VENEZ À YAHUSHUA AUJOURD’HUI!

Envoyé par Armande



Hé 3:10 Aussi je fus irrité contre cette génération, et je dis : Ils ont toujours un coeur qui s’égare. Ils n’ont pas connu mes voies.
3:11 Je jurai donc dans ma colère : Ils n’entreront pas dans mon repos !
3:12 Prenez garde, frère, que quelqu’un de vous n’ait un coeur mauvais et incrédule, au point de se détourner du Dieu vivant.
3:13 Mais exhortez-vous les uns les autres chaque jour, aussi longtemps qu’on peut dire : Aujourd’hui ! afin qu’aucun de vous ne s’endurcisse par la séduction du péché.
3:14 Car nous sommes devenus participants de Christ, pourvu que nous retenions fermement jusqu’à la fin l’assurance que nous avions au commencement,
3:15 pendant qu’il est dit : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos coeurs, comme lors de la révolte…
3:18 Et à qui jura-t-il qu’ils n’entreraient pas dans son repos, sinon à ceux qui avaient désobéi ?
3:19 Aussi voyons-nous qu’ils ne purent y entrer à cause de leur incrédulité.

Oui, Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos coeurs

L’année de grâce se prolonge encore, mais le jour de la colère vient ! NE TARDE PAS !

  41Comments

  1. Daniel Jackson   •  

    Yashushua ? C’est quoi ce nom ? C’est comme les « Yavhé », « Joshuah » (la voyelle J n’existe pas en hébreu), etc, il n’y a rien d’hébreu là-dedans.

    C’est Yéshoua, dérivé du nom Yéhoshoua (Josué).

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      J’ai juste repris le titre mis sur You Tube. Des hébraïsants sauraient mieux te répondre que moi !

    • Aline   •  

      Tout, à fait Daniel ..
      Je rappelle par ailleurs le 2ème commandement.
      Malheureusement, les vidéos dites « chrétiennes » sont pleines de représentations des choses qui sont en haut dans le ciel, en bas sur la terre et qui sont dans les eaux plus bas que la terre, ce qu’Elohim (dieu) interdit formellement !!.

      • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

        Oui, c’est pour cela que j’ai failli ne pas mettre certaines vidéos. Mais comme i s’agit d’extraits de film… Bon, je reconnaîs que ce n’est pas facile à gérer !

    • SandrineFromBelgium   •  

      Lol tu m’as bien fait rire. Je n’avais pas moi aussi compris le titre

  2. Daniel Jackson   •  

    Je me doutais que cela ne venait pas de toi Michelle.
    En fait, je dis cela à tous les gens qui déforment les prénoms hébraïques. On trouve de ces choses c’est incroyable : Yashushua, Jéhoshua, Jéshua, Yawhé, Jéhovah, etc.

    Comme je l’ai dit plus haut, déjà la consonne J (et non voyelle, désolé pour mon erreur plus haut) n’existe pas en hébreu, donc rien que « Jéhovah » c’est complètement faux, et c’est tordre le Nom Divin.

    Utilisons plutôt les Noms de la Torah, tels qu’ils sont écrits, au lieu de faire nos sauces : Adonaï, Elohim, El, Shaddaï, Elyon, Le tétragramme sacré de 4 lettres (HaShem = Le Nom), le Père, le Créateur, Yéshoua pour le Messie.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      En fait, c’est seulement à cause de ce chant magnifique que je l’ai mis: il faut écouter, pas regarder !

    • Aline   •  

      Dire HaShem = le nom, c pas mieux …
      N’est il pas écrit:

      Proverbes 30.4 Qui est monté aux cieux, et qui en est descendu? Qui a recueilli le vent dans ses mains? Qui a serré les eaux dans son vêtement? Qui a fait paraître les extrémités de la terre? QUEL EST SON NOM, et QUEL EST LE NOM DE SON FILS? LE SAIS-TU ?

      Réponse :

      Exode 3.15 Dieu dit encore à Moïse: Tu parleras ainsi aux enfants d’Israël: L’Éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’envoie vers vous. Voilà mon nom pour l’éternité, voilà mon nom de génération en génération.

      Version Chouraqui beaucoup plus « collante » à l’hébreu :

      Noms ­ Shemot ­ Exode 3.15 15. Elohîms dit encore à Moshè: « Tu diras ainsi aux Benéi Israël:
      ‹ IHVH-Adonaï, l’Elohîms de vos pères,
      l’Elohîms d’Abrahâm, l’Elohîms d’Is’hac et l’Elohîms de Ia‘acob,
      m’a envoyé vers vous. ›
      Voilà mon nom en pérennité,
      voilà ma mémoration de cycle en cycle.

  3. Jacques BODERE   •  

    Et si on essayait de revenir à la simplicité…J’aime bien Jésus, c’est comme cela qu’on l’appelle dans notre belle langue Française…

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      AAAAMMMMEEENNN! Le nom de Jésus peut se dire dans toutes les langues, même par un enfant, et personne ne s’y trompe ! Mais il est bien des intellectuels hébraïsants qui parlent savamment de Yeshua.. mais qui ne Le connaissent pas !

      Ce sont ceux qui ont un coeur d’enfant qui verront le Royaume ! C’est écrit !

  4. Daniel Jackson   •  

    Evitons les raccourcis, tous ceux qui disent Jésus ne sont pas les » petits humbles sauvés », et ceux qui disent Yéshoua les « intellectuels pharisiens modernes » hein….

    C’est de la simplicité que de remettre de l’ordre dans les Noms hébraïques, rien de dramatique ou d’intellectuel à cela, un enfant de Juif de 6 ans le sait parfaitement.

    Quant au Nom d’Hashem, étant donné que nous ne connaissons pas les véritables voyelles pour le prononcer, au lieu de le tordre das tous les sens en disant tout et n’importe quoi, Hashem est une excellente alternative. Après chacun est libre de l’utiliser ou pas.

    Mais bon, je préfère le préciser car malheureusement, nous voyons beaucoup de pseudo-prophètes venant avec leur « D. m’a parlé » et ayant soi-disant eu la « véritable » révélation du Nom Divin. Orgueil, quand tu nous tiens.

    Effectivement, une autre « appellation » est Elohé Avraham, Elohé Yitzrack, Elohé Ya’aqov.

    Enfin bref, oui le contenu est beaucoup plus important, mais je tenais à faire cette précision, ça me tient à coeur.

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Tout cela t’es familier, évident, parce que tu baignes dedans. mais n’oublie jamais que Dieu aime les coeurs d’enfant, et que un « zezus » dans le coeur d’un enfant vaut parfois mille Yeshua prononcé par des érudits religieux… qui n’ont ajmais rencontré le Seigneur vivant !

      Tu vois, tout ce que je vois, c’est qu’une onction étonnante et merveilleuse coule de cette vidéo…

      J’ai une seule bonne réplique:
      Agnus dei:

      Michael Smith – Our God Is An Awesome God (Live)

      Praise adonai, avec Paul Wilbur

      Ouf ! j’ai besoin de respirer l’adoration de coeurs d’enfants, après ces disputes de mots…

      Franchement, est-ce l’heure ? Le monde s’écroule, et on va faire de la séantique hébraïque quand le feu est dans la maison= celle de Dieu et celle du monde…

      Bonsoir ! j’ai envie d’être seule avec mon ZÉZU …

  5. Armande   •  

    .peut-être que c’est tout simplement une faute tout court!

    ça n’enlève en rien l’adoration pour la Gloire de JESUS-CHRIST de Nazareth ou YESHUA

  6. dufour   •  

    Je ne connais pas Yashushua,
    qui est de Yashushua?
    Qui est de Yeshoua?
    qui est de je ne sais qui
    et qui est de Jésus…? Et de quel Jésus…?
    L’art et la manière de complexifier la simplicité de l’Evangile… De créer des murs entre chrétiens.
    Rien d’autre que cela, quelle tristesse.
    Vous sentez-vous plus spirituel en utilisant quelques mots hébreux? Moi non.
    Vous sentez-vous bien de rebatir les murs de la haine que Jésus a détruit, car il n’y a plus ni juif ni grec! Tout cela est fini, mais par pour tous, semble t’il…

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Qui est ce « vous » dont tu parles. Nous sommes bien d’accord … Et puis, c’est bien accusateur ce: « Vous sentez vous bien de rebâtir les murs de la haine  » sur une simple discussion de sémantique ! Car il y a bien eu de vrais dérapages avec des noms hébreux bizarres, type témoins de Jehovah! On peut discuter sur les mots exacts, sans se faire traiter de haineux.. c’est là qu’il y a un problème: dans ton jugement…

  7. Aline   •  

    Je rappelle que Yeshua était juif et avait donc un nom juif …
    Il s’agit pas de judaïser, de judaïser, mais d’appeler l’Adon (le seigneur) par le nom qui est le sien.
    Je m’appelle Aline et Aline reste Aline dans toutes les langues, et ceux qui tenteraient de le traduire ne pourraient qu’être dans l’erreur …

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Oui,Aline, mais tu n’es pas Dieu ! Tu dis bien Dieu, comme les anglais disent God, etc…. et il est imprononçable en hébreu ! Le Seigneur a voulu que la Bible soit dans toutes les langues et son nom puisse être prononé dans toutes les langues, même par des enfants….

      Tu dis: Jésus était Juif. Oui, en tant qu’homme sur terre ! Aujourd’hui il n’est plus juif, il ne fait qu’un avec le Père, il est le Roi des rois, dont de totues les nations de la terre et c’est Lui qui les a crées.

      Le problème n’est certes pas la manière dont on prononce son nom, mais la manière dont on le connaît !

      Medites là dessus…

      Gen 32:29 Jacob l’interrogea, en disant : Fais-moi je te prie, connaître ton nom. Il répondit : Pourquoi demandes-tu mon nom ? Et il le bénit là.

      L’ange de l’Eternel n’a pas donné son nom. Esaïe dit: on l’appellera Emmanuel… cela veut dire « Dieu parmi nous »… mais le nom final veut dire SAUVEUR: c’est une révélation

      C’est un nom merveilleux:

      Juges 13:18 L’ange de l’Éternel lui répondit : Pourquoi demandes-tu mon nom ? Il est merveilleux.

      Mais il n’est merveilleux, quelque soit la langue ou la manière que l’on emploie, sous une seule condition: connaître et aimer Celui qui est merveilleux.

      • Aline   •  

        Justement je ne dis pas « dieu », surtout depuis que je connais l’origine de cette traduction, je n’ai plus la pensée greco -romaine. Je dis Elohim, et pour le tétagramme je prononce les voyelles hébraïques : yod hé vav hé comme çà je suis sûr de ne pas profaner son saint nom.

        Tu dis : Tu dis: Jésus était Juif. Oui, en tant qu’homme sur terre ! Aujourd’hui il n’est plus juif,

        oui, il n’empêche que son nom a été donné en hebreu.

        A propos des traductions frauduleuses « dieu » etc voir

        http://extraneens.free.fr/origine_de_dieu.htm

        et il n’y a pas que ce site qui en parle.
        Je ne vois d’ailleurs aucun rapport entre Elohim et sa traduction « dieu », ni aucun rapport entre Yeshua et jésus !

        • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

          Là, ce sont vraiment des discussions sans grande utilité, car si nous en sommes à des « disputes de mots », voilà un INTERDIT biblique !

          Alors regardons plutôt les noms donnés en Apocalypse pour Jésus : tu ne trouveras ni Yeshuah, ou Yeshuaha, car les évangiles furent rédigés en Araméen ou en grec par les apôtres et les premiers disciples: ils ne parlaient pas hébreu ! Même Jésus ne parlait pas en hébreu, mais en Araméen…. Quelqu’un sait-il comment Jésus était prononcé en araméen ?????????

          Donc, on va regarder comment l’apôtre Paul, sous onction du Saint-Esprit, parle de Jésus en Apocalypse, quelques dizaines d’années après la Pentecôte. cela commence par Apoc 11 (rédigé par Jean en grec): révélation de Jésus: en grec: Lesous et la bible on linge précise: D’origine hébraïque (voir Yehowshuwa` (3091))

          NOTONS QUE C’EST LA MANIÈRE DONT « LESOUS » SE PRÉSENTE LUI-MÊME !!!!

          (j’ai laissé les n° strong, pour ceux qui ont la Bible online et qui peuvent permettre retrouver tous ces mots en grec… pour ceux qui connaissent le grec, langue dont s’est servi l’apôtre Jean).

          Deuxième nom: JE SUIS le témoin 3144 fidèle 4103, le premier-né 4416 des 1537 morts 3498, et 2532 le prince 758 des rois 935 de la terre 1093!

          Lui- même, Ysehua (?), se présente sous son nom grec, « LESOUS ». Il n’est nulle part écrit que Jésus homme connaissait l’hébreu, ni qu’il s’appelait lui-même par son nom hébreu ! Trouvez-en la trace dans les évangiles ou dans les épîtres!

          Troisième nom : « je suis l’alpha et l’omega, celui qui est, qui était et qui vient »

          Quatrième: Apocalypse 1:18
          Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts.[…]

          5eme: Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d’or :

          6eme: Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie :

          7eme: Voici ce que dit celui qui a l’épée aiguë, à deux tranchants :

          8eme : Voici ce que dit le Fils de Dieu, celui qui a les yeux comme une flamme de feu, et dont les pieds sont semblables à de l’airain ardent :

          9eme Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles

          10eme Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu :

          10eme : Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n’ouvrira :

          Jean dit enfin: Apocalypse 19 : 13

          et il était revêtu d’un vêtement teint de sang.

          Son nom est la Parole de Dieu.

          Voici donc le vrai nom, qui se dit dans toutes les langues, car si je veux le dire en hébreu, je vais avoir le choix entre plein de mots pour Parole: Emer Paroles, dire, réponse,…
          Omer Parole, langage, instruire, résolution
          Imrah Parole, promesse, ordres, sons, discours
          Dabar Mots, choses, événements, parole, manière, au sujet, de la sorte,à cause, cela, dire, propos, nouvelles, questions, ordonner, tâche,…
          Saphah Langue, langage, bord du fleuve, de la mer, parole,

          Et ne parlons pas du nombre de mots possibles pour « Dieu »

          Plus simple de dire: « La Bible » non ?

          Alors, franchement, devant tout ce qui est contenu dans le nom de « LESOUS » en grec, avons-nous encore besoin de « disputes de mots »… Nous avons seulement à nous incliner devant le « Roi des rois », et « Seigneur des seigneurs »

          ENCORE DEUX AUTRES NOMS POUR JÉSUS, ET JE DOIS ENCORE EN TROUVER PLEIN D’AUTRES, À COMMENCER PAR EMMANUEL! Ou mieux: Gen 1:3: Dieu dit: Elohiym AMAR

          Matthieu 1 21

          elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.

          LE NOM DE JÉSUS: en grec: onoma Lesous

          Allez donc dire aux apôtres que ce n’est pas correct d’avoir écrit cela, et non Yeshua, ou Yeshuah, ou Yeshuhaha… Eux connaissaient le véritable !

          Donc on va stopper net cette discussion folle et vraiment inutile, qui ne fait que démontrer que nous ne connaissons pas le VÉRITABLE, ou que nous nous égarons hors du chemin étroit, en nous pensant plus spirituels que d’autres parce que nous prononçons PARFAITEMENT le nom de jésus en hébreu, alors qu’apparemment aucun de ses apôtres ni de ses disciples de l’époque ne l’a fait ! (ou s’ils l’ont fait, cela n’a pas été écrit car c’était SANS IMPORTANCE)…

          C’est la Bible qui tranche, pas les érudits !

          Dejà, nous voyons que le mot hébreu phonétiquement: Yehowshuwa, peut tout aussi bien s’écrire Yeshuashua, puisque ce n’est qu’un transcription phonétique ([yeh-ho-shoo’-ah ]) d’un nom écrit 199 fois dans l’Ancien Testament qui veut dire littéralement: « l’éternel est salut »

          Il vient de deux mots hébreux: « Yehovah » L’éternel (Jéhovah, ou mieux: Yahvé) = « celui qui est l’existant » et « Hayah » = être, devenir, exister, arriver .

          Qui parle l’hébreu ancien couramment ici ? En tout cas, certainement pas tous les chrétiens martyrs en Chine ou ailleurs, qui disent Isu dans les pays musulmans, ou Yè Sù en chinois.

          chinenouvelle-prenoms-calligraphie-32822-31267

          Mais eux sont prêts à donner leur vie pour pouvoir suivre ce Yè Sù là !!!!

          Un peu plus d’humilité de la part de chacun serait la bienvenue !

          Pitié, passons à autre chose et revenons à la simplicité de l’évangile.. Car tous ceux qui ont voulu donner ici des grandes leçons d’hébreu à d’autres ne se sont même pas donnés la peine de faire des recherches solides !!! Alors, rappelons-nous que tout cela n’a STRICTEMENT AUCUNE IMPORTANCE; L’important est de connaître LE VÉRITABLE intimement, personnellement, et de marcher derrière lui !

          • Patricia   •  

            Excusez-moi Michelle. Je n’avais pas vu votre commentaire, lorsque j’écrivais. Vous avez tout dit de manier plus claire!! alors oubliez mon commentaire.

            • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

              Mais non, il apporte de nouvelles choses !

  8. Patricia   •  

    C’est rare que j’intervienne, mais là!!!
    Attention de ne pas faire référence à des sites qui nient l’existences de Jésus-Christ et ses actions. Je pense qu’on commence à perdre de vue l’essentiel à force d’argumenter sur le nom de Jésus. Il est Dieu et reste accessible à tous dans sa langue maternelle.

    Extrait de l’auteur (site cité ci-dessus):

    « Il est impossible que Jésus ait réellement existé, du moins dans la forme présentée par les évangiles. A NOTER QUE JE NE NIE PAS LA VALEUR DE CES TEXTES QUI SONT UN ENSEIGNEMENT ANTI-PSYCHOPATIQUE. Leur valeur reste réelle même si les FAITS historiques dénient l’existence d’un Jésus sous cette forme.

    Les premiers Chrétiens étaient les Gnostiques et leur enseignement n’a rien à voir avec les notions ambiantes que nous connaissons à l’heure actuelle.

    L’existence d’un Jésus sous la version que l’on nous a transmise jusqu’à présent n’est jamais remise en question par les Chrétiens, et pourtant….

    Les évangiles mentionnent plusieurs faits qui devraient se retrouver dans les chroniques de l’époque:

    1) Le massacre des nouveaux-nés par Erode.
    2) Les « Morts qui se lèvent ».
    3) L’entrée triomphale du Christ à Jérusalem.
    4) La quasi-émeute lorsque Ponce Pilate veut faire libérer Jésus.
    5) Le ciel s’assombrit et le rideau du temple se déchire lorsqu’il meurt.
    6) Les flammes qui descendent sur les apôtres.
    7) la foule qui « parle en langue » lors de la pentecôte.
    Or, il n’y a nulle trace de ces événements dans les chroniques ou ouvrages historiques de l’époque ou sur cette époque.
    8 ) Il n’y a eu aucune éclipse à Jérusalem aux alentours de 30-33 après JC.
    Personne ne mentionnent le massacre des nouveaux-nés par Erode.
    Comment tous ces événements ont-ils pu passer inaperçus ? »

    • Aline   •  

      Il est bien sûr évident que je n’approuve pas du tout cet extrait..
      J’aurais du relire avant.
      J’ai mis le lien pour l’explication de « dieu » et « jesus ».

    • Michèle.V   •  

      Le phénomène Ovni, semble être la  » Clé « , le « Lien » pour comprendre les anciens textes religieux de quelque pays que ce soit. A vous de voir et de vous questionner car c’est, à mon sens, la seule théorie qui tienne parfaitement debout..

      • Michèle.V   •  

        Mon commentaire est parti trop vite.
        Je voulais signaler que j’avais trouvé ça aussi sur ce site de la part de la personne qui le tient.
        « Le phénomène Ovni, semble être la  » Clé « , le « Lien » pour comprendre les anciens textes religieux de quelque pays que ce soit. A vous de voir et de vous questionner car c’est, à mon sens, la seule théorie qui tienne parfaitement debout..  »
        On est totalement dans le new age je pense.
        Comme l’a dit Michelle il faut lire la bible comme un petit enfant.
        Quand on commence à vouloir tout disséquer on se perd. J’en sais quelque chose car un moment j’étais partie dans cette direction et ça n’avait fait que m’éloigner de Dieu.
        C’est Dieu qui instruit ses enfants et si nous faisons une erreur l’Esprit nous ramènera et c’est ce qu’il a fait avec moi quand je m’étais perdue dans toutes sortes d’études intellectuelles.
        La simplicité et se laisser conduire par l’Esprit Saint me semble la bonne voie.

      • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

        Désolée, mais quand je vois OVNI, je pense immanquablement à un complot mondial pour faire croire aux « terriens » qu’ils sont attaqués par un ennemi externe: SEUL MOYEN D’UNIR LES GENS: LEUR DONNER UN ENNEMI COMMUN

        l’autre seul moyen étant de les unir par la connaissance de Christ (Eph 4)

        Donc j’ai des boutons quand on me parle d’OVNi: rien dans le Bible ne donne la moindre justification ou même simplement interrogation au sujet d’une telle existence. Donc le r&jout à la Bible ne peut être que mensonge et truquage !!!!

        Merci Michelle d’oublier jusqu’à leur allusion: rien de scientifiquement prouvé, mais une des plus grandes menaces de mensonges sur le monde… alors merci de ne même pas laisser penser que ça existe: CELA N’EXISTE PAS !

        mais les anges, oui! Le monde spirituel, Oui ! Alors ne prenons nos références seulement dans la Bible, avec versets à l’appui, car ton commentaire pourrait une crédibilité à cette fable humaine, et je dis NON !

        ON NE VA PAS DÉBATTRE SUR LES OVNI… ou que quelqu’un me donne une seule référence biblique qui pourait laisser un interstice de doute !!!

        Il est temps que les chrétiens comprennent, dans un monde de mensonge et qui s’enfonce dans le mensonge, que le seul repère de lumière est la Bible !

        • Michèle.V   •  

          Toutes mes excuses Michelle. Je ne voulais en aucun cas débattre sur les ovnis mais dénoncer ce site comme un site du new âge comme je le marque dans mon message rectificatif. Il serait gentil de supprimer mon premier message parti trop vite qui laisse supposer que je soutiens cette théorie alors que c’est justement le contraire. Peut-être même supprimer les deux si tu penses que ça peut engendrer des débats là dessus. Ce n’était aucunement mon intention. Je suis la première à combattre cette fumisterie. C’était juste pour écarter les gens de ce site et en montrer tout le danger.

          • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

            Non, on va laisser. Car c’est bien de rappeler aux chrétiens que les histoires d’OVNI sont préparées depuis longtemps par les illuminatis, dans le but de faire un jour l’unité contre l’ennemi commun qui serait une invasion interplanétaire… C’est en préparation depuis cinquante ans ! Pour l’instant, ils se servent du terrorisme pour promouvoir l’unité: ONU, etc… Mais cela n’aura qu’un temps, car l’antéchrist devra intégrer toutes les religions.

            Soyons lucides car tout cela est très proche !.

    • Bénissan - Tévi   •  

      Bonjour Patricia,
      Je vous suggère de lire les deux livres de Jeffrey GRANT qui rapportent des éléments « profanes » qui confirment certains faits rapporter par la Bible: La Signature de Dieu » et » Les écrits de Dieu » . Il y a aussi le livre de Derek Walker  » Les 7 temps des Nations » qui rapporte( pages 91 à 102) les écrits de Phlégon , de Julius Africanus et d’autres auteurs profanes sur l’éclipse totale. de soleil au moment de la crucifixion de Yéshoua Ha Mashiah.

      Que le Père nous garde et nous donne la grâce d’être centrés sur LE VERITABLE.

  9. Michèle.V   •  

    Une chose est sure. J’ai toujours appelé mon Sauveur Jésus et j’étais totalement perdue dans le catholicisme. Et pourtant il est venu me chercher et il m’a donné une nouvelle naissance qui a tout éclairé dans ma vie.
    N’est-ce pas rabaisser Dieu que de ne pas le croire capable de regarder au cœur et de savoir qui on prie vraiment, quel que soit le nom employé.
    Je suis triste aussi de toutes ces études qui sont de la religiosité alors que la relation avec Dieu découle de l’intime et du spirituel.
    Que Dieu nous guide tous. Il a promis que l’Esprit Saint conduirait ceux qui le cherchent avec sincérité dans toute la vérité et il le fera. Ne mettons pas en doute la parole de notre Seigneur, de notre Père Céleste. Soyez bénis.

  10. erdna   •  

    à Daniel Jackson: vous avez raison, c’est bien Yeshoua le nom en hébreu de Jésus. La preuve c’est que les Juifs l’appellent par dérision Yeshou qui signifie « il a échoué ».

  11. Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

    Ajoutons donc:

    La langue usuelle du temps de Jésus était l’araméen, (http://fr.wikipedia.org/wiki/Aram%C3%A9en) l’hébreu n’étant utilisé, probablement que par les scribes (les lettrés), ce que n’étaient évidemment ni les apôtres (sauf Paul), ni la majorité des chrétiens.

    Je lis: (http://www.avinou.org/?page_id=1225&lang=fr)

    La langue araméenne

    Le terme « araméen » dérive de « Aram » le cinquième fils de Shem, premier né de Noé. L’araméen était le langage des peuples sémites vivant dans l’ancien Proche-Orient. C’était le langage des Assyriens, Chaldéens, Hébreux et Syriens.

    Alors voici en hébreu

    ישוע

    Mais les premiers chrétiens ne le prononçaient pas et ne l’écrivaient pas

    Je lis: (http://restauration.judeoapostolique.over-blog.com/article-doit-on-dire-jesus-ou-yeshoua-68461793.html)

     

    Yéshoua est un nom hébreu dont la translittération grecque est Iesous. Le nom Jésus en français vient de la translitération du nom grec en latin Iesus.

    Le nom de notre Sauveur est le nom Hébreu – Araméen : ע ו ש י , YESHU’A (Yéshoua). Rappelons que l’hébreu se lit de la droite vers la gauche. Yéshoua signifie « Il sauve, Il sauvera ». Yéshoua est en fait la version araméenne du nom hébreu plus long YéHoshua (Josué).

     

    Donc on apprend là que le nom hébreu Yeshoua est en fait le nom araméen de Jésus ! Et que: Yéshoua est en fait la version araméenne du nom hébreu plus long YéHoshua (Josué).

     

     

    Mais je lis surtout dans la Bible:

     

    Actes 2:6
    Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue.[…]
    Actes 2:8
    Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle ?[…]

     

    DONC CHACUN ENTENDAIT LE NOM DE JÉSUS DANS SA PROPRE LANGUE: Les Grecs en grec, les Egyptiens en arabe, les assyriens et Juifs, en araméens, les Africains en ingala ou autre dialecte, les romains en latin;… et s’il y avait un (futur) Français qui traînait par là, sans doute dans un dialecte gaulois. Y a-t-il quelqu’un sur le net qui pourrait me donner le nom de Jésus en gaulois ?

    • Aline   •  

      Chacun les entendaient parler dans sa propre langue ne veut pas dire que le nom de Yeshua était changé …

      • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

        C’est bien pourquoi je dis: « évitons les discussions stériles ». Car si chacun les entendaient « dans sa langue maternelle », il est bien peu probable qu’ils entendaient le nom ARAMÉEN (et non hébreu) de Jésus. Tu ne trouveras nulle part dans la Bible,dans les textes originaux, sauf dans les textes araméen, le nom de Jéshuah, qui, si j’en lis ce que disent des érudits dans ces diverses langues, était déjà la transcription en araméen du nom de Josué ‘Yushushua »…

        Et ils semblerait qu’il n’y ait pratiquement aucun texte original araméen: Les quatre Évangiles canoniques ont été écrits en grec. Il n’y a que l’Évangile de Matthieu qui est soupçonné d’avoir eu un original en araméen. Cette information nous provient de Papias, évêque de Hierapolis (Phrygie) qui a vécu au début du IIe siècle. (http://www.interbible.org/interBible/decouverte/comprendre/2008/clb_080125.html)

        Quelle langue Jésus parlait-il? Dans les Évangiles, il utilise des expressions araméennes : « Talita qoum » (Mc 5,41), « Ephphata » (Mc 7,33). Marie de Magdala s’adresse à lui en lui disant « Rabbouni » (Jn 20,16). Jésus parlait l’araméen. Parlait-il hébreu? Les paroles qu’on lui rapporte au moment de sa mort (et qui constituent pourtant les paroles du Ps 22) : « Eloï, Eloï lama sabaqthani » (Mc 15,34) sont également en araméen, et non en hébreu.
        (http://www.interbible.org/interBible/decouverte/comprendre/2008/clb_080125.html)

        Et les paroles prononcées par Jésus en Araméen ont été fidèlement retranscrites par les apôtres en araméen ! Pas la moindre allusion au fait que Jésus aurait parlé en hébreu (même s’il l’a fait !). Il n’y a pas de hasard avec Dieu: Dieu a voulu que le Nouveau Testament soit écrit dans la langue la plus courante de l’époque…. et il veille à ce qu’elle soit accessible dans toutes les langues !

        Alors, puisque la Bible NE DIT PAS qu’ils entendaient le nom de Jésus sous forme de Yeshua, et puisque les apôtres ont écrit en grec, y compris Paul qui a écrit le nom de Lesous en grec, et non en hébreu, langue qu’il devait connaître couramment en ayant fait partie du sanhédrin et disciple de Gamaliel ! Ni en latin, langue qu’il devait aussi connaître parfaitement, étant romain ! , arrêtons de « supposer que » …

        Voici le nom que les apôtres prononçaient ET ÉCRIVAIENT en grec de l’époque:

        Ἰησοῦς,

        . Qui sait le lire sans l’écorcher et qui sait le lire tout court et le prononcer ? Heureusement que ce nom peut être prononcé dans toutes les langues.

        Si j’avais entendu le discours des apôtres dans ma langue maternelle, c’aurait été peut-être en breton : Jezuz!!!!

        Merci Seigneur de nous avoir donné le nom qui est au-dessus de tous les noms, qui est universel, et que notre Dieu entend dans toutes les langues !

  12. Josée (Sentinelle)   •  

    Le titre de cette vidéo est : VENEZ À YAHUSHUA AUJOURD’HUI ! Et ce depuis le début !

    Vous avez tous mal lu ou quoi ?

    Il n’a jamais été question d’un YASHUSHUA ! Vérifiez bien le titre de la vidéo, il est inscrit et visible sur la vidéo elle-même, juste en haut !

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Bonjour Josée. Ok, une erreur d’un lettre.. Mais cela change-t-il vraiment le fond de la discussion ?

      En tout cas , j’ai corrigé.

  13. Josée (Sentinelle)   •  

    Bonsoir Michelle :-), le Nom du SAUVEUR a fait couler beaucoup d’encre …

    J’ajoute à la discussion ceci :

    Celui qui a donné le pouvoir à l’homme de nommer, S’est réservé le droit de Se nommer, en prenant le risque inouï que Son Nom soit déformé, bafoué, et ce qui est le comble, caché par ceux qui devraient l’aimer, et même oublié !

    Le tétragramme YHWH qui se prononce (Yahvé, Yahweh ou Yahoué) est le Nom Divin employé dans l’Ancienne Alliance (A T) plus de 6500 fois. Pour un francophone, il faut savoir qu’en hébreu les sons A et O se prononcent un peu comme le mot Ja (Ya-o) en allemand, c’est-à-dire un son guttural entre le A et le O. Ainsi le A de Yahvé est un A dont le son se situe entre le A et le O.

    Mais si vous ouvrez une Bible en version autre que l’hébreu, vous aurez peu de chances de trouver le Nom de Dieu, pour la simple raison que Pierre Robert Olivétan décidât en 1535 d’introduire dans sa traduction de la Bible le terme « L’Éternel » pour traduire le tétragramme יהוה, YHWH de la Bible hébraïque. Il inventera même à quelques endroits le terme improbable de Jéhovah; faux nom composé « hasardeusement », du mot hébreu Howah qui signifie calamité et du Nom de Dieu.

    L’expression Yahowa ou Jéhovah lue littéralement en hébreu signifie donc Yah est calamité. Nous n’en dirons pas plus !

    Avant d’aller plus loin il faut encore savoir que les lettres latines J et U furent inventées vers l’an 1270 pour résoudre le problème de mots latins tels que « servus et juvenis » qui s’écrivaient servvs et ivvenis.

    Les sons J et U n’existent pas en hébreu, cela implique qu’aucun Hébreu des temps bibliques n’a jamais prononcé les noms de Jéhovah ou Jésus, mais plutôt Yahvé ou Yahoué pour le Nom de Dieu et Yachoua ou Yéchoua pour le nom de Son Fils unique.

    Olivetan donc prit cette liberté avec la Parole et le Nom de Dieu, uniquement pour se conformer à une tradition juive postérieure à l’an 70, de ne jamais prononcer le Nom de Dieu, considérant qu’il était ineffablement Saint. (Avant cette date, les grands prêtres lisaient le jour du Yom Kippour la bénédiction de Nombres 6:24 à 27 en prononçant audiblement le Nom de Dieu YHWH.)

    Cette attitude plus légaliste que la loi, dépasse largement les recommandations de la Bible qui exige seulement en Exode 20:7 « Tu ne prendras point le nom de l’Éternel, ton Dieu, en vain », c’est-à-dire inutilement, sans objectif spirituel ou sans respect.

    « En vain » ne signifie pas, « en aucun cas », mais simplement jamais de manière futile ou sans objet spirituel !

    En revanche Dieu nous dit ceci :

    Exode 3:15 « Voilà mon nom pour l’éternité, voilà mon nom de génération en génération ».

    Exode 9:16 « Mais, je t’ai laissé subsister, afin que tu voies ma puissance, et que l’on publie mon nom par toute la terre ».

    Nombres 6:27 « C’est ainsi qu’ils mettront mon nom sur les enfants d’Israël, et je les bénirai ».

    2 Chroniques 7:14 « Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie, et cherche ma face ».

    Psaume 91:14 « Puisqu’il m’aime, je le délivrerai; Je le protégerai, puisqu’il connaît mon nom ».

    Ésaïe 52:6 « C’est pourquoi mon peuple connaîtra mon nom » …

    Jérémie 16:21 « Je leur fais connaître ma puissance et ma force; et ils sauront que mon nom est l’Éternel ». (En réalité dans le texte de référence nous trouvons le tétragramme YHWH qui se lit Yahvé ou Yahoué).

    Zacharie 13:19 « Il invoquera mon nom, et je l’exaucerai; Je dirai : C’est mon peuple ! Et il dira : L’Éternel ». (En réalité le tétragramme YHWH Yahvé ou Yahoué) est mon Dieu !

    Jean 16:24 « Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite ».

    Je pense que ces quelques versets sont suffisants pour prouver que le Créateur de l’univers désire que Ses enfants connaissent Son nom et L’invoque, certes très respectueusement mais aussi souvent qu’ils éprouvent le besoin de s’adresser à Lui. Sachant que le nom d’une personne évoque sa personnalité, et qu’il est fort inconvenant de l’écorcher ou de le mal prononcer.

    Maintenant voyons nos traductions et l’ordre des choses.

    La première fois que Dieu a donné Son Nom se trouve en : Genèse 15:7 « L’Éternel lui dit encore : (à Abraham) Je suis l’Éternel (YHWH), qui t’ai fait sortir d’Ur en Chaldée […] »

    Dans ce verset le tétragramme YHWH (Yahvé) s’écrit comme ceci (lire de droite à gauche) :

    Voici les lettres du Nom de Dieu HE WAV HE YOD qui s’écrivent en hébreu : יהוה

    Dieu a donc donné Son Nom à Abraham avant que Moïse ne Lui demande en Exode 3:14 ou cette fois la traduction diffère. Exode 3:14 « Dieu dit à Moïse : Je suis celui qui suis. Et il ajouta : C’est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël : Celui qui s’appelle « je suis» m’a envoyé vers vous ».

    Dans la traduction

    « Je suis celui qui suis » le mot hébreu est HAYAH qui s’écrit HE WAW HE = הוה

    Et dans la traduction

    « Je suis m’a envoyé » le mot hébreu est aussi HAYAH qui s’écrit HE WAV HE = הוה

    Dieu répond donc de la même façon, mais les traducteurs traduisent de deux façons différentes … ?!

    Il faut dire qu’en hébreu les temps des verbes sont bien différents qu’en français. Il y a l’accompli et l’inaccompli les deux dans leur forme ponctuelle ou duratif.

    Le présent comme nous le pratiquons n’existe donc pas.

    « Je suis » dans le sens intemporel, est donc une bonne traduction si on la comprend bien.

    Mais le mot HAYAH signifie plutôt « YAH fait devenir » ou « Je Suis le Créateur » (quand Dieu parle la chose est). Nous avons donc ici une représentation de la Toute Puissance de Dieu !

    Genèse 1:3 Dieu dit : « Que la lumière soit (Hayah) ! Et la lumière fut. »

    Genèse 9:26 Il dit encore : « Béni soit YHWH (l’Éternel), Dieu de Sem, et que Canaan soit (Hayah) leur esclave ! ».

    Ce qui signifie que les paroles de Dieu, que vous lisez dans la Bible, sont effectives et réalisées par le simple fait que Dieu l’ait dit !

    On observe aussi que le tétragramme du Nom Yahvé est composé des mêmes lettres que le mot « je suis » mais avec un YOD en plus au début du Nom, et cette différence peut s’expliquer de bien des manières.

    En hébreu et en araméen les lettres ont des valeurs numériques mais aussi des symboles qui les représentent, et qui nous apprennent beaucoup de choses.

    En Exode 3:14 le mot « je suis » est en réalité le mot HAYAH qui s’écrit HE WAV HE הוה

    Le HE est le symbole de l’Esprit (qui est éternel). Le WAV est le symbole du clou, et le HE est le symbole de l’Esprit (qui est éternel).

    Il y a deux Esprit et un clou, mais il y manque la main pour faire le Nom complet de Dieu !

    En Genèse 15:7, le terme Yahvé s’écrit comme ceci : HE WAV HE YOD יהוה

    Le YOD est le symbole de la main. Le HE est le symbole de l’Esprit (qui est éternel). Le WAV est le symbole du clou, et le HE est le symbole de l’Esprit (qui est éternel).

    Nous voyons donc dans le Nom de Dieu l’Esprit du Père et du Fils, la main et le clou, qui nous désignent magnifiquement la croix du Golgotha !

    Voici donc une des raisons de la toute puissance du Nom de Dieu …

    Le Nom de Dieu évoque la croix, le Père, le Fils, la main, et le clou !

    Pourquoi manquait-il le Yod (la main) quand Moïse demanda à Dieu de lui donner Son Nom ?

    Peut-être que dans cette épreuve de la sortie d’Égypte la main de Christ et Son pouvoir devait rester encore secrète et cachée aux yeux des enfants d’Israël.

    1 Corinthiens 10:4 « […] et qu’ils (les Hébreux) ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait ». Et ce rocher était Christ. (Mais ils l’ignoraient).

    Exode 4:22 et 23 Dieu parle à Moïse et lui dit : « Tu diras à Pharaon : Ainsi parle l’Éternel (YHWH) : Israël est mon fils, mon premier-né. Je te dis : Laisse aller mon fils, pour qu’il me serve ».

    Le nom est le reflet de la personnalité de celui qui le porte.

    Connaître le Nom de Dieu est la marque de reconnaissance et la puissance de Ses enfants ! L’esprit méchant a tout fait pour cacher le Nom de Dieu, cette négation du Nom de Dieu et donc de Son autorité commença dès la Genèse lorsqu’il s’adressa à Ève en préférant utiliser le mot EL (Dieu) plutôt que le Nom de Dieu, et cette négation perdura dans toute la Bible. Heureusement, et malgré les lacunes des traductions, nous prononçons le véritable Nom de Dieu souvent sans même nous en rendre compte !

    Alléluia ou plutôt « AlléluYAH »

    Nombreux sont ceux qui traduisent ce mot par « Gloire à Dieu ». Toutefois en décomposant ce mot hébreu on discerne mieux son sens profond tellement plus riche. Allélu vient du mot hillah qui signifie « louer et rendre gloire » et du mot halal qui signifie « vanter, célébrer ». Le début est donc correct, mais le son ia ne signifie absolument pas Dieu car Dieu se dit EL en hébreu.

    Le son ia, qui devrait s’écrire YAH est la contraction du Nom de Dieu qui est Yahvé.

    Si nous voulions chanter « Louez Dieu » il faudrait dire ALLELU-EL car EL signifie dieu. En revanche, hal’lúyah, est composé de hal’lú « louer » et de YAH « Le Dieu YAH ». Aussi lorsque l’on chante Alléluia, nous ne chantons pas « Gloire à Dieu » mais Allélu = Louez et YAH, qui est le Nom de Dieu. Nous chantons donc Louez YAH.

    Dans les meilleures traductions de la Bible comme celle de J.N. Darby nous trouvons à la fin de certains Psaumes les mots « Louez Jah » qui devraient s’écrire « Louez YAH » car comme nous l’avons décrit plus haut le son J n’existe pas en hébreu. Curieusement le Nom de Dieu est une fois de plus caché par la traduction, ce qui est aussi le cas des noms de nombreux personnages biblique dont les noms ont été déformés par la traduction, leur faisant perdre l’évocation du Nom de Dieu, ainsi que toute la richesse de leurs significations.

    Comme Yéchoua qui signifie : « Le Dieu Yahvé Sauveur », et qui est devenu Jésus.

    Comme Yokebed, la maman de Moïse, dont le nom signifie : « la gloire de Yah ».

    Comme Yoel qui signifie : « Yah est Dieu » et qui fut transformé en Joël.

    Comme Yohânan en hébreu qui signifie : « Yah fait grâce » et qui fut transformé en Jean.

    Comme Ya’aqov en hébreu qui signifie : « Yah a soutenu protégé » qui fut transformé en Jacob puis en Jacques.

    Il me semble vous avoir donné suffisamment d’exemple pour démontrer combien le Nom de Dieu est important pour ceux qui désirent suivre Ses paroles. Aussi, prenons bien garde de ne pas l’employer futilement, mais posons-nous la question pour quelle raison les chrétiens sont-ils si frileux avec ce si beau et puissant Nom ?

    Terminons donc par la Parole de Dieu qui dit ceci :

    Jean 16:24 « Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. »

    Jean 14:13 « Tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai (Dit : Yéchoua-Jésus), afin que le Père soit glorifié dans le Fils. »

    Aussi prions : « Que Son Nom soit sanctifié, et que Son règne vienne ! »

    Quelques liens vidéos utiles et instructifs sur le sujet :

    http://www.youtube.com/watch?v=zDXBOwWkNUQ

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Merci Josée de cette explication passionnante

Laisser un commentaire