L’APOSTASIE, par E.G.White

Transmis par Bernard, Tiré du livre « La tragédie des siècles » écrit il y a plus d’un siècle…. et incroyablement actuel !sa-saintete-benoit-xvi-pontife-romain-emerite

Dans sa seconde épître aux Thessaloniciens, saint Paul prédit une profonde altération de la piété devant aboutir à l’établissement de la puissance papale. Il déclare que le Seigneur ne reviendra pas avant que

« l’apostasie soit arrivée et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu ».

L’apôtre avertissait encore les croyants en ces termes :

« Le mystère de l’iniquité agit déjà » ( 2 Thessaloniniens 2.3, 4, 7 ).

Il voyait alors s’insinuer dans l’Église des erreurs qui préparaient le chemin au développement de la papauté.

Peu à peu, modestement et en silence d’abord, puis plus ouvertement à mesure qu’il prenait des forces et recevait plus de crédit, ce « mystère de l’iniquité » poursuivait son œuvre d’égarement. Presque imperceptiblement, des coutumes païennes pénétrèrent dans l’Église. La tendance aux compromis et aux rapprochements avec le monde fut pour un temps tenue en échec par les cruelles persécutions que l’Église endura de la part du paganisme.

Mais dès que la persécution cessa et que le christianisme eut ses entrées dans les cours et dans les palais des rois, l’Église échangea l’humble simplicité du Christ et de ses apôtres contre la pompe et l’orgueil des prêtres et pontifes païens et substitua à la Parole de Dieu les théories et les traditions des hommes.

La prétendue conversion de l’empereur Constantin, au commencement du quatrième siècle, donna lieu à de grandes réjouissances, et le monde, affublé des apparences de la piété, pénétra dans l’Église. Dès lors, la situation s’aggrava rapidement. Le paganisme, apparemment vaincu, était vainqueur. Ses doctrines, ses cérémonies et ses superstitions se mêlèrent à la foi et au culte des disciples du Christ.

Un jour, Satan voulut faire un compromis avec Jésus-Christ et, l’entraînant dans le désert, il Lui offrit tous les royaumes du monde et leur gloire, à la seule condition qu’il reconnût sa suprématie comme prince des ténèbres. Jésus réprimanda le présomptueux tentateur et l’obligea à se retirer. Exerçant cette même tentation sur les hommes, Satan a mieux réussi. Désireuse de s’assurer les largesses et les honneurs du monde, l’Église se mit à solliciter l’appui et les faveurs des grands de la terre. Ayant, de ce fait, rejeté Jésus-Christ, elle le remplaça par un représentant du « prince de ce monde » : l’évêque de Rome.

Une des doctrines fondamentales de l’Église romaine enseigne que le pape, investi d’une autorité suprême sur les évêques et les pasteurs de toutes les parties du monde, est le chef visible de l’Église universelle. On est allé plus loin encore : on lui a attribué les titres mêmes de la divinité. Appelé « Seigneur Dieu, le Pape (Voir Appendice a1) », et déclaré infaillible, il réclame la vénération de tous les hommes.

Satan continue d’exiger, par l’intermédiaire de l’Église de Rome, l’hommage qu’il sollicitait de Jésus dans le désert, et des multitudes sont prêtes à le lui rendre.

Mais ceux qui craignent et honorent Dieu accueillent ces prétentions de la même manière que notre Seigneur a reçu les sollicitations de l’Adversaire lorsqu’il lui dit :

« Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. » ( Luc 4.8 ).

Jamais Dieu n’a laissé entendre, dans Sa Parole, qu’il établirait un homme quelconque à la tête de son Église.

La doctrine de la suprématie papale est diamétralement opposée à l’enseignement des Écritures. Le pape ne peut avoir sur l’Église de Dieu qu’une autorité usurpée.

Les romanistes se sont obstinés à accuser les protestants d’hérésie et à leur reprocher de s’être volontairement séparés de la véritable Église. C’est sur eux que retombent ces accusations. Ce sont eux qui ont renoncé à la bannière du Christ et se sont départis « de la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. » ( Jude 1.3 ).

Les saintes Écritures donnent aux hommes la possibilité de découvrir les impostures de Satan et de résister à sa puissance. C’est cette Parole sainte que le Sauveur du monde avait opposée à ses attaques. À chaque assaut, Jésus avait présenté le bouclier de la vérité éternelle, en disant : « Il est écrit. » Contre chaque suggestion de l’Adversaire, il avait cité la sagesse et l’autorité des Écritures.

Le seul moyen dont Satan disposait pour établir son ascendant sur les hommes et pour affermir celui de l’usurpateur papal, était donc de maintenir le monde dans l’ignorance du saint Livre.

Comme la Bible exaltait la souveraineté de Dieu et de la vérité, elle devait être cachée et supprimée. Telle fut la conclusion logique adoptée par l’Église de Rome. Des siècles durant, la propagation des Écritures fut interdite. On défendait au peuple de les lire ou de les posséder chez soi, tandis que des prélats et des prêtres sans principes les interprétaient de manière à appuyer leurs prétentions. C’est ainsi que le pape en vint à être presque universellement reconnu comme le vicaire de Dieu sur la terre, et investi d’une autorité suprême sur l’Église et sur l’État.

Le livre dénonciateur de l’erreur mis de côté, Satan pouvait agir à sa guise. La prophétie avait déclaré que la papauté « espérait changer les temps et la loi » ( Daniel 7.25 ). Elle ne tarda pas à entreprendre cette œuvre. Pour donner aux convertis du paganisme de quoi remplacer le culte des idoles, et faciliter ainsi leur adhésion au christianisme, on introduisit graduellement dans l’Église le culte des images et des reliques. Cette idolâtrie fut définitivement reconnue par un concile général (Voir Appendice a2).

Pour masquer cette œuvre sacrilège, Rome s’enhardit jusqu’à effacer de la loi de Dieu le second commandement, qui prohibe le culte des images, et, pour rétablir le nombre, à partager en deux le dixième.

Les concessions faites au paganisme ouvrirent la voie à un nouvel attentat contre l’autorité du ciel. Par l’intermédiaire de conducteurs peu scrupuleux, Satan s’attaqua aussi an quatrième commandement. Il s’agissait d’éliminer l’ancien sabbat, le jour que Dieu avait béni et sanctifié ( Genèse 2.2,3 ), et de lui substituer une fête que les païens observaient sous le nom de « jour vénérable du soleil ». Ce transfert ne fut pas tenté ouvertement. Dans les premiers siècles, tous les chrétiens observaient le vrai sabbat. Jaloux de la gloire de Dieu, et convaincus de l’immutabilité de sa loi, ils veillaient avec zèle sur ses préceptes sacrés. Aussi Satan manœuvra-t-il par ses agents avec une grande habileté. Pour attirer l’attention sur le premier jour de la semaine, on commença par en faire une fête en l’honneur de la résurrection de Jésus-Christ. On y célébra des services religieux, tout en le considérant comme un jour de récréation, tandis que le sabbat continuait à être observé comme jour de culte.

Avant la venue de Jésus, Satan, pour préparer la voie à ses desseins, avait poussé les Juifs à charger le sabbat de restrictions fastidieuses qui faisaient de son observation un devoir désagréable et pénible. Et maintenant, profitant des préventions dont ce jour était entouré, il le qualifiait de rite judaïque. Tandis que les chrétiens continuaient à observer le dimanche comme un jour de joie, il les poussait à manifester leur haine du judaïsme en faisant du sabbat un jour de jeûne, sombre et triste.

Dans la première partie du quatrième siècle, un édit de l’empereur Constantin établit le dimanche comme jour de fête dans toute l’étendue de l’empire romain (Voir Appendice a3). Le « jour du soleil » étant révéré par ses sujets païens et honoré par les chrétiens, la tactique de Constantin consistait à rapprocher les adhérents des deux cultes. Les évêques, aiguillonnés par l’ambition et la soif du pouvoir, le poussèrent activement dans cette voie. Ils comprenaient, en effet, que si le même jour était observé par les chrétiens et les païens, ces derniers seraient incités à embrasser extérieurement le christianisme et contribueraient à la gloire de l’Église.

Cependant, si beaucoup de chrétiens pieux étaient graduellement amenés à attribuer un certain degré de sainteté au dimanche, ils n’en continuaient pas moins à considérer avec respect le sabbat de l’Éternel et à l’observer conformément au quatrième commandement.

Déterminé à rassembler le monde chrétien sous ses étendards et à exercer sa puissance par son vicaire, le pontife altier qui se donnait comme le représentant du Christ, le grand Séducteur n’avait pas encore achevé sa tâche. C’est par le moyen de païens à demi convertis, de prélats ambitieux et de chrétiens mondanisés qu’il parvint à ses fins. De grands conciles réunissaient de temps en temps les dignitaires de l’Église de toutes les parties du monde. À chaque concile, on rabaissait le jour divinement institué, et l’on élevait le dimanche. La fête païenne finit par recevoir les honneurs d’une institution divine. Quant au sabbat de la Bible, il fut qualifié de vestige du judaïsme, et l’anathème fut prononcé contre ses observateurs.

En détournant les hommes de la loi de Dieu, le grand apostat avait réussi à « s’élever au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore ». Il avait osé s’attaquer au seul des préceptes divins qui attire incontestablement l’attention de toute l’humanité sur le Dieu vivant et vrai. Le quatrième commandement, en appelant Dieu le Créateur des cieux et de la terre, le distingue de tous les faux dieux. Or, c’est à titre de mémorial de la création que le septième jour fut sanctifié comme jour de repos pour la famille humaine. Il était destiné à rappeler constamment aux hommes que Dieu est la source de leur être, l’objet de leur vénération et de leur culte. Voilà pourquoi Satan s’efforce de détourner l’homme de la fidélité et de l’obéissance qu’il doit à Dieu, et dirige ses attaques contre le commandement qui proclame Dieu comme Créateur de toutes choses.

Aujourd’hui, les protestants assurent que la résurrection du Christ a fait du dimanche le jour de repos des chrétiens. Mais ils n’étayent cette affirmation d’aucune preuve biblique. Jamais Jésus ni ses apôtres n’ont fait un pareil honneur à ce jour. L’observation du dimanche comme jour de repos a été engendrée par « le mystère de l’iniquité » ( 2 Thessaloniciens 2.4, 7 ) qui avait déjà commencé d’agir au temps de saint Paul. Où et quand le Seigneur a-t-il adopté cet enfant de la papauté? Quelle raison valable peut-on donner en faveur d’un changement que les Écritures ne sanctionnent pas?

Au sixième siècle, la papauté était solidement établie. Le siège de son empire avait été fixé dans la ville impériale, et l’évêque de Rome était reconnu chef de toute la chrétienté. Le paganisme avait fait place à la papauté. Le dragon avait cédé à la bête « sa puissance, et son trône, et une grande autorité ( Apocalypse 13.2; Voir aussi Appendice a4).

C’est alors que commencent les mille deux cent soixante années d’oppression papale annoncées par les prophéties de Daniel et de l’Apocalypse ( Daniel 7.25; Apocalypse 13.5-7 ). On mit les chrétiens dans l’alternative de choisir soit l’abandon de leurs principes et l’adoption des cérémonies et du culte papal, soit la perspective de passer leur vie dans des cachots, ou de mourir par la roue, le bûcher ou la décapitation.

Alors s’accomplit cette prophétie du Sauveur : « Vous serez livrés même par vos parents, par vos frères, par vos proches et par vos amis, et ils feront mourir plusieurs d’entre vous. Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom. » ( Luc 21.16, 17 ). La persécution se déchaîna avec furie contre les fidèles, et le monde devint un vaste champ de bataille. Des siècles durant, l’Église du Christ dut vivre dans la retraite et l’obscurité. Sa situation est ainsi décrite par le prophète : « Et la femme s’enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu’elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours. »* ( Apocalypse 12.6 ).

  • * ‘Note M.A.V.: je pense bien davantage que ceci concerne Israël, car c’est confirmé en Osée, cette fuite dans le désert où le Seigneur va parler au cœur de son peuple…. Mais Dieu envoie souvent des prophéties qui ont une réalisation partielle pour un temps, ce qui préfigure leur accomplissement final

L’avènement au pouvoir de l’Église de Rome a marqué le commencement du Moyen Age. À mesure que croissait sa puissance, les ténèbres devenaient plus denses. Le pape, prenant la place de Jésus-Christ, le véritable fondement, devint l’objet de la foi.

Au lieu de s’adresser au Fils de Dieu pour obtenir le pardon des péchés et le salut éternel, on comptait sur le pape, sur les prêtres et les prélats, auxquels Il avait délégué son autorité. On enseignait aux foules que le pape étant leur médiateur terrestre, nul ne pouvait s’approcher de Dieu que par lui; on ajoutait qu’une obéissance implicite lui était due parce qu’il était sur la terre à la place de Dieu. La moindre infraction à ses volontés attirait les châtiments les plus terribles pour le corps et l’âme.

On détournait ainsi l’attention de Dieu pour la reporter sur des hommes faillibles et cruels, que dis-je? sur le Prince des ténèbres qui agissait par eux. Le péché prenait le déguisement de la sainteté. Avec la glorification des lois et des traditions humaines surgissait la corruption des mœurs, corollaire inévitable de l’abandon de la loi divine. Quand les Écritures sont supprimées et que l’homme se met à la place de Dieu, on ne peut que s’attendre à la fraude, à l’impiété et à la dégradation morale. L’Église du Christ vivait des jours périlleux.

Les chrétiens fidèles étaient peu nombreux. La vérité ne resta jamais sans témoins, mais il y eut des moments où l’erreur et la superstition parurent être sur le point de supplanter la vraie religion. Les croyants étaient invités non seulement à considérer le pape comme leur médiateur, mais aussi à compter sur leurs propres mérites pour expier leurs péchés. C’est par de longs pèlerinages, des pénitences, le culte des reliques, l’érection d’églises et d’autels, le don de fortes sommes d’argent qu’il fallait apaiser la colère de Dieu ou obtenir Sa faveur; comme si Dieu était semblable aux hommes, prêt à s’irriter pour des bagatelles, ou à Se laisser attendrir par des cadeaux ou des pénitences!

L’Évangile était perdu de vue, tandis qu’on multipliait les cérémonies religieuses et qu’on accablait le peuple d’exactions rigoureuses.

Alors même que le vice régnait jusque dans les rangs des chefs de la hiérarchie, l’influence de l’Église romaine allait croissant. Vers la fin du huitième siècle, on prétendait que les évêques de Rome avaient possédé dès les premiers temps de l’Église toute la puissance spirituelle dont ils se réclamaient. Et comme il fallait donner à cette affirmation une apparence de véracité, le père du mensonge fut tout prêt à en suggérer le moyen. Des moines forgèrent de toutes pièces des écrits que l’on donna pour très anciens. Des décrets de conciles dont on n’avait jamais entendu parler établissaient la suprématie du pape depuis les temps les plus reculés. Une Église qui avait rejeté la vérité accueillit ces fraudes avec empressement (Voir Appendice a5).

Perplexes devant le fatras des fausses doctrines qui leur barraient la voie, les quelques fidèles qui bâtissaient sur le vrai fondement ( 1 Corinthiens 3.10, 11 ) étaient tentés de dire, comme les constructeurs des murailles de Jérusalem au temps de Néhémie :

« Les forces manquent à ceux qui portent les fardeaux, et les décombres sont considérables; nous ne pourrons pas bâtir la muraille » ( Néhémie 4.10 ).

Las de lutter contre la persécution, la fraude, l’iniquité et toutes les subtilités imaginées par Satan, plusieurs par amour de la paix comme pour sauvegarder leurs biens et leur vie se découragèrent et abandonnèrent le sûr fondement de la foi. D’autres, sans se laisser intimider par l’opposition de leurs ennemis, disaient hardiment :

« Ne les craignez pas! Souvenez-vous du Seigneur, grand et redoutable! » Et ils allaient de l’avant, ayant « chacun… en travaillant… son épée ceinte autour des reins » ( Néhémie 4.14,18 ).

Dans tous les temps, le même esprit de haine et d’opposition à la vérité a inspiré les ennemis de Dieu, et le même esprit de vigilance et de fidélité a été nécessaire à ses serviteurs. Jusqu’à la fin, ces paroles de Jésus à ses premiers disciples seront opportunes :

« Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez » ( Éphésiens 6.17 ).

Les ténèbres semblaient s’épaissir encore. Le culte des images devenait plus général. On allumait des cierges devant les statues, et on leur offrait des prières. Les cérémonies les plus absurdes s’ajoutaient au culte. La superstition exerçait un tel empire sur les esprits que la raison semblait avoir abdiqué. Les prêtres et les évêques étant eux-mêmes sensuels, corrompus, amateurs de plaisirs, le troupeau, imitateur de ses guides, était naturellement plongé dans le vice et l’ignorance.

Au onzième siècle les prétentions de la papauté s’accrurent considérablement lorsque Grégoire VII proclama l’inerrance de l’Église romaine. Ce pape affirmait que, conformément aux Écritures, l’Église n’avait jamais erré et n’errerait jamais. Aucune preuve tirée de l’Écriture n’accompagnait son assertion. L’orgueilleux pontife s’arrogea aussi le pouvoir de déposer les empereurs; il déclara que ses sentences ne pouvaient être annulées par personne, tandis qu’il avait la prérogative, lui, d’annuler les décisions de tous (Voir Appendice a6).

Un exemple frappant de la tyrannie de cet avocat de l’infaillibilité est le traitement qu’il infligea à l’empereur d’Allemagne, Henri IV. Pour avoir osé méconnaître l’autorité du pape, ce souverain avait été excommunié et déclaré déchu de son trône. Terrifié par l’abandon et les menaces de ses princes, encouragés par le pape à se révolter contre lui, l’empereur se vit réduit à la nécessité de se réconcilier avec Rome.

Au coeur de l’hiver, accompagné de sa femme et d’un fidèle serviteur, il franchit les Alpes pour aller s’humilier devant le pape. Arrivé au château où le pontife s’était retiré, il fut conduit, sans ses gardes, dans une cour extérieure, où, exposé aux rigueurs de l’hiver, nu-tête, nu-pieds et misérablement vêtu, il dut attendre que le pape l’autorisât à paraître en sa présence. Ce n’est qu’après trois jours de jeûne et de confession qu’Henri IV obtint son pardon, et cela encore à la condition d’attendre le bon plaisir du pape pour reprendre les insignes et les prérogatives de la royauté. Grégoire, enivré de ce succès, déclara que son devoir était d’abattre l’orgueil des rois.

Quel contraste entre ce présomptueux pontife et le Christ, humble et doux, sollicitant la permission d’entrer dans nos cœurs pour y apporter le pardon et la paix, et disant à ses disciples :

« Quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit votre esclave. » ( Matthieu 20.27 ).

À mesure que les siècles s’écoulaient, les erreurs se multipliaient dans l’Église romaine. Dès avant l’établissement de la papauté, les théories de certains philosophes païens avaient commencé à s’infiltrer dans l’Église. Des hommes d’une haute culture, se disant convertis, conservaient les enseignements de la philosophie païenne et continuaient non seulement à en faire l’objet de leurs études, mais encourageaient leur entourage à les imiter, afin d’accroître leur influence sur les païens.

De graves erreurs, dont l’une des principales est le dogme de l’immortalité naturelle de l’âme et de l’état conscient des morts, furent ainsi introduites dans les croyances chrétiennes. Rome a fait reposer sur cette base son culte des saints et l’adoration de la vierge Marie. Cette doctrine détermina aussi l’apparition précoce, dans le credo papal, de la croyance au supplice éternel des impénitents.

La voie était ainsi préparée pour l’introduction d’une autre invention du paganisme, que Rome a dénommée « le purgatoire », et dont elle s’est servie pour terroriser les foules crédules et superstitieuses. Elle affirma que les âmes qui n’ont pas mérité la damnation éternelle doivent, avant d’être admises au ciel, avoir été purifiées de leurs péchés en un lieu de tourments (Voir Appendice a7).

Une autre invention, la doctrine des indulgences, permit à Rome de tirer profit des craintes et des vices de ses adhérents. L’entière rémission des péchés présents, passés et futurs était promise à ceux qui s’engageaient dans les guerres livrées par le pape en vue d’étendre sa domination, de châtier ses ennemis ou d’exterminer ceux qui s’avisaient de nier sa suprématie spirituelle. On enseignait aussi que, moyennant le versement d’une certaine somme dans le trésor de l’Église, on obtenait soit le pardon de ses propres péchés, soit la délivrance des âmes gémissant dans les flammes du purgatoire.

Voilà comment Rome s’enrichissait, soutenait sa magnificence et entretenait le luxe et les vices des soi-disant représentants de celui qui n’avait pas un lieu où reposer sa tête (Voir Appendice a8).

La sainte Cène instituée par notre Seigneur avait été supplantée par le sacrifice idolâtre de la messe. Les prêtres prétendaient faire du pain et du vin de la cène le vrai corps et le vrai sang de Jésus-Christ. Ils avançaient la prétention blasphématoire de créer Dieu, le Créateur de toutes choses. Et les chrétiens étaient tenus, sous peine de mort, de confesser leur foi en cette hérésie. Des multitudes furent livrées aux flammes pour avoir refuse de la reconnaître (Voir Appendice a9).

Au treizième siècle fut fondée l’Inquisition, le plus cruel des instruments de la papauté. Les chefs de la hiérarchie papale travaillaient avec la collaboration du prince des ténèbres. Dans leurs conseils secrets, on eût pu voir Satan et ses anges diriger l’esprit d’hommes pervertis, tandis que l’ange de Dieu, invisible au milieu d’eux, prenait fidèlement note de leurs iniques décrets et enregistrait des faits trop affreux pour être révélés à des humains. « Babylone la grande » était ivre « du sang des saints ».

Les corps torturés de millions de martyrs criaient vengeance devant Dieu contre cette puissance apostate.

La papauté était devenue le despote de l’univers. Rois et empereurs étaient soumis à ses décrets. Les destinées temporelles et éternelles des hommes semblaient avoir été remises entre ses mains. Des siècles durant, les dogmes de Rome furent aveuglément adoptés, ses rites scrupuleusement célébrés et ses fêtes généralement observées. Son clergé était honoré et largement rétribué. Jamais, depuis, l’Église de Rome n’a atteint un si haut degré de dignité, de pouvoir et de magnificence.

Mais « le midi de la papauté coïncidait avec le minuit de l’humanité ».

Les saintes Écritures étaient presque inconnues, non seulement des fidèles, mais aussi du clergé. Comme les pharisiens du temps de Jésus, les membres du clergé haïssaient la lumière qui dévoilait leurs péchés. La loi de Dieu, norme de la justice, une fois supprimée, et leur pouvoir illimité assuré, ils se livraient au vice sans aucune retenue. La fraude, l’avarice et la dissolution prévalaient. Pour parvenir à la fortune ou aux dignités, on ne reculait devant aucun crime. Les palais des papes et des prélats étaient les témoins de répugnantes scènes de débauche. Certains pontifes s’adonnaient à des crimes tellement odieux que des souverains, les jugeant trop vils pour être tolérés, tentèrent de les déposer.

Pendant des siècles, l’Europe ne fit aucun progrès dans les sciences, les arts et la civilisation. La chrétienté était frappée moralement et intellectuellement de paralysie.

La condition du monde sous le sceptre de Rome présentait un accomplissement à la fois frappant et terrible de ces paroles du prophète Osée :

« Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Puisque tu as rejeté la connaissance, je te rejetterai, et tu seras dépouillé de mon sacerdoce; puisque tu as oublié la loi de ton Dieu, j’oublierai aussi tes enfants. »

« Il n’y a point de vérité, point de miséricorde, point de connaissance de Dieu dans le pays. Il n’y a que parjures et mensonges, assassinats, vols et adultères; on use de violence, on commet meurtre sur meurtre. » ( Osée 4.6,1,2 ).

Telles étaient les conséquences de la proscription de la Parole de Dieu.


« Nous ne devons accepter le point de vue de personne sans le comparer aux Ecritures. Elles constituent une autorité divine et souveraine en matière de foi. C’est la Parole du Dieu vivant qui doit trancher dans tous les débats. »

EG White, 5 août 1888

  62Comments

  1. dany   •  

    lire les 2 babylones de HISLOP Alexandre que l’on a du mal à trouver dans des librairies "chrétiennes" mais qu’on peut trouver sur des sites de vente de livres d’occasion par internet.
    l’oeucuménisme étant grandissant, on ne nous enseigne plus la verité dans les assemblées .
    je n’ai jamais compris comment 1 vrai disciple de JESUS-CHRIST peut trouver conforme à la parole de D.ieu les manifestations dites de l’esprit dans des églises charismatiques restées dans la mouvance de rome car la Bible dit que le SAINT-ESPRIT vous conduira dans toute la vérité.
    Etudions la bible ce n’est pas du temps perdu c’est la parole de D.ieu pour nous éclairer , nous diriger.
    Sortons du milieu d’elle et ne participons pas aux péchés de la fausse église

  2. Sylvie   •  

    Le Seigneur m’a sortie du catholicisme il y a plusieurs années pour me conduire dans une assemblée évangélique mais le temps passant et les choses ayant évolué dans le mauvais sens je dis au Seigneur: je suis de nouveau à l »église catholique car le pasteur est un pape infaillible qui a le pouvoir d »exclure ceux qui ne se prosternent pas devant la statue pasteur, intermédiaire entre Dieu et les hommes (ce qu il a fait avec moi) mais tant mieux car ainsi je suis sortie de Babylone!
    Je crois que le mystère de l iniquité n’agit hélas pas seulement dans l’église catholique mais aussi dans certains milieux évangéliques!
    Jésus ne dira-t-il pas à certains qui ont fait plein de choses en son Nom: » retirez-vous de moi ouvriers d’iniquité ».
    Mais s’il y a le mystère de l’iniquité, il y a aussi le mystère de la piété qui concerne celles et ceux qui refusent de se souiller avec les mets empoisonnés de la religion qu’elle soit catholique ou évangélique.
    Avoir reçu l’Amour de la Vérité est essentiel dans ces temps de confusion.
    S’appuyer sur la Pierre Angulaire nous fait échapper à la confusion ambiante.
    La Parole ne dit-elle pas: « que celui qui se souille se souille encore, que celui qui se sanctifie se sanctifie encore! »

  3. Aline   •  

    tiré du texte
    <Sa situation est ainsi décrite par le prophète : « Et la femme s’enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu’elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours. »* ( Apocalypse 12.6 ).

    * * ‘Note M.A.V.: je pense bien davantage que ceci concerne Israël, car c’est confirmé en Osée, cette fuite dans le désert où le Seigneur va parler au cœur de son peuple…. Mais Dieu envoie souvent des prophéties qui ont une réalisation partielle pour un temps, ce qui préfigure leur accomplissement final>

    La fin de ton commentaire "Mais Dieu envoie …leur accomplissement final> me fait penser à

    Ecclésiaste 1.9 Ce qui a été, c’est ce qui sera, et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

    Ecclésiaste 1.10 S’il est une chose dont on dise: Vois ceci, c’est nouveau! cette chose existait déjà dans les siècles qui nous ont précédés.

    L’histoire se répète encore et encore en changeant simplement de forme.

  4. CHRISTIAN FREDERIC NJIOMO NANSI   •  
  5. CHRISTIAN FREDERIC NJIOMO NANSI   •  

    Je suis le gardien de mon frère(ma sœur) Michelle,tout comme tu l’as été et tout comme tu l’es tant pour moi que pour bien d’autres.C’est la responsabilité de tout Disciple de Jésus Christ de Nazareth dans Le Corps de Christ.

    Ainsi je TE CONJURE Michelle à consulter diligemment,objectivement et spirituellement les liens ci-dessous tant la réalité que la vérité sur cette femme Ellen Gould White,sur SES ÉCRITS et sur SA DOCTRINE en libèrera certainement plusieurs dont toi vraisemblablement,de tous liens avec la personne et le personnage E.G. WHITE…et de dévoiler le vrai visage de "l’Église" Adventiste du 7ème jour dont elle a été et est jusqu’à nos jours et ce SANS AUCUN DOUTE: "la pierre angulaire"…J’ai pleinement conscience que le temps te fait défaut mais je crois vraiment que c’est TRÈS important Michelle.

    Juges-en par toi-même:

    1- http://www.ellenwhiteexposed.com...

    2- http://www.ellenwhiteexposed.com...

    3- http://www.ellenwhiteexposed.com...

    4- http://www.ellenwhiteexposed.com...

    5- http://www.ellenwhiteexposed.com...

    6- http://www.ellenwhiteexposed.com...

    7- http://www.ellenwhiteexposed.com...

    et si tu comprends la langue anglaise je te communiquerais avec joie une étude vidéo BIBLIQUE et FACTUELLE sur "l’Église" Adventiste du 7ème jour et E.G.White car pour répondre à l’une de tes questions Michelle: OUI j’ai définitivement plus qu’un problème avec eux,à l’instar des Mormons et de leur "prophète" Joseph Smith,à l’instar de l’Église Catholique et du Pape,ainsi que de tous ses mouvements religieux qui se revendiquent de CHRIST alors qu’en vérité et en réalité ils suivent un homme/une femme, étudient la BIBLE PAROLE DE DIEU à LA LUMIÈRE DES ÉCRITS ET DES RÊVERIES de cet homme/cette femme,vivent selon les commandements de cet homme/cette femme,et qui finalement MEURENT dans LA FOI en cet homme/cette femme de perdition,faux prophète,fausse prophétesse.

    Et en finalité par là même je te demanderai Michelle je te prie,de RETIRER cet article de Ton Blog car j’affirme qu’il n’ y a vraiment pas sa place.

    Mais Bon je te laisse d’abord t’en assurer par toi-même concernant cette femme et les canons "l’Église" Adventiste du 7ème jour…

    Je reste entièrement à ta disposition,en JÉSUS CHRIST DE NAZARETH.

    Respectueusement.

    Michelle: Je n’ai évidemment pas le temps, désolée. Je n’ai jamais dit que j’étais une adepte de White, ni une adventiste: ils ont de grandes qualités, ils ont des failles, comme tout le monde… Mais j’ai lu trois livres de White… Alors au lieu de m’en coller pour douze heures d’écoute que je n’ai pas, DIS CLAIREMENT CE QUI, DANS SES ENSEIGNEMENTS, N’EST PAS BIBLIQUE. Car moi j’ai été scotchée par ses enseignements en comprenant que c’étaient nos chères églises qui déraillaient le plus souvent et qui , elles, étaient plongées jusqu’au cou dans des fausses doctrines et un système qui n’a rien de biblique …. Car j’ai aussi écrit des livres sur toute l’apostasie qui inonde nos propres églises… alors !

  6. CHRISTIAN FREDERIC NJIOMO NANSI   •  

    D’accord Michelle. J’en fait une rédaction précise et concise et je le mets en ligne ce soir…

  7. CHRISTIAN FREDERIC NJIOMO NANSI   •  

    Bonsoir à tous.
    Ok. Avant de dire clairement ce qui dans les enseignements de E.G. White N’EST ABSOLUMENT PAS BIBLIQUE,il nous incombe premièrement d’identifier le personnage.
    "Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons,
    2 par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience,
    3 prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.
    4 Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu’on le prenne avec actions de grâces,
    5 parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière.
    6 En exposant ces choses au frères, tu seras un bon ministre de Jésus Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie.
    7 Repousse les contes profanes et absurdes.
    8 Exerce-toi à la piété; car l’exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir.
    9 C’est là une parole certaine et entièrement digne d’être reçue.
    10 Nous travaillons, en effet, et nous combattons, parce que nous mettons notre espérance dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes, principalement des croyants." 1 Timothée 4

    Ellen G. White
    Née le 26 Novembre 1827 à Gorham, Maine, Ellen a été frappée à la tête par une pierre alors qu’ elle avait neuf ans. Elle resta sans connaissance pendant trois semaines, incapable d’ aller à l’ école après l’ incident. L’ éducation d’ Ellen s’ arrêta au niveau de la classe de CE 2. Sa santé et ses émotions sont toutes les deux restées fragiles au fur et à mesure qu’ elle grandissait. 
    Son nom de jeune fille était Ellen Gould Harmon. Elle a été élevée dans un foyer Méthodiste fervent. Sa famille Méthodiste tomba sous l’ influence de WILLIAM MILLER, un grand prédicateur. IL A ENSEIGNE QUE LE CHRIST REVIENDRAIT, D’ABORD EN 1843, PUIS LE 22 OCTOBRE 1844, censé être le jour de l’ expiation juive pour cette année-là. Cependant, en utilisant les informations de l’ Encyclopédie Universelle Juive, vous trouvez qu’ en 1844, le jour de l’ expiation a commencé après le coucher du soleil, le 23 Septembre, et non le 22 Octobre.
    William Miller écrit : "Nous avons accompli notre tâche en avertissant les pécheurs, et en tentant de réveiller une église formaliste. Dieu dans Sa providence a fermé la porte ; nous ne pouvons seulement que nous exhorter à être patient". (Advent Herald, 11 déc.1844).

    Ainsi, dès le début, cette date cruciale dans la religion Adventiste était défectueuse, incorrecte. Les réunions de William Miller ont été marquées par beaucoup de sentimentalisme et d’ hystérie sur le retour imminent du Christ .
    Ellen Harmon était une participante enthousiaste, mais lorsque le Christ n’ est pas revenu selon la prédiction de Miller, elle fondit en larmes, et en prières, et resta selon ses dires dans cet état désespéré pendant des mois.
    Ellen White ne pouvait tout simplement pas accepter le fait que le Christ ne soit pas revenu en 1843 ou en 1844. Elle ne pouvait pas reconnaître son erreur alors que , chose intéressante, William Miller le fit . AU LIEU DE CELA, ELLE AFFIRMA AVOIR EU UN VISION DE DIEU, la première de beaucoup d’ autres.
    "J’ ai vu que le tableau de 1843 a été dirigé par la main du Seigneur, et qu’ il ne devrait pas être changé. Que les chiffres étaient comme Il les a voulu, que Sa main était sur celles-ci et cachait une erreur dans certains des chiffres"(E.G. White)
    Au lieu de reconnaître qu’ elle était dans l’ erreur, Ellen Harmon DECLARA QUE C’ETAIT DIEU QUI AVAIT COMMIS L’ERREUR, et l’ avait LUI-MEME DISSIMULEE. La vision controversée d’ Ellen a forcé le rajustement de beaucoup de dates et de doctrines Adventistes. Bien que la date de 1843 ait été maintenant ajustée à 1844, elle restait toujours erronée. Néanmoins la date de 1844 est devenue la base de nombreuses doctrines et croyances Adventistes principales, qu’ on continue à garder jusqu’ à ce jour.   
    Elle devint Ellen White en 1846 après son mariage avec James White, un autre ancien adepte de Miller. Puisqu’ elle affirmait avoir l’ esprit de prophétie, elle devint la figure d’ autorité visible et absolue pour le groupe de croyants Adventistes qui était petit au début. Elle affirma :
    "Je vous présente ce que le Seigneur m’ a présenté. Je n’ écris pas sur le papier un article exprimant simplement mes propres idées. Elles sont ce que Dieu a ouvert devant moi en vision, les précieux rayons de la lumière resplendissant du trône." (E.G. White)
    “The man Christ Jesus was not the Lord God Almighty.”
    SOURCE: Ellen G. White (1903, ms 150, SDA; Commentary, p. 1129)
    "L’homme Jésus-Christ n’était pas le Seigneur Dieu Tout puissant"Ellen G. White (Lettre 32, 1899, citée dans Seventh-day Adventist Bible Commentary, vol. 5, p.1129).

  8. CHRISTIAN FREDERIC NJIOMO NANSI   •  

    "Quand le prophète parlera au nom de l’Eternel, et que la chose n’aura pas lieu et n’arrivera pas, c’est cette parole-là que l’Eternel n’a pas dite ; le prophète l’a dite présomptueusement, tu n’auras pas peur de lui." Deutéronome 18:22

    "Tôt dans mon adolescence, on m’a demandé à plusieurs reprises : êtes-vous prophète? J’ai toujours répondu : je suis la messagère du Seigneur. Je sais que beaucoup m’ont appelé prophète, mais je ne fais pas revendication de ce titre ; mon Sauveur m’a déclaré être sa messagère. "Ton œuvre" m’ordonna t-Il, ‘est de porter ma parole … ce n’est pas toi qui parlera : c’est le Seigneur qui donnera les messages de reproche et d’avertissement. Ne t’écartes jamais de la vérité en aucune circonstance ; donne la lumière que je te donnerai. Les messages de ces derniers jours seront gravés dans des livres, et seront immortalisés, pour témoigner contre ceux qui un jour, se sont réjouis de la lumière, mais qui ont été conduits à la délaisser à cause des influences, des séductions de la méchanceté. Pourquoi ne prétends-je pas être prophète? Parce que de nos jours, beaucoup qui prétendent audacieusement  être prophètes, sont un reproche à la cause de Christ, et parce que mon travail inclut bien plus ce que le mot ‘prophète’ signifie." Ellen G. White (Review and Herald, 26 Juillet 1907)
    "Mon mandat embrasse le travail d’un prophète, mais cela ne s’arrête pas là." Ellen G. White (Selected Messages, vol. 1, p. 36, 1906)

    1-LES FAUSSES PROPHETIES DE LA PROPHETESSE E.G. White:
    Il est prouvé historiquement que les prophéties suivantes d’ Ellen G. White ne se sont pas réalisées.

    La prophétie sur le retour de Jésus en Juin 1845 RATEE, puis en Septembre 1845 RATEE une fois de plus,et ce suivi D’AUCUNE REPENTANCE DE CETTE FEMME.

    Ce qui d’entrée de jeu d’elle une fausse prophétesse(étant donné que c’est en tant que prophète qu’elle s’exprima ainsi) à lumière de Deutéronome 18:22 si l’on ne veut prendre que ce passage là.

    Jérusalem
    "On m’ a ensuite montré certaines personnes qui sont dans la grande erreur de croire que c’ est leur devoir d’ aller à la vieille Jérusalem, et de penser qu’ ils ont du travail à faire là-bas avant que le Seigneur ne vienne. J’ ai vu que Satan avait énormément trompé certains sur ce point. J’ ai également vu que la vieille Jérusalem ne serait jamais rebâtie." Ellen G. White
    Exactement le contraire de la prédiction d’ Ellen White s’ est produit. La vieille Jérusalem a été prodigieusement construite depuis 1948 lorsqu’ Israël est devenu une nation. Elle s’ était trompée.
    L’ Enlèvement
    A nouveau, Mme White a prédit dans ses premiers écrits qu’ elle serait parmi les saints vivants quand Jésus reviendrait:
    "Il me fut montré l’assistance présente à la Conférence. L’Ange dit : ‘Certains seront mangés par les vers, certains seront sujets aux sept dernières plaies, certains seront vivants et resteront sur Terre, pour être transmutés lors de la venue de Jésus.’" Testimonies, Vol. 1, p.131

    "Bientôt nos yeux furent attirés vers l’ Est, car un petit nuage noir était apparu, à peu près de la taille d’ une main d’ homme, que nous savions tous comme étant le signe du Fils de l’ homme. Les tombes se sont ouvertes, et à ce même moment nous avons été changés et enlevés avec eux pour rencontrer le Seigneur dans les airs." (Ellen G. White)

    Mme White n’ était pas parmi les saints vivants compris dans sa vision. Cet événement ne s’ est pas produit de son vivant. Nous sommes toujours dans l’ attente du retour glorieux de notre Seigneur Jésus-Christ. Au lieu d’ être enlevée avec les saints vivants au retour de Jésus, Mme White est morte le 16 Juillet 1915 et a été enterrée près de son mari James. Encore une de ses prophéties qui ne s’ est pas réalisée.

    La venue de Jésus se compte en "Mois":
    En 1850, la Soeur White rapporta ce que son ange lui avait dit :
    "Mon ange accompagnateur dit : ‘Le Temps est presque fini. Préparez-vous, préparez-vous, préparez-vous !’ . . . maintenant le temps est presque achevé. . . et ce que nous avons mis des années à apprendre, ils devront l’apprendre en quelques mois" (Early Writings, pp.64-67)
    "Mon ange accompagnateur dit…"??????????????????
    La fin imminente
    Comme d’ autres personnes de son temps, Mme White a enseigné la fin imminente du monde, pour stimuler ses ouvriers. Dans ses premiers écrits, dans les années 1850, elle encourageait vivement les nouveaux convertis, leur disant qu’ ils n’ avaient que quelques mois à attendre.
    "Mais le temps est maintenant presque fini, et ce que nous avons appris pendant des années , ils devront l’ apprendre en quelques mois." (Ellen G. White)
    Ce n’ étaient pas des prophéties isolées, mais réaffirmées à plusieurs reprises. En Mai 1856, lors d’ une réunion d’ Église à Battle Creek, Michigan, Mme White avait hardiment déclaré :
    "J’ ai vu que certains des participants serviraient de nourriture aux vers, certains seraient exposés aux sept derniers fléaux, et d’ autres seraient transférés au ciel à l’ avènement du Christ sans voir la mort."
    Aux temps de l’ ancienne alliance, elle aurait été lapidée à mort pour avoir été un faux prophète. Mme White n’ a pas limité ses prophéties aux événements entourant la venue du Seigneur mais elle a prédit la manière dont des gouvernements étrangers agiraient contre les Etats-Unis. En 1862, Ellen White a prédit la chute des Etats-Unis, suite à une grande guerre impliquant beaucoup de nations. Pendant la Guerre Civile, elle a prédit que l’ Angleterre déclarerait la guerre aux états du Nord, et les mortifierait dans la poussière.
    "L’ ange a dit, lorsque l’ Angleterre déclarera la guerre, toutes les nations auront leur propre intérêt à servir, et il y aura une guerre générale. Une confusion générale et cette nation sera encore humiliée dans la poussière."  (Ellen G. White) 
    L’ histoire prouve l’ erreur totale de cette prophétie. L’ Angleterre n’ a pas déclaré la guerre aux états du Nord. D’ autres nations ne s’ y sont pas associées. Les Etats-Unis d’ Amérique n’ ont pas été humiliés dans la poussière dans la défaite. Un esprit objectif reconnaîtra que Mme White a manifestement fait de nouveau une fausse prophétie.

    Prophéties extravagantes et racistes: "Amalgamation"
    Dans une vision, Mme White a également déclaré avoir complètement parcouru avec des ailes diverses planètes qui étaient pleines d’ habitants. Elle a rapporté qu’ elle a rencontré Hénoch sur une planète éloignée au cours d’ un de ses voyages. Dès fois, elle a vu des anges utiliser des laissez-passer de la porte d’ or pour entrer et sortir du ciel. Certaines de ses prétendues visions reflétaient ses propres vues les plus racistes, par exemple :   
    Elle croyait que certaines races humaines étaient le résultat de relations sexuelles entre l’ homme et l’ animal, 
auxquels elle faisait allusion comme étant une amalgamation.
    Mais ce fut Le péché au-dessus des autres qui appela la destruction de la race par le Déluge, ce fut le crime ignoble de l’amalgame [croisement] entre l’homme et la bête qui défigura l’image de Dieu, et causa partout la confusion. Spiritual Gifts, Vol. 3, p. 64
    Chaque espèce animale que Dieu avait créée était préservée dans l’arche. La confusion des espèces que Dieu n’avait pas créées, qui étaient le résultat de l’amalgame, furent détruites par le Déluge. Depuis le Déluge, il y a eut des croisements entre hommes et bêtes
tels qu’on peut le constater en d’infinies variétés d’espèces animales, et dans certaines races d’hommes. Spiritual Gifts, Vol. 3, p. 75
    Entre autres elle affirme que DIEU condamne les mariages "interraciaux" comme elle le qualifie elle-même: Les blancs se marient avec les blancs,les noirs avec les noirs,les jaunes avec les jaunes,etc…en Christ comme en dehors du Corps de Christ.CE QUI ME CHOQUE BIEN EVIDEMMENT CAR TOTALEMENT FAUX: DIEU NE LUI A RIEN DIT DU TOUT!
    Elles dit que les noirs et les indiens et tous ceux qui ne sont pas de race blanche(Bushmen of Africa, certaines tribus Hottentots, et peut-être les indiens d’Amérique) résultent de "l’amalgamation" ç-à-d de relations sexuelles entre l’homme et les animaux ce qui va de sens avec le paragraphe précédent.
    De plus c’était vraisemblablement une "white supremacist" c’est-à-dire "suprématie de la race blanche",ce qui n’est évidemment PAS BIBLIQUE si besoin est encore de le préciser.
    Je tiens à préciser que je ne suis pas marié (comme ça c’est clair),et que j’apporterai volontiers la preuve par les écrits officiels de cette dernière,E.G. White,de tout ce que j’affirme ici.
    "Vision végétarienne" venant du "Seigneur":
    En 1896, Ellen White prophétisait qu’à "court terme", il serait dangereux de manger un quelconque produit animal. Cette page comparera cette "prophétie" avec ce qui est survenu depuis plus de 100 ans, au regard de la sécurité alimentaire des produits animaux.
    "Le SEIGNEUR voudrait amener Son peuple dans une position où ils ne devront toucher, ni goûter la chair d’animaux morts. Ne permettez pas que ces choses soient conseillées par un quelconque médecin ayant connaissance de la vérité pour ce temps.  Il n’y a pas sécurité à manger la chair d’animaux morts, et à court terme, le lait des vaches devra également être exclu de l’alimentation du peuple gardant les commandements de Dieu. Dans peu de temps, il ne sera plus sûr d’utiliser quoi que ce soit qui provient du monde animal. Ceux qui prennent Dieu à la lettre, et obéissent de plein coeur à Ses commandements, seront bénis".
(Counsels on Diet and Foods, p. 411, extrait de lettre écrite à un médecin de Stanmore, Sydney, N. S. W., 26 juillet 1896)
     
    Quelques années plus tard en 1899, elle écrivait :
     "La lumière qui m’a été donnée est qu’il ne se passera pas beaucoup de temps avant que nous devions abandonner toute nourriture animale ; même le lait devra être mis de côté. La maladie s’accumule rapidement. (Registre de l’Union de la Conférence Australienne, le 28 juillet 1899)
    En 1901, elle poursuit le thème :
    Bientôt le beurre ne pourra plus jamais être recommandé, et après un temps le lait devra être totalement écarté, car la maladie des animaux est en train de croître à proportion de l’accroissement de la méchanceté parmi les hommes. Le jour viendra où il ne sera plus sûr de consommer oeufs, lait, crème, ou beurre.– Lettre14, 1901, p.3. (Au Docteur S. Rand, 22 janvier 1901.) {8MR 384.2}
    Le Sort de Judas
    "Plus tard ce même jour, sur la route allant du prêtoire de Pilate au Calvaire, est survenu une interruption aux cris et railleries de la foule inique qui menait Jésus au lieu de la crucifixion. Comme ils passaient par un endroit retiré, ils virent au pied d’un arbre sans vie, le corps de Judas. C’était un spectacle des plus répugnants ; son poids avait brisé la corde par laquelle il s’était accroché à l’arbre. Dans la chute, son corps s’était mutilé horriblement, et les chiens étaient maintenant en train de le dévorer. Ses restes furent immédiatement enterrés hors de vue ; mais il y avait moins de moqueries parmi la foule, et beaucoup de visages pâles révélaient les pensées intérieures." Desire of Ages, p. 772,

    …etc…

    Je pourrais encore mettre en évidence beaucoup d’autre lubies de cette femme mais je crois qu’en tant que prophète/prophétesse,LE MANQUEMENT NE SERAIT-CE QU’A UNE SEULE PROPHETIE fait de celui-ci ou de celle -ci UN FAUX PROPHETE! donc à rejeter ABSOLUMENT ET DEFINITIVEMENT! AUCUN PROPHETE DE LA BIBLE NE S’EST TOMPE NE SERAIT-CE QU’UNE SEULE FOIS! point final.

    Hénoc l’Adventiste
    Hénoc est une figure de la plus haute importance dans les écrits d’Ellen White. Malgré le fait que la Bible ne le mentionne qu’à travers quelques versets, Ellen White le mentionne des centaines de fois dans ses écrits. Selon ses écrits, Hénoc, atteignit la perfection de caractère qui permit à Dieu de l’enlever au Ciel. Hénoc est donc apte à représenter ce dont tout Adventiste du 7e Jour a besoin, ce qu’il doit s’efforcer de devenir avant d’être enlevé au Ciel lors de la seconde venue de Christ.
    Peut-être qu’une des raisons pour lesquelles Madame White s’est identifiée si étroitement avec Hénoc, est qu’elle le croyait adventiste comme elle-même :
    Hénoc était un Adventiste. Signs of the Times, 12 octobre 1904
    En fait, un certain temps au début de sa carrière, elle prétendait avoir eu une conversation avec Hénoc, sur une planète mystérieuse ayant sept lunes !
    Je fus alors conduite vers un monde ayant sept lunes, là je vis le bon vieux Hénoc [ !!! ] qui avait été enlevé. Sur son bras droit il portait une glorieuse palme, et sur chacune des feuilles était écrit "Victoire". Autour de sa tête se trouvait un diadème blanc éblouissant, et apparaissait sur le diadème, et au milieu de chaque feuille, le mot "Pureté", et tout autour du diadème il y avait des pierres de différentes couleurs dont l’éclat brillait plus que les étoiles, et projetaient des reflets sur les lettres en les magnifiant. Sur la partie arrière de sa tête, il y avait un arc qui délimitait le diadème, et sur l’arc était écrit "Sainteté". Au-dessus du diadème il y avait une ravissante couronne dont l’éclat surpassait celui du soleil. Je lui ai demandé si c’était le lieu d’où il avait été enlevé de la terre, et il a dit "Non, car la cité est ma maison, et je suis venu pour visiter cet endroit". Il se promenait sur place comme s’il se trouvait parfaitement chez lui. Early Writings, p.3

    Michelle : Si c’est vrai, c’est effectivement grave. Mais est-ce vrai, ou bien est-ce des détracteurs…. ? Quand je vois tous les mensonges que certains débitent sur moi, notamment un certain Leduc qui a monté cinq blogs seulement pour me nuire, je suis un peu méfiante face à ce que l’on peut dire sur certaines femmes de Dieu: tout et n’importe quoi !!!!! Y A-T-IL DES ECRITS AUTHENTIFIÉS D’HELEN WHITE SUR LE FAIT QU’ELLE AURAIT EFFECTIVEMENT PARLÉ DE SES VOYAGES INTERPLANÉTAIRES OU AUTRES ???? OU PAR RAPPORT À HÉNOC ???? Car je sais combien ceux qui veulent démolir une femme de Dieu peuvent être vicieux, tordus, malsains et sans le moindre scrupule !!!! Ils sont comme leur maître Satan

  9. CHRISTIAN FREDERIC NJIOMO NANSI   •  

    3-LE PLAGIAT:
    La Bible identifie les faux prophètes comme étant ceux qui volent leurs écrits des autres :
    J’ai entendu ce que les prophètes disent, prophétisant le mensonge en mon nom, disant : J’ai eu un songe ! J’ai eu un songe ! … C’est pourquoi, voici dit l’Eternel, j’en veux aux prophètes qui volent mes paroles chacun à son prochain. Jér. 23:25,30
     
    Beaucoup a été écrit sur le plagiat intensif de Madame White à partir des écrits d’autres auteurs. Avant la publication de Walter Rea, "The White Lie" parue en 1983, les Adventistes maintenaient que seulement 8% à 10% de l’oeuvre de Madame White avait été copié. L’église SDA employa le Docteur Fred Veltman, intellectuel adventiste, à examiner le livre "Desire of Ages" (Jésus-Christ), et sur le chapitre examiné, il trouva 30% voir davantage. Après beaucoup de dépenses et presque huit ans de recherches, Veltman confirma ce que d’autres études avaient montré, qu’en matière de dépendance littéraire du matériel examiné, le copiage d’une œuvre pouvait aller jusqu’à 90% !.1 Le Docteur Veltman note :
     
    Implicitement ou explicitement, Ellen White et d’autres parlant en son nom, ne le reconnaissaient pas, et niaient même toute dépendance littéraire de sa part…
    Je dois admettre au départ, que dans mon jugement c’est le plus serieux problème auquel j’ai eu à faire face en relation avec la dépendance littéraire d’Ellen White. Ça frappe au coeur de son honnêteté, de son intégrité, et donc de sa véracité". (Ministry, Déc.1990, p.11,14)
    Le Docteur Don Mac Adams, un érudit SDA, déclara en 1980, au meeting de Glendale :
     
    "Si chaque paragraphe du livre ‘Great Controversy’ (Grand Conflit) écrit par Ellen White, était correctement annoté en bas de page, chaque paragraphe devrait alors être annoté"2
     
    Passons brièvement en revue l’évidence :
    • Patriarches et Prophètes copié de Edersheim (Bible History, Old Testament, vol.1­4).
    • Jésus-Christ (Desire of Ages) copié de 23 sources différentes, y compris de fictions
    • Le Meilleur Chemin (Steps to Christ) écrit par Fannie Bolton
    • Le Grand Conflit (The Great Controversy) copié d’autres auteurs
    • Premières visions (Early Visions) copié de William Foy
    • Réformes sur la Santé empruntées à d’autres
    • Même l’expression "Je vis…" a été copiée !

    En 1982, un pasteur Adventiste, Walter T. Rae, a sorti ce livre appelé, The White Lie (Le Mensonge Blanc). Il a été dédicacé à tous ceux qui préfèreraient croire en une vérité amère qu’ en un mensonge doux. Il a aimé les écrits de Mme White, et pensé devoir lire ce qu’ elle a lu. Il a ainsi découvert des quantités énormes de plagiat dans ses écrits.
    Par des recherches minutieuses, on a découvert que sa prétendue inspiration venant de Dieu avait été empruntée à d’ autres auteurs sans qu’ aucune mention des sources originales ne soit faite. Ses principaux livres, dont Patriarches et Prophètes, Le Désir des Ages, L’ Esprit de la Prophétie, La Grande Controverse, Messages Choisis, Les Actes des Apôtres, Les Leçons sur l’ Objet du Christ, les Conseils sur la Gérance des Ressources, l’ Evangélisation, les Principes Fondamentaux de l’ Education Chrétienne, les Ouvriers de l’ Evangile, les Messages aux Jeunes, le Ministère de Guérison, Ma Vie Aujourd’ hui, Les Prophètes et Les Rois, Fils et Filles de Dieu, Pas vers Christ, Témoignages pour l’ Église, Pensées de la Montagne des Béatitudes et d’ autres, contiennent du matériel plagié volé à des auteurs anciens.   
    Un livre, intitulé Esquisses de la Vie de Paul, a été plagié dans son intégralité par Ellen G. White. 
Conséquences : un procès! et le livre a été rapidement retiré de l’ impression.   
    En dépit de la preuve irréfutable, l’ Église Adventiste du Septième Jour a choisi de lutter contre ces accusations avec un livre intitulé, The White Truth (La Vérité Blanche). Dans ce livre, la ligne principale de leur défense était que puisqu’ il n’ y avait aucune loi sur les droits d’ auteur à lépoque, Ellen G. White n’ avait en fait pas violé la loi, ce qui naturellement esquive la question.   
    Le livre a davantage essayé de renforcer solidement la position de Mme White, en tant que prophétesse divinement inspirée. Et en affirmant à la page 61 que …
    "ce que nous sommes en tant qu’ Église est une réflexion de notre foi dans l’ autorité divine évidente des écrits d’ Ellen G. White." (Ellen G. White)
    Cependant, la hiérarchie Adventiste n’ a pas été su relever le défi de prouver que même 20% de ses écrits étaient originaux. Les visions qu’ elle a prétendu recevoir de Dieu étaient également aussi précaires. Il s’ est avéré que certaines de ces visions n’ étaient rien d’ autre que des descriptions verbales de peintures et de dessins qu’ elle avait vus dans des livres précédemment édités par d’ autres auteurs. 

    Evidences non-exhaustives , je te demande une fois de plus encore Michelle de RETIRER cet article de Ton Blog car il n’y a PAS DU TOUT sa place,et s’avère extrêmement préjudiciable au Corps de Christ et à L’intégrité de La Parole de Dieu.
    Ellen G. White N’A JAMAIS ETE CHRETIENNE ET CE DES SES DEBUTS.C’EST UNE MENTEUSE,FAUSSE PROPHETESSE ET UNE HERETIQUE dont les véritables disciples de Christ n’ont ABSOLUMENT RIEN à APPRENDRE d’elle en ce qui concerne L’EGLISE DE JESUS CHRIST.Par conséquent L’Eglise Adventiste du 7ème jour,dont elle est la pierre angulaire n’a absolument aucune racine CHRETIENNE:elle est enracinée en Ellen Gould White ,tout comme les Témoins de Jéhovah le sont en Charles Taze Russell leur fondateur,tout comme Les Mormons en Joseph Smith "Le prophète",tout comme les Catholiques en Le Pape "Vicaire du Christ",tout comme les musulmans et l’Islam en Mahommet,et j’en passe les autres!
    Serait-il approprié de mettre en ligne UN QUELCONQUE ENSEIGNEMENT à DESTINATION DU CORPS DE CHRIST d’UN QUELCONQUE DE CES INDIVIDUS? JESUS L’APPROUVERAIT-IL DES LORS QUE NOUS EN AURIONS PLEINEMENT CONNAISSANCE? La réponse est NON.
    Je nous conseillerai vivement à tous de nous débarasser de tous livres l’ayant fait moi-même de son livre "The Great Controversy",ainsi que de tout article cautionnant de près ou de loin en particulier cette femme,et en général ce mouvement car:
    "Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons,
    2 par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience,
    3 prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité.
    4 Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu’on le prenne avec actions de grâces,
    5 parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière.
    6 En exposant ces choses au frères, tu seras un bon ministre de Jésus Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie.
    7 Repousse les contes profanes et absurdes.
    8 Exerce-toi à la piété; car l’exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir.
    9 C’est là une parole certaine et entièrement digne d’être reçue.
    10 Nous travaillons, en effet, et nous combattons, parce que nous mettons notre espérance dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes, principalement des croyants." 1 Timothée 4

    Je reste à votre disposition,en Jésus Christ de Nazareth.

    Respectuesement.

    P.S.: Je remercie les frères et soeurs de bible-only.org,de ellenwhiteexposed.org et de Jesus-is-Lord.com pour toutes ces précieuses informations.

    Michelle: Hé bien, tu vois, tu ne m’as même pas convaincue !!!!! Tout simplement parce que ce que tu reproches à Hélen White, c’est justement ce que tu fais: tu es allé chercher les écrits de diverses personnes, mais tu n’as même pas lu, sans doute, un seul livre de Helen White; Moi si, et j’ai été convaincue à travers ces livres que cette femme était intègre et vraie chrétienne….. Désolée pour tout le mal que tu t’es donné: je l’ai mis intégralement, mais moi je préfère mettre les écrits de White à la lumière de la Bible plutôt qu’à la lumière de ses détracteurs. Quant à enlever cet article, de quel droit me donnes-tu cet ordre ? Y a-t-il dans cet article quelque chose de mensonger ? PROUVE -LE !

  10. Daniel Jackson   •  

    Petit précision : c’est Shabbat et non sabbat (en hébreu c’est la lettre "Shin", soit le son "ch"). C’est important car le "sabbat" est le jour des sorciers, le Shabbat (prononcer donc "Chabate") est le Jour pour D.ieu.

    Nos bibles écrivent « sabbat ». C’est le vrai nom français. En fait, c’est encore par antisémitisme et pour pouvoir mieux détruiire les juifs qu »on a appelé au moyen age sabbat le moment où les sorciers étaient censés se réunir !!!!

    Voici ce que dit Wikipedia:

    Définition [modifier]

    Il faut distinguer le sabbat des sorcières du Shabbath hébraïque. Au Moyen Âge, certains textes chrétiens de démonologie vont jusqu’à qualifier le sabbat des sorcières de « synagogue des sorcières » ou de « synagogue du diable », sans doute à cause de l’analogie entre les deux termes, mais aussi parce que les rites et usages juifs étaient alors méconnus et mal considérés (antijudaïsme). En réalité, Shabbath est le septième jour sanctifié par Dieu dans la Bible hébraïque. Il correspond au vendredi-samedi occidental, jour de repos pour le judaïsme : Shabbath commence le vendredi soir et s’achève le samedi soir[1].

    Certains voient dans le mot sabbat un dérivé de Dionisio sabazius, d’autres de sabae (chèvre), d’autres encore, comme Margaret Murray, du verbe esbattre, dont la racine est commune aux langues romanes. Dans certains textes, le sabbat est effectivement appelé esba. Pourtant, on sait par la Bible qu’il vient du mot hébreu Shabbat dérivé probablement étymologiquement du chiffre 7. Celui-ci a une grande importance dans la Bible et les mythologies égyptienne et babylonienne, liées aux observations des astres. Sabbat serait la déformation de ce terme ; il conviendrait davantage de parler d’esba.

  11. benjamin   •  

    la lettre "sh" se dit aussi "s" selon où est placé le point et s’appel donc "sin" ou "shin". Mais c’est vrai que pour le sabbat (ou shabbat) c’est le "shin". Seulement, au début, il n’y a avait pas de point. Comment savoir ?
    Et si l’on veut vraiment être puriste, ce n’est pas "shabbat" mais "shavvat" car le "beth" sans point (donc aux origines) se prononce "v". Il suffit d’aller voir un dictionnaire hébreu (REYMOND ou ELLUL).

    Tout ça pour dire (pas grand chose) qu’il ne faut pas devenir plus royaliste que le roi et surtout ne pas juger une transliteration qui n’est que la tentative de transmettre un mot dans un alphabet différent du nôtre.

    Bonne route à tous, sachant que Jésus est notre Chemin !!

    ps: merci pour cet article édifiant et pour les commentaires. Beaucoup de réflexions, donc besoin de beaucoup de prières …

  12. BN   •  

    … juste pour l’info, au sujet de la discussion avec Hénoc, Ellen WHITE parle d’une vision, et ça se trouve dans "premiers écrits", p. 39 et 40. Elle ne parle pas de voyage sidérale, juste d’une vision.
    La citation du frère commence quelques lignes après que l’on puisse lire : "Le Seigneur m’a donné une vision des autres mondes". Jean n’a t-il pas été transporté dans le sanctuaire céleste ? (c’est juste pour répondre à la question de Michelle, après vérification … parce j’aime bien les béréens ;D )

  13. CHRISTIAN FREDERIC NJIOMO NANSI   •  

    Bonjour Michelle,
    J’ai pris le temps de vérifier les propos de cette femme MOI-MÊME dans ses livres Michelle,et je crois que les références sur ses propos sont CLAIREMENT indiqués dans ces études si diligemment menées ci-dessus par ces VRAIS frères et ses sœurs,ET ABSOLUMENT RIEN NE T’EMPÊCHE D’ALLER LE VÉRIFIER PAR TOI MÊME.

    Par ailleurs tu dis que je n’ai jamais lu les livres d’Ellen White mais je te rappelle une fois de plus que J’AVAIS COMMENCE à lire son Livre "The Great Controversy" mais contrairement à toi Le Seigneur m’en a dissuadé,en me dévoilant plus tôt et ce sans que je ne m’y attende les nombreuses hérésies de cette femme.Par la suite je n’ai bien évidemment plus persévérer dans la lecture de ce livre,bien qu’il semblait potable au début.

    Tu dis:"Hé bien, tu vois, tu ne m’as même pas convaincue !!!!! Tout simplement parce que ce que tu reproches à Hélen White, c’est justement ce que tu fais…" "Quant à enlever cet article, de quel droit me donnes-tu cet ordre ? Y a-t-il dans cet article quelque chose de mensonger ?"
    Je n’ai t’ai pas donné un ordre Michelle mais je t’ai fait une demande en Tant que Ton Frère en Christ et en tant que Disciple de Jésus-Christ de Nazareth COMME TOI! Comment peux-tu me dire ça Michelle? C’est vrai que tu ne me connais pas personnellement mais ce n’est quand même pas juste de m’assimiler d’une quelconque manière à cette dame.
    Mais je crois que le problème c’est que tu t’identifies malheureusement à cette femme parce que c’est une femme qui,Michelle,N’EST NI INTÈGRE NI CHRÉTIENNE.En réalité Chaque fois qu’on dit quelque chose sur elle c’est comme si c’est de toi qu’on parlait alors qu’en réalité ce n’est pas le cas,ce notamment à cause de toutes les VRAIS INJUSTICES dont tu as été la cible(c’est toi même qui me l’a fait savoir).

    Je répète encore que J’AI VÉRIFIER PAR MOI-MÊME LES ÉCRITS ET LES PROPOS TENUS PAR CETTE FAUSSE PROPHÉTESSE ET FAUSSE CHRÉTIENNE,A LA LUMIÈRE DE LA BIBLE.Alors qu’est-ce qui t’empêche de faire de même? Je parle bien de vérifier ce que ELLEN WHITE ELLE-MÊME à déclarer de sa bouche en affirmant de surcroit que cela venait du Seigneur!Je t’encourage à aller vérifier par toi-même dans ses livres.Les sources sont de toute manière données dans ces études détaillées ci-dessus,sources qui sont par conséquent vérifiables!

    Ce n’est pas sur base de quelques livres que tu aurais lu sur elle que tu dois la juger Michelle,MAIS BIEN AUX FRUITS.Matthieu 7

    Je te pose une question Michelle,respectueusement: As-tu lu tous les livres de Benny Hinn,de Joseph Smith,de Todd Bentley,de Kenneth Hagin,de Rick Warren,de Paula White,de Kenneth Copeland,de Juanita Bynum et j’en passe?

    Conseillerais-tu à Yves Baron,à Gilles Boucomont ou à un disciple de Christ quelconque UN seul des livres de ces individus parce qu’il serai soit disant "pertinent" pour leur croissance spirituelle?
    Pourquoi donc ne pas mettre sur ton blog des extraits de livres de Benny Hinn? Pourtant il n’a pas dit que des bêtises TOUT LE TEMPS,MAIS tout vrai disciple de Jésus Christ SAIT DESORMAIS QUE CET HOMME EST UN FAUX Prophète!
    Pourquoi pas quelques extraits du VATICAN? Le Pape est contre l’avortement,contre les relations sexuelles hors-mariage,non?
    Pourquoi pas quelques extraits de Livres Mormon? Il propose pourtant de belles et apparentes perspectives de vie et d’espérance,non?

    MAIS NON,NOUS NE POUVONS PAS NOUS LE PERMETTRE CAR NOUS SAVONS SUR QUOI ET SURTOUT SUR QUI SONT FONDE CES INDIVIDUS ET PAR CONSÉQUENT NOUS N’AVONS ABSOLUMENT RIEN A APPRENDRE D’EUX CONCERNANT LES CHOSES DE DIEU!

    N’est-ce pas toi-même qui nous appris que le mensonge du diable et de ses agents c’est effectivement 99 pour 100 de mensonges et 1 pour 100 de Vérité ? Que c’est effectivement le mélange de vérité et de mensonge qui les caractérise TOUS SANS EXCEPTION,et QUI NE CARACTÉRISE AU CONTRAIRE AUCUN VRAI DISCIPLE DE CHRIST?

    Je te demande(ce n’est pas un ordre) d’aller vérifier SEULEMENT cette phrase de Ellen G.White,Michelle:

    “The man Christ Jesus was not the Lord God Almighty.”
    SOURCE: Ellen G. White,SDA Bible Commentary, vol.5 p.1129

    C’est une déclaration officelle faites par Ellen White elle-même dans la SDA Bible Commentary, vol.5 p.1129. Donc ne va pas s’il te plait dire que j’ai lu les écrits d’un tel ou d’un tel alors que c’est bien ceux d’Ellen White elle-même que j’indique là.

    Et je crois que tu es très bien placé,étant disciple de Jésus Christ CONTRAIREMENT à cette femme,"que celui qui nie Le fils,à nier le Père" donc rien que ce propos dévoile clairement qui elle est,et scelle son identité.

    Ses écrits sur L’"AMALGAMATION","Le Sommeil de l’Ame","Le jugement investigatif","Le retour de Jésus en 1844,puis 1845" sont-ils BIBLIQUES Michelle?

    Elle et toi c’est comme LA NUIT ET LE JOUR Michelle donc arrête je te prie de t’assimiler à elle sans avoir fait auparavant la lumière sur les fondements même sur lesquelles Ellen G. White s’appuyait,et non sur quelque livre que tu aurais lu d’elle parmi LES MYRIADES qu’elle a écrit.

    Je répète encore que J’AI VÉRIFIER PAR MOI-MÊME LES ÉCRITS ET LES PROPOS TENUS PAR CETTE FAUSSE PROPHÉTESSE ET FAUSSE CHRÉTIENNE.Et si je t’ai joyeusement transmis ces études sur elle c’est UNIQUEMENT PARCE QU’ILS SONT EXTRÊMEMENT DÉTAILLÉS ET FONDE SUR LA VÉRITÉ! Et si mon intention avait été de te convaincre je tiens à te signaler que je N’AURAIS MÊME PAS INDIQUER MES SOURCES.Cependant J’AI UN DEVOIR DE VÉRITÉ DONC J’INDIQUE MES SOURCES.

    Je ne cherche absolument pas à te convaincre Michelle,mais J’EXPOSE LES ŒUVRES INFRUCTUEUSES DES TÉNÈBRES ET JE N’Y PRENDS POINT PART comme La Parole de DIEU nous commande de faire,QUE CE SOIT UN HOMME ou UNE FEMME. Je te mets en garde contre Les Loups déguisés en apôtres de Christ comme tu l’as fait et comme tu le fais dans le Corps de Christ auquel nous appartenons.

    Tu ne sais pas tout,et moi non plus d’ailleurs ET C’EST BIEN POUR CELA QUE LA BIBLE PARLE DE CORPS DE CHRIST CAR NOUS VEILLONS LES UNS SUR LES AUTRES! Donc ne me fait pas le reproche d’écouter et de considérer les avertissements de VRAIS frères et de sœurs qui ont pris le temps,comme toi,de faire des recherches approfondies et Bibliques sur tel sujet ou tel autre,sachant de surcroit QUE J’AI VÉRIFIÉ TOUT,TOUT COMME JE VÉRIFIE ABSOLUMENT TOUT CE QUE TU DIS ET ÉCRIT à LUMIÈRE De LA BIBLE! Le Corps de Christ dans son entièreté en est au BÉNÉFICE! Tout comme moi je mène des recherches PERSONNELLES,approfondies et Bibliques sur un sujet ou une personne,qui sont et qui seront au BÉNÉFICE du Corps de Christ DANS SON ENTIÈRETÉ.

    "Il y a diversité de dons, mais le même Esprit;
    diversité de ministères, mais le même Seigneur;
    diversité d’opérations, mais le même Dieu qui opère tout en tous.
    Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune.
    En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit;
    à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit;
    à un autre, le don d’opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l’interprétation des langues.
    Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut." 1 Corinthiens 12:4-11.

    TU NE FAIS PAS CE QUE TU VEUX Michelle ET JE NE FAIS PAS CE QUE JE VEUX,à PARTIR DU MOMENT où NOUS NOUS REVENDIQUONS DE CHRIST.

    Donc VÉRIFIE par toi-même les propos tenues par Ellen White qui te permettront d’établir LES FONDEMENTS sur lesquelles elle s’appuyait car ce sont bien LES FONDEMENTS QUI IMPORTENT DE PRIME ABORD,et "JUGES SELON LA JUSTICE".

    Je reste à votre disposition,en Jésus Christ de Nazareth.

    Michelle: rassures-toi, je ne m’identifie pas à Hélen White que je n’ai pas connue !!!! Je fais juste un constat: dès qu’une femme se lève, c’est un tollé. Je te laisse la responsabilité de tes propos, mais la bible me dit de ne recevoir une témoignage que l’orsqu’il y a plusieurs témoins. Et je répète que personnellement je n’ai jamais rien lu dans ses écrits qui m’aient dérangé… Encore une fois: y a-t-il un mensonge dans l’article ci-dessus; Car quand quelqu’un dit une vérité qui dérange, c’est fou combien de gens se lèvent pour discréditer cette personne !!!! Tu dis que je suis trompée, mais toi aussi tu peux avoir été trompé ! Penses-y… Pour moi, j’attends donc d’autres témoignages solides et convergents pour établir mon opinion….

  14. CHRISTIAN FREDERIC NJIOMO NANSI   •  

    à BN,
    Ellen White n’est pas Jean,et elle est encore moins Hénoc.Et je tiens à préciser que ce passage décrit de lui-même qu’il s’agit bien d’une vision! je ne l’ai nier ni implicitement,ni explicitement.En tout cas ce ne sont mème pas mes paroles mais celle d’Ellen donc je t’invite à mettre,BN,le paragraphe en question dans son intégralité car là je crois que les choses seront encore plus CLAIR pour tous!
    Et on ne rencontre pas BIBLIQUEMENT ET DE SURCROIT DE SON VIVANT SUR CETTE TERRE,des serviteurs de DIEU morts ou enlevés sur des planètes lointaines à "sept lunes".La Bible ne parle pas de planète à sept lune: DONC JE N’Y CROIS PAS.Je ne crois QUE CE QUI EST ÉCRIT DANS LA BIBLE PAROLE DE DIEU,ET RIEN D’AUTRE.

    "Tout a été accompli" a dit Jésus donc Il n’y a plus AUCUNE "révélation spéciale" ou supplémentaire qu’un quelconque Vrai Prophète,Vrai Apôtre ou Vrai Évangéliste pourrai avoir aujourd’hui par rapport à La Bible.TOUT a été dit dans la Bible.Il s’agit DÉSORMAIS à chaque disciple de Christ de le mettre en pratique en gardant ENTIÈREMENT les commandements de Jésus Christ,et en marchant par L’Esprit de Jésus Christ de Nazareth.

    En tout cas tu démontres bien là BN que Ellen dit bien avoir reçu UNE TELLE VISION dans l’un de ses écrits donc là dessus on est parfaitement OK.Mais on n’est plus d’accord du tout lorsque tu commences à la comparer à Jean,ou quand elle même se compare à Hénoc adventiste-ment parlant.
    Nous disciples de Christ N’AVONS ABSOLUMENT PAS à NOUS COMPARER ou à nous IDENTIFIER à QUI QUE CE SOIT DANS LA BIBLE,MAIS TOUT AU CONTRAIRE "à ETRE LEURS IMITATEURS COMME ILS LE SONT EUX MÊMES DE CHRIST",et Cela toujours dans une perspective BIBLIQUE ç-à-d de La Genèse à L’Apocalypse:NI PLUS,NI MOINS.CHRIST SEUL EST NOTRE IDENTITÉ,en particulier comme en général.

    Joseph Smith,le fondateur des Mormons,dit avoir reçu sa vision d’un ange sur une montagne qui lui a dicté sa doctrine;Vas-tu donc le comparer à Jean de La Bible simplement parcequ’il a reçu la vision d’un ange comme ce dernier? à quel ROYAUME appartient l’ange de Joseph Smith et à quel Royaume appartient celui de Jean de La Bible dis-moi stp? Les faits et la doctrine démontrés par l’un et par l’autre ont en tout cas parler d’eux mêmes.

    Je répète encore: Ellen White n’est pas Jean, Paul de La Bible n’est pas Jésus,et Michelle D’astier n’est pas Jean-Baptiste(elle ne l’a d’ailleurs JAMAIS déclaré;je le précise afin qu’il n’y ai aucune ambiguïté). Les disciples de Christ sont ATTACHES à CHRIST SEUL ET LE SUIVENT LUI SEUL et PERSONNE D’AUTRE, fussent-ils apôtres ou prophètes de La BIBLE."Tout a été accompli" et selon Apocalypse 22:18-21,LSG 1910:

    "18 Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre : Si quelqu’un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre;
    19 et si quelqu’un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l’arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre.
    20 Celui qui atteste ces choses dit : Oui, je viens bientôt. Amen ! Viens, Seigneur Jésus !
    21 Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous !"

    Respectueusement.

    Michelle: hi hi hi, j’ai reçu des visions qui ne sont pas dans la Bible mais qui sont dans l’Esprit de la Bible…. Alors, faute d’avoir lu ce passage d’Helen White, je ne peux en discuter…. Et si tu arrêtais de nous bombarder de longs commentaires sur ce sujet ? Car cela commence franchement à me fatiguer !!!!

  15. BN   •  

    “The man Christ Jesus was not the Lord God Almighty.”
    SOURCE: Ellen G. White,SDA Bible Commentary, vol.5 p.1129

    As-tu lu tout le développement de cette page ? Cette dame ne dit pas du tout que Jésus n’est pas notre Seigneur. Elle dit que Jésus en tant que chair (the man), n’est pas celui qui était au ciel avant de venir sur terre, "the almighty god". c’est faux ? sinon, Dieu est née d’un humain (marie).

    Enfin bon bref, … je crois que l’on pourrait passer, comme d’habitude, des siècles sur des discussions comme ça avec des passage pris hors contexte et sans recherche du sens. C’était juste pour que ceux qui lisent les commentaires sachent qu’effectivement il est important d’aller vérifier, non pas sur les sites, mais dans les livres eux-mêmes qui sont disponible en plusieurs langue. Parce que les citations, sont bien trop souvent trafiqué et utiliser.

    Je crois qu’ici on connait bien ce procédé … C’est triste.

    Bonne continuation à tous mais surtout et avant tout, "rendez continuellement vos demande par la prière". Dieu nous éclairera, dans un sens ou dans un autre.

    Pardon d’avoir encombrer cet espace de commentaire.

    Michelle: Non, ton intervention est précieuse, car comme je ne connais pas du tout le livre d’où sont tirées ces citations, je suis mal à l’aise… Alors que les écrits que j’ai lus m’ont toujours parus au contraire fort bibliques ! Et très profonds. Comme tu dis, facile de prendre des citations et de les sortir de leur contexte…. hélas, je passe mon temps à contrer des commentaires qui font cela avec la Bible, car certains se donnent un mal fou pour amener la confusion, uniquement pour justifier leur comportement pas biblique du tout !!!!! Pour notre frère au dessus, il a l’air si certain de ce qu’il avance que je suis bien contente de voir que d’autres ne sont pas d’accord avec lui. Et j’espère qu’il y aura d’autres intervenants: car ce serait bien grave de jeter l’opprobre sur une femme qui a écrit des livres remarquables et que je crois vraiment inspirés de Dieu, si cela ressortait justement de manipulations de ses propos pour la discréditer !

  16. CHRISTIAN FREDERIC NJIOMO NANSI   •  

    à Michelle,
    Merci de me rassurer concernant le fait que tu ne t’identifies pas à cette femme car L’identification aux leaders HOMMES ET FEMMES est UNE VÉRITABLE GANGRÈNE dans les assemblées! Ce Ne Sont Plus les brebis du Maitre Jésus Christ,mais celle du leader,leader qu’il faut toujours caresser dans le sens du poil soit par motif d’un gain sordide,soit par crainte de se faire traiter "d’empêcheur de tourner en rond" comme tu le dit souvent dans tes enseignements.

    Je tiens toutefois aussi à te rassurer par rapport à la femme dans l’Église.Le problème fondamental c’est la soumission commune DES DEUX SEXES si je puis me permettre de le dire,à La Parole de DIEU dans son INTÉGRALITÉ.Les conflits d’intérêts et les amertumes latentes ont en fait bien souvent vite fait de se manifester d’un coté comme de l’autre,ce qui rend bien évidemment la soumission commune à La Parole Dieu ACIDE car il faut qu’il y INDUBITABLEMENT ait complémentarité entre homme et femme dans l’assemblée(c’est ce que la BIBLE enseigne),et non que LES FEMMES REVENDIQUENT LA POSITION DES HOMMES et LES HOMMES ASSERVISSENT LES FEMMES QUI SONT LEURS SŒURS.Et dans un autre sens QUE LES HOMMES SE DÉRESPONSABILISENT de leur fonction et QUE LES FEMMES CAUTIONNENT CETTE Dé-RESPONSABILISATION DES HOMMES SANS BRONCHER AU LIEU DE LES INCITER à PRENDRE LEURS RESPONSABILITÉS comme Dieu le fait avec son Epouse l’Église de Christ. Par exemple,si dans un couple marié le mari par lâcheté ou par égocentrisme n’assume pas sa position de chef de famille,sa femme(ET NON SA SERPILLIÈRE) se doit de l’y inciter SANS CESSE Même S’IL NE VEUT PAS,au lieu que celle-ci se met à tout faire à sa place et par conséquent alimente le problème.Et il en va de même dans le cas contraire! COMPLÉMENTARITÉ ET NON TYRANNIE,et à plus forte raison DANS LE SEIGNEUR Jésus.

    Bref pour revenir au sujet et pour conclure,ma responsabilité était de vous mettre en garde en tant que Disciple de Christ contre ELLEN G. White et tout ce qui s’attache à elle,ET NON DE VOUS METTRE EN GARDE EN TANT "QU’HOMME d’Église".Cette responsabilité je L’ai Assumée.

    Ainsi,Tu as ma confiance Michelle parce que je sais que concernant L’Évangile de Jésus Christ(et ceux qui le prêche)tu te battras de tout ton être pour qu’il soit ANNONCE PARFAITEMENT,DANS LE FOND COMME DANS LA FORME.En tout cas Je t’y soutiendrai toujours sur ce chemin pour ma part,ABSOLUMENT DANS LA SIMPLICITÉ ET LA PURETÉ DE L’ÉVANGILE DE JÉSUS CHRIST DE NAZARETH,NOTRE MAITRE.

    Je reste à votre disposition dans Le Seigneur Jésus.

    Fraternellement.

  17. CHRISTIAN FREDERIC NJIOMO NANSI   •  

    Pour répondre à BN et à ton dernier commentaire Michelle,en effet je suis convaincu de ce que j’avance car contrairement à ce que BN suggère,j’ai vérifier dans les livres et non dans les sites mais bon comme BN dit:"je crois que l’on pourrait passer, comme d’habitude, des siècles sur des discussions comme ça avec des passage pris hors contexte et sans recherche du sens. C’était juste pour que ceux qui lisent les commentaires sachent qu’effectivement il est important d’aller vérifier, non pas sur les sites, mais dans les livres eux-mêmes qui sont disponibles en plusieurs langue. Parce que les citations, sont bien trop souvent trafiquées et utilisées…." et,

    Pour Michelle si mes commentaires sont longs c’est effectivement par devoir de vérité et non pour fatiguer,car j’ai parfaitement conscience que ce j’avance aura un impact tant spirituel que charnel.
    Mais bon,je m’excuse de vous avoir fatigué et je m’arrête là pour ma part.

    Bien à vous

    Michelle: j’attends d’autres témoignages…

  18. Daniel Jackson   •  

    Les Juifs ont toujours dit Shabbat aussi loin que l’on s’en souvienne, cela est donc la bonne prononciation.

    Enfin, je ne suis pas d’accord avec toi benjamin, il est importatn de savoir cela, car comme cela a été dit, il faut le différencier avec la fête des sorciers.

    Tant que tu vas par là, toute la Torah a été écrit sans voyelles. Donc toutes les lettres Beth prononce-les "v", tous les "Pé", "fé" etc….On peut aller très loin.
    C’est donc une mauvaise chose de dire cela.
    Pour ces questions de prononciation, il est bon de se tourner vers le peuple Juif, qui en connait un rayon de plus que nous.

  19. benjamin   •  

    je suis désolé,

    Mais ce que je veux dire c’est que l’on a appelé "black sabbat" les rites des sorciers parce que ce ne sont pas des juifs qui le disaient mais des Européens qui ont donc translitéré le mot "shabbat" en sabbat. Il n’y a pas de différence entre les deux, en tout cas je ne crois pas. Je crois que si l’on va demander à un juif comment il direr black sabbat en hébreu il dirait "choshek shabbat". enfin bon … je ne sais pas si j’ai raison après tout.

    Et puis je cite un dictionnaire d’hébreu. Je me référence donc à la langue sémitique.

  20. ServanteDeJesus   •  

    Salut.

    Pour les plupart des articles que je lis sur internet ou des vidéos que je visionne, j’ai pour habitude de rechercher les informations concernant les auteurs, surtout si ce qui est dit semble vrai ou intéressant.

    Certains commentaires concernant l’auteur de cet article m’ont poussé à aller vérifier. Il est évident que Ellen White est un personnage plus que douteux…

    Pas besoin de lire l’ensemble de tous ses bouquins. Les déclarations d’Ellen White, ou bien la lecture d’une simple biographie sur le site WIKIPEDIA
    clarifient la plupart des faits…

    Exemple : Citation tirée de WIKIPEDIA sur sa biographie et son histoire. :

    " Selon les adventistes, le 6 juin 1863, après une vision de 45 minutes sur les huit principes de la santé – aussi appelés les huit remèdes naturels (la nutrition, l’air pur, l’eau, l’usage modéré des rayons du soleil, la tempérance, le repos, l’exercice et la confiance en Dieu), – Ellen White encouragea les adventistes à une réforme sanitaire[15]. Elle préconisa le végétarisme. En suivant ces principes, sa santé s’améliora sensiblement de façon progressive. Plus tard, à la soixantaine passée, elle affirma se sentir relativement en meilleure forme qu’à ses 20 ans. "

    Ceci n’est qu’un grain de sable.

    Beaucoup…beaucoup… de visions…qui pour la plupart la poussait à rédiger des bouquins…visions par ailleurs très discutables…

    Sans compter les prophéties non accomplies. Ce personnage est plus que douteux et bien pire…

    Certes elle a sans doute dit des choses intéressantes qui semblent bibliques, mais celà ne peut effacer les dérives fortement pertinentes dont elle fait l’objet…la bible elle même dit que un peu de levain fait monter la pâte…et je ne crois pas que faire tri et garder ce qui semble bon dans ses enseignements est une bonne solution…surtout si la source est suspecte.

    Pour ceux qui douteront encore malgré tout, l’ultime solution serait de se tenir devant Dieu pour avoir une confirmation claire, parce que c’est le Seul Témoin présent dans les années 1800 qui peut confirmer quoique ce soit…en tout cas mis à part les déclarations rédigées et transcrites d’Ellen White et de bien d’autres documents… à condition bien sure de laisser parler et d’écouter le Seigneur et non sa propre chair.

    Bonne journée ou bonne nuit.

    A +

    Ps :

    Michelle, ce n’est pas parce que une femme parle et qu’elle fait par la suite l’objet de critiques que automatiquement il s’agit de manœuvres pour rejeter les femmes et les empêcher de parler au nom de Dieu (ceci, je crois tu le sais. il faut s’en assurer en tout cas…) .

    La question ne devrait en principe pas etre centrée sur le genre humain, ça dépend de ce que cette femme déclare et surtout de si il s’agit d’une Vraie disciple de Christ. Parce que le monde regorge aussi de fausses chrétiennes (fausses enseignantes, fausses évangélistes, fausses prophétesses et autres…)

    Je suis moi même une femme de Dieu, et je ne suis solidaire que de mes frères ( les Vrais) , c’est à dire de tout homme ou femme, disciples de Jésus.

    Ton cas à toi n’est par ailleurs pas comparable, parce que tes détracteurs ne peuvent se baser sur aucun verset biblique ni enseignement clair pour te renverser. La seule chose qui t’es en générale reprochée c’est de pratiquer la délivrance, qui elle est biblique. Ceux là sont donc des menteurs.

  21. BN   •  

    Que Dieu donne une vision pour que l’on soit en meilleure santé c’est un problème ?
    Je ne comprends pas trop là …
    Le végétarisme est satanique ?

  22. BN   •  

    petite remarque complémentaire:

    au 19e siècle, on prenait un bain par semaine lorsque l’on en avait les moyens, on fumait comme des cochons et on chiquait, on mangeait très gras par ce qu’on disait que c’est ça qui était bon, on vivait dans des maisons fermées (sans aération) et j’en passe. Si vous voulez un aperçu de ce qu’était cette époque, regardez les western ! C’est la même époque.

    Je vois pas où est le mal de dire à cette génération qu’il serait bien qu’ils ouvrent leur fenêtre, mangent équilibré, se lavent le plus souvent possible, etc. Ce serait un message mauvais et menteur ? La science ne dément pas d’ailleurs ce que cette femme avance. (au contraire plutôt).

    C’est facile pour nous qui avons appris à nous laver les mains après les toilettes, à manger trois fois par jour équilibré, de faire du sport, d’aérer nos maisons, de critiquer ceux qui vivaient à cette époque qui n’avaient pas cette lumière.

    5 fruits et légumes par jour, ça fait un siècle que l’Eglise adventiste le crie dans un désert.

    Il est très vrai, Dieu est le meilleur des témoins. Jc 1.5-6 : "Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse qu’il la demande à Dieu qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donné. Mais qu’il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre".

    Bonne journée à tous.
    Merci Seigneur pour la vie et la santé que tu nous donnes. Je sais que tu es avec nous tous.

  23. Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

    Hé, ServantedeJésus, n’as-tu pas vu que Dieu lui-même avait donné à son peuple de très nombreux conseils d’hygiène alimentaire et corporelle. Un Dieu d’amour se soucie aussi de cela. Bref, juste pour dire que ta citation de Wikipedia pour « descendre » Helen White tendrait plutôt à prouver qu’elle avait l’amour des chrétiens !!!!!! Et puis, elle ne s’est jamais dit prophétesse. Alors, si tu prends tous les chrétiens qui ont, de bonne foi, fait des prédiction eschatologiques erronées en regardant les faits de leur temps, tu n’as plus que des faux prophètes. Non ce ne sont pas des faux prophètes, juste des gens qui essayaient de mettre les événements à la lumière de l’Apocalypse. !

    Après tout, même Paul disait: « Nous qui somme parvenus à la fin des siècles ». Faux prophète ? NON: DIEU A TOUJOURS VOULU QUE LES CHRÉTIENS AGISSENT COMME SI L’APOCALYPSE DEVAIT AVOIR LIEU DEMAIN MATIN, afin qu’ils mettent leur vie en règle. Car après tout, si toi tu meurs demain matin, c’est TON apocalypse.

    C’est Jésus qui a dit:

    Marc 13:33
    Prenez garde, veillez et priez ; car vous ne savez quand ce temps viendra.[…]

    Luc 21:36
    Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme.

    À QUI JÉSUS PARLAIT-T-IL: AUX CHRÉTIENS DE TOUS LES TEMPS: donc il disait à chacun de se tenir prêt comme s’il devait arriver le lendemain !!!!!

    Alors que les eschatologues n’aient cessé de se planter, C’EST LA NORME !

    Et aucun prophète ne sautait dire quand cela va arriver, CAR DIEU N’A PAS VOULU QU’ON LE SACHE !!!! « Vous ne savez pas quand ce temps viendra »… « Seul le Père connaît l’heure »….Jésus nous a juste dit: « Quand vous verrez toutes ces choses arriver, levez votre tête car votre délivrance approche »: IL PARLAIT DE GUERRES ET DE BRUIT DE GUERRE

    Eh bien, cela, il y en a eu à tous les siècles ! Et beaucoup de chrétiens ont vu leur délivrance arriver (par la mort !) à tous les siècles ….

    Oui, je trouve que ces procès contre Hélen White en prenant des arguments qui ne tiennent pas debout sont plutôt liés à un procès contre les Adventistes du septième jour et contre ceux qui clament qu’il faut respecter le Shabbat….

    SOYEZ HONNÊTES ET EXAMINEZ VOS VRAIES MOTIVATIONS…

    Je ne suis pas en train de défendre une femme, je suis en train de m’élever contre un flot de calomnies malsaines et vraiment déplacées…. Car mon Dieu à moi m’a ordonné de regarder les fruits des personnes: alors examinons ceux de White, examinons les vôtres, et nous saurons qui Dieu approuve !

    Donc, messieurs les détracteurs, commencez par vous présenter et dire quels sont vos fruits… avant d’aller bombarder les autres: SVP ! Car la Bible me dit de ne recevoir un témoignage que s’il provient de plusieurs TÉMOINS: êtes vous des témoins, ou juste des rapporteurs en copié-collé de détracteurs ? C’est juste une question….

  24. EP   •  

    Je suis avec intérêt ces différentes discussions.
    Je suis cependant interpelé par les commentaires de Christian F. N. N. et de Servantede..
    1.- Christian se défend de faire son opinion sur des sites de la toile, disant qu’il vérifie tout. Comment peut-il vérifier, s’il n’a lu, lui, que quelques chapitres d’un seul livre de EGW, parmi la « myriade » de ses écrits.
    2.- Servantede.. veut vérifier mais ne trouve que Wikipédia. Dans nos années de lycée ou d’université, vouloir parler d’un auteur sans en lire ses ouvrages n’était pas très valorisé.

    Sur le fond : Dans la myriade de ses livres, quel est le but du message délivré : nous éloigne-t-il du message biblique, à savoir : un Dieu créateur, un Dieu Rédempteur, un Dieu qui revient et l’urgence à se préparer et à chercher chaque jour le contact avec Dieu et Jésus-Christ. Quand on lit ses livres, on n’y trouve que cela. Quel lecteur de EGW s’est séparé de la parole de Dieu ? Sa mission fut surtout d’écrire pour ceux qui vivent à la fin des temps, dénonçant les agissements de Satan qui met toute son énergie à nous éloigner de la Source Véritable. Elle nous presse de nous réveiller et de nous préparer au retour glorieux de Jésus.
    Est-ce là être un faux prophète ? Est-ce que EGW écrit à l’encontre du message et de l’esprit des prophètes de la bible?
    De plus, si EGW se trouve être un faux prophète, elle ne peut être qu’un prophète de satan. Alors je ne résiste pas à l’envie de rappeler un passage biblique. Un royaume divisé contre lui-même peut-il subsisté ? (Luc 11 : 11-19).

    Pour terminer, voici le témoignage intéressant d’un de ses contemporains D. E. Rebok, "Believe his prophets" p 315-316: « Je crois que les écrits d’Ellen G. White décrivent bien ce que Dieu réclame de moi et ce qu’il veut faire pour moi par son fils Jésus-Christ. Ce sont des paroles puissantes et belles. Elles présentent devant moi le modèle de la vie chrétienne. Je les accepte telles qu’elles sont. Ce sont des paroles de reproche pour ceux qui s’égarent, d’encouragement pour ceux qui sont « doux et humbles », des « conseils d’instruction, de correction ». »

    Chers amis en JC, lisons et voyons.

    « Si cette entreprise ou cette œuvre vient des hommes, elle se détruira;
    mais si elle vient de Dieu, vous ne pourrez la détruire. Ne courez pas le risque d’avoir combattu contre Dieu. » (Actes 5)

    EP

    Michelle: là, tu cites de vrais témoins qui ont LU White et ont été bénis par ses écrits. Alors, je peux aussi le dire: le Seigneur m’a interpellée durant plusieurs années avec les écrits de E W, et franchement, c’est cela qui a commencé à m’interpeller sur l’apostasie de NOS églises !!!!!(avec leurs dimanches, les dates juives remplacées par des dates païennes pour toutes les célébrations bibliques: Paques, pentecôte, etc, etc), mais aussi par leur absence d’appel à la véritable sanctification, contrairement aux rappels permanents d’EW . Mais peut être que Christian ou d’autres vont me dire que c’est le diable qui m’a amenée sur ces livres… et ainsi ramenée à des commandements de Dieu enterrés par l’Eglise idolâtre romaine ? Allons donc ! C’est bien pourquoi je laissais entendre que c’était peut être des gens qui, de toutes leurs tripes, veulent encore défendre leur sacro saint dimanche, instauré par Constantin, qui sont enragés contre EW

  25. BN   •  

    pour ceux que ça pourrait intéresser. Il y a un bon article bien documenté sur Ellen G. WHITE mais surtout intéressant quant à ces écrits et qui fait très bien échos à ce qui a été dit, dans un sens comme dans un autre, sur la discussion.

    Bonne lecture pour ceux qui le souhaitent :

    fr.wikipedia.org/wiki/Ins…

  26. Michel   •  

    J’ai lu : Jésus- Christ (pas fini), L’histoire de la rédemption, Tragédie des siècles!

    J’ai été confronté a la réalité de mon état spirituel: les bouquins de cette femme n’ont rien d’imaginaire !
    Osez en lire un! bien sûr, son témoignage dérange beaucoup de chrétiens apostats qui ne se voient pas répondre aux exigences du témoignage que Dieu lui a donné… vous préférez la facilité certes!
    Dans tous les cas, je suis plus que convaincu que Ellen White est l’esprit de prophétie de l’apocalypse, le témoignage de Jésus !!

    La théorie du retour du Christ, en 1844, n’a jamais été elaboré par les Adventistes mais par des réformistes protestants CHRISTIAN FREDERIC et cela est bien évident parce que les adventiste n’existaient même pas encore!!
    Et, il n’y a pas eu d’erreur concernant la date, sauf une erreur su la nature de l’événement. En effet, en "2300 soir & matin puis le sanctuaire sera purifié" correspondait, selon Miller, à la purification de la terre, mais cétait la purification du SAINT DES SAINT !!! Acte symbolique pratiqué par les JUIFS, une fois par an, pour purifier de tous les péchés accumulés durant l’année !!
    c’est ce qui c’est passé en 1844 !! et qui continue, JESUS est encore dans ce lieu très saint, et il a entamé depuis 1844 la dernière oeuvre de purification, alors viendra la fin quand cela sera accompli…

    arrêtez vos mensonges, vous vous voilez les yeux, parce que les écrits d’Ellen White condamnent certainement l’état dans lequel vous êtes…
    c’est bien dommage…

    Je n’ai trouvé aucun enseignement contradictoire a la Bible dans les livres que j’ai lu (actuellement 3) !
    "Si mes livres vous posent problemes, alors lisez la Bible " Ellen White
    quelle humilité pour un faux prophète avide de titre… pathétique mes frères !

    Michelle : J’ai été interpellée par ce que tu disais: « arrêtez vos mensonges, vous vous voilez les yeux, parce que les écrits d’Ellen White condamnent certainement l’état dans lequel vous êtes… c’est bien dommage… »
    d’autant qu’un frère m’a écrit que ceux qui attaquaient si bien EW étaient probablement d’anciens adventistes qui n’ont pas supporté l’exigence de sainteté qu’avait cette femme…. conformément à la Bible. Alors, il faut la descendre en flammes, pour se donner bonne conscience.

    Comme tu dis, quelqu’un qui ose dire:

    "Si mes livres vous posent problèmes, alors lisez la Bible " Ellen White,

    c’est exactement le contraire de ces faux prophètes dont parle Deutéronome 13 qui conduisent à suivre d’autres dieux que le Dieu d’Israël: ils conduisent vers un faux Jésus, un faux Père (éventuellement une « mère de Dieu »!) et n’aiment pas du tout que vous vérifiez leurs dires dans la Bible !!!!! Ils veulent que vous n’écoutiez qu’eux, que vous buviez leurs paroles qui chatouillent agréablement les oreilles (notamment en vous faisant croire à une hypergrâce dont toute loi et tout commandement, toute exigence de sainteté et de mort à soi-même est absente) !

    Oui, je crois que tu as mis le doigt en plein dessus: ceux qui descendent EW à tour de bras sont bien trop dérangés par ses écrits !

  27. Michel   •  

    "Bref pour revenir au sujet et pour conclure,ma responsabilité était de vous mettre en garde en tant que Disciple de Christ contre ELLEN G. White et tout ce qui s’attache à elle", dit CHRISTIAN FREDERIC NJIOMO NANSI

    Nous mettre en garde contre quoi ??

    Contre la prise de conscience de notre état dit "tiède" par l’apocalypse et rappelé par EW?

    Contre un degré de piété et de prière au-dessus de la norme apostate que nous rappelle EW ?

    Contre un message solennel nous poussant à nous remettre en question avant l’imminent retour du Christ d’EW ?

    Contre des messages qui nous révèlent Jesus-Chrit et Dieu dans toute sa beauté et leur amour immense ??

    Contre quoi mon frêre ?

    En tout cas, soyons clair, moi je dis non merci à tes mises en garde ! c’est plutôt moi qui te mets en garde

    "et je ne crois pas que faire tri et garder ce qui semble bon dans ses enseignements est une bonne solution… surtout si la source est suspecte!" dit ServanteDeJesus

    "Ne méprisez pas les prophéties. Mais examinez toutes choses; RETENEZ CE QUI EST BON" 1 Thessaloniciens 5:21

    Quand on ne fait même pas cas des commandements de Dieu, comment vouloir raisonner ceux qui y font cas ?

    La vie de cette femme était un exemple vivant de piété, dont j’aurais aimé expérimenter.

    Il est vraisemblabe que la piété et l’apostasie ne font pas bon ménage, d’où les controverses dans les réactions à cet article…

    Pour finir, je mets toute personne au défi de me trouver un enseignement d’ELLEN GOULD WHITE en contradiction avec la Bible.

    Que Dieu vous bénisse!

  28. BN   •  

    Ellen WHITE et mon témoignage personnel.

    Combien d’hommes et de femmes on pourrait rencontrer qui vous diraient: «J’étais athée mais un jour j’ai eu entre mes mains « la tragédie des siècles », et depuis je lis la Bible, je l’étudie, et je prie mon Seigneur. ». J’en connais, de tout âge, de toutes origines.

    Ellen WHITE, écrivain magique ?

    Non. Une servante de Dieu, une pauvre femme à l’enfance difficile, illettré, souvent malade, mais amoureuse de l’humanité et de Jésus-Christ, sauveur de cette humanité.

    Quelle fut mon expérience personnelle ?

    Avant ma conversion en 2007, je n’étais qu’un jeune un peu perdu, trainant la nuit dans les rues et fréquentant tout type de substance dont je vous laisse l’imagination. En 2007, quelqu’un lit la Bible à mes oreilles. Quelqu’un lit les paraboles de mon Sauveur, et ces mots touchent mon cœur. Je m’humilie devant mon Dieu, moi qui avait déclaré « jamais personne ne me fera mettre le pied dans une église » Je me retrouve alors sur les banc d’une paroisse du coin, chantant les louanges de Jésus-Christ, une Bible à la main.

    Une Bible à la main.

    Dès ma conversion, j’ai voulu la lire. Convaincu du proche retour de mon Sauveur, je me suis empressé de dévorer ces pages, voulant connaître ces histoires avant le glorieux retour de Jésus. J’ai mis 4 mois : de la Genèse à l’Apocalypse.
    Ensuite, J’ai lu des livres d’Ellen WHITE. La tragédie des siècles, puis Patriarche et prophète, prophète et roi, Jésus-Christ, parabole de Jésus et conquérant pacifique. Une sorte de série qui part de la Genèse à l’Apocalypse avec des commentaires, des précisions historiques et des liens d’un chapitre à l’autre qui nous guide comme une étude Biblique.

    Qu’est-ce que m’a apporté cette lecture ?

    Un profond amour pour l’étude de la parole de Dieu. Le visage d’un Dieu d’amour, qui ne fait pas de compromis avec le péché mais délivre l’Homme de ce dernier fléau. La vision d’un Dieu qui intervient dans l’Histoire et qui ne nous regarde pas de haut mais viens marcher avec nous ET nous prévient (prophétie) de ce qui nous attend demain. J’ai découvert la Bible, comme un livre remplis de promesse de Dieu qu’Il se plait à réaliser fidèlement.

    Elle m’a aussi appris la tolérance, le respect de celui qui est en face de moi et qui pense différent de moi. L’amour désintéressé. Je n’ai jamais trouvé d’appel à la révolte dans ses livres. Toujours la condamnation de l’extrémisme dans un sens comme dans un autre. Ses écrits ont toujours su faire la différence entre l’institution et le croyant, contrairement à moi. Lorsque j’ai quitté l’Eglise, ce sont ces écris qui m’ont montré que j’avais une lecture de la Bible malhonnête .. J’ai de la peine lorsque l’on dit des mensonge sur les écrits d’Ellen WHITE.

    On peut dire ce que l’on veut sur elle. David était un meurtrier adultère, Abraham un menteur, Paul un persécuteur … L’Homme fait partit d’un peuple au "cou roide" (Ex 32.9). Mais ces écrits, ceux d’Ellen WHITE, sont simple, à la porté de tous, et cherche toujours à diriger l’Homme vers Christ, le seul chemin.

    Si je devais conseiller UN livre d’Ellen G. WHITE, mis à part « la tragédie des siècle » (qui n’est pas un recueil de vision d’Ellen WHITE comme certain voudrait le faire croire !!) ce serait : « Le meilleure chemin » (ou « vers Jésus » selon l’édition, « step to Christ » en Anglais). Il est court et résume bien la pensée d’Ellen WHITE. Si vous avez plus de temps et plus de faciliter de lecture, je conseille : « Jésus-Christ » (« Thé desire of ages » en Anglais).

    On ne m’a jamais forcé à les lire et pour moins de 30€ j’ai eu accès à tous les livres que j’ai cité. Pas de gourou ici.

    Je répète le frère, « je mets au défis quiconque de trouver dans ces livres un enseignement qui n’est pas Biblique ».

    J’ai de la peine à avoir à défendre Ellen WHITE, parce ce que mon but dans la vie c’est d’amené des hommes et des femmes à Jésus. Pas à Ellen WHITE. Mais devant l’injustice de propos déplacé, j’ai préféré témoigner.

    A vous d’apprécier.
    Dieu vous bénit.

  29. nokam jean pierre   •  

    CHRISTIAN FREDERIC NJIOMO NANSI est vraiment un détracteur d’ELLEN G White. Il dit des chose qui ne sont pas vrai de cette femme.
    E White n’a jamais donné une date du retour du Seigneur comme il prétend le dire.
    Elle n’a jamais dit qu’elle sera parmis les vivants au retour du Christ.
    Est-ce que Jérusalem est encore la capitale d’Israel?
    Non, c’est trop mal ce que fait ce frère

  30. DOMINIQUE BERTRAND   •  

    Le problème, je pense ici, n’est pas Ellen WHITE (j’ai apprécié l’article) mais l’APOSTASIE. Je pense que l’article est présenté pour nous faire prendre conscience de l’état d’esprit qui touche l’église et non pour juger, critiquer ou chercher les erreurs d’Ellen WHITE. Je fais confiance à Michelle d’Astier pour le discernement pour y placer des articles sur son blog, amen.

    L’apostasie touche bien évidement l’EGLISE car le monde, lui, est déjà dans l’apostasie depuis la chute d’Adam. Et ne cherchons pas dans l’église catholique seulement ce problème MAIS aussi chez nous protestant, évangélique, pentecôtiste etc
    D’après le dictionnaire Larousse, la définition d’apostasie est: Abandon volontaire et public d’une religion, en particulier de la foi chrétienne.
    Wikipédia DIT EN PLUS : L’apostasie peut également signifier la renonciation de se soumettre à l’autorité représentant la dite doctrine (comme l’autorité religieuse ou celle d’un parti politique).

    Et ce mot  »RENONCIATION » de se soumettre à l’autorité m’a terriblement parlé !!!
    Que dit Dieu dans 1 Samuel 15.23   «Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l’Éternel, il te rejette aussi comme roi. »

    Voilà le problème de l’APOSTASIE, la désobéissance, qui est un acte de RÉBELLION !

    Cela signifie: Ne pas chercher, ne pas accomplir la volonté de Dieu écrite dans sa parole.
    La désobéissance est une attitude purement démoniaque, car Satan lui-même est cet esprit de rébellion.
    Et Satan fera tout pour te- pour nous- pousser dans la désobéissance qui est la RÉBELLION à la Parole de Dieu et si nous n’y prenons garde, petit à petit l’APOSTASIE rentrera dans notre coeur et un jour, nous rejetterons la sainte doctrine pour des doctrines de démons.

    ET C’EST DÉJÀ LA SITUATION ACTUELLE de l’église évangélique !
    -REJET D’ISRAËL par l’église…. APOSTASIE !
    -REJET DU MINISTÈRE DE DÉLIVRANCE… APOSTASIE !
    -REJET DU SHABBAT, DIME… APOSTASIE !
    ETC. ETC.

    Vous voyez que cette attitude APOSTATE est bien plus subtile qu’on peut le penser !
    Cela peut me toucher- nous toucher- SANS QUE NOUS NOUS EN RENDIONS COMPTE !!!

    À votre avis qui sont ces « seigneur, seigneur » de Matthieu 7.22 et les « vierges folles » de Matthieu 25: 1 – 13?
    Et bien : des chrétiens sincères que Dieu a utilisés, MAIS qui étaient pourtant déjà APOSTATS !

    Ne cherchons pas de GROS PÉCHÉS dans la vie de ces chrétiens, NON, car le pire des péchés qui est la BASE de tous les autres est la DÉSOBÉISSANCE.

    Je peux être sincèrement dans l’erreur!!!

    Ce sont les chrétiens sincèrement dans l’erreur qui persécuteront le reste fidèle à Dieu.

    « Ils vous excluront des synagogues; et même l’heure vient où quiconque vous fera mourir croira rendre un culte à Dieu. » Jean 16.2

    «Craignons donc, tandis que la promesse d’entrer dans son repos subsiste encore, qu’aucun de vous ne paraisse être venu trop tard. Car cette bonne nouvelle nous a été annoncée aussi bien qu’à eux; mais la parole qui leur fut annoncée ne leur servit de rien, parce qu’elle ne trouva pas de la foi chez ceux qui l’entendirent… Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance. Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur. Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte » Hébreux 4

    Suis-je un apostat ?

    Comme David, prions:

    «Regarde si je suis sur une mauvaise voie, Et conduis-moi sur la voie de l’éternité! » 
    Psaume 139.24

    Shalom

    Michelle: Oui, je pense que si EW revenait aujourd’hui, elle serait épouvantée par l’état d’apostasie de TOUTES nos églises. Combien je la vois, cette rébellion viscérale, dans les discussions sans fin sur ce blog de la part des défenseurs de « la loi est abolie », « la dîme, c’était pour l’AT », « le shabbat, c’est remplacé par le dimanche », « on s’en fiche des commandements divins… tout est résumé dans l’amour du prochain (quel amour ?) », etc. Je vais mettre ce commentaire en article dur la Voix du Berger, car il est vraiment excellent ! Merci Bertrand

  31. DOMINIQUE BERTRAND   •  

    Une Prophétie venant d’Israël :
    Je restaure mes signes, mon saint calendrier mes saintes fêtes et ma sainte adoration ! Je nettoie mon Épouse de toute trace de culte romain et d’influences païennes, et je l’appelle à retourner sur ses fondations hébraïques : mes saints statuts et mes commandements, mes fêtes et mes saintes convocations.

    L’empereur romain Constantin lorsqu’il est devenu chrétien en l’an 325, a transformé l’adoration biblique, hébraïque et juive de l’Église en une adoration gréco-romaine ! Il a changé les temps et introduit le dimanche à la place du saint sabbat, parce qu’il était un adorateur du soleil. Il a placé Noël au moment du solstice de sorcellerie d’hiver, à la place de la Fête des Tabernacles originelle, période de la naissance du Messie. La Fête de Pâques a aussi été déplacée pour honorer la déesse de la fertilité au lieu de commémorer la crucifixion du Messie à Pâques et sa résurrection à la Fête des Premiers Fruits.
    Jusqu’à ce jour, la majeure partie de l’Église est empoisonnée par ces traditions païennes telles les œufs peints de Pâques qui commémorent les sacrifices d’enfants à la déesse de la fertilité. En effet, les enfants nés des orgies organisées pour la déesse étaient sacrifiés à l’âge de trois mois l’année suivante, et leur sang servait à peindre les œufs qui « décoraient » les maisons !
    (Dominique Bierman, responsable juive messianique)
    SOURCE http://www.enseignementapostoliq...

    Véronique : Merci Dominique pour cet excellent lien concernant le shabbat ! Ma prière est que beaucoup puissent être touchés, recevant une pleine conviction de l’Esprit-Saint, afin de rejeter le mensonge de satan, qui a privé l’Eglise de bénédictions et de puissance pendant trop de temps ! Oui, les temps sont courts, et il est temps de choisir QUI NOUS VOULONS SERVIR ! Seigneur, renverse les forteresses du mensonge, des raisonnements charnels qui s’élèvent contre la connaissance de D.ieu ! Convainc par ton Esprit, au plus profond des coeurs, ceux qui se sont égarés loin de la simplicité de Yeshoua, Ramène-les dans l’étroit sentier de l’obéissance à ta Parole, car les temps sont courts……..et quand Tu fermeras la porte de l’arche, combien le deuil et la misère seront grands pour ceux qui n’ont pas voulu entendre, se détournant de Tes avertissements, car ils auront préféré faire vivre leur chair et leurs désirs égoïstes, plutôt que de supporter l’opprobre et mourir au monde ! Pardonne-nous, insensés que nous sommes, de fermer nos oreilles et nos coeurs à Ton amour et Ta justice PARFAITS, Pardonne-nous, à nous qui avons trop longtemps pris plaisir au mensonge……….rejetant et foulant au pied ta Parole toute entière……N’AVONS-NOUS POINT LA CRAINTE DE D.IEU ? S’IL EST D.IEU, où est l’honneur qui lui est dû ?Frères et Soeurs, alors que je vous écrit ces mots et que mon coeur est lourd de tristesse, voici l’image que j’ai : Le corps maltraité de Notre Messie et Sauveur : YESHOUA EST LA PAROLE DANS SON INTEGRALITE ET DANS SON INTEGRITE ! Quand nous rejetons une parcelle de la Parole, c’est Yeshoua que nous rejetons, quand nous triturons, tordons la Parole, c’est Yeshoua que nous tordons, torturons à nouveau ! OR AUCUN DE SES OS N’A ETE BRISE : SON CORPS EST RESTE INTEGRE, malgré la torture : ainsi, LA PAROLE EST UNE ET INDIVISIBLE ET NE PEUT ETRE MALTRAITEE, BRISEE, ANEANTIE ! Humilions-nous devant la grandeur de D.ieu et reconnaissons notre misère, alors que nous ne savons ni ne comprenons rien et demandons-lui : D’accord Seigneur, je crois que TOUTE TA PAROLE EST LA VERITE, et je veux y obéir, malgré mon incompréhension, ma faiblesse, mes manquements, alors, aide-moi, Seigneur à obéir tous les jours de ma vie, et révèle-moi ce qui m’est nécessaire en Ton temps ! Il est encore temps de réformer nos voies et nos coeurs, de laisser ENFIN agir pleinement Celui que nous appelons Seigneur de nos vies………….MAIS L’EST-IL EN REALITE et EN VERITE SUR TOUTE NOTRE VIE ? Que l’Eternel, D.ieu d’Israël nous éclaire et nous garde !

  32. Miburo Balthasar   •  

    C’est dommage que les Églises Évangéliques francophones éparpillent leurs énergies en encourageant la papauté dans ses dimanches et ses fêtes d’origines païennes. Je suis convaincu que Michelle d’Astier est une autre Ellen G.WHITE que le Seigneur a suscité pour amener les Églises Évangéliques à la raison. Michelle, je t’ encourage et je prie toujours pour toi. J’ai fait un ministère de ce genre depuis 1983 avec un bon rendement et le Seigneur m’a convaincu qu’il y a une grande joie dans le ciel si un seul pécheur se repent. Ton travail est déjà béni et les commentaires que nous voyons en sont la preuve. Je mène actuellement un ministère au Burundi à patir du Canada en formant les jeunes des Églises Évangéliques sur le net, pour qu’ils sachent comment présenter le Christ, sa loi et sa grâce envers le pécheur. Je leur apprends comment inclure le shabbat de l’Éternel dans leur présentation. Après 3 mois de campagne, nous avons déjà 4 grandes assemblées sorties des églises catholiques du protestantusme et du paganisme, qui gardent le shabbat, et le Seigneur conduit bien son oeuvre. Je dois te dire que les évangéliques ne seront pas tendres avec toi.

    J’ai de bonnes raisons de t’encourager, car j’ai une expérience dans ce genre de ministère: il te faut mener ce combat en dehors de toute religion chrétienne traditionnelle, tout en respectant tes frères dans la foi. Je ne sais pas si tu organises des assemblées le jour du shabbat, mais c’est très important pour ne pas faire ton travail à moitié. Le Seigneur aime voir les Églises fidèles à sa parole: C’est ici la persévérance des saints qui gardent les commandements de Dieu et la foi de Jésus (Apoc. 14: 12)

    Personnellement, j’ai rencontré beaucoup d’obstacles, de dénigrements et même de rejet de tous le monde, à cause de ce genre d’ appel que le Seigneur m’a fait, sensiblement comme le tien. J’ai eu même de la difficulté à convaincre mes frères dans la foi pour m’apporter un soutien dans ce sens. C’est au moment où j’étais sur le point de me décourager que le Seigneur m’a offert un support inégalé, en me montrant des jeunes membres des Églises Évangéliques de Réveil, qui furent intéressés par l’observation du shabbat et qui finalement finirent par se séparer de leurs assemblées dominicales.

    Aujourd’hui, des pasteurs adhèrent à notre mouvement (Association des Lecteurs de la Bible: ALB) et la vérité est proclamée malgré l’opposition. Les livres d’Ellen G. WHITE sont d’une grande valeur pour celui qui veut marcher avec le Seigneur et mes jeunes gens y ont puisé la force. Voilà pourquoi je te comprends et je prie pour toi. Il nous faut des Michelle D’Astier La Vigerie dans toutes les nations, toutes le tribus et races et dans toutes les langues. Jésus reviendrait vite! Je crois que tout les observateurs du shabbat, les adventistes inclus, finiront par faire un front commun pour mener une lutte efficace au nom de la foi en Jésus, car nous faisons face au même adversaire: L’ennemi des commandements de Dieu, surtout le shabbat du 4ème commandement.

    Alors Michelle, courage! Maranatha!

    Miburo Balthasar

    Michelle: Ouah ! Cela fait du bien, un encouragement comme le tien au milieu de toutes les critiques et les attaques. Oui j’ai choisi de marcher dans la vérité, quel qu’en soit le coût ! Oui, je sais que j’en dérange beaucoup, parce que je n’ai pas ma langue dans ma poche et que j’ai bien plus la crainte de Dieu que la crainte des hommes. Mais je sais que j’ai la meilleure part, car, tout au long de ma route, je vois de plus en plus la puissance de Dieu, des vies transformées, des personnes guéries, et surtout la plus grande guérison qui soit: des chrétiens apprenant à marcher sur le sentier étroit de la vérité, et non sur le large chemin de l’apostasie ambiante !

    Oui, je vois tant d’encouragements du Seigneur que je n’ai pas envie de changer de cap pour obtenir la faveur des hommes. Et ma plus grande joie, c’est de voir une véritable armée se lever, qui ne s’embarrasse pas plus de l’opinion des hommes et qui préfère obéir à Dieu !

    Mais tu sais, je sais que je suis castagnée, critiquée, montrée comme dangereuse par beaucoup de pasteurs, mais j’ai aussi beaucoup d’amis pasteurs qui, eux-mêmes, font bouger toute leur église pour sortir des traditions séculaires. Il n’y a pas que le Shabbat, il y a quantité d’autres choses: c’est tout le système ecclésial qui n’a rien à voir avec l’Eglise telle qu’elle est présentée dans la Bible, où chaque chrétien est RESPONSABLE et doit devenir un DISCIPLE !

    Un jour, une équipe de pasteurs est venue me voir , désemparée, ne comprenant pas pourquoi leur assemblée, qui avait commencé dans le feu du réveil, s’enlisait, s’attiédissait et devenait routinière. J’ai reçu une parole pour eux qui était: « C’est de votre faute. Vous n’avez pas eu la sagesse de Marie qui, lorsque des gens sont venus la trouver pour régler leur problème, leur a dit: « FAITES CE QU’IL VOUS DIRA ». Vous avez attaché les gens à vos assemblées et à vos personnes au lieu de les rattacher à Jésus !

    C’est le drame de nos églises actuelles: exactement comme dans l’Église catholique, on a INFANTILISÉ les chrétiens, et ils en sont les premiers complices: cela leur permet d’être passifs, et de faire ce que les hommes leur disent, au lieu d’apprendre à chercher la face de Dieu pour faire CE QUE DIEU LEUR DIT ! Cela n’implique pas de la rébellion, car le Seigneur dit aussi de se soumettre les uns aux autres, et aux autorités que, Lui, Il a données (évidemment pas les loups ni les auto-proclamés) et ne contredit jamais sa parole. Mais le système ecclésial pyramidal tel qu’il est pratiqué quasiment partout aujourd’hui est, lui, définitivement, de la rébellion… et c’est de la faute des chrétiens eux-mêmes !

    Néhémie 9:16 Mais nos pères se livrèrent à l’orgueil et raidirent leur cou. Ils n’écoutèrent point tes commandements, 9:17 ils refusèrent d’obéir, et ils mirent en oubli les merveilles que tu avais faites en leur faveur. Ils raidirent leur cou ;

    et, dans leur rébellion, ils se donnèrent un chef pour retourner à leur servitude.

    Mais toi, tu es un Dieu prêt à pardonner, compatissant et miséricordieux, lent à la colère et riche en bonté, et tu ne les abandonnas pas.

    Voici un passage sur lequel j’ai longtemps médité, et compris que le peuple du NT avait recommencé les mêmes erreurs que les Hébreux: ils se sont donnés des chefs (donc des hommes auto-proclamés ou plébiscités, ce qui est pareil, car ce ne sont pas les autorités données par Dieu !*) pour retourner dans leur esclavage, et ILS AIMENT CELA, la passivité, l’irresponsabilité, la servitude, en oubliant que face à Dieu, c’est de la rébellion !

    * 2Tim 4:3 Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine ; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs,
    4:4 détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.
    4:5 Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l’oeuvre d’un évangéliste, remplis bien ton ministère.

    Hélas, on y est en plein, dans ce temps !

  33. MIBURO BALTHASAR   •  

    Oui, Michelle, tu dis vrai, il y a une foule d’enseignements qui circulent dans les églises et plusieurs pasteurs ne font que veiller jalousement sur leurs intérêts personnel et leur gloire. Et, c’est exactement ce comportement étrange des pasteurs qui va déclencher la colère de Dieu pour arracher ses brebis des mains de ces églises apostates: »Mon peuple était un troupeau de brebis perdues; leurs bergers les égaraient, les faisaient errer par les montagnes; elles allaient des montagnes sur les collines, oubliant leur bercail. Tous ceux qui les trouvaient les dévoraient, Et leurs ennemis disaient: Nous ne sommes point coupables, puisqu’ils ont péché contre l’Éternel, la demeure de la justice, contre l’Éternel, l’espérance de leurs pères » (Jérémie 50: 6-7). Cette culpabilité touche les brebis, car elles aussi, après avoir entendu la voix du Bon Berger par la prédication et l’étude des Saintes Écritures ils hésitent de choisir qui ils vont servir, soit  »le Dieu de leurs pères ou les dieux des Amoréens (de ce siècle) » (Josué 24: 15)

    J’aurai aimer travailler côte à côte avec toi, car il me semble que nous avons les mêmes sentiments dans le service du Seigneur, mais il y a un grand océan qui nous sépare. Je suis aussi convaincu qu’il y a d’autre serviteurs et servantes de Dieu qui sont avec nous dans cette pensée. Ma prière est que nous parvenions à l’unité pour mener un combat efficace dans le Seigneur et bien travailler dans sa vigne pour cette dernière heure. Oui, il est sorti, le maître de la vigne, il est entrain d’embaucher les serviteurs de la onzième heure dont toi, soeur Michelle:  »Étant sorti vers la onzième heure, il en trouva d’autres qui étaient sur la place, et il leur dit:  »Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans rien faire? Ils lui répondirent: C’est que personne ne nous a loués. Allez aussi à ma vigne, leur dit-il. Quand le soir fut venu, le maître de la vigne dit à son intendant: Appelle les ouvriers, et paie-leur le salaire, en allant des derniers aux premiers. Ceux de la onzième heure vinrent, et reçurent chacun un denier » (Matthieu 20: 6-9).

    Il nous faut donc travailler avec zèle et confiance, car notre denier est là et nous serons payés les premiers, même si nous sommes appelés en dernier lieu.

    Oui, il y a plusieurs point à rectifier à part le shabbat, il y a d’autres fêtes, des contrefaçons des dons spirituels, des habillements indécents, de l’intempérence dans la vie chrétienne d’aujourd’hui, la combinaison de la politique avec la religion, etc.

    En tout cas le Seigneur a promis de laver son Église de toutes souillures avant de la présenter au Père, au jour des noces de l’Agneau.  »Après que le Seigneur aura lavé les ordures des filles de Sion, et purifié Jérusalem du sang qui est au milieu d’elle, par le souffle de la justice et par le souffle de la destruction. L’Éternel établira, sur toute l’étendue de la montagne de Sion et sur ses lieux d’assemblées, une nuée fumante pendant le jour, et un feu de flammes éclatantes pendant la nuit; car tout ce qui est glorieux sera mis à couvert. Il y aura un abri pour donner de l’ombre contre la chaleur du jour, Pour servir de refuge et d’asile contre l’orage et la pluie (Esaïe 4: 4-6). Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau,
    afin de faire paraître devant lui cette Église glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible (Éphésiens 5: 25-27).

    Quoiqu’on en dise, aucun travail dans ce monde ne serait meilleur que de collaborer avec le Seigneur dans cet oeuvre incomparable de préparer son épouse pour les noces. Il y en a qui contrefont l’oeuvre, pendant qu’ils évangélisent pour grossir les rangs de leurs églises et ne faire aucun cas des autres et ils appelent cela l’oeuvre de la dernière heure. Le résultat est que chacun s’auto-proclame comme dirigeant ou membre d’une seule église au monde qui détient toute la vérité, et il n’y a pas d’unité. Bien sûr, il n’y en aura pas dans la religion d’aujourd’hui, telle que nous la connaissons. Mais le Seigneur aura un peuple qui ne se lavera des souillures des religions pour s’attacher à lui et à lui seul. Travaillons ensemble pour ce but dans le Seigneur, afin de pouvoir dire comme Paul devant ceux qui aiment la vérité:  »je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure »(2Corinthiens 11: 2). Ceci est ma vision dans mon ministère, lorsque j’implante des congrégations ou lorsque je joints des brebis isolées dans des pays lointains.

    Alors Michelle, encore une fois, courage! Ceux qui auront été intelligents brilleront comme la splendeur du ciel, et ceux qui auront enseigné la justice, à la multitude brilleront comme les étoiles, à toujours et à perpétuité (Daniel 12: 3).

    Oui, si telle est la volonté de Dieu, j’aimerai te rencontrer un jour, et même collaborer avec toi!
    Puisse l’Esprit de l’Éternel s’emparer de toute la francophonie par cette oeuvre!

    Miburo Balthasar

    Michelle: amen ! Oui, ne nous lassons pas de dire les vérités qui dérangent mais qui sauvent. Les hommes nous rejettent souvent, mais nous voyons la main de Dieu nous conduire avec puissance… Je viens encore de jeter un pavé dans la mare, en mettant en ligne :

    LES FAUSSES TOISONS … et le remariage,

    http://www.michelledastier.com/i...

    Je sens que cela va encore faire grincer des dents ! Mais si cela doit sauver des âmes, je n’aurais pas perdu mon temps !

  34. Eric   •  

    Bonjour Michelle,
    J’ai découvert depuis peu votre blog, je suis émerveillé par votre clairvoyance et la sincérité de vos interventions.
    C’est pour moi un immense privilège de vous inviter à consulter mon modeste blog.
    christ-revient.over-blog….
    Je prie Dieu pour que l’Esprit du Christ continue à vous habiter.
    Bon courage

    Eric

  35. Jean   •  
  36. Ahelya   •  

    Michelle, encore une fois, lire ce que tu partages ici est un bonheur!

    Quand je sais les attaques dont cette femme est victime depuis plus de 120 ans, et pourtant… ces écrits, à l’heure oecuménique, sont d’une finesse d’analyse remarquable pour quelqu’un ayant vécu il y a fort longtemps.

    J’ai la Tragédie des Siècles, l’ai lu, et je ne cesse de voir s’accomplir les Ecritures.

    Que notre Seigneur te garde et te guide encore et toujours, et que Son nom soit béni éternellement.
    Amen!

    Ahelya

  37. JEAN-YVES   •  

    bonjour Michelle,

    Pour ceux qui, sur ton blog, critiquent Ellen White,
    heureux seront-ils de savoir que Billy Graham s’est fortement inspiré de ses écrits. il l’a déclaré devant des Editeurs adventistes.

    Merci pour ton travail pour le Seigneur, qu’il te fasse du bien.

    Michelle: Ellen White a beaucoup écrit. J’ai été saisie par certains de ses livres, pleins de révélations. Mais il semble qu’elle se soit aussi bien trompée sur le retour de Christ et sur d’autres choses. En bref, ce n’était qu’un être humain. Jésus SEUL est la vérité !

    • Darline Chervil Jerome   •  

      à Madame Michelle d’Astier qui avait commente il y a deux ans  » Ellen White a beaucoup ecrit, j’ai ete saisie par certains de ses livres, pleins de revelations. mais il semble qu’elle se soit aussi bien trompee sur le retour de Christ et sur d’autres choses. en bref, ce n’etait qu’un etre humain, Jesus seul est la verite?? vous parlez au nom de l’ETERNEL des Armées et vous vous trompez??

      • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

        Tu vois Darline, tu ne fais que renforcer ce qui devient de plus en pus clair ! l’idolâtrie de Ellen White chez beaucoup (ou la quasi totalité ? des adventistes !

        Tu sais à quoi on reconnaît une idole chez les gens ? C’est qu’il se sentent agressés personnellement quand on y touche !

        par exemple, tous les adeptes de l’église romaine se mettent en rogne quand on touche à LEUR ÉGLISE, LEUR CURÉ, LEUR PAPE, .. ne parlons pas de Marie !!!

        Tu sais à quoi on reconnaît que quelqu’un n’est pas idolâtre ?

        c’est qu’il est seulement triste quand les gens crachent sur Jésus: il est triste pour eux, car Jésus n’a pas besoin d’être défendu !

        Si tu te sens dans l’obligation de défendre Helen White c’est que tu es une idolâtre: morte, elle ne peut se défendre elle-même. Jésus est vivant, Il n’a pas besoin qu’on le défende !

        Elle n’est qu’une créature, morte, avec ce que furent ses défauts et ses qualités… pourquoi en faire une intouchable ?

        Au final, vous reproduisez ce que vous avez le plus haï dans l’église catho: l’idolâtrie de la créature à la place du Créateur !

        Je peux avoir été saisie par certains de ses livres car ils m’ont ouvert les yeux sur beaucoup de nos propres hérésies, mais je peux aussi être lucide sur le fait que les Adventistes ont aussi leurs hérésies …

        • Darline Chervil Jerome   •  

          je vais reprendre vos dires Madame Michelle « :Si tu te sens dans l’obligation de défendre Helen White c’est que tu es une idolâtre: morte, elle ne peut se défendre elle-même. Jésus est vivant, Il n’a pas besoin qu’on le défende ! ce que je ne serai jamais jusqu’a mon enlevement de cette terre, une idolatre, mon seul Adoré c’est JESUS CHRIST?? dans vos commentaires sur les livres de madame white vous dites que ses livres vous ont inspires que c’est le S Seigneur Lui-même qui les a mis entre vos mains.d’apres la sainte ecriture la bible DIEU est toujours le meme DIEU et ne se trompe jamais voir mettre ses enfants en contradictions avec SA parole. il semblerait que vous aviez mal lu mon commentaire.

          • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

            Non, je persiste, ce n’est pas parce que j’apprécie les écrit d’Hellen White que je peux souscrire à l’idolâtrie qui l’entoure ! Je peux respecter ce que fut Marie, est-ce pour cela que je vais me mettre à prier les morts et à l’adorer et adhérer à cette idolâtrie épouvantable qui envoie par centaines de millions des gens dans la géhenne ?

            Ce n’est pas moi qui me contredis, c’est toi qui ne veut pas écouter et comprendre, et qui refuse de voir une réalité grave… qui ne touche pas que les adventistes: l’idolâtrie se masque sous des traits séducteurs, car Satan se déguise en ange de lumière.

            Ni Marie, ni Hellen White ne sont en cause dans cette idolâtrie, et pas de doute que si Marie revenait sur terre et voyait l’utilisation horrible que l’on a fait de son nom, elle, pauvre humble servante, qui n’a été au final qu’une « mère porteuse » (tant pis pour ceux que cela choque, mais c’est exactement ce qui s’est passé !) elle serait stupéfaite et épouvantée.. car de fait, on l’a assimilée à un démon « ange de lumière », la « Reine du ciel » (Jér 44), Isis, au lieu de simplement reconnaître en elle ce qu’elle a dit qu’elle était, une créature, humble servante de Dieu, qui avait besoin comme tout un chacun d’un sauveur ! ELLE L’A DIT !

            Kif Kif Hellène White chez les adventistes, : ARRÊTONS DE VENERER LA CRÉATURE. Elle n’est qu’une créature de Dieu et c’est devant le tribunal de christ qu’elle va passer, comme chacun de nous…

            Vous avez l’impression qu’on blasphème (comme les catho, au final), c’est la réaction même qui démontre l’idolâtrie !

            Donc laisse moi trouver fort instructifs des écrits d’hellen White, et catastrophique l’idolâtrie dont elle est entourée ! Car c’est juste ce que la Bible nous apprend à fiare: à prendre ce qui est bon et à rejeter ce qui est mauvais !

  38. Laurent   •  

    Bonjour Michelle,
    Ayant lu beaucoup d’ouvrages d’Ellen White, je n’avais encore jamais lu un texte de sa part qui donne une date pour le retour du Christ.
    Que certains sites la critiquent et sortent des textes hors contexte, ils en sont seuls juges !
    Mais ce qu’il faut bien comprendre, c’est que l’annonce faite du retour du Christ pour le 22 octobre 1844 a été faite non par l’Eglise adventiste (elle n’existait pas !!!) mais par tous ceux qui s’étaient réveillés et qui s’étaient mis à étudier la prophétie (protestants, évangéliques, métholiques, baptistes et même catholiques) et étaient arrivés à la conclusion que quelque chose devait arriver à cette date.
    D’ailleurs, parmi les premiers figurent les évangéliques puisque en 1804 environ ils annoncèrent dans leur journal le retour du Christ pour 1844.
    L’Eglise adventiste ne se constituera qu’en 1860 avec des personnes venues de toutes les confessions…
    Il y a une différence entre prédire le retour du Christ pour une date et dire que le Christ aurait du revenir si son peuple avait été prêt…
    Quant aux autres choses…
    Quand un prophète est dirigé par Dieu, soit Dieu est avec lui ou elle soit ce n’est pas un prohète de Dieu. Il n’empêche que cela reste un être humain avec ses défauts et ses qualités.
    Que Dieu te garde

    Michelle: en tout cas, je ne vois strictement aucun texte dans la Bible permettant de dire que le Seigneur pourrait retarder sa venue parce que son Epouse n’est pas prête.

    La seule chose qui est écrite et qui peut donner lieu à confusion, c’est

    2Pierre 3:9 Le Seigneur ne tarde pas dans l’accomplissement de la promesse, comme quelques-uns le croient ; mais il use de patience envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais voulant que tous arrivent à la repentance.[…]

    On y parle seulement du fait que Dieu veut que l’ensemble de ceux qui doivent accepter de se repentir et de se convertir soit au nombre complet, comme le confirme:

    Apocalypse 6:11 Une robe blanche fut donnée à chacun d’eux ; et il leur fut dit de se tenir en repos quelque temps encore, jusqu’à ce que fût complet le nombre de leurs compagnons de service et de leurs frères qui devaient être mis à mort comme eux.[…]

    Mais cela concerne les temps de l’Apocalypse , très précis, où les chrétiens non enlevés seront mis à mort partout, et tous, sans exception (Apoc 13), et c’est AVANT le retour en gloire du Seigneur, mais APRÈS l’enlèvement: il s’agit « du reste de la postérité qui est sur le bord de la mer » dont parle Apoc 12

    Auparavant aussi doit arriver l’apparition de l’antéchrist (1Th 5). Rien de tout ceci ne s’est produit avant 1844, et si le Seigneur nous a donné de nombreux signes pour dire que son retour était proche, ces signes ne se précisent QU’AUJOURD’HUI dans le monde avec l’apparition du NOM, et sans doute bientôt, monnaie unique, gouvernement mondial et apparition de l’Antéchrist …

    Il est bien dit ensuite dans 2Pierre:

    3:10 Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les oeuvres qu’elle renferme sera consumée. 3:11 Puisque donc toutes ces choses doivent se dissoudre, quelles ne doivent pas être la sainteté de votre conduite et votre piété, 3:12 tandis que vous attendez et hâtez l’avènement du jour de Dieu, à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront !

    Mais cela concerne LA FIN DU MILLENIUM, AVEC LA FIN DE CE MONDE (et pas le retour de Jésus !)

    Mais tout ce que je peux lire sur le retour du Seigneur, c’est que l’heure viendrait AU MOMENT Où PERSONNE NE L’ATTEND et que SEUL LE PÈRE CONNAÎT LE JOUR ET L’HEURE. Je lis:

    Matthieu 24:36 Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne le sait, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul.[…]

    Matthieu 24:50 le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas

    Matthieu 25:13 Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure.[…]

    Marc 13:32 Pour ce qui est du jour ou de l’heure, personne ne le sait, ni les anges dans le ciel, ni le Fils, mais le Père seul.[…]

    Luc 12:46 le maître de ce serviteur viendra le jour où il ne s’y attend pas et à l’heure qu’il ne connaît pas, il le mettra en pièces, et lui donnera sa part avec les infidèles.[…]

    Actes 1:6 Alors les apôtres réunis lui demandèrent : Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël ? 1:7 Il leur répondit : Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.

    N’est-il pas dramatique qu’après tous ces avertissements des gens lisant la Bible osent prétendre qu’ils savent et qu’ils donnent des dates. CE SONT FORCÉMENT DES FAUX PROPHÈTES !!!! Alors, pourquoi certains veulent ensuite justifier ces prophéties fausses et qui se sont avérées fausses (et pour cause) en tenant des raisonnement d’une soi-disant préparation de l’Epouse (ou du temple ) qui se rajoute à la Bible ! Or, on ne doit rien rajouter, et le Seigneur a au contraire recommandé à son Église de se tenir prête en TOUT TEMPS !

    Et ce n’est pas Jésus qui prépare son épouse: je lis: Apocalypse 19:7 Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire ; car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée,
    Apocalypse 21:2 Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée commeune épouse qui s’est parée pour son époux. ….

    Tout ce qui n’est pas conforme à ces textes est mensonge humain !

    Au final, peu importe qui a lancé cette fausse prophétie: il est aussi grave d’y croire, puisque c’est en contradiction formelle avec ce que disent les Ecritures !

    Soyons comme les gens de Bérée: vérifions tout dans la Bible, n’y ajoutons rien, n’en retranchons rien, sinon c’est notre nom qui sera ôté de l’arbre de vie (Apoc 22)!
    Il y a une grande différence entre mal comprendre certains textes, et prophétiser le CONTRAIRE de ce que dit la Bible: personne ne sait le jour ni l’heure ! Tous ceux qui ont prophétisé des dates du retour du Seigneur se sont plantés au cours des siècles, et tous, sans exception, ont fait preuve d’un orgueil énorme !.. et du mépris des Ecritures !

    Notons tout de même que c’est cette prophétie de William Miller qui , quand elle ne s’est pas produite, a suscité le mouvement adventiste, qui continue à penser que le Seigneur est bien revenu, mais de manière non visible (si j’ai bien compris !) – !

    Or il est écrit:

    Apocalypse 1:7 Voici, il vient avec les nuées. Et tout oeil le verra, même ceux qui l’ont percé ; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen ![…]

    Donc Jésus sera vu DE TOUS LES HOMMES, PARTOUT SUR TERRE ! « même ceux qui l’on percé: donc tout le peuple juif ! Lui-même a dit:

    Matthieu 24:27 Car, comme l’éclair part de l’orient et se montre jusqu’en occident, ainsi sera l’avènement du Fils de l’homme.[…]

    Pas la moindre interstice pour laisser le doute planer sur le fait que le retour de Jésus sera VISIBLE de toute la terre, un retour en gloire…. certainement pas en catimini pour une poignée de croyants !

  39. le kerguenne   •  
  40. manuel   •  

    et bien si vous ne connaissez pas joel valleray vous devriez faire des recherches a son sujet. cela vous vous remettrais certainement l’esprit en place. bon courage!

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Ce que je vois surtout, c’est que toi, tu fais la promtion d’un homme et de ses écrits au lieu de reconnaître que seul Christ est vrai « afin que tout homme fut trouvé menteur ». Ce n’est qu’un homme affichant ses convictions, et comme tout homme, il peut se tromper…

      Romains 3:4
      Loin de là ! Que Dieu, au contraire, soit reconnu pour vrai, et tout homme pour menteur, selon qu’il est écrit : Afin que tu sois trouvé juste dans tes paroles, Et que tu triomphes lorsqu’on te juge.[…]

      Cela s’appelle: IDOLÂTRIE

      D’ailleurs, ton ton méprisant en dit long…

      • manuel   •  

        bonjour michelle,
        Quand je parlais de « remettre les idées en place » c’était par rapport à ce que vous dites à propos d’Ellen white que vous connaissez me semble t-il bien peu et pour laquelle vous faites aussi la promotion. par conséquent je pense que vous devriez vous appliquer à vous même rom.3;4.
        J’ai été adventiste et cela pendant plusieurs décennies.Inutile de vous dire que j’ai eu tout le loisir de faire des recherches très poussées sur cette prétendue « prophétesse du seigneur », sur ces écrits et toutes les stratégies qui ont été mises en place par elle, son mari et les autres confrères afin d’instituer le mouvement adventiste.
        C’est vrai qu’on peut être réconforté en lisant la plupart de ces ouvrages,je ne le conteste pas. Mais les a t-elle véritablement rédigée sous l’inspiration de l’esprit ou bien les a t-elle simplement plagiés? il y a une foultitude de document fiable, que vous pouvez consulter notamment sur le net pour mieux connaitre la personnalité de cette femme.
        Pour ma part je m’inspire quotidiennement de cette vérité qui se trouve en actes.4;12:
        « il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel AUCUN AUTRE NOM qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés ».
        Je ne vous ferez pas l’injure de vous dire de qui il s’agit.
        quand on a une relation optimale avec JESUS, et quand on est conduit par son esprit, on ne s’attarde guerre sur des écrits qui veulent entrés en concurrence avec sa parole. je me garde bien de ces choses.
        bon courage a vous et que Dieu SEUL soit votre guide!

        • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

          Bon ce que tu dis est équilibré ! J’ai lu beaucoup d’écrits d’Ellen White et personnellement je pense qu’ils sont vraiment inspirés par le Seigneur. En tout cas, ils m’ont souvent saisie et c’est le Seigneur Lui-même qui les a mis entre mes mains, cela je le sais, pour m’ouvrir les yeux sur certaines choses.

          Mais ‘idolâtrie autour d’Ellen White et de ses écrits est effectivement très dommageable pour ce mouvement !

          • manuel   •  

            salut michelle,
            en parcourant ton blog, j’ai compris que tu n’appréciais pas le faite qu’on n’accepte pas qu’une femme soit porte parole du seigneur. Et je peux parfaitement te comprendre. Car je crois pour ma part que Dieu choisit qui il veut, quand il veut pour l’avancement de son oeuvre. il a utilisé des femmes dans l’ancien comme le nouveau testament.Et il le fera certainement encore en ces temps de la fin.Qui sommes nous pour dire qui doit être son instrument.
            Ce que Dieu veut c’est notre disponibilité, notre engagement, notre consécration et surtout l’amour pour lui et notre prochain.
            si tu te sens appelée pour une quelconque mission venant de Dieu, je t’encourage à aller de l’avant dans la fidélité et la persévérance.
            Ceux qui jugent font le plus souvent une lecture (des textes sacrés) au pied de la lettre et tombent dans le fondamentalisme et le fanatisme.
            Que Dieu soit avec toi!

            • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

              D’autant que ceux qui veulent museler les femmes citent toujours un bout de verset mal traduit et sorti de son contexte, et étayé par aucun autre, au contraire. Effectivement, les exemples abondent dans la Bible.

              D’abord, qu’est-ce qu’enseigner ? C’est transmettre un savoir ! Dieu a-t-il ordonné que les femmes soient ignorantes ? Non, Jésus a dit à TOUS SES DISCIPLES,TOUS, et cela inclut les femmes:

              Mt 28:19 Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, 28:20 et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

              Tous les bouts de versets de Paul, si souvent utilisés à tort et à travers, doivent être soumis à la lumière de ce verset ainsi que de Galates: « Il n’y plus ni hommes ni femmes EN JÉSUS-CHRIST »

              Ainsi, je prends:

              1Timothée 2:11
              Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission.[…]
              1Timothée 2:12
              Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme ; mais elle doit demeurer dans le silence.[…]

              Et maintenant je regarde:

              1Pierre 2:15
              Car c’est la volonté de Dieu qu’en pratiquant le bien vous réduisiez au silence les hommes ignorants et insensés,[…]

              Tite 1:10 Il y a, en effet, surtout parmi les circoncis, beaucoup de gens rebelles, de vains discoureurs et de séducteurs, 1:11 auxquels il faut fermer la bouche….

              Donc ceux qu’on doit réduire au silence et museler, hommes comme femmes, ce sont les gens ignorants ou insensés, ou les séducteurs, les vains discoureurs, les rebelles. .. Effectivement, en 1 Tim, Paul se réfère à une fausse doctrine que les femmes répandaient à Ephèse: que la femme ayant été créée avant Adam, elle avait autorité sur son mari …

              On ne cesse de le répéter, mais qui veut entendre ? Certes pas ces insensés auxquels il faudrait , justement, fermer la bouche…

              Mais dans notre culture de la tolérance humaniste et du « J’ai droit », quand je femme la bouche aux insensés, sur ce blog, je me fais traiter de tous les noms …

              🙂 Pas grave !

              Lisons aussi

              1Co : 14:34 que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler ; mais qu’elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi. 14:35 Si elles veulent s’instruire sur quelque chose, qu’elles interrogent leurs maris à la maison ; car il est malséant à une femme de parler dans l’Église.

              Etrange, non, cette référence à la loi !

              Et si le mari est athée ou sataniste, c’est lui qui doit l’instruire ???

              Il est clair que Paul ne parle pas de femmes parlant de l’évangile, ou cherchant à s’instruire sur la Parole ou prophétisant… mais de femmes discutant des choses futiles du monde dans l’assemblée…

              Voyons le contexte.

              Paul parle D’ORDRE

              Avant:
              14:31 Car vous pouvez tous prophétiser successivement, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés.
              14:32 Les esprits des prophètes sont soumis aux prophètes ;
              14:33 car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix.

              Après:

              14:36 Est-ce de chez vous que la parole de Dieu est sortie ? ou est-ce à vous seuls qu’elle est parvenue ?
              14:37 Si quelqu’un croit être prophète ou inspiré, qu’il reconnaisse que ce que je vous écris est un commandement du Seigneur.
              14:38 Et si quelqu’un l’ignore, qu’il l’ignore.
              14:39 Ainsi donc, frères, aspirez au don de prophétie, et n’empêchez pas de parler en langues.
              14:40 Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre.

              Il est clair qu’il parle encore à cette église d’un problème précis: certaines femmes devaient se prétendre prophétesses (comme la Jezabel de l’Apocalypse), sortir des prophéties charnelles à tout bout de champ (cela arrive encore aujourd’hui , et pas seulement chez les femmes), tenter d’imposer leurs propres prophéties charnelles comme vérités venant du ciel (cf: 14:36 Est-ce de chez vous que la parole de Dieu est sortie ? ou est-ce à vous seuls qu’elle est parvenue ?), et sans soumettre leurs prophéties à des vrais prophètes…

              cela devait semer une belle pagaille !

              Dans d’autres églises, c’est à certains homme que Paul s’adresserait aujourd’hui pour dire la même chose ! Que de faux docteurs ou séducteurs imposant des faux évangiles … serviteurs du diable prophétisés d’ailleurs fortement, pour notre époque, dans la Bible

              Paul souligne que tous peuvent prophétiser (cela inclut les femmes !), parler en langues, mais dans l’ordre et la soumission les uns aux autres. Quand aux papotages insensés, … à la maison ! Où le mari, même inconverti, devait avoir assez de bon sens pour donner l’ordre à leur épouse de ne pas dire n’importe quoi !

              Il est bien dommage que des tas de gens mal arrimés à la parole confondent le fait que Paul montre dans ses lettres, très souvent, comment traiter des problèmes locaux et spécifiques qui surgissent dans certaines églises – et qui allaient forcément surgir dans le futur… ce qui n’a pas manqué – et il le fait tout autant pour des problème engendrés par certains hommes ou par certaines femmes, comme:

              1Corinthiens 11:18
              Et d’abord, j’apprends que, lorsque vous vous réunissez en assemblée, il y a parmi vous des divisions, -et je le crois en partie,[…]

              Bon, là, c’est un problème d’égocentrisme et d’absence d’amour pour les pauvres, et Paul de dire juste avant:

              11:17 En donnant cet avertissement, ce que je ne loue point, c’est que vous vous assemblez, non pour devenir meilleurs, mais pour devenir pires.

              SI ON SE METTAIT À VOULOIR CONSIDÉRER CE VERSET, HORS DE SON CONTEXTE, COMME UNE PAROLE DÉFINITIVE ET CONCERNANT TOUTES LES ÉGLISES DE TOUS LES TEMPS (comme le font les acharnés de « j’interdis à la femme d’enseigner… »), CELA VEUT DIRE – STRCTO SENSU – QUE LES CHRÉTIENS NE DOIVENT JAMAIS S’ASSEMBLER, SINON ILS RISQUENT DE DEVENIR PIRES !

              Euh, aujourd’hui, c’est souvent ce qui se produit !

              Lisons encore :

              1Corinthiens 5:1
              On entend dire généralement qu’il y a parmi vous de l’impudicité, et une impudicité telle qu’elle ne se rencontre pas même chez les païens ; c’est au point que l’un de vous a la femme de son père.[…]

              C’est aux Corinthiens qu’il parle de ce problème SPÉCIFIQUE et temporel, un problème grave à régler d’urgent, et cela ne concerne que cette église et cette personne !, mais aussi l’atmosphère de laxisme et d’immoralité qui a touché cette Église. Paul ne parle pas à toutes les églises, et cela nous est rapporté comme le modèle de la manière de traiter les problèmes particuliers qui surgissent, et non pas pas comme des règles générales rigides.

              Quantité de problèmes soulevés par Paul sont dus à l’époque, aux moeurs du temps ou des coutumes locales ou à une déviation grave dans une assemblée.

              Que dirait aujourd’hui Paul à des églises mariant des homosexuels ou se taisant sur l’avortement ? À l’époque, cela ne leur serait même pas venu à l’esprit que de telles ignominies pourraient un jour devenir monnaie courante, même dans les églises dites chrétiennes !

              Ainsi, ces textes réglant des problèmes temporels et spécifiques sont confondus avec des ordres divins qui concernent toutes les Eglises de tous les temps.

              Regardons le passage suivant:

              7:10 A ceux qui sont mariés, j’ordonne,

              non pas moi, mais le Seigneur

              , que la femme ne se sépare point de son mari
              7:11 (si elle est séparée, qu’elle demeure sans se marier ou qu’elle se réconcilie avec son mari), et que le mari ne répudie point sa femme.
              7:12 Aux autres,

              ce n’est pas le Seigneur, c’est moi qui dis

              : Si un frère a une femme non-croyante, et qu’elle consente à habiter avec lui, qu’il ne la répudie point ;
              7:13 et si une femme a un mari non-croyant, et qu’il consente à habiter avec elle, qu’elle ne répudie point son mari.
              7:14 Car le mari non-croyant est sanctifié par la femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le frère ; autrement, vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints.

              Paul lui-même dit clairement que certaines choses sont des ordres éternels et impératifs, qui concernent tout le monde, dans tous les temps et sans exception. Mais que face à certaines situations compliquées, il faut user de bon sens et chercher la solution la plus conforme à la volonté divine et au maintien de la paix. On se trouve par exemple face à ce genre de cas quand une femme est en danger de mort, et ses enfants avec, si elle reste avec son mari alcoolique et violent. Quelle sera la bonne décision ? Ordonner à la femme de rester avec son mari et de se faire fracturer des os chaque semaine, ou faire preuve de jugeote et d’amour et tout faire pour la mettre à l’abri ?

              Et comment traiter des couples qui arrivent à Christ après s’être mariés deux ou trois fois auparavant ? On les jette à la rue ?

              Paul n’en parle pas, car, à l’époque, c’était quasi inexistant. Mais il y fait allusion, et seulement pour les hommes :

              1Timothée 3:12
              Les diacres doivent être maris d’une seule femme, et diriger bien leurs enfants et leurs propres maisons ;[…]

              Notons que cela pourrait aussi concerner la polygamie, encore monnaie courante à l’époque … mais quasi inconnue dans les Églises d’Occident, mais certes pas dans les Églises africaines !

              Et Paul dit ailleurs:

              Roms 13:4 Le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, crains ; car ce n’est pas en vain qu’il porte l’épée, étant serviteur de Dieu pour exercer la vengeance et punir celui qui fait le mal.

              Montrant ainsi que face à certaines situations, il ne faut pas hésiter à aller en justice..

              Quels aberrations dans certaines églises où on interdit à des personnes d’ aller en justice contre des « frères en Christ » alors que ceux ci démontrent pas leurs actions et comportements qu’ils sont fils du diable même s’ils se prétendent chrétiens…

              Jésus a dit qu’avec ceux qui avaient des comportements pécheurs graves et qui ne voulaient pas se repentir, il fallait les mettre hors de l’église (Mt 18)…

              Donc les traiter en païens !

              Oui, quel mélange dans les églises, et surtout, souvent, quel manque, non seulement de sagesse et de discernement, mais aussi de compassion vraie…

              Tot ceci pour en revenir au point de départ:

              Oui Dieu choisit qui Il veut, peu importe son âge et son sexe, sa nationalité ou sa couleur de peau: il ne fait acception de personne ! Et il aime prendre les chose faibles pour que ce soit Lui qui soit glorifié, et pas l’homme !

            • manuel   •  

              Je trouve ton analyse tres pertinente et sensée. il faut reconnaitre que la plupart des chrétiens aborde la bible avec beaucoup de naiveté, sans faire preuve de bon sens et d’intelligence.
              il y a en effet un vrai travail d’exégèse a faire pour une bonne lecture des textes bibliques.Ce qui malheureusement n’est pas donné à tout le monde.Beaucoup pensent qu’il suffit seulement de prier avant d’ouvrir la bible pour la comprendre, ce qui n’est pas toujours vrai.
              Agir ainsi c’est oublier que le document que nous possédons aujourd’hui est une traduction de traduction d’une autre traduction qui elle même est d’une autre traduction, ect…ect… et ceci jusqu’à l’originale.
              On comprend donc que commenter un texte biblique relève parfois d’un vrai parcours de combattant. Cependant, le message central et universel demeure: « l’homme à cause de son péché s’est séparé de Dieu, et Jésus dans son amour est venu le racheté par son sang, afin que tous soient sauvé ».
              c’est donc avec humilité et un esprit ouvert qu’il nous appartient d’interroger la bible pour espérer comprendre ce qu’elle a nous dire aujourd’hui.
              Je crois que le St-esprit joue un rôle tres important dans l’étude des écritures, mais c’est précisément dans l’effort qui est fourni pour la compréhension du monde biblique, qu’il intervient. celui qui lit sans tenir compte de l’époque, du milieu social, culturel,politique ect… fera à coup sûr une interprétation erronée du texte.
              c’est pourquoi aujourd’hui il y a tant d’idées préconçues a propos des femmes qui enseignent la parole.
              bon courage michelle!

          • françoise   •  

            bonjour Michele, etant adventiste moi meme je me garde bien d idolatrer Mme e whitte. la bible est mon seul guide,
            ce mouvement comme vous dites m a beaucoup apporte, en dehors des messianiques de france elle est la seule à enseigner l »integralite des dix commandements, sa faiblesse c est la non pratique des charismes ecrits dans la bible et pour tous encore aujourdhui. la priere de delivrance manque aussi. la pratique du sabbat et le respect du corps qui est le temple du saint esprit, sont enseignes en se référent à l ancien testament.

            • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

              Je sais bien qu’il y des vrais chrétiens chez les adventistes, comme chez les Pentecôtistes ou chez les évangéliques.. ou même chez ceux qui sont dans de mouvements apostats… Simplement nous soulignons certains danger que nous voyons… et nous voyons toujours mieux les défauts des autres que les nôtres ! 🙂

              Bon, j’ai choisi d’appartenir Jésus Christ, non à un mouvement… et je me sens bien partout avec des disciples de Christ, et franchement, je me fiche de leur dénomination… Ou on est citoyen du royaume, ou on ne l’est pas….

  41. memoriestoday   •  

    les Adventistes ont une part de vérité mais aussi bcp d’erreurs…
    Entre autre pour moi le fait de penser que de se réunir le Dimanche c’est prendre la marque de la Bête… La Bible dit « acheter et vendre » au sujet de la marque…

    Aussi je ne pense que bcp ne sont pas nés de nouveau mais ils suivent la religion de leur parents avec plus ou moins de zéle pour le Seigneur.
    Ils ont eu une bonne connaissance de l’hérésie de la religion catholique, mais je pense que depuis ils se sont laisse infiltrés par des leaders pro-vatican du type Jésuites ou autres et ils tombent dans le piège de l’œcuménisme satanique
    A ce sujet, voici une bonne vidéo a voir pour savoir ce qu’est l’œcuménisme de l’antcihrist
    http://youtu.be/vPAS8_zSItQ

  42. françoise   •  

    comment oser dire cela avez vouis des preuves en avançant cela Memoristoday ? là vous faites l accusateur des freres qui est ? je vous laisse repondre

  43. françoise   •  

    excusez moi . je repondais à memoriestoday suite à son commentaire

Laisser un commentaire