TIENS TA POSITION David Wilkerson

tommy-ingberg-toujours-deboutJ’entends parler de nombreux croyants qui ont bu à la coupe du désespoir. Ils ont subi tant de traumatismes et enduré tant d’épreuves qu’ils sont maintenant épuisés. Ils sont tellement courbés sous le poids des soucis qu’ils pensent qu’un seul souci de plus, une crainte supplémentaire, risque de les écraser au-delà de tout espoir de restauration. Ils sont arrivés à un point de rupture, à l’extrême fin d’eux-mêmes.

Que dit Dieu à un tel peuple effrayé, qui tremble d’anxiété ? Quelle est Son ordonnance pour ceux dont les cœurs flanchent à cause de la peur, dont les yeux sont fixés sur les calamités qui s’abattent sur eux ? Il leur donne cette parole :

“Réveillez-vous ! Debout !” (voir Esaïe 51:17).

Voilà la condition pour que Dieu ôte la coupe de tremblements de nos lèvres :

“Debout ! Tiens ta position !”

Bien-aimé, avec tout ce qui approche – avec les hommes mauvais qui deviennent de plus en plus vils et méchants, avec les crises économiques qui ne cessent de croître – le peuple de Dieu a besoin de davantage que de messages qui font plaisir. Il a besoin de plus que des sermons qui insufflent une foi éphémère.

Un homme m’a écrit : “Vos récents messages semblent répétitifs. Les uns après les autres, ils tentent d’encourager des croyants désespérés. On a l’impression que peu de gens savent comment s’emparer d’une foi qui ne doit pas être constamment revivifiée. Ne connaissent-ils pas leur Bible ?”

C’était exactement la préoccupation de Dieu au sujet d’Israël. Quelle a été la réponse de Dieu à leur accusation ? Il leur a dit :

“Qui es-tu, pour avoir peur de l’homme mortel, Et du fils de l’homme, pareil à l’herbe ?” (Esaïe 51:12).

En d’autres termes : “J’ai mis Mes paroles dans ta bouche. Je t’ai couvert de Ma main. Je t’ai promis que tu es Mon peuple. Mais tu n’es toujours pas persuadé que je serai fidèle pour accomplir la Parole que Je t’ai donnée. Tu crains encore les hommes qui passent tels de l’herbe.”

Paul a dit : “selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun” (Romains 12:3). Il est donné à chaque croyant une portion ou un certain degré de foi. Et cette portion doit être édifiée en une foi inébranlable, qui ne vacille jamais. Comment ?

Alors que la foi grandit, elle est fortifiée d’une seule façon : en entendant et en faisant confiance à la Parole de Dieu.

  2Comments

  1. veronique   •  

    oui des fois le combat c’est « juste » tenir la position! même en obéissant, ce qui est douloureux et souvent mal compris des chrétiens qui nous entourent (ou pas d’ailleurs). On doit tenir ferme, aussi ferme que possible car c’est dans cette faiblesse que Dieu se glorifie.
    Merci pour cet encouragement, sois bénie Michelle, fortifiée, entourée encore plus de Sa Grâce ainsi que tout tes équipières(iers).

  2. Emanuelle   •  

    Je confirme ce texte, c’est comme un dynamisme de groupe qui fait que soit tout’l monde pense pareil ou soit tu es rejetée avec méchanceté et paroles blessantes. ça se voit surtout dans le milieu professionnel où tu peux te faire recalé non pas parce que tu n’as pas les compètences mais parce que ta personnalité ne convient pas au groupe de travail. Un exemple: si le groupe fait des blagues sexistes et que toi en tant que femme tu réagis negativement et bien tu deviens la cible, la tête de turq, jusqu’à ne plus pouvoir tenir et c’est la fin.
    ça devient du harcelement moral, du terrorisme intellectuelle ou l’on t’oblige a croire que c’est toi qui est anormal. Il faut avoir une sacrée force pour endurer celà et sans l’aide du D’ieu Emeth c’est impossible à supporter.

Laisser un commentaire