1 Comment

  1. Jake   •  

    Traduction (j’ai mis mes commentaires entre parenthèses pour essayer de retranscrire les sentiments de l’orateur…)

    Voici une pièce très intéressante et sur laquelle se trouve de lettre de l’alphabet paléo-hébreu.
    C’est peut-être hasmonéen ou maccabéen, à peu près 100 avant JC et dessus il y a de l’hébreu.
    Si les juifs n’étaient pas là à cette époque on aurait du plutôt trouvé du japonais (sur le ton de l’ironie)

    Nous sommes palestinien ayant grandi à Jérusalem, je suis antiquaire dans le domaine des artefacts bibliques.
    Ma vision c’est de parvenir à avoir des objets (présents) en rapport avec la Bible.
    Nous respectons la loi (de l’Etat d’Israël) et nous travaillons dur (dans le sens de : sans être paresseux) et nous prospérons à Jérusalem, comme nous le pourrions n’importe où (sousentendu en gardant cette philosophie : respecte la loi et travaille dur)
    Nous voyons que les israélites essaient vraiment (sous entendu : de construire quelque chose) et nous les soutenons! Nous ne nous focalisons pas sur nos identités respectives, mais sur « l’humain » en tant que créature de Dieu.

    Cette pièce est la plus ancienne que je possède, 4ème siècle avant JC.
    « Yéhoudah », vous connaissez ? Ou alors « Yéhoud », je sais pas si la caméra peut le voir, mais là, juste à coté de l’aigle, il y a 3 ancienne lettres hébraïques, il est écrit : »Yéhoud », comme dans le mot « Juifs », cela montre que les juifs étaient là déjà au 4ème siècle avant JC.

    Vous savez, ce qu’il s’est passé, c’est qu’un jour, des gens ont dit « maintenant nous sommes ennemis » et donc nous nous sommes considérés comme ennemis. Mais à leur contact, en les rencontrant, on comprend qu’ils essaient de ne pas revivre un nouvel Holocauste et ils font de leur mieux pour faire respecter la loi. Ils donnent l’opportunité d’une vie de qualité à leurs habitants, et quelque part, ça nous a fait les apprécier d’autant plus.

    De cette manière, nos cœurs se sont ouverts et nous avons compris que leurs cœurs aussi étaient ouverts, alors même que nous ne sommes pas juifs et que nous sommes en Israël.

    Cela ne peut pas se comprendre sans comprendre que Dieu est amour. Dieu a fait toutes ces choses dans une réaction d’amour. Il garde son alliance car c’est un Dieu d’amour. Il prend soin des siens parce que c’est un Dieu d’amour. Et il a envoyé son Fils pour manifester son amour, parce qu’il est amour.
    Et l’archéologie biblique prouve la Bible. Tous ces artefacts « ouvrent » la Bible (dans le sens qu’ils prouvent son authenticité). De fait, quand tu vois ces choses tu comprends mieux les versets.
    Même si ma première identité est d’être chrétien, je comprends que Dieu a instauré des frontières et des limites aux nations et des temps particuliers pour chaque peuple.

Laisser un commentaire