Vincent se meurt, une bande d’assassins nous gouverne

ASSASSINS ! Vous tous du Gouvernement, des instances judiciaires, du Conseil de l’ordre des médecins – vous qui n’avez même pas protesté – êtes en train d’assassiner un homme qui a prouvé qu’il voulait vivre. Il a survécu – vous le savez- à plusieurs mises à mort par la faim et la soif. Il faut une volonté de vivre peu commune . Tous les médecins (non traîtres à leur serment d’Hippocrate) le disent : Vincent Lambert n’est pas en fin de vie et ce n’est pas un légume, c’est bien un homme vivant, conscient, qu’on assassine.

Assassins froids, diaboliques et  cyniques du Gouvernement, c’est à vous que je parle … Vincent Lambert n’est pour vous qu’un pion, et si son cas est dérangeant, c’est qu’il est un enjeu majeur dans votre plan d’eugénisme en masse des bouches que vous considérez comme inutiles et coûteuses. Laisser gagner les partisans de la vie qui réclamaient qu’on laisse respirer cet homme – il respire seul – , c’était prendre le risque de voir des gens empêcher l’euthanasie des leurs et intenter des procès, comme les parents de Vincent, en se réclamant de la jurisprudence pour qu’on laisse vivre des membres de leur famille, diminués, handicapés, ou simplement âgés, sous le simple prétexte qu’ils coûtent cher à la Sécu…

 

Pitié, ne nous servez pas une fois de plus votre leitmotiv hideusement hypocrite: « Ils ont droit à finir dans la dignité, ..; sans souffrance inutile… pour accomplir ce qui aurait été leur volonté s’ils avaient pu l’exprimer »… POUAH !

 

Quand vous êtes né, ou que vous étiez encore dans le ventre de votre mère et sur le point de venir au monde, vous étiez des bouches inutiles, vous ne pouviez vous exprimer, on aurait pu vous supprimer par humanité, pour que vous disparaissiez dans la dignité, sans salir des couches et devoir crier de douleur quand les dents pousseraient, et qu’ainsi vous ne souffriez jamais. Selon les raisonnements tordus que vous appliquez à autrui, c’eût été un geste de compassion.  Après tout, rien ne prouvait alors que vous aviez envie de vivre – vous n’aviez encore rien écrit à ce sujet. Vous ne pouviez vous alimenter et vous hydrater seuls, donc vous étiez des bouches inutiles et vous alliez l’être longtemps, des années, au moins vingt ans ou bien plus, car il allait falloir que les contribuables paient pour votre scolarité et vos études durant de bien longues années, sans savoir d’avance si vous seriez un jour utile à la société et à la nation. D’aucuns pensent d’ailleurs que vous êtes des nuisibles en train de détruire la France et toutes les valeurs qui ont fait sa grandeur, et en voient la démonstration par la décadence morale, culturelle, économique et politique du pays, décadence qui s’accélère. Ce qui démontre que vous êtes des nuisibles, des gens qui n’ont pas l’envergure de leur ambition dévorante et qui se sont emparés du pouvoir par la ruse et la traîtrise – tout le monde le sait.

Oui, pourquoi ne vous a-t-on pas alors supprimé par compassion, bébé, alors que vous auriez valu si cher en pièces détachées : un coeur, un foie, des yeux, quantité d’organes tout neufs pour sauver d’autres vies  ? Si on suit votre logique maçonnique, c’est sous cette forme que vous auriez été le plus utiles, en pièces de rechange.

 

Ce que j’avance, j’exagère ? Rien à voir avec Vincent ? Il n’y a que vous, politiques, médecins et juges scélérats pour ne pas voir que c’est strictement la même chose. C’est de l’élimination humaine, froide, calculée, point final.

 

La Bible déclare que l’on récolte ce qu’on sème… VOUS SEMEZ LA MORT, sous toutes ses formes et par tous les moyens. Vous pratiquez de fait un eugénisme de masse, vous et vos prédécesseurs, depuis longtemps, par toutes vos lois et actions.

 

Des infirmières exerçant au sein de soins palliatifs m’ont confié ces jours-ci que, non seulement on y faisait crever les gens de faim et de soif en nombre de plus en plus important en s’abritant derrière l’infâme loi Léonetti, et sans même que les victimes se soient exprimées sur le sujet ou que leurs parents en soient même avisés. Elles m’ont aussi informée que dans les perfusions « anti-douleurs » (mourir de soif et de faim, je le rappelle, est une torture barbare) on glissait aussi des produits pour accélérer la mort. Ce n’est donc pas seulement de la non assistance à personne en danger, mais de l’assassinat avec préméditation. C’est désormais une euthanasie de masse, non conforme à la loi, et sans le consentement des patients ou de leur famille. Car les parents sont la première famille. C’est eux qui les ont mis au monde. Et la fille de Vincent, quand elle sera en âge de comprendre, comment réagira-t-elle aux diverses tentatives de meurtre par inanition de son père, de la part de membres du corps médical et d’un Gouvernement uniquement soucieux de se débarrasser de lui le plus vite possible ? Car c’est bien l’impensable: alors qu’une cour de justice avait décidé que Vincent avait le droit de vivre, le Gouvernement s’est pourvu en cassation pour qu’on le tue. Et il a gagné ! Quelles pressions ont donc été exercées. Il y en a forcément eu puisqu’il y a eu des fuites. Le jugement de la Cour de cassation était écrit d’avance !

 

la Bible déclare que celui qui sème le vent récolte la tempête. Vincent Lambert, c’était, je le ressens, un rendez-vous de la dernière chance pour la France. Vous, les assassins de Vincent Lambert, vous êtes aveugles spirituellement parlant, vous n’avez aucune idée de la colère divine que vous avez déclenchée et qui Lui fait dire, quand la pourriture morale monte jusqu’aux cieux:

 

« C’EN EST ASSEZ ! »

 

Ezé 44: 6 « Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Assez de toutes vos abominations, »

 

Quand la colère de Dieu s’exerce on entend :

 

Apoc 16: 17 (l’ange) sortit du temple, du trône, une voix forte qui disait : C’en est fait ! 18 Et il y eut des éclairs, des voix, des tonnerres, et un grand tremblement de terre, tel qu’il n’y avait jamais eu depuis que l’homme est sur la terre, un aussi grand tremblement.

 

Les éclairs, les tonnerres, on les a déjà, avec des grêlons de plus en plus gros. Un hasard ? L’Apocalypse déclare qu’il va se produire de grêlons de 26 kilos qui tueront quantité d’hommes.

 

Je ne sais pas précisément ce qui va se passer en France, mais je sais, car je connais mon Créateur, que l’infamie qui se produit dans le pays et qui s’est particulièrement révélée  et cristallisée autour du cas de Vincent Lambert, va avoir des conséquences épouvantables. Cela ne tardera pas. Des flots de sang vont couler. De nombreux prophètes ont vu que toutes les grandes villes allaient être à feu et à sang et seraient des champs de ruines.

Vous, tous les assassins, ainsi que tous les lâches qui étaient en position d’empêcher cette infamie, ministres, membres du Parlement, autorités judiciaires, autorités médicales… vous ne serez pas épargnés, même si vous avez déjà préparé des parachutes dorés. Mais vous ne pouvez vous cacher de Dieu, Il voit tout.

 

Quelle chance reste-t-il à Vincent Lambert de survivre ? Aucune, je le crains. C’est sans doute une question de jours, voire d’heures, puisque tous ces coupables veulent tourner la page au plus vite et qu’on ne leur parle plus de cette affaire. Et qu’en est-il de l’Église officielle, une fois de plus dans la passivité, n’ayant même plus la foi qu’une intercession ardente aurait pu tout changer ? Je le rappelle: Dieu voit tout, il est indigné

 

Es 59: 15 La vérité a disparu, Et celui qui s’éloigne du mal est dépouillé.-L’Eternel voit, d’un regard indigné, Qu’il n’y a plus de droiture.

16 Il voit qu’il n’y a pas un homme, Il s’étonne de ce que personne n’intercède; Alors son bras lui vient en aide, Et sa justice lui sert d’appui.17 Il se revêt de la justice comme d’une cuirasse, Et il met sur sa tête le casque du salut; Il prend la vengeance pour vêtement, Et il se couvre de la jalousie comme d’un manteau.18Il rendra à chacun selon ses oeuvres, La fureur à ses adversaires, La pareille à ses ennemis;

Vincent est encore vivant. Qui va se lever et tourner ses regards vers le Saint des saints, pour qu’Il ne détruise pas le pays ?

 

 

  9Comments

  1. michelandre   •  

    Ce monde est à vomir!
    Politiciens médecins et autres pourritures de cette société pourrie jusqu’à l’os, sans parler de l’Église cette grande muette hypocrite qui accepte les homosexuels, les pédos et autres pervers et qui ne dit mot quand il s’agit de préserver la vie de quelqu’un qui n’a jamais demandé à mourir- contrairement à ce qu’affirment les médias menteurs à la solde de ce pouvoir gangréné par la haine de l’espèce humaine…
    Je vous hais!

  2. nivred92   •  

    Cette inepte « bien-pensance » humaniste a su à merveille user de son anesthésique — un peu comme le verre de cognac qu’on propose à un condamné à mort avant sa montée à l’échafaud — pour endormir l’opinion publique, tas de mollusques complètement avachis, réduits à gober sans broncher tout et n’importe quoi depuis un demi-siècle. Sans se poser la moindre question. Sans se rendre compte que les jugements commencent à s’abattre implacablement.

    Oui, en quelques semaines, que dis-je ? en quelques jours ! les grêlons sont passés de la taille d’une bille, puis d’une balle de golf, puis maintenant de la taille d’une balle de tennis ! Faudra-t-il attendre qu’ils atteignent le poids d’un talent (entre 30 et 40 kg…) pour qu’enfin on commence à fléchir les genoux dans ce foutu pays ?

    Cependant, ne rêvons pas. La Parole de Dieu nous révèle en Apocalypse 16:8-9 et 17-21 que face à ces fléaux, les hommes blasphèmeront Dieu au lieu de se repentir. Car ils sauront parfaitement d’où seront venus ces fléaux ! Comme le Pharaon et ses magiciens durant les Dix plaies d’Egypte (Exode 5 à 11), ils se moqueront de Dieu et, qui plus est, lui tendront le poing… Aujourd’hui, les « magiciens de Pharaon », ce sont les pseudo-scientifiques très médiatisés qui ont réponse à tout sur tout et qui, à l’instar des magiciens égyptiens, minimiseront systématiquement ces fléaux… jusqu’au moment où ça ne sera plus possible (Exode 8:14-15) ! Mais dans quel état alors sera ce monde et notre pitoyable France en particulier ?

    Il y bien longtemps que j’ai assimilé l’avortement (et même la contraception) à un nouveau Massacre des Innocents (Matthieu 2:16). Et cela s’étend insidieusement, silencieusement, année après année, à toutes les bouches jugées « inutiles », tous ceux qui ne peuvent pas ou plus produire de la « richesse » à la sueur de leur front : enfants en bas âge, malades et handicapés incurables et, à l’autre extrémité : les vieillards !…

    Ça ne vous rappelle rien ? Comme, par exemple, le sort des plus vulnérables dans les camps d’extermination nazis : la « sélection » y était impitoyable. N’étaient provisoirement épargnés que ceux, encore vigoureux, qui pouvaient assurer les charges de travail harassantes jusqu’au moment où, eux-mêmes au bord de l’épuisement, allaient rejoindre les malheureux infortunés dans les chambres à gaz… Hélas, Vincent Lambert est d’évidence les prémices de l’indicible extermination qui se profile, « en douceur », désormais très nettement.

    Qui, aujourd’hui, criera sur les toits cette similitude flagrante ? Qui, mis à part bien entendu les vrais combattants du Lion de Juda comme notre chère Michelle et quelques rares autres ? Mais je crois fermement que l’Eternel Dieu, Père de Yeshoua, est le même hier, aujourd’hui et éternellement. Nous sommes au début d’un processus de nouvelles « Plaies d’Egypte », qui seront de plus en plus « démonstratrices » de la puissance d’En-Haut.

    Alors, nous crions à Toi, cher Seigneur. Si telle est Ta volonté d’en passer par là pour sauver le plus possible d’âmes sincères mais égarées, QUE TA VOLONTÉ S’ACCOMPLISSE ! Et nous, que nos genoux fléchissent au passage de Ta colère ardente.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      J’aime bien ta comparaison avec les « magiciens d’Egypte ». Parce qu’ils avaient un pouvoir apparemment important, ils confortaient le Pharaon dans ses décisions insensées et sa résistance à l’ordre de Dieu.

      Et pour le reste, tu as raison, c’est une extermination silencieuse, qui a commencé par les enfants et se prolonge par l’élimination de ceux qui ne peuvent se défendre.

  3. jacqueline781   •  

    Notre Dieu sera juste dans cette affaire, cependant continuons à intercéder, rien n’est perdu, je suis peut être naïve, mais seul Dieu a le droit de couper le fil de notre vie.
    Seigneur prend pitié de ce pauvre homme qui a résisté à tant d’essais de mise à mort, Glorifie ton Nom.

    C’est mal barré pour la France, mais c’est aussi pareil en Belgique où l’on euthanasie des jeunes sur leur simples demandes.
    Oui, l’église est lâche et préfère ses petits cultes où la croix et la repentance ne sont même plus prêchées, on préfère bâtir des salles de fêtes alors que des personnes dorment dehors, été comme hiver.
    Ces assemblées sont devenues des réunions d’amis pour faire la fête et non pour glorifier le Seigneur.
    Nous sommes heureux d’avoir fui ces assemblées et nous ne sommes plus prêts à nous laisser avoir et manipuler.

    Que le Seigneur te bénisse Michelle pour avoir dénoncé ce qui est le plus infâme, nous sommes de nouveau dans les heures sombres de l’histoire. Jusqu’à quand Seigneur….

  4. Suny   •  

    Cher JÉSUS!
    Je ne peux que pleurer à tes pieds, mêler mes larmes à ceux qui crient à toi, à ces parents, à cet homme, Vincent que tu as créé de tes mains si saintes.
    Aujourd’hui, quel triste instant où ta créature est détruite, elle si précieuse à tes yeux!
    comment notre pays, ce monde en est-il arrivé à tant d’inhumanité!
    Tu recueilles dans ton outre divine cher Père toutes ces larmes qui te parlent.
    Tu essuies les larmes de ces parents, tu apportes consolation par la puissance de ton Esprit si Saint!
    Tu prends cet homme, que tu aimes assurément, dans tes bras.
    Le diable croyait avoir gagné à la croix mais ce fut la plus glorieuse des victoires;
    il fait toujours une oeuvre qui le trompe
    et ceux qui sont manipulés par lui sauront que c’est toi qui est Dieu!
    Tu tiens tout en contrôle et j’ai grande confiance Mon Cher Maître que tu agiras.
    Nous ne comprenons pas tout mais tu fais selon toi,
    nous sommes si limités mais tu es illimité!
    Tout est écrit, rien n’arrive sans que tu le saches!
    je ne suis que ton enfant mais je sais que tu es Souverain Divin Maître de l’Univers, Créateur du ciel, de la terre et de toute humanité.
    si tu sais quand un moineau tombe, à plus forte raison tu connais Vincent.
    Tu es le début et la fin de toutes choses,
    Tu connais le jour de naissance de cet homme et tu en as fixé la fin.
    A ceux qui abrègent toutes vies, ils auront des comptes à te rendre
    mais Père dans ta grâce infinie, fais grâce, pardonne et sauve
    CHER JÉSUS! Aide ton peuple!
    Tu tiens nos mains quand c’est trop dur pour avancer dans ce monde en gardant nos yeux fixés sur toi, cher JÉSUS!

    Sois béni Mon Seigneur! que ta paix soit dans nos cœurs quand tout est chaos dans ce monde.

  5. Patrice   •  

    La responsabilité directe d’Emmanuel Macron dans la tragédie de Vincent Lambert…
    (Source : le Salon Beige)

    Il faut dire clairement que Macron seul porte la responsabilité finale de l’affaire Lambert. Les tribunaux se sont contentés d’autoriser la mise à mort de Vincent Lambert ; ils ne l’ont pas ordonnée. Cette « solution finale » ne serait pas possible si le ministre de la Santé y avait fait obstacle. Or, sous la Ve République, hors cohabitation, le ministre de Santé est aux ordres directs du président de la République. Ainsi, c’est sans nul doute sur son ordre qu’elle s’est pourvue en cassation contre la décision de la Cour d’appel de Paris ordonnant la reprise des soins.

  6. remi25   •  

    Vincent LAMBERT est décédé ce matin. Seigneur, je te remercie de consoler ses proches ainsi que tes enfants qui ont intercédé pour lui. Reçois son esprit en ce jour et aies pitié de nous pour cette assassinat.
    Pardon Seigneur, pardon !

  7. nivred92   •  

    Hélas, on apprend que Vincent Lambert est décédé ce matin à 8h24… La rage nous saisit face à une telle nouvelle ! D’autant plus que 7 établissements spécialisés étaient, depuis longtemps déjà, prêts à l’accueillir.

    A Paris, il existe un établissement pénitentiaire qu’on nomme « prison de la Santé ». C’est dans la cour de cette prison que, jadis, les condamnés à mort étaient guillotinés. Eh bien, il y a une autre « prison de la Santé » (sic !) en France, c’est… l’hôpital de Reims ! Et le bourreau est un certain « docteur » Sanchez, l’exécuteur des hautes œuvres désigné par la clique macronienne pour y accomplir l’infâme besogne à l’encontre de ce malheureux Vincent.

    Seigneur, nous avons honte de ce pays, de cette clique criminelle au pouvoir, de ces « médecins » qui ne valent pas plus que Mengele dans les camps d’extermination nazis. Seigneur, nous avons honte de cette « église » qui, décidément, n’est pas la Tienne et qui n’a strictement rien fait, de par ces instances représentatives (FPF,…), pour contrecarrer ces assassins. J’ai honte de moi pour ne pas avoir suffisamment mesuré l’enjeu spirituel énorme que représentait cette douloureuse affaire.

    Alors Seigneur, pardonne-nous, s’il est encore possible, notre légèreté, notre insouciance, notre j’menfoutisme. Et que Tes jugements, qui seront justes et qui vont s’abattre implacablement, nous trouvent sur nos genoux dans le sac et la cendre.

Laisser un commentaire