Source: C219 Source de Vie http://www.sourcedevie.com

LA COMMUNION AVEC LE SEIGNEUR

Ce que je désire dans mon coeur, ce que je voudrais partager à  tous les chrétiens, c’est qu’il n’y a pas de vie plus belle que de vivre dans une communion réelle avec le Seigneur Jésus.

Il est tout pour moi, il est le but unique de ma vie, il est celui que j’aime, il est celui que je reconnais comme le Seigneur et le Sauveur de ma vie, il est l’unique but de mon existence, et je veux le faire partager à  tous, à  mes enfants, à  mes voisins, à  mes frères et à  mes soeurs qui ne le connaissent pas assez, je voudrais leur dire  :

« Il est merveilleux, il mérite que tu recherches sa communion parce que lui la désire aussi. Dieu veut te remplir de sa joie et de sa paix. »

Il y a un verset que je relisais dans la semaine, c’est dans la fin de Sophonie, au chapitre 3, et au verset 17  :

 »  Dieu fera de toi sa plus grande joie, Il gardera le silence dans son amour « .

Nous avons le désir de faire de Dieu notre plus grande joie, et Dieu répond en disant  :

« Je ferai de toi ma plus grande joie, mon sujet de joie extrême ».

 

Alors quand les deux se rencontrent, un cœur qui désire la communion avec Jésus et un Dieu qui désire la communion avec sa créature, tu as une vie formidable avec le Seigneur  !

Je vais reprendre la deuxième épî- tre de Paul à  Timothée, au chapitre 4, et au verset 1  :

 »  Je t’en conjure devant Dieu et devant le Seigneur Jésus-Christ qui doit juger les vivants et les morts et au nom de son apparition (apparition prochaine) et de son royaume, prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non (évidemment avec la sagesse du Seigneur et du Saint-Esprit), reprends, censure, exhorte « .

Cela veut dire  : secoue avec douceur. Il est possible de secouer avec toute douceur, d’exhorter, de reprendre en disant  :

« Mon frère, ma soeur je t’aime, mais il y a quelque chose qui ne va pas là , dans ce que tu es en train de faire, j’aimerais tant que tu comprennes cela ».

En priant, tu vas secouer aussi, rien que de prier pour quelqu’un que tu aimes, tu le secoues parce que l’action du Saint-Esprit vient sur lui et commence à  agir dans sa vie.

 »  exhorte avec toute douceur et en instruisant. Car il viendra un temps (on y est) où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine « , parce qu’elle est trop dure pour eux.

On m’a souvent dit  :

« Henri, tu mets la barre trop haut, toi »  !

Mais non, je ne la mets pas plus haut que Jésus, et en plus c’est lui qui nous permet de sauter  !

 »  Les hommes ne supporteront pas la saine doctrine, mais ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité et se tourneront vers les fables « .

 

C’est triste de voir cela  !

On voit des hommes et des femmes se précipiter vers la perdition parce qu’ils ne veulent pas entendre la vérité.

 »  Mais toi, sois sobre en toutes choses (équilibré, mesuré, calme, tranquille, sobre),

supporte les souffrances,

fais l’œuvre d’un évangéliste,

remplis bien ton ministère « .

Quel qu’il soit, remplis bien ton ministère

(ton ministère de femme au foyer, ton ministère de fils, de fille, ton ministère d’apôtre, ton ministère de témoin de Jésus-Christ,)

Remplis-le bien, tu vas réjouir le cœur de ton Seigneur. Si tu as fait tout ce que tu as pu avec la force qu’il t’a donnée, il te fera entrer dans sa paix.

 »  Car pour moi, je sers déjà  de libation, et le moment de mon départ approche. J’ai combattu le bon combat (j’aime ce verset-là ), j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. Désormais la couronne de justice m’est réservée; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là , et non seulement à  moi, mais encore à  tous ceux qui ont aimé son avènement « .

Qui aime son avènement, sa venue prochaine  ?

Je soupire après sa venue non pas pour être débarrassé de mes problèmes, mais pour le voir face à  face tel qu’il est. Vous vous rendez compte  ?

Nos yeux vont voir Jésus, nos mains vont toucher Jésus, nos oreilles vont entendre la voix de Jésus en direct  !

Il va nous dire  :

–  » »Viens  ! Assieds-toi, tu m’as posé tellement de questions, tu avais le cœur un peu embrumé, tu ne pouvais pas entendre la réponse, mais viens maintenant, j’ai toutes les explications, viens, assieds-toi « ‘

comme Marie aux pieds de Jésus à  Béthanie. Béthanie, en hébreu, cela veut dire la maison des dattes, des fruits.

Béthanie, c’est la maison du fruit de l’Esprit.

J’admirais cette semaine dans l’évangile de Jean, la manière dont Jésus aimait se reposer à  Béthanie  !

J’ai été à  Béthanie avec Elke mon épouse, quand on était à  Jérusalem, on est allé à  pied, puis un peu en bus palestinien  ; c’est à  cinq kilomètres de la ville, mais on ne savait pas trop où c’était.

On est arrivé là  dans une oasis de paix, dans la maison présumée de Lazare puisque son tombeau est dans la rue à  côté  ; et à  la place de la maison, il y a une immense cathédrale qui a été construite et le jardin est magnifique.

Il y a des arbres fruitiers, des tonnelles et je m’imaginais Jésus là , se promenant dans ce jardin ou à  côté avec Marie qui écoutait, puis Marie à  ses pieds qui disait  :

« Seigneur parle-moi encore, dis-moi ».

Jésus aimait se reposer à  Béthanie. Quand il était fatigué des persécutions de Jérusalem, il faisait quelques kilomètres et là  il avait une maison où il y avait Lazare, Marthe et Marie qui l’aimaient et qu’il aimait et dans cette ambiance de paix et d’amour Jésus se reposait.

Jésus a besoin du repos de ton cœur.

Jésus pleure aussi.

Jésus est fatigué dans son esprit de voir ce qui se passe.

Il est triste, il pleure, il crie à  son Père avec de grands cris et supplications.

Il intercède auprès du trône de Dieu son Père.

Aussi, quel repos pour lui quand il voit un cœur qui l’accueille, un cœur tout entier pour lui, un cœur qui l’aime, un cœur qui ne fait pas de compromis avec des choses que Jésus n’aime pas, un cœur qui dit  :

« Seigneur, viens te reposer là  chez moi ».

Quand Jésus dit  :

 »  Je frappe, si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui « 

(Apocalypse 3:20).

Je dis  :

« Seigneur, viens souper avec moi, je t’invite, viens chez moi parce qu’en fait c’est moi qui vais me reposer en ta présence, c’est moi qui vais jouir de ta présence ».

On doit être des maisons de Béthanie pour le Seigneur Jésus sur cette terre.

Des choses vont changer et je vous le dis maintenant  ; je pense que c’est par prophétie que je vous le dis.

Dans nos vies à  nous en particulier, il y a des choses qui vont changer dans les jours qui viennent, dans les semaines qui viennent, je ne dis pas dans les années qui viennent mais dans la courte période qui vient, il y a des choses importantes qui vont changer pour nous, pour vous qui entendez sa voix, il y a des choses qui vont changer  !

Dans quel sens cela va-t-il changer  ?

Cela va dépendre de l’état de votre cœur vis-à -vis du Seigneur.

Si vous avez un cœur désireux de marcher avec le Seigneur, il va changer les choses dans le sens de sa volonté à  lui.

Donc, ne crains rien, que tes yeux ne soient pas fixés sur ce que tu vas voir, ce que tu vas entendre, que tes yeux soient fixés sur le Seigneur Jésus, laisse-le agir, fais-lui confiance et il agira.

Les choses vont changer dans un sens que tu n’attendras pas du tout, si ton cœur n’est pas fidèle vis-à -vis du Seigneur, j’espère que ce n’est pas le cas.

Je parle à  ceux dont le cœur est fidèle et entier, mais je parle aussi aux autres pour leur dire  :

« Que ton cœur soit fidèle et entier pour le Seigneur parce que Dieu veut faire concourir toutes choses pour ton bien ».

Il ne veut pas faire concourir toutes choses pour un jugement de condamnation sur toi. Si ton cœur est entier, Il va faire tout concourir pour ton bien et les choses qui vont arriver vont être pour la gloire du Seigneur Jésus.

Tu vas voir des exaucements de prières que tu attendais depuis longtemps.

Alors, attends-toi à  voir des choses changer dans ta vie, dans ta famille, dans ton environnement. Tu vas voir des exaucements se manifester. Attends-toi à  quelque chose de puissant  !

Si nous, nous n’attendons pas du Seigneur qu’il intervienne avec puissance, nous ne sommes pas dans la foi.

Je m’attends à  toi, Seigneur, tu vas agir dans la vie de mon mari, dans la vie de ma femme, dans la vie de mes enfants, dans la vie de mes voisins, dans la vie de ton Eglise.

Je vais voir la séduction grandir de plus en plus dans le monde et dans l’Eglise de Jésus,

mais je vais voir l’Épouse de Jésus-Christ se préparer, être remplie de la présence du Seigneur, et c’est cela qui compte pour toi,

Seigneur, c’est que ton Épouse fidèle va entendre ta voix et partout dans le monde elle se prépare, dans le secret des cœurs.

Amen  !

==================================================

© SdV – Toute reproduction autorisée et même encouragée

mis le 18/07/2007

modifié le 28/07/2007

Ce texte est la mise par écrit d’un message donné oralement par Henri VIAUD-MURAT, message qui a été enregistré sur cassette audio. Afin de garder la spontanéité de ce qui a été donné, la mise par écrit a été faite en conservant l’intégralité de l’enregistrement oral, sauf quelques modifications mineures qui étaient nécessaires à  la compréhension du texte écrit.