Souffle de vie – 18 avril – Cinq questions qui peuvent changer votre vie!

Par Daniel LUNGY OKIT’ONDJO PENE UMONDJO – www.CielMonde.com


«…Rien ne nous séparera jamais de l’amour de Dieu… » (Romains 8:38)

Roms 8 31-39

« Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? ‘Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui ? Qui accusera les élus de Dieu ? C’est Dieu qui justifie ! Qui les condamnera ? Christ est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous ! Qui nous séparera de l’amour de Christ ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée ? selon qu’il est écrit : C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, Qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés. Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus Christ notre Seigneur.»

Paul a posé cinq questions importantes que nous ferions bien d’examiner avec soin :

1- « Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?»

La présence de Dieu fait pencher la balance de notre côté ! Qui peut vraiment nous faire du mal ?

2- « Lui qui n’a même pas épargné son propre Fils, mais l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnerait-Il pas aussi tout avec Lui ? »

Dieu pourrait-Il sauver notre âme pour nous laisser tomber ensuite et nous laisser nous débrouiller tout seuls ? Serait-Il intéressé seulement par notre avenir éternel sans se soucier de ce dont nous avons besoin ici-bas ? Bien sûr que non !

3- « Qui accusera encore les élus de Dieu ? Dieu lui-même les déclare justes »

Aucune des voix qui s’élèvent pour vous accuser, y compris la vôtre, n’a de chance d’être entendue au tribunal de Christ ! L’approbation divine fait oublier la rejet des hommes.

4- « Qui les condamnera ? Christ est mort, bien plus : Il est ressuscité ! Il est à la droite de Dieu et Il intercède pour nous »

Laissez vos accusateurs se lever et pointer le doigt vers vous. Jésus est votre avocat de la défense et Il sera à même de les réduire au silence, parce que Sa grâce vous protège.

5- « Qu’est-ce qui pourra nous séparer de l’amour du Christ ? »

Paul répond à cette dernière question en disant :

« Ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les démons, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances de l’enfer… ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l’amour que Dieu nous a témoigné en Jésus-Christ notre Seigneur »

N’est-ce pas extraordinaire ?

Soyez bénis au nom de Jésus-Christ

Daniel LUNGY OKIT’ONDJO PENE UMONDO

www.Meredesnations.org

Note M.A.V. Ces paroles sont, bien entendu ,(comme le début de Romains 8 l’indique, mais aussi Jn 14, 15, 16 et bien d’autres textes), subordonnées au fait que nous demeurions en Christ, que nous marchions par l’Esprit de Dieu, et que nous portions du fruit. Les « fruits », et « LE FRUIT DE L’ESPRIT » sont notre baromètre pour voir si nous sommes toujours sur le chemin étroit… sous réserve que nous ayons déjà passé la bonne porte !

Oui, Dieu aime ses enfants d’un amour absolu, inouï, irracontable, indescriptible… Mais Il sera aussi sans pitié pour ceux qui ont refusé, ou rejeté cet amour, ou pire, ceux qui après avoir connu Christ seront, comme des chiens, retournés à leur vomi, « puisqu’ils auront, pour leur part, crucifié de nouveau le Fils de Dieu et l’auront déshonoré publiquement » (Héb 6:6)

Puissions-nous ne jamais lâcher la main de notre bien-aimé Seigneur, et tourner résolument le dos au monde !

Laisser un commentaire