Vous sentez-vous épuisé spirituellement ? Oswald Chambers

Le Dieu d’éternité… ne se lasse pas, il ne se fatigue point.
Esaïe 40:28

L’épuisement vient quand nos forces vitales sont à bout.

L’épuisement spirituel n’est jamais la conséquence du péché, mais du travail que nous faisons pour Dieu.

 

Pour échapper à l’épuisement, il faut savoir où puiser la force. Si Dieu vous demande d’être le pain rompu et le vin répandu, cela veut dire que vous avez à être vous-même la nourriture des autres, jusqu’à ce qu’ils apprennent à la trouver en Dieu. II vous faut bien compter qu’ils vous épuiseront jusqu’au fond. Appliquez-vous à vous ravitailler à mesure, ou vous succomberez bientôt.

Nous devons à Dieu de nous donner aux autres, qui sont ses enfants, aussi complètement qu’à lui-même.

Est-ce que par la manière dont vous servez Dieu vous vous êtes laissé aller jusqu’à l’épuisement ? S’il en est ainsi, passez en revue tous vos mobiles d’action. Qu’est-ce qui vous a poussé à travailler pour Dieu ? Est-ce votre inclination personnelle, ou bien vous êtes-vous fondé sur la Rédemption accomplie par Jésus-Christ ? Ne vous lassez pas de surveiller les sources de votre activité, et n’oubliez pas où se trouve la seule source authentique.

Vous n’avez pas le droit de dire à Dieu : « Oh ! Seigneur, je me sens tellement épuisé ! » Il vous a sauvé, il vous a consacré, il vous a sanctifié pour pouvoir vous épuiser. Laissez-vous épuiser pour le service de Dieu, mais rappelez-vous que tout vous vient de lui. « Toutes mes sources de vie, en toi je les trouverai. »

Oswald Chambers

Laisser un commentaire