Le document musulman qui prouve le lien entre les juifs et le Mont du Temple

Source: Europe.Israël News

Temple-de-Salomon
On ne sait pas comment réagirait l’Unesco si Israël décidait d’utiliser le précieux document tombé entre ses mains. Pour les juifs et pour quiconque a un brin d’honnêteté intellectuelle, le Mont du Temple est depuis trente siècles le lieu central du Judaïsme et du peuple juif. L’endroit vers lequel se sont tournés les coeurs, les prières et les espoirs de retour des juifs du monde entier durant les presque vingt siècles de dispersion. Le rapport d’autres religions à ce site n’étant dû qu’au lien qui le relie aux juifs, lien qui a été adopté par les deux religions-filles du Judaïsme.

Face à la gigantesque tentative de réécriture de l’Histoire entreprise par le mouvement national arabe palestinien, les arguments pourtant évidents apportés par Israël n’ont souvent pas de de prise sur la scène internationale encline par réflexe à adopter le narratif arabe palestinien. Pour preuve les récentes résolutions infames de l’Unesco, référence autoproclamée de la culture mondiale.

Le monde musulman dans son ensemble est persuadé ou en tout cas veut se persuader que le Mont du Temple – Haram Al-Sharif comme ils l’appellent – est un copyright musulman.

Or un document religieux récemment dérobé à l’Université Al-Azhar du Caire mentionne que le Mont du Temple a été aménagé par le roi Salomon fils du roi David.

Ce document a été présenté pour la première fois lors d’un colloque par le Prof. Edy Cohen, orientaliste de renom et président du Forum Kedem pour la Recherche sur le monde arabe. Le document est arrivé clandestinement en Israël par le biais d’une musulmane égyptienne, Nouha Hassid, qui a fui son pays suite au harcèlement dont elle a été l’objet à cause de son amour pour Israël et le peuple juif. Elle a réussi a emmener avec elles des centaines de documents historiques et rares dont celui de l’Université Al-Azhar, plus importante instance de jurisprudence sunnite, et qui confirme l’antériorité juive du Mont du Temple.

Cette affirmation est écrite noire sur blanc dans le cadre d’une ‘hadith (prescription de la loi orale musulmane) et décrit les matériaux utilisés par le roi Salomon et « donnés par D.ieu » pour bâtir le Premier Temple de Jérusalem »!! D.ieu »!!

Rien n’est moins sûr que ce document réussisse à ébranler l’édifice herculéen de la propagande arabo-musulmane. De toute manière, face à l’évidence, il restera toujours le joker classique utilisé par les musulmans en pareil cas: certes, le Temple de Jérusalem a été construit par le roi Salomon, mais ce dernier était musulman !

Comme tout le monde le sait…

©Par Shraga Blum pour Europe-Israel.org

 

Transmis par Giusepe et Françoise

 

À LIRE, POUR COMPRENDRE L’IMPORTANCE DE CETTE RÉVÉLATION: 

 

Le 3 juin 2016 l’occident vendra l’Etat d’Israël, par Victor Pérez

Le droit légitime d’Israël sur Jérusalem est souvent falsifié.

L’Unesco rejette le témoignage de la Bible, «  douteux » , et entérine celui du Coran, «  scientifiquement fiable » , par ALON GILAD

L’Unesco et la négation d’Israël De Jérusalem, Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

  1 Comment

  1. Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

    Envoyé par Joakim:

    Mai 2016 – Coolamnews.com
    http://www.islam-bible-prophecy.com/apocalypse/livre/saint-saints-mosquee-al-aqsa.php

    VIDEO Exclusive du Sanctuaire de YHWH situé dans une grotte sous la mosquée du Mont du Temple. Il y avait des photos, mais jamais encore de vidéo montrant cet endroit situé sous l’esplanade du Mont du Temple à Jérusalem. La grotte située sous le Dôme du Rocher est chargée de connotations juives.

    Selon la méthode répandue dans les textes rabbiniques, également adoptée par Maimonide (Rambam, Lois du Temple), l’Arche a été cachée à la fin de l’époque du Premier Temple dans une “cache profonde et sinueuse”, sous le Saint des Saints, l’emplacement du Rocher en question. Il est à noter que plusieurs salles dans la grotte sont jusqu’à ce jour restées inexplorées. Par le passé, la grotte était deux fois plus grande que celle visible aujourd’hui. Les dimensions ont été réduites avec la construction de la coupole en 691 et l’établissement de la paroi d’amortissement côté sud-est de la grotte, en direction des fondations de l’un des quatre principaux piliers soutenant le dôme.

    Seul le Grand prêtre d’Israël y avait accès, une fois par an, à l’occasion de la fête de Yom Kippour. Le jour le plus saint de l’année, la personne la plus sainte, le Grand Prêtre, pénétrait dans le lieu le plus saint de la terre, le Saint des Saints dans le Sanctuaire, là où il allait prier au nom de tout son peuple et assurer son expiation.

    Tout au long de l’année, le Grand Prêtre revêtait un habit de splendeur pour accomplir ses devoirs, un habit orné d’or, de pierres précieuses et de matériaux les plus raffinés. Mais quand il pénétrait dans le Saint des Saints, le jour de Yom Kippour, il n’était vêtu que de simples habits de lin blanc, sans aucune touche de grandeur ou d’éclat.

    Le Saint des Saints abritait l’Arche d’or qui contenait les Tables de la Loi. Selon la tradition juive, leur spécificité consistait en ce que les Dix Commandements y étaient gravés, contrairement à un rouleau de la Torah où les mots sont écrits à l’encre. Sur les Tables, les paroles de D.ieu faisaient partie intégrante du matériau et n’étaient pas un composant ajouté. En effacer les mots aurait signifié détruire les Tables elles-mêmes.

    Video https://www.youtube.com/watch?v=l5Qj6wRfit4

Laisser un commentaire