Ce Que Le Saint-Esprit Dit Expressément Concernant Les Derniers Jours, par Jacob Prasch

Note MAV: j’avais mis cet article en ligne en 2008. Il avait été écrit des années auparavant; Et pourtant, quelle puissance prophétique ! Bien des noms cités ne diront plus rien aux jeunes Chrétiens, mais tous ceux qui se sont convertis il y a plus de vingt ans les connaissent, au moins en partie. Ils savent combien certains de ces « réveils » qui ont fait accourir des gens du monde entier ont abouti à des naufrages spirituels. Que reste-t-il aujourd’hui de Toronto, Pensacola, des mouvements du « Kingdom Now et autres ? Ils ont infesté toutes les églises de divers faux évangiles, et surtout d’un évangile d’illusions forgé à partir de quelques versets sortis de leur contexte (selon 2Ti 4:3-5), et conduisant à gommer, de fait, la saine doctrine, donc à fabriquer à  la pelle des faux chrétiens, centrés sur leurs propres besoins et leurs « droits », et non centrés sur le désir de mourir à ce monde pour revivre avec Christ et le servir, Lui seul !

ARTICLE DE JACOB PRASH – Lecture – 1 Timothée chapitre 4

Nous savons d’après les évangiles que l’an 2000 AD est passé. L’horloge historique du règne de César Auguste et les différences entre le calendrier lunaire Juif et le solaire Grégorien nous dit que l’an 2000 se situait voilà deux ou quatre ans passés et, pour des raisons théologiques, l’an 2000 – tel que compté par l’occident et qu’importe ce qu’il peut représenter pour les ordinateurs – n’a aucune signification doctrinale quelconque.

Nous savons toutefois que nous sommes plus près du retour de Jésus et cela, évidemment, est le vrai nouveau millénium pour lequel nous devrions être concernés : la venue du règne millénial de Jésus.

De la globalisation de l’économie mondiale, à la reconfédération des nations dans l’Empire Romain et de l’Empire Romain à une Europe fédérale de moins en moins démocratique, à l’ascension de l’œcuménisme, à une foule de facteurs environnementaux;

d’une activité séismique croissante à la pollution thermale, à l’épuration ethnique d’une nation contre une autre, à la quête d’une fausse paix au Moyen Orient, à la séduction de l’Église évangélique, nous voyons de toute évidence : que nous nous rapprochons de Sa venue et que l’Église est de moins en moins prête pour cet événement.

Par la grâce de Dieu, toutefois, nous voyons aussi un reste fidèle se lever et se faire préparer par le Saint-Esprit. Ces derniers ne sont pas enthousiasmés par la séduction post-milléniale des Dominationistes charismatiques et des Reconstructionistes calvinistes mais plutôt par qui règnera avec Christ sur la terre dans le vrai Nouveau Millénium.

Cependant, un aspect important de la préparation des fidèles par Dieu est de les préparer pour ce qui précède le retour de Jésus. A cette fin, nous avons investi beaucoup de temps dans l’enseignement biblique sur des sujets tels que « Une compréhension Judéo-Chrétienne de l’Antichrist »; « L’Histoire future de l’Église »; « Les septs Églises de l’Apocalypse »; « Comme aux jours de Noé »; « Comprendre l’enlèvement »; « Les avertissements du Sermon sur la montagne »; « Daniel et les Macchabées »; « Noël, Channuka et le retour de Christ » et, le printemps prochain, nous planifions une conférence sur le thème « Comprendre la Grande Tribulation ». (Tous ces enseignements sont disponibles en audio et en vidéo).

Une des prophéties les plus claires et des plus importantes dans le Nouveau Testament au sujet de ce qui arrivera avant le retour de Jésus se trouve dans 1 Timothée 4.

Tel qu’indiqué dans « L’Histoire future de l’Église », l’Église du premier siècle – dans certains aspects – préfigure l’Église des derniers temps.

Il est évidemment très possible que nous soyons entrés dans ce dernier siècle. Écoutons Paul.

Mais l’Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s’attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons, par l’hypocrisie de faux docteurs portant la marque de la flétrissure dans leur propre conscience, prescrivant de ne pas se marier, et de s’abstenir d’aliments que Dieu a créés pour qu’ils soient pris avec actions de grâces par ceux qui sont fidèles et qui ont connu la vérité. Car tout ce que Dieu a créé est bon, et rien ne doit être rejeté, pourvu qu’on le prenne avec actions de grâces, parce que tout est sanctifié par la Parole de Dieu et par la prière.

En exposant ces choses aux frères, tu seras un bon ministre de Jésus-Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie. Repousse les contes profanes et absurdes. Exerce-toi à la piété; car l’exercice corporel est utile à peu de choses, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir.

C’est là une parole certaine et entièrement digne d’être reçue. Nous travaillons, en effet, et nous combattons, parce que nous mettons notre espérance dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes, principalement des croyants. Déclare ces choses, et enseigne-les. Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté. Jusqu’à ce que je vienne, applique-toi à la lecture, à l’exhortation, à l’enseignement. Ne néglige pas le don qui est en toi, et qui t’a été donné par prophétie avec l’imposition des mains de l’assemblée des anciens.

Occupe-toi de ces choses, donne-toi tout entier à elles, afin que tes progrès soient évidents pour tous. Veille sur toi-même et sur ton enseignement; persévère dans ces choses, car, en agissant ainsi, tu te sauveras toi-même, et tu sauveras ceux qui t’écoutent. »

Naturellement, ce texte contient l’exhortation et l’instruction apostolique de Paul par le Saint-Esprit à Timothée et afin qu’il puisse en retour les donner aux autres (1 Timothée 4 :6, 11) ce qui veut dire, selon le canon du Nouveau Testament, que cela inclut tous les croyants de tous les temps. Non seulement nous, mais – si nous sommes dans les « derniers jours » – alors là, particulièrement à nous, puisque le contexte est eschatologique, i.e. puisqu’il parle des derniers jours.

La première caractéristique de ce que le Saint-Esprit dit expressément concerne un abandon de la foi.

Le mot grec utilisé est Apostasontai, le temps futur de la forme verbale du mot apostasia, qui veut dire « sortir hors de » et le même mot est employé en 2 Thessaloniciens 2 :3 associé avec l’Antichrist

(Moriel a fréquemment averti que le mouvement œcuménique, la charismanie, l’hyper-pentecôtisme, la théologie libérale et la séduction du mouvement Parole de Foi sont des préludes et un chemin menant à cette rétrogradation collective).

Le même abandon de la foi dont Paul parle, en association avec l’Antichrist dans 2 Thessaloniciens est traité d’une perspective plus pastorale dans son épître à Timothée.

Nous pourrions dire qu’en 2 Thessaloniciens Paul traite de l’apostasie comme telle alors qu’en 1 Timothée il traite des tendances au sein de l’Église qui mènent à ces événements et, en tant que pasteur senior, il recommande avec insistance à Timothée d’alerter les brebis pour leur protection.

Nous bénéficions aujourd’hui de cet avertissement au moyen de l’Écriture et savons ainsi à quoi nous attendre.

Le premier danger ici est de croire que les chrétiens ne peuvent pas apostasier

(c’est un sujet complexe en soi et il est traité en deux parties sur les cassettes audio « Sauvé un jour, sauvé toujours »).

Quelqu’un ne peut pas aban- donner quelque chose dont il ne faisait pas partie.

La Bible nous prévient clairement d’une apostasie générale et la notion que seuls des gens non-sauvés peuvent s’éloigner de quelque chose dont ils n’ont jamais fait partie est

—>linguistiquement,

—>théologiquement

—>et logiquement

absurde.

L’épître aux Hébreux a été écrite aux croyants Juifs en danger d’abandonner la foi et de retourner en arrière, sous la loi, face à la persécution. Il est absurde de suggérer que ceux qui ont reçu la connaissance de la vérité et qui sont maintenant en danger n’ont jamais été de vrais croyants (Hébreux 10 :26).

Le mot ici pour apostasie est parapipto (relié à apostasia) de l’infinitif du verbe apostasier.

Nous pouvons voir un double illogisme. Comment quelqu’un peut-il apostasier de ce que qu’il n’a jamais cru ? De plus, suggérer qu’un incroyant puisse avoir été participant au Saint-Esprit est ridicule. C’est là une théologie de l’évêque libéral Desmond Tutu, qui déclare que les hindous peuvent avoir le Saint-Esprit.

Ce n’est pas la théologie de la Parole de Dieu !

Un tel raisonnement déformé est vraiment insensé.

Au lieu d’approcher un texte objectivement et lui permettre de s’expliquer par son contexte, une personne le redéfinit et en réduit ainsi la signification déjà pourvue afin d’accommoder sa présupposition.

C’est là une fausse prémisse et un raisonnement tordu qui demande des acrobaties d’exégèse pour se soutenir afin de défendre une présupposition qui est contredite par une affirmation explicite du texte.

En d’autres mots, parce qu’une signification directe et sans préjudice d’un texte comme celui d’Hébreux 6 ou Hébreux 10, pris dans son contexte, va à l’encontre de leurs idées préconçues, les gens doivent réduire sa signification directe afin de protéger leurs présuppositions.

Ils réussissent cela en appliquant une déformation d’exégèse qui a du sens seulement si l’on part de leurs idées préconçues.

Toutefois, si nous permettons au texte de parler pour lui-même, leur réduction de la signification du passage devient clairement absurde dans le contexte.

En toute justice, nous devons reconnaître que lorsque Jean Calvin a formulé ce qu’est devenue la doctrine de la persévérance (Sauvé un jour, sauvé toujours), il essayait alors de discréditer l’exploitation hérétique du Catholicisme romain médiéval, qui tenait les gens en captivité en leur proférant le mensonge qu’on ne pouvait avoir l’assurance du salut, ce qui leur facilitait la tâche dans leur vente corrompue d’indulgences et leur permettait de financer leurs programmes de construction de la Renaissance.

Toutefois, la solution à l’erreur, c’est la vérité et non une autre erreur !

Nous sommes, bien sûr, éternellement sécurisés en Christ, en autant que nous exercions notre volonté libre, restaurée à la croix et appropriée par la nouvelle naissance, à demeurer en Christ, en coopération avec la grâce de Dieu.

En reniant que le libre choix perdu à la chute de l’homme a été restauré au Calvaire, le Calvinisme (semblable au Catholicisme romain, mais d’une autre façon) renie la pleine puissance de la croix de Jésus.

Ironiquement, une des plus grandes menaces à la sécurité éternelle du croyant est, en fait, cette fausse idée que les croyants ne peuvent apostasier.

Personne ne peut nous soutirer de la main du Père, mais nous pouvons faire un mauvais usage de notre volonté propre et choisir d’abandonner.


C’est pourquoi 1 Timothée 4 verset 16 nous indique clairement que nous assurons notre salut.

Ce chapitre déclare que ceux qui sont avertis des dangers et qui agissent en conséquence sont ceux qui peuvent assurer leur sécurité, mais pas ceux qui renient le danger.


Des doctrines de démons.

Par le Saint-Esprit, Paul nous dit quelle forme prendra l’apostasie dans les derniers jours et il commence en pointant le fait que des menteurs hypocrites dans l’Église propageront des doctrines de démons afin d’égarer les chrétiens.

Le Saint-Esprit n’inspire pas Paul à mâcher ses mots dans sa description de ces gens. De plus, il ne fait aucun appel pour eux. Ce ne sont pas des personnes sincères et dans l’erreur, mais de mauvaises personnes du genre dont parle Jérémie, à qui Dieu dit de ne pas intercéder en leur faveur (Jérémie 14 :11).

Paul ne met pas non plus le blâme que sur les démons. Les doctrines viennent des démons mais elles sont proclamées par des dirigeants mauvais au sein de l’Église.

La première de ces doctrines est spécifiquement une forme de légalisme appelée nomianisme, qui concerne ici une règle diététique. Il ne s’agit pas de gens qui s’abstiennent de certains aliments pour des raisons culturelles ou de témoignage en tant que choix personnel, mais qui en font une doctrine.

C’est de la Judaïsation (non pas une reconnaissance des origines Judaïques de la foi chrétienne mais un retour à la captivité religieuse).

Ce n’est pas une coïncidence que les Adventistes du Septième Jour, les Mormons, les extrémistes Hyper-Messianiques (et, concernant les jours d’abstinence, les Catholiques) s’engagent dans de telles pratiques démoniaques au point de rendre les gens esclaves à des lois diététiques.

Un des dangers est qu’avec l’émergence du Post-Millénialisme et de la théologie du Dominationisme vient ce qui est connu sous le nom de Kingdom Now (le Royaume Maintenant) –,une eschatologie surréaliste qui combine le Reconstructionisme Réformé – où l’Église prend possession des institutions légales et du gouvernement et qu’elle établit le Royaume Divin avant le retour de Jésus, (d’après les modèles de Calvin, Knox, Zwingli et les Puritains) avec le charismatique, et qui suggère que la terre sera restaurée à sa forme initiale avant la chute.

En Angleterre, durant l’expérience de Toronto, une assemblée anglicane (qui suit encore les prophètes de Kansas City) a été dénoncée à la télévision pour ses fameux services alternatifs où les gens étaient à moitié nus, se basant évidemment sur la nudité d’Adam et Eve.

Puisque l’homme semble être herbivore et non carnivore avant la chute, une interdiction chrétienne de consommer de la viande pourrait accompagner cette même notion…

Avec l’afflux de la philosophie du Nouvel Age dans les cercles évangéliques via le mouvement Vineyard et des écrivains tels que Clark Pinnock, William De Artega, Patrick Dixon et Yongee Cho, des chrétiens sauvés deviennent prédisposés à toutes sortes d’influences du Nouvel Age.

Ce n’est probablement pas une coïncidence que dans certains quartiers des États-Unis, des idées de la médecine holistique et du végétarisme perçus comme un chemin à une spiritualité plus élevée soient déjà remballées en jargon évangélique pour être consommées par les croyants naïfs et ignorants de la saine doctrine.

Paul ensuite parle du célibat obligatoire, une doctrine de démons qui demeure une doctrine primordiale aux yeux du clergé de Rome. Ainsi, en reniant l’expression naturelle du mariage, nous voyons finalement aujourd’hui exposées les plaies de l’homosexualité et de la pédophilie de ce clergé, aussi bien qu’une avalanche de formes conventionnelles d’adultère et de fornication.

Des couvents de prostituées des années noires et de la Renaissance (ces couvents étaient simplement une continuité, sous les auspices de la papauté, de ce qu’avaient été précédemment les bordels religieux des vierges vestales de la Rome païenne et des temps de la prostitution de la Grèce antique) aux scandales plus récents qui ont littéralement aidé au rabaissement du gouvernement Irlandais il y a quelques années à cause de leur dissimulation des viols d’enfants perpétrés par le clergé Catholique romain, nous voyons les résultats d’une telle doctrine démoniaque.

Lorsque ce qui est naturel et moral est défendu, ce qui est contre-nature et immoral se fraie un passage.

(1 Corinthiens 7 :9)

On trouve les origines de cette doctrine démoniaque chez Augustin de Hippo, qui a amené les influences du Manichéisme – une secte gnostique dualiste dont il était membre avant sa conversion à la chrétienté, sous le tutorat de son mentor doctrinalement dérangé, Ambroise de Milan.

Les Manichéens ont la perception gnostique que tout ce qui est physique est mauvais, parce que c’est le domaine d’un dieu moins important. Il s’ensuit qu’Augustin a adopté cette ligne de pensée et l’a introduite dans la chrétienté en disant :

« La seule bonne chose concernant le mariage, c’est d’avoir des enfants qui seront célibataires ».

Bien qu’Augustin ait bien agi en réfutant l’hérésie de Pélage, qui reniait le péché orignel, la violence perpétrée au nom de Christ, durant des siècles, (incluant les croisades et les inquisitions) remonte à l’influence séminale d’Augustin, qui maintenait que l’Église peut user de violence pour convertir les gens.

C’est également Augustin qui est largement responsable de la dissémination de doctrines erronées telles que le Post-Millénialisme (qui est la base de la théologie de la Reconstruction et du Royaume Maintenant) qui d’ailleurs s’écarte de l’Église apostolique.

C’est aussi Augustin qui a essentiellement réécrit la chrétienté, en faisant d’elle une religion Platonique et qui a développé les notions d’Église visible/invisible, qui ont fourni une fausse base doctrinale à Constantin, ayant fait de la chrétienté la religion de l’Empire Romain.

Tragiquement, (tel que discuté dans notre cassette (Ce que les Réformateurs ont Oublié) lors de son positionnement pour réformer l’Église, Jean Calvin s’est reféré à Augustin au lieu de retourner à la Bible – comme les Anabaptistes l’ont fait.

Conséquemment, Calvin finit avec un mélange de vérité et d’erreur dans sa théologie doctrinale.

Il est ironique que le Catholicisme romain et le Protestantisme réformé proviennent tous deux d’Augustin, chacun mettant l’emphase sur des aspects différents des mêmes croyances doctrinales de cet homme et en partageant d’autres.

Toutefois, ils étaient en désaccord sur le célibat et les Réformateurs se sont opposés, avec raison, à cette doctrine démoniaque.

Cependant, le Saint-Esprit dit expressément que cette doctrine démoniaque sera également en évidence dans les derniers jours.

En Amérique, l’église sectaire The Church of Bible Understanding, dirigée par Stuart Trail (qui est issue du Mouvement pour Jésus et qui, à l’instar de Enfants de Dieu a tourné en secte démoniaque) est remarquée à cause de son groupe – supposément évangélique – qui détient vraiment une politique de célibat. Les penchants anti-matrimoniaux de Bill Gothard dans ses séminaires pour la jeunesse sont aussi dérangeants.

Potentiellement, les conséquences des prédispositions de Gothard peuvent être dévastatrices. Il décourage le mariage avant 30 ans, ce qui est un âge où débute les dangers d’une première grossesse. Gothard n’est pas médicalement ni théologiquement qualifié. Il n’est pas surprenant qu’un scandale sexuel impliquant le frère de Gothard et le personnel ait ébranlé l’organisation située en Illinios.

Malgré cela, plusieurs pasteurs persistent à envoyer leurs groupes de jeunesse aux séminaires de Gothard.

Ce qui est davantage affligeant, est l’accommodation du Catholicisme romain et l’acceptation de le voir comme chrétien malgré ses doctrines démoniaques, par des théologiens qui se disent évangéliques tels que Norman Geisler (qui est un partisan de l’hérésie Aristolienne de Thomas d’Aquin et qui de plus est associé à l’Université Catholique Romaine Loyola) et le théologien Réformiste calvin J.I. Packer – qui s’est joint à Chuck Colson, Pat Robertson et Bill Bright pour signer « Les Évangéliques et les Catholiques Ensemble » et que ce document inclus le renoncement à évangéliser les Catholiques.

Ce compromis avec Rome n’est pas seulement un compromis avec un autre évangile (Galates 1 :8) mais également un compromis avec les doctrines de Rome, incluant celle du célibat. Une doctrine de démons !

De la bonne nourriture, et non des fables.

Au verset 6, dans un jeu de mots, Paul fait le contraste entre les fausses doctrines qui interdisent des aliments comme étant une « mauvaise nourriture » et la saine doctrine qui est de la « bonne nourriture » ou entraphomenos, qui veut dire « être nourri ».

Il va plus loin dans sa comparaison en appelant les fausses doctrines des contes profanes et absurdes, ou en grec muthos, d’où nous tirons le mot « mythe ».

Dans la plupart des versions bibliques anglaises, il est écrit :

« mais refuse les fables absurdes et profanes des vieilles femmes »

ce qui est mal traduit, à mon avis.

Le terme grec utilisé n’est pas « absurde » mais bebelous, dont la traduction plus appropriée serait « quelque chose qui profane ».

Je ne sais pas si des commentateurs sont d’accord avec moi, mais je ne perçois pas la description de Paul (« de vieilles femmes ») comme de la mysoginie,

mais plutôt comme une allusion aux sorcières grecquesqui conjuraient des révélations mystiques lors de transes, avec l’aide de potions ou de plantes hallucinogènes.

(Apocalypse 21 :8 et 22 :15)

De telles doctrines mythiques qui profanent courent vraiment les rues aujourd’hui au sein de la charismanie populaire (et non « charismatique biblique »). Donc, à partir de fables telles que le Manichéisme d’Augustin (une croyance mythique dualiste disant que le sexe est indésirable parce qu’il est un acte physique et que le physique est naturellement mauvais – ce que le Logos incarné dans Jean chapitre 1 contredit – émergent deux choses.

La première est des doctrines démoniaques (dans le cas présent, le célibat obligatoire) et deuxièmement les « menteurs » (faux docteurs) comme Paul les appellent, qui propagent de telles doctrines démoniaques.

Au verset 2, Paul appelle ces menteurs, en grec, pseudologon, qui veut dire « faux Logos » ou plus précisément une contrefaçon démoniaque du logos authentique incarné – le Seigneur Jésus qui Se manifeste dans la chair, par le Saint-Esprit, et dans la Parole Vivante de l’Écriture.

Se rappelant que le thème de 2 Thessaloniciens 2 et 1 Timothée 4 est le même – l’apostasie des derniers jours – nous retrouvons dans les deux épîtres la relation entre l’Antichrist qui vient et l’apostasie qui vient.

En 2 Thessaloniciens, il est l’homme de perdition, un faux Christ.

Le terme grec veut littéralement dire « à la place de Christ », qui caractérise les derniers temps de l’apostasie.

Dans 1 Timothée 4 nous avons le terme pseudologon qui, encore, caractérise la même période.

Alors, en 1 Timothée 4, au lieu du vrai Logos manifesté dans la chair, le faux logos dit que la chair est mauvaise (ce qui est une caractéristique antichrist dans 1 Jean 4 :1-3).

Au lieu du vrai Logos révélé par la personne du Saint-Esprit, le faux logos est révélé par un démon.

Au lieu du vrai Logos révélé dans une Parole vivante, le faux logos est révélé par des fables superstitieuses (telles les plombages en or).

Et, au lieu que le vrai Logos soit prêché par des serviteurs fidèles du Seigneur, tels que Paul et Timothée, le faux logos est prêché par des rétrogrades menteurs.

Tout ceci finit en impiété et en blasphèmes.

Tel que décrit dans la Parole de Dieu, nous voyons aujourd’hui ce chaos ridicule, dont la fin ultime ne sera rien d’autre que l’apostasie totale, expressément annoncée ici par le Saint-Esprit Lui-même, via Paul à Timothée, et à nous.

Le Sauveur de tous les hommes.

À partir d’ici, Paul continue avec une liste d’exhortations personnelles et de recommandations à Timothée, incluant un encouragement semblable à l’exhortation du Seigneur à Jérémie, de ne pas se sentir inadéquat parce qu’il est jeune.

Dieu mesure l’âge selon depuis le temps que nous Le connaissons et en termes de maturité spirituelle, non selon les notions abjectes de maturité du monde, ni seulement selon l’âge physique.

Une bonne partie de cette exhortation aux versets 8-12 peut tout aussi bien s’appliquer à plusieurs chrétiens sincères aujourd’hui, mais au verset 10, Paul révèle que

« Dieu est le Sauveur de tous les hommes, principalement des croyants ».

Ceci est un énoncé christologique sur Jésus et un énoncé sotériologique concernant le salut, où le Saint-Esprit inspire Paul à réfuter deux erreurs doctrinales importantes que le Seigneur, dans Son omniscience, savait qu’elles émergeraient après le temps des apôtres.

La première est de renier que le Sauveur (Jésus) est Dieu et la deuxième est l’erreur de Calvin, qui croit que Jésus n’est pas mort pour les péchés du monde, comme l’enseigne la Bible, mais seulement pour les élus.

Dans cette même épître, le Saint-Esprit déclare par Paul que

« Dieu désire que tous les hommes soient sauvés » (1 Timothée 2 :4).

Comme Pierre l’écrit :

« Le Seigneur veut qu’aucun périsse, mais que tous parviennent à la repentance. » (2 Pierre 3 :9)

Dieu est éternel et, par définition, vit hors du temps; c’est pourquoi le passé, le présent et les choses futures coexistent dans le livre de l’Apocalypse.

Par conséquent, concernant l’éternité – où le temps n’existe pas – le nombre des sauvés est fixé dès avant la fondation du monde mais, concernant l’incarnation, Dieu est entré dans le temps pour apporter le salut à tous ceux qui répondraient à Sa grâce imméritée.

Donc, en relation avec la sphère du temps, le Seigneur déclare qu’Il ne prend pas plaisir à la condition du méchant mais qu’Il préfère qu’il se repente (Ézéchiel 18 :3)

Citant Joël, Pierre dit

« quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. » (Actes 2 :21)

Le Saint-Esprit savait que la séduction et les fausses doctrines – qui renient les merveilleuses vérités du Dieu juste et aimant – infiltreraient un jour Son Église.

Des erreurs réformées de la compréhension de la souveraineté et de l’élection ont continuellement amené le chaos dans l’histoire de l’Église.

Nous devons mentionner que tous les calvinistes ne sont pas aussi extrémistes ou hérétiques au point d’enlever le verset 10 et dire que « Jésus n’est pas le Sauveur de tous les hommes, particulièrement des croyants. »

Seul l’hyper calvinisme tient à une telle particularité non-biblique, disant que Dieu a créé certaines personnes pour qu’elles brûlent éternellement en enfer, alors que la Parole de Dieu déclare qu’Il désire que tous se repentent.

Un coup d’œil au commentaire de Calvin sur De Clementia de Seneca, démontre que la racine herméneutique de l’exégèse Réformée provient de l’humanisme et non de l’Écriture.

Un examen du Post-Millénialisme calviniste, Erastianisme (une église d’état) et le baptême d’enfants, révèle que sa doctrine de l’Église provient du Catholicisme romain.

Une fouille des Écritures pour trouver un seul verset qui soutienne la théologie de l’Alliance Réformée des calvinistes – qui dit que Dieu n’a fait que deux alliances : une avec Adam et l’autre avec Abraham (d’où provient la Théologie de Remplacement) démontre qu’un tel passage n’existe pas.

Mais, par-dessus tout, la mauvaise compréhension des calvinistes au sujet de la prédestination a une racine philosophique commune avec le fatalisme du Inja Allah de l’Islam et non de la chrétienté biblique.

1 Timothée 4 réfute l’erreur hyper calviniste de « l’expiation limitée » qui restreint la pleine provision du sang de Jésus pour sauver quiconque croit.

Il est vrai que le Seigneur choisit ceux qu’Il sait, de toute éternité, qui répondront à Son appel et nous ne pouvons nous sauver nous-mêmes ni répondre à Sa grâce sans qu’Il nous vivifie.

Mais Dieu ne crée personne pour l’enfer.

L’enfer a été créé pour Satan et ses anges, non pour l’homme (Matthieu 25 :41).

Il est un Dieu d’amour, qui veut et qui désire sauver chacun.

Bien que tous ne Le recevront pas, et Dieu sait d’avance qui Le recevra ou pas, « Jésus est Dieu et le Sauveur de tous les hommes, particulièrement des croyants. »

Nous croyons, soit l’apôtre Paul, soit Jean Calvin.

L’équilibre divin : l’attention à la Parole de Dieu et ne pas négliger le don.

Au verset 13, Paul émet l’avertissement de s’appliquer à la lecture des Écritures, à l’exhortation et à l’enseignement. John Wesley s’est parfois lamenté du fait que le Méthodisme était en déclin à cause de sa négligence à cet égard. Il en est ainsi pour tout mouvement ou dénomination qui les ignore.

Aujourd’hui, nous sommes témoins de la ruine de l’Église Unie Réformée, du Méthodisme, d’une grande partie de l’Église Presbytérienne et de l’Église d’Angleterre, dont les dernières statistiques indiquent une baisse de 36,000 participants à l’assemblée.

Ceci prouve que des cours tels que Alpha n’ont jamais eu d’impact significatif.

La croissance se voit plutôt parmi les religions orientales, le néo-paganisme et les sectes.

Sous le leadership de Bernard Green et Douglas MacBaine, on voit également un déclin dans leur itinéraire oécuménique – loin de la Bible – par l’Union Baptiste alors que le déclin phénoménal des Assemblées de Dieu se voit dans le nombre de gens qui assistent aux conférences et que des églises se séparent d’elles.

Les nombreux scandales moraux d’Elim mentionnés dans la presse en Angleterre et en Nouvelle Zélande peuvent tous être attribués directement ou indirectement à l’éloignement de l’emphase mise par Paul dans l’Écriture.

Heureusement, les Églises Évangéliques Indépendantes n’ont pas fait de démarches majeures en ce qui concerne s’éloigner de la base biblique et devraient probablement être considérées comme les vrais Baptistes.

Aussi, les églises Calvary Chapel, Light and Life Mission et d’autres mouvements pentecôtistes plus conservateurs sont utilisés par le Seigneur pour remplacer le déclin des églises pentecôtistes d’hier. Bien qu’il y ait de claires indications d’espoir, le portrait global n’est pas joyeux et le calibre d’enseignement biblique parmi les Frères n’est qu’un ombrage de ce qu’il a déjà été.

Il est digne de mentionner que l’application à la lecture des Écritures soit la première chose écrite par Paul.

Dans l’Église du premier siècle, il y avait peu de textes et la congrégation se fiait donc à ce qu’on lui lise les Écritures.

Mais aujourd’hui, il est étonnant de voir combien de gens viennent à l’assemblée sans Bible et écoutent une prédication sans même lire le texte pour eux-mêmes.

La foi vient en entendant la Parole de Dieu mais l’emphase mise par Paul est de prendre soin de la lire.

Maintenant, au lieu qu’un texte soit lu et exposé, seuls quelques versets sont sortis hors contexte par un pseudo-prédicateur, pour motiver les gens avec des anecdotes qui sont souvent centrées sur eux-mêmes.

J’ai un jour passé une heure et demie de mon temps dans une assemblée en Australie, à écouter Col Stringer. Il a pris deux versets hors contexte sur le sujet « la joie du Seigneur est notre force » et « l’homme sage contrôle son esprit. ». Il s’est amusé à parler d’anecdotes colorées. Pendant tout son discours, il n’a pas mentionné le nom de Jésus une seule fois. Il a mis l’emphase sur la joie au lieu du Seigneur, tel que le contexte le décrit.

Ceci est de la psychologie pop babylonienne, là où « se sentir bien » se mascarade en doctrine chrétienne.

Le pire, c’est que cette réunion devait venir en aide aux hommes chrétiens pour qu’ils soient de meilleurs leaders au sein de leur famille.

Avec un tel non-sens, qui ne peut rien apporter dans un temps de crise, je ne peux m’empêcher de penser à ce qui peut arriver à ces pauvres familles si (que Dieu les en protège!) une vraie tragédie venait à les frapper. C’est pourquoi Dieu dit :

« Mes frères, qu’il n’y en ait pas parmi vous beaucoup qui enseignent, car nous encourrons un jugement plus sévère. » (Jacques 3 :1)

Ce ne serait pas juste de mentionner seulement le nom de Col Stringer.

Son approche est simplement typique de toute la folie populaire qui se fait passer pour de l’en- seignement biblique aujourd’hui.

Le plus pénible de tout ceci est la triste réalité que dans leur ignorance, ceux qui les écoutent reçoivent leurs messages sans penser. C’est pourquoi Paul dit qu’un texte doit premièrement être lu. Ceci établi le bon contexte et le co-texte.

Deuxièmement, Paul commande que le texte soit utilisé en exhortation.

Comme Watchman Nee l’a bien dit, il y a une différence entre une vraie connaissance et de la simple information.

La Bible ne nous a pas été donnée pour accroître notre connaissance, pour avoir de la connaissance, mais pour changer nos vies.

Paul emploie le terme grec paraklesio qui veut dire implorer, comme un exhortation en vue de réconforter, et ce mot est directement relié au terme grec parakletos – un titre descriptif du Saint-Esprit, Qui vient à nos côtés en tant que Consolateur – mais Son moyen principal pour le faire est par la Parole révélée.

« L’Esprit » et la « Vérité » sont mutuellement dépendants et non mutuellement exclusifs. Le Saint-Esprit œuvre seulement selon la Bible qu’Il a inspirée.

Ceci nous amène à la troisième exhortation de Paul – « enseigner » – en grec didasklia dont l’usage du Nouveau Testament est d’expliquer la doctrine. Ce mot vient directement du mot grec didaskein qui veut dire doctrine.

Bibliquement, bien qu’un faux enseignant tel que Paul Crouch dénonce ouvertement la doctrine biblique comme étant « de l’excrément », le Saint-Esprit, quant à Lui, appelle la doctrine biblique « l’enseignement de Jésus ».

Selon la Parole de Dieu, le fait de rejeter les enseignements de Jésus comme des excréments revient à rejeter Jésus Lui-même.

Dans le contexte, le rôle de réconfort et d’exhortation du Saint-Esprit est basé premièrement sur les Écritures; toutefois, exhorter sans la saine doctrine n’est pas du tout de l’exhortation mais revient plutôt à induire en erreur et tromper!

C’est seulement après avoir mis l’emphase sur l’application à la lecture des Écritures et ses doctrines que Paul exhorte Timothée à ne pas négliger le don qu’il a reçu par prophétie.

Ici, le mot don, en grec, est charismatos, une grâce donnée par l’entremise d’un individu dans le Corps, pour l’équiper pour le ministère, et dans le cas présent il est associé avec un charismata dans la forme d’un ministère prophétique.

À moins qu’une solide base doctrinale soit en place, là où de tels dons sont exercés en accord avec les Écritures, le résultat ne sera pas le charismata biblique, mais la charismanie non biblique.

Tout comme les dons ministériels, les dons charismatiques nous équipent pour accomplir notre appel (1 Corinthiens 12 :4-5) et sont comparés par Jésus aux talents, pour lesquels nous seront jugés selon la façon dont nous les aurons investi en Son nom. (Matthieu 25 :14-26).

Le diable utilise la charismanie afin de discréditer les dons, dans le but que les autres ne désirent pas en avoir et, par le fait même, qu’ils ne soient pas préparés pour la bataille (1 Corinthiens 14 :23). Le diable l’utilise aussi afin que les non-sauvés pensent que nous sommes des fous.

C’est également pourquoi Satan emploie des hommes tels que Peter Glover, pour condamner les dons et ceux qui en font usage. Romains chapître 11 traite des buts prophétiques de Dieu pour les Juifs alors que le chapître 12 commence avec l’enseignement de Paul sur une combinaison des dons charismatiques et ministériels.

La raison pour laquelle Paul relie les dons et l’appel dans Romains 11 :29 est parce que l’erreur doctrinale disant que Dieu n’accorde plus de dons et celle où Dieu en a fini avec les Juifs sont deux aspects d’une même erreur.

Dans 1 Corinthiens 14 :23 Paul appelle idiotai (idiots) ceux qui ne sont pas instruits dans les dons charismatiques.

Dans 1 Corinthiens 13, les dons demeurent jusqu’à ce que ce qui est « parfait » vienne – ce qui, dans le contexte de l’épître – est parousia ou le retour de Jésus, et non le canon du Nouveau Testament.

Au début de 1 Corinthiens 7 :8 (1Co 13:8?) la charismatai (les dons charismatiques) demeurent jusqu’au retour de Jésus. En regardant le texte dans son contexte et à la lumière de son co-texte, il est « idiot » de dire le contraire.

Les Peter Glover et Col Stringer de l’Église contemporaine divorcent le texte du contexte. La charismanie et la cessation des dons sont toutes deux des croyances que Paul appelle des « idioties ».

La conclusion

Paul fait le point en soulignant l’importance de ces vérités au verset 15, implorant Timothée de se donner tout entier à elles, les enseignant, par amour, à « tous » (sauvés et non-sauvés) comme un témoignage pour les perdus mais aussi comme un exemple de son ministère à l’Église (incluant ceux qui le méprisent). Paul termine sa lettre à Timothée en l’exhortant à prendre garde à lui-même et à son enseignement.

Il n’est pas suffisant d’avoir la bonne doctrine si notre conduite est différente.

Le prédicateur baptiste d’Angleterre et membre de l’Alliance Évangélique, Roy Clements, était un bon dispensateur des Écritures mais il a été mis à découvert lorsqu’il a récemment abandonné son église, sa femme et leurs enfants pour un amoureux homosexuel.

Certains suggèrent que si la vie de quelqu’un est en règle, nous devrions ignorer leurs erreurs doctrinales. Toutefois, l’Esprit de Dieu, par Paul, dit le contraire. Une doctrine erronée amène un comportement erroné.

Si notre conduite et notre doctrine demeurent saines, nous n’avons pas besoin de craindre l’apostasie dont nous parle le Saint-Esprit mais, tel que mentionné au verset 16, nous assurerons notre salut et celui de ceux qui nous écoutent.

  34Comments

  1. François Grenier   •  

    C’est un bonne bouffée d’oxygène, ce texte !

    Juste une erreur (de transcription) peut-être.
    1 Corinthiens 7 :8 est mentionné en relation avec les dons du Saint Esprit. Or, si on lit ce verset, on s’aperçoit qu’il parle de ceux qui ne sont pas mariés et des veuves… ???

    Michelle : Ce doit être 1Co 12:8…Je vais essayer de retrouver !…Plus tard: compte tenu du contexte, je pense qu’il doit s’agir de 1Co 13;8

  2. e.ballandras   •  

    Concernant la nouvelle vague new-age et la théorie du "Kingdom come", on peut avoir quelques exemples de ce qui en résultera ici :

    http://www.blogdei.com/pauletbar...

    Franchement, face à la légèreté de certains prédicateurs qui ne prennent plus le temps de lire leur Bible et de la méditer pour rester sur leur garde, y’a de quoi avoir peur…

  3. Fred (l'autre Fred)   •  

    Salutations,

    Merci pour ce texte, ça répond à certaines de mes questions. Notamment sur la doctrine Calviniste.

  4. Mestchersky Boris   •  

    Merci pour ce texte, expplicite et courageux quand à la dénonciation de l’Apostasie.

    Elle commence par le peuple de D.ieu, qui se détourne de la Vérité, qu’est la Parole de D.ieu, la Bible !

    Dans parole vivante, une version du Nouveau-Testament en Francais courant, il est dit:- afin qu’ils ne soient pas éloignés, au lieu de dire : – afin qu’ils ne périssent pas.

    Comment peuvent-ils savoir qu’ils sont encore plus éloignés de D.ieu qu’il ne le sont déjà, puisqu’il n’y a pas d’Urgence ?

    A fin qu’ils ne périssent point, sous-entend un danger et une urgence !

    Ces hommes qui ce sont associés pour concocter cette version son coupable d’hérèsie et déforment sciament les paroles, pour endormir ceux et celles qui croient, pour les ammener là, où est déjà la multitude,dans les ténébres et ses oeuvres infructueuses.

    -Nous devons revenir de nos mauvaises voies !
    -nous avons besoin de nous souvenir, d’où nous sommes sortis !

    Aie pitié de nous Seigneur !

    Fraternellement en Christ-Jésus notre Sauveur et Maître,

    Boris Mestchersky

  5. magnin roland   •  

    Tu as raison Boris,
    lorsque tu dis:
    " Seigneur aie pitié de NOUS. "
    Mais pour ma part, je dis,
    aie pitié de m o i,,
    car,
    je ne fais pas le bien que je voudrai, et je fais le mal
    que je ne voudrai pas.
    Mais G R A C E a Dieu,,

    ——-la Loi de l Esprit de VIE
    en Jésus Christ,
    m a AFFRANCHI
    de ——la L O I du peché—–
    et de la mort.—————-

  6. diane   •  

    Il m est venu dans mon coeur, que nous pouvons peut-etre parfois confondre, la marche dans la sanctification a laquelle tous les croyants sont appelés pour demeurer en communion avec le Seigneur si nous voulons porter du fruit .Si nous ne RESTONS PAS ATTACHÉS AU CEP,IL EST IMPOSSIBLE DE PORTER DU FRUIT.LE SEIGNEUR,NOUS RAPPELLE DANS SA PAROLE,QUE NOUS NE POUVONS RIEN FAIRE SANS LUI.IL NOUS DEMANDE DE MARCHER PAR LE ST-ESPRIT ET NON PAR LA CHAIR,SI NOUS MARCHONS PAR LE ST-ESPRIT NOUS N ACCOMPLIRONS PAS LES DESIRS DE LA CHAIR.NOUS SOMMES MORTS AU PÉCHÉ ET VIVANT POUR DIEU.IL y a des chrétiens charnels,et des chretiens spirituels.Nous pouvons marcher par la chair ou par l Esprit.

    Si nous pratiquons le péché,nous coupons notre communion avec le Seigneur,et si nous rétogradons,notre relation avec Dieu est rompue,et il n y a que souffrance et tourments pour celui qui délaisse le Seigneur.La grace de Dieu est toujours disponible pour celui qui se repent et revient au Seigneur La communion est restaurée,la relation revient,et la marche continue.

    Pour ce qui est du salut,dans Ephésiens;2,8.

    CAR C EST PAR LA GRACE QUE VOUS ETES SAUVES,PAR LE MOYEN DE LA FOI.ET CELA NE VIENT PAS DE VOUS,C EST LE DON DE DIEU.

    ROMAINS 5;ETANT DONC JUSTIFIÉS PAR LA FOI,NOUS AVONS LA PAIX AVEC DIEU PAR NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST.

    CECI ÉTANT DIT ;NOUS NE SOMMES PLUS SOUS LA LOI, MAIS SOUS LA GRACE.IL NE FAUT PAS PRENDRE LA GRÂCE POUR UNE LICENCE AU PÉCHÉ,CAR LA GRÂCE NOUS ENSEIGNE A RENONCER A L INIQUITÉ.

    Je termine avec ce pasage dans 2 Pierre,3,11.

    Puisque donc toutes ces choses doivent se dissoudre,quelles ne doivent pas etre la sainteté de votre conduite et votre piété.tandis que vous attendez et hatez l avenement du jour de Dieu, A CAUSE DUQUEL LES CIEUX ENFLAMMÉS,SE DISSOUDRONT ET LES ELÉMENTS EMBRASES SE FONDRONT.MAIS NOUS ATTENDONS,SELON SA PROMESSE,DE NOUVEAUX CIEUX ET UNE NOUVELLE TERRE,OU LA JUSTICE HABITERA.

    RÉJOUISSONS-NOUS CAR BIENTOT JESUS REVIENT,ET VEILLONS ET PRIONS,SOYONS PRETS POUR SON RETOUR.SOYEZ TOUS BÉNIS.DIANE

    Michelle: Très bien résumé. Merci Diane !

  7. diane   •  

    Bonjour,
    Ce que j’ai voulu communiquer par mon commentaire précédent, c est que nous pouvons confondre le salut qui est un don gratuit qui vient de Dieu, et la marche d un chrétien né de nouveau.

    « CAR C EST PAR LA GRACE QUE VOUS ETES SAUVÉS PAR LE MOYEN DE LA FOI. ET CELA NE VIENT PAS DE VOUS, C’ EST LE DON DE DIEU. CE N’ EST PAS PAR LES OEUVRES AFIN QUE PERSONNE NE SE GLORIFIE. »

    Donc, c’ est par la grâce, que veut dire le mot grace?
    GRACE VEUT DIRE UNE FAVEUR IMMÉRITÉE, DONC LE SALUT NE SE MÉRITE PAS ET NE SE GAGNE PAS. EST-CE QUE L ON PEUT PERDRE CE QUE L ON N A PAS MÉRITÉ? C EST LE DON DE DIEU,C EST UN DON DE DIEU,
    NOUS N AVONS PAS A PAYER, CELA NE VIENT PAS DE VOUS. POURQUOI? afin que personne ne se glorifie.

    Les catholiques espèrent qu’ils seront sauvés, qu’ ils sont d’assez bonnes personnes pour aller au ciel.
    Quand nous disons que nous pouvons perdre notre salut, cela veut-il dire que nous espérons restés sauvés? DONC NOUS ESPÉRONS ETRE ASSEZ SANCTIFIÉS POUR ETRE SAUVÉS.

    JE SAIS QU IL Y DES PASSAGES DANS LA PAROLE QUI NOUS DEMANDENT D’ OBÉIR ET DE SE SANCTIFIER, JE SUIS TRES D ‘ ACCORD AVEC LA PAROLE DE DIEU, ET D AILLEURS, DANS DEUX AUTRES COMMENTAIRES, JE NOUS Y ENCOURAGE TOUS.
    LA BÉNÉDICTION EST POUR CEUX QUI MARCHENT EN COMMUNION AVEC LE SEIGNEUR, QUI MARCHENT DANS LA SANCTIFICATION. LORSQUE QUELQU UN RÉTROGRADE, IL N’ A PLUS SA COMMUNION AVEC DIEU, JE CROIS QUE CELA DOIT ETRE TERRIBLE, LE TOURMENT ET LA SOUFFRANCE SÉPARÉ DE DIEU A CAUSE DU PÉCHÉ.

    DONC IL Y A LE SALUT PAR LA FOI, LA COMMUNION ENTRETENUE EN CONFESSANT NOS PÉCHÉS, ET LA MARCHE OUI NOTRE MARCHE DANS LE SEIGNEUR, EN GARDANT SA PAROLE, EN MARCHANT OUI DANS L OBÉISSANCE, EN MARCHANT EN PERSÉVÉRANT, MAIS LE SALUT EST UNE GRACE ET C EST GRATUIT,C EST L OEUVRE DU SEIGNEUR.

    NOUS SOMMES GRATUITEMENT JUSTIFIÉS PAR LE SANG DE JESUS. QUI SOMMES-NOUS EN JESUS-CHRIST?
    la bible dit que nous sommes pardonnés de tout, tout ,tout nos péchés.

    LE PRÉCIEUX SANG DE JESUS A ÉTÉ VERSÉ EN RANCON POUR TOUT NOS PÉCHÉS, il nous a lavés, purifiés, pardonnés, justifiés et sanctifiés.
    C EST LUI NOTRE JUSTICE, C’ EST LUI NOTRE JUTIFICATION. JE SUIS SAUVÉE NON PAR MA JUSTICE PROPRE, MAIS PAR LA JUSTICE DE DIEU, C’ EST LUI QUI M A RENDUE JUSTE UNE FOIS POUR TOUTE PAR L EXPIATION DE MES PÉCHÉS ACCOMPLIE, PAR JESUS MON SAUVEUR A LA CROIX, SA MORT ET SA RÉSURRECTION EST SATISFAISANTE.
    JE PEUX VOUS DONNER DES RÉFÉRENCES POUR ATTESTER CE QUE JE VOUS PARTAGE. JE SAIS QUE VOUS ETES CONTRE L’ ENSEIGNEMENT DU SALUT QUI NE PEUT SE PERDRE, ET AVEC TOUT LE RESPECT QUE J ‘AI POUR VOUS, MICHELLE, JE ME SUIS PERMISE DE PARTAGER QUAND MEME MA POSITION .
    AUSSI EN PARLANT DE POSITION, DANS EPHÉSIENS 2;5,6 NOUS QUI ÉTIONS MORTS PAR NOS OFFENSES, NOUS A RENDUS A LA VIE AVEC CHRIST (C’ EST PAR GRACE QUE VOUS ETES SAUVÉS)ET VOICI NOTRE POSITION EN JESUS; IL NOUS A RESSUSCITÉS ENSEMBLE, ET NOUS A FAIT ASSEOIR ENSEMBLE DANS LES LIEUX CÉLESTES, EN JESUS-CHRIST. C EST DÉJA FAIT. EN LUI NOUS SOMMES PARFAITS, EN LUI NOUS SOMMES JUSTIFIÉS, EN LUI NOUS SOMMES SAINTS,J AI BIEN DIT EN LUI,ET C EST LA PAROLE DE DIEU QUI LE DIT.NOUS AVONS ÉTÉS BAPTISÉS DANS SA MORT ET NOUS SOMMES RESSUSCITÉS AVEC LUI.

    JE TERMINE AVEC CE VERSET. HÉBREUX 10,10-19. C EST EN VERTU DE CETTE VOLONTÉ QUE NOUS SOMMES SANCTIFIÉS, PAR L OFFRANDE DU CORPS DE JESUS-CHRIST UNE FOIS POUR TOUTES.

    V,14 CAR C EST PAR UNE SEULE OFFRANDE, IL A AMENÉ A LA PERFECTION POUR TOUJOURS CEUX QUI SONT SANCTIFIÉS.15 C EST CE QUE LE SAINT-ESPRIT NOUS ATTESTE ; CAR APRES AVOIR DIT VERSETS 16 ET LA SUITE.
    CECI ÉTANT DIT MARCHONS AVEC LE SEIGNEUR, OUI DANS LA SANCTIFICATION EN SE SÉPARANT DES CHOSES QUI NE SONT PAS DE DIEU, PERSÉVÉRONS, GARDONS LA PAROLE DE DIEU ET MARCHONS DANS L OBÉISSANCE ET LORSQUE CHRIST APPARAITRA
    MA VIE CACHÉE EN LUI ALORS APPARAITRA , ET IL Y A DES RÉCOMPENSES QUI NOUS SERONS DONNÉES DE NOTRE SEIGNEUR, POUR LUI AVOIR OBÉIT.

    SOIS BÉNIE MICHELLE, ET JE SAIS QUE TU VAS SUREMENT ME REPRENDRE, MAIS JE ME SUIS SENTIE POUSSÉE A ECRIRE CE COMMENTAIRE,JE NE REVIENDRAI PLUS EN PARLER, JE RESPECTE TES CONVICTIONS, SALUTATIONS FRATERNELLE.

    Michelle: Je crois que, comme beaucoup, tu confonds un peu le salut et la sanctification. C’est effectivement si subtil que Paul y a consacré plusieurs chapitres dans ses épîtres. C’est à des chrétiens que Paul s’adresse quand il dit: « Recherchez la sanctification sans laquelle NUL ne verra le Seigneur. Jésus est LA PORTE: cela, c’est la grâce par la foi. Mais il est aussi le CHEMIN: cela, c’est notre volonté à rester dans le sentier que Dieu a préparé pour nous, très étroit, et dont beaucoup s’écartent avec de fausses doctrines de l’hypergrâce. Jésus a dit AUX GENS DE FOI et à ses disciples: CELUI QUI PERSEVERERA JUSQU’À LA FIN SERA SAUVÉ.

    Je ne vais pas reprendre ici tous les versets qui démontrent qu’un chrétien peut perdre son salut et faire naufrage: il y en a des centaines…. (voir les articles sur le sujet dans « articles majeurs »)

    Je ne vais pas reprendre non plus les enseignements que j’ai donnés sur la foi (en video), et qui démontrent, à travers les versets bibliques, que la majorité des chrétiens qui prétendent avoir la foi N’ONT PAS LA FOI QUE DIEU DEMANDE, car ils n’en démontrent pas les fruits; Car la véritable foi s’accompagnent de signes très clairs et incontournables, énoncés par Jésus: Des fleuves d’eau vives qui sortent du sein (donc on amène de nombreux païens à la vie), des délivrances , des guérisons (donc on s’occupe des autres sans s’occuper en priorité de soi), ils font les mêmes choses que Jésus a faites et ils en font même de plus grandes, ils meurent à eux-mêmes, ils portent des fruits dignes de la repentance (changement à la fois radical et progressif de comportement car transformation interne en une nouvelle créature), ils obéissent aux commandements de Dieu car les lois de Dieu sont inscrites dans leur coeur, ils entendent la voix de Jésus et la reconnaissent (Jn 10), ils ont un véritable amour de leur frère (ce qui se traduit par des actes et non « en paroles », etc….

    Et ce sont TOUS CES SIGNES QUE LES GENS DE FOI DOIVENT DÉMONTRER, SANS EXCEPTION !!!!

    Alors, je peux te le dire, dans nos églises, il y a très peu de gens qui ont une foi véritable et qui démontrent qu’ils sont sauvés. Car quand tu as pris la bonne Porte, par la foi, automatiquement, tu vas suivre le chemin de la sanctification, car ta communion avec ton Dieu te démontrera la haine qu’il a du péché, et te conduira à l’horreur de ton propre péché

    Je crois qu’aujourd’hui, l’évangile qui a le plus de succès, c’est l’évangile-fiction de l’illusion du salut !!!!, selon ce qui est écrit en 2Tim 4:2,3,4 pour notre temps. Mais cet évangile-là fabrique des fils de la gehenne, fils des promoteurs de cet évangile-là.

    Je le dis à tous ceux qui pensent qu’ils sont « sanctifiés par la foi » (c’est-à-dire qu’ils peuvent pécher sans contrainte: « Dieu comprendra… »), et pas seulement « sauvés par la foi » (mais on peut perdre son salut sans sanctification), Si vous n’avez pas la sainte crainte de Dieu dans votre coeur, c’est que vous n’êtes pas entrés par la bonne porte ! Et, aux yeux de Dieu, vous êtes un « voleur et un brigand » (Jn 10:1). Voleur de salut, voleur de bénédiction, voleur du temps des vrais oints car ils veulent toujours que l’on s’occupent d’eux, mais eux n’ont jamais ne de temps, ni d’amour pour les autres: c’est le chacun pour soi. Et surtout voleurs de salut, car ils répandent ce faux évangile, qui ne coûte pas la mort à soi-même et qui ne passe pas par la croix

    Brigand, car, bien qu’ils ont cru, ils font toujours les oeuvres de leur père, le diable, car ils restent des fils du diable (Jean 8:30,31,39,41,42,43,44,45); Et ils font fuir, par leur hypocrisie, les athées que Dieu appelle…

    Alors, il est temps d’abandonner l’évangile-fiction-illusion et de revenir à la saine doctrine ! Il n’y a pas un iota de la lettre qui va disparaître ! C’est Jésus qui l’a dit !

  8. Yves   •  

    A lire le message de Diane qui précède et la réponse de Michelle, y aurait-il deux évangiles ?

    Pour moi, ce que Diane a écrit ici m’est apparu complètement inspiré par l’Ecriture et le Saint-Esprit qui m’en convainc moi-même. Tandis que Michelle semble considérer, si j’ai bien compris, que la plupart de ceux qui confessent leur foi en Jésus-Christ ne pourraient pas vraiment être sûrs d’être sauvés.

    Mais Michelle, comment pourrais-tu en être sûre toi-même, si ce n’est par la foi dans la grâce qui t’a été faite, ainsi qu’à tous ceux qui ont cru en Jésus, qui l’ont reçu comme Sauveur, Messie et Parole de Dieu pour leur salut ? A tous ceux-là il nous est dit en effet qu’ils ont été "faits enfants de Dieu", "nés non pas de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme mais de Dieu" (Jean 1:12-13)

    A ceux-là en effet il est possible de sortir du chemin du péché pour marcher dans la lumière de la Parole qui éclaire notre marche, les yeux fixés sur Jésus qui est l’auteur de notre foi et celui qui la mène à la perfection (Hébreux 12:1-2). Dans l’assurance aussi de son retour pour le salut de tous ceux qui l’attendent (Hébreux 9:28).

    C’est dans cette attente et dans cette ferme assurance que notre coeur se purifie, car "quiconque a cette espérance en Lui se purifie, car Lui-même est pur" (1 Jean 3:3)

    Que le Seigneur nous révèle chaque jour davantage "la largeur, la longueur la hauteur et la profondeur" de Son amour, de sorte que nous soyons tous "remplis de toute la plénitude de Dieu" (Ephésiens 3:18-19). Qu’Il nous fasse tous grandir dans la joie sans mesure de son salut avec tous ceux qui la partage pour Sa gloire.

    Michelle: Relis de près, Yves ! Bien sûr que ce que tu dis est juste, mais nous parlons de ce qu’est la VRAIE FOI, et de ce qu’elle induit comme signes. Et je persiste et signe à cause de la Parole. Beaucoup se croient sauvés et ne le sont pas parce qu’ils ne portent aucun fruit: ceux de l’Esprit, ceux de la repentance, ceux de la nouvelle naissance, ceux de l’amour, etc… SIGNES DÉCRITS CLAIREMENT PAR JÉSUS POUR DIRE À QUOI SE RECONNAISSAIENT LES ENFANTS DE DIEU ! Et c’est Jésus, pas moi, qui ai déclaré:

    15:2 Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit.
    et
    15:6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche ; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent.

    Lis mon commentaire précédent et suivant à Diane. Tant pis si tu me trouves dure et si Diane me trouve « sectaire ». Jésus aussi a été traité de tous les noms parce qu’il disait la vérité. Mais mon souci, c’est de sauver des âmes, pas de brosser ceux qui se trompent, même sincèrement, dans le sens de leurs convictions, si ces convictions sont dangereuses pour leur salut…

    En tout cas, jamais je ne laisserais passer sur ce blog, dont j’ai la responabilité et que je cautionne, des affirmations qui proviennent de l’évangile apostat contre lequel nous avons été sévèrement pis en garde par Jésus et les apôtres, et qui devaient caractériser les derniers temps… Le nôtre, précisément !

  9. diane   •  

    Bonjour Michelle, je ne peux faire autrement que de te répondre, vu que tu vas loin dans tes propos.
    Les pasteurs qui enseignent le salut par la foi, sont des serviteurs de Dieu, qui portent du fruit, qui sont integres, qui sont des exemples et qui n’ ont jamais encouragé personne à vivre dans la débauche; au contraire ils enseignent de marcher par l’esprit et à être des disciples en désirant servir le SEIGNEUR.
    IlS SERVENT LE SEIGNEUR ET ENSEIGNENT DE SERVIR LE SEIGNEUR, PAR AMOUR POUR LE SEIGNEUR, PAR RECONNAISSANCE ET NON PAR CRAINTE DE PERDRE SON SALUT, C’ EST TOUTE UNE DIFFÉRENCE.

    L’ APOTRE PAUL A EU BEAUCOUP DE PROBLEMES, EN PRECHANT LE SALUT PAR LA FOI. IL ETAIT TOUJOURS CONFRONTÉ AVEC CEUX QUI VOULAIENT REVENIR A LA LOI, A LA CIRCONCISION, ET DANS LE LIVRE AUX GALATES, IL LES REPREND EN LEUR DISANT AU VERSET 3;O
     » GALATES DÉPOURVUS DE SENS.. QUI VOUS A FASCINÉS, VOUS, AUX YEUX DE QUI JESUS-CHRIST A ÉTÉ PEINT COMME CRUCIFIÉ?  » V2, » VOICI SEULEMENT CE QUE JE VEUX APPRENDRE DE VOUS. EST-CE PAR LES OEUVRES DE LA LOI QUE VOUS AVEZ RECU L ESPRIT,OU PAR LA PRÉDICATION DE LA FOI?

    CH.1 V,6 JE M’ ÉTONNE QUE VOUS VOUS DÉTOURNIEZ SI PROMPTEMENT DE CELUI QUI VOUS A APPELÉS PAR LA GRACE DE CHRIST, POUR PASSER A UN AUTRE EVANGILE.

    GALATES 2;16 « NEANMOINS, SACHANT QUE CE N EST PAS PAR LES OEUVRES DE LA LOI QUE L HOMME EST JUSTIFIÉ , MAIS PAR LA FOI EN JESUS-CHRIST, NOUS AUSSI NOUS AVONS CRU EN JESUS-CHRIST, AFIN D’ ETRE JUSTIFIÉS PAR LA FOI EN CHRIST ET NON PAR LES OEUVRES DE LA LOI, PARCE QUE NULLE CHAIR NE SERA JUSTIFIÉE PAR LES OEUVRES DE LA LOI.

    JE CROIS QUE LE MESSAGE PRINCIPAL DE LA PAROLE DE DIEU, EST L’ AMOUR. DIEU EST AMOUR ET NOUS A LAISSÉ DEUX COMMANDEMENTS DANS LE NOUVEAU TESTAMENT, « AIME TON DIEU DE TOUT TON COEUR, DE TOUTE TON AME, DE TOUTE TA PENSEE ET DE TOUTES TES FORCES,
    ET LE DEUXIEME; « AIMEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES COMME JE VOUS AI AIMÉS. CES DEUX COMMANDEMENTS RENFERMENT TOUTE LA LOI.

    POUR TERMINER, CE QUE JE DISCERNE, MICHELLE, C’ EST QUE TU ES SECTAIRE. LE SALUT EST POUR TOUS CEUX QUI CROIENT EN JESUS.
    CE N EST PAS HORS DE L EGLISE CATHOLIQUE,POINT DE SALUT
    NI HORS DE L EGLISE PENTECOTISTE POINT DE SALUT.
    LE SALUT NE SE TROUVE EN AUCUN AUTRE QUE JESUS-CHRIST, CELA EST LE VRAI EVANGILE. AUCUN AUTRE NOM PAR LEQUEL NOUS PUISSIONS ETRE SAUVÉS. ET ROMAINS 8;1 « IL N YA DONC PLUS DE CONDAMNATION POUR CEUX QUI SONT EN JESUS-CHRIST ».

    Michelle: Diane, où as-tu vu que je ne croyais pas au salut par la foi ? Je le prêche sur toutes les coutures . Mais justement, je sais aussi ce qu’est l’apostasie: j’en fais des séminaires entiers. Et je découvre que tu es en plein dans l’évangile de l’hypergrâce, qui utilise Rom 8:1 à tort et à travers, car beaucoup ne savent pas ce que signifie être en Jésus Christ et marcher par l’Esprit de Dieu. Alors, je vais t’expliquer, car Jésus a dit

    « Jn 15:4 Demeurez en moi ET je demeurerai en vous (l’un est le corollaire et la conséquence de l’autre) …
    Jean 15:6 Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche ; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent.

    Et Jean explique par quoi se traduit le fait de demeurer en Jésus

    Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et nous connaissons qu’il demeure en nous par l’Esprit qu’il nous a donné.

    Ceux qui ne gardent pas ses commandements ne demeurent donc pas en Jésus. Celui qui m’aime garde mes commandements, a dit Jésus. Donc, ceux qui ne les observent pas n’aiment pas Jésus: aucune chance d’être sauvés ! Ils se sont fabriqués un Jésus d’accord avec le péché.

    La grâce nous apprend JUSTEMENT à observer la loi, non pour être sauvé, mais parce que nous aimons Dieu, et le Saint-Esprit nous permet de le faire. Et si nous chutons, la conviction de péché va nous ramener devant le trône de la grâce; Mais si nous péchons volontairement en pensant que Dieu est devenu arrangeant à cause du péché, c’est l’endurcissement… parfois irréversible (Héb 6)

    Alors, ma petite Diane, avant de vouloir donner des leçons sur la grâce, tu ferais bien de méditer à fond un verset, avec tout ce qu’il implique: « Considérez À LA FOIS la bonté et la sévérité de Dieu… ». Quand on ne veut considérer que la bonté de Dieu, on ne connait pas le vrai Dieu…

    Merci de ne pas remettre ta « sauce » d’hypergrâce. C’est l’évangile le plus apostat qui soit ! Il envoie des millions d’âmes en enfer. Ailleurs que sur mon blog, SVP.

    J’ai marché dans cet évangile de guimauve durant des années, jusqu’au jour où le Seigneur m’a parlé du mensonge qu’il représentait et m’a fait lire la Bible tout autrement: « Roms 11:20b – elles ont été retranchées pour cause d’incrédulité, et toi, tu subsistes par la foi. Ne t’abandonne pas à l’orgueil, mais crains ;11:21 car si Dieu n’a pas épargné les branches naturelles, il ne t’épargnera pas non plus. »

    Oui, on marche par la foi, mais la foi et la grâce sont démontrées par le fait que nous obéissons NATURELLEMENT à la loi, et non plus comme un précepteur extérieur contraignant. Et si nous pensons que nous sommes affranchis de la loi du péché et de la mort, c’est vrai, MAIS UNIQUEMENT QUAND NOUS MARCHONS PAR L’ESPRIT DE DIEU, DANS L’OBÉISSANCE AU SEIGNEUR. Certes pas quand c’est notre chair, avec toutes ses passions, qui nous dirige…

    Alors, lâche ton évangile à l’eau de rose qui ne demande pas de crucifier la chair ni de passer par la croix, et relis à fond Jn 14, 15, 16, Romains, Galates, Hébreux… et, somme toute, peut-être toute la Bible !

    Il en est beaucoup qui s’entendront dire, lors du retour de Jésus: « Retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité, je ne vous ai jamais connus ». Ceux-là croyaient en Jésus, faisaient des miracles, guérissaient des malades, chassaient les démons, mais ils croyaient à un évangile de licence … Tu ferais bien de te laisser reprendre, car c’est de ta vie qu’il s’agit ! Et probablement de celles de bien d’autres qui ont marché à cet évangile qui chatouille agréablement les oreilles;.. MAIS QUI N’EST PAS LA VÉRITÉ, CAR C’EST UNE VÉRITÉ TRONQUÉE !

  10. Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

    Suite aux commentaires de Diane, je ne tiens pas à devoir gérer des dérapages comme j’en ai un peu trop connus sur ce blog. Que ceux qui osent enseigner des choses pernicieuses COMMENCENT PAR DONNER LEUR TÉMOIGNAGE ET NOUS PARLENT DES FRUITS QU’ILS PORTENT, car c’est aux fruits que l’on reconnaît l’arbre. Je ne mettrai pas en ligne des commentaires sur la loi et la grâce, sujet hélas très mal enseigné et mal compris par un trop grand nombre de chrétiens aujourd’hui, avec le risque que soient polluées des âmes mal affermies.
    Je ne laisserai paraître de tels enseignements que s’ils émanent de personnes dont l’engagement et les fruits qu’ils portent dans le corps de Christ répondent de la pureté de leur coeur, de leur connaissance de la parole de Dieu, et qui démontrent par leur vie qu’ils la mettent en pratique !

    Ce que je demande est BIBLIQUE :1 Tim3:7 – Ac 6:3- 3 – Jn 1:12- Ac 22:12. C’est le moins que l’on puisse demander à ceux qui viennent donner des enseignements ici: D’ABORD, SE PRÉSENTER ET NOUS DONNER DES RÉFÉRENCES VÉRIFIABLES ! Car des loups déguisés en brebis sévissent partout sur les blogs chrétiens, camouflés derrière leur pseudo, et leur but et d’entraîner les âmes mal affermies dans leur sillage

    Le Seigneur nous a demandé de regarder les fruits, pas les grandes diatribes aux apparences bibliques: c’est justement cette apparence qui est pernicieuse…

    Je trouve en même temps déplorable que des commentateurs venus librement sur ce blog se permettent de me traiter de sectaire ou autre nom d’oiseau. Qu’ils ouvrent un blog, y mettent leurs propres enseignements, et on pourra juger de leur crédibilité à la lumière de la Parole de Dieu ! Je suis franchement fatiguée de ces donneurs de leçons anonymes.

    Beaucoup de mes amis me partagent leur exaspération de voir trop de discoureurs répandre ici de mauvais enseignements, car ces discoureurs sont eux-mêmes mal enseignés, en faisant perdre beaucoup de temps aux lecteurs, … et au webmaster pour redresser leurs erreurs…

    Je constate d’ailleurs que ce sont les mêmes qui, quand on veut dans un premier temps les reprendre avec douceur, reviennent avec aigreur et insultes, démontrant ainsi que ce qui les anime , ce n’est que de l’orgueil, et certainement pas l’amour des âmes !

  11. Jean Yves M   •  

    "Après l’avoir entendu,plusieurs de ses DISCIPLES dirent: Cette parole est dure,qui peut l’écouter?" (Jean 6:60)

    "Dès lors,plusieurs de ses DISCIPLES se retirèrent en arrière et cessèrent d’aller avec Lui."
    (Jean 6:66)

    "Je vous ai donné du lait,non de la nourriture solide,car vous ne pouviez pas la supporter;et vous ne le pouvez pas,même à présent,parce que vous êtes encore charnels."
    (1 Cor 3:2)

    "Si l’oeuvre de quelqu’un est consumée,il en subira la perte; pour lui il sera sauvé,mais comme au travers du feu."
    (1 Cor 3:15)

  12. François Grenier   •  

    Michelle,

    N’est-ce pas sujet (Peux-tu perdre son salut ou doit-on travailler à son salut !) à glisser dans les FAQ ?
    Ci-dessus tu a fais 3 ou 4 réponses qui devraient clore le débat un fois pour toute.
    Je me souviens de textes d’E. Villa et de d’A. Kuen qui traitent du même sujet.

    Michelle: Tu as raison, je vais mettre cela dans le FAQ, car c’est un sujet majeur: on voit que même bien des serviteurs de Dieu ont dérapé dans la fausse théologie de l’hypergrâce et ont fait naufrage par rapport à la foi, adoptant, dans la foulée, le plus souvent, l’évangile de prospérité. Après tout, si on ne peut pas perdre son salut, pourquoi se priver de toutes les bonnes choses de la terre. Il suffit de gommer dans l’évangile: « N’aimez pas le monde ni tout ce qui est dans le monde… » et « l’amour du monde est inimitié contre Dieu ».

    J’oubliais, il faut aussi gommer les fruits de la chair en Galates 5, et surtout la phrase qui suit: « Ceux qui se livrent à cela n’hériteront pas du royaume » ! ça a surement été écrit pour des athées qui n’ouvrent jamais la Bible ! Oh, puis, dans la foulée, il vaut mieux effacer tout l’Apocalypse: ce livre ose parler des impudiques, des idolâtres, des fornicateurs, des menteurs qui iront dans l’étang de feu et de soufre. Tout le monde sait que cela n’existe pas dans le milieu chrétien.

    J’oubliais, arrachons les pages de Matthieu 25: Jésus ne parlait certainement qu’aux juifs quand il disait que les égoïstes (ceux qui ne donnent rien aux pauvres et aux nécessiteux…) iraient en enfer. Jésus, on le sait bien, n’a écrit exclusivement que pour les juifs…. En tout cas, c’est ce que veulent faire croire ceux qui saucissonnent l’évangile pour déclarer que certaines choses que Jésus a dites ne concernent pas l’Eglise née après la Pentecôte !

    Et dans la foulée, déchirons tout l’AT, puisqu’on n’est plus sous la loi. Dommage, car 1Co 10 nous dit que totu cela a été écrit POUR NOTRE INSTRUCTION, et que Jésus a dit que pas un iota de la loi ne disparaîtrait. Les tenants de l’évangile de l’hypergrâce n’ont pas compris l’essentiel: c’est que la nouvelle naissance nous permet, comme notre Maître, d’accomplir la loi, non pour être sauvés, mais précisément parce que nous sommes réellement sauvés et que nous aimons notre Seigneur, et craignons notre Dieu !

  13. Mestchersky Boris   •  

    Un homme qui vit est en marche, il git aussi à
    Dzux membres sont nécéssaires, les inférieur pour se mouvoir, les supérieur pour l’action.
    Dans les deux cas, ils sont deux !
    Ex: l’Esprit et la Parole, qu’est la Bible,
    L’Esprit de D.ieu nous conduit dans toute la Vérité, a la connaître et la rend vivante, Jamais Ils ne se contredisent.

    La justice sans l’Amour c’est une symbale qui résonne.
    L’Amour sans la Justice c’est une tromperie et un vol manifeste.
    Car par l’oeuvre parfaite accomplie par le merveilleux ministére de Jesus de Nazareth, qu’est la manifestation de la pleine Justice de D.ieu notre Père, c’est manifesté pleinement, jusqu’à son comble l’Amour de D.ieu pour nous.
    Cela va de pair !
    La sanctification sans l’Amour ne sert à rien, c’est du vent !
    L’apparence n’est utile à rien, si l’on ne reconnait pas l’arbre par les fruits qu’il porte.
    C’est l’identification éssentièlle pour connaître l’authenticité du Salut que tout individus doit porté, quand il a connut la Grâce du Salut par la connaissance de le Loi qui nous conduit d’abord au lieu de Justice qui est le Mont Golgotha, là où notre Seigneur et Sauveur, l’Agneau immôlé est mort à notre place pour tous les jours de notre vie, si nous confaissons de notre bouche….

    Fraternelles salutations en Christ-Jésus de Nazareth, belle idée que le verset du jour en préambule !

    Mestchersky Boris

  14. jeannot   •  
  15. Yves   •  

    Michelle, je ne veux pas trop en écrire dans ce contexte polémique que tu sembles entretenir contre ceux que tu appelles ici apostats de "l’hypergrâce", s’il y en a seulement un qui te lis… Mais au sujet de Diane, je veux redire simplement que sa position m’a paru conforme à l’enseignement reçu des apôtres sans que je puisse vraiment comprendre que tu l’associes ainsi à une forme quelconque d’apostasie.

    Et puisque tu mets aussi en cause l’enseignement de ceux des serviteurs qui ne porteraient aucun fruit, que penses-tu par exemple, et pour n’en citer qu’un, des fruits d’un Charles Spurgeon, pourtant l’auteur, entre autres, de ce fameux "Tout par grâce" ? Le rangerais-tu lui aussi dans les prédicateurs de "l’hypergrâce" ?

    Tu nous laisses encore entendre que tu as connu toi-même une de ces formes d’évangile apostat autrefois, je te crois volontiers, mais permets-moi cependant de douter que c’ait pu être celui du salut en Jésus-Christ, auquel on ne peut croire sans être né d’en-haut.

    Au coeur de la Parole que tu as reçue en Romains 11:21 il y a en effet ce "toi, tu subsistes par la foi. Ne t’abandonne pas à l’orgueil, mais crains"… Oui, "par la foi seule" tu peux subister, et non par l’orgueil d’aucune oeuvre, même de celles que tu demandes aujourd’hui à chacun d’exhiber pour que tu acceptes de les entendre. Mais l’important n’est finalement pas que tu LES entendent EUX, mais que tu puisses entendre ce que Dieu peut vouloir te dire ou te redire par l’un ou par l’autre.

    Pour moi je ne veux pas en dire davantage sur le sujet. Je prie que le Seigneur te bénisse et te remplisse en plénitude de toute la joie qui est en Lui, de même que chacun de tes lecteurs qui croient en Lui et l’attendent pour leur salut. Car là est à mes yeux le signe véritable de leur appartenance, dont je ne doute pas que tu sois aussi toi-même.

    Je comprends bien ton zèle, et aussi peut-être ta fatigue, pour l’évangélisation, mais je prie aussi que ce zèle ne se teinte pas d’amertume contre aucun de tes frères et soeurs, même s’ils ne sont pas en tout point de ton avis.

    Fraternellement,

    Yves

    Michelle: Yves, je sais que tu n’es pas dans cette déviance de l’hypergrâce, et bien entendu je ne remets pas en cause le salut par la grâce. Me permets-tu de te dire quelque chose ? Tu n’as peut-être pas le discernement que j’ai acquis au fil du temps, à force de lectures et de travail, pour détecter, derrière des commentaires apparemment très bibliques, un esprit qui n’est certes pas le Saint-Esprit.

    Je je t’envoie à 2Co 11:3,4. L’ennemi est subtil. S’il a pu entraîner des millions de chrétiens dans de fausses voies, ce n’étaient pas forcément parce qu’ils étaient des illettrés ! C’est parce qu’il sait comment manipuler le coeur des hommes… Pour moi, Diane est sur une pente dangereuse, et il ne convient certes pas de l’encourager, par…. aveuglement.

    Sois gentil, laisse-moi la responsabilité de décider si un commentaire est pernicieux ou non. Je peux me tromper, bien sûr, mais probablement pas sur un sujet sur lequel j’ai passé sans doute des dizaines de milliers d’heures à sonder les Ecritures avec l’aide de l’Esprit de Dieu, justement parce que je suis confrontée, dans mon ministère, aux dégâts épouvantables que fait régner dans l’Eglise l’évangile de l’hypergrâce, qui est la grâce mal comprise (séduisante car elle permet la licence !), mais qui s’appuie sur un évangile tronqué Je le rappelle: c’est venimeux et mortel. Veux-tu être complice d’envoyer des âmes en enfer ? Pas moi !.

  16. Giuseppe   •  

    Chère Michelle,
    un livre remarquable :" « la vie chrétienne normale » ;de Wacthman Nee , qui traite notamment de l’ épitre aux
    romains et des aspects de l’oeuvre de Golgotha et aussi référence à 1 corinthiens 1/30:"or c est par lui (DIEU) que vous etes en Jésus-Christ,lequel de par Dieu a été fait pour nous sagesse,justice et sanctification et rédemption…" Donc a Golgotha Jésus-Christ a été notre substitut a pris nos péchés ….a versé son sang et l’autre aspect de par Dieu vous êtes en Jesus-Christ donc AVEC LUI , mort enseveli ressuscité

    assis dans les lieux célestes en Christ…donc Jésus-Christ est le dernier adam (1 corin/45) et en lui mon vieil homme a été enseveli….mais l’ epitre aux romains parle des péchés (au pluriel jusqu au debut 5e chapitre des romains ) puis du péché (vieil homme, nature hérité d adam..né dans le péché):2 aspects distincts de l’oeuvre de la croix ..la vie de Christ doit apparaitre Christ vit en moi, et mon vieil homme (le peche) détruit plus précisement mis de coté ainsi sa vie (de Christ en moi):arbre de vie mais le fait d agir par moi-meme (vieil homme)=arbre de la connaissance du bien et du mal….et avec Christ en moi (car j ai été placé par Dieu en Jésus-Christ,demeurant en lui et alors lui va demeurer en moi ..(1 corin 1/30)..et marche par l Esprit meme si la chair et l Esprit ont des désirs oppposés..
    ceci à titre indicatif

    Michelle: Oh, je connais les livres de Watchman Nee, et ce livre en particulier. Cela remet bien les pendules à l’heure. Ce sont des ouvrages remarquables et qui expliquent effectivement très bien ce qu’est la marche par l’Esprit de Dieu, face à la marche par la chair. Merci donc de les rappeler…

  17. magnin roland   •  

    a propos de grace,et de salut,,
    je suis tombé ce matin, sans le chercher sur le site de Godieu.com
    le gas est un motard qui ne mache pas ses mots, pour affirmer que ce que Dieu
    *******offre et donne,*******

    NE peut pas, en aucune façon,
    s aquérir, par aucun humain,

    Donc que le salut ne peut etre, que Reçu

    et il souligne reçu, en précisant qu il ne peut meme pas etre accepté,, car
    accepter implique la compréhension ou la prise de conscience que,,pour accepter, il faut d une certaine façon décider etre actif dans cette affaire alors que le salut NE peut pas etre la fait d acte, mais de simple disposition a recevoir,
    mais ce gars, est étonnant, car a un certain moment il nie le regne de millènaire du Prince de la paix et relègue la majorité des communautés bibliques
    au rang de sectes et pire,
    car, tres nettement il fait comprendre, que , lui seul est dans la vérité
    C est vraiment paradoxal ???

    Liliane: Cher roland, le webmaster de ce site n’est autre que le fameux jean leduc qui incrimine et insulte Michelle avec une photo de sorcière sur la plus part de ses nombreux autres sites….un bon conseil ne va plus sur son site et « nettoie  » ton esprit et tes pensées de ce que tu y as lu..; c’est purement maléfique.

    Shalom Roland

    Michelle: Oui, ce gars est un acharné pour me détruire; Je suppose que comme, effectivement, il est un grand adepte de l’hypergrâce, mes écrits le dérangent fortement. C’en est maladif chez lui; avec son copain Authier (à moins que ce ne soit la même personne), ils créent blogs sur blogs, uniquement pour m’incendier ! Impressionnant: depuis des mois, il a du passer des milliers d’heures pour écrire des obscénités sur moi.

    J’ai failli lui faire un procès, tant ses écrits étaient abjects, et l’utilisation de mes photos de mariage pour me déguiser en sorcière était encore plus abjecte. Nul doute qu’il aurait été condamné par la justice canadienne, qui n’est pas aveugle sur la malfaisance et la calomnie gratuite !

    Mais j’ai décidé de laisser courir: il se ridiculise lui-même ! Et je crois à la Parole de Dieu qui dit :

    Psaumes 141:10
    Que les méchants tombent dans leurs filets, Et que j’échappe en même temps ![…]

    Proverbes 4:19
    La voie des méchants est comme les ténèbres ; Ils n’aperçoivent pas ce qui les fera tomber.[…]

    Comme le souligne Liliane, ses enseignements sont très malsains, et ses articles franchement abjects. Je ne l’ai jamais rencontré: il est au Canada. Et Liliane fait bien de souligner que c’est un très bon informaticien: il en profite pour faire des magouilles pour qu’effectivement ses articles remontent en première ligne. Mais sa folie le perdra. J’ai confiance en mon Dieu !

  18. magnin roland   •  

    merci Liliane, n’aie crainte,
    je suis un vieil huguenot camisard récalcitrant, et comme nous le conseille l’ apôtre, j’ examine toutes choses avec discernement, et ne retiens que QUE ce qui est CONFORME aux Ecritures.

  19. Fred 2   •  

    Oui, il est quelque peu omniprésent sur le net. Bien que j’évite ses sites, le seul que j’utilise c’est la traduction de la bible King James en français qui est hébergé par un de ses sites, cette bible est basé sur le texte reçu grec.

    (presque équivalent au texte byzantin, mais non altéré comme celui de W&H)

    Par contre, ce que je trouve dommage, son article meurtrier est en seconde position sur google quand on recherche "michele d’astier".

    Je ne doute pas des connaissances informatiques de ce monsieur, mais je pense qu’il a pu jouer sur le référencement internet pour monter sa page en seconde position.


    Liliane : Fais attention, pour l’avoir expérimenté personnellement, certains de ses sites sont armés d’un outil redoutable, en bas de page, que tu n’as pas le temps de repérer si tu le ne sais pas, se trouve un décompteur enregistreur de ton propre ordi et de ton adresse IP complète, ce qui lui permet d’enregistrer tes données personnelles…
    J’ai pu stoppé la machine à plus de 45% de chargement , l’Esprit Saint m’ayant indiqué de cesser ma lecture et de descendre rapidement en bas de page…

  20. François Grenier   •  

    Cher Roland,

    Je suis aussi un motard… 🙂 … et j’abonde dans le sens de Liliane.
    Et je t’affirme que ce J. Leduc est vraiment quelqu’un de très peu recommandable.
    Il a fait, par exemple, une traduction de la Bible qui tord complètement le sens des écritures sur divers points. Cette traduction est pire à bien des égards que celle des Témoins de Jéhovah.

    Michelle: Finalement, j’ai bien fait de ne pas faire de procès à Leduc et Authier (s’il ne s’agit pas de la même personne ! En tout cas, ils travaillent ensemble: leurs blogs sont liés), et de ne pas exiger qu’ils retirent leurs textes diffamatoires. Ces torchons haineux décrédibilisent tous leurs autres écrits et c’est tant mieux, puisque ces écrits sont malsains et dangereux. Le diable fait toujours une oeuvre qui le trompe. Il se peut même que des gens, intrigués par la virulence dont ils font preuve contre moi, viennent éplucher mon blog, et … se convertissent ! AMEN AMEN AMEN ! Donc, je les bénis pour leur travail ! Ils y passent des milliers d’heures depuis des mois et des mois, et, au final, ils servent la cause du royaume en me démolissant à tour de bras !
    Quant à leurs flèches enflammées contre moi, j’ai une bonne cuirasse: Jésus est ma cuirasse, et aussi mon avocat. Cela risque de leur chauffer un jour leurs oreilles, à ces pauvres fous ! J’ai relu leurs derniers textes contre moi. C’est tellement énorme que cela m’a fait plutôt rire. Mais Liliane a raison: ils doivent utiliser des magouilles informatiques pour faire « remonter » leurs textes pour que leurs articles apparaissent en troisième et quatrième position quand on tape mon nom sur Google. Je doute en effet qu’ils soient plus lu que certains de es articles lus plus de 10.000 fois, et donc qui apparaissent en premier après le blog qui, lui, dépasse les 180.000 lecteurs par mois a à présent.
    Mais, sait-on jamais: leur « haute » littérature fait peut-être bien rire dans les chaumières. J’ai vu aussi qu’ils s’en prenaient au Topc C et à d’autres serviteurs de Dieu….
    Il y a des gens qui ont ainsi reçu un ministère particulier: celui de la calomnie ! Mais les doctrines qu’ils proclament, ainsi que, comme le souligne François, une traduction volontairement tordue de la Bible pourrait laisser penser que ces gens sont des satanistes… pas très intelligents ! Je pencherai davantage pour des gens dévorés par la jalousie, comme Caïn, comme Kore… on les reconnaît à leurs oeuvres …

  21. magnin roland   •  

    cher François
    Depuis pas mal de temps déjà, je ne fréquente plus d’assemblée, car j’en suis arrivé à me méfier de tout le monde, je me suis donc attaché à LA Parole de Dieu, qui est Christ, confirmé par le Père,
    ** CELUI ci EST mon FILS Bien Aimé **
    et l Esprit SAINT.
    Car, ce que je retiens, c’est que, les personnalités passent, elles meurent TOUTES , un jour ou l’autre, c’est ainsi que la plupart des ( théories ) de ces gens là, sont rejetées à leur décès et c’ est un autre beau parleur qui prend la relève.
    On en a quantités d exemples, autant chez les évangéliques, comme chez les darbystes, adventistes etc etc,
    Arrivé là, je lis chaque jour une portion des ECRITURES, la médite et essaye de faire au mieux, de ce que j’en ai compris.
    Et j’ écoute les magnifiques chants harmonieux et encourageants de l’ époque ou j’ étais jeune converti.
    Ce qui n’ empèche pas de rencontrer des soeurs et frères avec qui partager les promesses divines
    Pour l’ avenir, j’attends avec confiance Mon Sauveur selon Tite 2 : 13

    * En attendant la BIENHEUREUSE Espérance de la manifestation de la GLOIRE de notre GRAND Dieu et Sauveur Jésus CHRIST *

  22. Véronique   •  

    Chers frères et soeurs,
    J’ai passé un long moment à lire les commentaires précédents et j’avoue que cela à engendré de la confusion dans mon esprit.
    Comme je ne voulais surtout pas rester sur cette très désagréable impression, j’ai pris ma bible et je suis tombée sur:
    Hébreux 5:9 "Après avoir été élevé à la perfection (Jésus), il est devenu POUR TOUS CEUX QUI LUI OBEISSENT l’auteur d’un salut éternel.
    Hébreux 6:4 à 8 : le verset 8 nous dit que si la terre, bien qu’abreuvée de pluies fréquentes, produit des épines et des chardons, elle est réprouvée, près d’être maudite, et finit par être brûlée.

    Ce passage me fait penser à d’autres qui parlent des mauvais fruits, des sarments secs coupés et jetés au feu, et bien d’autres…
    Philippiens 2:12 nous dit de mettre notre salut en action (ou travailler à notre salut) avec crainte et tremblement.
    Hébreux 2:3 "Comment échapperons-nous si nous négligeons un si grand salut?"
    Jacques 1:12 parle de l’épreuve et de la couronne de vie que le Seigneur a promise à ceux qui l’aiment (Jésus a dit aussi : ceux qui m’aiment gardent mes commandements).
    Peut-être que je ne comprends rien à rien, mais si Jésus dit qu’on peut être jeté au feu (donc aller en enfer), c’est bien parce qu’on a fait quelquechose (ou pas fait!) qui nous a fait perdre notre salut!!!

    Bien sûr que le salut est une grâce, car nous ne méritons rien de rien ; bien sûr que cela nécessite la foi. Et là est le coeur du problème : la foi en qui, en quoi??
    Beaucoup de passages très clairs nous décrivent la vraie foi qui plaît à Dieu et l’honore!
    Seigneur, je veux pouvoir dire comme Paul : "je sais en qui j’ai cru!" (2 tim 1:12).
    Je veux te connaître Toi, le Véritable!

    Michelle: Merci Veronique, et bravo, car tu as la juste attitude: face à la confusion qu’engendrent certains commentaires, rechercher directement la vérité dans la Bible. Merci en particulier de rappeler Hébreux 5, que je n’avais pas encore utilisé pour montrer combien la doctrine de l’hypergrâce est fausse est dangereuse:

    Hébreux 5:9 "Après avoir été élevé à la perfection (Jésus), il est devenu POUR TOUS CEUX QUI LUI OBEISSENT l’auteur d’un salut éternel.

    Ceci rejoint entre autres Matthieu 7. Le salut n’est éternel que pour CEUX QUI OBÉISSENT AU SEIGNEUR, DONC AUX COMMANDEMENTS !… CEUX QUI VEULENT FAIRE LEUR PROPRE VOLONTÉ, OU CEUX QUI PENSENT QU’ILS PEUVENT « À CAUSE DE JÉSUS », S’ADONNER AUX PASSIONS DE LEUR CHAIR, vont avoir une très mauvaise surprise s’ils ne se repentent pas. Ils s’entendront dire par Jésus: « Je ne vous ai jamais connus, vous qui commettez l’iniquité ».

  23. MJ   •  

    ceci est une position strictement personnelle, je ne polémiquerai pas sur ceux qui la détruiront, ou ceux qui l’encenseront. Je vous la transmet simplement.

    Que chacun en fasse ce qu’il veut, poubelle ou tirage plié dans la Bible n’est pas mon problème.

    C’est ma position, après avoir beaucoup prié, beaucoup pleuré, après avoir risqué de perdre mon salut à cause du doute insufflé par tout ce que les chrétiens disent à la légère, sans mesurer le poids du fardeau qu’ils posent sur le dos de ceux qui aiment vraiment Jésus, ceux qui vivent vraiment le salut comme une grâce imméritée, la seule chose de valeur qu’ils aient jamais eu dans leur vie, et qu’ils redoutent de perdre, la seule chose qui les fait avancer jour après jour, cette espérance d’être dans la présence de Dieu, non pas à cause de ce qu’ils sont, où à cause de ce qu’ils font, mais à cause de ce que DIEU EST. Ces chrétiens qui sondent leur cœur, et qui voient à quel point ils sont loin de la sainteté de Dieu, où simplement de la sanctification que Dieu leur demande de faire progresser chaque jour.
    Certains face à cette peur ont jeté l’éponge, abandonnant Dieu, parce qu’ils pensaient qu’ils ne pourraient jamais être sauvés, car pas assez bien pour garder ce salut gratuit.

    1 Corinthiens 3 10 à 15 :
    Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, à savoir Jésus-Christ. Or si quelqu’un bâtit sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, l’œuvre de chacun sera manifestée, car le jour du jugement la fera connaître, parce qu’elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu’est l’œuvre de chacun. Si l’œuvre bâtie par quelqu’un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense. Si l’œuvre de quelqu’un est consumée par le feu, IL PERDRA SA RÉCOMPENSE; POUR LUI IL SERA SAUVE MAIS COMME AU TRAVERS DU FEU.

    Je suis sauvée. Un point c’est tout.
    Mais ce que j’aurai fait de cette vie nouvelle donnée par Christ cela passera au jugement de Dieu, et là il n’y aura aucune hypergrace. Je n’aurai ce jour là aucune excuse, je serai muette.

    Quelque soit le jugement de Dieu sur ce que j’aurai fait,(bâti sur le fondement) mon salut est acquis.
    Je perdrai une récompense au cas où j’aurai mal bâti, mais pas mon salut.

    Personne ne me prendra ce que Dieu m’a donnée à cause de ce qu’Il est, non à cause de ce que je suis, où de ce que je ferai.

    Il est à noter que tous les matériaux cités dans ces versets disparaissent dans le feu….

    En Christ
    MJ

    Michelle: MJ, à ta façon de parler, on voit justement que tu as bâti sur le bon fondement et que tu veux persévérer dans cette voie, et dans la voie de la sanctification. Tu n’es certes pas concerné par les alertes qui sont lancés ici… et dans la Bible !

  24. magnin roland   •  

    pour aller dans ce meme sens,
    un évangéliste
    d un camp pour la lecture de la bible,
    a Venne sur Lausanne Suisse
    nous expliquait que,
    lorsqu un juge
    condamne
    et qu un président GRACIE,
    le gracié, doit par respect
    pour le peuple, d abord remercier,
    l autorité
    puis ensuite, se conduire d une façon digne, et ceci,
    afin de prouver sa reconnaissance.

    Une personne normale intelligente et sensée,

    —si, SI elle est graciée,

    puis )LIBéRéE,(–

    Ne va PAS aller se placer a nouveau sous la condamnation.
    Tout le problème est donc
    celui de la Libération,
    qui est le contraire
    de la CAPTIVITé, ou de l esclavage ou de la servitude ou de la pénible dépendance ou de l infernale ADDiCTION

    Car si le mot libéré n est qu un mot,
    un genre de cataplasme,,

    sur une vraie blessure,

    alors la grace ne serait hélas,
    que du bla bla bla !
    Je précise bien SI,
    Si l on regarde l état de ce monde, apres 2000 années de ( christianisme ) on ne peut que constater,
    la lamentable faillite
    de ce genre de christianisme.

    Et si l on écoute les personnes
    qui se ( confessent )
    et viennent raconter leurs déboires a la radio ou a la telè,
    on prend alors conscience que tous ces malheureux,, ne demanderaient pas mieux que de vivre un tout autre genre de vie que celui que l humanité SUBI malgré elle.

  25. @   •  

    suite aux commentaires concernant le salut,j aimerais apporter une réflexion.

    toutes les religions pratiquent toutes sortes de rites,de rituels de purification pour leur salut.Jesus-christ est mort en vain pour eux.Ils veulent faire tout le bien possible pour etre sauves.

    Que ce soit les temoins de Jhehova,les musulmans(L ISLAM),LES INDOUISTES ECT..ECT…Jesus,Dieu fait homme n est pas Dieu venu en chair pour les racheter,ils ne croient pas en LUI,alors ils ne peuvent pas etre sauves,ils refusent le SACRIFICE PARFAIT ACCOMPLIT A LA CROIX ;ET LE SALUT EST POUR TOUS CEUX QUI CROIENT.C est triste de voir que parmi les enfants de Dieu,ceux qui ont recu le salut par la grace, en croyant a la mort et la resurrection de Jesus,que son sacrifice n est pas suffisant,qu il faut perseverer en etant de "bonnes personnes" pour rester sauves.le SACRIFICE PARFAIT ACCOMPLIT PAR JESUS EST INSUFFISANT.

    QUEL SALUT CHEP,UN SALUT A MOITIE.POURQUOI ALORS JESUS A-T-IL SOUFFERT TOUT CE QU IL A SOUFFERT POUR UN SALUT A MOITIE ACCOMPLIT.JE SUIS TRISTE DE VOIR CA.JESUS N A–T-IL PAS DIT"TOUT EST ACCOMPLIT"
    Parce que nous sommes sauves,marchons d une maniere digne de la repentance,marchons dans la sanctification,ne prenons pas ce salut gratuit pour nous,mais qui a coute LA VIE DE JESUS POUR MARCHER DANS LA CHAIR,MAIS MARCHONS DANS L OBEISSANCE COMME DIANE A DIT.MAIS QUE LA MORT ET LA RESURECTION DE JESUS NE SOIT PAS EN VAIN POUR NOUS COMME LES AUTRES RELIGIONS.C EST LE SANG DE JESUS QUI NOUS LAVE ET NOUS PURIFIE DE TOUS PECHES.JESUS A LA CROIX S EST CHARGE DE TOUS NOS PECHES.CROYONS-NOUS VRAIMENT EN SON SACRIFICE PARFAIT ?
    A MEDITER LA-DESSUS.QUE DIEU VOUS BENISSE.

    Michelle. Si tu lis bien la Bible, tu verras que le salut est gratuit, mais perséverer dans le salut est CONDITIONNEL, comme le salut lui-même d’ailleurs: « le chemin est étroit et il y en a peu qui le trouvent ! ». . C’est à son peuple que Jésus a dit cela, pas aux chiens. Car le salut, ce n’est pas rajouter Jésus à sa vie, c’est PERDRE SA VIE pour la retrouver en Christ. Relis bien tous les articles. La grande différence entre l’AT et le NT est que l’AT démontre que l’homme ne peut accomplir la loi par la chair, et est donc IRRÉMÉDIABLEMENT PERDU (Roms 3:10 à 15). Mais le NT apporte le salut gratuit par la foi en Jésus-Christ et en l’oeuvre de la croix, mais la DÉMONSTRATION DE CETTE FOI est que désormais la loi étant inscrite dans nos coeurs, nous allons l’accomplir, non pour être sauvé, mais parce que le Saint-Esprit nous y conduit en nous transformant de « gloire en gloire ». Relis bien tous les textes. C’est une des plus grandes pierres d’achoppement aujourd’hui dans l’Eglise. Dans l’Eglise catho, on en était revenu au salut par les oeuvres, mais dans les églises évangéliques d’aujourd’hui, on est tombé dans « la foi sans les oeuvres »(Voir Jacques 2:14). Or, parmi les frutis, il y a les oeuvres préparées d’avance par Dieu, dont la sanctification. Sans ces fruits, on est coupé (donc on était rattaché au Cep – Jn 14, 15, 16) et jeté au feu… Il manque la crainte de Dieu dans nos églises, ce qui démontre la présence de l’apostasie !!!!

  26. Yves   •  

    Merci MJ pour ton commentaire lumineux.

    Le salut nous est offert au seul nom de Jésus-Christ et quiconque croit en Lui en voit la porte ouverte. La grâce qui nous en a été faite en Lui est sans mesure et sans autre condition.

    Appelés à marcher dans cette assurance de l’amour et du pardon de Dieu sur notre péché, c’est tous les jours de notre marche qu’il nous est aussi donné d’être purifiés dans cette veille du jour du salut qui va venir pour chacun "comme un voleur dans la nuit". De sorte que nous soyons trouvés éveillés et non pas endormis au jour où il apparaitra.

    Pas plus que l’huile de notre lampe, notre sainteté n’est un habit que nous pourrions nous fabriquer nous-mêmes pour satisfaire à notre orgueil religieux et à la suffisance qui en résulte. Tout au contraire l’habit qui nous est offert c’est Christ Lui-même, dans sa mort sur la croix, c’est de sa sainteté-même dont Il nous a couvert par son sang versé. Ainsi revêtu, nous pouvons entrer pleinement dans la joie de de la louange avec les mots d’Esaïe :

    "Je me réjouirai en l’Eternel, et mon âme s’égaiera en mon Dieu ; car il m’a revêtu des vêtements du salut et m’a couvert du manteau de la justice, comme un époux se pare d’un diadème et comme une épouse s’orne des ses joyaux." (Esaïe 61:10)

    Oui, heureux sont ceux qui sont ainsi appelés au festin des noces de l’Agneau ! Qu’en Lui notre joie à chacun soit parfaite.

  27. margot   •  

    CHER YVES,J AI LU TOUS TES COMMENTAIRES ET JE SUIS BENIE DE L ESPRIT QUI T ANIME.TU AS BEAUCOUP DE DISCERNEMENT ET DE SAGESSE.C EST MERVEILLEUX LA FACON QUE TU PARTAGES CE QUE TU AS RECU DU SAINT-ESPRIT,TU AS RECU LA REVELATION DU SALUT PAR LA GRACE.
    "PAUL DANS TIM.1,9 NOUS DIT QUE LA LOI EST POUR LES INJUSTES ET IL AJOUTE DANS ROMAINS 3;21 MAIS MAINTENANT,SANS LA LOI EST MANIFESTEE LA JUSTICE DE DIEU,A LAQUELLE RENDENT TEMOIGNAGE LA LOI ET LES PROPHETES.ALLELUIA.OU NOUS SOMMES SOUS LA LOI, CE QUI EST NOTRE JUSTICE PROPRE OU NOUS SOMMES SOUS LA GRACE,QUI EST LA JUSTICE DE DIEU.DESOLEE MICHELLE,MAIS C EST LA PAROLE DE DIEU,QUI LE DIT.JE PRIE POUR TOI.SOIS BENIE.

  28. margot   •  

    j aimerais rajouter Michelle,que je sais que tu as a coeur les ames et que tu veux proteger les enfants de Dieu,CONTRE TOUS LES FAUX ENSEIGNEMENTS ET LES FAUX PROPHETES.C EST TRE BIEN,MAIS UNE CHANCE QUE TU N ES PAS DIEU, PARCE QUE TOUS CEUX QUI NE CROIENT PAS COMME TOI,JE M EXCUSE DE TE DIRE CELA,MAIS TU LES ENVOIE EN ENFER.

    LA PAROLE DE DIEU NOUS DIT QUE CE NE SONT PAS TOUS CEUX QUI DIRONT "SEIGNEUR SEIGNEUR" QUI VONT ENTRER DANS LE ROYAUME ,CA NOUS PARLE D OUVIERS D INIQUITE,C EST SANS DOUTE DE TOUS CES FAUX FRERES ET FAUX PROPHETES QUI NE SONT JAMAIS PASSER PAR LA NOUVELLE NAISSANCE ET QUI N ONT JAMAIS APPARTENUS AU SEIGNEUR,C EST POUR CELA QU IL LEUR DIT "RETIREZ-VOUS DE MOI CAR JE NE VOUS AI JAMAIS CONNU"
    NOUS SOMMES DANS LES TOUS DERNIERS TEMPS DE LA FIN,ET IL FAUT SE MEFIER,JE SUIS D ACCORD,MAIS FAISONS ATTENTION
    ENTRE AUTRE ,IL Y A DES FRERES DE LA DENOMINATION BAPTISTE ,QUI NE CROIENT PAS A LA PERTE DU SALUT QUI SONT VRAIMENT DES ENFANTS DE DIEU QUI FONT PARTIE DU CORPS DE CHRIST.POUR MA PART JE SUIS ARRIVEE SUR TON BLOGUE,ET JE SUIS STUPEFAITE DE LIRE TOUT CE QUE J AI LU.IL Y A DE TRES BONS COMMENTAIRES INSPIRES DE DIEU,MAIS D AUTRES QUI LAISSENT A DESIRER.MEME SI JE NE SUIS PAS EN ACCORD AVEC TOI,NOUS ALLONS NOUS RETROUVEES AU FESTIN DE L AGNEAU BIENTOT .QUE LA PAIX DU SEIGNEUR SOIT AVEC TOI.

  29. Fred 2   •  

    Arg! Bien vu Liliane. J’ai pourtant des années d’internet derrière moi, mais là je n’ai plus envie de vérifier la toxicité de ce site.

    Dorénavant, je vais retirer le marque page et me contenter seulement du texte traduit de la KJ sur BibleOnline.

    ————–

    Pour ajouter ma pierre à l’article :

    Ceux qui croient à l’hypergrâce et qui ont persisté au péché avant de revenir dans la droiture conditionnelle demandé par le Seigneur. Sachez que même si le Seigneur vous pardonnera après votre repentance, il y a des risques que des souffrances subsistent et par lesquelles il faudra encore lutter.

    Par mon vécu personnel, j’ai péché sciemment même après ma conversion à Jésus-Christ. Je m’étais fait un "jésus" pour moi, un "jésus" que je me suis imaginé avec mon air humaniste. Le genre qui comprendra mes péchés malgré les avertissements dans la Bible. Jusqu’au jour, par la grâce de Dieu (là je peux le dire), j’ai vraiment réalisé mon aveuglement à cause de ma légèreté.

    Ce que je vis actuellement encore, à cause de tous ces péchés passés qui m’ont apporté leurs lots de poisons dans ma foi. En attendant que je sois guéri, je subis plus facilement les attaques de Satan en moi à cause de ça. (doutes, peurs, regrets…)

    Et Dieu seul sait combien de temps dois-je encore subir ce poison en raison des complications dues à mon entêtement. Même si je me suis sincèrement repenti devant Lui, et sachant qu’il m’a pardonné. Je sais une bonne fois pour toute que je dois IMPERATIVEMENT fuir tout péché.

    Je vous l’assure. A ceux qui se donnent un évangile d’hypergrâce, qui se forgent un "jésus kool ki komprendra" pour justifier sciemment leurs péchés. C’est s’exposer gravement à un venin profondément dans tout leur être. On a beau faire le mariole, mais toutes choses ne se font pas sans conséquences.

    Pire, imaginez une seconde que le risque le plus grand est de perdre définitivement la grâce à cause de l’endurcissement de votre coeur.

    Le Seigneur peut vous tendre encore Sa main pour vous sauver. Mais c’est vous, et seulement vous qui finirez par ne plus la prendre à cause de la fausse route que vous persistez à prendre.

    Prenez sa main, ne résistez pas, laissez-vous hisser tel que vous êtes, humiliez-vous, laissez-vous briser, remettez-vous totalement à Lui. Alors, le salut sera réellement accordé!

    Puis, la seule chose qu’Il pourrait dire à ceux qui avaient péché sciemment :
    – Va et ne pèche plus!
    – VA ET NE PECHE PLUS!!!

    Quand on voit la réponse de Jésus, une fois après que la culpabilité soit mise à jour, puis pardonnée après une sincère repentance. On n’a plus du tout envie de re-tester l’endurcissement.
    La peine en serait beaucoup trop lourde à porter.

    Dans l’endurcissement, on risque gravement d’arriver à ce point de non-retour, celui qui est annoncé dans le livre de l’Apocalypse.

    C’est à dire…
    (Apocalypse 22:11) Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore.

    Il est encore temps de changer, temps de limiter la casse!
    Vraiment!

    (Jacques 1:21-22) C’est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec douceur la parole qui a été planté en vous, et qui peut sauver vos âmes.
    Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements.

    Michelle: Merci Fred pour ce témoignage et cette prise de postion claire et sans louvoiement. Ce genre de témoignage a besoin d’être proclamé !

  30. gcana   •  

    Quant je pense que dieu nous à laisser la porte des cieux ouvert par jesus christ et en se contente de si peu, nous avons devons nous une table plein de bonne chose mes nous prenons seulement un grain de raisin qui et sur la table, si nous portons pas de fruit nous n’allons pas recevoir des applaudissements dans les cieux. Dans nos église sa sens les choses du monde plein de gens quitte les églises je les comprends si c’est pour trouver pire que dehors, svp les amis revenons à la vrais foi réforment nos cœur cars en n’es loin d’avoir tous compris. 26:13 jerem Maintenant réformez vos voies et vos œuvres, écoutez la voix de l’Éternel, votre Dieu, et l’Éternel se repentira du mal qu’il a prononcé contre vous. Ne nous fessons pas trop confiance ayant confiance christ en nous temps que en n’est dans la chaire en risque de chuté alors restons humble craignions dieu
    2:20 galate
    J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.

    Merci Michelle soie bénie

  31. magnin roland   •  

    En relisant le petit livre de l’ Appel de Minuit
    qui traite de l’ Enlèvement,
    je lis cet encourageant texte BIBLIQUE

    * Le juste périt, et personne ne prend la chose à coeur;
    les gens de bien sont ENLEVéS,, et nul n’ y prend garde.
    ni ne comprend que c’ est pour être mis
    ——- à l’ ABRI du malheur, ——-
    que les justes seront ENLEVéS. *

    Es. 57.1

    je relis bien attentivement,

    à l’ ABRI du malheur,

    mais qui ?
    les JUSTES
    rien que les justes,
    uniquement les justes.
    Donc,,, tous TOUS les injustes, resteront sur terre et subiront la Colère de Dieu
    que sera la dictature effroyable de l’ anti-Christ

    Remercions donc notre Sauveur de

    —– nous avoir justifiés—–
    par le moyen de son sacrifice sanglant à la croix et de nous sanctifier,

    encore et toujours,

    dans et par la puissance de VIE et de résurrection rendue possible,
    effective, par l’ ESPRIT SAINT,
    chaque jour à chaque heure,
    car sans Lui, c’ est le jugement et la mort

  32. Mestchersky Boris   •  

    Fred 2, Bonjour frère et merci pour ce témoignage vrai.

    à sa lecture, j’ai pensé tout de suite, à l’apôtre Pierre et à Judas.

    Hier matin, j’en faisais part à un visiteur.

    Jusqu’à la dernière minute Judas aurait pu se repentir et revenir de ses mauvaises voies empruntées durant près de trois ans.
    En tous les cas, jusqu’au moment où notre Seigneur et Sauveur le prévient dans et par son immense bonté, que quelqu’un va le trahir, et c’est celui qui mettra la main avec lui dans le plat, qui s’identifiera et sera irrévocablement le traître.

    J’ai souvent pensé à cette scéne, tous les disciples se sentaient capable d’un tel geste, et à leur demande sachant que Jésus de Nazareth était aussi prophête, que leur Maître, Le disciple aimé, même lui, lui pose la question, qui ?

    à partir de ce moment seulement, D.ieu permet à Satan de se saïsir de Judas, car par son geste anodin il a vendu son âme, pour trente deniers.
    Les escrocs, les arrivîstes en tout genre, sont petits pour arriver au but de leur convoitise.
    Car mesquins, fourbes, calculateurs, avares, cupides, etc…
    Les femmes publiques étaient bien plus généreuses, car elles donnent sans compter, jusqu’à dix fois la somme que Judas emporte du temple…. Pour finir par se pendre.

    Il ne croyait qu’en lui, et certainement pas à la grâce infinie du D.ieu d’Israël, qu’il l’avait pourtant vu agir à côté de lui, durant les trois ans.
    Il était dur sans miséricorde aucune, ni pour lui, ni pour les autres. Incapable de pardonner, et de se sentir pardonné, ce n’est qu’ un rêve, qu’ une fable à ces yeux, et qu’une inaccessible étoile, que ce pardon.

    Pierre lui y croit !
    Lui aussi fût averti ! Trois fois comme le Seigneur le lui avait dit: " avant que le coq chante tu me renieras Pierre " !
    Pourtant malgré la morsures inflîgée par le mal, malgré qu’il soît en cet instant crîblé comme la balle.
    Il saît que son Maitre et Seigneur à prié pour lui.
    Il le connait, car il l’a vu en action, il a entendu aussi ses paroles, il les a bues, et maintenant c’est une arme brandie dans sa solitude, dans ces ténébreuses angoisses contre la profondeur du mal.

    La chair est faîble et le coeur est bien disposé, çà Satan le sait aussi !

    Pierre en connait aussi le prix ! Car maintenant cela va le poursuivre, le pardon est en marche depuis la résurrection, les femmes en revenant du tombeau, diront aux disciples et principalement à Pierre que Jésus l’attend sur les bords du lac Tibériade !
    On connait l’échange qui a lieu entre le Maître et le disciple, le: " Tu sais que je t’aime " de Pierre.
    Et pour finir la prédiction de notre Seigneur Jésus de Nazareth, le Christ du D.ieu vivant sur la manière dont Pierre va finir sa vie suppliciée.
    Ce qu’il a évité, il l’accomplira en définitive, mais là, alors que tout semble être une défaite, son corps son âme et son esprit, crieront avec force, celle de D.ieu, que Christ est Seigneur à la gloire du Père, du D.ieu d’Israël.
    Il se rendra ainsi conforme à l’exemple du Maître, qui lui ne trahissant personne, mais abandonné de tous, saura mourir, pour devenir notre Justice.

    De quel côté sommes-nous ?
    Celui de Pierre ou celui de Judas ?

    Il n’y a pas d’autre chemin à prendre !
    Deux voies, le chemin étroit que donne le salut, pour la vie éternelle, ou le large, le vaste qui mène à la perdition.

    L’un est difficile car il monte, comme le Patriarche Abraham l’a pris, alors que Lot a choisi celui qui descend dans la vallée.

    Celui qui paraît difficile nous conduit à faire confiance à D.ieu car nous n’envoyons pas le but à atteindre, mais Il nous y conduit sûrement !
    Car D.ieu , l’Eternel D.ieu d’Israël, est le D.ieu de délivrance, Il est mon espérance, en Lui je crois.

    L’autre qui est spacieux et qui donne une vue plongeante d’apparence facile, s’avère être, s’avère devenir une prison.

    Merci encore Fraternelles salutations en Christ, mon Sauveur et mon D.ieu.

    Mestchersky Boris

  33. Chantal g   •  

    Merci Boris car ton commentaire m’a permis de relire le témoignage édifiant de Fred et ton analyse qui me touche.

    Soyez bénis.

Laisser un commentaire