de l’homme grandit : nous sommes enfant, devenons adolescent, puis adulte…, cependant il y a des circonstances qui font parfois qu’un corps physique ne grandit plus alors qu’il le devrait ; le corps spirituel suit le même schéma : nous sommes des bébés spirituels, puis nous grandissons spirituellement, et comme cela se produit pour le corps physique, il y a des circonstances qui font que le corps spirituel ne grandit pas alors qu’il le devrait ; enfin, le corps psychique (l’âme) n’échappe pas à cette similitude : nous sommes des bébés psychiques, puis des enfants psychiques, mais nous sommes appelés à devenir des adultes dans notre âme aussi ; n’oublions pas que dans l’âme il y a non seulement la volonté et les émotions mais aussi l’intellect avec sa faculté de raisonnement ; or, l’apôtre Paul admet que nous sommes appelés à grandir dans le raisonnement (1 Corinthiens 13. 11) : « Lorsque j’étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant ;je raisonnais comme un enfant ; lorsque je suis devenu homme, j’ai fait disparaître ce qui était de l’enfant ».

    Dans un autre passage, il parle aussi de l’importance de grandir dans le raisonnement (qui fait partie des données de l’âme) : il s’agit du verset 20 du chapitre 14 de sa première lettre aux Corinthiens (français courant) : «Frères ne raisonnez pas comme des enfants ; soyez des enfants par rapport au mal, mais soyez des adultes quant à la façon de raisonner ».

    Le corps psychique appelé l’âme n’est pas le « vieil homme ». S’il est vrai que le vieil homme a vocation à remplir l’âme lorsque celle-ci n’est pas régénérée, pour le chrétien né de nouveau, le corps psychique (l’âme) est censé être habité par l’homme nouveau créé en Christ selon Dieu. Quand c’est le cas, l’âme n’est pas une mauvaise chose dont il faut se méfier, car même lorsqu’il nous est dit de marcher par l’Esprit afin de ne pas accomplir les désirs de la chair, nous avons besoin, pour y parvenir, de notre âme comme de notre corps, car nous sommes des êtres tri dimensionnels : c’est l’âme (par la volonté et l’intelligence) qui fait la jonction entre l’esprit et le corps en permettant à ce dernier d’obéir à l’Esprit de Dieu. Les données de l’âme sont bénéfiques pour l’être humain lorsque cette âme est soumise à l’Esprit de Dieu et c’est « en principe » le cas de l’âme régénérée.

    Le renouvellement de l’intelligence qui se produit dans notre âme lorsque nous sommes régénérés dans notre esprit revenu à la vie, facilite grandement l’action de la grâce de Dieu dans nos vies en nous évitant de tomber dans les accomplissements religieux qui ne satisfont que l’ancienne nature sans jamais pouvoir accomplir la justice de Dieu. Et c’est précisément par le renouvellement de notre intelligence que nous sommes progressivement transformés pour devenir conformes à l’image de Christ (ce qui est la restauration du plan de Dieu pour notre âme), en ayant désormais la capacité de discerner ce qui est bon, agréable et parfait (Romains 12. 2). Mais ce corps psychique ne nous arrive pas « fini » à notre naissance spirituelle, il est appelé à se développer comme les deux autres corps (le physique et le spirituel).
    La Bible dit que notre âme doit prospérer : 3 Jean 2. Elle le fait lorsque le chrétien grandit dans le fruit de l’Esprit : de même que les œuvres de la chair (Galates 5. 19) nourrissent l’âme non régénérée, le fruit de l’Esprit est la nourriture de l’âme régénérée. Galates 5. 22 nous parle de toute une gamme de fruits de l’Esprit qui sont pour la plupart ni plus ni moins que des émotions affectives, de désir et de sensibilité qui affectent positivement l’âme du chrétien. Ces fruits viennent de l’influence de l’Esprit de Dieu sur l’âme du chrétien qui se soumet au St Esprit par le biais de son esprit. C’est cette influence bénéfique qui rejaillit sur sa volonté et son intelligence pour lui donner la possibilité de revêtir l’homme nouveau crée en Jésus-Christ pour lui selon Dieu, afin qu’il marche en nouveauté de vie. C’est ce processus qui le fait grandir et prospérer pour atteindre la stature parfaite de Christ.

    Mais l’âme régénérée peut ne pas connaître la croissance ; et c’est là que l’arsenal de la méthode divine prend toute sa place. Je l’ai vraiment compris il y a quelques temps alors que je priais avec une personne dont le cœur avait été brisé; le St Esprit m’a fait voir son corps psychique ; je n’avais pas pensé réellement, avant cela, à la « réalité » du corps psychique. J’étais stupéfaite de cette vision.… Le Seigneur m’a fait voir et comprendre au travers de cette vision, comment le corps psychique même régénéré peut avoir du mal à se développer lorsque le siège des émotions affectives est encore affecté de nombreuses blessures du passé. Seulement, la solution ne se trouve pas dans la psychologie humaine, mais uniquement en Celui qui a été oint pour guérir les cœurs brisés et les restaurer conformément à la volonté de Dieu qui est bonne, agréable et parfaite afin que Jean 10. 10 devienne une réalité vécue par ceux qui sont affligés dans leur âme.

    On peut tenter de « soigner » un cœur brisé, mais il est important de saisir que Jésus est le seul capable de « guérir véritablement» les cœurs brisés et de porter ainsi la véritable consolation à ceux qui sont affligés dans leur âme ; car non seulement c’est Lui qui nous débarrasse du péché qui affecte notre âme, mais encore Il est le seul capable de nous débarrasser des « conséquences » de ce péché (le nôtre, ou souvent celui des autres contre nous, c’est-à-dire toutes les offenses que nous avons pu subir et qui ont fait de nous des handicapés psychiques). C’est pour cela que, bien que reconnaissant l’apport significatif des sciences humaines dans la compréhension du fonctionnement de l’âme humaine, je dis qu’elles demeurent néanmoins une source trompeuse de « consolation » lorsque nous croyons y trouver la solution à nos afflictions.

    Et nous ferions bien d’accorder une attention particulière à l’avertissement de Paul en Colossiens 2. 8 : « Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les principes élémentaires du monde, et non sur Christ ».

    Nous aurons beau l’appeler « Psychothérapie chrétienne », sa source n’en sera pas moins le « Prince de Grèce » dont l’esprit est contraire à l’Esprit de Dieu. Il parle d’ « accomplissement de soi », là où l’Esprit de Dieu parle de « mort à soi ».

  160. MICHEL CHEVALIER   •  

    Chère Michelle, tu ne te feras pas que des amis avec cela ! Ton énoncé est tres fort…mais quand meme , tu sembles avoir touché madame Claire Poujol droit au coeur ! Elle est une femme de Dieu accomplie à ce que je crois et quelle soit perturbée a ce point m’interpelle. J’espere que tu auras une conversation avec elle en privé…il y a beaucoup d’âmes chretiennes en jeu ici. J’espere que tu as une bonne forteresse spirituelle autour de toi car ce sont des boulets de canons que tu vas te prendre !! (serieusement).

    Mais Michelle, on ne peut pas retourner à l’orthoxie "juive" et se fermer a tout ? Quoi que la psychologie je n’ai jamais eu à y recourir et ceux pour qui j’ai prié et qui avait été sous cette sorte de traitement, c’était dur et à la fois insaisisable…presque impossible a toucher le but!Oh aussi, par contre faut-il foutre par dessus bord la psycho…? La culture greco est présente partout. A mon avis et selon Alain Decaux, Paul etait imprégné de la culture greco-romaine puisque venant de la diaspora ?( Tarse ).Et en théologie, du moins neo-testamentaire, la manière d’ecrire de l’apôtre nous montre bien cela.On voit bien la brillance (divine ) d’esprit de celui-ci (de sorte)qu’il ébranla serieusement la table des 12 de Jerusalem ! Tu me diras: ce n’est pas de la psychologie et j’en conviens mais…et puis les 7 premier diacres , ils etaient tous de la diaspora et donc immergés ou sous l’influence du prince de grece ? Y a-t-il un côté positif a la chose grecque…J’essaie de comprendre tout simplement.Tout le N-T a été ecrit en grec…?Sauf Luc, et encore on n’est pas certain. Mais Michelle ,l’endroit le plus fort dans ton article et c’est quand même la que tu marques des points, c’est quand tu dis "qu’il parle d’accomplissement de soi, là ou l’Esprit de Dieu parle de mort a soi". ET vlan…La tu as raison. Je ne suis pas encore convaincu que tout ca est diabolique. Je reflechis…

    Michelle: Moi, il m’a fallu des années de lecture de la Bible, plusl’interpallation par certains articles chrétiens qui venaient des Etats Unis, pour que je remette en question cette forteresse de pensée que j’avais que la psy était une des grandes avancées scientifiques modernes!!!J’avais applaudi durant quarante ans cette avancée, et dévoré des centaines d’ouvrages sur le sujet. Il m’a fallu être lavée par l’eau de la Parole.

    Quant à Claire Poujol, je ne pensais absolument pas à elle quand j’ai écrit cet article. Je croyais jusqu’alors qu’elle faisait une relation d’aide biblique. C’est après la parution de cet article que beaucoup m’ont envoyé des extraits de discussions sur son forum, et j’ai été horrifiée de voir qu’elle préconisait des techniques occultes, avouant les pratiquer elle-même, ainsi que des pratiques New Age. Je souhaite vraiment pour elle qu’elle abandonne toutes ces pratiques et qu’elle revienne à la saine doctrine biblique dans la relation d’aide, qui, de toute façon, sans pratique de la délivrance est très limitée. En fait, c’est elle qui, en venant protester sur mon site, a déclenché une mise en lumière de ses pratiques par divers intervenants. Jamais je n’avais eu l’intention de critiquer une personne en particulier! Je voulais seulement mettre en garde les chrétiens contre le glissement de la relation d’aide vers les techniques psy. Car ce sont les techniques psy que nous remettons en cause, surtout pour des chrétiens qui ont à leur disposition un évangile de puissance.

    Que je me fasse des ennemis quand je dis la vérité, c’est tout ce qu’il y a de biblique, hélas: " Heureux serez-vous lorsque les hommes vous haïront, lorsqu’ils vous chasseront, vous insulteront et rejetteront votre nom comme infâme à cause du Fils de l’homme " (Lu 6:22). Evidemment, comme tout le monde, je préfèrerais être aimée de tous, mais il paraît qu’alors je ne serais pas une vraie servante de Dieu…dixit Paul! De toute façon, dès que Dieu m’a levée dans le ministère, j’ai reçu des giboulées de coups de canon: une femme, cela dérange particulièrement! Va donc savoir pourquoi le Seigneur va chercher des gens comme moi? C’est SON mystère! Mais, à force, je commence à avoir un bouclier renforcé: évidemment, je préférerais que cette carapace me protège des démons plutôt que des chrétiens, mais on ne choisit pas d’être haïe ou persécutée pour le nom de Jésus. Même si on est censé être heureux, c’est souvent très triste!

  161. Isabelle   •  

    Vas faire un tour sur le forum de C.P. et tu te rendras mieux compte des horreurs qu’on y enseigne…Saul de Tarse aimait sincèrement Dieu, mais cela ne l’a pas empêché de persécuter l’Eglise….jusqu’à ce que Jésus le fasse TOMBER de son cheval et lui révèle que c’est Lui qu’il persécutait.
    Rejeter la culture grecque? C’est sûr on n’a plus beaucoup d’amis,on est même incompris de sa propre famille, mais il est écrit:"Luc 14:26 Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple."

  162. MICHEL CHEVALIER   •  

    A Isabelle ; 1- je ne suis pas l’avocat de Mrs. Poujol mais je pense du bien d’elle, elle est quand même une soeur en Christ.
    2- Paul n’est pas tombé de son cheval…il était a pied. C’est dans l’eglise C…qu’on a vu cela…mais pas dans le N-T. (en passant ! )

    Michelle Juste une petite remarque, Michel: En Actes 9, il n’est pas dit que Paul était à cheval, on est bien d’accord. Mais il n’est pas dit non plus qu’il était à pied! Il est juste dit qu’il était en chemin. Après tout, bien que ce soit peu probable, ce n’est pas impossible: les hommes qui voyageaient en ce temps -là, surtout les romains, et surtout pour un aussi long parcours, se servaient la plupart du temps de chevaux (ou d’ânes, de chameaux, etc.: Balaam avait fait le chemin sur une ânesse).
    C’est comme l’histoire de la pomme. Jamais il n’a été dit dans la Bible qu’Eve avait croqué une pomme. Ceux qui ont inventé cela devaient considérer la pomme comme le fruit le plus splendide et le plus savoureux que l’on puisse imaginer, peut-être parce que c’était le cas au moment et dans le lieu où cela a été inventé. Evidemment, à l’époque, on ne connaissait pas, à Jérusalem ou à Rome, les ananas, les mangues, les kiwis, les bananes, etc. Peut-être même pas les abricots, les oranges, ou les cerises, jamais mentionnés dans la Bible. Mais est-ce bien méchant de se tromper sur des points si mineurs? L’imaginaire populaire, une fois installé, est coriace, et l’on prend pour vérité première (et biblique!) ce qui a été raconté durant des siècles

    3- si Michelle avait son fan club on te nommerait " presidente " !!! je le dis avec humour ! En tout cas, le Seigneur t’a fait de très grands réconforts au travers Michelle et tu dois en donner toute la gloire a Jesus. Amen.

    MichellePitié, pas de fan-club pour moi! personnellemnt, je ne suis fan que de Jésus. Mais je tire tout de même mon chapeau à certains grands serviteurs (et servantes) de Dieu, passés ou présents, car ils sont pour nous des exemples de courage, de foi vivante, d’abnégation et d’amour!Je ne me mets certes pas dedans: le Seigneur a tout juste commencé à m’émonder et mes défauts se voient et mes meilleurs amis ne manquent pas de me le rappeler de temps à autres… heureusement!

  163. Isabelle   •  

    Comme tu le dis c’est au travers de Michelle (et d’autres ministères notamment les Hammond, les livres de Dereck Prince, Laurence, Lucienne et bien d’autres) car j’ai tout juste pu échanger deux mots avec elle, je ne suis pas de son fan club, mais j’intercède comme toi pour sa santé. Gloire à Dieu pour les délivrances et les guérisons que j’ai vécues depuis plusieurs mois!Si j’interviens de cette façon c’est parce qu’on en a la liberté sur ce blog, et ce n’est pas le cas ailleurs. Pourtant je ne suis pas d’accord en tout avec Michelle (et elle le sait car je suis plutôt du genre directe et sans fausse politesse).
    Comme je t’y ai invité, avant de défendre, mets-toi au courant de ce qui est enseigné sous couvert de "psychologie chrétienne". C’est difficile d’abandonner une pratique à laquelle on est familier ou attaché.J’ai dernièrement renoncé au druidisme (par lequel je voyais des guérisons), j’avais une forteresse dans ma tête qui excusait et défendait cette pratique sorcière.
    Quand à être "présidente" d’un fan club, là tu me fais bien rire, car on me l’a déjà dit. Mais un fan ne voit pas les défauts (oups) ou plutôt n’a pas conscience qu’une personne si formidable soit-elle n’est qu’humaine et donc imparfaite comme nous.
    Combien de ministères reconnus prennent du temps pour une parfaite inconnue (et je ne suis pas la seule)? Combien d’enseignements sont gratuits et accessibles? Dernièrement nous avions parlé d’un autre serviteur, car nous avions été bénis à travers lui, et nous avons été contraints de retirer tout commentaire de nos blogs.
    Je ne te connais pas, Michel, car tout ce que tu laisses voir de toi, ce sont tes photos sur ton site. Crois-moi si je bénéficie de ton ministère un jour, tu seras au courant et tout le monde aussi!

  164. Eliane Colard   •  

    Michel,
    Michelle n’est pas à blâmer pour cet article qui fait état du prince de Grèce; ce serait plutôt moi car il s’agit d’un copié-collé d’un texte que j’ai écrit dans un de mes livres et certainement, elle partage ce point de vue et c’est pourquoi elle a dû le mettre.
    Je suis assez d’accord avec Isabelle sur ce qui est d’être disciple de Jésus. Et je ne crois pas que l’on choisit de l’être pour avoir un bon cercle d’amis, bien que cela puisse aussi arriver; on ne le choisit pas non plus pour être populaire bien que le fait d’être persécuté pour notre foi ne soit pas un critère sur lequel doit forcément s’établir notre vie spirituelle.
    Je ne comprends pas ce que c’est que de retourner à l’orthodoxie juive ou se fermer à tout je dois être bien inculte. Mais ce que je crois c’est qu’il y a dans la bible des passages "fondamentalistes" pour employer ce terme (souvent ceux qui emploient ce terme semblent ne pas discerner qu’il signifie « s’appuyer sur les fondements de la foi transmise une fois pour toutes aux saints » sans rajouter ou enlever des doctrines dans le but d’appuyer des expériences ou de nouvelles révélations même venues des anges.

    Les lettres de Paul, de Pierre, de Jude, dont certaines sont assez dures, n’ont rien à envier à beaucoup de paroles de notre Seigneur Lui-même dans les évangiles ; mais je crois qu’avec le nombre d’enseignements dont nous bénéficions en ce 21° siècle, les lunettes (comprendre clés de lecture) souvent appliquées sur notre nez ( il faut croire que notre flair spirituel aussi a été altéré par tout cela) pour lire les 4 évangiles sont devenues obscurcies par la poussière accumulée, emmenée par divers vents (de doctrine).

    Evidemment à force de vouloir créer des lunettes à double foyer qui s’adaptent à notre ère post-modern tout en voulant marcher en conformité à l’évangile de l’amour de Dieu ‘évangile qui n’est bien sûr pas à l’eau de rose), nous devenons peu à peu aveugles à ce qui fait la puissance même de cet évangile (là encore, même le mot « puissance » a besoin d’être redéfini pour être bien compris tant il a été altéré). Dans ces évangiles dont nos citons souvent les béatitudes, où pourtant le Seigneur adresse un encouragement fort à ceux qui sont persécutés pour la justice, (dénoncer correctement des choses en fait partie), nous voyons que Jésus s’y révèle tour à tour comme l’Agneau de Dieu et le Lion de Juda. Il est doux et merveilleux, humble de coeur, mais tellement intraitable et implacable envers certaines choses ! Par exemple, l’enfer et le sort des perdus y sont clairement mentionnés comme nulle part ailleurs, et pas forcément comme étant le lot uniquement de ceux qui n’ont pas connu la vérité; mais parfois pour des disciples serviteurs qui n’auraient pas agi selon la volonté du maître, volonté qu’ils n’étaient pas censés ignorés je pense.

    Alors c’est quoi l’orthodoxie juive ou ne pas se fermer à tout ? Si nous cherchons premièrement le royaume de Dieu et Sa justice ( là encore comprendre ce que cela signfie réellement ne serait pas vain), tout ne devrait-il pas se mette en place dans ce que nous croyons et acceptons comme venant de Lui et en conformité à Sa parole inaltérable, sans devoir ête traité de fondamentaliste ? Car en vérité, pour ne pas être conforme au siècle présent (Romains 12) qui emploie ce terme à tort et à travers, je crois que c’st là un beau témoignage à la vérité que de l’être (fondamentaliste) car ce mot signifie que l’on aime ceux que l’on avertit
    Bien fraternellement.
    Eliane
    Michelle : Euh! Si je peux intervenir dans ce débat passionné, j’avoue (pas sous la torture) que je suis une fondamentaliste de la Bible et je tiens à l’être jusqu’au bout des orteils! Car c’est la seule source de vérité.

    Merci Eliane pour ton commentaire. Pour Michel: le fait d’utiliser l’alphabet grec et des chiffres arabes ne fait pas de nous des Grecs ou des Arabes: ce ne sont que des outils de langage. Mais si nous avons ramené des pensées tordues, provenant de nos traditions humaines, ou de notre éducation familiale, scolaire ou universitaire, – ce qui fut mon cas longtemps en matière de psy, d’humanisme, d’évolutionnisme et de bien d’autres connaissances acquises dans le monde – c’est seulement grâce à la parole de Dieu que nous pouvons être nettoyés de nos forteresses mensongères.

    Alors, si nous voyons des frères ou soeurs en Christ qui partent dans le décor, précisément parce qu’ils sont tombés dans le piège de fausses doctrines, qu’ils s’écartent de la vérité, ou, dans le cas qui nous occupe, qu’ils tombent dans des méthodes et des pratiques soi-disant " scientifiques" mais résolument antibibliques et spirituellement très nocives, n’avons-nous pas le droit et le devoir de crier: Attention, Danger !?

    Nous aurons des comptes à rendre au Seigneur si nous avons préféré nous taire, pour être bien vu de tous, plutôt que d’alerter pour sauver, quand le Seigneur ouvre nos propres yeux. Je crois que bien des chrétiens, peut-être même des pasteurs, à travers les divers intervenants et témoins dans ce débat, ont commencé à voir clair sur ce sujet, dont pratiquement personne – à ma connaissance – ne parlait en France jusqu’alors au sein des églises. Amen !

  165. MICHEL CHEVALIER   •  

    A Michelle en reponse a ta reponse au segment d’Isabelle :tu as peut-etre raison .Apres tout. Comme on dit au Quebec "à pied ,à cheval ou en Cadillac, chu toujours à côté de la trac " ( c’est juste pour le fun ! )

    Et pour ta réponse à mon segment : Non seulement tu as été une source d’intimidation pour bien des pasteurs…et tu l’es encore car tu en destabilises beaucoup. Et tu peux dire avec intelligence en 30 minutes, ce qu’ils essaient de dire pendant toute une pastorale !!!

    Michelle: tu viens de me faire exploser de rire! Pendant des années, j’ai subi de la part de certains une intimidation… " pastorale" contre moi, pour m’empêcher de me lever. Et maintenant tu me racontes que c’est moi qui les intimide?!! Seigneur, délivre-moi de cette " source d’intimidation ": je préfère devenir une source de vie. Mais je les aime, ces pasteurs, parce que je vois trop bien dans quelles difficultés beaucoup d’entre eux doivent ramer, parfois sacrifier leur propre vie et leur vie de famille …même si j’ai la dent dure contre ceux qui ne font pas un minimum de travail pastoral, tout en rançonnant leurs fidèles et en les dominant avec dureté. Mais Je ne fais alors qu’imiter mon Seigneur et Maître en Ezé 34, Jér 23 et Mt 10! Plus quelques apôtres pas tendres du tout avec les faux serviteurs et les loups

    En fait, je ne les juge pas parce que je plains, réellement, ceux qui se sont servi d’un tremplin pastoral (appelés par Christ ou auto-proclamés, peu importe) pour dominer le troupeau! Nous savons à quel point leur fin sera terrible!

    Je remercie le Seigneur de ne pas m’avoir fait pasteur! Et encore pire: femme de pasteur. Parce que les chrétiens des derniers temps sont parfois, eux aussi, très durs. Il en est même d’insupportables, du type de 2 Tim 3: 1 à 3 ou 2 Tim 4:3,4! Heureusement, il en est aussi, au milieu, des formidables, sinon nous pourrions tous rendre nos tabliers!

  166. gerra   •  

    Bonjour,
    Très intéressant ce débat, mais, comme je m’en sens éloignée, j’ai l’impression de vivre 10 siècles plus loin dans le futur, d’où me viennent mes conclusions?
    d’ou me viennent mes pensées qui sont à mille lieux de vos raisonnements! Peut être une certaine sagesse, (relative)
    Comment peut on encore croire en cette force,( que l’homme appelle Dieu), de la manière dont vous le faites Madame D’astier?
    L’homme est à la recherche, comme le chercheur dans son laboratoire de quelque chose, qui existe, (puisqu’il le cherche), dont il ne connaît pas
    l’aspect, et comme le chercheur qui ne sait pas ce qu’il cherche dans son laboratoire, il obtient des résultats qui n’étaient pas ce qu’il attendait !
    La différence entre ces deux chercheurs, est que l’un trouve un résultat concret, le croyant un résultat abstrait, qui comme le chercheur dans son laboratoire a mis des années étape par étape à aboutir, dans lequel s’inscrit, entre autres, la psychologie, qui, quoi que l’on dise fait avancer le schmilblic.
    Nous naissons vierges, sans complexes, ( je parle, évidemment de l’homme normalement constitué, physiquement, psychiquement),
    à la naissance, nous sommes confrontés, ( déjà d’ailleurs dans le sein de la mère), à deux situations qui vont s’imposer dans notre vie, nous diriger, nous forme. Ce sont, l’argent et le milieu social dans lequel nous allons naître !
    Cette situation prévaut toute considération !
    C’est là que la lutte va commencer, entre le bien et le mal, inégale à la source, dont sournoisement les aléas de la vie impose les résultats du comportement de l’homme, où la force de caractère à un rôle important, force de caractère également présent ou absent dans l’éducation.
    L’homme est curieux de nature, ce qui fait qu’il s’explore, tout en subissant les aléas de la vie, c’est là que cette homme que l’on appelle Jésus dans sa (recherche spirituelle) c’est rendu compte que (lorsqu’on est normalement constitué,), le bonheur n’est à l’apogée que si l’autre est heureux.
    Ne pas s’en rendre compte est pardonnable, on n’est pas coupable de ce qu’on ne sait ou que l’on ne connaît pas, parce que tout s’apprend sur cette terre.
    Effectivement l’homme n’est JAMAIS vraiment coupable !
    Les psychologues ont raison!
    Quant à croire si Dieu existe, il n’y a aucun doute,
    nous en avons la preuve tangible, y-a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre, plus aveugle que ……………………………..
    Dieu a créé l’homme à son image, nous dit clairement que ce Dieu que nous cherchons c’est tout simplement l’homme, avec ses qualités et ses défaut, cette force supérieure que l’on appelle Dieu qui est en nous, a automatiquement logiquement le côté obscur que nous appelons Diable ! Dieu se corrige en nous, et à avec nous lutte contre le mal.
    Que fait l’homme, il tend à créer un monde de justice avec Dieu, dont le chemin est parsemé d’horreurs innommables, ce Dieu en nous, se bat avec nous pour le bien, ce bien qui finit TOUJOURS par triompher, c’est indéniable !
    Depuis la nuit des temps l’homme adore, cette adoration, est-ce Dieu qu’il a en lui, dont il voudrait connaître le visage? mais il ne sait pas qu’il lui suffit de se regarder dans un miroir, ç’est tout, et pourtant tout nous le prouve !
    Nous avons peur de l’admettre, nous avons peur des responsabilités que cela incombe, peur de cette liberté que cette puissance en nous nous donne, peur de ses réactions, NOS REACTIONS !
    Dieu est composé de 6 milliards deux ou trois cents millions d’âmes, qui un jour peut être fusionneront, c’est alors que l’homme comprendra
    qu’il est ce Dieu qu’il a aidé à se créer en lui !
    Il se pourrait qu’alors il quitterait ces corps qu’il a habité, pour devenir une pure création de l’homme, DIEU .
    Parce que tout compte fait, tout ce que l’homme imagine finit par exister !
    Nous devons croire en l’homme parce qu’il habite avec Dieu.

    Gérardine

    Michelle: Géraldine, tous tes raisonnements philosophiques n’aboutissent qu’à une chose: réduire Dieu à la dimension de l’homme pêcheur, mortel, et rpofondément mauvais depuis la chute! Ce n’est pas du Créateur parfait, amour et que les cieux des cieux ne peuvent contenir dont tu parles. C’est du dieu du New Age et de l’Humanisme, inventé par l’homme pétri d’orgueil et qui met sa science au-dessus de Créateur de toute science. Ce dieu-là ne te sauvera pas, ni de la maladie, ni de la vieillesse, ni de la mort, ni pour l’éternité.

    J’ai connu ces temps d’arrogance, de philosophie humaniste, de new Age, avant que, dans le brisement, je cherche le vrai Dieu et que je le rencontre en la persone de Jésus-Christ. Ce Dieu-là ne se prouve pas! Il se cherche, et on ne peut le rencontrer qu’à genou! Ensuite, c’est Lui qui nous relève et nous ouvre les yeux sur le monde spirituel! Un monde de lumière bien différent du monde matériel que nous voyons et qui est notre seul horizon avant que l’on rencontre Dieu. Un abîme les sépare. Pour franchir cet abîme, il n’est qu’une porte: Jésus-Christ.

    Puisses-tu un jour, – car ton éternité en dépend – le chercher et le trouver.

  167. armony   •  

    Bonjour Michèle et tous les internautes qui ont participé à ce débat.

    Je suis tombée par hasard sur ce site et j’ai trouvé très intéressant que chacun puisse s’exprimer ce qui m’a permis de réfléchir et d’analyser, avec l’aide de Dieu, tout ce qui a été dit.
    Mon parcours de vie m’a conduit à expérimenter toutes sortes de choses bonnes et mauvaises.
    J’ai touché à l’occultisme, à la méditation indouiste, au tarot marseillais, j’ai eu une enfance affectivement pertubée par un manque affectif parental et vécu le rejet de mes proches. Ma vie d’adolescente a aussi été perturbée et pour finir à l’âge adulte je désespérais de pouvoir trouver enfin une réponse au sens de la vie. Il faut dire qu’il me manquait une chose essentielle et même vitale… Je le sentais bien mais je ne savais pas de quoi il s’agissait ! J’ai mené une vie de désordre, avec des envies de suicide et une déprime qui me guettait continuellement. J’avais accumulé de l’amertume, des blessures et bien sûr la notion du péché m’était étrangère jusqu’au jour, où, enfin, quelqu’un m’a annoncé la bonne nouvelle de Jésus-Christ.

    Cette nouvelle m’a boulversée car je pensais que le petit Jésus dans la crèche, c’était juste pour décorer le dessous du sapin de Noël. Une belle fable quoi ! Quelle révélation lorsque j’ai appris le message d’amour de Dieu pour moi. Quelle joie de connaître enfin un amour inconditionnel !
    Mon Créateur que je cherchais sans le savoir, mon vrai Papa…J’ai dévoré la parole de vie pour découvrir ma nouvelle appartenance et j’ai cherché de tout mon coeur à me conformer au message divin. Plus j’étais nourrie, plus j’entrais dans une Grâce et la paix, plus je méditais la parole et plus mon intelligence se renouvellait. Ma nouvelle identité en Christ à comblé tous les manques. Un verset que j’affectionne particulièrement m’a parlé droit au coeur : "venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés et je vous donnerai du repos" quel merveilleux message et il est pour tout le monde !

    Cela fait maitenant plus de vingt ans que Jésus fait quotidiennement l’objet de mes pensées.
    Depuis ma conversion j’ai rencontré bien des combats et je sais que c’est pas fini. Par le passé, je pensais que la psychologie pouvait résoudre mes problèmes. J’ai mis quelques années à comprendre qu’il y avait un danger. Celui de m’éloigner de mon Seigneur, car cet intérêt était en fait un piège dans mon raisonnement pour m’empêcher d’aller à la source qui pourrait me désaltérer pleinement. Une sorte de substitut et même une forme d’idolâtrie. De plus, je n’ai jamais vu des changements bénéfiques chez les personnes qui consultent des psys. Je suis certaine qu’il s’agit d’une séduction pour le chrétien. Par contre, j’ai travaillé dans un hôpital psychiatrique et je suis reconnaissante vis -à-vis de Dieu, car toutes ces personnes malades qui ont besoin d’être soignées, vers qui iraient-elles ? Il y a tant de désespoir et de souffrance dans ces hôpitaux et à ma connaissance beaucoup de chrétiens ont peur de ces gens. Ils n’osent même pas les approcher. J’ai souvent vu de la compassion de la part du corps médical qui les soignent. Je suis donc perplexe, faut-il penser que ses hôpitaux ne devraient plus exister ? Les chrétiens ont-il le pouvoir ou la puissance de l’Esprit pour chasser toutes les maladies afin de fermer ces établissements ?

    Par contre, il nous faut amener toute pensée captive à l’obéissance de Jésus-Christ et à mon avis la nouvelle tendance d’introduire la psychologie dans l’église est un piège du Diable qui veut nous tenir captif et empêcher le corps de Christ de combattre avec les armes décrites dans la bible, et de ce fait, le manque de foi paralysera le potentiel qui est en chacun pour être des instruments entre les mains du Père. Il me semble essentiel de se soumettre à l’autorité de la Parole pour éteindre les traits enflamés du malin. Je remercie Michèle d’Astier pour sa franchise et sa persévérance à avertir les gens du danger qui les guette! A vous qui êtes contre ses propos, je vous propose de reconsidérer vos voies devant le Seigneur, et lui seul, pour lui demander conseil.

    A celui qui est blessé et déçu par les chrétiens, remettez votre sort à l’Eternel et demandez lui de l’aide pour vous guérir et vous remplir d’amour, de pardon vis à vis des personnes qui vous ont fait de la peine. Je vous assure qu’il le fera…Louez l’Eternel et croyez qu’il tient votre destinée dans sa main si vous le laisser agir.

    J’ai vécue une délivrance d’esprit de mort car ma vie a été menacée par une tentative d’avortement sur ma personne. C’est Dieu qui l’a révélé à une soeur en Christ et j’étais un peu incrédule lorsqu’elle a formulé la prière de délivrance, mais très vite j’ai pu constater les effets bénéfiques dans ma vie. Je sais qu’il y aura d’autres délivrance car c’est pas encore fini et j’attends le moment que Dieu aura choisi pour me délivrer. En attendant, je garde mes yeux fixé sur Jésus-Christ mon ami fidèle.
    Nous sommes son église bien aimée alors aimons nous malgré nos différents et soyons réconciliés en Lui. Amen
    Bien fraternellement en Jésus-Christ…

    Armony

    Michelle : Merci Harmony pour ce très beau témoignage. Bien entendu, nous ne sommes pas contre la vraie médecine, qui a des bases scientifiques solides, mais contre l’intrusion de la psychanalyse et des dérives psy dans l’Église, alors que celle-ci dispose d’une puissance de guérion des âmes bien supérieure en Jésus-Christ ! Je suis aussi d’accord avec toi sur le fait qu’il est dommage qu’il n’y ait pas plus de médecins chrétiens et d’infirmières chrétiennes dans les hôpitaux psychiatriques. En fait, nous sommes dans un pays tellement ténébreux, spirituellement, que les chrétiens manquent partout! Alors, comme Dieu aime les malheureux qui sont enfermés dans ces hôpitaux, il peut aussi mettre sur leur route des païens remplis de compassion, et parfois qui font preuve de plus de patience et de compassion que bien de ceux qui se disent chrétiens! L’amour de Dieu s’est même exercé à travers des corbeaux, quand ils sont venus nourrir Elie dans le désert ! Car, quand le malheureux crie, l’Eternel l’entend (Ps 34:7): Il se sert de qui se trouve sur place, chrétien ou non!

  168. Isabelle   •  

    Chère Michelle, je suis peinée par ton commentaire, et tes moqueries. Quoi! je ne suis pas contre la technologie, ni la médecine. Il me semble même avoir écrit que c’était bien et que je les remerciais, non? En plus je suis très contente de mon ordi, mon micro-onde, ma voiture. Ce n’est pas le débat que j’ai voulu soulever.
    Je ne voue aucune haine aux médecins, même à ceux qui m’ont fait du mal. Me parler des mormons. Quoi ! Ils connaissent Dieu? (Michelle : Eux croient Le connaître. Ils lisent la Bible. Mais, comme les Témoins de Jeovah … et les catholiques, leurs doctrines humaines exposées dans leurs livres parallèles (le Magistère pour l’Église romaine) font autorité sur la Bible, quand il y a contradiction, même flagrante ).

    Non! alors en cas de problème, oui, ils doivent faire appel aux docteurs. Je ne suis pas folle, ni insouciante face aux dangers et aux maladies, ou face à un éventuel incendie. Je regarde autour de moi et je me demande pourquoi nous hésitons tant à faire appel au Seigneur au niveau de la maladie. Comme tu dis, en Afrique, les pauvres meurent du sida, mais connaissent-ils Jésus, Celui qui guérit? (OUI, Isabelle! Il y a aussi des chrétiens qui meurent du SIDA et qui connaissent Jésus parfois mieux que toi et moi! N’insulte pas leur souffrance!

    J’ai manqué des quantité d’avions en Afrique et à New York à cause de chrétiens qui déclaraient que je n’avais pas assez de foi! Je les ratais parce qu’ils comptaient sur Dieu pour faire ce qu’ils auraient dû faire: partir à temps! Cela a coûté affreusement cher à tout le monde!, et surtout à ceux qui n’avaient rien: Dieu ne compense pas notre irresponsabilité ou notre légèreté: sinon tout le monde se convertirait, simplement pour être en bonne santé, riche, … et paresseux! Ce type de conversion n’est d’aucune valeur aux yeux de Dieu ).

    Il ne faut pas comparer n’importe quoi.

    Isabelle, ces comparaisons ne sont pas n’importe quoi ! Je compare précisément ce qui est comparable : pourquoi veux-tu rejeter tous les bienfaits de la science d’un côté en retournant au Moyen âge (en matière de santé), tandis que tu trouves logique d’utiliser tous les autres bienfaits de la science dans ta vie quotidienne?
    Lorsque tu auras vu de tes yeux des poches déchirées se refermer et se remplir à nouveau de liquide amniotique, un crâne enfoncé par une chute se remettre en place, des sourds entendre, des paralytiques marcher, alors peut-être on pourra ouvrir le vrai débat.

    Merci pour ta franchise, je ne cherchais pas à me faire passer de la pommade. Les temps sont durs et savoir que Dieu intervient encore miraculeusement dans notre quotidien me semblait important.

    Michelle : Isabelle, tu le sais pourtant, pas un seul instant je ne me suis moquée de toi. J’ai vu des sourds entendre, des aveugles voir et des paralytiques se lever. Je vis la puissance miraculeuse de Dieu tous les jours, et tout autant que toi. Mais je sais aussi que tu as été traumatisée par les médecins, et que ton regard sur eux est faussé. Je ne voulais pas que tu mettes un joug de culpabilité sur ceux qui vont consulter des médecins, encore moins sur des chrétiens infirmes ou mourant de maladies terribles ! C’est un manque de compassion de ta part, et un manque de sagesse et de discernement des plans de Dieu. As-tu oublié Job ? As-tu oublié Pierre finissant cloué la tête en bas? As-tu oublié Esaïe scié dans un tronc d’arbre?

    Si tous les chrétiens, simplement par une prière, pouvait guérir À COUP SÛR, pourquoi Dieu a-t-il donné à certains, mais pas à tous, le don de guérison? (1Co 12:9). Certes, toute prière de foi peut guérir. Mais Dieu reste souverain! Dieu a compassion de tes traumatismes et honore ta foi. AMEN! Mais tous les chrétiens ne sont pas forcément d’accord avec tes options, cela n’en fait pas des mauvais chrétiens, ou des tièdes! J’ai simplement tenté de t’indiquer, par des extrapolations, que ce n’est pas forcément un manque de foi dans la guérison divine quand on va consulter un médecin, pas plus que c’est un maque de foi dans les prodiges de Dieu si l’on ne met pas de l’essence dans sa voiture ou si l’on achète des produits issus de la technologie ou de la science. Je ne vois pas où est la moquerie, car c’est strictement la même chose: la (vraie!) médecine est tout autant une compilation de connaissances scientifiques établies que la construction d’un moteur automobile. Elle a même 4000 ans d’expérience en plus !

    Je veux rappeler des faits tout simples: dans nos pays, bien plus chrétiens il y a quelques siècles qu’aujourd’hui, la durée moyenne de vie avoisinait les 35 ou 40 ans. Aujourd’hui, malgré l’athéisme galopant, la moyenne est de 80 ans. En n’oubliant pas que dans la basse moyenne, il y avait une grande mortalité infantile, donc des souffrances morales terribles en sus, mortalité essentiellement due à la non découverte des antibiotiques, des vaccins, de multiples molécules, des principes d’hygiène de vie, etc. Et toujours aujourd’hui, dans des pays pauvres, même là où le christianisme touche vingt à trente fois plus de personnes qu’en France, faute de soins, la mortalité est terrible et l’espérance de vie très basse. Alors, même si la médecine dérape dans beaucoup de domaines (notamment occultes), ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain!

    Tu sais que je t’estime beaucoup. Mais, je ne suis pas d’accord avec toi dans le rejet de la médecine sous toutes ses formes! Tu dis ici que tu n’es pas contre, mais tu la rejettes dans ta vie, pour toi et tes enfants, tu en témoignes sur ce blog, et tu suggères ainsi, que tu le veuilles ou non, que tous ceux qui y ont recours manquent de foi. Je ne suis pas d’accord avec ce jugement sous-jacent !

    Où as-tu vu une moquerie quand je refuse que tu mettes un joug de culpabilité sur d’autres ? Oublies-tu qu’en te répondant je m’engage aussi devant les milliers de personnes qui vont lire ce commentaire, et dont beaucoup peuvent être très perturbées par tes divers commentaires sur ce sujet précis ? Elles me connaissent, donc je m’engage personnellement, tandis que toi, tu parles ici de manière anonyme: c’est à moi qu’incombe la responsabilité de cautionner ou non tes positions.

    J’ai d’ailleurs eu déjà des discussions par mail avec toi sur le sujet et tu sais que je ne suis pas d’accord avec ta position dans ce domaine, car j’estime que ces positions ne sont pas toujours des positions de foi, mais des positions religieuses et dogmatiques qui peuvent s’avérer très dangereuses et pas toujours bibliques. Je le répète, pour toi, c’est une vraie position de foi, fortifiée par les miracles que tu as vus dans ta vie, et par le fait que le Seigneur connaît l’horreur que t’inspire la médecine après ce que tu as vécu. Mais Dieu peut guérir ton coeur et te réconcilier un jour avec la médecine: il existe aussi des médecins très compétents, il existe même des médecins chrétiens et nous pouvons prier pour qu’il y en ait de plus en plus. Car, pour le moment, il y a de plus en plus de médecins qui versent dans l’occultisme, du moins en Europe!

    Nous devons accepter ce que Dieu met à notre disposition avec humilité et reconnaissance, tandis que le rejet de toute médecine peut s’assimiler à une sorte de zèle amer et, effectivement, de sectarisme. La parole de Dieu dit aussi: " Tout ce que ta main trouve à faire avec force, fais-le ". Nous faisons, dans la foi, ce que nous croyons juste de faire, en priant pour que le Seigneur guide notre main, le choix des médecins, et qu’il les inspire. Dieu se charge du reste! Et si le Seigneur nous donne la conviction qu’il va guérir sans que nous ayions recours à la médecine, amen!

    Imagine qu’un lecteur prenne tout ce que tu dis à la lettre, et pense que je cautionne ce que tu déclares, simplement parce que je ne réagis pas à tes propos et que je me tais. Imagine que son enfant fasse une crise d’appendicite aiguë, et, qu’après avoir pensé qu’il manquerait de foi en appelant le SAMU, il décide qu’il doit mettre sa foi en action (foi basée sur une conviction venue de Dieu ou sur ce qu’Isabelle dit?) et qu’il se retrouve trois jours après face à son enfant atteint d’une péritonite mortelle! Peut-être entendra-t-il Dieu un jour lui dire: " Je t’avais donné un téléphone pour appeler à l’aide !". Tu prends tes responsabilités face à tes propres enfants: c’est ta responsabilité et ta position de foi. Mais moi, face à cet homme inconnu qui lirait ces commentaires, je prendrai, en t’appprouvant sans réserve, une responsabilité beaucoup plus lourde, dangereuse, puisqu’un acte chirurgical simple et pratiqué quotidiennement et sans inconvénient aurait éradiqué le danger et sauvé l’enfant !

    N’oublies pas que je t’estime beaucoup! Ne te l’ai-je pas prouvé? Mais quand je ne suis pas d’accord, je le dis.

  169. MICHEL CHEVALIER   •  

    a Michelle : tu es comme mon épouse Nat, tu n’aime pas les demi-vérités !! tu dis les choses en face…et dans l’amour et c’est ce que j’apprécie chez toi. Et aprés tout c’est ton blog…et c’est, que tu le veuilles ou non,un peu ton église. J’ai remarqué que tu reprends (ou redresses ) les gens AVEC la Parole. alors Michelle S, Isabelle, Jean, Ben et cie, écoutez !!!

  170. isarmony   •  

    Bonjour,

    Ce message est un petit clin d’oeil à Isabelle et Michèle,

    Voici une partie de mon histoire :
    l’accouchement de mon premier bébé a été extrêmement difficile. Il a duré 36 heures non-stop! Le coeur de mon enfant a presque cesser de battre à plusieurs reprises malgré les provocations que les médecins ont orchestrées, il n’y avait pas de dilatation de mon col d’utérus et j’avais atteint un stade d’épuisement indescriptible. Alors dans la salle d’accouchement, je ne cessais de répéter à mon mari "prie, prie, prie, ne t’arrête pas!"
    L’acouchement ne voulait pas se faire et cet enfant restait coincé dans mon ventre. Le médecin accoucheur a même dit : "Si ça marche, c’est qu’on a beaucoup de chance!". Je voyais sur son visage une profonde inquiétude qui me tétanisait et je sentais la mort rôder autour de moi.
    Malgré cela, je répétais sans cesse à mon mari présent : prie, prie… Le coeur de mon enfant était très affaibli et a failli s’arrêter plusieurs fois de battre. Finalement, c’est une sage-femme qui a pris la relève du médecin découragé à 6h00 du matin. Et elle a eu la bonne idée de masser le col de l’utérus manuellement, en m’assurant qu’à midi j’aurai accouché de mon enfant et que je pourrai dîner.
    Ce qu’elle a anoncé s’est réalisé, sauf pour le repas, car nous étions tellement épuisées, ma fille et moi même, que nous avons dormi à poings fermés jusqu’au souper.
    J’ai ensuite détesté le médecin accoucheur durant des mois et des mois, car nous avions failli perdre la vie ma fille, et la mienne, et je pensais que c’était dû à son incompétence.
    Il a fallu que quelques années s’écoulent pour qu’un jour je recoive une délivrance. Un esprit de mort avec tous ses acolytes avaient été chassés de notre vie. Et j’ai compris que cet esprit avait tout fait pour nous ôter la vie, entre autres dans cette salle d’acouchement.
    Mais avant la délivrance, j’ai survécu en traversant des moments très durs. J’ai souffert de toutes sortes de troubles certainement dûs au traumatisme vécu. Spasmophile, angoisse, déprime… et ma condition physique ne me permettait de vivre qu’à mi-temps. L’autre partie se passait dans le sommeil car je n’arrivais pas à surmonter la fatigue. Cela a duré plusieurs années.
    De plus, ma fille était venue au monde avec un problème cardiaque et sa vie était menacée durant les premiers mois de sa vie.

    Certains chrétiens me parlaient d’un manque de foi de ma part et pourtant, je le dis devant Dieu, je m’attendais à lui à chaque instant. Malgré cela, ma souffrance a duré plusieurs années et ce désert, j’ai dû le traverser dans une grande solitude. Je refusais au début de prendre les médicaments que le médecin me conseillait, car je voulais que ce soit Dieu qui me guérisse. J’étais fraîchement convertie et j’avais une confiance totale en mon Sauveur. Finalement le médecin m’a dit que si je voulais conserver mon enfant, il fallait que je les prenne. J’ai eu tellement peur de ne plus pouvoir m’occuper de ma fille que j’ai accepté.
    Mais cette acceptation m’a troublée, car il me semblait que le fait d’accepter les traitements du médecin me mettait en défaut par rapport à Dieu et la foi.

    Il m’était impossible d’imaginer avoir un jour d’autres enfants jusqu’à la guérison miraculeuse de ma fille lors d’une convention chrétienne. Le cri de mon coeur s’est élevé vers mon Dieu et j’ai su dès le lendemain de ma supplication que la communication inter-ventriculaire dont elle souffrait s’était enfin fermée. Nous avions dû nous rendre d’urgence chez un pédiatre le lendemain et ce médecin nous a confirmé que notre enfant n’avait plus aucun problème de coeur. Elle a, de ce fait, échappé à une opération a coeur ouvert. Mais avant cela, je me rendais minimum une fois par mois chez le pédiatre et plusieurs fois à l’hôpital pour des examens du coeur.

    Peu de temps après, j’ai été délivrée de l’esprit de mort. Et 4 ans et demi après la naissance du premier enfant, j’en ai eu deux autres à une année d’intervalle. Je puis dire que je n’ai eu aucune appréhension face aux acouchements car la guérison était réelle. Tout c’est bien passé et au fil des ans, ma santé s’est améliorée.

    Une personne non croyante à qui je parlais de Jésus de temps à autre m’a dit un jour : "Il faut vraiment croire que ton Dieu existe étant donnée que tu as toujours la foi après tout ce que tu as enduré dans ta santé!"

    Je n’en revenais pas de ces propos, je ne me plaignais pas de ma condition auprès d’elle mais elle avait bien remarqué ma faiblesse.

    Moralité de l’histoire, j’ai eu besoin des médecins, car aucune autre solution ne s’était présentée. Ma foi a traversé la tempête et c’est dans ma faiblesse que Dieu a parlé au coeur de certaines personnes. Toutes ces expériences ont contribué à m’enraciner dans la foi et à ne placer ma confiance qu’en Dieu seul.

  171. Jean-Sylvestre Thepenier   •  

    Ancien toxicomane, j’ai malheureusement touché à toutes les drogues et j’ai été enfermé en psychiatrie 25 fois dans les années 70, soit 3 ans pour désintoxication (soigné par cure de sommeil, camisole de force, médicaments divers et variés) sans aucun résultat.

    Les seuls effets que j’ai pu avoir de cette période est une furieuse envie de me suicider (due à la prise de certains médicaments).Ils me rendaient dépressif et ce n’est que lorsque je les arrêtais que j’avais de nouveau envie de vivre. Interné, en service fermé, à sainte Anne à l’époque du docteur LOO (psychiatre) j’ai compris ce que l’on me faisait. Les psychiatres et psychologues me gardaient là sans savoir quoi faire de moi (en six mois à cette époque je n’ai vu qu’une fois le psychiatre et cinq minutes, pas plus).

    En pyjama toute la journée (uniforme de l’établissement) nous ne faisions rien d’autre que fumer, prendre des médicaments et chercher à nous enfuir (pour les plus résistants) ou être attachés avec une camisole de force si nous n’étions pas contents, ce qui était mon cas. Je suis allé aussi dans d’autres hôpitaux comme l’hôpital nord à Marseille, Cadillac à Bordeaux, Villejuif à Paris (où le psychiatre Olivenstein m’a enfermé dans une cellule capitonnée après m’avoir donné des médicaments, qui me donnèrent l’impression que mon cou allait se casser, vous imaginez l’angoisse !) et d’autres dont j’ai oublié le nom. Peut-être qu’à l’époque il n’y avait pas grand chose pour aider un toxicomane à se sortir de la drogue.

    Ce dont je suis sûr c’est que la psychiatrie n’a fait que me rendre les choses plus difficiles, mais que, malgré tout, des gens et des associations oeuvraient de toutes leurs forces pour faire que des paumés comme je l’étais à ce moment là puissent VIVRE. Et je les remercie. La psychiatrie n’a rien retiré de ces expériences et continue à maltraiter les gens et surtout à se croire indispensable. J’ai donc créé un site:http://www.mensongepsy.com/

    Un site que j’ai créé pour témoigner de tout ce que j’ai vécu!

  172. MICHEL CHEVALIER   •  

    Isarmony,felicitation pour ton témoignage, et n’hésite surtout pas à le partager aux autres qui t’entourent,…car c’est cela qui a de l’importance…en le faisant le Saint-Esprit viendra te visiter et te remplira et parlera par ta bouche!!!c’est ca la puissance de l’Evangile ! Et le Seigneur veut que tu y aies part!!! prend courage et sois bénie.

  173. nkurunziza Jean Désiré   •  

    encouragement:contrairement à ce que vous vivez en occident,en Afrique, c’est la sorcellerie qui mine les coeurs des gens.Satan est partout le même, il change seulement de costume.En tant que psychologue, chrétien, né de nouveau, j’aimerais entrer en contact avec vous pour justement avoir plus de lumière sur la relation entre les pratiques religieuses et pschologiques surtout en matière de relation d’aide psychologique,dans ligne de la vie chrétienne. je suis burundais, un pays de l’Afrique centrale qui vient de sortir d’une guerre civile.La population en proie à la pauvreté, se voue à n’importe quel ange et est désorienté.Merci de votre compréhension et de votre collaboration
    Désiré du BURUNDI

    Michelle : pas très facile, de si loin! Surtout que, comme tu as dû le voir, nous sommes contre l’intrusion des techniques psychologiques (et humanistes) telles que pratiquées en Occident dans la relation d’aide chrétienne, et qui finit toujours par centrer l’individu sur son moi au lieu de le conduire à le clouer à la croix; Nous avons reçu un évangile de puissance: repentance, pardon, confession, délivrance, sont les maîtres mots de la relation d’aide chrétienne. Mai je reconnais qu’en Afrique où l’on a si longtemps négligé simplement l’écoute et la prise en compte de la souffrance de l’âme, l’approche peut être différente, surtout quand elle est conduite avec la puissance du Saint-Esprit !

    Mais l’écoute, la compassion, ne sont pas nés avec la psychologie: elle n’a fait que codifier avec des mots  »scientifiques » des constats qui sont déjà dans l’évangile ! … et bien avant dans la Parole de Dieu ! Il n’est qu’à lire certains psaumes , ou l’expression de la douleur de certaines femmes dans l’A.T. ! Il n’y a qu’à lire Esaïe 61, et bien sûr Es 53…

  174. Benjamin E   •  

    Jean-Désiré, la seule chose que je peux te dire, c’est que la psychologie est le piège de "vouloir rendre heureux" : or seul Christ rend heureux. Il s’agit donc d’une imitation, redoutable arme de satan. Nous, en occident, le problème c’est qu’on a fait du plaisir un "roi". Résultat : les gens ne peuvent se départir de ce problème parce-que cette "affirmation" est constante autour de nous.
    De plus la psychologie a tendance a sous-estimer les réalités démoniaques, qu’elle reconnaît souvent, mais qu’elle nomme simplement "influence inconsciente…" insinuant que tout vient de l’imagination de l’individu, que tout n’est "qu’une fable" en somme. Bien entendu elle se trouve bien naïve devant les puissances du mal et il est rare de voir des patients en thérapie réellements délivrés de possessions.
    Je pense que la psychologie peut aider bien sûr, mais uniquement si on vise à servir Christ. Sinon, c’est un redoutable piège qui prend la forme d’un cercle sans fin : on est enfermé.
    Bon courage.

  175. Fiat Lux   •  

    Ce qui me déconcerte et m’interroge à plus d’un titre c’est que les chrétiens qui ont appris de Dieu à s’aimer les uns les autres et leur prochain comme eux-mêmes ont trop souvent des attitudes ou tiennent des propos qui ne reflètent absolument pas ce qu’ils viennent d’apprendre de Dieu, à la fin du culte
    En efet, si j’en juge par les incompréhensibles dissensions qui existent entre les membres de communautés chrétiennes évangéliques, au sujet de la signification d’un verset ou d’un chapitre de la Bible, je suis aussi peiné que très désappointé.
    Ce qui n’empêche pas cependant bon nombre de ces chrétiens de chanter aussitôt: "Je t’aime de l’amour du Seigneur", en se tenant la main!
    Ces affrontements scripturaires et dissensions atteignent quelquefois d’insoupconnables degrés, sous les aspects les plus divers.
    Au point d’entendre l’un d’entre eux me dire; il n’y a pas pire qu’un chrétien !!!
    Il est vrai que l’on peut être chrétien de confession quelconque ou de conviction philosophique, sans être pour autant né de nouveau au sens que lui donna Jésus en présence de Nicodème qui de surcroît était docteur de la Loi
    Au regard des prescriptions et recommandations du Fils de Dieu,les pensionnaires du Vatican qui à bien des égards, sont bien plus grands et plus élevés que leur Maître. Sont-ils cependant nés de nouveau ?
    Pour moi être un véritable disciple de Christ ce serait de l’être jusqu’à pouvoir se dire comme l’apôtre Paul:  » ce n’est pas moi qui vis, mais c’est Christ qui vit en moi ».
    Or vivre comme Christ c’est le faire jusqu’à donner éventuellement sa vie pour ses frères.
    C’est ce que fit un chrétien célibataire qui demanda aux soldats allemands de prendre la place d’un condamné, père de plusieurs enfants, pour être fusillé au poteau d’exécution, dans un camp d’extermination nazi en 1943;
    Je me suis souvent dit que le Seigneur avait effectivement mis la barre un peu trop haute pour bon nombre d’entre nous, mais peut-être pour mettre en évidenve qu’aucun d’entre nous n’atteint la hauteur de son amour comme il l’a manifesté sur la Croix jusqu’à dire: Père pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.
    Ce qui justifie parfaitement ce que Jésus-Christ nous dit à ce propos.
    Ce n’est pas celui qui dit; Seigneur ! Seigneur! qui entrera dans le royaume de Dieu, mais celui qui fait la volonté de mon Père.
    Choisir entre la Vie et la Mort, c’est aussi choisir entre l’amour et la haine; car il n’existe pas et ne peut y avoir de choix et sentiments intermédiaires

  176. Babou   •  

    Bonjour Michelle,
    Je viens de terminer l’écoute des CD du séminaire à Yverdon sur l’Apostasie. Quel bien cela m’a fait mais aussi que de larmes, il est bon d’être corrigée par la Parole de Dieu. Merci Michelle pour vos enseignements et surtout merci à notre Dieu qui corrige ses enfants quel que soit l’âge.J’ai une interrogation: on m’a fait une demande de soutien pour un ministère de prière d’écoute, que pensez-vous de cette pratique ? et seconde question j’ai une connaissance qui désire se lancer dans des études d’ostéophatie: est-ce compatible avec la foie chrétienne ?

    Michelle: Pour la seconde question, même les ostéopathes reconnaissent qu’il y a n’importe quoi qui se pratique parmi eux ! Il y a des praticiens qui ont de très solides études de kiné et de médecine, d’autres sont des charlatans, mais le vrai problème est que cette discipline est très souvent associée à des pratiques de magnétisme et de New Age: avant de se lancer dans une telle voie, je crois qu’un chrétien doit se mettre sérieusement devant Dieu !

    En ce qui concerne l’écoute: nous sommes TOUS appelés à écouter ceux qui souffrent et à prier pour eux. Mais il y a dans la relation d’aide dite chrétienne tout et n’importe quoi: alors, mets-toi sérieusement aussi devant le Seigneur pour savoir si c’est ton appel, et surtout avec qui tu t’associes ! Si on n’a pas l’Esprit de Dieu qui nous guide, on peut faire beaucoup plus de mal que de bien ! (cf Rom 7:18 à 20)

  177. Annie   •  

    > J’ai bientôt 57 ans et suis « Educatrice spécialisée » de formation et ai travaillé dans le secteur social pendant plus de 30 ans.

    Je ne travaille plus depuis 5 ans en raison de problèmes de santé et mets une partie du temps dont je dispose au service du Seigneur.

    Je voudrais souligner qu’en tant que professionnelle de la relation d’aide, je me suis trouvée durant toute ma carrière en porte-à-faux avec la psychologie humaniste ! Dès le début de ma formation, alors que je venais de me convertir, je me suis heurtée à l’influence de la forteresse ennemie qu’est la psychologie humaniste, quelles que soient ses écoles de pensées…

    Dès lors, je suis restée pendant toute ma vie professionnelle en « opposition » intérieure (et bien souvent extérieure !) avec les dogmes psy…qui m’avaient été inculqués durant ma formation !

    Cela m’a valu d’être en « décalage » quasi-constant avec mon milieu professionnel… J’ai vécu le paroxysme de cette situation (pour le moins inconfortable !) lorsque j’ai occupé un poste de « chef de service » , dans une institution chrétienne évangélique.

    Je me suis heurtée à la direction (« chrétienne ») qui exigeait le recours constant à la psy dans le cadre de notre mission pédagogique: j’ai fait alors de la « résistance »…et, en accord avec certains de mes subordonnés, nous avons choisi de prier, jeûner, lutter, lier pour voir des vies transformées dans la population de jeunes qui nous était confiée.

    Gloire à Dieu, certains jeunes se sont effectivement convertis et ont pu être accompagnés vers des processus de libération (faits à l’extérieur de l’institution et… à l’insu de la direction) J’ai « tenu » pendant 8 années dans ce contexte et ai assumé mes responsabilités par la grâce constamment renouvelée de Dieu. J’ai dû parallèlement, et en raison de ma fonction hiérarchique, suivre des formations (que j’ai choisies « courtes »), toujours basées sur diverses approches psy: j’ai finalement, systématiquement, « rejeté » ces approches, chacune d’elle recelant, de mon point de vue, le « germe empoisonné »d’une forteresse s’élevant contre la connaissance de Dieu ! Puis j’ai été contrainte à la démission, la direction et un conseil d’administration composé en partie de pasteurs, me reprochant de faire « trop d’évangélisation »! Le Seigneur m’a ensuite placée dans un milieu professionnel « laïque » et durant les 15 années qui ont suivi, j’ai été contrainte de collaborer avec des psy à toutes sortes de niveaux : dans le cadre d’une équipe de travail pluridisciplinaire et dans le cadre de nombreux Services Sociaux, Services d’Hygiène Mentale et services de Pédo-psychiatrie.

    Toutes ces années de pratique professionnelle n’ont fait que renforcer un constat: la psy, sous toutes ses formes, est d’une « efficacité » bien limitée malgré ses nombreuses prétentions et je suis dorénavant, plus que jamais convaincue, qu’elle est, à bien des égards, un réel tremplin et une « rampe d’accès » pour le monde des ténèbres !

    J’ai constaté au niveau de mes collègues, travailleurs sociaux psychologues et médecins psychiatres combien la psychologie contribue à l’élaboration d’une pensée extraordinairement orgueilleuse et élitiste qui s’arroge un pouvoir interprétatif qui nie et exclut de façon absolue les réalités spirituelles du royaume de Dieu et à plus forte raison du royaume des ténèbres !

    Quant à « l’Eglise », je déplore depuis de nombreuses années son aveuglement et son inféodation croissante à la pensée psy.

    L’ intrusion de cette pensée dans « nos milieux » qui se fait depuis plusieurs décennies, sans effraction, « tout en séduction », révèle une stratégie à proprement parler, infernale: donner des réponses tronquées et fallacieuses à des vrais besoins et alimenter, ainsi, les emprises et l’ activité démoniaque !

  178. Eliane P.   •  

    Merci
    je te bénie ma soeur pour ta franchise et ton courage
    Que notre Seigneur nous ouvre les yeux !!
    Eliane P.

  179. Didier Gasser   •  

    À tous, et à Madame Michelle d’Astier de la Vigerie,

    Bonjour. C’est bien tardivement, mais avec un grand intérêt que j’ai lu votre article, Madame, ainsi que les commentaires qui ont suivi, dont certains pas entièrement car les arguments se répètent souvent; vous voudrez bien m’en excuser s’il vous plaît?

    La Psycholgie en particulier, la Science en général sont des sujets bien vastes; alors par où commencer? Beaucoup de choses ont été dites ici. Pour ma part je suis très passionné par la Science, car elle n’est rien d’autre que les découvertes faites par les hommes de ce que Dieu a créé. Plus je la découvre, et plus j’ai envie de Lui rendre Gloire en disant à la manière de cet Astronome connu, qui a été un pilier dans cette branche: "Oh Seigneur, je repense la Création après toi!". De plus, la Science appartient avant tout à Dieu, vous vous souvenez peut-être de ce passage dans les Prophètes qui dit: "La connaissance de l’Eternel est le début de la Science (connaissance)!".

    Mais voilà, il faut se poser la question: la Psychologie, la Psychiatrie et l’Evolution (quelqu’un a mentionné cette dernière plus haut concernant la théorie de Darwin et toutes celles qui en ont découlées), font-elle partie de la Science. La réponse est, je dirais, oui dans une infime partie; le reste n’étant que spéculations, gymnastiques d’esprit et imagination. La Science a fait de tels progrès qu’il est maintenant possible d’affirmer qu’il y a eu Création. Voilà pour ce qui est de la Science.

    Maintenant il y a la Bible. Au passage, il est possible d’affirmer que lorsqu’elle parle d’un sujet qui est traité par la Science, elle est absolument scientifique, autrement dit bien des études on montré que la Science a confirmé le récit biblique sur ces sujets; donc on peut dire que dans ces parties là la Bible est tout à fait un livre de Science. Si ce n’était pas le cas, la Bible ne serait pas la Parole de Dieu, et Dieu ne serait pas Dieu, puisqu’il n’aurait pas été capable de faire écrire à des hommes des choses justes sur la Création qui n’ont été découvertes que ces dernières décennies; et pourtant Il l’a fait, n’en déplaise aux contradicteurs manquant d’informations ou faisant fi des informations à disposition. Pourtant la Bible n’est pas qu’un livre de Science, elle va bien au-delà puisqu’Elle enseigne la raison d’être de l’être humain, les raisons de sa situation ici-bas et les solutions à envisager, ceci de façon simple, claire et précise. Et c’est là que l’on peut venir à notre sujet, à savoir la Psychologie.

    Au passage j’aimerais rappeler à la personne qui a reproché à certains intervenants ici de parler sans connaître le sujet, qu’elle devrait être très prudente dans ses propos, car même s’ils ne connaissent pas le sujet, ici la Psychologie, rien que le fait de se baser sur la Parole de Dieu peut être largement suffisant pour mettre le doigt sur ce qui ne va pas, ou dire des choses bien plus juste que ce que la discipline qui nous occupe prétend. De même, pour les Chrétiens qui ne connaissent pas le sujet, soyez aussi prudent dans vos propos, car beaucoup de choses ont été dites par des personnes ne connaissant pas la branche et qui étaient totalement fausses. Dans les deux cas vous pouvez détruire une personne faible dans la Foi, et la Bible est très claire à ce sujet.

    Dans la Psychologie, j’y mets aussi la Psychiatrie (d’ailleurs elle a aussi été mentionnée plus haut), il y a une partie qui relève de la Science; cette partie a été partiellement relevée par un intervenant ci-dessus. C’est cette partie qui par exemple a mis en lumière les disfonctionnements psychologiques chez l’être humain. À partir de là, ça se corse. Et c’est là qu’est intervenue l’article de Madame Michelle d’Astier de la Vigerie. Si de tous les côtés nous sommes honnêtes avec nous-même, nous sommes obligé de constater que la Psychologie a en effet découvert et nommé les disfonctionnements existant, en cela elle confirme la Bible, mais c’est finalement la Bible qui donne les moyens d’en sortir. La raison est très simple, la plupart des scientifiques sont incroyants par rapport à la Bible, donc d’une manière ou d’une autre ils renient le monde des esprits, du moins ses effets. Et ils croient pouvoir guérir sans en tenir compte; alors quand il y a un problème d’origine spirituelle, dîtes-moi, comment vont réagir ses esprits, que la Bible mentionne comme étant nos ennemis? Attention, je ne mets pas en doute la sincérité de ces thérapeutes de vouloir aider leur prochain, c’est une démarche très honorable, mais je les laisse avec cette question. Car la plupart des solutions de guérison proposées sont issues semble-t’il de l’humanisme comme nous l’avons vu ci-dessus. Or l’humanisme à sa source est antibiblique, puisqu’elle veut faire l’économie de Dieu, et par là du monde spirituel pour trouver et proposer, pour ne pas dire imposer, sa solution aux problèmes des hommes; d’ailleurs on peut constater une certaine rébellion contre les Ecrits de Dieu dans certain cas. De plus, il est intéressant de constater, comme l’a souligné quelqu’un plus haut, les similitudes existant entre la Psychologie et les enseignements du Nouvel Âge. Et pour couronner le tout, ceci a été sous-entendu ci-dessus, le Nouvel Âge est heureux de mentionner la Psychologie et l’Evolution comme preuve de ce qu’il avance. Il n’est donc pas étonnant de trouver des incompatibilités évidentes entre ces deux disciplines et la Bible.

    Au début de ma vie chrétienne, j’avais déjà constaté que, étant en psychothérapie, le thérapeute me donnait des conseils en complète contradiction avec le peu que je connaissais de la Bible. Bien plus tard, alors que je me suis mis à étudier toutes les similitudes existant entre la Bible et la Science, j’ai découvert le livre "Séduction Psychologique" écrit par un professionnel de la branche; parallèlement, je découvrais de plus en plus de contradictions entre ce qu’enseigne la Psychologie et la Bible, pire, je découvrais que ces enseignements avaient pénétré même dans les églises. Le tout se voit confirmé part l’étude de Madame Michelle d’Astier de la Vigerie qui nous occupe en ce moment.

    Le Seigneur vous bénisse et vous garde.

    Didier Gasser.

    michelle: Merci Didier pour ce résumé. Tes remarques sont excellentes !

  180. Didier Gasser   •  

    Bonjour à tous,

    Suite à mes propos ci-dessus, je désire les illustrer par des exemples concrets et vécus. Mais je veux avant tout préciser que je ne jette la pierre à personne. Je demande à tous les Frères et Soeurs d’avoir une attitude d’amour et de prière envers les personnes que je mentionnerai sans les nommer, comme envers les églises responsables. Pour ma part, je suis moindre qu’eux et vous tous. Tout ce que j’ai compris ne vient que de l’immense Grâce que notre Père a bien voulu m’accorder malgré ce que je suis. Toute la Gloire ne revient qu’à Lui, et à Lui seul.

    Il y a dix ans environ, j’étais marié et nous avions trois enfants, Mathias, Daniel et Laure-Aimée Sarah (ils ont maintenant 25, 15 et 13 ans). À cette époque le foyer allait très mal. J’ai fait appel au-secour à l’église dont nous faisions partie, mais personne n’a répondu. Je participais à différentes réunions, dont de relation d’aide, mais malgré les signes que je montrais, et aussi des promesses qui m’ont été faites … personne. Pardon, si, un Frère Dentiste est venu une fois à la maison pour essayer de réparer les pots cassés, mais nous avions besoin d’un pasteur. Dans l’église il y avait un Frère Psychiatre. De fil en aiguille, les pasteurs étant absents dans notre détresse, ce frère a décidé de s’occuper de moi ayant vu que je n’allais vraiment pas bien. Il avait réellement le souci de notre âme. À un certain moment, il a dû prendre la décision de me sortir du foyer, j’ai été hospitalisé dans un hôpital psychiatrique. Là-bas il faut noter qu’il y avait des activités d’ordre occultes, comme une certaine forme de relaxation à laquelle j’ai refusé de participer; par ailleur j’étais pratiquement le seul patient, à ma connaissance, qui ne pratiquait pas ou qui n’avait pas recours à des pratiques ou des thérapies d’origine occultes. Le résultat a été un divorce, ceux qui en souffrent le plus sont les enfants, la maman s’est remariée avec un pasteur lui-même divorcé avec deux enfant, et moi j’essaie de tourner tant bien que mal.

    Plus tard, alors que j’allais chercher mes enfants, c’était mon week-end, la maman me donne un médicament que je devais donner à Daniel. En regardant de plus près, je m’aperçois que c’est de la Ritaline; Puis par la suite j’apprends que mon fils voit un Pédopsychiatre depuis deux ans, et je n’étais au courant de rien. Ni la maman, ni le thérapeute a jugé nécessaire de m’en informer. Vous l’aurez compris, Daniel a été jugé hyperactif. En colère, je prends immédiatement rendez-vous avec le médecin. J’avais pris soin de m’informer au préalable sur la maladie et le médicament; travaillant dans un hôpital, je pouvais obtenir facilement les documents sur le sujet. À peine arrivé dans son cabinet, le Psychiatre s’est empressé de m’expliquer les raisons de ses décisions. Il faut noter qu’à l’époque ou Daniel a commencé de prendre ce médicament, je commençais à vivre de très bonnes relations avec les enfants où ils s’épanouissaient. Lorsque le thérapeute a eu fini, j’ai commencé à soulever différents points concernant la situation dont ceux qui suivent. Tout d’abord j’ai soulevé le fait de la présence du stupéfiant qui est le principe actif du médicament. Puis je lui ai demandé comment il savait que l’amélioration de l’état de l’enfant était dû à la Ritaline et pas à l’épanouissement que nous avions commencé à vivre ensemble; ceci tout en lui proposant une méthode scientifique pour vérifier ses conclusions. En outre je lui rappelais l’étude aux Etats-Unis, dont il ne semblait pas au courant, où il avait été découvert que le 80 ou le 90% (je ne me souviens plus du taux exact) des enfants déclarés hyperactifs à l’époque ne l’étaient en fait pas, mais qu’ils étaient simplement très vifs. Plus on avançait dans l’entretien, plus le médecin était embarrassé, malgré qu’il s’était enquis de l’avis d’un Professeur très réputé à Paris sur le sujet. Par la suite, un autre Pédopsychiatre qui s’est occupé de Daniel a jugé que le médicament était inadapté dans son cas.

    Si on mentionnait un point positif. Laure-Aimée Sarah a aussi dû être suivi par un Pédopsychiatre. Ce dernier a immédiatement exigé à la maman de me voir également, car je n’étais pas au courant de la démarche de cette dernière. Ce médecin a été respectueux de mes positions sur le sujet et a agi en fonction. Il est arabe.

    Un autre point positif. En conflit professionnel, j’ai été appelé à avoir recours à un Psychiatre pour m’aider dans les démarches que j’ai dû entreprendre. Assez vite nous avons parlé des convictions de chacun et avons mis les choses au clair, elle étant athée et moi chrétien. Durant toute la thérapie, elle ne m’a pas manqué de respect quant à ma Foi.

    Voilà un ou deux exemples vécus parmis d’autres. Je vous laisse dans la réflexion sur ces choses. Il est clair que je vous ai épargné bien des détails, ça aurait été bien trop long; mais l’essentiel y est.

    Un très cordial Shalom, pour utiliser un terme mentionné plus haut.

    Didier Gasser.

  181. Didier Gasser   •  

    Réflexion:

    En pensant au sujet ci-dessus, il m’est venu à l’esprit une discussion que j’ai eue avec un Pasteur à Genève il y a bien quelques années. Ce frère a été une référence pour moi; maintenant il a rejoint Le Maître. Je trouve que sa pensée reste actuelle. Il disait à peu près ceci: "L’homme ne comprend pas et ne connait pas la conscience, et il veut expliquer le subconscient!"

    Salutations dans le Seigneur.

    Didier Gasser.

  182. Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

    Merci Didier, voici une des meilleures formules-choc que j’ai entendues !

  183. eve   •  

    il y a une autre eve sur les commentaires ce qui risque de créer une confusion. D’autant plus que le contenu du précédent commentaire ne ressemble pas à mon style et je n’ai pas de chiens ! Bref pour ceux qui me connaissent un peu depuis quelque temps par ce site je mettrais ève & jean.

  184. Kel   •  

    Souffle de vie – 10 Mai – Ton enfant qui t’aime
    recueilli par Michelle d’Astier de la Vigerie, lundi 9 avril 2007 | 209 lectures | 3 commentaires

    un billet d’Eliane

    Mes mains sont petites ; ne t’attends donc pas à la per-fection quand je fais mon lit, quand je dessine ou que j’envoie un ballon.

    Mes jambes sont courtes ; ralentis pour que je puisse te suivre.

    Mes yeux n’ont pas vu le monde comme toi ; laisse-moi l’explorer en toute sécurité, mais sans interdit inutile.

    Il y aura toujours des choses à faire à la maison, mais moi je ne suis jeune que pour quelques années. Prends le temps de m’expliquer les choses, avec patience et bonne volonté. Mon monde intérieur est celui d’un enfant, laisse-moi le temps de grandir.

    Je suis fragile, même si je ne le montre pas. Sois sensible à mes besoins, à ce que je ressens. Ne te moque pas de moi sans arrêt. Traite-moi comme tu aimerais être traité ou, mieux, comme tu aurais aimé être traité quand tu avais mon âge.

    Je suis un cadeau de la nature ; traite-moi s’il te plait comme tel. Je suis responsable de mes actions, mais c’est toi qui me donne l’exemple et conviens avec moi de contrats et d’ententes – avec amour.

    J’ai besoin de tes encouragements pour grandir. Mets la pédale douce pour les critiques. Souviens-toi : tu peux critiquer ce que je fais sans me critiquer, moi. Si tu me donnes des étiquettes, je vais avoir du mal à m’en défaire.

    Donne-moi le droit de prendre des décisions moi-même. Autorise-moi à expérimenter l’échec, pour que j’apprenne de mes erreurs. De cette façon, je serai prêt à prendre plus tard les décisions que la vie me demandera de prendre.

    S’il te plaît, cesse de me comparer. Je suis unique. Si tu as des attentes trop fortes pour moi, je ne me sentirai pas à la hauteur, et cela minera ma confiance en moi. Je sais que c’est difficile, mais ne me compare pas à ma soeur ou à mon frère, aux copains, à toi quand tu étais enfant.

    Je n’ai pas peur que mon papa et ma maman partent tous les 2 pour un week-end. Les enfants ont eux aussi besoin de vacances, sans leurs parents – tout comme les parents ont besoin de vacances sans leurs enfants. En plus, c’est une façon de me montrer combien votre relation est forte et combien vous vous aimez.

    Apprends-moi la méditation ou la prière. Montre-moi l’exemple en te recueillant toi-même. J’ai besoin moi aussi d’une dimension intérieure.

    J’aime que tu me racontes des histoires, et qu’on en parle ensuite. J’aime écouter des histoires avec toi. Ce temps que tu partages avec moi est du bonheur pour moi. J’en ai besoin.

    Que Dieu bénisse tous les parents

    Et leurs enfants !

    (auteur inconnu)
    lundi 9 avril 2007 à 20:18

    ___________________________________________________

    Qu’est-ce la psychologie ou la psychiatrie (pas la psychanalyse)?

    Tout simplement une THERAPIE, non une SCIENCE EXACTE qui devrait permettre à l’enfant qui s’exprime ci-dessus de remédier (dans la mesure des compétences humaines et sans aucun apport mystique, christique, évangéliste, pentecôtiste, emmanuelledastierdelavigeriste) aux défaillances, erreurs ou brutalités mentales ou physiques de ses parents, préjudices que je ne lui souhaite pas de subir.

    Kel

    Michelle: décidément, il est bien des choses que Dieu a révélé aux enfants et qu’il cache aux « intelligents » ! Ne voyez vous pas que cette allégorie est pour nous rappeler d’avoir de la patience avec ceux qui sont jeunes dans la foi ?

    Votre totale incompréhension des choses spirituelles me ferait rire si elles n’avaient pas de quoi faire pleurer ! Pourquoi chaque fois que vous mettez un commentaire , vous faites une démonstration flagrante que vous ne connaissez pas Christ et que vous êtes imperméables aus réalités spirituelles divines ? Plutôt que vos tartines intellectualistes qui tombent chaque fois à côté, vous feriez mieux de chercher les réalités d’en Haut ! Il est temps de vous convertir… Mais pour cela, ils faut accepter de comprendre que toute votre érudition, toutes vos capacités intellectuelles, ne sont que du vent si elles ne passent pas par la mort à vous même et si vous ne devenez pas, précisément… comme un petit enfant ! C’est Jésus qui l’a dit !

  185. Didier Gasser   •  

    Monsieur Kel,

    J’aimerais revenir sur votre commentaire:

    "Qu’est-ce la psychologie ou la psychiatrie (pas la psychanalyse)?". Excellentes questions, malheureusement vous n’y répondez pratiquement pas!

    "Tout simplement une THERAPIE, non une SCIENCE EXACTE". La Psychologie et la Psychiatrie sont des Sciences et non des Thérapies! La Psychanalyse est une des thérapies proposées par la Psychiatrie, elle fait donc partie intégrante de cette Science; la précision que vous mentionnez dans votre question n’a donc aucun sens. Là où je vous rejoins, c’est quand vous dîtes que la Psychologie et la Psychiatrie ne sont pas des Sciences exactes, en effet, dans leurs théories d’oû découlent les thérapies, se trouvent beaucoup de faits invérifiables, voire faux que l’on peut discerner dans toutes les interventions ci-dessus! Votre manière de jouer avec les mots et les définitions n’est pas scientifique!

    "qui devrait permettre à l’enfant qui s’exprime ci-dessus de remédier aux défaillances, erreurs ou brutalités mentales ou physiques de ses parents, préjudices que je ne lui souhaite pas de subir.". C’est effectivement ce que ces Sciences prétendent; mais le problème est que les scientifiques de ces branches, – je m’empresse de préciser j’en honore ceux qui sont sincères dans leur aide -, veulent faire à tout prix l’économie de Dieu dans leur approche. Or il y a suffisamment d’évidences aujourd’hui de Son existence; vouloir ne pas en tenir compte est une démarche contraire à la Science ! Car Dieu existant, il va de soi, et c’est d’une logique enfantine, que Son avis devrait avoir toute la place dans ces deux Sciences qui nous occupent ! D’ailleurs Sa Parole nous parle et nous donne des réponses non négligeables pour que cet enfant dont vous parlez puisse remédier aux défaillances, erreurs ou brutalités mentales ou physiques de ses parents; pour autant que ce soit vraiment le cas, car trop souvent les thérapeutes culpabilisent les parents de façon outrancière, alors que le problème vient d’une tout autre origine comme cela a été souligné plus haut ! Je souligne tout de même que, comme vous, je ne lui souhaite pas de subir les préjudices dont vous parlez!

    "(dans la mesure des compétences humaines)". Alors là je suis tout à fait d’accord avec vous ! Aussi faut-il savoir les reconnaître dans leurs limites et avec humilité !

    "et sans aucun apport mystique, christique, évangéliste, pentecôtiste, emmanuelledastierdelavigeriste)". Là, Monsieur, vous parlez avec mépris! Pour ce qui est de mystique, je suis tout à fait d’accord, car cela relève de l’occultisme, ce qui est totalement absent de Dieu ! Par contre pourquoi pas des autres lorsqu’ils mettent en pratique la Bible ? On y répond d’ailleurs ci-dessus ! Déjà dans votre affirmation, Kel, vous n’avez même pas la décence de mettre également "sans apport Kelliste" ! Il faut préciser que sur bien des points ces deux disciplines ne sont même pas scientifiques, et que si vous prétendez qu’elles ne devraient souffrir d’aucun apport Chrétien, vous n’avez pas l’honnêteté de mentionner les apports dont elles bénéficient qui n’ont rien à voir avec la Science!!!

    Bien à vous. Didier Gasser.

  186. Simone   •  

    Dans le passé, j’ai beaucoup été partagée entre la psychologie et la délivrance et durant des années je suis restée bloquée. Mais je fais le constat que la psychologie ne m’a pas aidé, ni dénoncé les péchés qui étaient liés à mon mal-être. C’est le Nom de Jésus qui libère. Comme dit sur un autre fil, quand on est blessé on a de la peine à croire que des péchés sont liés à notre souffrance.
    Aujourd’hui après mes recherches, je veux aller de l’avant par l’Evangile de Puissance de Jésus Christ qui est toujours actuel pour libérer.
    La psychologie peut dans certains cas, aider à comprendre certains mécanismes, et encore ce sont souvent des hypothèses, mais ce n’est pas parce qu’on a compris certaines manières de fonctionner qu’on est libéré. De même que je ne vais pas voir des démons partout !! Mais quand il y en a il faut y aller et ne pas avoir peur de les chasser au Nom de Jésus.
    Le problème de la psychologie c’est qu’on fait de nos parents des bouc émissaires, responsables de nos souffrances au lieu de leur pardonner ce qui est déja qui est déjà une étape vers la délivrance.
    Nous ne sommes pas des victimes, nous sommes des chrétiens qui un jour paraîtront devant le Tribunal de Christ et notre bouche sera fermée ! et nous devrons rendre des comptes sur les péchés qu’on aura chéris sous le couvert de s’être positionnés en victimes.

    La marche de l’Esprit c’est quand on a compris que toute notre vieille nature a été crucifiée avec Christ, elle est dans le tombeau y compris notre vieil homme blessé et la délivrance nous le confirme. C’est la puissance de la Croix qui nous libère !
    Mais la psychologie, c’est une sorte de rafistolage où on veut réconcilier la vielle et la nouvelle nature, ce qui est impossible et un échec. Et la preuve les gens ne s’en sortent pas à long terme. J’ai une collègue qui depuis son adolescence est allée voir un tas de psys et elle ne va pas mieux pour autant. Elle couve une dépression et en plus elle doit avoir des liens avec l’occultisme.
    C’est comme la parabole du drap neuf et ancien dont Jésus parle. Si on coud l’un à l’autre la déchirure sera pire car on ne peut pas concilier les deux.

    Simone

  187. Franck   •  

    Amen Simone.

    Tout ce que l’on ajoute à la Parole de Dieu vient du Malin.

    En Jésus, j’ai tout et toutes les délivrances nécessaires.

    Si j’ai encore besoin d’autres "délivrances" (mauvais penchants comme Paul en parle), alors le Seigneur va m’aider à crucifier ma chaire par amour pour lui.

    Là où réside Jésus, il ne peut y avoir de démons !

    Maintenant, avant de prendre position sur cette doctrine dite de la délivrance, je vais lire et me documenter.
    Le St-Esprit nous conduit dans toute la Vérité…de Jésus et non de l’occulte de Satan.

    Dieu bénisse chacun ici présent.
    Mais attention, car sincèrement, on peut se tromper. Notamment il y a un avertissement solennel de la part du Seigneur aux prophètes et chasseurs de tous poils….leurs réponses à Jésus est frappante d’incompréhension et Son verdict sans appel.

    Fraternellement

  188. Didier Gasser   •  

    Bonjour à tous,

    Comme décrit ci-dessus, la psychologie, quand elle reste dans le cadre de la Science, permet effectivement d’aider à la compréhension des mécanismes inhérents au mal-être de l’être humain. Comme toute autre branche de la Science, elle émet aussi des hypothèses qui sont à vérifier à terme. Par là, elle peut aider sur le plan humain, dans une certaine mesure, à soulager des personnes au moyen de la médecine. Il faut donc faire attention de ne pas la mépriser, ni mépriser les praticiens dans ce cadre. Maintenant, comme ça a été abondamment expliqué ci-dessus, elle est très limitée sur le plan physique et, dans une certaine mesure, sur le plan moral (je ne parle pas de l’âme), puisque ses investigations et ses observations ne peuvent aborder le domaine spirituel, la Science étant ce qu’elle est. En restant dans cette limite, elle reste en accord avec la Parole de Dieu. D’ailleurs Elle donne aussi des exemples de dépressions, je pense en particulier au prophète Elie, et aussi à notre Seigneur Lui-même à Getsémané. Donc je comprends tout à fait l’intervention de notre sœur Simone quand elle aborde le domaine spirituel.

    Par contre quand vous parlez de se « positionner en victime », il faudrait peut-être préciser, chère sœur, ce que vous voulez dire. Car il y a des situations où vous pouvez être victime, et je ne vois pas où est le problème, quand c’est le cas, de reconnaître être une victime ; c’est la vérité ! Si je prends un exemple concret, je vous donne un coup de façon que vous vous retrouviez en chaise roulante. En suivant votre raisonnement, faudrait-il que vous cherchiez chez vous le péché que vous avez fait qui expliquerait le fait que vous avez mal et que vous vous retrouviez en chaise roulante ? Je ne pense pas. Dans ce cas précis vous reconnaîtriez être une victime et que je porterais la responsabilité de ce qui vous serait arrivé, non ? Il faut vraiment faire attention à ce que l’on dit ! Et ceci peut aussi être vrai sur le plan moral.

    Cher frère Franck, votre intervention me laisse un peu perplexe. J’ai un peu de peine à comprendre ce que vous voulez dire. Sur un plan général, je peux dire Amen à ce que vous dîtes, mais je trouve que ce n’est pas très clair ! Par exemple que voulez-vous dire par « un avertissement solennel aux prophètes et chasseurs de tous poils », et par « leur réponse à Jésus est frappante d’incompréhension » ?

    Le Seigneur vous bénisse et vous garde.

    Didier Gasser.

    Michelle

    : juste une remarque, Didier. Si la psy fait des constats, elle n’a tout de même aucune base scientifique au sens où l’on admet le mot science: la science découvre et recouvre des lois physiques immuables et quantifiables (établies par Dieu). La psy ne s’appuie que sur des constats humains empiriques très flous. Elle apporte parfois des médicaments qui font effet, mais ce n’est, là encore, qu’un constat empirique. La majorité des « médicaments » donné en psy sont des euphorisants, somnifères ou des « abrutissants », qui remplacent la camisole de force d’autrefois ! Des soins qui guérissent ? Jamais ! Dieu seul peut guérir une âme car lui seul la connaît !

  189. Didier Gasser   •  

    Bonjour Michelle,

    Lorsque la psy fait un constat, puis qu’elle peut le vérifier sur plusieurs patients, et qu’elle s’en tient à la description de ce qu’elle a constaté, là elle est tout à fait scientifique. Par exemple si je dis quelque chose qui vous blesse, que vous êtes triste ou fâchée, et que l’on peut observer la tristesse ou la colère chez d’autres personnes à qui on a dit le même genre de chose, on peut vérifier par là la réalité du phénomène de cause à effet. Donc là on reste dans le cadre de la Science.

    Maintenant là où je suis tout à fait d’accord avec vous, ce sont au sujet des thérapies que les praticiens préconisent pour soigner les patients. Notez que je n’ai pas parlé de guérisons mais de soulagements. La Parole de Dieu Elle donne les moyens de guérison. Elle dit clairement dans les prophètes que le Messie est venu guérir les coeurs brisés par exemple.

    Le Seigneur vous fortifie.

    Didier Gasser.

    Michelle

    : précisément Didier, c’est ce que je veux dire par « empirique » et non « scientifique »: car ce ne seront que des constatations statistiques: Un même mot va blesser plusieurs personnes MAIS PAS TOUTES ! Un même stress va transformer certains, à cause de la colère, en criminels, d’autres en simples colériques, d’autres en dépressifs, d’autres oublieront très vite et feront de la compensation, d’autres deviendront chrétiens parce que brisées par ce stress, et certains deviendront peut-être même, toujours à cause du même stress,… pasteurs ! Donc la relation de cause à effet étant aléatoire, les déductions de la psy n’ont rien de scientifique ! En fin de compte, à part Dieu, personne ne comprend rien à l’âme humaine.

  190. Didier Gasser   •  

    Chère Michelle,

    Oui je comprends ce que vous voulez dire. Il faudrait peut-être préciser ce que veut dire empirique: il s’agit de conclusions ou de théories basées sur l’expérience et l’observation. C’est donc une définition assez aléatoire, mais qui peut tout à fait être inclue dans la Science lorsqu’elles sont vérifiées; je dirais même que la Science commence par là.

    Une attitude blessante va toujours blesser, donc blessures il y a, mais je vous rejoins tout à fait dans les différentes réactions possibles des personnes suite à ces blessures. Et là je suis d’accord de dire que la psy, au delà de ces constatations, dans ses déductions devient aléatoire, voire erronnée; du moins nous pouvons constater que les résultats qui en découlent ne sont pas ceux escomptés.

    Maintenant, comme vous le dites, il va de soi que le seul qui peut réellement comprendre l’âme humaine, c’est celui qui l’a créée.

    Salutations en Christ.

    Didier Gasser.

    Michelle: un de mes bons amis pasteurs explique que les psychologues savent très bien démonter l’âme en pièce, pour voir quels sont les pièces défectueuses. Cela correspond à leurs constats accumulés par l’expérience et l’observation: il savent très bien relier les comportements e les stress (en ignorant, tout de même, toute l’implication spirituelle des péchés et des démons!).

    Le problème est qu’ils ne savent ni réparer ces pièces, ni remonter le tout dans le bon ordre. Drôles de mécanos ! Vous confieriez votre voiture à de tels « spécialistes »? Alors, qu’en est-il de votre âme qui elle, est absolument irrempaçable. Oui, seul le Constructeur connaît chaque pièce , ainsi que le mode d’emploi pour guérir les pièces défectueuses, les remplacer par des neuves, et même remonter le tout… parfois en une fraction de seconde: c’est notre Dieu !

  191. Didier Gasser   •  

    Bonjour Michelle,

    Tout d’abord j’aimerais faire une correction. J’ai parlé de "définition assez aléatoire", je voulais parler d’une définition assez vague.

    Tout à fait d’accord avec vous. C’est pour cela que bien plus haut je dis "et c’est là que le bât blesse". Partant du postulat que le monde spirituel n’existe pas pour la plupart des psy, ou du moins pensant que l’esprit ne se limite qu’à une forme d’expression ou de carractère, voire pour certains qu’on peut séparer ce qui est spirituel de ce qui est moral, voire physique, dans les thérapies; ils n’ont qu’une approche fractionnée de l’être humain, alors qu’il n’est pas divisible. Pourtant ils l’ont découvert, puisqu’ils ont pu constater les liens existants dans les maladies physiques qui ont une origine psychosomatique. Mais voilà, il y a le corps, et l’âme, et, peu importe la raison, ils ne tiennent pas compte de l’esprit.

    Cependant, je ne crois pas que c’est une raison pour parler avec mépris de la psy et des psy. Il serait bien de les respecter. Il faut avoir l’humilité de reconnaître que le témoignage "chrétien" autour de nous n’aide pas forcément les psychologues et les psychiatres à reconnaître Dieu dans leur vie, Dieu qui les aime et qui ne désire pour eux rien moins que leur salut. Ce qui leur permettrait de voir à quel point Jésus Christ est psychologue et psychiatre.

    Nous devrions prendre garde comment on parle d’eux et avoir des propos plus respectueux. C’est la raison de mon intervention.

    Le Seigneur vous bénisse.

    Didier Gasser.

    Michelle: Didier, ne t’y méprends pas: ce ne sont pas les hommes que nous condamnons: la plupart croient sincèrement qu’ils aident leur semblable: ce sont juste des aveugles qui conduisent des aveugles. Jésus a-t-il condamné les aveugles ? NON ! Il les a guéris de leur cécité ! Je connais d’anciens psy qui sont devenus chrétiens, et même pasteurs ou évangélistes: ils ont abandonné leur pratique quand ils ont compris. Moi aussi j’ai fait l’institut de psycho à Paris, j’ai été convaincue durant… quarante ans que c’était scientifique: il a fallu que j’achète le collyre du Seigneur pour ouvrir les yeux et voir à quel point les fondements mêmes de la psychologie reposent sur l’orgueil de l’homme: la croyance qu’il peut connaître et soigner l’âme, alors que la Bible dit exactement le contraire !

    Par contre, il est juste que nous tenions des propos sévères contre les psy qui se disent chrétiens, car ils connaissent la Parole de Dieu, et selon Jésus « Ils n’ont aucune excuse » (Jn 15:22). C’est d’ailleurs en mettant cet article que j’ai appris avec effarement que beaucoup d’entre eux recouraient à des techniques occultes: hypnose (qui crée un lien d’emprise démoniaque), rebirth (fausse « nouvelle naissance » que j’ai autrefois pratiqué dans le cadre du New Age: je sais donc ce dont je parle), interrogation des démons pour « délivrer » les gens (Satan n’est pas divisé !), etc. Là je n’hésite pas à dire que ce sont des endurcis qui ne font cela que pour l’argent ! Comme si la Parole de Dieu était tendre avec ceux qui ont appris la vérité et qui l’ont rejetée au profit de mammon ! Elle est sans appel ! (Lire Héb 6:4 à 6)

  192. Didier Gasser   •  

    Bonjour à tous,

    Quand nous considérons les problèmes dans le cadre de la Psychologie comme nous le voyons ci-dessus, nous pouvons étudier l’une des sources à l’origine des erreurs que nous pouvons constater dans cette science. Je vous invite à lire la réflexion sur la théorie de l’évolution dans le site ci-joint, vous pourrez constater les éléments qui expliquent certaines conclusions erronées en Psychologie, et par extension en Psychiatrie, mais aussi les enjeux psychologiques qui en ont résulté au sein de l’église chrétienne:

    http://www.answersingenesis.org/...

    Bonne réflexion, et le Seigneur vous conduise.

    Didier Gasser.

  193. Lulu   •  

    Il est important de noter, en faisant l’étude du MOT « Baptême », dans son origine grecque, ce mot se traduit par « baptiso » qui signifie « plonger », « submerger » ou « immerger ».

    Dans la Bible (Actes 2 : 38, etc.), « Pierre leur dit : REPENTEZ-VOUS et que chacun de vous soit BAPTISÉ… »

    Si on met en application CE QUE SIGNIFIE le mot « baptême », il est donc impossible de plonger la tête d’un bébé dans l’eau car IL VA SE NOYER CERTAINEMENT. Il ne sera pas capable de comprendre si on lui demande de retenir son souffle quand sa tête sera submergée dans l’eau. IL NE SERA DONC PAS CAPABLE DE CROIRE EN JÉSUS-CHRIST, DE SE CONVERTIR À LUI ET SE REPENTIR DE SES PÉCHÉS. La Bible dit de croire et se repentir en premier et ensuite, le baptême. Nulle part dans la Bible ils baptisaient des non-convertis et des bébés. Jean-Baptiste a montré l’exemple en prêchant sévèrement la repentance et il baptisait ceux qui se repentaient.

    Si on fait l’étude dans la Bible de la signification, non du mot, mais du baptême d’eau en lui-même, on va vite se rendre compte qu’il est important de PRENDRE CONSCIENCE DE C’EST QUOI LE BAPTÊME AVANT DE FAIRE L’ACTE et le bébé est incapable de décider de quoi que ce soit à part crier, pleurer, rire, jouer et manger. Nulle part non plus dans la Bible ça dit qu’on peut DÉCIDER À LA PLACE DES AUTRES mais plutôt :

    « Ainsi CHACUN de nous rendra compte à Dieu pour lui-même. » (Romain 14 : 12)

    Donc, pour toutes la mamans qui ont fait ASPERGER d’eau seulement leur bébé par un prêtre, CE N’EST PAS UN BAPTÊME et ILS N’ONT PAS ÉTÉ BAPTISÉS EN JÉSUS. Si vous désirez que votre enfant se fasse baptiser plus tard, montrez l’exemple et faites-vous baptiser vous-mêmes car vous n’avez jamais été baptisé selon la Bible, lisez la Bible, les évangiles et enseignez votre enfant à suivre la voie du Christ Jésus qui est le seul chemin pour aller au Ciel. Et je ne crois pas que vous allez vous faire baptiser d’eau si vous ne vous convertissez pas au Jésus de la Bible.

    Asperger d’eau sur les bébés ne fait pas d’eux des enfants de Dieu. C’est un mensonge enseigné par les catholiques. Il faut CROIRE ET RECEVOIR JÉSUS dans notre vie. On devient par la suite enfants de Dieu.

    « Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de DEVENIR ENFANTS DE DIEU. » (Évangile de Jean 1 : 12)

  194. Emmanuel   •  

    Bonjour,

    Je vois que depuis sa rédaction cet article est au coeur de tous les débats.

    Pour moi la psychologie n’est qu’un mot englobant différentes choses qui sont sources de confusion. Etant infirmier de métier et travaillant en psychiatrie j’en connais sur le sujet. Ca fait maintenant plusieurs années que j’étudie ce sujet ce qui m’a permis de faire pas mal de découvertes. Durant tout ce parcours, j’ai demandé au Saint-Esprit de m’éclairer sur tout ce qui englobe la psy et ces différents sujets, ce que je peux dire c’est que certaines choses vont tout à fait dans le plan que Dieu a mis en place pour la guérison mais bien sûr beaucoup de choses sont aussi un vaste mélange de technique occulte contre lesquelles je me bats dans le cadre de mon travail. C’est tout comme le domaine de la délivrance dans lequel on peut y voir des pratiques occultes (Exorcisme etc..) comme on peut voir des choses glorieuses. Je pense qu’il est important de prendre ce qui est voulu de Dieu et de demander au Saint-Esprit le discernement pour ne pas rentrer dans la bêtise "Je parle de ceux qui ne se fient qu’en des techniques (délivrance, psychologie,naturopathie etc…) et non à l’Esprit" et de jeter ce qui ne l’est pas. Pour m’a part j’ai appris une chose durant ce parcours c’est que aussi longtemps que les personnes souffrantes pensent trouver la guérison par le psy ou même par "Michelle" n’iront que de déception en déception mais le jour où elles se décideront enfin de chercher Dieu ça pourrait changer. Espérant qu’un jour psy et délivrance selon le coeur de Dieu puissent ne faire plus qu’un.

    Cordialement

    Emmanuel

    : tu sais, j’ai été une adepte inconditionnelle de la « ‘psy » durant… cinquante ans ! Autant te dire qu’Il a fallu à Dieu m’envoyer des boulets de canon pour que ces forteresses que la psy était « humaine », s’écroulent ! Ce n’est qu’à la lumière de la Parole de Dieu que l’on peut voir l’abîme qui les sépare ! Mais c’est incroyablement subtil… je te souhaite de faire le même chemin… CAR IL N’Y A PAS DE RÉCONCILIATION POSSIBLE: la guérison « psy » est basée sur l’humanisme, la guérison divine est basée sur Dieu. Devine laquelle marche sans laisser de séquelles et sans plumer les gens ?

  195. Emmanuel   •  

    Sachons alors montrer au monde ce qui est véritable, car au jour d’aujourd’hui rien ne fonctionne plus que les maisons psychiatriques, c’est le seul endroit aujourd’hui où les gens se donnent une dernière chance avant d’en finir avec la vie. Pour l’instant, je vois trop peu de ministères qui proposent qque chose de concret pour ces personnes. Donc, pour ma part, je reste convaincu que Dieu est le seul à pouvoir guérir véritablement.

  196. Didier Gasser   •  

    Bonjour Emmanuel,

    Pourriez-vous donner des exemples concrets de "certaines choses qui vont tout à fait dans le plan que Dieu a mis en place pour la guérison" s’il vous plaît? À part la constatation du dérèglement dans le comportement chez le patient qui peut être considérée comme scientifique, qu’apporte la psychologie comme réponse concrète?

    Pour votre dernier commentaire, s’il y a si peu de ministères qui proposent quelque chose pour ces personnes, cela pourrait-il venir du fait que l’Eglise est devenue malade, et devant l’échec elle se tourne vers la psychologie par exemple?

    Le Seigneur vous bénisse.

    Didier Gasser.

  197. Laurence (Vannypen)   •  

    Shalom très chère Liliane,

    Obed (fils de Ruth & Boaz, grand-père de David) signifie "serviteur"..
    Le mot servante en hébreux est: shiphchah ou ‘amah ou ‘aniy …

    Le choix du prénom est toujours significatif, au-delà de la phonétique en elle-même, il y a parfois (je ne dis pas "toujours" ) une influence "spirituelle" qui nous fait préférer certains prénoms plutôt que d’autres.
    Je te fais part d’une expérience qui ne peut en aucun cas devenir une règle: j’ai appelé mes 3 enfants avec des prénoms germaniques; 22 ans plus tard, le Seigneur me révélait que mon grand-père maternel (complètement inconnu) était allemand…

    Je ne saurais te donner une "recette miracle instantanée" toutefois, pour briser les maléditions qui peuvent être liées au prénom d’une personne, je ne vois pas ce qu’il est possible de faire de plus que prier dans ce sens-là (briser la malédiction liée au prénom) et libérer la bénédiction sur lui en le consacrant au Seigneur…

    Soit rassurée, il y a beaucoup de Rebecca servantes de l’Eternel…

    Soit bénie

  198. bouba   •  

    oula oula
    on est loin de la vision démesurée de "prospérité" que certains ont du "bénéfice" que la foi "procure". Ca me parait plus réaliste de dire qu’on va en baver et de se préparer qu’on va être heureux d’en baver. Si le Seigneur nous fera des cadeaux dans l’avenir, nous Lui en serons encore plus reconnaissants.

    Je me méfie maintenant des prophéties trop "matérielles". "Tu vas avoir ceci ou cela"..
    Dieu veut nous faire posséder avant tout cette sagesse, intelligence, humilité, tendresse, amour dont nous manquons tant…

  199. Elisabeth777   •  

    Encore un article excellent, voire poignant… Une de fois de plus, le regretté Arthur Katz, qui a pu écrire « Holocauste, où était Dieu  ? » parle juste et fort…
    Même si l’on « sait » ces choses, leur reformulation par une sensibilité de ce niveau spirituel produit toujours un profond impact. Pour moi, j’ai frémi en lisant que nous sommes «peu sensibles envers le Seigneur, ne prenons pas le temps de réfléchir à Ses paroles, …de les assimiler, nous NE LEUR PERMETTONS PAS DE NOUS RECREER EN PROFONDEUR, ne les mettons pas en pratique. »
    Pire : « Parfois nous avons méprisé Ses paroles, parce que nous faisions peu de cas de la Personne qui nous l’annonçait… » 
    Qui ne l’a fait ? Ces mots sonnent terriblement juste… Il y a de quoi en perdre l’appétit et le sommeil : sommes-nous bien conscients que nous continuons à torturer Jésus chaque jour en agissant ainsi, nous qui devrions être Son Eglise, l’Epouse qu’Il attend…Car Il est vivant, Il est là, Il nous aime ( malgré tout…) Chacun de nos manquements, de nos insuffisances de foi Le blesse terriblement…
    Il a tout souffert, tout donné, au-delà de l’imaginable… et même ceux qui devraient être Ses plus proches amis Le méconnaissent, L’ignorent, Le maltraitent, de mille façons ( en imposant les jougs de leur pensée et de leurs systèmes humains, pour les responsables d’église, en critiquant les serviteurs et appelés de Dieu, pour les « brebis », et pour tous, en suivant NOS pensées humaines, au lieu de marcher par La Parole et par l’Esprit de Dieu…)
    Déjà, « méchants comme [nous sommes] », nous savons aimer, nous dévouer et souffrons si nous ne sommes pas aimés en retour : que dire de Jésus qui a souffert un si abominable supplice pour nous, lorsque nous nous montrons si légers avec la Parole, qui est Lui-même ? Que dire de l’Esprit de Dieu, dont nous « sommes scellés », lorsque nous l’entraînons à des spectacles, des conversations, des lectures, ou lui imposons la cohabitation avec des pensées, qui sont de la chair et du monde ?
    Comme au moment de la conversion, après la conviction de péché vient la reconnaissance pour le salut offert, j’ai ressenti tout à nouveau une infinie reconnaissance envers Dieu, lorsqu’Arthur Katz poursuit en rappelant que nous sommes censés aller « de gloire en gloire » : si déchus que nous ayons été, Dieu maintient Son appel, veut faire confiance à Son Eglise…
    Certes oui, faisons tous comme les Thessaloniciens cités, ou comme les Béréens qui confrontaient chaque jour ce qu’ils entendaient avec la Parole de Dieu… Que l’Eglise se réveille aujourd’hui et croyant en Lui, «  fasse [enfin ! ]les œuvres que Jésus faisait et même de plus grandes », selon Jean 14,12 … ! Que l’Eglise, c’est-à-dire chacun d’entre nous, reflète Jésus, apporte partout « le parfum de Christ »…

    Après les images de grâce et de pureté qui reflètent bien l’infinie douceur de La Parole, j’ai apprécié aussi l’image, belle et sobre : «  Ecoute, mon peuple », un écho au « Shm’a Israël » : comme on peut l’imaginer lors de la création, une impalpable poussière d’or descend du Ciel pour remplir la terre, aujourd’hui pour ordonner notre être intérieur, pour recréer notre moi « terrestre »… Et tout de suite après, comme la récompense après avoir rempli les conditions, un verset de guérison : autrement dit, les miracles, accessibles, à « ceux qui auront cru » ( Marc 16,17-20 )…

    Mille mercis à Michelle pour tant de travail, tant de qualité et tant d’efficacité ! Que le Seigneur te bénisse selon Eph. 3,20 « infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons… »
    En t’aimant « de l’amour du Seigneur », une des innombrables « aficionados » de cet excellent blog,
    Elisabeth.

  200. caludine   •  

    C’est vrai et c’est merveilleux de pouvoir grandir spirituellement à tout âge !
    Pas de régression pour l’âme ,elle est éternelle et a besoin de continuer à grandir .
    Merci pour les bonnes choses que vous nous donnez Michelle !

  201. Didier Gasser   •  

    Bonjour à tous,

    Voici un complément intéressant qui m’a été envoyé par l’Anthropologue Paul Gosselin:

    Par ailleurs, j’ai mis en ligne un texte de Didier Gasser sur le physicien Albert Einstein.

    Einstein est un personnage intéressant, curieux et contradictoire. Certains en font un athée, d’autres un "croyant". Il est certes un personnage intéressant et un peu de tout cela. On ne peut le considérer un chrétien, mais possiblement un déiste, un peu comme Voltaire. On a fait du bruit dans les médias récemment sur la vente d’une lettre provenant d’Einstein qui rejetait la Bible et le destin particulier des Juifs. Cette lettre a été traduite en anglais et mise en ligne à:

    Einstein on Religion.
    http://www.relativitybook.com/re...
    http://www.guardian.co.uk/scienc...

    L’article de Gasser examine d’autres volets de la personnalité d’Einstein.

    Albert Einstein et la foi.
    http://www.samizdat.qc.ca/cosmos...

    Salutations en Christ.

    Didier Gasser.

  202. didier sentinelle 68   •  

    Il est clair que le réveil chacun d’entre nous.Ce ne sera pas une église , une ville , une nation mais tout le peuple de l’Eternel dans toutes les nations.
    Repentance et humiliation pour ceux qui l’acceptent,certains n’en voudront pas mais le réveil se fera quand meme avec ceux qui auront acceptés

    didier sentinelle 68

  203. Didier Gasser   •  

    Bonjour à tous,

    Afin de compléter tout ce qui précède sur le sujet, ainsi que les deux sites y relatif dans ce fil : (http://www.blogdei.com/index.php... et http://www.michelledastier.org/i... il est intéressant de considérer les données sur le site suivant qui donnent quelques réponses aux questions posées précédemment :

    http://www.blogdei.com/index.php...

    Vous pourrez trouver dans la rubrique « Source », juste après « Article de John Mac Arthur. L’apostasie conduit à de nouvelles religions ! », toutes les références aux citations mentionnées.

    Ceci dit, je tiens à préciser que je ne mets aucunement en doute le désir sincère des praticiens, en particulier les praticiens Chrétiens, d’aider leurs semblables dans leurs difficultés d’ordre psychologique. Néanmoins, il faut avoir la droiture et l’honnêteté devant Dieu et la Bible de reconnaître qu’il y a un fossé énorme entre bien des enseignements dans cette discipline et Le Livre. De même, il y a bien à considérer la réalité entre les prétentions de cette discipline et les résultats vérifiés.

    Concernant la Science dont la Psychologie et la Psychiatrie se réclament, il n’est pas inutile d’en rappeler la définition ; même si elle a été abordée dans un cadre de débat scientifique, elle s’applique également à ces deux branches :

    http://www.samizdat.qc.ca/cosmos... .

    Une référence non négligeable concernant la manière comme toutes les idées, en particulier de ces disciplines, s’immiscent et s’imposent au sein de l’Eglise nous aide à comprendre comment nous avons été sincèrement abusé en tant que Chrétien :

    -Gosselin Paul; Fuite de l’Absolu; Volumes I et II; Editions Samizdat, COP Jean-Gauvin, Québec; 2006.

    Je comprends que dans notre sincérité, il doit vraiment faire mal de remettre en question certaines notions de bases semblant juste par rapport à la Parole de Dieu, mais il s’agit tout de même ici de problèmes touchant l’éternité et qui ne faut pas prendre à la légère, tout en prenant soin de savoir comment parler de ces choses à nos semblables comme le Christ le faisait avec parfois un tact admirable. Manière de faire que nous ne savons pas toujours mettre en pratique.

    Le Seigneur vous bénisse et vous aide dans cette étude.

    Didier Gasser.

  204. Delphine   •  

    heureusement que Didier est là pour tempérer les propos de mme Dastier à l’égard des psy. il y en a qui sont chrétiens vous risquez d’en blesser certains madame par votre amalgame et vos arguments spécieux.
    les utilisateurs de la psychologie ne lui rendent pas toujours ses lettres de noblesse, mais de là à l’assimiler à de la sorcellerie… et on vous a laissé publier un tel livre? La démocratie est une belle chose, mais je pense qu’il y a des personnes a qui ont devrait interdire de proférer des inepties.

    Michelle: ma petite Delphine, je vois que le Saint-Esprit n’a pas encore eu le temps de faire son oeuvre de révélation en toi sur ce qu’est réellement la psychologie…

    Au lieu de m’insulter, tu ferais bien de demander au Seigneur ce qu’il pense d’une fausse science qui conduit toujours l’homme à se justifier lui-même de ses pires péchés, en en collant la responsabilité sur les autres … ça ne conduit pas à la guérison, ça conduit à la géhenne…

    cette fausse « science de l’âme, » c’est un des plus beaux tours de Satan qui sait admirablement se servir de l’esprit « humaniste », par lequel l’homme se fait « meilleur » que Dieu, pour effacer l’oeuvre rédemptrice de la croix de golgotha par laquelle celui qui se repent et qui croit que seul ce sacrifice pouvait le sauver, peut trouver le salut et la seule porte qui conduise à la vie abondante

    Je doute que tu aies jamais connu la repentance qui vient du Saint-Esprit, sans quoi, tu ne défendrais pas becs et crocs, insultes méprisantes à la clé, une voie mortelle qui perd quantité de chrétiens en leur apprenant à s’absoudre eux-mêmes et à naviguer dans l’apitoiement sur eux-mêmes, à mettre des sparadraps sur leur moi au lieu de le crucifier à la croix.

    Si tu penses que la psycho a remplacé l’évangile (ils sont antagonistes), tu es mal barrée…

  205. Delphine   •  

    je ne pense pas que la psychologie ait remplacée quoique ce soit. je fais une distinction entre les choses. je ne mélange pas tout. certaines personnes utilisent la psycho pour se déculpabiliser et rejeter leurs fautes sur les autres comme vous l’illustrez avec Adam et Eve, mais il ne faut tout de même pas généraliser. sachons garder de la mesure.

    Michelle: tu sais, j’ai été passionnée par la psy durant vingt ans et fait l’institut de psychologie… Il a fallu que Dieu renverse cette forteresse ! Il lui a fallu des années, mais cette pseudo science ne résiste pas à la lumière de la Parole de Dieu. Il y a à faire des choix: ou tu crois Dieu, ou tu crois les hommes, et Dieu a trouvé tous les hommes menteurs… à toi de choisir !

  206. Delphine   •  

    moi aussi j’ai fait un peu de psychologie, peut être pas assez puisque nous n’arrivons pas aux mêmes conclusions. sur certains points je comprends votre position et même je la partage toutefois je trouve que vous êtes trop péremptoire. votre expérience est respectable, mais sachez que d’autres personnes en ont faite sans arriver à vos conclusions. seraient elles moins "éclairées" que vous? Je ne pense pas que vous soyez orgueilleuse au point de penser cela. les versets bibliques il ne faut pas les utiliser comme des slogans pour etayer vos thèses. vous savez comme moi que pour les mentionner il faut souvent tenir compte de leur contexte.
    encore une fois votre position est respectable cependant reconnaissez qu’elle n’est pas la seule valable.

    Michelle: Delphine: tout ce qui est contraire à la Bible est mensonge… la Bible est péremptoire et manichéenne… c’est bien loin de l’humanisme ambiant, et des « hauteurs qui s’élèvent contre la connaissance de Dieu ». Mais la VÉRITÉ n’est pas une conviction partagée par quelques-uns. Elle est incarnée en la Personne de Jésus: il est la Parole de Dieu… tu es sur la pente très dangereuse des raisonnements humains… Cherche LA VÉRITÉ: il n’y en a qu’une…

  207. Delphine   •  

    Quand je vous dis que vous écrivez m’importe quoi vous vous offusquez mais là encore dire que la Bible est manichéenne c’est ne pas connaitre le manichéisme. je vous signale que les chrétiens au début de notre ère ont combattu avec force cette hérésie qui était en opposition avec le dogme chrétien. lisez st Augustin qui était lui même manichéen avant de devenir chrétien. la bible est en effet catégorique vis à vis du péché et elle explique comment parvenir au salut en Jésus. A aucun moment elle ne donne de recette toute faite, autrement elle serait aujourd’hui un livre d’histoire. Au contraire elle est au dessus de toute notion de temps. A aucun moment la bible n’interdit d’aider les autres en comprenant entre autres les mécanismes psychologiques, le langage, la mémoire, la cognition, le système nerveux, les sentiments, les émotions et bien sûr je vous rassure la foi et la prière. Il faut après utiliser tout cela avec discernement tout en laissant à Dieu la premièer place. je conviens avec vous que ce n’est pas toujours le casmême chez les chrétiens. il faut donc que ceux qui sont psy chrétiens se rassemblent pour expliquer dans quel mesure on peut utiliser la psychologie dans l’église et non tout rejeter sans discernement. que nous le voulions ou non, il y a des chrétiens qui aiment Dieu mais qui souffrent de troubles "psychologiques" qui ont subit des abus sexuels ou autres et cela leur pourrit la vie. n’oubliez pas qu’un chrétien est une personne qui se convertit avec tous ces problèmes après il faut les gérer. vous allez me sortir le verset: celui qui est en christ est une nouvelle créature..etc. je vous suggère de prendre le texte originel c’est à dire le texte grec avec le sens des mots qui sont utilisés et vous comprendrez mieux ce que voulait dire Paul dans ce contexte. Doit on uniquement prier pour les chrétiens qui ont de problèmes sans tenter de comprendre leur problèmes afin de les aider? l’humanisme ambiant est né dans des sociétés à culture chrétienne, donc de valeurs chrétiennes malheureusement il rejète ce qui ferait sa force. l’homme s’est donc érigé en Dieu, ce qui est dommage. je suis d’accord avec vous en effet il n’y a qu’une vérité qui est Jésus.

    Michelle: j’ai évidemment pris le mot « manichéen » dans son sens d’aujourd’hui, pas dans sa réalité historique. Delphine, tu campes sur tes positions, alors restes-y… Je te rappelle toutefois que les premières paroles de Jésus dans son ministère ont été: « Dieu m’a oint pour guérir les coeurs brisés ». Seul Dieu peut faire cela: les psy prennent la place de Christ, et le font forcément fort mal. En Dieu, tout est parfait… je te laisse à tes illusions. Et je n’ai plus le temps de répondre à tes commentaires obstinés: nous avons répondu à 150 commentaires sur ce sujet il y a deux ans, alors, j’ai une overdose…

  208. magnin roland   •  

    J’ ai travaillé en hop psy
    pendant 35 ans
    j’ai pu libremernt témoigner de l’ Amour de Christ, et de la * nécessité *
    de suivre ses conseils ou lois,
    ou directives, qui sont bien visibles dans la bible
    et de se convertir,
    ce qui indique bien que sans Christ, nous sommes perdus.
    Lorsque je parle de témoigner
    j’ ai eu l’ autorisation de faire venir mes soeurs et frères pour chanter des cantiques .
    A l ‘époque, je fréquentais
    l’ église apostolique primitive, et là, j’ avais de vrais frères et soeurs.
    Comme son titre l’ indique,
    cette communauté ayant pour tête Christ, les frères nous enseignaient, comme nous auraient enseignés les apôtres du Christ.
    Ayant dû m’ éloigner pour mon travail dans un autre hôpital, j’ ai vécu à Aubonne et me suis rapproché de soeurs et frères de l’ église libre, les responsables de cette église avaient à l’ origine REFUSé de lire en chaire des textes de chefs politiques et avaient été sommés de quitter l’ église nationale du canton de Vaud.
    Revenu par la suite à Lausanne, j’ ai été invité par un ami à l’ église de réveil
    Bref, j’ ai vécu au milieu de beaucoup de communautés
    mis à part les Jéhovah, les Mormons, les Adventistes, la science dite chrétienne, je connais à peu prè toutes les communautés et ce fut intéressant pour moi de constater combien des personnes pourtant intelligentes pouvaient se laisser
    IMPOSER des doctrines, qui N’ ont rien à voir avec ce qui est écrit noir sur blanc dans la bible
    par exemple, chez les frères Darbystes,
    j’ ai répété à maintes reprises, que le baptème des enfants était non biblique, mais ils m’ ont, sinon rejetté, en tous cas, ignoré.
    Tout ceci pour dire, que l’ humain est un être,, comment dire, ?
    disons ( répétitif ) et qu’ il faut avoir, soit du caractère pour tenir tête, ou mieux être guidé par l ‘ESPRIT de Dieu pour rester en accord avec ce que nous enseigne LA Parole de Dieu

    ——-J’ en termine,
    à propos de psychologie,
    et donc de LOGIQUE, Paul lui-même,
    a écrit, enseigné, qu’à un enfant on doit donner d’ ABORD du lait, puis ensuite,,—————
    Vous m’ avez compris,,
    Un inconverti a des besoins précis et donc, qu’ on l’ entoure, qu’ on l’ assiste, l’ encourage, puis qu’ on l’ enseigne
    et donc, si possible avec LOGIQUE. Voilà pourquoi je ne renie pas mon travail PRATIQUE, auprès des MALADES
    dits de l’âme.
    Vous me rétorquerez, alors combien se sont convertis ?
    Ce que je peux répondre, c’ est que beaucoup ont vécu des moments de bien-être pendant leur séjour à l’ Hôp, en particulier, lorsque mes soeurs et frères chretiens venaient chanter et témoigner dans ces milieux fermés
    milieux à l’ époque,
    inquiétants, voir désespérants,
    mais où la présence de Dieu était ressentie, par le moyen,,
    que je désignerais de,
    la ( psychlogie) en tous cas, un genre particulier de la mélodie,
    ou de la musique.

    **** Souvenons-nous de la harpe de David et des effets bénéfiques,
    qu’ elle produisait sur le mauvais esprit, qui tourmentait et agitait Saul.****

    ON dit qu’ il y a plusieurs chemins pour aller à Rome.
    Certes, il N’ y en a qu’ UN seul,
    qui nous conduit à Christ.
    Et mieux même,
    Christ est LE chemin, la vérité
    et la V I E.
    Soyons logiques et avec intelligence, amour et logique,
    supprimons donc le Psy de Psychlogie, il reste néanmoins la Logique
    Et pour être plus terre à terre,
    plus simples,
    souvenons-nous du FAIT que,
    * A chaque fois, que vous l’ avez FAIT,,,
    mais aussi à chaque fois que vous

    NE l’ avez PAS fait,,,

    Oserais alors dire
    au diable la psy
    soyons pratiques car sans les oeuvres, la foi est morte
    INUTILE.
    NE soyons surtout pas inutiles
    Jetons les théories par-dessus bord

    Agissons

    Afin qu’ ils,, V O I E N T vos bonnes oeuvres
    et parviennent à la CONNAISSANCE de la Vérité
    Christ EST la Vérité
    Mais nous,, nous sommes ses ambassadeurs,
    maladroits, souvent manquant de psychologie, mais remplis d’ enthousiasme pour annoncer la BONNE Nouvelle dans ce monde où les mauvaises,, envahissent les médias et, hélas, les coeurs, les esprits les corps et les âmes.

    l’ homme savant inconverti conseille:

    " Connais-toi toi-même !"

    Et le sage Salomon prévient:

    * Considère bien, le chemin où tu mets les pieds! *

    Les 2 nous mettent en garde, de bien ..

    ——investiguer—– avant d’ agir.
    Il s’ agit bien là, d’ une sorte,
    d’ un genre, de psychologie,
    qu’ on pourrait nommer de différentes façons
    d étude, de recherche, d’ analyse etc etc.

    Michelle: Roland, tu mélanges tout. Pour les inconvertis, la psy est un palliatif qui met quelques cataplasmes de- ci de- là. Mais pour un chrétien, il est facile de discerner l’esprit antéchrist qui anime cette fausse science…Arrêtons sur le sujet: tout a été dit…je ferme les commentaires: les raisonneurs nous font perdre trop de temps..

  209. magnin roland   •  

    A propos de foi qui DéPLACE,,,
    je viens de voir et écouter le frère d’ une communauté,
    du nord de la France,
    qui s’ épanouit et qui veut * construire *
    et en se faisant,,
    " va élargir l’ espace de sa tente "
    selon l’ invitation de Dieu à recevoir autrui dans le but,
    de faire connaitre son Fils
    notre Sauveur à beaucoup de personnes, non encore sauvées,
    qui ne connaissent pas encore l’ oeuvre
    du Christ à la croix, ni son appel à LE suivre,
    sur le chemin étroit de la VIE.
    Cela réjouit le coeur de constater que si certaines églises se vident,
    d’ autres sont en mesure, par la grâce de Dieu et suite aux dons des fidèles serviteurs, de planifier de nouvelles constructions,
    en vue ¨
    d’ ELARGIR et d’ ouvrir
    la tente de l’ Eternel à ceux qui cherchent à
    ENTENDRE ce que l’ ESPRIT dit
    à son église

  210. Manuel   •  

    Encore un très beau texte de Katz; Nous sommesdans des temps où les chrétiens ne veulent pas entendre ce genre de message. Tout ce qu’ils veulent entendre c’est l’Eglise victorieuse, les chrétiens qui vont dominer le monde, prendre les nations pour Jésus Christ, etc, etc… Il y a une floppée de séductions, de faux prophètes et de faux enseignants qui sont en train de lâcher leur venin et ils empoisonnent le peuple de Dieu avec leurs fausses doctrines et leurs faux réveils. Il faut dire que les chrétiens se donnent de tels orateurs comme le dit la Bible car ils aiment entendre des fables, ce genre de fables qu’on entend régulièrement un peu partout dans les séminaires et conférences.

    Mais la Bible le dit et Art Katz l’a rappelé, les temps vont être difficiles où il faura être vraiment chrétien pour tenir et ne pus jouer comme on le fait maintenant.

  211. Laurence (Vannypen)   •  

    Bonjour,

    Depuis quelques années, le Seigneur m’a contrainte à ouvrir des portes que je n’aurais jamais soupçonnées en ce qui concernait "les enfants".

    Il m’a envoyée sur un champ particulier: celui de la délivrance des (jeunes) enfants.

    Le Seigneur m’a aussi appris que l’éducation est primordiale en ce qui concernait les enfants… Certains païens éduquent mieux leurs enfants que bon nombre de chrétiens.

    Je m’apprêtais à mettre sur papier ce que le Seigneur m’a montré, en ce qui concerne la discipline des enfants, quand j’ai vu cet article!

    Je ne peux qu’être 100% d’accord avec ce qui est écrit!

    La discipline est salutaire, c’est elle qui met les limites, qui pourraient être comparées aux "murailles" du temple montées par Néhémie !

    Le mot "murailles" vient d’un mot dont la racine est la même que le mot "crème" dans Esaïe 7/14-15:
    "Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, et elle lui donnera le nom d’Emmanuel.
    Il mangera de la crème et du miel, jusqu’à ce qu’il sache rejeter le mal et choisir le bien."

    Si donc Jésus a été "nourrit" de crème et de miel (si donc Jésus a été éduqué avec discipline) à combien plus forte raison, nos enfants ont besoin d’être disciplinés selon le modèle biblique..

    Excellent article !!!

    Merci

  212. Chantal   •  

    Je suis peut être la fidèle brebis à qui s’adressait le message de jean, et ceci m’incite à poursuivre mon témoignage.
    Je suis de tradition catholique, d’une famille que l’on peut qualifier de non pratiquante, mais je suis croyante depuis mon enfance, et avec le recul je sais que le Seigneur à toujours pris soin de moi.
    Je suis allée au catéchisme ou j’ai reçue les bases, je pense que ce qui m’a été enseigné relatif à l’Evangile je l’avais à peut prés assimilé, mais je n’avais pas trés bien saisie le sens de tout ces rituels lors des messes. J’avais une perception de Dieu complètement faussée mais je savais qu’il était la pour moi dans les moments durs. Dieu, Jésus, Marie, a qui m’adressais- je lors de mes prières ? Je dois dire que tout cela était confus, quand au Saint Esprit je n’avais pas conscience de son rôle ni de sa personne. Ma prise de conscience s’est faite surtout à l’écoute d’une radio évangélique ou les prédications et témoignages ont petit à petit remises les pendules à l’heure. Mais je dois dire que malgré le peut d’implication que j’ai pu avoir au sein de l’église catholique, il m’a fallu des années afin de débroussailler mon chemin, et maintenant j’en vois tous les travers et combien il est difficile de le faire comprendre à nos frères et sœurs catholiques, même s’ils ne le sont que de tradition ce qui est le cas de ma famille.
    Ma conversion s’est faite par étapes, comme je l’ai dis je suis d’abord retourné à la messe et le premier jalon que j’ai posé c’était lors d’une messe, le prêtre avait disposé un panneau dans l’église sur lequel était dessiné des personnages , et il a invité les enfants à venir inscrire leurs prénoms sous l’un des personnage symbolisant ainsi l’acte de devenir témoin du Seigneur, et soudain s’est fait une lutte dans mon fort intérieur , je sentais que j’étais invité à inscrire moi aussi mon prénom sous l’un des personnage, je ne savais pas trop ce que je faisais, mais au dernier moment j’y suis allé et le Seigneur lui en a pris acte.
    Ma relation avec Dieu était tout en compromis me disant que vu ma situation le Seigneur pouvait comprendre. L’Esprit Saint à commencé à travailler mon cœur 1995 ou 1996, j’ai commencé à mettre ma vie en conformité avec le Seigneur et je suis allé voir le prêtre d’une paroisse voisine à la mienne, et non le prêtre de ma paroisse avec lequel j’ai faite ma communion en 1974, afin de me confesser. Et j’y suis retourné deux ou trois ans après car il demeurait une situation auquel j’ai eu du mal à mettre un terme.
    Ce prêtre a du trouver ma démarche assez originale, lors de ma première confession j’avais écrie sur une page tout ce qui ne me semblait indigne vis-à-vis du Seigneur et ce depuis mon enfance car la confession que j’ai faite lors de ma communion je l’ai faite par obligation et sans conviction. Pour ma deuxième confession j’ai demandé pardon au seigneur pour la position à laquelle j’ai eu du mal à mettre un terme, puis j’ai prise ma Bible et j’ai lue le psaume 32. Pour moi je savais que je confessais mes péchés à Dieu, prenant pour témoin le Prêtre, ce qui m’était difficile et humiliant. C’est à Dieu que je m’adressais et c’est lui qui me pardonnait et le faite de le faire devant le prêtre me donnait plus d’engagement c’est ainsi que le l’ai vécu. J’espère que le prêtre à perçu ma façon de voir les choses et avoir été un témoignage pour lui.
    J’ai été baptisé, de mon propre choix en 2005, au sein de l’église Evangélique, mais la encore j’avais du chemin à faire il y avait encore tellement de chose qui n’étaient pas claires, en effet je ne mesurais pas les différences de doctrine qui nous séparaient et je me voulais œcuménique, c’est pourquoi suite à mon baptême j’ai écrie à ce prêtre et vous connaissez sa réponse.
    Je ne connaissais de la religion que ce que l’on m’avait enseigné au catéchisme, donc je ne savais même pas les différences ne serait ce qu’entre catholique et protestant je ne m’y étais jamais intéressée. Je n’ai pas fais beaucoup d’étude. Depuis j’ai comblé mes lacunes et l’œcuménisme je ne crois pas cela possible
    Avec les prédications et témoignages que j’écoutais je découvrais Dieu et Jésus Christ sous un jour tout à fais nouveau qui correspondait plus à la simplicité avec laquelle j’avais perçu l’évangile. Je n’étais pas à l’aise dans l’église catholique car elle ne correspond pas au témoignage qu’a laissé Jésus lors de sa vie parmi nous sur terre, sa simplicité, son humilité… le cadre ne correspond pas, c’est ce que je ressens.
    Ce qui me peine le plus au sein du catholicisme c’est l’idolâtrie, petite anecdote je crois que c’était après mon baptême je suis allée à un concert du prêtre que j’étais allé voir pour me confesser, car il est auteur compositeur interprète et organise des concerts et la quête récoltée à cette occasion était destinée à la restauration d’une statue de la vierge Marie et j’y ai participé en réalisant par la suite combien cela était stupide.
    Et lorsque je vous ai dis que je ne suis pas allé trouver le prêtre de ma paroisse que je trouvais plutôt assez sévère, celui de la paroisse voisine était charismatique et j’ai sans aucun doute été attirée par ce charisme, tout en étant consciente de l’idolâtrie qui pouvait se cacher sous cet approche car je me suis souvent intérogée à ce sujet .
    C’est lors d’un enseignement sur l’esprit de Jézabel qui était diffusé sur radio certitude qui n’existe plus maintenant que je vous ai connue Michelle, quelque année plus tard j’ai recherché sur internet comment me procurer vos enseignements et suis tombé sur votre blog qui à été et est toujours au combien précieux pour mon édification. Je travaille le week-end, VSD donc je ne suis pas souvent au culte, mais je fais partie d’un groupe de maison auquel je diffuse certain de vos articles.
    Merci Michelle pour ce que vous faites que le Seigneur vous bénisse abondement.
    Chantal

    Michelle: Un seul témoignage comme cela me confirme le bien fondé des milliers d’heures passées sur ce blog: merci Chantal !

  213. Mestchersky Boris   •  

    Quand je marche dans la vallée… de l’ombre de la mort ( qui n’est pas la mort) je ne craint aucun mal, car Tu Es avec moi !

    Voilà ce qui me vient à l’esprit, Il est… le Bon Berger, car Il donne sa vie pour ses brebis.

    Il y a des points de non retour, il faut parfois soutenir la vue du gouffre, sans y aller, pour en être dégouté à jamais !
    C’est l’oeuvre de D.ieu, notre Père et de Jésus-Christ de Nazareth son Fils unique, et non d’un homme.

    Merci pour cet article, combien de fois ne nous sommes pas retrouvé dans cette situation d’impuissance où tout nous écrase, et c’est là, dans l’inâpâssité et la paralysie totale que s’opére son miracle de salut et de délivrance.

    Que notre D.ieu, le D.ieu d’Israël, le seul vrai D.ieu par son nom et par sa miséricorde, exprimés par le sacrifice de son Oint, en soît béni et glorifié à jamais et pour l’éternité.

    Fraternéllement en Christ Jésus, mon Seigneur et Sauveur, Lui, le fidéle et le véritable,

    Boris Mestchersky.

  214. DOMINIQUE   •  

    http://www.youtube.com/watch?v=0...
    Vidéo à voir d’urgence !!!!
    Cette homme n’a pas de bras ni de pied !!!
    MAIS IL FAIT PLUS POUR DIEU QUE DES PERSONNES QUI ONT TOUS LEURS MEMBRES !!!!!
    Quand tu auras vu cette vidéo, je pense que tu n’aura plus envie de dire à Dieu "JE SAIS PAS", "J’AI PAS LA FORCE" de faire ton œuvre Seigneur ! »
    Moi quand j’ai vu ce garçon, j’ai pleuré et demandé pardon à Dieu !
    Dominique

  215. mestchersky.boris@skynet.be   •  

    Ce n’est plus moi qui vît, c’est Christ qui vît en moi.
    Il faut qu’Il croîsse et que je diminue.
    C’est quand je suis faîble,…
    Le lavement des pieds,
    La solitude de Jésus de Nazareth durant son ministère, judqu à la mort, sur le mont golgotha,
    Être le serviteur, et non pas le maître, car on a qu’un seul Maître, directeur, et Père.
    Ce n’est pas en notre prôpre nom, mais par le nom de
    Jésus-Christ, que nous venons.
    Toute justice humaine est comme un vêtement souillé, sâli, devant D.ieu.
    Rien n’est blanc, sans tâche, ni défaut, s’il n’ est pas lavé par le sang de jésus-Christ sur la croix.
    Humlié pour être élévé, afin qu’on est le Salut, la délivrance, le châpître " 53 " du prophête Isaië ést expplicite.
    On a plus de plaîsir à donné, qu’ a recevoir !
    Des livre ne pourraient sûffîre pour décrire l’exemple d’humilité, vécue par Jésus de Nazareth, le Christ, le Fils unique du Père.

    l’épître aux Philippiens,

    Les renard ont une tanière, mais le Fils de l’homme…

    Tous cela et encore bien d’autres choses, devraient nous pousser à l’humilité, demandons là, à D.ieu notre Père, qui donne sans mesure, car l’humilité est un don, nonpas un acquis !
    L’humilité selon l’évangile, nous pousse, a entretenir, a persévérer, à tenir ferme, a garder…., et en définitîve, a prendre patience et ainsi avoir une ferme assurrance, dans les choses qu’on éspère mais qu’o ne voit pas.
    Par Jésus de Nazareth, Le Christ du D.ieu vivant !

    Fraternellement,

    Boris Mestchersky

  216. Even   •  

    Bonjour,

    Je crois que pour venir a Christ il faut au préallable reconnaitre sa CONDITION DE PÊCHEUR seulement comme son impuisance à se sauver sois-même. La manière d’évangéliser est capitale pour amener à la repentance une personne, celle-ci doit comprendre qu’elle a violé la loi de Dieu et que cela la conduit en enfer,(sans condamnation pas besoin de Sauveur), comprendre que nos péchés ont conduit Jésus à la croix (voir nos péchés autrement)et avoir foi en son sacrifice sont les conditions du Salut. On regarde alors nos péchés d’une autres manière car on sait que ceux-ci nous comdamnaient et que Jésus est mort pour ça. La conséquence de ceci est que une fois le Salut (nouvelle naissance) reçu, le Saint-Esprit met en lumière nos péchés spécifiques petit à petit (ou beaucoup) on se sanctifie en collaboration avec Lui et celà se passe dans la douleur, les cris et les larmes, l’évangile et la sainteté de Dieu nous pénétrent de plus en plus (en général on prie pour cela sans cesse), CAR ON VEUT PLAIRE A DIEU et le péché nous dégoute! je pense que l’abandon de péché n’est pas une condition pour être sauvé mais plutôt pour le rester! Car revenir à Dieu sans abandonner ses péchés c’est continuer a être en rebellion contre Lui, dans ces conditions on ne reste pas sauvé longtemps!(parabole du semeur). Je pense qu’une repentance telle que celle de David n’est pas nécéssaire pour VENIR à Christ, mais elle SUIT normallement la réception de ce Salut et elle est nécéssaire après une période de rebellion. VOULOIR CHANGER, PRENDRE CONSCIENCE DE LA GRAVITé DU PéCHé est la condition pour le Salut et CHANGER en est la conséquence (FRUIT) normal. Mais continuer à pécher volontairement est révélateur d’une fausse conversion ou se mettre a pécher après une période de sainteté nécéssite une forte repentance pour ne pas s’enfoncer de plus en plus dans l’endurcissement de notre coeur et perdre ce précieux Salut. Résister au Saint-Esprit nous reconduit dans le monde car la pression est tellement forte qu’au bout d’un moment il faut choisir…quand les signaux d’alarmes cessent, c’est trop tard. Je pense que Dieu est fidèle pour nous amener à la repentance, mais la responsibilité d’annoncer un véritable évangile à des PERDUS est grande pour nous tous, pas de sentiments…enseigner la sanctification aux nouveaux convertits comme condition pour rester en Christ est très important. Le relâchement est le plus grand danger, petit à petit on reprends des mauvaises abitudes…une des responsabilité des enseignants est de prêcher régulièrement la-dessus! Je vois ça comme un toute, mais seule la FOI est nécéssaire pour le Salut, tout le reste est conséquence, fruit mais obligatoire. EVEN

  217. DAMIEN   •  

    bel artcile
    çà me remet en place. Je prophétise bcp ds mon Eglise et cet article m’aide à garder la tête froide, à me concentrer sur Dieu, à goûter à la douceur de l’Esprit.

    quand Dieu parles, "la terre doit trembler", les paroles prophétiques jamais ne doivent être vaines ou sans effets.

  218. Laurence (Vannypen)   •  

    Coucou Lulu,

    Oui, je comprends ce que tu dis et je suis d’accord:"ils veulent savoir comment faire pour nous arrêter, séduire, persécuter, foutre le trouble, nous contrôler, nous rendre moins fort pour l’œuvre de Dieu et s’ils le peuvent, nous tuer bien sûr physiquement ou spirituellement. Ils ont besoin de connaître nos FORCES et nos FAIBLESSES. Ils ont des récompenses pour avoir atteint ceux et celles qui sont les plus influents et dangereux pour satan."

    Pour polluer un fleuve: souille la source!

    Logique donc que d’un point de vus stratégique le point à viser soit la tête, bien avant les membres…

    Shalom

  219. miche   •  

    Pour ceux qui s’interrogent sur la date de naissance de notre Seigneur et Messie, voici une page qui pourrait vous intéresser.
    .http://www.soucatdavid.israeline...

    C’est à l’empereur romain Constantin le Grand que l’on doit la date du 25 décembre. Lorsqu’il a vu son empire en perte de puissance, il a reconnu le christianisme; il en a fait une religion d’Etat…. Aïe, les dégâts! Le Concile de Nicée, peu après en 325, a contribué à établir la séparation entre le christianisme et ses racines juives.

  220. Yan   •  

    Vrai qu’il ne dit pas «la vérité sur tout» comme vous disez, essayez-vous de dire que vous dite la vérité sur tout, c’est édident dans tout ce que vous écrivez. Vous mentionnez «déviations» ahhhhhhh mais dévitiations sur quoi? sur vos doctrines? Qui dit que ce n’est pas votre genre de déviations qui motive ses affirmations? Ahhhh bien sur, vous êtes la seule détentrice de la vérité! Vous oubliez que c’est uniquement la Bible qui a raison et non vos conjectures d’une prétendue orthodoxie qui font dire à la Bible ce qu’elle ne dit pas spécifiquement. C’est un vieux jeux qui existe depuis des millénaires en débutant avec la femme qui a fait chuté l’homme. Je vous défie de prouver strictement avec les Écritures dans le Hébreu, le Grec, l’Anglais et le Français sans ajouter vos présuppositions, que Jean leDuc n’a pas raison. Je sais que vous ne le pouvez pas, car la Bible a raison dans les Originaux Hébreu et Grec comme dans leurs traductions fidèles, mais vrai que les Évangéliques (Baptistes, Pentecôtistes, Darbystes, Adventices, etc…) n’ont aucune notion de quoi est la Bible, ils préfèrent en tordre le sens pour lui faire dire ce qu’elle ne dit pas et croient que leurs imaginations est la vérité. On n’a pas à se demander pourquoi le Christianisme est dans un si piètre état de nos jours.

    Michelle: tu nous fatigues, Yan ! Tu suintes l’idolâtrie d’un homme… C’est toi qui veux te mettre et mettre Leduc au-dessus de tout le monde, au -dessus de théologiens solides… Et ce n’est certes pas ceux qui sont unis par la connaissance de Christ qui provoquent des divisions, mais ceux qui se réfèrent à des hommes et qui suivent des hommes et non Christ: « Maudit soit l’homme qui se confie dans l’homme »…. Alors, retourne à ton idolâtrie si cela te chante et cesse de venir nous faire perdre notre temps. La caractéristiques de tous les idolâtres, c’est qu’ils deviennent agressifs dès qu’on touche à leur idole: c’est une caractéristique qui permet d’alerter immédiatement ceux qui ont un tant soit peu de discernement. Car la vérité se défend toute seule …

  221. jean   •  

    Joyeux Noel et Bonne Année 2009
    Merci pour ce site chrétien
    Que le Seigneur vous bénisse.

  222. Michelle d'Astier   •  

    Le lien pour le clip:

    – QuickTime :
    clair-de-lune.tv/popupqtc…
    – Windows Media Player :
    clair-de-lune.tv/popupwmv…

    Le code pour l’intégration dans une page web:

    – QuickTime :
    <a title="Lire le clip"
    href="http://www.clair-de-lune.org/pop...
    onclick="window.open(this.href,’popup’,’height=685, width=510, toolbar=no, menubar=no, resizable=no, scrollbars=no’); return false;">
    <img src="images/lecture-quicktime.jpg" alt="Lecture QuickTime" width="15" height="21" border="0">
    </a>
    – Windows Media Player :
    <a title="Lire le clip"
    href="http://www.clair-de-lune.org/pop...
    onclick="window.open(this.href,’popup’,’height=745, width=510, toolbar=no, menubar=no, resizable=no, scrollbars=no’); return false;">
    <img src="images/lecture-windows.jpg" alt="Lecture Windows Media" width="15" height="21" border="0">
    </a>

  223. José   •  

    MAV:

    "Il ne s’agit pas de porter un jugement de valeur, il s’agit d’un constat dont le peuple de Dieu doit tirer les conséquences pour s’humilier devant Dieu: côté colonisant comme côté colonisé, côté immigrants clandestins comme côté nations envahies, puisque Dieu considère, Lui, que des deux côtés, c’est une malédiction !"

    Cakpo:

    "Toute politique d’immigration des hommes est une folie devant Dieu. Et les chrétiens ne doivent même pas s’y mêler. Ils doivent se focaliser uniquement sur la prédication de l’Evangile qui consiste à sauver les âmes perdues"

    ———————–

    Hélas, trois fois hélas ! 🙂

    Moi, Enfant de Dieu, héritier du trône de la grâce, sauvé par le sang de Jésus, suis une malédiction (devant qui ?) car j’ai rencontré le Seigneur lors d’une situation absolument incompatible avec les assertions que je lis sur ce blog comme quoi les vilains canards immigrés en Canaan interdit n’ont pas le droit d’y être selon la volonté de Dieu.

    Il se trouve que ce jour là, j’étais un fuyard, (recherché par la police), drogué, alcoolo, voleur, kidnappeur, vivant de mendicité, sans papier, pourri jusqu’à la moelle et bien sûr en délicatesse avec les lois d’immigration du pays en question.

    Les chrétiens qui m’ont accueillis ne m’ont pas alors fait d’histoire. Ils m’ont parlé de "leur" Dieu et j’ai bien du reconnaître que c’était celui-là qui était le bon. Les détails n’ont aucune importance. 🙂

    Plus tard, j’ai accueilli à mon tour une multitude de SDF (des pourris vivant aux dépends de ceux qui les écoutent (:-//), des clandestins, des prostituées (hommes et femmes), des jeunes sans repères et une tripotée de "chrétiens" qui s’ennuyaient dans leurs églises et me tenaient des discours aussi insipides et moralisateurs que ceux que j’ai la peine de lire ici.

    Avaient-ils vraiment bien compris les écritures du moins en ce qui concerne le passage du bon samaritain qui relève un esclopé sans se poser la question de savoir si il n’avait pas "cherché" la bastonnade dont il était la victime ?

    Qui est ton prochain ? (ref)

    Cakpo: J’aimerais assez te connaître. 😉

    MAV: Nous nous connaissons et je te conjure, une fois de plus, de tourner ta langue sept fois dans ta bouche avant d’écrire.

    Cet espace y gagnerait en crédibilité.

    Ps: L’amour…. (1 Cor 13)

    José, tu mélanges tout ! la politique et l’évangile ! Bien sûr que nous avons à évangéliser toute âme perdue quand il nous est donné de la côtoyer, sans nous soucier de ses papiers ! Où as-tu vu que l’on écrivait le contraire… et bien sûr que si nous côtoyons des immigrés clandestins crevant de faim et que nous en avons les moyens, nous devons partager… Tu mélanges vraiment tout. Ce n’est pas parce que les gens sont dans des conditions de malédictions (souvent d’ailleurs, ce sont les faibles qui écopent des fautes des pères !) que nous devons leur tourner le dos. Tu crois me connaître mais tu me connais bien mal: je fais des séminaires entiers pour sortir les gens des malédictions… Mais appelons malédiction ce que Dieu appelle malédiction, et comme il est écrit: « La malédiction sans cause n’a pas d’effet », il est biblique de chercher les causes pour conduire à la repentance et ainsi briser les malédictions… mais tout cela, comme tu ignores, tu parles avec un évangile humaniste où tu dois être bien impuissant et limité, et moi je te parle d’un évangile de vérité qui est accompagné de puissance… J’ai enlevé le lien de ton site: tu sais pourquoi !

  224. François Grenier   •  

    FABRE Armand – Le jeudi 1 janvier 2009 à 20:26

    Vous connaissez certainement ce texte.

    Proverbes 3
    5 Confie-toi en l’Eternel de tout ton coeur, Et ne t’appuie pas sur ta sagesse;
    6 Reconnais-le dans toutes tes voies, Et il aplanira tes sentiers.
    7 Ne sois point sage à tes propres yeux, Crains l’Eternel, et détourne-toi du mal:
    8 Ce sera la santé pour tes muscles, Et un rafraîchissement pour tes os.
    9 Honore l’Eternel avec tes biens, Et avec les prémices de tout ton revenu:
    10 Alors tes greniers seront remplis d’abondance, Et tes cuves regorgeront de moût.
    11 Mon fils, ne méprise pas la correction de l’Eternel, Et ne t’effraie point de ses châtiments;
    12 Car l’Eternel châtie celui qu’il aime, Comme un père l’enfant qu’il chérit.

    Honorez l’Eternel avec ses biens vient en 2ème…
    Ce qui vient en premier
    1- Se confier en l’Eternel
    2- Le reconnaître dans toute ses voies (y compris celle de l’argent, je suppose)
    3- Ne pas être sage à ses propres yeux (= rester humble)
    4- Craindre l’Eternel
    5- Se détourner du mal

    Et encore avant, les versets 1 à 4:
    – Ne pas oublier les enseignements
    – Rester bon et fidèle

    Si l’on donne par esprit mercantile (= pour recevoir), sans le reste, nous devons nous trouver sur une mauvaise piste. Sommes-nous d’accord ?

  225. jean   •  

    bonjour a tous

    Évangile de cupidité et de convoitise que certain pasteurs et vrais hommes de D.IEU dénonce enfin , vendredi dernier a paris , une antillaise avait invite un américain et son épouse , et vlan que nous avons eu droit aux témoignages et versets récurrents sur les dimes et les dons , les différents appels avec un chèque de 200 euros , telle bénédiction , 4 personnes avec un chèque de 100 euros , telle bénédiction… sans succès , merci seigneur, alors l’américain insiste : je vais prier personnellement pour ceux qui donne afin qu’il soit bénis ..
    j’ai quitté la salle séance tenante , tout cela pour dire , que ces loups n’ont rien retenu de la leçon de la crise économique et qu’ils continuent à vouloir dépouiller le peuple de D.IEU , triste évangile , tristes chrétiens , et quelle image éhontée , il donne du monde évangéliste aux païens qui ne sont pas dupes , mais le jugement de D.IEU commence par sa maison , amen

    soyez bénis

    JEAN

  226. Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

    Après deux ans de fermeture des commentaires, je les rouvre, compte tenu de l’importance et de l’actualité toujours plus pressante de ce sujet, puisque la psycho envahit l’Eglise et la mentalité d’une grande partie de la Chrétienté. Les commentaires ne sont rouverts que pour ceux qui veulent apporter des témoignages personnels, intéressants et probants, dans un sens ou dans l’autre. Mais je ne mettrai plus en ligne les commentaires qui ne sont que des redites de ce qui a déjà été publiéé, ni ceux des « humanistes » absolument convaincus que les fondements de la psychologie sont scientifiques et émanent de la « bonté » humaine. Il n’y a de bon que Dieu, a dit Jésus, et la Bible démontre que le cœur de l’homme est irrémédiablement tordu, pécheur et mauvais. Sans Christ, rien ne peut le régénérer, encore moins une pseudo science nommé psychologie= science de l’âme, alors que la Parole de Dieu répète que Seul Dieu connaît le cœur de chaque homme. Désolée si vous vous sentez frustrés de ne pouvoir mettre votre opinion sur le sujet, mais je dois respecter aussi les lecteurs de ce blog, dont la majorité sait déjà à quoi s’en tenir sur le sujet !

  227. Fred 2   •  

    Sans rapport, quoique? Toutefois cela parle de collisions impossibles?

    Depuis le début février, nous entendons dans l’actualité deux faits qu’on juge impossible. On parle d’une collision un premier temps entre deux satellites… Un Satellite militaire Russe contre un satellite militaire Américain.
    Les spécialistes déclare qu’il n’y eut aucun précédents et que cela était quasiment impossible qu’il ait une collision.

    La collision impossible est survenue le 10 février.

    Cela aurait pu rester dans les faits divers, classé comme sans suite.

    Mais…

    Il est arrivé encore une autre collision impossible, mais cette fois ci sous l’eau, entre deux sous-marins nucléaires. Un sous-marin Britannique et un sous-marin Francais, tous deux en exercice.

    Cette collision qui n’aurait jamais du arriver, est survenue le 4 février.

    Sans grande gravité heureusement, mais les spécialiste en manœuvres sous-marines, ont aussi déclarés que la collision ne pouvait être que d’une probabilité rarissime. Contrairement aux satellites, il eut d’autres précédents.

    Impossible, rarissime, mais sur ce plan là, je reste perplexe.

    Article de presse collision entre sous-marins
    http://www.europe1.fr/Info/Actua...

    Article de presse collision entre satellites
    http://www.google.com/hostednews...

  228. Gédéon   •  

    A tout le monde :

    Comme je vois mal Michelle lire un manga, inutile de crier haro sur ce souci d’image. Elle a été posté simplement à cause de ce qu’elle représentait ( grand frère, petit frère).

    Alors certes, le manga NARUTO, c’est ultra-malsain ( invocation d’esprits animaux par le biais de pactes de sang, manifestation physique d’esprtis, arts martiaux, etc…). Ca c’est clair! Mais par pitié, ne pointez pas du doigt ce détail au point d’en oublier l’essentiel : ce qui est expliqué par Mme VANNYPEN dans son article. Et ca, c’est hautement plus important!

    Shalom à tous! 🙂

    Michelle :Bien, Annie P m’a envoyé une superbe image de rechange… cela va mettre tout le monde d’accord. Pardon de mon ignorance Avec mes 67 ans, je ne suis pas au courant de toutes les nouvelles BD pour enfants ! Et merci à ceux qui signalent

  229. sophie (france)   •  

    Bonjour,

    J’ai le même comportement que toi, Michelle,concernant certains qui disent de fausses doctrines, cela me hérisse et je dénonce… mais certains me disent que je perds du temps et que "ceux qui jugent seront jugés"…A priori, on me dit que je ne dois pas juger des ministères car je n’appartiens pas au mouvement… C’est vrai qu’il n’est pas bon de passer son temps à chercher à débusquer les hérésies ; on risque de devenir sectaire, c’est vrai…Mais je pense qu’il est important d’en parler si on connaît des frères et soeurs qui sont "séduits"…ce fut le cas pour un ami chrétien, qui, cherche la vérité sincèrement, a cru que Branahm était un vrai prophète…j’ai passé des heures à chercher des documents que je lui ai envoyé, pour lui montrer les erreurs doctrinales…Je n’ai pas critiqué l’homme, j’ai juste réfuté ses Paroles, qui, pour la plupart n’étaient pas en accord avec LA Parole de Dieu (je ne dis pas que Branahm n’était pas sincère dans sa démarche, mais qu’il s’était fait piégé, aveuglé tout comme le fut Bernadette Soubiru en voyant la fausse vierge marie! )et il s’avère que cet ami chrétien commence à y aller sans plus de conviction…il cherche une bonne église au Congo Brazzaville, mais jusqu’ici n’a pas trouvé…(les églises là bas font beaucoup de "commerce"…)
    Donc, par excès de zèle et grande soif de Dieu, on peut tomber dans de fausses doctrines, et si les frères qui n’ont pas été séduits ne les préviennent pas, comment sortiront-ils de ce guépier? On a donc tous besoin des uns des autres pour être éclairés, car tous nous pouvons faire des erreurs…

    J’ai remarqué que beaucoup de chrétiens ont peur de juger des pasteurs…les "oints" les appellent-ils! Mais qui est oint? Tous les chrétiens qui ont reçu le Saint Esprit! Et des chrétiens qui d’apparence paraissent "insignifiants", peuvent avoir plus de discernement qu’un pasteur hyper connu, d’anciens hyper zélés…c’est dans les hommes humbles qui ne cherchent pas à "briller" que Dieu a mis sa gloire…"Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages…les choses faibles du monde pour confondre les fortes!…"…et cela en surprendra plus d’un à la résurrection : car ils seront persuadés que tous les miracles qu’ils ont fait au nom de Jésus accréditait leur ministère…Mais Dieu dira : "je ne vous ai jamais connus…"

    Je pense que Dieu veut que l’on proclame la vérité et que l’on dénonce tout ce qui vient des ténèbres…Sinon on ment contre la vérité! Comment peut on faire semblant d’être d’accord dans une assemblée ou l’on voit des hérésies se pratiquer et se taire? Ne sommes nous pas complices dans ce cas là? Je ne comprends donc pas la plupart des chrétiens qui disent : "tais toi, ne juge pas, ne parle pas! c’est Dieu qui juge, prie seulement , c’est cela l’amour!"…l’amour implique de se "mouiller", de mettre les pieds dans le plat, et donc de se faire beaucoup d’ennemis!

    Bonne journée

    Sophie

    Michelle: Le « ne juge pas » est utilisé à tort et à travers par ceux qui veulent faire n’importe quoi, qui ne sont pas le gardien de leurs frères et qui sont IRRESPONSABLES. Car Jésus a dit de ne pas juger, uniquement dans le sens de condamner, et condamner uniquement par méchanceté et légalisme. Car la Parole toute entière nous démontre, versets après verset, que nous devons reprendre nos frères par amour, que nous devons avertir ceux qui se perdent, que nous devons DÉNONCER et DÉMASQUER les oeuvres des ténèbres, et tous les apôtres ont cité des loups NOMMÉMENT pour mettre en garde les enfants de Dieu…On a déjà beaucoup parlé du sujet sur le blog. Je vais tenter de faire une FAQ pour regrouper les divers articles, mais c’est long à retrouver. En attendant, en voici un: http://www.michelledastier.org/index.php/2008/05/27/1159-ne-touchez-pas-a-mes-oints

  230. Michel   •  

    Bonjour,

    je ne voudrais pas que Michelle aie rouvert cet ancien fil pour rien ! Ancien peut-être… mais tellement d’actualité.
    Je parle ici en tant que catho -ce qui, en ce moment, n’est guère dans l’air du temps… ou alors dans la catégorie "tempêtes en tous genre" !-… ce qui ne me dissuade nullement de me retrouver à 200 % dans cette note. Là-dessus, je tire mon chapeau à tous les évangélistes qui ont pris une sacrée longueur d’avance sur des "papistes" qui restent complètement englués jusqu’au cou dans des mythes psys dont je puis témoigner qu’ils ne laissent RIEN d’intact sur leur passage. Ceci aussi bien chez les clercs que chez les laïcs.
    Bien sûr que les "psys chrétiens" sont "sincères" jusqu’au bout des ongles, cherchent à "aider" et tutti quanti. Mais cette "sincérité" s’arrête quand on commence à taper sérieusement du poing sur la table pour signifier très clairement que cette "aide"-là, ils peuvent se la garder. Rien à faire : ils continuent !!! Des "psys chrétiens", j’en ai parmi mes proches ; particulièrement réputés dans le milieu "catho". Aucune importance : quand on leur reproche droit dans les yeux de venir fiche leur m… dans VOTRE vie privée (en recelant notamment le produit de pillages éhontés de cette vie privée), révélant que vous connaissez l’existence de ce recel, c’est VOUS qui êtes accusé avec un grand sourire d’avoir commis une "indiscrétion" !!! À cet instant, vous avez pigé. Chrétien ou pas chrétien, le "psy" bouffe toute conscience morale en se riant des frontières confessionnelles. Il lui suffit de parsemer son vocabulaire "d’amour", de "compréhension", de "compassion" etc. toutes les trois phrases, et tout lui est permis sur autrui. Absolument tout. Et particulièrement dans sa propre famille, alors qu’il jure ses grands dieux de ne jamais y intervenir, pour des raisons affectives évidentes. Il y a d’un côté les belles intentions exprimées, et de l’autre le résultat des actions posées… dont ne fait étrangement les frais QUE celui qui tape du poing sur la table, réfutant en bloc tous ces mythes.

    Je ne vais pas témoigner ici : je le fais AU QUOTIDIEN sur mon propre blog depuis plus d’un an. Durant cette période -et pour lancer un clin d’œil que comprendra la maîtresse de céans- je me bats avec le "psy" dans le tourment comme dans la grâce. La grâce, c’est déjà d’être encore là pour pondre le présent commentaire ! C’est surtout d’avoir reçu ce qu’il faut pour ne pas avoir été englouti par les tourments là où beaucoup auraient probablement jeté l’éponge depuis longtemps jusqu’à y laisser leur peau. C’est enfin de savoir en faire profiter des lecteurs de plus en plus nombreux : soit qu’ils se retrouvent dans mes propos par rapport à leur vécu personnel, soit qu’ils y trouvent matière à ne pas tomber dans certaines séductions que je décortique depuis longtemps… mais beaucoup moins longtemps que Michelle, tout en parvenant à des conclusions plus que voisines, en les vivant pour ainsi dire de l’intérieur et malgré moi.

    Je fais plus que confirmer : "la psycho envahit l’Eglise et la mentalité d’une grande partie de la Chrétienté" C’est plus qu’un envahissement : c’est un POURRISSEMENT de l’intérieur, qui n’épargne pas les meilleurs. J’en suis même à me demander si toutes ces récentes affaires qui secouent violemment le Vatican ces derniers temps ne sont pas liées à ce phénomène ? Partout dans la Bible, quand l’Esprit ne parvient plus à se faire entendre des siens, Il fait souvent causer "ceux d’en face". Tant qu’à parler de préservation, la première d’entre elles est peut-être celle de la surdité…

    Bien cordialement,
    Michel de Tiarelov

  231. SandrineDeBelgique   •  

    Amen!!! ce message tombe vraiment à pic. J’ai toujours été admiration devant le caractère calme et serein de Jesus meme dans les situations les plus diffiles. Soyons revetu du caractère de notre Dieu.

    Plaçons notre confiance dans le Seigneur.

  232. miche   •  

    amusante la faute d’orthographe "mont travail"!!
    il y a parfois de ces lapsus… je ne sais pas si cela s’applique au langage écrit???
    Il est vrai qu’avec Alpes Hosting, les visions du Dôme du Goûter sur le lac Léman, les alentours d’Annecy, le travail colossal.. tout cela fait beaucoup de montagnes!!!
    Psaume 121.1 "Je lève les yeux vers les montagnes. D’où me viendra le secours? Le secours me vient de l’Eternel qui a créé les cieux et la terre."
    C’est un des cantiques des degrés que le Seigneur a lu avant la Pâque.
    David regardait aux montagnes de Jérusalem.
    Le Seigneur peut ébranler les montagnes: il est le Créateur!!!
    Verset 7 "L’Eternel te gardera de tout mal, Il gardera ton âme"

    Michelle : hi hi hi! Je n’avais pas vu la faute ! Maintenant je laisse: ce doit être effectivement un lapsus: je devais penser à la montagne de travail

  233. lorant   •  

    Cher Hervé, je te renvoi vers le psaume 50 qui nous parle de deux trains de vie…
    J’ai connu un homme que Dieu avait béni et enrichi sur le plan spirituel. Cet homme était réveillé et se maintenait dans ce réveil par une merveilleuse communion et la lecture de la Parole de Dieu. Dieu répondait à l’adoration que cet homme avait pour Lui.
    Lorsque cet homme allait dans son assemblée, son regard éclairé voyait que ses frères et soeurs connaissaient quand à eux une foi tiède . A force de parole, se servant même du canal de la prière et des dons spirituels il finit par exprimer non plus la pensée de Dieu mais ses propres pensées si bien que l’Esprit en lui se fit moins entendre et que ce fut la chair qui se manifesta.
    Il finit par ne plus s’en rendre compte et Dieu le laissa agir. L’assemblée finit par se méfier de l’homme. L’homme fut amener à réfléchir et, devant le fait, soit de revenir et de demander pardon à Dieu et à l’église, soit de croire aux souffrances liés au ministère de prophète. Il adopta le plus facile et s’imagina avoir reçu du Seigneur un ministère de prophète, alors l’Esprit se tut. Bientôt il reprit avec force ses convictions et prophétisa non pas pour l’église mais sur l’église. Chaque frères et soeurs y avaient droit car selon lui il ne parlait qu’au nom du Seigneur et donc tout ce qu’il disait était "vérité".
    Bientôt devant l’attitude de l’église qui exerça envers lui une discipline il prit la décision d’en sortir cherchant à se justifier par toutes sortes d’arguments.
    Seul, sans église il dut faire face au regret et à l’amertume dans laquelle il s’était jeté lui-même…L’épreuve permise par Dieu qui dura des années ou Le Seigneur pu lui montrer les vrais causes de sa souffrance, l’homme se repentit et revint dans son bon sens. Il revint à l’église et après sa démarche repris sa place dans le corps de Christ. Ses frères et soeurs étaient toujours là et ils n’avaient pas vraiment changer mais lui avait connu un profond changement.

    Ne parlez point mal les uns des autres, frères. Celui qui parle mal d’un frère, ou qui juge son frère, parle mal de la loi et juge la loi. Or, si tu juges la loi, tu n’es pas observateur de la loi, mais tu en es juge.
    Un seul est législateur et juge, c’est celui qui peut sauver et perdre ; mais toi, qui es-tu, qui juges le prochain ? Jacques 4:12

    C’est pourquoi, le royaume des cieux est semblable à un roi qui voulut faire rendre compte à ses serviteurs.
    Quand il se mit à compter, on lui en amena un qui devait dix mille talents.
    Comme il n’avait pas de quoi payer, son maître ordonna qu’il fût vendu, lui, sa femme, ses enfants, et tout ce qu’il avait, et que la dette fût acquittée.
    Le serviteur, se jetant à terre, se prosterna devant lui, et dit : Seigneur, aie patience envers moi, et je te paierai tout.
    Ému de compassion, le maître de ce serviteur le laissa aller, et lui remit la dette.
    Après qu’il fut sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait cent deniers. Il le saisit et l’étranglait, en disant : Paie ce que tu me dois.
    Son compagnon, se jetant à terre, le suppliait, disant : Aie patience envers moi, et je te paierai. Mais l’autre ne voulut pas, et il alla le jeter en prison, jusqu’à ce qu’il eût payé ce qu’il devait. Ses compagnons, ayant vu ce qui était arrivé, furent profondément attristés, et ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé.
    Alors le maître fit appeler ce serviteur, et lui dit : Méchant serviteur, je t’avais remis en entier ta dette, parce que tu m’en avais supplié ; ne devais-tu pas aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j’ai eu pitié de toi ?
    Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux, jusqu’à ce qu’il eût payé tout ce qu’il devait.
    C’est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son coeur.

    Avertir ce n’est pas juger par des paroles de feu un frère. Nous sommes en route ensemble, la sanctification est un chemin personnel, la foi également.. nous marchons ensemble "vers ce beau pays là haut"

  234. Marie-Hélène   •  

    Je vous envoie tous mes encouragements pour vous,oui votre blog est un encouragement pour grandir dans la foi ,pour aimer le Pére, pour avancer sur le chemin qu’Il a traçé pour nous,pour venir jusqu’à Lui,regarder à l’essentiel,Le connaître,l’aimer,le chérir,faire de l’Eternel nos délices,Le mettre à la première place afin de réjouir Son coeur .J’aime à venir içi,merçi aussi pour tous les enseignements que tu donnes Michelle sur la délivrance,de permettre de les écouter,personnellement je les écoute réguliérement afin d’en être imprégnée et de pouvoir être par la grâce de Dieu active au combat même si je suis seule.Mon désir Le laisser vivre au travers de moi,lui laisser toute la place afin que ce ne soit plus moi qui vive mais Christ qui vit en moi,que le Pére soit glorifié et ce malgrés des difficultés dans ma vie,j’ai le combat spirituel la délivrance à coeur et c’est pourquoi j’ai plaçé une rubrique combat spirituel intercession,délivrance sur mon blog,j’essaie de me laisser conduire par Son Esprit ,et qu’en toute chose Christ notre Seigneur soit glorifié, c’est pourquoi aussi je te suis reconnaissante pour tout ce que tu fais dans ta vie avec Dieu ,dans ton ministère .Soyez béni(e)s fortifié(e)s,renouvellé(e)s dans l’Onction de Son Esprit trés Saint .Merçi.Marie-Hélène

  235. Mady   •  

    Que Dieu te bénisse et te garde chére soeur,car malgré les difficultés de la vie nous avons notre Dieu qui est prés de nous ,pour nous relever,nous avons un Dieu fidéle malgré nos imperfections car il nous aime il est amour et sa fidélité est grande ,rien ni personne ne peux nous éloigner de l’amour de notre Sauveur et de notre Dieu

  236. magnin roland   •  

    les salutistes nomment leurs membres, camarades,
    car a l armée du salut on est tous soldats, ou alors gradés,
    mais tous, TOUS, font partie du groupe de combattants pour annoncer le salut
    en Jésus Christ,
    Personne d entre eux ne prétend etre victorieux car,
    jusqu au retour du Chef CHRIST,
    nous sommes

    continuellement en combat contre l ennemi.

    Il est donc primordial de savoir que nous combattons ENSEMBLE.
    Les plus forts soutenant les plus faibles,
    et s entrainent et s encouragent,
    les uns les autres.
    Et notre salut n est pas personnel, mais c est le corps tout entier,
    l église, l épouse, qui paraitra sainte,

    parfaite,

    sans ride et sans tache devant Dieu

  237. magali   •  

    C’est quand même dur à admettre. Moi qui ai passé la plupart de ma vie à essayer de me faire aimer par les autres, cela m’a consolée de me sentir aimée par Dieu (et quelques frères et soeurs). Je suis comme tout un chacun loin d’être parfaite (puisqu’il n’y en a pas un de juste, pas un seul). J’ai des troubles de concentration et de mémoire (j’ai eu des troubles autistiques dans mon enfance) alors je commets beaucoup d’erreur (surtout dans mon travail), alors est-ce à dire que Dieu va m’en vouloir pour cela ?

    Soyez bénie Michelle et Liliane.

    Michelle: Bien sûr que NON !!!!!! Dieu nous demande de garder notre coeur ! De nous engager dans une bonne conscience, de combattre le,péché « jusqu’au sang »… C’est par amour qu’il nous demande cela, car il aime nous bénir. Mais il nous relève de nos chutes quand nous nous repentons, et ce serait un drôle de Père s’il te punissait parce que tu a des troubles de mémoire !!!!.. alors qu’Il veut te GUÉRIR et qu’il a payé le prix pour cela ! Sois en paix !

  238. Gloiradieu   •  

    Amen et amen pour cet enseignement qui est, pour moi-même, une confirmation de ce que le Seigneur met sur mon cœur, car cela fait plusieurs mois que je prie en disant : Seigneur j’ai besoin de révélation.

  239. Phildoran   •  

    Bonjour à vous,
    Il ne m’est pas possible de lire et répondre à toutes vos remarques mais globalement elles m’attristent en tant que pasteur. Personnellement, j’aime à me référer à Matthieu 24 v.45 où le serviteur est celui qui reçoit le soin de veiller sur l’ensemble du personnel pour qu’il distribue à chacun sa nourriture au moment voulu. Ce serviteur donne à chacun et au moment convenable la nourriture appropriée !
    Pour moi, c’est une immense responsabilité qui m’est confiée par Dieu et je compte sur la prière de l’Eglise, les conseils de l’équipe qui conduit l’Eglise où je sers, pour y arriver .
    Donner sa nourriture à chacun ne signifie pas que le pasteur doit aussi vous mâcher la nourriture. C’est pourquoi, lisez la Bible et prier Dieu par vous même. Le pasteur n’est pas un directeur de conscience aussi refusez voire fuyez cette façon de faire. Par contre, j’ai l’impression que dans certains milieux évangéliques on récuse la réflexion intello, ou de se laisser interpeler par d’autres interprétations de la Bible, … N’est-ce pas de l’orgueil que de croire que seule son interprétation est la bonne ? De fait, d’autres que vous et dans le passé + ou – récent ont aussi reçu une révélation de Dieu. Aussi, cherchez autour de vous, sortez dans d’autres milieux évangéliques et n’ayez pas peur de réfléchir … à d’autres interprétations de la Bible. Faites comme à Bérée!
    Enfin, ce serviteur a une seule responsabilité celle de nourrir mais pas de vêtir encore moins de marier … de diriger votre vie de couple ou …
    Donc ne demandez pas ou refusez à vos "pasteurs" de tout gérer de votre vie ! Cette façon de faire ne setrouve pas dans l’Evangile et de cette façon, ils resteront à leur place et vous à la vôtre celle de serviteurs du Maître avec des responsabilités différentes,aimés du Père.

    Phildoran qui est pasteur depuis janvier 1981 dans 5 villes de France et dans 3 Unions d’Eglises évangéliques on va dire à tendance non "charismatiques"

    Michelle: Merci pasteur de votre intervention. Je crois que nous sommes tous d’accord, sur ce blog, non pour dénigrer la mission pastorale, mais uniquement pour signaler des abus destructeurs… Et nous voyons bien que vous êtes d’accord avec cela !

  240. gloiradieu   •  

    Bonjour Boris,

    Je viens de lire cet article et les commentaires, ce qui explique ma contribution tardive…
    J’ai trouvé cette vidéo de shora kuetu qui explique cette soi-disant malédiction de Noé sur le peuple noir.
    Voici le lien :
    http://www.dailymotion.com/video...

    Fraternellement en Christ.

  241. gloiradieu   •  

    C’est vrai que nous sommes plus ou moins égocentriques et que nous nous attendons souvent au retour de l’ascenseur, que ce soit envers nos semblables ou envers Dieu…
    Nous savons pourtant que Dieu ne nous doit rien mais que nous, nous lui devons tout.

    Combien il est essentiel que nous mourrions à nous-mêmes en nous revêtant toujours plus de Christ. Puissions nous dire ces paroles de Paul

    Galates 2.20 J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.

    et méditer cette parole du Seigneur :

    Actes des Apôtres 20.35 …..et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.

  242. Véronique   •  

    Bonjour chère Natacha,

    Comme toi, je suis en admiration devant le courage de ces hommes et femmes de foi, et je me dis : "ouh là là! j’en suis bien loin!!!"

    Mais, tu sais, je pense sincèrement que ce courage vient de notre foi, sachant que Dieu a donné à chacun une mesure de foi (donc différente selon les individus), et que ce courage peut aussi se manifester à notre grande surprise dans des moment précis de notre vie, pour faire face à une situation particulière (maladie, deuil, persécution…)

    J’aime bien le passage ou il est dit qu’Elie était un homme de la même nature que nous, pourtant quels n’ont pas été les prodiges que Dieu a accompli par lui!!!

    C’est sa consécration, sa foi, son espérance, sa fidélité dans la mission que Dieu lui a confiée qui ont généré ce courage, et Dieu s’en est servi!

    Crois seulement et tu verras la Gloire de Dieu!
    Sois bénie Natacha!

  243. solange   •  

    C’est une grâce d’avoir ce blog pour s’éveiller à la parole de Dieu, surtout moi nouvellement convertie!
    Ma question porte sur un sujet qui me dépasse,quels sont les critères d’enlèvement pour les bébés,les enfants?Que Jésus christ vous garde!

    Michelle: en 1Co 7, il est écrit que les enfants des croyants sont sanctifiés par leurs parents. Un seul suffit. Bonne nouvelle, non ? Dieu nous sauve, nous et notre famille …

  244. odile   •  

    Et Michelle nous sommes aussi dans le temps ou les progrès ont un effet de contrebalancier avec la foi ! il y a des médecins dans mon église allez leur parler des guérisons miraculeuses !!! Et comme tu dis Micelle avons nous LA FOI ? LA VRAIE ? Pierre dit "que c’est parce que nous croyons en Jésus, que LA PUISSANCE DE CE NOM a rendu à cet homme….la force de se tenir debout". actes 3.16(semeur) Ce matin ce verset m’a percutée!! puissions-nous retrouver et cultiver cette foi.

    Michelle: La médecine ne compense pas grand chose: plus elle avance, plus des maladies méchantes assaillent l’homme, précisément parce que le mal est de plus en plus grand sur terre, comme prophétisé. Il est écrit dans l’Apocalypse que les hommes auront de telles douleurs qu’ils chercheront la mort mais qu’elle les fuira. Cela veut dire que la science sera toujours en retard sur les conséquences du péché !!!! Car ce sont des jugements de Dieu, pour amener l’homme à plier le genou devant lui ! Mais on connaît hélas le résultat: « Mais ils ne se repentirent pas de leurs péchés… »: c’est un leitmotiv de l’Apocalypse !

  245. alice   •  

    "Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son royaume, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant. Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables" (2 Timothée 4 : 1-4).
    Je bénis le Seigneur pour ta vie car tu combats le bon combat de la foi …et que la parole de Dieu soit toujours une lampe à nos pieds et une lumière sur nos sentier …
    L’Esprit de Dieu t’a oint pour prêcher la parole, insister en toute occasion, favorable ou non, reprendre, censurer, exhorter … je prie qu’il t’équipe davantage pour que tu le fasses avec toute douceur … et celui qui nous appelle à cela le fera.
    Et je bénis le Seigneur pour ta fermeté … "… A CEUX DU PEUPLE QUI CONNAITRONT LEUR DIEU AGIRONT AVEC FERMETE" Daniel 11:32
    Que Dieu te bénisse ainsi que toute l’équipe
    Comme disent les ivoiriens : "ON EST ENSEMBLE…"
    big kiss
    Alice

    Michelle: Merci Alice: certes ma « douceur n’est pas connu de tous ». Mais quel travail d’équilibriste entre parler avec douceur, avec fermeté, et savoir manier le fouet avec les marchands du temple, renverser leur table, et traiter les pharisiens de vipères et de sépulcres blanchis… le tout en faisant abstraction de ses nerfs parfois usés et fatigués ! Cet équilibre -là, qui d’autre que Jésus a pu le garder de manière parfaite ? Il le pouvait car, connaissant le coeur de chacun, il savait quelles en étaient les motivations, et n’avait donc aucun état d’âme pour traiter de vipères les… vipères, mais avoir de la compassion pour les perdus !

  246. Chantal g   •  

    Cette méditation de Mattieu 20.22 résume bien cet article :
    Vous voulez être honoré ? Il y a un prix à payer

    "Jésus répondit : Vous ne savez ce que vous me demandez. Pouvez–vous boire la coupe que je vais boire ? Nous le pouvons, dirent-ils"

    Aujourd’hui, tout le monde voudrait être honoré, et atteindre le sommet. Ce sentiment est légitime, puisqu’il y a en chaque être humain une graine de royauté dans la mesure où il est l’image de Dieu. Mais certaines personnes n’acceptent pas l’idée qu’un croyant puisse être honoré, souvent parce qu’elles confondent humilité et humiliation.
    Les fils de Zébédée ont demandé à être distingués aux côtés de Jésus. Il ne les a pas réprimandés pour cela. Il leur a simplement fait comprendre que tous ceux qui veulent régner avec Lui devront boire la coupe
    (2 Timothée 2.12).

    La vérité, c’est qu’il n’y a pas de raccourci, et rien ne saurait remplacer l’obéissance à la voix de l’Eternel
    Nous vivons une ère fast-food où tout le monde voudrait arborer la couronne d’or, mais très peu sont disposés à porter celle d’épines. La popularité de certains ministères donne, à plusieurs croyants, l’impression qu’il existe une formule rapide pour parvenir à la réussite. La vérité, c’est qu’il n’y a pas de raccourci, et rien ne saurait remplacer l’obéissance à la voix de l’Eternel.

    John Maxwell a déclaré ceci : "dans la vie, vous avez deux options : soit vous payez maintenant, et vous vous amuserez plus tard; soit vous vous amusez maintenant, et vous paierez plus tard. Mais dans tous les cas, la vie vous réclamera son dû".

    Autrement dit, seuls ceux qui boivent la coupe sont dignes d’être honorés. Car l’honneur ne se revendique pas, il se mérite. Il ne vient pas avec les diplômes ou les titres que vous vous attribuez, mais avec les accomplissements, c’est-à-dire avec les résultats que vous obtenez.

    David a été honoré pour avoir terrassé Goliath. Jésus-Christ a été couronné de gloire après avoir accompli la volonté parfaite du Père. Jusqu’à la croix, Il s’est humilié lui-même en se rendant obéissant (Philippiens 2.7).

    Derrière les grandes réalisations, des combats redoutables ont été livrés, des coupes amères ont été bues, des vases de terre ont été brisés, des larmes ont coulé, et des vies ont été sacrifiées.

    Si vous acceptez de payer le prix pour contribuer à répandre le royaume de Dieu, Dieu vous distinguera aux yeux de toutes les nations. Comme David devant Goliath, Il vous accordera la promotion et l’élévation divine. Jésus-Christ finit toutes ses lettres aux églises d’Asie par "A celui qui vaincra…". Voilà la clé de la distinction et de l’honneur. Il n’y a pas de raccourci.

    Une prière pour aujourd’hui

    Seigneur, accorde-moi la grâce d’être compté parmi ceux de ton peuple qui ne se sont ni souillés, ni compromis, mais qui restent fidèles à la parole de la vérité. Par ta grâce, je ferai ma part, afin que Christ en moi soit glorifié, au nom de Jésus, amen.
    Yvan Castanou

    E t je rajouterais pour l’illustrer, cette petite vidéo dont le lien nous avais été apporté par hussein :

    PORTER NOS CROIX
    http://www.youtube.com/watch?v=U...

    Fraternellement

    michelle : Amen, Chantal !

  247. Rose Dessables   •  

    Merci au Seigneur pour cette possibilité de venir se blotir et se reposer sous Ses ailes… Il est un protecteur et un Sauveur merveilleux ! Il ne saurait manquer d’apporter secours et protection à Sesélus qui crient à Lui jour et nuit. Puissions-nous avoir toujours l’assurance de Lui appartenir, d’entendre Sa voix et nn celle d’un étranger. QDVB Rose

  248. Jean Yves M   •  

    Oui, excuses-moi Rose, je ne pouvais pas donner de détails, et mon commentaire venait juste après le tien…
    Il s’agit de belles délivrances au nom puissant de Jésus… et c’est pas fini !!
    Là où le péché a abondé, la grâce a surabondé !
    Comme notre Papa, haïssons le péché… mais aimons le pécheur.

  249. magnin roland   •  

    la bible nous indique que,,
    ce Jésus que vous avez vu s en allant au ciel,,
    REviendra de la — MEME manière—
    que vous l avez s en aller,
    et le passage le plus précis est
    il posera ses pieds,

    sur le Mont des Oliviers

    qui est en face de Jérusalem
    puis,
    comme l éclair,,,
    c est tout a fait clair et net
    sans aucun besoin d interpretation.

  250. martine   •  

    bonjour michelle,

    j’ai été mariée moi aussi pour une première fois avec un non chrétien et on a divorcé deux ans plu tard, je l’ai poussé au divorce je l’ai trompé plusieurs fois parce que je ne l’aimais pas et aussi parce que je voulais changer de vie,étant orpheline de mère et d’un polygame alors rien ne retenait dans mon pays.il a accepté le divorce malgré lui ;officiellement ça été un divorce à l’ amiable.deux ans plus tard je rencontre un frère très jeune ,il est de 7 ans mon cadet et qui venait à peine de se convertir d’ailleurs il était pas encore baptisé.je décide de me marier avec lui malgré les conseils de mes soeurs qui m’ont déconseillé de ne pas le faire vu son immaturité spirituelle et son jeune âge .maintenant un an après le mariage je me rends compte de "l’erreur" que j’ai faite et que je suis dans le péché non seulement par rapport à mon premier mariage mais aussi par rapport au raisons qui m’ont poussées à me remarier avec le jeune frère(le fait que je sentais seule ,j’avais peur de ne pas avoir d’enfants ,ayant plus de 30ans.maintenant que je suis conçue de péché ,j’ai suggéré au frère qu’on divorce car je suis incontestablement une femme adultère ,qu’on laisse Dieu faire les choses ,il ne veut pas car pour lui en divorçant c’est lui qui vas devenir adultère.c’est plutôt compliqué.on a une petite fille.j’ai vraiment besoin de vos conseils .je m’adresse particulièrement à michelle et laurence.
    que Dieu vous bénisse.

    Michelle: Franchement, comment peut-on te répondre, car maintenant il y a un enfant ! Hélas, nous avons tous fait des erreurs dramatiques dans notre vie, par mépris de slois divines. Mais Dieu, Lui, connaît tous les jours de ta vie et ton avenir. Que faire d’autre sinon te mettre devant Lui ? Et attendre de voir la manière dont Lui va conduire les choses ? Il a vu ta sincérité, il connaît ton désir de te mettre en règle devant lui, il t’a vu reconnaître ton erreur: alors laisse -Le faire: la plupart des situations aujourd’hui sont absolument inextricables et seul Dieu peut remettre son ordre dans ce désordre !

  251. yohanam   •  

    whaow !! quel message, voila des message que l’on devrais entendre dans nos églises où l’on pris en disant viens Saint-Esprit alors comme dit le message c’est à nous de venir au pied du père qui veut nous remplir avec abondance merci cela m’a redonné de la vigueur, mon âme ne soit plus abattu mais loue ton Seigneur Jésus-Christ le Père Eternel, D. tout-puissant. soyez bénis

  252. interloqué   •  

    Bonne nuit,

    la psychiatrie, c’est le pire
    no comments
    même les non croyants ont percé cette supercherie

    bonne méditation,
    j’ai pris une faible dose, pendant un temps limité
    comme si le Seigneur était présent, alors que d’autre
    était assommé de coktail explosif

    priez pour moi, car ce sont des vautours ces gens là

    Yves-Marie Henderyckx

    salit de la pire façon dans une église protestante
    abuseur et de enfants et de adultes
    rumeurs, etc, regarde à Jésus et allez voir son frère
    pour s"enquérir de la vérité, niets
    de vrais vipères, malgré réunion de guérison intérieure
    le pasteur disait, il est pas guéri , une telle non plus
    un autre, nous sommes des juda, ou des apprentis sorcier , un système de fou
    le refuse des pécheurs pardonné, qui pèche
    encore et encore

  253. Mestchersky Boris   •  

    Interloqué,

    Nos dirigeants sont malâdes, aveugles et sourds !
    Ils parlent de compassion et d’amour, mais oublient le fondement qu’est la justice !
    Ils sont malades car ils se pardonnent réciproquement et continue a pécher sans vergogne.
    Aveugles, car ils ne voient pas leur nudité et tout ce que la prostitution sprituelle amméne comme compromis en tout genre, ils deviènnent tièdes et restent en plein milieu du gué, alors qu’il faut le passer aprés tous et toutes.
    Attachés aux choses de la terre, et préoccupé uniquement des leur propres ventre !
    Sourds, car sans compassions, ni miséricorde, inssenssiblent qu’ils sont aux douleurs de l’âme,
    Sourds aussi, a la voix de D.ieu, notre Père, incapables qu’ils sont de se plonger dans l’esprit de l’Evangile de Vérité, parlant beaucoup de l’Esprit, mais reniant ce qui en fait la force.

    Délors je te suis bien dans ton raisonnement !
    Michel de Tiarelov n’est pas loin de découvrir la profonde obscurité, les ténèbres épaisses qui envelloppe la ville de Rome, le Vatican plus précisément et son conclâve.
    Avant hièr, dans le prophête Jérémie j’ai lu la cause de la térrible déstruction de Babylone et les causes qui ont entrainé un tel courroux de D.ieu, qu l’on peu encore en être témoins aujourd’hui. Ce qui était vrai pour Babylone, l’est aussi bien aujourd’hui pour Romme, l’Apocalypse résérve tout un chapître au moins, là-dessus !

    Que la pleine lumière de l’Evangile de Christ brille dans toutes cette nauséabonde opacité. par Jésus de Nazareth, son Fils bien-Aimé, le Christ du D.ieu vivant, le D.ieu d’Israël.

    Fraternelles salutations en Christ,

    Boris Mestchersky

  254. Mestchersky Boris   •  

    Inssenssibles qu’ils sont !
    Tout va trop vite, même ma relecture. Pardonnez-moi !

    Mestchersky Boris

  255. Dada   •  

    J’ai lu sur un site de relation d’aide chrétienne :
    Dans les rapports avec les malades psychiques, il convient de redécouvrir les consolations de l’Ecriture. Lors d’un entretien avec un malade il est judicieux d’être : disponible, à l’écoute, ne pas lui faire des réponses toute faite (Voir Jaques 1 : 19) et de connaître ses propres limites.
    Savoir que plus l’état du malade est grave (schizophrénie, lésions cérébrales) moins il est réceptif au dialogue. Si les troubles sont plus légers (névrose, difficultés de vie etc.) il sera plus apte au dialogue. La prière peut être bénéfique, si elle est centrée sur le malade et l’amour de Dieu. Il ne faut surtout pas de prière de délivrance !

    Pour vous, Michelle, les maladies mentales sont-elle toutes des manifestations démoniaque? sinon comment faire la différence entre maladies et démons?
    Merci pour votre réponse
    Dada

    Liliane: Vois tu l’Esprit Saint nous a été envoyé pour nous consoler et aussi pour manifester des dons entre autre celui du discernement…toutes les maladies appelées par les hommes maladies mentales ne sont pas toutes liées à des démons..un psychiatre disait que si le pardon était de mise pour les malades internés la moitié des hopitaux se videraient parce que la moitié serait guéri…interessant n’est-ce-pas ?

    Le pardon est une puissance qui libère….

    Michelle: je vais juste te répondre par la Parole de Dieu: Actes 10:38 vous savez comment Dieu a oint du Saint Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l’empire du diable, car Dieu était avec lui.[…]

    Il en est des maladies mentales comme des maladies physiques: la plupart ont une origine démoniaque… Après tout, même si tu passes sous une voiture et que tu as une jambe fracturée parce que tu es imprudente, ne penses-tu pas que le diable t’a poussée quelque peu à être imprudente ? .. mais cela ne se guérira pas en chassant les démons (sauf miracle divine !) ! Il faudra te plâtrer .

    Mais de le charabia de relation d’aide pseudo chrétienne que tu utilises, j’ai l’impression que tu es déjà bien atteinte… comme je l’ai été autrefois, avant que Dieu ne m’en guérisse surnaturellement en me lavant par l’eau de sa parole !

  256. Dada   •  

    Tout d’abord je suis un homme. Le charabia n’est pas de moi mais il m’avait interpellé parcequ’il dit qu’il y a des cas de maladie ou "Il ne faut surtout pas de prière de délivrance !". Pour ma part je suis passé par un épisode psychotique aigus (BDA) avec beaucoup de vilolence incontrolé (je n’ai meme aucucun souvenir de ce que j’ai fait) et depuis je me demande si ce n’était pas une manifestation démoniaque et cela me terorise.
    Dada

    Michelle: Tu sais, on ne peut pas répondre « comme ça ». Cela demande de prier et d’avoir la réponse de l’Esprit saint. Mais tu peux toujours demander à des amis chrétiens de prier pour toi, et éventuellement de prendre autorité contre les esprits. notamment, celui de meurtre, celui de la violence… Personnellement, je pense que tu aurais effectivement besoin de délivrance ! Mais il faut commencer par pardonner et renoncer à la colère.

  257. caludine   •  

    Chère Odile :
    Il n’y avait vraiment aucun mal à donner ton avis ,bien au contraire, ça nous permet d’approfondir les sujets qui nous touchent , et d’éviter "la pensée unique intouchable selon l’homme ou la femme ".

    QJTB!

    caludine

  258. Cmoi   •  

    Les guerres de religions ne sont elles pas un crime contre l’humanité? Que penser de prophètes qui pour Jésus, prétend que sa mère était vierge et dans le cas de Mahomet se marie à une gamine de 6 ans. Non, si Dieu existe, ce qui reste à prouver, les gens qui ont cru bon parler,diriger et faire du profit en son nom iront tout droit en enfer s’il existe aussi!
    "La seule condition au triomphe du mal, c’est l’inaction des gens de bien " (Edmund Burke1)

    Michelle: Pour Jésus, Cmoi, on voit que tu ignores absolument et totalement ce qui est écrit dans la Bible… Tu n’es pas sur que Dieu existe ? Lui, Il es sûr que tu existes, car il t’a fait… Mais le dieu des musulmans et le Dieu des Juifs et des chrétiens n’est pas du tout le même; Tu sais, les elles phrases, c’est bien beau, mais la Bible dit qu’il n’y a de bon que Dieu et que tous les hommes sont mauvais…Tu sais, avant de parler, mieux vaut savoir de quoi on parle !

  259. Stéphane   •  
  260. serviteur   •  

    Que le Seigneur Tou-Puissant garde mes pensées et mon coeur, en Jésus-Christ.
    Amen !
    Daniel est un des personnage clé, ma foi s’entrouve grandie, quand je lis son livre !
    Déplorant, que dans ma vie chrétiènne, je n’ai pas toujours eu cette volonté et ce courage.
    Mais D.ieu est un D.ieu Puissant et grand, Allélluia !
    Le mal est changé en bien, pour celui qui se confie seulement en Lui.

  261. Paul Mc Ward   •  

    Puiser la Joie dans la Loi de l’Eternel… C’est un peu une question que j’ai par rapport notamment à l’article A437 de notre Frère Henri Viaud Mura, sur son site La Trompette.
    Le contenu de cet article me désole et m’attriste par son légalisme et face aux dégâts qu’il provoque.
    Dans les grandes lignes il est question du remariage. Il s’ensuit une liste de textes, avec références bibliques, qui nous encouragent à "faire preuve d’Amour, de compréhension, de patience, etc." à l’égard des "remariés. Puis,à la fin, M. Viaud-Murat donne ses recommandations (voir ci-dessous):
    "" Les divorcés remariés doivent ensuite remettre leur vie en ordre. C’est une étape qui est rarement comprise, et encore plus rarement pratiquée ! Puisque le remariage des divorcés est un adultère devant Dieu, il ne suffit pas de confesser cet adultère, tout en continuant par la suite à demeurer dans le même état, et de perpétuer ainsi une situation d’adultère, en continuant à cohabiter comme si de rien n’était.

    Cette réparation implique donc que les divorcés remariés cessent de se considérer comme mari et épouse, puisqu’ils ne le sont pas devant le Seigneur, tant que leur premier conjoint est encore vivant. Le remariage des divorcés ne peut jamais être considéré comme un mariage devant Dieu. Les divorcés remariés doivent donc dorénavant se considérer comme frères et sœurs, et envisager calmement toute mesure ultérieure pour se séparer dans la douceur et dans l’amour, y compris sur le plan légal. Une fois que tous deux sont convaincus de la vérité, ils peuvent sans crainte demander au Seigneur de leur accorder toute Sa grâce et tout Son soutien pour leur permettre de régulariser leur situation devant Dieu et devant les hommes, afin que leur témoignage soit digne de l’appel qu’ils ont reçu. Le divorcé remarié doit aussi veiller à prendre soin, notamment financièrement et matériellement, de la femme dont il va se séparer, ainsi que des enfants qu’il aura eus éventuellement avec elle.""
    Comment accepter – et je trouve de manière manipulatoire – de nouveaux convertis remariés, les laisser "s’imprégner de la Parole", puis les laisser "se faire convaincre par le Saint Esprit" pour finalement leur dire: " bon, maintenant, il faut divorcer – votre premier mariage est indissoluble devant Dieu, vous devez donc vous divorcer de votre conjoint actuel, Le mari et père devra veillez à entretenir financièrement sa femme et ses enfants, et le couple, venu marié dans l’Eglise, converti dans l’Eglise, devra ainsi se comporter comme "frère et soeur". Que de drames, de douleurs, d’incompréhension ces théories ont fait de dégâts. Un ado m’a hurlé dessus lorsque j’ai témoigné: son père avait suivit cet enseignement et avait donc quitté le domicile conjugal. J’ai vu des femmes pleurer, se sentant seules parce que du haut de la Chaire ce message avait été annoncé…et appliqué. J’ai vu des maris, des pères en dépression!
    Si je rejoins M. Henri-Viaud sur de nombreux points (divorces pour n’importe quoi, mariage homosexuels, etc.) je rejette cet enseignement qui détruit des familles recomposées. Je vais même plus loin au regard de cet enseignement: je le trouve pernicieux. D’abord on n’évoque pas la situation maritale du couple/famille nouvellement converti, puis – à la longue (si on le faisait tout de suite croyez-vous que les non-chrétiens y verraient l’Amour de Christ?) on "approche" le couple pôur lui suggérer – si il veut être en bonne grâce devant Dieu, DE DIVORCER!
    Je ne conteste pas les propos d’Henri-Viaud, mais je conteste "l’indissolulibité du *premier* mariage*"; c’est un enseignement purement vaticanien! Et je trouve inadmissible de "cacher" (au début)cela aux nouveaux couples remariés et convertis. Un confrère non chrétien me disait (entre autre) "ben, si ces enseignements sont donnés chez vous c’est normal que le taux de divorces soit aussi élevé chez les chrétiens" Il n’a pas tort.Priver des enfants de voir leur père ou leur mère? Est-ce un message d’Amour?
    J’ai vécu des situations ou cet enseignement s’est appliqué. M. Henri-Viaud… venez au Tribunal, voyez comment cela se passe. Même si les "parties sont d’accord" elles seront toujours perdantes, financièrement, émotionnellement, etc. Un père me demandait: comme je vais encore pouvoir témoigner de L’AMOUR de Dieu à mes enfants avec cet enseignement? Désolé, je lui ai répondu: "restez mariés vous et votre épouse, continuer à vous aimer et à aimer ensemble vos enfants. Ne les privez pas de vous, parent(s)! Et encore une fois, je ne cautionne pas la plupart des divorces chrétiens!

    Liliane: Holà tout doux..tu te trompes de combat, d’endroit et de personne…sourire

    1) ici le fil du sujet n’est pas le divorce et le remariage, il y a plusieurs articles à ce propos sur ce blog et tu y liras certainement des commentaires « bibliques » qui apaiseront ton coeur et ton âme…

    2) Ensuite Monsieur Henri V.M n’est pas ici il a son propre blog tu peux le consulter et y laisser tes remarques…sourires

    Sois béni toi et tous les tiens

  262. manu   •  

    bien raison cette terre appartien aux juif et dans le futur meme aux juif spirituelle , mais la mode aujourd’hui n’est pas au sioniste meme obama est en train d’abandonner israel j’aimerais vous donner un vidoe a aller voir c’est le viol de l’europe sur you tube il est en sept partie c’est un delice aller visionner desoler pour les faute lol soyez beni par le dieu de jacob

    p>Michelle : J’ai mis le lien de la partie 8. Mais à partir de là, on peut retrouver toutes les autres parties sur « Le viol de l’Europe ». C’est effectivement très révélateur.

    http://www.youtube.com/watch?v=9...

  263. GloiraDieu   •  
  264. Prophète Elie   •  

    Merci pour ce message!

    Pour ceux qui ne comprennent pas encore ce que Dieu veut de nous, Il ne s’agit pas ici d’une condamnation,mais plutôt d’un encouragement à vivre dans la vérité et la pureté. Nous avons des problèmes et nous sommes liés parce que nous refusons la vérité. Il est écrit: "vous connaitrez la vérité et la vérité vous affranchira": Jean 8:32

  265. eddy bo   •  

    Excellent cet abécédaire surtout le ps 23 qui est l’un de mes préféré et pr ceux qui veulent le réciter en rappant vous pouvez aller l’écouter sur mon myspace:www.myspace.com/eddybomboko (titre; l’Eterrnel est mon berger ou meme le télécharger sur i-tune A+ et Be blessed..

  266. michelle d'Astier   •  

    Didier nous envoie cet article, fort intéressant, émanant de http://www.institutpourlajustice...

    http://www.institutpourlajustice...

    Ce que vous devez absolument savoir sur les psys… si vous êtes victime d’une agression

    Tous les ans, des centaines de milliers de Français en souffrance consultent un psy. C’est le cas notamment des victimes traumatisées par un viol ou une agression violente.

    Mais tous les ans, bon nombre de ces victimes sortiront du cabinet de leur psy dans le même état, sans amélioration ou même dans un état PIRE ENCORE.

    C’est tout particulièrement le cas des victimes de violences incestueuses, à qui certains psy expliquent encore qu’elles en sont en partie RESPONSABLES ! Pour Françoise Dolto, l’une des représentantes les plus connues de la psychanalyse en France, en cas d’inceste, « il n’y a pas de viol du tout, elles sont consentantes » !!! (Entretien avec le magazine Chois ir). Tout cela à cause du soi-disant « complexe d’Œdipe », réfuté depuis des années par la science moderne.

    Dans un autre domaine, les parents d’enfants autistes ont été culpabilisés pendant des décennies par des psychanalystes qui leur expliquaient qu’ils étaient responsables du handicap de leur enfant.

    Un psychologue témoigne dans cet entretien lumineux de la persistance de ce genre de DELIRES.

    Tout récemment, une femme, qui avait vécu une fausse couche et le vivait comme un échec personnel, s’est vu dire par son psychanalyste « qu’elle avait des tendances « masochistes », qu’elle avait provoqué (inconsciemment) cette fausse couche, et qu’il fallait qu’elle assume cette « pulsion de mort » ! »

    Pourquoi ces dérapages ? Essentiellement à cause de l’omniprésence, dans notre pays, d’une idéologie archaïque appelée psychanalyse. Elle continu e d’imprégner l’université française ainsi qu’une partie des élites dirigeantes, alors qu’elle est en voie de disparition dans les autres pays européens.

    De fait, tous les organismes internationaux – comme l’Organisation mondiale de la Santé – le disent : LA PSYCHANALYSE N’ENTRAINE PAS EN MOYENNE UNE AMÉLIORATION NOTABLE DE L’ÉTAT DES PATIENTS.

    En France, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a publié en 2004 un rapport démontrant l’INEFFICACITÉ des thérapies d’inspiration psychanalytique dans 15 troubles sur 16.

    Cette inefficacité a notamment été observée dans le cas des troubles consécutifs à un traumatisme comme le viol.

    Les vi ctimes qui ne choisissent pas leur psy avec précaution dépensent donc des milliers d’euros – non remboursés – et perdent plusieurs années de thérapie SANS RÉSULTAT VISIBLE.

    Des résultats, il existe pourtant des thérapies qui en obtiennent ! L’Inserm a par exemple validé l’efficacité des thérapies cognitives et comportementales dans 95 % des troubles – et leur efficacité a été tout particulièrement saluée dans le traitement des troubles de stress post-traumatiques qui affectent les victimes d’agression.

    Le drame est que nous ne pouvons pas compter sur le gouvernement pour prendre les mesures qui s’imposent. Après la sortie du rapport de l’Inserm, le ministre de la Santé a promis à l’influent lobby psychanalytique qu’il « n’en ent endrait plus parler » (Le Monde du 07.02.2005). C’est un véritable scandale de santé publique, dénoncé par quelques psychiatres courageux comme Christophe André ou David Servan-Schreiber.

    C’est pourquoi nous COMPTONS SUR VOUS pour diffuser à tout votre carnet d’adresses ce courriel de synthèse, ainsi que cet entretien avec le psychologue Vincent Caux, extrêmement pédagogique et complet sur ces questions.

    Vous seuls, par votre action, pouvez faire en sorte que les victimes d’un traumatisme puissent choisir leur psy en connaissance de cause et évitent de tomber dans les mains de personnes incompétentes.

    Les victimes, plus encore que d’autres, ont le droit de recevoir des soins dont le résultat est évaluable et probant.

    Le droit des victimes, c’est l’une des préoccupations centrales de l’Institut pour la Justice depuis sa création, comme en témoignent les actions menées par l’association dans ce domaine en 2009 :

    L’Institut pour la Justice a été auditionné en janvier 2009 par la commission Léger, chargée par le Président de la République de réformer la procédure pénale.
    Devant le comité, les représentants de l’Institut ont défendu vigoureusement le principe de l’égalité des droits entre la victime et l’accusé tout au long de la procédure pénale (actuellement, l’accusé a davantage de droits que la victime)

    L’Institut pour la Justice a organisé en octobre un colloque à l’Assemblée nationale, sous le haut patronage de Michèle Alliot-Marie, ministre de la Justice.
    Les intervenants y ont défendu l’idée que la victime doit pouvoir être représentée devant les juges d’application des peines, afin qu’elle puisse donner son avis sur la remise en liberté anticipée d’un criminel.

    L’Institut pour la Justice a obtenu UN PREMIER RESULTAT : lors du vote de la loi pénitentiaire à l’automne dernier, les députés ont élargi les possibilités pour la victime d’être représentée devant les juridictions d’application des peines.

    Mais l’Institut pour la Justice a entamé un autre combat en 2009, et entend l’amplifier en 2010 : donner le droit aux victimes de faire appel d’une décision de justice qu’elles jugent inéquitable.

    Pour ce faire, l’Institut a organisé en avril 2009 une rencontre parlementaire pour sensibiliser les députés sur ce sujet
    Cet événement a permis de faire connaître la proposition de loi du député Maurer en faveur du droit d’appel des victimes. Vous avez d’ailleurs été nombreux à écrire à votre député, pour lui demander de cosigner cette proposition de loi.

    Notre action commence à faire du bruit, comme l’a indiqué le journal La Croix (07/08/2009) : « L’Institut pour la justice s’active, lui, pour que les victimes décrochent le droit de faire appel des peines prononcées à l’encontre des accusés, prérogative reconnue actuellement au parquet et au condamné. »

    Tout au long de cette année 2010, l’Institut pour la Justice va redoubler d’efforts pour défendre les victimes.

    Mais vou s pouvez agir dès maintenant pour les victimes en diffusant le plus largement possible ce courriel et l’entretien de Vincent Caux.

    Merci de votre soutien et de votre confiance,

    L’équipe de l’Institut pour la Justice

  267. Fillederoi   •  

    En tant qu’enfant de Dieu il faut être juste dans nos propos et dans ce que nous soutenons autant que nous en ayons conscience aussi je me permets de faire juste quelques petits réctificatifs suite à l’article ci dessus envoyé par Didier..

    Tout comme nous prônons que des versets ne peuvent être sortis de leur contexte il est IMPORTANT DE SAVOIR que Françoise Dolto n’a jamais soutenu une telle infamie (disant que les femmes violées étaient consentantes)! il serait bon de revoir le contexte d’où est sortie cette phrase…mais trop long ici

    Ensuite pour les non initiés il faut savoir que cette association en somme à 95 pour cent juste est composée…de psychiatre et de psychologues qui font la guerre à un des confrères n’etayant pas leurs propres théories…

    Enfin je souligne que les victimes ONT DEPUIS PLUSIEURS ANNEES LA POSSIBILITE DE FAIRE APPEL ET SURTOUT DE SE FAIRE REPRESENTER DANS LE CADRE DE LA NOTION PARTIE CIVILE

    Je rappelle que je ne veux pas faire de polémique ni démolir ce qui est bon mais remettre les choses comme elles doivent être…sourire

    Liliane

  268. fritz   •  
  269. Jean Yves M   •  

    Merci Anny de nous amener à relire ce texte terriblement juste.

  270. magali   •  

    Puisses-tu Seigneur me transformer aussi de gloire en gloire, je suis encore loin de ce qui est décrit dans cet article. Pardon Seigneur. Je dois t’aimer en premier.

    Merci pour cet article percutant qui nous remet en question.

  271. Michelle d'Astier de la Vigerie, pour Joachim (JNM)   •  

    Tu as mis deux longs commentaires, mais ils sont truffés d’erreurs bibliques et sans apporter la moindre édification, juste des détails historiques, ils peuvent mettre la confusion. Je ne les ai donc pas mis en ligne. Ce blog est fait pour l’édification, pas pour des discussions historiques que j’ai trouvées, personnellement, sans grand intérêt. Désolée, mais ce n’est pas l’esprit du blog !

  272. Mabbie   •  

    Bonjour à tous,
    je vais juste vous resumer ma propre experience qui va peut etre aider certaines personnes. c’est une histoire vraie qui n’est autre que la MIENNE.
    je souffrais de "sentiment de rejet", un mal qui sommeillait en moi depuis mon enfance, tantot selon des circonstances, je n’arrivais pas à maitriser …ca s’etait accentuée après le deces de ma mère en 2007, puis en 2008 j’etais décidée de "prendre les taureaux par les cornes" car j’en avais marre du "tantot je vais bien tantot je vais mal".
    alors j’etais allée voir un psychiatre, je voulais etre remboursé, car le fais de dépenser 44 euros chaque semaine me rendait plus malade (rire !!!).
    chez le psy : deja je revais constamment de mes proches decedés (j’en ai deja parlé dans les autres forums) et la psy trouvait normal et m’avait meme dit : "qu’elle mal y a t-il a voir ses proches décédés et leur parler dans lees reves ? " …. alors j’etais mal a l’aise car je savais pertinemment que parler aux morts n’etait pas conforme à la volonté de Dieu. Donc deja la psychologie humaine n’est pas conforme avec la parole de Dieu. la psychologie humaine CHERCHE LA SOLUTION EN SOI MEME, alors que Dieu nous dit de se confier à lui. pOUR MOI CA REVIENT A DE L IDOLATRIE, CAR CHERCHER SA FORCE EN SOI MEME EN SE FAISANT AIDER PAR UN ETRE HUMAIN.
    Puis depuis, je demandais à Dieu si je devais continuer ou pas. je le redis encore, j’avais un prob de "sentiment de rejet" et je revais constamment de mes proches décédés.
    puis un jour, pendant la seance, quelque chose s’est passé, comme si il y avait une ombre invisible entre la psy et moi, une presence, j’etais tout d’un coup tres mal a l’aise, puis il y avait qq chose d’invisible qui passait .. j’avais des frissons partout, je voulais prendre mon sac et prendre la fuite mais j’etais tellement terrorisée, je m’etais tue, attendre peut etre que la sensation s’apaise …
    Puis quelques jours après, je lui ai dit que j’arretais les seances.

    Puis j’ai vu un pasteur, il m’a aidé effectivement, je sortais de là, fortifier et prete à aller jusqu’au bout de la guerison. Et quand je lui ai evoqué de mes reves, il m’a dit :"tu manques de sécurité, c’est la raison pour laquelle ton subconscient dans le reve voit tes proches, ils te manquent et tu as tellement le desir de revivre avec eux que tu finis par les voir en reve, ce n’est pas dangeureux, ca ne devient dangeureux que quand ca vire au spiritisme" … je pardonne à ce pasteur qui, par ignorance …

    Mais le Saint Esprit m’a revelé que jesus a tout porté à la croix, Il a meme connu le rejet "Pere, pourquoi m’a tu abandonné ? " puis un jour, jesus m’a mis dans le coeur les paroles de la bible, IL GUERIT, et c’est comme si j’entendais sa voix qui me disait "Mabbie, as tu oublié que Je gueris ? " puis je me suis souvenue de toutes ses promesses alors je me suis repentie du fait de ne pas faire confiance en Dieu.

    Et un jour, un soir, j’ai prié, j’ai chassé l’esprit de rejet, puis j’ai frissonné, j’avais peur mais je continuais a chasser, puis j’ai crié … et je savais que l’esprit est sorti et je peux vous dire que JE SUIS GUERIE aujourd’hui.

    quand a mes reves, pendant la "delivrance", des demons sont sortis ….

    voila en gros mon histoire.

    je continue la delivrance, je sais qu’il y a des esprits à chasser , je fais confiance à la parole de Dieu.

    Jesus me restaure petit à petit …. et je suis très contente.

    Merci jesus Christ

  273. odile   •  

    cet AM je discutait avec une amie dont le fils fréquente une jeunne fille qui entend de petites voix lui dire certaines choses très négatives qui parfois l’ont amenée à l’hôpital et un médecin chrétien n’a rien trouvé de mieux à dire à cette jeune femme d’aller voir un psychiatre!!! heureusment mon amie a lu beaucoup d’enseignement sur la délivrance (entr’autre ceux de Michelle) et elle a orienté cette jeune personne vers une église en suisse à Genève qui pratique la délivrance!! Demandons au Seigneur comme tu l’as fait Mabbie pour savoir ce qui est juste de faire!!

  274. natacha   •  

    Bonjour,
    Je travail dans un home qui s’occupe de personne ayant un retard mental. Il y a un pensionnaire qui est là depuis peut et cet homme se frappe, son visage est déformé par les coups qu’ils se donne. Un jour je l’ai surpris entrain de se frapper le visage, c’étais horrible, parce qu’il le faisait avec une telle force! J’ai commencé a prier pour lui en le voyant faire ça et j’ai aussi ordonné aux démons qui font ces choses d’arrêter. Mais cet homme a cntinuer a se frapper.

    Hier il étais seul dans sa chambre, couché sur le lit, j’ai commencé a prier pour lui, mais il ne me voyait pas, il savait que quelqu’un le regardé, et j’ai vu qu’il s’agitait. J’ai demandé l’aide du Seigneur, je sentais la présence de Dieu, mais je n’ai pas vu quelque chose se passer. Je demande au Seigneur comment faire pour que cet homme soit délivré. C’est un homme qui ne parle pratiquement pas, à part ce comportement violent envers lui même, il a aussi un retard mental.
    Je me doute que s’il est dans cet état, c’est certainement que les démons ont des droits dans sa vie, et qu’ils ne partiront pas facilement, alors que faire pour lui dans la pratique? je demande conseil parce que je n’ai pas beaucoup de révélation sur ce sujet. La Bible nous dit que nous avons autorité sur les démons et que au nom de Jésus Christ nous les chasserons…mais dans la pratique, je suis déçu de n’avoir pas pu délivrer cet homme.

    Michelle: c »est assez typiquement un ou plusieurs esprits humains: ils cherchent toujours à tuer la personne. Le cas est manifestement très lourd. Demande à Dieu de t’aider et ordonne à ces esprits humains de partir… Ne t’étonne pas que ce soit difficile et ne te décourage pas ! En plus, comme on doit le bourrer de calmants, ça ne facilite pas la délivrance… Mais notre Papa céleste est tout puissant… Et n’oublie jamais que, même dans cet état, il est apte à entendre parler du Seigneur et à venir vers Lui (rappelle-toi le Gadarénien du cimetière, en Mc 5)

  275. Fred 4.0   •  

    Et n’oublie pas aussi que la Parole de Dieu est parole de puissance. Laisse toi guider par le Seigneur, Il te donnera les bons passages à lire devant cet homme.

  276. Mestchersky Boris   •  

    Natacha !Bonjour !

    Ce n’est nio par puissance, ni par force, mais par l’Esprit du Seigneur !

    Commence doucement a lire des psaumes et ce que L’Eternel D.ieu d’Israël te poussera à lire et même temps continue a prier pou Lui, mais que ta Prière soit sur le fondement de la Parole !

    Et Il viendra comme pour le prophête dans la grotte.
    Et quand tu es avec d’autres fréres et soeurs, prennaient-le, par la prière comme le paralytique et conduisaient-le devant le trône de la Gloire, dans la sainte présence de D.ieu, notre Père.

    Le roi Saül a réagit, quand David jouait de la Harpe et chantais de Psaumes !

    D.ieu notre Père ne change pas, Il est toujours le même, ALLELUIA !

    Je prirai dans ce bût aussi !

    Fraternélles salutations en Christ,

    Boris Mestchersky

  277. Yvette   •  

    Merci pour ce message. Il explique beaucoup de chose dans ma vie. Je peux maintenant prendre possession de ce qui est mien en connaissance de cause.

    Que Dieu vous benisse.

    Yvette.

  278. Michel-André   •  

    Pour Sirius
    On ne suit pas un homme, quelque soit sa valeur en tant que serviteur de Dieu!
    Même si David Wilkerson marchait sur l’eau…je ne le suivrais pas pour autant sauf si Dieu me le demande. Nous suivons Jésus-Christ, un point c’est tout.
    Soyez béni

  279. Modele   •  

    voilà, c’est juste un message pour te dire que j’apprécie beaucoup l’esprit de ton blog.

  280. sébastien   •  

    il est écrit en Luc 12.2 : "Il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu". Père Éternel, Seigneur du ciel et de la terre, je te Prie mon Dieu, que tu révèle toujours plus par ton esprit, le mal qui n’est pas mise a jour, les endroits secrets ou ton adversaire veux agir, pour détruire la vie de tes enfants. Puisse tu Seigneur équiper puissamment tes serviteurs Michelle, et toute son équipe, les intercesseurs et les autres, je te supplie de les protéger . Que les chaines volent en éclats, que les captifs soit libérer, que les Âmes soit guéries, et que l’ennemi soit totalement défait par ta puissance et l’onction d’Amour que tu va répandre pendant ce Séminaire a Namur.
    Je Prie dans le nom de Yeshoua Ha mashia, Seigneur des armées célestes. Amen !