souffle de vie – 21 Juin 2007 – La neutralité…

Une prophétie de Naomie

« …C’est pourquoi Je le dis : Je rejette la neutralité. Parce-qu’elle amène à la tiédeur. Et Je rejette la tiédeur parce qu’elle annonce la mort spirituelle dit le Seigneur. Et Je ne me contenterai pas de ces quelques miettes qu’on veut bien m’accorder de ci, de là…. »

Cette parole que le Seigneur m’a donné de dire à ceux de Sa maison en Mai 2005 – encore un « presque anniversaire » puisque nous sommes le 11 Juin 2007 – 2 ans plus 1 mois – est dans la « logique » que, par le Saint-Esprit, je suis.

Je dis souvent, je le dis toujours : Il est le Maître !

Aussi Il lui appartient de dire, de faire d’agir

et il m’appartient à moi, à nous, de le suivre, de faire toute Sa volonté .

Notre Seigneur retarde Son retour !

Quoi d’étonnant, si l’on considère l’état spirituel de celle qui se réclame faire partie de son Épouse ! Mais pourquoi les fausses doctrines, les faux dieux, les faux prophètes, les faux docteurs …

Pourquoi voit-on le fanatisme religieux d’installer dans notre pays, dans nos villes, dans nos écoles, au sein des gouvernements?

Pourquoi Seigneur tardes-tu à venir chercher les tiens ?

Qui en ce jour a la certitude ABSOLUE de partir avec Lui dans la vie éternelle ?

Notre Seigneur regarde celle qui affirme Lui appartenir s’agiter, faire,

ou au contraire, … ne plus agir et ne plus faire.

Cela s’appelle :

TIÈDEUR !

Voilà ce qu’est devenue celle qui autrefois acceptait de mourir pour Celui dont elle disait : je ne suis pas digne de délacer ses sandales !

Que sommes-nous devenus Seigneur?

Constantin avait compris une vérité… vraie : Si tu ne peux pas vaincre ton adversaire, reçois-le à ta table. Et c’est ainsi qu’en entrant dans « la légalité », l’église devint grasse, alanguie dans la torpeur de son présent sans soucis et confortable.

Église : non seulement tu es grasse et replète, mais tu te vautres dans ta tièdeur en oubliant que la parole du Seigneur est claire à ton sujet : JE TE VOMIS DE MA BOUCHE !

Alors maintenant, que vas-tu faire ?

Lire ces lignes et te remettre en question, ou continuer d’aller à la mort comme si rien n’était ?

Réveille-toi, je te le dis, il est temps !

Regarde autour de toi, regardons ce que nous sommes devenus , et repentons-nous vivement. Genoux à terre, la tête dans la cendre et le corps couvert d’un sac !

REPENTEZ-VOUS, REPENTONS-NOUS !

Le Seigneur revient bientôt, certitude biblique. Mais qui partira ?

Qui ?

 »Dehors les chiens, les menteurs et les idôlatres, ceux qui refusent de quitter leurs péchés…

… parce que parait-il ce n’est plus un péché ! Et vous les tièdes ? Je vous vomis de Ma bouche! (Apocalypse 3/16.) – Paroles du Seigneur!

La neutralité entraîne la tiédeur et la tiédeur amène Mon rejet, dit le Seigneur.

Je vous ai dit : Ne soyez pas semblables à des caméléons. Et Je vous dis : Démarquez-vous. Osez vous démarquer par votre différence, car Je vous ai amenés à être différents de tous ceux qui sont rentrés dans la neutralité.

Être neutre s’est vouloir se fondre, se fusionner dans une masse.

Être neutre, s’est devenir comparable à ceux qui déjà ont été rejetés, dit le Seigneur. Car leur façon de parler de Moi ne correspond pas à ce que J’ai enseigné en tout temps.

Aujourd’hui le plus grand nombre de ceux qui veulent marcher avec Moi sont devenus neutres, oublieux de Ma parole qui dit que celui qui ne me confesse pas devant les hommes, Je ne le confesserai non plus devant mon Père.

Ne soyez pas des caméléons.

Vous aurez des choix à faire. Des choix qui vous conduiront dans des ruptures, dans des combats. Mais vous aurez des choix à faire. Et c’est alors, parce-que J’aurais provoqué et permis cela, vous serez, vous aussi, face aux eaux de Mara : vous verrez, dans l’adversité, quel est le vrai fond, quelles sont les vraies motivations de votre cœur. Et vous saurez alors ce que Je suis, en réalité, pour vous.

Je vous ai dit ne soyez pas des caméléons et démarquez-vous.

Non pas de façon intempestive et insensée, mais avec sagesse, Ma sagesse. Avec amour, Mon amour.


Ne soyez pas neutres, Je hais la neutralité dit le Seigneur. Et Je rejette celui et celle qui, dans sa neutralité, accepte et engendre la tiédeur.

J’ai dit que Je vomissais de Ma bouche celui qui était tiède.

Qu’il le soit déjà ou qu’il le devienne, Je le rejette. A moins qu’il ne se repente. Alors dit le Seigneur J’oublierai sa neutralité et sa tiédeur. Et s’il se repent en Esprit et en Vérité, le dernier jour, il s’assiéra avec Moi dans les lieux célestes. Mais s’il ne se repent pas, sa neutralité aura entraîné sa condamnation et son rejet loin de Moi.


Lorsqu’on est neutre, lorsqu’on le devient, ce n’est pas Moi qui suis servi, dit le Seigneur.

Je suis vivant, présent, constamment, et la puissance de vie qui coule en Mes enfants doit les amener à confesser Mon nom au plus grand nombre. Celui qui ne me confesse pas est tiède. Et s’il est tiède il est rejeté. Je ne suis pas homme pour trahir Ma parole dit le Seigneur. Car ce serait Me trahir Moi même et cela Je ne puis le faire. Car J’ai juré par Mon nom. Car ici bas il n’y a aucun nom plus grand que le Mien. Il en est ainsi aussi, au sein des anges.

Seul le Père devant qui Je me prosterne est plus grand que Moi, dit le Seigneur. Car c’est en Son nom que Je viens. C’est en Son nom que Je révèle. C’est en Son nom que J’agis. Je vous ai dit ne soyez pas des caméléons. Ne vous conformez pas au temps présent. Refusez l’intégration. Soyez comme ces rebelles de la foi, emprisonnés, martyrisés, rejetés, mais fidèles jusqu’à la mort.

Je dis qu’une grande partie de Mon église est entrée dans la neutralité. Cette partie, Je la rejette. Celle qui devait apporter la lumière au monde est entrée d’elle-même dans la neutralité.

Dans la neutralité et dans la tiédeur.

Alors, conformément à ce que Je suis, à ce que J’ai confessé et professé de la part du Père, Je rejette cette Église entrée dans la neutralité et dans la tiédeur. Je n’accepte pas que l’on dise : « Seigneur, Seigneur ! » et que l’on n’accomplisse pas Ma volonté. Ma volonté dit le Seigneur, c’est que vous soyez vivants et que vous viviez en Moi et en Moi uniquement.

C’est pourquoi Je le dis : Je rejette la neutralité. Parce-qu’elle conduit au compromis et à la tiédeur. Et Je rejette la tiédeur parce qu’elle annonce la mort spirituelle, dit le Seigneur. Et Je ne me contenterai pas de ces quelques miettes qu’on veut bien m’accorder de ci, de là.

Je ne l’accepterai pas. Je ne l’accepte plus.

Ma patience a été illimitée pour un temps. Mais pour maintenant Je mets des barrières et des limites à toutes choses. Parce que le temps est compté. Parce que le temps est venu. Parce qu’aujourd’hui, il faut annoncer à chacun autre chose que quelques paroles neutres, que quelques paroles sans vie.

Des paroles qui sonnent déjà la mort.

Confessez-Moi devant les hommes dit le Seigneur, et c’est ainsi que vous serez confessés devant le Père.

ALORS, VOUS VIVREZ !

Naomie

  22Comments

  1. heaven   •  

    pertinant cette prophétie!oui il y queque chose qui ne vas pas,le manque de pérsécutionS dans le corps de Christ,en Europe et aux U.S.A ,a croire que l’Eglise tiéde ne dérange personnes et surtout ne dénonce plus le péché ouvertement .
    le matérialisme tue lentement les ames!et la vraie foi!
    je me repent en premier d’avoir perdu lentement mon premier amour a cause de tribulations,mais c’est pas mieux comme excuse je le sais!
    aH! il me faut la sanctification!et a l’Eglise du Christ aussi.
    merci au Sauveur pour se site qui me réveille de ma torpeur!l’ange de l’Eternel marche devant la webmaster du site,je lui dit MERCI

  2. odile   •  

    si la persécution n’est pas "étatisée" en France je crois quand même qu’elle existe sous une forme bcp plus subtile, des croyants qui veulent être au plus proche de Dieu et de sa Parole, peuvent être mis à l’index par leur église si ce n’est la ligne de conduite générale. c’est subtile mais certainement très douloureux pour ces frères et soeurs. pour ma part je remercie le Seigneur de la liberté que j’ai ici et je lui demande de m’aider à le mettre à profit. Que Dieu vous garde sous ses ailes.

    odile

    Michelle

    : tu as entièrement raison ! Moi je l’ai surtout vécu, parce que j’étais une femme que Dieu levait, et une femme qui revenait de loin: cela a déclenché des tempêtes de calomnies inouies, dont la jalousie n’était pas absente. Cela a un mérite: t’apprendre très vite à ne compter que sur Dieu !

    Mais la pesécution étatique larvée existe déjà: tracasseries de toutes sortes, notamment pour implanter ou acher un local: brutalement, l’administration se réveille pour décider qu’il faut t’appliquer à la lettre des normes de sécurité qu’ils n’appliquent même pas, tant elles sont complexes et tordues, dans les écoles ! À croire que des chrétiens réunis ensemble sont de dangereux criminels… pendant ce temps les mêmes administrations donnent des terrains gratuitement pour construire des mosquées, où, quoi qu’on en dise, se recrutent des kamikazes enragés.

    Mais la vraie persécution étatique va arriver au grand jour… et en arrière plan, hypocritement caché, comme cela a toujours été dans l’Histoire, il y aura sans doute le Vatican qui ne supporte pas de perdre nombre de ses ouailles au profit du courant protestant ou évangélique !

    En Amérique latine, la position du Vatican est on ne peut plus claire: il faut détruire les courants évangéliques par tous les moyens ! En Europe, ils préfèrent tenter de les séduire et de les conduire dans le compromis par le biais de l’œcuménisme.

    C’est l’histoire de Balaam reconstituée (quand il a conduit les Moabites et les madianites à séduire les Hébreux pour les conduire dans leur propre idolâtrie), ou encore en Esdras, quand les adversaire « de Juda et de Benjamen » viennent proposer de bâtir le temple avec eux « sous prétexte qu’ils servent le même Dieu ». (Esd 4 :1 à 4) – Esdras, se souvenant de ce qu’aait fait Balaam, a rejeté leur proposition sournoise: ils auraient entaîné le peuple hébreu dans leur idolâtrie. À noter qu’effectivement toutes ces peuplades priaient effectivement le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob (uniquement le « dieu d’abraham pour certains: les Arabes). Mais en priant d’autres dieux à côté, ils démontraient qu’ils ne connaissaient pas le vrai Dieu !… même s’ils l’invoquaient ! (cf Tite 1:16) – Le catholiques prient bien Jésus-Christ: mais en priant en parallèle Marie et des morts et en dotant Dieu d’une mère, ils démontrent qu’ils ne connaissent ni le vrai Père, ni le Fils !

    Je suis toujours stupéfaite par les arguments tordus et fallacieux que l’on fait avaler à ces malheureux catholiques pour leur expliquer qu’en priant Marie et en se prosternant devant des statues, ils honorent Dieu ! Je reçois régulièrement des commentaires ou des mails de catholiques qui veulent me « convertir » à leur religion, et je suis toujours stupéfaite de voir à quel point on les a aveuglés « Pour qu’ils ne voient pas briller la splendeur de l’évangile de la gloire de Christ » (2Co 4:4): ils ressortent toujours les mêmes arguments alambiqués… et je les supplie toujours de chercher la vérité, non auprès des hommes, mais auprès du Saint-Esprit et dans la Bible! Mais la puissance de la Reine du ciel, qui exalte le sentimentalisme, les a ficelés au point qu’ils nient ce qu’ils lisent dans la Bible en en tordant le sens !

    J’insiste là-dessus car, bientôt, ceux qui refuseront l’œcuménisme papal qui déjà ratisse côté Islam, bouddhisme et Dalaï Lama, Franc-Maçonnerie, etc.seront pourchassés sans pitié. C’est écrit: car cet œcuménisme est appelé en Apocalypse « la grande prostituée » (il s’agit d’une Église spirituellement prostituée, car elle n’a pas la saine doctrine), tandis que la bête recevra le pouvoir durant sept ans et pourra assassiner tous ceux qui refuseront de se rallier à cette prostituée (APoc 12 et 13).

    Il n’est qu’un moyen d’échapper à cela: se sanctifier davantage, ne pas craindre la mort, et ainsi faire partie de l’Eglise enlevée au-devant du Seigneur dans les airs (Apoc 12:4,5 et 1Th 4:16,17).

  3. Simone   •  

    Magnifique prophétie qui m’encourage à aller de l’avant, à me relever après un temps de confusion. En lisant ce texte je me dis que la tragédie de Laodicée c’est qu’elle est "neutre", tiède et qu’elle dit qu’elle n’a besoin de rien….voila ce qui est affolant aujourd’hui. Les églises devenues des clubs confortables, un évangile faussé permettant tout au nom de la grâce….
    que le Seigneur me garde bouillante et debout jusqu’à son retour, malgré mes faiblesses et que chaque épreuve nous rende plus fort et que nous devenions des vrais guerriers en Christ, confessant courageusement le Nom du Seigneur devant les hommes.

    Simone

  4. tim   •  

    Merci pour ce texte, je souhaite simplement que nous cèdions et mettons à genoux et demandions pardon pour notre tièdeur, au point de ne plus relever le défi, car un soldat ne s’embarasse nullement des affaires de ce monde et il nous faut abandonner tous les petis tracas afin d’étre à l’écoute de notre Seigneur et par son Esprit Saint agir et parler de lui, moi qui évolue et évangélise dans le milieu musulman, je sais combien c’est difficile mais rien n’est impossible à celui qui croit et met sa confiance dans le père, prions pour l’Europe et la France, car les portes ne sont pas encore fermées et pour les pays d’Orient que le Seigneur vous bénisse.

  5. yvess   •  

    Luc 12.35:
    Que vos reins soient ceints,et VOS LAMPES ALLUMEES..
    Matthieu 5.16 :
    Que votre LUMIERE LUISE devant les hommes..
    Notre position actuelle,nous prépare pour l’éternité.J’invite
    chacun à ranimer sa flamme pour combattre le bon combat.
    Notre Seigneur veut déverser sur nos vies cette onction afin
    que nous soyons ses porteurs de lumiére.
    Si ta lumiére n’est plus qu’un lumignon,la grâce de notre Dieu
    est la,pour l’enflammer .
    Biens-aimés,le temps est court,que notre lumiére LUISE devant
    les hommes afin que plusieurs puissent voir le chemin,la vérité,la vie.

  6. naomie   •  

    shalom à vous tous!
    si vous avez pris connaissance des paroles données par l’Esprit Saint et retransmises sur ce site, vous comprendrez, vous devez déjà comprendre ce que Yeshua veut dire à ceux qui se disent de sa maison –
    oui nous avons joué à l’église, oui nous avons pensé de manière à faire croire que Dieu est mort !!!
    alors Dieu s’est levé de Son trône éternel pour nous arrêter dans notre fuite imbécile qui nous conduit loin de Lui!
    Assez de discours, assez de théologie, assez de !!!! assez!
    Seigneur ce qu’il nous faut, c’est la repentance, pas le regret, pas l’amertume, pas le « si j’avais su ! »
    non! Seigneur !
    Repentons-nous!
    les genoux à terre, en le laissant nous circoncire de sa propre main!
    notre coeur! notre âme! notre corps!
    Seigneur! vois notre état!
    ouvrons nos yeux!
    Parfaits? Nous ne le sommes pas, mais si nous voulons Te voir, acceptons de nous sanctifier en Toi, acceptons de nous purifier en Toi parce qu’il est écrit : sans la sanctification, sans la purification, NUL NE VERRA DIEU!
    Que celui qui se souille se souille encore!
    Seigneur, envoie-nous l’eau de la purification, pousse-nous à allez chercher, auprès de Toi, le collyre dont nous avons besoin afin d’y voir clair selon Ta vision à Toi!
    Seigneur!
    PARDONNE-NOUS D’AVOIR ECHOUE et d’avoir pris des chemins détournés alors que Tu nous dis, Toi : deux chemins, pas cinquante – un qui mène à la vie, et l’autre à la mort!
    Père, que nous puissions ne pas être des ouvriers d’iniquité à qui Tu diras : arrière de Moi, ouvriers d’iniquité, Je ne vous ai jamais connu!
    Seigneur, j’ai accepté de mourir à moi-même afin que du bon grain germe!
    Pensez à cela et acceptez de mourir à vous-même. Celui qui accepte cela retrouvera sa vie dit Yéshua!
    alors! courage, genoux à terre, nez dans la poussière, l’âme éperdue de chagrin et dans le coeur une blessure telle que l’on peut voir dedans ce que nous sommes devenus, et disons ensemble Père, en Yéshua Ton Bien-Aimé, je te demande humblement pardon parce que j’ai enfin compris ce que j’étais. Je me croyais, forte, tu dis que c’est dans la faiblesse que nous sommes forts.
    Je suis déchirée par la souffrance! Celui qui passe par la souffrance en a fini avec le péché!
    Seigneur ma vie est en Toi!
    merci de me lire, merci de m’écouter, merci de vous lever et merci d’agir!
    Eglise! LEVE-TOI!
    Accepte les paroles de Yéshua, ce ne sont pas les miennes.
    N’aies pas peur de passer par le feu, n’aies pas peur de souffrir, penses à ceux qui souffrent actuellement et qui sont oubliés!!
    Père, pardon pour notre indifférence, pour notre graisse spirituelle, pour ce que nous projetons devant les yeux des hommes et ce que, en cachette, nous sommes réellement.
    Eglise, brille enfin, tu ne dois pas demeurer sous le boisseau de la peur, mais éclairer le monde entier!
    Ne regarde pas au factice venant d’ailleurs, venant de toi!
    Laissons Yéshua gratter le vernis de nos vies et soyons véritables en Lui
    Shalom et bénédiction sur vous qui commencez à comprendre la vraie vérité, c’est à dire la croix, et non pas les paillettes offertes à la vue de ceux qui vivent dans le leurre de l’ennemi.
    Shalom.
    Naomie

  7. Daniella   •  

    Les prophètes sont des sentinelles qui sonnent de la trompette mais combien de fois avons nous entendu sonner l’alarme d’une maison ou d’une voiture et que nous ayons été réellement affectés par cette alarme.

    Nous l’entendons sans en saisir vraiment le sens au milieu de toutes nos activités du jour. Elle fait partie de notre paysage sensoriel.

    Et le soir à minuit, qui osera sortir de son lit pour aller voir ce qui se passe dans le voisinage ?

    S’il s’agit de notre maison, nous nous réveillerons certainement dans la nuit pour protéger nos biens mais pour notre prochain, il nous faudrait une bonne dose d’amour et de courage.

    Beaucoup aujourd’hui sont indifférents à la Voix de Dieu, très peu se sentent concernés par les prophéties, les avertissements du Seigneur.

    Cela semble dire trop d’information tue l’information…Et cela nous rend insensibles ou impassibles dans l’Eglise de Jésus Christ.

    Ce passage de l’évangile de Mathieu devient de plus en plus d’actualité :

    Mathieu 24.38
    Mais comme ont été les jours de Noé, ainsi sera aussi la venue du fils de l’homme. Car, comme dans les jours avant le déluge on mangeait et on buvait, on se mariait et on donnait en mariage, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche, et ils ne connurent rien, jusqu’à ce que le déluge vint et les emporta tous, ainsi sera aussi la venue du fils de l’homme.

    Serons nous des vierges sages ou des vierges folles ?

    Que Dieu nous vienne en aide…

    Michelle: je ne crois pas qu’il y ait trop d’avertissements: dans la méjorité des églises, on ne parle plus du retour du Seigneur (c’est passé de mode!), on ne parle plus de péché ni de jugement, on ne reprend plus personne, et on leisse les gens partir dans la gehenne en leur donnant la conviction que même s’ils font n’importe quoi, du moment qu’il viennent à l’église et qu’ils paient leur dîme, ils vont être enlevés !

  8. Simone   •  

    Pour rejoindre ce que dit Daniella par rapport au peu qui se sent concerné par les prophéties, je crois que les gens aiment simplement les prophéties flatteuses car "ils ont la démangeaison d’entendre des choses agréables", comme le dit 2 Timothée, ce que les faux prophètes ont toujours fait, rassurer, dire que tout va bien quand c’est faux. Ce que David Wilkerson nomme "les prophètes coussinets" dans son livre "sonne de la trompette et avertis mon peuple !"
    Mais les vraies prophéties ont toujours dérangé et seul ceux et celles qui ont l’amour de la vérité dans leur coeur n’y seront pas indifférents.
    C’est le drame de Laodicée qui croit que tout va bien pour elle alors qu’elle est sur le point d’être vomie de la bouche de Dieu, coupable d’avaler un faux évangile.
    En rassurant qu’un chrétien ne peut pas perdre son salut : erreur !!! c’est une théorie qui va envoyer beaucoup en enfer. C’est un drame.

  9. naomie   •  

    Seigneur, Tu as posté des sentinelles – Ezéchiel 3 et Ezéchiel 33 – et Tu dis : AVERTISSEZ! SONNEZ DE LA TROMPETTE – parce que…
    Seigneur je sonne de ton shoffard vers le nord, vers le sud, vers l’est et vers l’ouest – que tous ceux qui ont des oreilles pour entendre entendent la voix de l’Esprit qui dit encore et encore!
    Père suffit de léthargie, suffit de notre suffisance, suffit du oui/non!
    suffit des suprématies, suffit….
    Seigneur! nous avons péchés et nous ne le savons même plus!
    le péché est mort!vive le péché!
    Seigneur tu dis les chiens (pas nos chers animaux non), les menteurs (pourquoi penses-tu qu’un petit mensonge de rien du tout passera à l’as?) les fornicateurs (comment saurais-je si elle est "la bonne" pour moi si je ne couche pas avec avant)…les homosexuels (rom.8),
    tu bats ta femme le samedi et le dimanche tu te tiens sur ta chaise dans ton assemblée…
    tu prends la Sainte-Cène et à peine quittés les lieux de ton culte, tu diffames ton frère ou ta soeur?…
    Et puis quoi encore?
    Alors reviens d’ou tu es tombé, repends-toi et je pardonnerai dit le Seigneur.
    Naomie

  10. Eliane P.   •  

    même si on dénonce un péché, ils disent
    que chacun est responsable de soi-même
    que nous sommes sous la grâce
    et que cela ne nous regarde pas
    et ils disent qu’on manque d’amour, ou qu’on est légaliste
    c’est bien triste tout ça
    l’église n’a plus la crainte de Dieu
    Que Dieu nous ouvre les yeux avant qu’il ne soit trop tard
    Eliane

  11. Victoire   •  

    Le temps est venu de chercher le royaume de Dieu avec violence. ceux qui ne le comprennent pas seront surpris. c’est le temps de prier, pleurer, crier, gémir devant le Seigneur afin qu’Il nous libère de ce qui nous empêche de Lui être soumis.

    il faudra vaincre pour mériter sa place avec le Seigneur qui nous dit:

    "efforcez-vous d’entrez par la porte étroite, car je vous le dis, beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas" Luc 13:24.

    les chrétiens sont devenus des partisans du moindre effort, on ne jeûne pas, on ne prie pas suffisamment, on ne pleure pas, bref Jésus n’a pas de place importante dans notre coeur.

    Il le dit: " ce peuple m’honore des lèvres mais son coeur est éloigné de Moi".

    Nous devons demander au Seigneur de nous donner un vrai coeur de chair, car nous avons tous un coeur de pierre. voilà pourquoi nous sommes insoumis au Seigneur Jésus-Christ qui est le Créateur, voilà pourquoi la Parole de Dieu ne s’accomplit pas dans notre vie, voilà pourquoi l’action du Saint-Esprit est bloquée dans notre vie, voilà pourquoi il n’y a pas de différence visible entre les chrétiens et les païens.

    le changement ne viendra pas d’un coup de baguette magique, Dieu ne travaille pas de cette façon. Il faut qu’on apprenne à descendre au pied du Seigneur, pour pleurer, pour crier, pour gémir comme des enfants afin qu’on aie cette connaissance qui dois nous libérer, qui doit faire de l’Eglise corps de Christ une véritable lumière visible même dans le monde physique.

    cette connaissance c’est de savoir qui suis-je réellement ?

    Le Seigneur dit "Ne comprenez-vous pas que rien de ce qui du dehors entre dans l’homme ne peut le souiller ?………..Il dit encore : ce qui sort de l’homme, c’est ce qui souille l’homme" Marc7:18-20

    je suis chrétien dans le monde physique, mais spirituellement je suis une autre personne. Voilà la situation de bien d’entres nous, il y a une double vie.

    Comment échapperions-nous donc à la colère de ce Dieu ? il faut s’humilier devant Jésus-Christ, il faut pleurer comme on n’a jamais pleurer, il faut crier de douleur comme on n’a jamais crier de douleur, il faut devenir un véritable enfant de ce Dieu.
    Que le Seigneur Libère son Eglise.

  12. Pasteur Pierre   •  

    On ne peut forcer quelqu’un à changer par des avertissements, nous faisons toutes choses par amour pour Jésus. C’est par amour pour Lui que je me sanctifie et Lui me révele le Père et la crainte de Dieu est dans mon coeur. Ils doivent découvrir le bien- aimé sinon ils n’avanceront pas, on ne peut forcer la sanctification mais on peut parler du bien- aimé et appeller à l’amour sinon on tombe dans un ésprit de contrôle.
    Pasteur Pierre

    Michelle: je crois qu’il faut les deux ! Pour cela, il suffit de lire le NT: il y a autant de paroles annonçant l’amour inoui du Père que d’avertissements sévères. Paul dit: « Considère à la fois la bonté et la sévérité de Dieu » (Rom 11:22). L’amour sans sévérité devient l’amour humaniste, laxiste et lâche. Aujourd’hui, la crainte de Dieu a disparu des églises parce que l’amour humaniste y a pris toute la place ! Et c’est terrible, car cela consuit tout droit des millions dans la géhenne ! L’amour qui chatie à juste escient conduit au salut. Il est impressionnant de voir qu’à trois reprises, en Apocalypse, il est dit que Jésus et les vainqueurs reviendront régner avec une verge de fer ! Même après avoir passé par la quasi destruction, et même alors que Satan sera lié pour mille ans, les hommes ne marcheront dans la sainteté que sous une férule de fer ! Et ce sera par amour que Dieu la maniera (Héb 12:7,8)! On est en effet bien loin de l’amour de guimauve que l’on attribue trop souvent à notre Seigneur !… N’est-ce pas cet amour humaniste qui fait aujourd’hui de pères et des mères démissionnaires, qui préparent un avenir terrifiant pour leurs enfants ? Dieu n’est pas démissionnaire !

    Mais la sévérité divine n’a évidemment rien a voir avec le légalisme, toujours manié par des gens religieux au coeur dur, qui condamne tous ceux qui chutent sans jamais apporter en parallèle la promesse de rédemption à celui qui se repent. Les légalistes s’abritent derrière la Bible pour massacrer moralement, et parfois physiquement, les autres, car il provient d’un coeur orgueilleux et profondément méchant !

  13. Pasteur Pierre   •  

    Je suis d’accord Michèle, il faut reprendre, avertir et parler du bien -aimé. Il y a aussi un temps pour comprendre et j’ai apprit de Dieu un grand respect des âmes et une grande douceur car c’est Lui qui fait croître et un jour la compréhention s’ouvre.
    Que Dieu vous bénisse tous.
    Pasteur Pierre.

  14. naomie   •  

    pasteur, pardonnez-moi mais j’ai trop été éprouvée par la tiédeur des hommes et surtout de ceux qui dans l’église prononcent des paroles qui enchaînent les malades spirituels, ceux qui déjà sont captifs de la bouches de certains chrétiens.
    il faut songer que la parole de Dieu est OUI et AMEN!
    impossible de dissocier les deux –
    allez dit Yéshua! faites en mon nom!
    délivrez les captifs, et non pas ne détournez-pas les regards!
    un jour, je suis arrivée dans un séminaire ou j’étais invitée.
    à peine entrée, une femme s’est mise à hurler : arrêtez-là, emp$echez-là de venir vers moi, elle va me faire du mal.
    oui à la puissance agissante, oui j’allais faire u mal;
    et voilà un pasteur qui se présente devant moi et de me dire : soeur, laissez-là! vous voyez bien qu’elle souffre, et moi de lui répondre : honte à vous qui n’agissez pas selon la parole de Dieu –
    nous sommes responsable de ce qui se fait ou non!
    Ezéchiel 3 et 33 est très explicite –
    ce n’est pas une attaque contre vous, non mais je dis la vérité – nous ne devons en aucun cas être tiède – non. Allez par les chemins, le long des haies et OBLIGEZ-LES A ENTRER; Paroles du Divin Seigneur. Je ne me trompe pas?
    Alors pardonnez ce qui vous paraîtra peut-être arrogance ou autre mais c’est le chemin du Maître que je suis ainsi que ses commandements que nous oublions trop souvent!
    Allez dit Yéshua alors je vais, alors, allons!
    Naomie

  15. IsaH   •  

    Je suis en total accord avec toi Naomie…c’est un peu comme ceux qui ne veulent pas corriger leurs enfants, qui sont même laxistes, et qui repprochent aux autres d’être trop sévères. Ils ont peur de les brusquer, ou surtout que l’amour de l’enfant se refroidisse à leur égard! Un enfant a besoin de limite, et Dieu nous a mis des limites, des commandements, des impératifs…et Il nous dit "soyez froids ou bouillants!"…pas de place pour les tièdes et les mielleux….

  16. Pasteur Pierre   •  

    Chère Naomie,
    Nous parlons le même langage, cela fait 15 ans que je pratique la délivrance, que je suis en guerre contre satan. Je connais aussi le combat térritorial, je vois aussi les puissances que satan envoie contre la ville pour la tenir assujétie. Pour ce qui est de la tiédeur dans mon église on n’utilise plus les chaises trés souvent. Je crois aux chrétiens qui sont en marche et qui lévent leur épée. Pour ce qui est de reprendre ma soeur isah, il a fallu que je me tienne en face des jeunes lions qui voulaient mordre et cela n’est pas facile . L’amour dont je parle plus haut est emprunt de feu et de passion pour Jésus, il n’est pas tiède mais il est plein de zéle et de force car je n’en connais pas d’autre. C’est par cet amour que l’on se sanctifie, c’est le domaine de l’élection de coeur, tu est à moi je suis à toi, le fiançé et la fiançée. La passion d’amour, les parfums du jardin secret l’odeur de la fiançé qui énivre le fiançé, cette force d’amour que rien ne peut troubler ni vaincre car il est plus fort que la mort. Sans cet amour les chrétiens n’ont pas envie de se lever car il ne savent pas pourquoi ils devraient le faire alors ils restent tièdes et les avertissements ne les bougeront pas car ils ont perdu la crainte de Dieu car leurs yeux ne le comtemplent pas et leur chair s’est appesantie, leurs coeurs ne cherchent plus la passion et si le Saint- esprit ne les brise pas ils mouront ainsi car Jésus est un Seigneur de feu qui ne fait pas de favoritisme pour l’instant son coeur crie viens. Bientôt il dira c’est trop tard ,je crois donc que nous parlons le même langange. Moi non plus je ne supporte pas qu’on délaisse les brebis et si j’ai quitté les add c’est à cause de cela car il n’y avait aucun courage pour les délivrer.
    Que Dieu vous bénisse.
    Pasteur Pierre

    Michelle

    : comme je connais bien tous les protagonistes de cette fausse querelle, je m’amuse beaucoup ! Car tous vous marchez du même pas… et pas un pas tiède ! Et comme le dit le pasteur Pierre, en sus, nous partageons le même ministère de combat et nous sommes tous absolument d’accord ! Je vous bénis tous !

  17. naomie   •  

    en voulant mettre mon nom, je me suis rendue compte que je disais : shalom!
    alors à vous tous, ceux de la même maison , ceux qui sont de la fratrie de Dieu, je dis en ce jour shalom et je vous bénis afin que cette bénédiction nous habille de la tête aux pieds. En elle que le monde puisse "visionner" ce que nous devenons de jour en jour en Lui, le Seigneur et Maître.
    Pasteur, je te bénis, Eliane, également, ainsi que Odile et tous les autres, tous sur mon coeur, et que cette parole devienne réelle vérité pous tous : "Je" (Yéshua – fais de mes serviteurs et de mes servantes des flammes de feu, pour que le feu spirituel détruise les feux de l’ennemi.
    shalom encore!
    Naomie

  18. Esther   •  

    Shalom

    Oh combien je suis d’accord avec tout ce qui est dit dans ce journal, Pasteur Pierre, comment puis je rester dans une add si on me fait taire et si je me tais, DIeu ne trouvera t’il point un autre moyen pour confondre les incrédules qui ont fermé leurs oreilles.

  19. eve   •  

    à mes chères soeurs en Christ qui parlent des add et en ont été déçues. A 19 ans, j’ai connu ma première église évangélique qui était une ADD ; et puis j’ai déménagé et j’ai fréquenté bien sûr d’autres ADD. Aujourd’hui j’ai 40 ans et j’ai perdu du temps car il y a une mentalité (je parle bien de mentalité !) qui sert les hommes et non Dieu. Beaucoup de captifs dans ces églises qui ne trouvent pas leur délivrance, pas de ministère à part celui d’évangélisation, de temps en temps des prophéties au moment du culte que personne n’arrive à discerner, des interprétations bibliques qui enlèvent toute possibilité de "chasser les esprits" puisque la plupart des pasteurs en ont peur et préfèrent accréditer la psychologie au détriment de la délivrance. En tout cas, en 20 ans j’ai entendu des miracles de guérison, des témoignages de conversion mais à celui qui est malade, on lui dit "il vaut mieux être sauvé" et à celui qui souffre "tu n’es pas assez sanctifié" ou "tu n’as pas assez de foi". Bref, j’en ai entendu beaucoup mais je n’ai jamais vu pratiquer de délivrance. C’est une mentalité et pourtant Dieu sait que j’ai eu de bons moments dans ces églises et que je ne les condamne pas.
    Seulement, mes épreuves, les "rouleaux compresseurs" de la justice divine, et mon cheminement spirituel,le plus souvent solitaire, m’ont appris à ne plus me formater à ces assemblées. On m’y invite encore mais les quelques contacts que j’ai avec des soeurs qui y restent fidèle me trouvent sans cesse en opposition avec ce qu’elles me disent.
    Je suis donc sans église et avec mon mari, on attend de se réunir avec d’autres chrétiens qui ont envie de vivre vraiment la Parole de Dieu dans son intégralité.
    Comme disait Michelle d’Astier, les ADD ont perdu au fil des années leur véritable caractère ; toutes sortes de doctrines les ont infiltrées (on ne chasse plus les démons comme autrefois), on interprète les textes à la sauce humaine et il n’y a plus que des oeuvres humaines, des critiques, des clans (ceux qui sont les super-spi avec les super-spi), et des malheureux qui ne savent pas comment sortir de leurs problèmes.
    Un tableau un peu noir, mais qui ne doit pas nous effrayer ; si des fois il faut s’éloigner, le Seigneur Lui n’abandonne pas Ses projets à l’égard de chacun de nous et nous équipe pour accomplir les oeuvres qu’il a déterminées d’avance.

    Michelle

    : si tu indiques dans quelle région tu te trouves, peut-être y aura-t-il dans le même coin des chrétiens dans ton cas, désireux de nouer des relations pour louer ensemble le Seigneur et étudier sa Parole. Tu peux écire ici le nom de ta région rt mettre ton mail dans la case: si j’ai des réponses par mail, je te les communiquerai directement. Il n’est pas bon d’être seul et sans église, au moins une église de maison ou un groupe de prières !

  20. eve   •  

    ma région est le 64, mais nous sommes proches aussi du sud des Landes (40). Merci Michelle.

  21. Pasteur Pierre   •  

    Chère Esther,
    Si le Saint-Esprit pousse ton coeur à parler c’est que tu entends sa voix.
    Il y a deux sortes de chrétiens, ceux qui se laissent convaincre de péché et ceux qui refusent d’entendre les appels à la repentance du Seigneur.
    La vérité a un prix et certains refusent de le payer, mais nous avons tous la même Parole de Dieu qui nous pousse à agir et non à faire du compromis.
    Le seigneur ne fait pas de favoritisme et il a parlé il y a 2000 ans; maintenant c’est à nous d’obéir, car Lui a tout accompli.
    La lumière va faire paraître des choses pas trés agréables pour certains mais la peur empèche certains hommes de Dieu de crier la vérité et de libérer les captifs. Si le seigneur Jésus a vaincu ses peurs de la croix nous devons suivre son exemple et vaincre les nôtres.
    Tu dois d’abord obéir à DIEU ET NON AUX HOMMES et penser à toi et ta famille.
    Je ne suis pas un diviseur et je crois à l’autorité des serviteurs de Dieu mais n’oublies jamais que tu dois obéir à Dieu avant tout.
    Vas où tu pourras complètement t’épanouir et être complètement libre car ce n’est plus le temps des considérations émotives.
    Que Dieu te bénisse ma soeur car tu montres plus de courage que certains.
    Pasteur Pierre.

Laisser un commentaire