UNE NATION DISCIPLE – séminaire de Michelle d’Astier à Kinshasa, plus témoignages à Quimper

D’abord deux audio enregistrées à Quimper, puis une vidéo retransmise à Quimper, juste après un séminaire donné fin Juillet 2011 à Kinshasa

 

http://laguerredesetoiles.fr/enseignement/conferences/149-une-nation-en-marche

Une nation en marche vers Jésus … le 31 juillet 2011 en république démocratique du Congo, Michelle d’Astier enseigne sur la délivrance des coeurs brisés.

Thème de la vidéo : Source de la plus grande des souffrances dans le monde, quand l’âme est blessée…il n’y a rien pour la soigner.

Au delà des souffrances physiques, de la maladie qui, soignées sombrent dans l’oubli…les blessures de l’âme demeurent.

Un seul peut guerrir les coeurs brisés…c’est Jésus ! sa première prédication dans une synagogue commença ainsi : par la lecture d’Esaïe

Esaïe 61:1 L’Esprit du Seigneur, l’Éternel, est sur moi, parce que l’Éternel m’a oint pour apporter de bonnes nouvelles aux débonnaires : il m’a envoyé pour panser ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la liberté, et aux prisonniers l’ouverture de la prison,…

  4Comments

  1. SENTINELLE EN ALERTE   •  

    Prévenez moi de tous les nouveaux articles par email. Merci

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Hum: il y a 4000 lecteurs pas jour, crois-tu vraiment que j’ai le temps de les avertir un par un ? Consulte chaque jour, il y en a quasiment de npuveaux tous les jours;.. et plus de 1300 à lire ?

      Voyons/ 4000 mails x 365 jours… euh? tu n’auris pas un bataillon de secretaires benevoles pour moi sans vacances? sans rTT et 24h sur 24 ?

    • Fred   •  

      Etre au courant des nouveautés ? Il suffit de suivre le compte twitter créé à cet effet : c’est justement fait pour ça ! Cliquer sur le « t » en haut à droite du site et s’inscrire comme « follower ».

  2. NAVARO   •  

    Je te partage cela:

    ‘Entière Sanctification

    Par William Bramwell

    Une entière sanctification garde l’âme en repos à travers tous les orages de la vie; celui qui la possède est complètement délivré de lui-même, préoccupé de la gloire de Dieu

    Quand nous sommes entièrement sanctifiés, le monde pour nous n’est plus, nous vivons en haut, « nous demeurons en Dieu et Dieu demeure en nous; » nous pouvons parler quand nous voulons et nous taire de même.

    Demeurez toujours dans l’amour de Dieu. J’ai connu bien des personnes qui ont reçu cet amour et qui l’ont perdu. Mais nous pouvons le garder, rester debout; car Dieu est capable de nous garder à jamais. Vivez dans cet amour, parlez, prêchez en lui.
    Si nous faisons cela, l’enfer, le monde et beaucoup de gens qui font profession d’être chrétiens chercheront à empêcher nos succès. Mais prions sans jamais nous arrêter, sans nous laisser émouvoir et sans reculer d’une ligne…

    . Aussi s’efforça-t-il de répandre partout l’esprit de prière, ce à quoi il réussit.(William Bramwell)

    Il dit « Satan m’assaille avec une violence extraordinaire; et cependant je grandis dans la grâce de Dieu. Le temps est court, tout ici-bas menace ruine; mais Dieu est et sera avec nous.

    « La vérité, sa profondeur, la grandeur des promesses de Dieu, ce sont des choses qui me submergent entièrement; je suis perdu dans l’admiration et la louange. Mon âme pénètre en Jésus-Christ. Sa parole me saisit plus fortement que jamais. Oh! combien je puis lire, pleurer, aimer, souffrir! Oh! oui, que ne pourrais-je souffrir, quand je vois le Seigneur comme je le vois maintenant! Être justifié est une grande chose; être purifié est une grande chose; mais qu’est-ce que la justification et la purification comparées à la grâce d’être ainsi incorporé à Sa personne?

    « O mon cher frère, priez, priez, persévérez dans la prière, plaidez avec Dieu, pleurez et gémissez dans la prière et la supplication. Vous connaissez le chemin;
    Si l’âme sanctifiée n’a plus à « lutter contre la chair et le sang », elle n’en est pas moins assaillie par « les dominations, les autorités, les princes de ce monde de ténèbres, les esprits méchants qui sont dans les airs » (Ephésiens 6:12). L’ennemi sera même d’autant plus terrible au dehors, qu’il aura perdu toute position au dedans.

    « Quant à rechercher la gloire qui vient des hommes, le monde, ou quant à se rechercher soi-même, cela est devenu si choquant pour moi, que je m’étonne que nous ne tombions pas tous morts quand si peu que ce soit d’un pareil péché vient à se produire parmi nous.

    « La guerre pour moi se prolonge, je suis entouré des puissances des ténèbres. Mes tentations à me relâcher, à mettre moins d’ardeur et de travail dans la prédication et la prière, sont plus grandes que jamais. Les invitations que je reçois de beaucoup d’amis fortunés sont plus nombreuses ici, à Sunderland, que dans toutes les localités que j’ai habitées précédemment, et ces invitations tendent à produire ce relâchement. Mais je reste dans le Seigneur, je demeure ferme en lui. Je suis gardé par la puissance de Dieu; de cela, j’ai pleine certitude. Je grandis et je deviens plus petit; je suis plus honteux de moi-même, plus dépendant de mon Père céleste que jamais. Ma communion avec lui est devenue plus étroite, plus constante; et mon amour pour lui, plus puissant. Quant à ma prédication, je suis peiné au plus haut point : elle est tellement au-dessous de son sujet, la rédemption, le plein salut! Je tremble autant que jamais en présence de mes auditeurs.

    « Être constamment prêt pour la gloire: tel est, en effet, notre privilège. Oh! quel grand salut! Tout ce qui est mauvais a été enlevé, toute grâce est obtenue, l’enfer est vaincu et Christ est sans cesse glorifié!

    « Quand nous sommes purifiés du péché, il semble que nous ne faisons que commencer à vivre; se reposer alors sur Dieu, n’être jamais distrait par les choses de la terre, croître de toute façon en « Celui qui est la tête », ne jamais voir ni sentir que lui, faisant tout en lui et pour lui, c’est le ciel commencé sur la terre…  »

     

    Le Brisement
    Par Roy Hession

    Au ciel, retentissent continuellement des accents de louange pour sa victoire. Quelles que soient nos défaites et notre stérilité, lui n’est jamais vaincu. Sa puissance est illimitée.

    Le brisement est à la fois l’œuvre de Dieu et la nôtre. En effet, Dieu exerce comme une pression sur nous, mais c’est à nous de l’accepter ou de la refouler. Si, dans notre recherche de communion avec Dieu, nous sommes vraiment prêts à nous laisser convaincre par sa lumière, il démasquera en nous le moi dur et orgueilleux qui le fait tant souffrir. Nous pourrons alors soit raidir le cou et refuser de nous repentir, soit nous courber et dire: « Oui, Seigneur:.. » Le brisement quotidien, c’est simplement accepter dans l’humilité tout ce dont Dieu veut nous convaincre. Cela peut nous coûter cher, si nous considérons tous les droits et intérêts égoïstes que nous devons abandonner, et les confessions et les restitutions éventuelles à faire.
    Comme toi, lorsque, à Golgotha,
    Tu baissas la tête pour moi

    La Prière qui Fait la Différence

    il pria avec instance pour qu’il ne plût point, et il ne tomba point de pluie sur la terre pendant trois ans et six mois. Puis il pria de nouveau, et le ciel donna de la pluie, et la terre produisit son fruit. » (Jacques 5:16-18). La prière efficace revendique les promesses de Dieu par la FOI avec une passion FERVENTE et IMPLACABLE.
    Jacques 5:18 dit qu’Elie pria de nouveau et le ciel donna de la pluie. Cela doit être l’une des plus grandes sous-estimations de toute la Bible. 1 Rois 18:41-45 nous dit qu’Elie pria non une fois, non deux fois, mais sept fois avant que les pluies fructueuses du réveil ne fussent venues. La prière qui affecte vraiment le monde autour de nous est extrêmement intense et persistante. Comme pour tout ce que Dieu exige de Ses enfants, la prière doit être faite de TOUT notre cœur, de TOUTE notre âme et de TOUTE notre force (Deutéronome 4:29, Deutéronome 6:5).

    La vie de Prière de Jésus

    Sans aucun doute, Jésus pria comme personne d’autre n’a jamais prié. Sa vision illimitée de l’ÉTERNITÉ dirigeait la vie de prière fervente de Jésus (Proverbes 15:11). Le cœur de Jésus était consumé par la vue des multitudes d’âmes perdues, passées, présentes et futures, toutes se précipitant dans la gueule toujours plus grand ouverte de l’ENFER (Esaïe 5:14). Je crois que c’était cette vision qui saisissait Son cœur lorsqu’Il Se mit à genoux et pria avec des cris au cœur brisé et de chaudes larmes coulant sur Son visage. Y a-t-il une autre sorte de prière compatible avec une vision si accablante de l’éternité ? Notre manque de prière fervente est le résultat direct de notre cécité vis-à-vis des faits d’un CIEL éternel et d’un ENFER sans fin. Beaucoup d’entre nous sommes toujours bien trop motivés par le royaume temporel et sensuel, par les choses que nous pouvons personnellement voir, goûter et toucher.

    Ressentir les battements du cœur brisé de Jésus

    Beaucoup, à partir d’un faux sentiment d’accomplissement personnel, parlent et écrivent et prêchent, sans jamais prier ARDEMMENT !
    Aujourd’hui, Dieu le Père sera témoin de la mort de chaque perdu, homme, femme et enfant, alors qu’ils glissent vers un ENFER brûlant. Il observera chaque acte brutal de molestation d’enfant, d’inceste, de meurtre et de viol. Aujourd’hui, Son cœur sera brisé et torturé par chaque acte vil de péché qui survient sur la face de la terre. Cependant, détourne-t-Il la tête ou Se cache-t-Il les yeux ? Non, Il voit tout cela délibérément et PLEURE et s’afflige.
    Aujourd’hui, les cris d’affliction de Jésus retentissent partout dans le ciel. Avez-vous jamais entendu ce cri obsédant? N’avez-vous jamais ressenti les battements du cœur brisé de Jésus ? Il soupire à ce que Sa Jeune mariée rentre dans Son brisement par la prière fervente et pleine d’amour.

    La Nécessité de Se Tenir Seul

    Par Charles H. Stalker

    Le Fils de Dieu avait cinq mille personnes quand Il les nourrissait de pains et de poissons, Il avait toute une multitude quand Il ouvrait les yeux de l’aveugle, mais quand Il transpirait d’une sueur mortelle en faveur d’un monde perdu, Il était seul.
    Je veux dire, bien-aimés, que ceci est toujours aussi vrai que cela l’a toujours été. Vous passerez beaucoup de temps seuls avec Dieu, et les luttes les plus grandes et les batailles les plus grandes dans votre vie auront lieu quand vous êtes seuls. . Il est bon d’avoir quelqu’un avec qui prier, ce qui est une chose juste, mais il n’y a rien qui puisse vous donner du courage et édifier votre caractère autant que le fait d’être seul avec Dieu dans les grandes batailles de votre vie. vous deviendrez plus seuls avec Dieu dans la prière, dans la communion et dans la lutte que vous ne le deviendriez jamais de n’importe quelle autre manière. C’est ici le point où beaucoup échouent car ils ne sont pas préparés à cheminer seuls sans personne autour.
    Une autre chose que je veux que vous remarquiez. La chair dort tandis que la Sainteté pleure. Cela a toujours été le cas. Maintenant, vous voulez vous échapper du sommeil pour entrer dans les pleurs, et si vous pleurez, vous pleurerez seuls. Vous vivez et parlez avec vos amis, mais quand vous allez prier, ils ne sont pas là. C’était le secret. « Votre maison est abandonnée à la désolation. » C’est trop tard maintenant; l’occasion est passée. Que Dieu nous aide à voir ces choses ce matin.
    Pourquoi pleura-t-Il ? Parce qu’Il voyait un monde perdu. Pourquoi dormaient-ils? Parce qu’ils avaient la calamité. Les disciples,Leurs yeux étaient ouverts pour voir les miracles, mais quand arriva le grand moment de lutte, ils étaient endormis. Le Fils de Dieu sans aucun doute avait marché autant qu’eux et était aussi épuisé qu’eux, mais Il faisait face à la croix. Il priait pour un monde perdu et Son cœur commençait à se briser et Pierre, Jacques et Jean, pas Judas, remarquez-le, mais Pierre, Jacques et Jean, ceux qu’Il avait choisis, ceux qui avaient été avec Lui le plus souvent, dormaient. Combien peu désirent sortir et aller jusqu’au bout avec Dieu seuls. Cela signifie un grand investissement, mais cela vaut tout le coût, et les choses que vous obtenez de cette façon, vous pouvez les mettre à la disposition du temps et de l’éternité. Vous voyez donc combien cela coûta au Fils de Dieu de passer par cette lutte. Quand Il revint vers Ses disciples, Il les trouva appesantis de sommeil. Comme cela dut déchirer Son cœur même. Trois fois Il retourna vers eux et les trouva endormis. Il était seul, Il pleurait et Il transpirait comme de grosses gouttes de sang, même par un froid matin. Quelqu’un se demande: « Comment savez-vous que c’était par un froid matin? » A une courte distance à peine, Pierre se réchauffait avec un feu.  » Il transpira « ; c’était juste le fardeau de l’âme. Il n’y a rien, bien-aimés, qui amènera une telle agonie qu’un fardeau dans l’âme. V Et c’est une chose merveilleuse de savoir que Dieu entend et répond à la prière. Une prière extrait quelque chose hors de vous. Elle a requis la transpiration du Fils de Dieu. Elle vous prend quelque chose, mais elle vous apporte aussi quelque chose. Beaucoup de gens pensent que c’est seulement un passe-temps, mais quand le cœur y est, la prière prend quelque chose de vous.
    En réalité, il est plus facile d’obtenir des prédicateurs et des chanteurs que des prières. Les gens feront tout le reste avant qu’ils ne prient. I. Il y a quelque chose de particulier à propos de la prière; il y a quelque chose de spécial à propos de la prière. Parler à l’homme est une chose, mais parler à Dieu en est tout à fait une autre et il semble que le diable veut empêcher les gens de prier.
    Le Saint-Esprit est fidèle et, bien-aimés, vous ne comprenez pas quels privilèges vous avez jusqu’à ce que vous soyez remplis du Saint-Esprit. Il intercède pour vous avec « des soupirs inexprimables ». Notez maintenant que les soupirs de Jésus pouvaient être exprimés. Remarquez qu’Il gémissait dans l’Esprit et qu’Il prononçait des gémissements, mais le Saint-Esprit intercède avec des soupirs inexprimables. moi? » Il avait demandé seulement une heure, mais ils avaient trop sommeil et ils ne veillèrent pas avec Lui même une heure. Que Dieu aide chacun de nous ce matin à ne pas rater quoi que ce soit qu’Il a pour nous. Une autre chose qui semble tellement impressionnante est à propos de la dernière chose que Jésus leur a dite : « Dormez maintenant. » Il les avait réveillés deux fois; mais la troisième fois qu’Il revint, Il leur dit : « Dormez maintenant ». C’est une des affirmations les plus pathétiques et les plus tristes se trouvant dans la Bible. La déception à la croix put à peine l’égaler; il y eut rarement une aussi lourde signification que lorsqu’on lui prit Son vêtement et le déchira en morceaux et qu’on lui donna du vinaigre à boire. Ce « dormez maintenant » montrait qu’ils avaient manqué l’occasion unique de leur vie.
    I Plus tard, ces disciples allèrent à la Chambre Haute et reçurent le Saint-Esprit; mais songez un instant aux gens qui ne se réveillent jamais.
    A quoi sert le temps? Juste à pleurer et prier et gémir pour un monde perdu. A quoi sert l’éternité ? A se réjouir avec ceux qui ont été lavés dans le sang et rachetés. Les gens peuvent dormir tout autour de vous, mais vous pouvez être largement éveillés, et l’honneur le plus grand que l’on puisse vous donner c’est d’avoir un fardeau pour les âmes qui reposera sur votre cœur jusqu’à ce qu’il se brise. Les gens ont remarqué que certains hommes auraient vécu plus longtemps s’ils n’avaient pas eu un tel fardeau pour les âmes, mais si vous mourez avec un cœur brisé, il n’y a aucune perte de temps. Vous feriez mieux de vivre dix ans avec le Saint-Esprit que cent sans Lui. Le fardeau pour les âmes est rare; peu l’ont et certains disent qu’ils ne voudraient pas cette sorte de fardeau. Cela engage réellement toute la vie de le porter et il se peut que les personnes ne vivent pas aussi longtemps, mais ils vivront dans toute l’éternité.
    Jésus aurait pu vivre plus longtemps s’Il n’avait pas porté un tel fardeau et Ses disciples auraient pu vivre plus longtemps s’ils n’avaient pas reçu le Saint-Esprit. Nous disons cela parce qu’ils moururent tous d’une mort artificielle. Jean aurait pu éviter l’exil sur l’Île de Patmos s’il n’avait pas eu le Saint-Esprit. Ils choisirent d’avoir le Saint-Esprit et de mourir d’une mort artificielle plutôt que d’avoir la chair et de vivre cent ans. C’est là le secret et que Dieu aide quelqu’un à recevoir le Saint-Esprit, et, dans la vie comme dans la mort, à avoir la victoire. Que Dieu vous aide à être prêts à payer le prix. Ne manquez pas votre occasion; elle est à votre portée maintenant et le Saint-Esprit vous sera fidèle.

    Par A.T. Pierson

    Beaucoup de soi-disant  » hommes de prière  » n’ont jamais une seule fois réellement rencontré ni vu Dieu dans la chambre secrète. L’âme, dérangée et perturbée, ensorcelée et menée par le bâton par des pensées et des soucis mondains, ne peut pas plus devenir un miroir pour refléter Dieu qu’un lac ridé ne peut refléter la voûte qui le surplombe.
    Mais quand une telle communion devient réelle, la prière cesse d’être un simple devoir et devient un délice. Tout sentiment d’obligation se perd au profit de celui d’un privilège. Celui qui connaît les extases même de la chambre secrète, y apprend à se maintenir lui-même dans l’amour de Dieu, trouvant par ce moyen le Rayon de soleil dont la lumière éclaire, dont l’amour réchauffe, dont la vie réveille. La Présence de Dieu devient une atmosphère qu’il respire et sans laquelle sa vie spirituelle ne peut pas survivre. Une telle habitude de demeurer dans la Présence de Dieu, et de rester attaché à Sa glorieuse perfection, développe un amour plein de délices.

    Par A.W. Tozer

    Luc 18:1: « Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu’il faut toujours prier, et ne point se relâcher. »
    Thomas Kempis écrivait que l’homme de Dieu devrait davantage se trouver chez lui dans sa chambre de prière que devant le public. Il n’est pas exagéré de dire que le prédicateur qui aime à se trouver devant le public est rarement préparé spirituellement pour être devant ce dernier. Il est probable que la prière convenable fasse qu’un homme hésite à apparaître devant un auditoire.
    L’homme qui se sent réellement à l’aise dans la présence de Dieu se trouvera pris dans une sorte de contradiction intérieure. Il y a de fortes chances qu’il ressente sa responsabilité de façon si aiguë qu’il préférerait presque faire n’importe quoi d’autre plutôt que de faire face à un auditoire; et cependant la pression sur son esprit peut être si forte que des chevaux sauvages ne réussiraient pas à le traîner loin de sa chaire. De nombreuses heures de communion devraient précéder une heure à la chaire. La chambre de prière devrait être plus familière que la plate-forme publique.
    Dans la véritable prière, chaque homme doit être un original, car la véritable prière ne peut ni être imitée ni être apprise de quelqu’un d’autre. Chacun devrait prier comme s’il était le seul à pouvoir prier!

    Être Amoureux de Jésus
    Par G. D. Watson

    Cette sorte d’amour éprouve un languissement incessant après toutes les dispositions manifestées dans la vie de Jésus. Cet amour personnel pour Jésus accède à des visions vastes et pénétrantes des profondeurs de Son humilité, de l’immensité de Sa charité, de la tendresse de Son Esprit, du perpétuel sacrifice de Sa volonté, du courage absolu de Son obéissance, de l’immuabilité de Sa bonté. Il voit entièrement Sa vie intérieure, comme une ville magnifique, parée d’attributs ineffables et tout resplendissante de majesté et de vertus et de grâces et de douceur, qui charment et abasourdissent l’âme et la font bondir avec le désir intense de posséder tout ce qu’elle voit dans son Seigneur digne d’amour. Aucune splendeur dans la création ne peut se comparer aux charmes éblouissants qu’ardemment l’âme aimante perçoit en Jésus. Elle s’écrie, avec Saint Paul : « Oh, profondeur de la richesse! »
    L’amour pour Jésus ne serait pas achevé s’il n’inclut pas le désir ardent de voir Son apparition personnelle et de Le voir venir dans la gloire de Son royaume. Le Saint-Esprit aime Jésus d’un amour infini et Lui seul peut inonder notre être d’un ardent amour pour Christ; et le Saint-Esprit nous a dit d’ »aimer l’apparition de Christ. » Saint Paul parle d’une couronne de justice réservée à ceux qui aiment l’apparition de notre Seigneur.

    Enflammé Pour Jésus!

    Par Joe Brice

    « Les hommes embrasés sont invincibles.
    L’enfer tremble quand les hommes s’enflamment. »
    La compagnie réunie dans la Chambre Haute représentait la religion la plus rigide du monde, et certains d’entre eux appartenaient à sa secte la plus rigoureuse. Ils étaient de stricts formalistes; et jamais formalisme n’avait été aussi glacial, jamais aussi glacial que dans le Judaïsme de leur époque. Jésus avait desserré certaines de leurs chaînes, mais les préjugés et les habitudes entretenus au fil des années ne sont pas facilement rejetés. Alors survint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux – une apparition soudaine de lumière, comme des langues de feu, et en un instant la compagnie fut transfigurée par le feu sacré.
    Nous connaissons le résultat. Enthousiasmés par cela, ces hommes et femmes mirent en fin de compte leur monde sens dessus dessous. Mon ancien chef, Samuel Chadwick, disait souvent : « Les Hommes embrasés sont invincibles. L’enfer tremble quand les hommes s’enflamment. La forteresse de Satan est invincible contre tout, sauf le feu. L’Église est impuissante sans le feu du Saint-Esprit. Si nous sommes privés du feu, rien d’autre ne compte; si nous possédons le feu, rien d’autre n’importe vraiment. Le besoin vital est celui du feu. Sans la flamme et la ferveur du Saint-Esprit, l’Église n’accomplira jamais sa mission. »
    « Je n’ai pas d’autre désir que d’aimer Jésus même à la folie. »
    Dans la puissance de ce nouvel enthousiasme, les disciples de Jésus allèrent de l’avant comme des feux brillants et en combustion. L’esprit de froide obéissance fut brutalement transformé en une passion pour la justice et le sentiment du devoir de l’esclave éclata en une ardente flamme de dévotion.
    Tant de Ses Serviteurs sont froids et faibles dans leur amour pour Lui.
    « Notre Seigneur Se délecte de nous voir obsédés d’amour. »
    par amour dans la cause de la rédemption.
    « Que mon nom pourrisse si seulement Christ pouvait être honoré. »
    La condition humaine nous effraie. Nous ne désirons pas faire face à l’accusation de fanatisme. L’amour de la réputation nous lie. l. » C’est ce processus consistant à devenir vil aux yeux du monde, qui empêche plusieurs d’expérimenter le Baptême de Feu. C’est seulement quand nous sommes disposés à perdre notre réputation sous l’impulsion de l’amour ardent, que l’Esprit nous est accordé, et comme ce grand guerrier de l’Esprit, C. T. Studd, l’a dit, « une réputation perdue est le meilleur diplôme pour le service de Christ. hitefield : « Que mon nom pourrisse si seulement Christ pouvait être honoré. » L’abandon, propre à l’amour, dans la cause de la rédemption est la marque authentique de la vie remplie de l’Esprit, mais il est coûteux.

Laisser un commentaire