« Nous recueillions le sang des chrétiens que nous égorgions et le buvions » par Nasir Isiaku,

Envoyé par Armande

A première vue, la photo de Nasir Isiaku renvoie l’image d’un jeune homme gentil, doux et sensible.

 

Derrière ce visage qui respire l’innocence se cache un guerrier islamique des plus féroces, membre d’un mouvement terroriste lié à la terrible secte sanguinaire de Boko Haram.

Ce « jeune » était un loup déguisé en agneau, un serpent vert camouflé sous l’herbe verte, une machine à tuer les Chrétiens qu’il haïssait du plus profond de son être.

Nasir Isiaku, 27 ans, se décrivait comme un guerrier islamique qui prenait un malin plaisir à couper la tête des Chrétiens d’un coup de sabre. Continue reading…