ES-TU SAUVÉ ? par Jean-Paul Berney

 

Cette question peut paraître étrange, mais elle est la plus importante qui puisse être posée à tout être humain.

Le salut dont nous allons parler est la délivrance d’une situation tragique et irrémédiable.

Les nombreuses religions,

parfois des idéologies ou des philosophies, pratiquées par des millions d’individus, sont une preuve que l’homme éprouve le besoin d’être délivré d’un état tragique, qu’il ne ressent souvent que confusément.

Il est à la recherche du bonheur perdu.

Semblable à un oiseau enfermé dans une cage, l’homme est captif et cherche la liberté sans jamais la trouver.

Il lui faut l’intervention de quelqu’un d’autre.

L’Évangile est un message de salut. Il présente Celui qui est, Lui-même, le seul moyen de salut pour l’humanité.

Jésus a dit:

« Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu ». (Luc 19.10)

Dans le Nouveau Testament, trois questions sont posées concernant le salut.

Chaque fois, la réponse nous est donnée en des termes clairs et précis.

1 – Qui peut être sauvé ?

En réponse à cette question, Jésus, fixant les regards sur ses interlocuteurs, répondit:

« Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible ». (Matthieu 19.25,26)

Les hommes se sont moqués des paroles de Jésus.

Lorsqu’il était sur la croix, les chefs religieux ont osé dire:

« Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même ! ». (Marc 15.31)

Ils ne comprenaient pas pourquoi Jésus se laissait faire.

Sais-tu pourquoi ?

Pour que des pécheurs puissent être sauvés, il fallait que le Saint et le Juste soit puni à la place des coupables.

jesus-croix


2 – N’y a-t-il que peu de gens qui soient sauvés ?

À cette question Jésus répondit :

« Efforcez-vous d’entrer par la porte étroite. Car, je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas. Quand le maître de la maison se sera levé et aura fermé la porte, et que vous commencerez à frapper à la porte, en disant: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous ! Il vous répondra: Je ne sais d’où vous êtes. Alors, vous vous mettrez à dire: Nous avons mangé et bu devant toi, et tu as enseigné dans nos rues. Et il leur répondra : Je vous le dis, je ne sais d’où vous êtes; retirez-vous de moi, vous tous, ouvriers d’iniquité ». (Luc 13.23-27)

Il n’y a pas de doute, le salut est offert à tous, sans distinction, mais, malheureusement, nombreux sont ceux qui refusent cette invitation, parce que l’homme naturel veut n’avoir besoin de personne, surtout pour être sauvé pour l’éternité ! Car sa nature est profondément rebelle et orgueilleuse…

L’offre est universelle, l’acceptation est individuelle. Dieu exige une décision de ta part. Décider de ne rien décider, c’est tout simplement refuser, c’est choisir de rester dans le chemin de la rébellion.

La Bible dit:

« Comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut ? ». (Hébreux 2.3)

3 – Que faut-il que je fasse pour être sauvé ?

Cette question a été posée par un gardien de prison, dans une situation de crise, sachant très bien qu’il était perdu.

La réponse des apôtres ne se fit pas attendre :

« Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé ». (Actes 16.30,31)

La Bible enseigne que tout être humain a besoin d’être sauvé du jugement dû au péché. Dieu est saint et il ne peut accepter dans sa présence des êtres souillés. Avant d’être sauvé, un pécheur est en route vers la perdition éternelle.

Si tu as pris conscience du fait que tu as besoin d’être sauvé et que tu es prêt à te repentir de tes péchés, cette réponse est aussi pour toi :

« Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauvé ».

Ne cherche pas ailleurs.

« Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés ». (Actes 4.12)

Il est tout de même une condition sine qua non :

CROIRE AU VÉRITABLE JÉSUS !

Paul disait: « Je sais en qui j’ai cru ! ». Beaucoup croient dans un Jésus de pacotille, un copain, un homme mort sur une croix.

Mais le Jésus auquel il faut croire pour être sauvé, c’est l’ALPHA et L’OMEGA. C’est Celui dont la Bible nous parle de sa première à sa dernière ligne. C’est croire, non avec son sentimentalisme ou son intelligence, mais avec son esprit régénéré, que Dieu s’est fait homme pour sauver les hommes. C’est si impensable, si déraisonnable, si contraire à la réaction charnelle de l’être humain, que l’homme se rebiffe.

1 P 3:18

Christ aussi a souffert une fois pour les péchés, lui juste pour des injustes, afin de nous amener à Dieu, ayant été mis à mort quant à la chair, mais ayant été rendu vivant quant à l’Esprit,

Ce qui amène à comprendre la Justice divine, qui surpasse toute connaissance, mais aussi à comprendre la sévérité de Son Jugement pour les rebelles qui auront négligé un si grand salut : l’étang de feu et de soufre.

Croire en l’œuvre de la Croix de Golgotha implique de passer par une conviction de péché, que seul le Saint-Esprit peut apporter à ceux qui cherchent Celui qui est la Vérité, et qui se reconnaissent comme pécheurs ayant absolument besoin d’un Sauveur.

Cela heurte l’orgueil de l’homme de plein fouet. Comme Caïn, l’homme préfère penser que ses bonnes œuvres lui permettront de se racheter lui-même : toutes les religions de la terre lui proposent ce chemin-là. Même dans la chrétienté, des courants entiers sont apostats parce qu’ils proposent des religions d’oeuvres.

Et même dans les églises qui prêchent la pure parole de Dieu, il est des chrétiens qui cherchent toujours à faire des oeuvres qu’ils pensent dignes de leur faire mériter le ciel !

RIEN DE CE QUE L’HOMME FAIT NE PEUT LUI ACCORDER LE SALUT ! RIEN !

Nous le voyons en Luc 13, cité ci-dessus, et en Mat 7:21-23 : On peut se croire sauvé parce que l’on fait beaucoup de choses « pour » Jésus, alors que l’on ne fait pas ce que Lui nous dit de faire, mais ce qui nous semble juste de faire. La différence est subtile, et pourtant abyssale !

C’est pourquoi Jésus a dit :

Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. (Mt 7:13, 14)

Seuls ceux qui s’humilient profondément devant le vrai Dieu, qui comprennent l’immensité du sacrifice que Jésus a dû payer pour eux à Golgotha, et qui restent ensuite sur ce chemin étroit fait d’obéissance et de crainte de Dieu hériteront du salut éternel !

Beaucoup aujourd’hui se croient chrétiens parce qu’ils croient en Jésus. Quel Jésus ? Ils démontrent par leurs oeuvres qu’ils ne connaissent pas Dieu (Tite 1:16), et qu’ils n’ont jamais fait une rencontre avec le Roi des rois. Ils ont un faux Jésus (2Co 11:4), et se font leur propre religion.

Il est impossible de rencontrer Jésus si on ne s’est pas vu tel que l’on était (selon Roms 3:10 à 17), car sans cette conscience qui nous conduit à la repentance qui mène à salut, le chemin du Seigneur n’est pas préparé dans nos cœurs. On acceptera des fables qui parlent de Jésus, on entendra beaucoup parler de Lui, on parlera même beaucoup de Lui, mais on ne le verra jamais !

Le salut est gratuit, il vient de la foi. La foi dans ce que Jésus a fait pour nous, sans rien ajouter à sa parole, sans rien en omettre, et en obéissant à cette Parole avec la confiance d’un enfant qui sait que ce que son Père céleste lui demande, ce sera toujours pour son bien !

  16Comments

  1. Béa   •  

    Bonjour Mme D’Astier, permettez-moi de poster l’audio ici (il en reste 2 autres, enregistrés mais pas encore publié parce que c’est toute une affaire de chargement que de convertir en mp3 et de faire passer par movie maker), ça coïncide avec ce que dit l’article.
    Quand ça ne coïncidera pas avec ce que dit l’article, je posterai en commentaires dans « nouvelles, news ». Dans un commentaire, c’est largement suffisant, pas besoin d’en faire un article. Si je poste, c’est parce que ça vient VRAIMENT du Seigneur et que je ne veux pas avoir à dire : « j’avais peur parce que tu es un homme sévère, tu prends ce que tu n’as pas déposé et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé ». Chose que je comprends, dans mon cas, comme ceci : « Ah, ce n’est pas sûr, laissons tomber, le Seigneur saura de toute façon comment se débrouiller autrement pour transmettre ce message aux reste des chrétiens (ou païens) ».

    J’ai également mis « Révélation » (ce qui est vrai) à la place de « Explication », parce que le plus grand nombre n’en a rien à faire des explications… C’est un bon mot-clé. Je travaille sur le net, et dessus on est souvent confronté aux mots-clés. Tout est affaire de mots-clés, ou presque.
    Si c’était la vidéo d’un autre, je n’aurai pas fait tout ce discours. Grand Merci, Mme D’Astier ! Et merci de SUPPRIMER CE COMMENTAIRE-CI! Soyez bénie au nom de Jésus !

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      petit conseil: si tu veux charger un mp3 sur movies, il faut que ton titre ne comporte ni espace, ni majuscule, ni accents, juste – ou . pour séparer les mots !

  2. Béa   •  

    Ayayay, vous l’avez posté…
    D’accord! Mais, c’est que l’audio est en .3gp donc convertir en ligne en .mp3 d’abord, puis le mp3 mis dans movie maker…

    Merci Mme D’Astier!

  3. Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

    Il y aura peut-être quelqu’un qui saura t’aider…

    Euh, pardon, je suis en préparation de séminaire, je n’avais pas vu: ne mets pas en ligne « 🙂 oh, la honte !

  4. Béa   •  

    C’est pas grave… 🙂
    Puis, je vous souhaite un très bon séminaire dans le Seigneur!

  5. rolf   •  

    Si vous croyez que vous pouvez perdre votre salut, c’est que vous croyez que l’on peut le gagner.
    Hors le salut est une grace , on ne peut rien pour gagner le salut , c’est Dieu qui fait tous.

    • Michèle H   •  

      Il ne s’agit pas de croire ou de ne pas croire que l’on peut perdre son salut, il s’agit de savoir ce qui est écrit à ce propos.
      On ne peut gagner son salut: il nous est acquis par la foi.
      Yeshoua déclare avoir tout accompli à la croix. Il a accompli la volonté de Son Père: le rachat de l’humanité par le sacrifice parfait d’un agneau sans tache et sans défaut. Il est l’agneau de Dieu ( et bien plus mais là n’est pas votre souci).

      Vous écrivez:  »c’est Dieu qui fait tous » .
      Il a accompli la part que seul Lui pouvait accomplir.
      Les Écritures nous renseignent tout ce qui nous revient à accomplir: la repentance, l’obéissance à Sa Parole et à Sa volonté. Et là, il y a un rude travail, une sanctification requise et une lutte incessante: la chair a des désirs contraires à l’Esprit.
      Et là, vous pouvez être certain que le Seigneur attend que vous fassiez votre part. Votre salut est acquis mais à vous de marcher selon Ses voies. L’Éternel déclare que si nous demeurons en lui, il demeurera en nous.

      Beaucoup de  »si » tant dans l’ancienne alliance que dans la nouvelle alliance.
      Relire 1 Pierre 2.16 et Hébreux 6.4 à 6 pour ne citer que ceux-là.
      Hébreux 6:Quant à ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste et sont devenus participants à l’Esprit Saint, qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, et qui sont tombés, il est impossible de les ramener à une nouvelle repentance, car ils crucifient de nouveau pour leur part le Fils de Dieu et le déshonorent publiquement.
      Et l’épitre de Pierre: on peut commencer au verset 15 du chapitre cité:
      … car c’est la volonté de Dieu qu’en faisant le bien vous réduisiez au silence l’ignorance des insensés, comme des hommes libres, sans faire de la liberté un voile qui couvre la méchanceté, mais comme des serviteurs de Dieu. »

      Sans la foi, nul ne peut plaire à Dieu.
      C’est vraiment trop simple de croire que nous sommes en route vers la gloire : cool !
      Le Fils de Dieu, Dieu est mort crucifié et vous n’auriez rien à faire …. vivre à l’aise et décontracté: la voie royale nous est ouverte…
      C’est hélas l’illusion de beaucoup !

      Bon travail de lecture et relecture de votre bible et ensuite place à l’action: découvrir les œuvres préparées d’avance pour nous !
      Connaissez-vous les vôtres ?

      • françoise   •  

        oui merci pour ce texte,
        il me donne envie de savoir où j ‘en suis. et je vais prend re mon temps, et voir tous ces versets. qui me révèleront les empêchements à ma sanctification. et à la bénédictions, et aussi ses promesses si belles.

        par contre pour le salut je crois à cette grâce qui me sauve et me rend blanche comme neige devant mon Dieu. sinon je ne pourais le prier, et espérer qu’Il m entende.

    • brunet.jean-francois   •  

      amen le salut est une grâce et rien ne pourra nous l’enlever. alléluia.

      • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

        Hum ! Il y a au moins 50 versets ou passages bibliques démontrant qu’on peut perdre son salut !

        Je te coonseille vivement de lire ceci:

        http://michelledastier.com/la-grace-est-elle-definitive-peut-on-perdre-son-salut-que-veut-dire-ne-plus-etre-sous-la-loi/

        Et tous les articels auquel cette page renvoie !

        On est vraiment dans les temps d’apostasie… et l(absence de crainte de perdre son salut est une démonstration d’apostasie..

        Oui, Jésus a dit que personne ne retirerait ses brebis de sa mains… Mais il a dit aussi que sion ne demeurait pas en lui (ce qui signifie océir à ses commandements) on serait coup et jeté au feu ! Et il y en a des dizaines d’autres;.

        Ah, quelle folie !

        • FELLA   •  

          oui à ce que tu dis michèle , mais pour françoise , je le dis en vérité, cette grâce lui est donnée par la foi qu’elle même a de cette grâce,

          Françoise est une rescapée des églises ,comme moi

          je les ai toutes faites ,celle de ma ville,les évangeliques,les pentecotistes

          les gitans, eux, sont super mais,ils ne croient pas en toutes la panoplie des dons du SAINT ESPRIT

          ils croient par contre en la guérison et elle lui est donné dans la mesure de foi qu’ils acceuillent

          en verité ,cela se passe comme ça, plus tu es en sa présence, plus tu prends de lui , il te façonne à son image,de gloire en gloire par le SEIGNEUR l’ESPRIT amen!

          notre pasteur c’est JESUS,notre sauveur de nos vies misérables c’est JESUS
          notre medecin c’est JESUS et nous voulons demeurer sous sa belle onction

          pour nous , ma belle, bien aimée de JESUS, qui a reçu de quoi nous liberer et nous guérir
          nous te bénissons en son seul nom et désirons pour toi le soleil de justice par rapport à tous ceux qui ont voulu déchirer ta robe et ont blessé ton coeur

          mais t’as un coeur de warrior, et nous sommes , nous tes soeurs et tes frères, et nous prions afin que ton ministère soit révélé à sa juste valeur

          mais ,tu travailles dans un terrain miné, et ceux qui viennent souvent à toi veulent un service rapide , efficace, et si possible sans repentance et en cela je dis : DANGER

          Comme le service et le miracle n’est pas rapide comme des sales gosses le voudraient , il ne faut pas leur en vouloir , car ils ne sont que partiellement libérés, partiellement enseignés

          mais ,pouvons nous être partiellement sauvés?
          LE péché n’entachera-t-il pas nos robes ?

          pour la parano que j’étais à force de les écouter,les pentecotiste, les gitans , les évangeliques, qui eux déjà ne s’ecoutent plus entre eux

          j’arrivais toujours vers JESUS ,aprés leurs discours ,mais il me rassurait toujours, jusqu’à ce qu’il me sorte de là , à bras étendus, je n’ai pas eu besoin de fuir, il m’a enlevée . Ne suis-je pas sa belle ,sa fiancée

          il est trés jaloux de moi,et je le dis sérieusement et de vous aussi , nous tous en vérité
          et moi ,je suis comme lui : dis moi qui tu fréquentes et je te dirais qui tu es,

          j’ai toujours fait attention qui je fréquentes, mais avec les chrétiens, j’ai baissé ma garde , me croyant chez moi , dans ma famille
          mais JESUS n’a pas baissé son étendard, car il m’aime

          il m’a montrée ,que son sang coulé du ciel vers la terre , vers ses enfants, chacun de ses enfants : c’est la grâce du salut en JESUS

          mes entrailles se tordent entre elles, à ces mots, car j’ai la crainte de cette grâce plus que toutes les autres, j’en connais son prix et sa valeur est sans cesse devant mes yeux

          je l’aime à en perdre ma raison humaine, tant mieux , je suis dans une paix , et même dans les tempêtes , au début , cela m’agaçait , je n’arrivais pas à comprendre pourquoi mon coeur d’habitude si sensible à la moindre variations de température
          vu la vie que j’ai eue, tu compredrais,et j’ai fini par comprendre que lui seul prend ma cause en main,

          mais j’ai été stupide,j’ai été malade de voir ma famille en CHRIST si froide d’amour et de foi dans l’amour
          je l’ai vu de mes yeux et mes yeux ont pleuré des rivières , et n’ont pas voulu cessé,jusqu’a ce que j’eusse en main de la part de JESUS , non pas une promesse , mais un édit royal afin que le ciel descende sur la terre et réparré les coeurs de la famille royale ,que nous sommes tous,si nous disons de JESUS

          qu’il est le roi des ROIS ,et que lui dit de nous que nous sommes ses enfants

          méditez la dessus,et si cela vous monte à la tête un tant soit peu,sachez en le prix ,qu’il soit sans cesse devant vous,et que vos bouches ne cessent de le proclamer

          et c’est ce ROI ,ce DIEU qui a lavé nos pieds ,il est si humble et doux de coeur et nous désirons être en tout comme lui,et ce désir c’est lui ,il nous le met en nous ,
          il fait tout cela et plus encore,alors n’ayons plus peur de RIEN
          c’est ce qu’il me dit sans cesse,car moi ,en tant que mère je suis habituée à »t’inquiètes maman tout va bien »
          ben ,c’est là que l’alarme rouge vient dans ma tête,mais quand JESUS me disait cela : ne t’inquiètes de RIEN

          je lui disais JESUS ,je ne peux m’en empêcher,la maison brule,et toi tu me dis ne t’inquières pas,tu sais trés bien que ce mot ,à lui seul est justement le sujet de mon effroi

          mais ,il continuait à me le dire,dans les situations de feu,et là j’ai compris,quand il me dit ça,c’est qu’il prend l’affaire en main

          tu vois,le chemin,et j’apprends pas à pas,avec lui ,à réalisé cet exploit de ne pas m’inquietter dans les situations d’urgence
          y a juste mon coeur qui fait du trampoling, mais comme il est dans sa main, il va se calmer

          • FELLA   •  

            ayez la grâce de supporter mes fautes d’ortho et ponctuation,je vous écris comme si vous étiez en face de moi,
            le miracle arrive ,soyez patients
            michèle ,ferme les yeux sur mes fautes,en plus des oublies
            j’avoue ,je fais fort à chaque,fois !
            il me faut un miracle mes soeurs ,il arrive

            en fait j’ai dit t’as un coeur de warriors et je vois que ce hmar d’ordi,c’est lui pas moi,ben je l’accuse ,j’ai personne d’autre à accuser que lui ,et en plus il rouspète

  6. pascal lubrano   •  

    Amen, Michèle H et je voudrais juste rajouter que l’Eternel nous a créés libre, libre de l’accepter ou de le rejeter, libre de l’aimer ou de le détester et si notre grand Dieu, nous a créés libre et qu’il nous a révélé son plan merveilleux en Jésus Christ, c’est bien que nous avons notre part à faire.
    IL A TOUT ACCOMPLI, mais ma part, c’est la foi en son plan, en l’Agneau de Dieu, ma part, c’est l’obéissance à sa parole, ma part c’est de l’aimer, lui le seul vrai Dieu, ma part c’est de répondre à son AMOUR;
    Cette liberté que Dieu nous a donné me dépasse…..
    Shalom

Laisser un commentaire