Devenir comme des enfants confiants.

Jésus dit alors : « laissez les enfants venir à moi et ne les empêchez pas, car le Royaume des cieux appartient à ceux qui sont comme eux ». (Mat. 18 : 14.)
« Et un petit enfant les conduira« . ( Esaïe 11: 6 ).

Est-ce que nous ressemblons aux enfants ? En avons-nous la spontanéité, l’authenticité, l’absence de duplicité, la soif d’apprendre, la fraîcheur, la confiance, le besoin d’être aimé, porté, guidé ?

Ou sommes-nous secs, blasés, sûrs de nous, habitués à la duplicité et à cacher nos émotions, intellectuels, réthoriciens, méfiants, critiqueurs, raisonneurs, censeurs, orgueilleux…bref, adultes selon le monde, mais pas selon Dieu ? Car l’intélligence, c’est de connaître Dieu, dit la Bible !

Nous pouvons beaucoup apprendre des enfants. Le Seigneur veut que nous grandissions dans notre attitude et que nous prenions nos responsabilités ; mais soyons simples et ne pas compliqués, semblables à des enfants, en apprenant à dépendre de Lui, cent pour cent, car Il est un Père parfait, aimant, Tout-Puissant, qu’Il conduit nos pas si nous Le laissons faire, et que tout ce qui arrivera concourrera à notre bien…même les épreuves et les difficultés (Ro 8:28).

 »

Mais vous, mes enfants, vous appartenez à Dieu et vous avez vaincu les faux prophètes ; car l’Esprit qui est en vous est plus puissant que l’esprit qui est en ceux qui appartiennent au monde. » (Jn.4 : 4.)

Les enfants ont besoin de se sentir en sécurité et aimés. Ils ont besoin d’exprimer leurs sentiments et émotions librement, ils font confiance et courent dans les bras de leur père.

« L’Esprit saint qui fait de nous des fils et des filles de Dieu, ce qui nous permet de crier à Dieu : Abba Père !« 

« L’Esprit de Dieu affirme lui-même à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » (Rom.8 : 15-16.)

Si nous sommes enfants de Dieu, devenons simples comme des enfants, curieux d’une façon saine. Les enfants acceptent les choses comme elles viennent et se réjouissent ; ils ne se soucient pas ce que les autres pensent ou ce qu’ils peuvent dire.

Les enfants n’ont pas peur d’éprouver des émotions ou d’en manifester. On peut voir sur leurs visages s’ils sont enthousiastes heureux ou triste.


Nous pouvons nous servir des enfants comme d’exemples.

Cessez de nous inquiéter, nous agiter ou trouver une réponse à tout ou raisonner sur tout.

Prenons la décision de nous réjouir en toutes choses sans regarder aux situations, ou circonstances que nous traversons mais faire confiance a notre Seigneur qui fait tout concourir au bien de ceux qu’il l’aiment.

  3Comments

  1. zoé   •  

    bonjour,

    C’est très clair, toutes les bourses dévissent ! On va droit vers la monnaie unique !

Laisser un commentaire