Séminaire d’Août 2018 Damville – Audio et PDF

Note: les audios (12) et PDF des enseignements du séminaire (Michelle d’Astier et Daniel Steen) sont maintenant tous en ligne.

2Co 10: 4 Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas simplement humaines ; elles tiennent leur puissance de Dieu qui les rend capables de renverser des forteresses. Oui, nous renversons les faux raisonnements 5 ainsi que tout ce qui se dresse prétentieusement contre la connaissance de Dieu, et nous faisons prisonnière toute pensée pour l’amener à obéir au Christ.

La forteresse de l’humanisme, par Michelle d’Astier

L’intelligence selon Dieu – Par Daniel Steen

PDF = Etude_L’intelligence selon Dieu

Les forteresses de pensées, les dérives chrétiennes, la laïcité, par Michelle d’Astier

message seul: https://www.mixcloud.com/Michelle_dAstier/forteresses-2-les-forteresses-de-pensée-les-dérives-chrétiennes-message-seul/

 

L’ÉPOUX MONTE DU DÉSERT, par Daniel Steen

 

En PDF Etude_L’époux monte du désert

 

OU


La forteresse avortement, par Michelle d’Astier


HEUREUX SEREZ-VOUS … par Daniel Steen

En PDF: Etude_Heureux serez-vous….


Où est l’Église, par Michelle d’Astier 

 


Nul ne vient au Père … par Daniel Steen

en PDF : Etude_Nul ne vient au Père que par moi


Quel est son nom ? Par Michelle d’Astier

 


La tour de Babel et le départ de Lot, par Daniel Steen

 

https://www.mixcloud.com/Michelle_dAstier/la-tour-de-babel-et-le-départ-de-lot-par-daniel-steen/ 

 

PDF : Etude_La tour de Babel et le départ d_Abram


Témoignages de Jude, de Karim, témoignages de baptême, ...


Témoignage de Jean-Marc


NOTE MAV: DÉGRADATIONS DURANT LE SÉMINAIRE

NOUS SOMMES, À LA FIN DE CHAQUE SÉMINAIRE AU MOULIN DES CHÉROTTES, CONFRONTÉS À DE GRAVES DÉGRADATIONS COMMISES PAR CERTAINS ADOS.

Hier (samedi 18 Août), le propriétaire des lieux a constaté que dans la maison du Vannage, toute neuve, les murs de la grande salle du premier étage, ceux des escaliers, et ceux de plusieurs chambres, avaient été maculés jusqu’à 90 cm de haut. On y voyait des traces de chaussures et de mains d’enfants. Il était clair que c’était une dégradation volontaire, commise à plusieurs, et cela ne peut venir que d’enfants de participants au séminaire (personne d’étranger ne peut entrer dans la propriété sans qu’on le repère immédiatement).  Cela s’est fait l’après-midi du vendredi, après que les chambres aient été libérées par les participants. Par jeu ? Cela va coûter cher et a déjà coûté des heures de ménage pour tenter de tout nettoyer (en vain !).

La veille, c’était la bâche du Spa tout neuf de la Maison du Vannage qui avait été esquintée (coût: 600 euros, et c’est nous qui devrons les payer puisque aucun parent ne s’est présenté pour dire: « nous pensons que notre enfant y a participé). Des ados ont pris la bâche pour un trampoling (ou quoi d’autre ?) et en ont cassé les cordages.

L’année précédante (Août 2017), au même endroit, c’était le jacuzzi tout neuf de la Grande Maison qui avait été esquinté par un groupe d’ados sans surveilance, eux aussi enfants de participants au séminaire. Plusieurs centaines d’euros de réparation, et les assurances n’ont pas fonctionné (car une seule mère a accepté de faire la déclaration, alors que de tels dégâts ne pouvaient avoir été commis que par un groupe d’au moins 5 ou 6 enfants).

En Août 2016, c’était un ado (on a su de qui il s’agissait, mais la mère était sans ressources) qui avait volontairement ouvert les robinets du jacuzzi du Moulin, le soir, tard : plus de 400 litres d’eau s’étaient répandus durant la nuit.

Nous faisons tous nos efforts pour rendre un bon témoignage dans ce lieu magnifique, idéal pour les séminaires, et dont les propriétaires prennent le plus grand soin pour que ce soit un lieu d’accueil exceptionnel. Et c’est chaque fois avec notre groupe chrétien qu’il y a le plus de dégradations, bien plus qu’avec les groupes païens ! Vous pouvez imaginer combien je suis affligée et mortifiée d’être confrontée à de telles situations et de ne pouvoir y pallier.

Il est triste que, pour deux à trois ados sans repères, à l’éducation laxiste, nous soyons désormais contraints d’interdire à tous les ados les équipements sophistiqués, très onéreux, et qui ne sont certes pas des jouets, et de ne leur autoriser que la piscine, le ping pong, et le Jacuzzi du Moulin, sauf quand ils sont sous la garde de leurs parents. Nous devrons aussi interdire aux ados d’aller dans les bâtiments des Chérottes, autres que le Moulin, durant les heures de séminaire, car il nous a été rapporté que certains allaient dans les frigidaires se servir sans vergogne dans les provisions d’autrui.

Nous n’avons pas le choix. Comme toujours, ce sont les ados bien éduqués (c’est la majorité) qui seront pénalisés par ceux qui, déjà, sont des démolisseurs. Hélas ! Un ou deux suffisent pour entraîner les autres et faire des dégradations très lourdes.

Autre sujet qui nous a quelque peu gâché ce magnifique séminaire: plusieurs personnes ont retenu des places à l’avance, n’ont pas versé d’arrhes, et ne se sont pas présentées sans même nous en avertir. Ces personnes ont ainsi immobilisé des places que beaucoup nous réclamaient alors que les inscriptions étaient déjà closes. C’est une démonstration de mépris et d’égocentrisme assez inacceptable pour des gens se prétendant chrétiens. Nous retenons leur nom et nous n’accepterons plus leurs inscriptions, dans aucun séminaire. Mais cela nous force aussi désormais à considérer les réservations comme valides lorsque des arrhes ont été versées à temps. Cela n’inclut pas ceux dont nous connaissons la fidélité, ni ceux qui ont des difficultés à effectuer un règlement depuis l’étranger. Cela n’inclut pas non plus ceux qui, pour des raisons majeures, ne peuvent honorer leur engagement: nous remboursons leurs arrhes. Des désistements de dernière minute, quand nous en avons été avertis, nous ont permis d’accepter des inscriptions… de dernière minute.

Mais merci Seigneur, cela ne nous a pas gâché ce très beau séminaire, où il s’est passé de bien grandes choses. C’est le propriétaire des lieux qui a été lésé, et à qui nous ne rendons pas le témoignage que nous voudrions lui rendre. Certains parents devraient tenter de savoir si ce sont leurs enfants qui ont fait ces graves dégradations. Car s’ils ne sont pas sévèremment repris, ils vont continuer !

 

Ensemnle des enseignements audio depuis deux ans: https://www.mixcloud.com/Michelle_dAstier/

  5Comments

  1. nivred92   •  

    Cela va de pair avec le tapage nocturne qu’on a dû subir jusque 2 heures du matin quasiment toutes les nuits venant des chambres mitoyennes à la mienne : éclats de voix insensés (et ce n’était pas de louange…), divers impacts violents et répétitifs, etc… Tout ceci était tel qu’on peut penser à des agissements intentionnels !

    D’ailleurs, dimanche soir, en faisant le tour du domaine avec nos amis et, passant devant la grande maison, on a entendu des rires et beuglements « dignes » de ce qu’on entend au sortir de boîtes de nuits de la part d’individus… alcoolisés ! J’ai d’abord pensé que c’était des gens du séjour précédent qui n’avaient pas encore quitté les lieux… et que j’ai retrouvé — épisodiquement — dans la salle de réunion ensuite…!

    Avec le recul (outre l’histoire du couple de sorciers), je n’ai pu me défaire d’un certain malaise. On ne percevait pas la même communion, la même unité de cœur et d’esprit qu’à l’accoutumée. De toute évidence, un certain nombre se moquait éperdument de ce qui se passait dans la salle de réunion où ils n’ont guère mis les pieds…

    Beaucoup de légèreté, c’est la leçon qu’on peut tirer de ce temps pourtant inestimable qui, par ailleurs, n’a pas empêché le Seigneur d’agir puissamment envers ceux qui, avant toutes choses, sont venus pour Lui. Quand on sait l’état de délabrement spirituel de nombre d’églises, faut-il s’étonner que cette légèreté se retrouve, hélas, dans ce type de rassemblements extra-ecclésiaux ? Je crains que non…

    Mais il est à craindre qu’à l’avenir, le propriétaire du Moulin manifeste beaucoup moins de bienveillance à l’égard des séminaires chrétiens que jusqu’à maintenant et impose désormais des conditions réglementaires draconiennes. Quand on imagine les frais énormes que représente l’entretien d’un pareil domaine, il va avoir du mal à digérer les dégradations constatées. Bonjour le témoignage ! Une honte absolue…

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Oui, c’est dans ce genre de situation qu’on voit la différence entre les enfants de Dieu et les « bâtards » (ou « enfants illégitimes » Hé 12-6-8). Malheureusement, on voit les fruits sur les enfants… Bien à plaindre, ces parents insensés qui se moquent de Dieu. Leurs enfants un jour les prendront pour cible, la Bible est bien claire sur la conséquence d’une éducation laxiste.

  2. F.   •     Author

    Témoignage de F. (envoyé ce jour)
    Dans la nuit qui suivit le retour du séminaire, sur le matin, un mot s’imposa à mon esprit et par deux
    fois, très distinctement. C’était le mot « kundalini ».
    Ce dernier m’évoquait bien quelque chose de vague et de lointain et, alors que je n’étais pas vraiment réveillée, je sentis une sainte colère qui m’enjoignait de prendre autorité, ce que je fis, Je brisais cette force pressentant que ce qui y était associé n’était pas bienveillant. Lors du séminaire, j’ai vécu de grandes délivrances et je savais que d’autres combats se présenteraient à moi et qu’il me faudrait, forte des enseignements et des ministères à l’œuvre, demeurer équipée pour le temps où
    l’ennemi se présenterait à moi, seule. Cela ne s’est pas fait attendre !
    Au moment où je brisais ce lien, je me souviens avoir usé du mot « extirpé » pour ce faire. C’est une forme imposante, comme un serpent qui sortit de mon torse. Je rends grâce à Dieu de ce que je ne ressentis aucune frayeur mais une grande autorité pour briser ce lien.
    Le lendemain, comme cela était encore très présent à mon esprit, je fis une recherche sur le mot kundalini. Il me revint que lorsque je faisais du yoga et beaucoup de méditation, j’étais assidue à rechercher cette puissance et parcourant les explications, je notais que ce mot était corrélé à la force
    « pure » des yogis. Lorsque je me suis convertie, j’ai confessé cette pratique dans sa globalité mais l’ennemi s’était arrangé pour que j’occulte totalement ce kundalini que je recherchais tant et qui est, est-ce la peine de le préciser complètement démoniaque. J’en oubliais même le vocable et vous ne devinerez jamais sous quelle forme, sur de nombreuses représentations, ce kundalini est représenté ! Sous la forme d’un serpent.
    Cette délivrance spirituelle ne pouvait avoir lieu que dans cet état où j’étais comme endormie. Un terrain sur lequel Dieu a veillé à ce que j’imprime certains éléments en vue de m’expliquer et confirmer cette délivrance. Je tiens vraiment à rendre toute la gloire au Dieu de la vie, qui par son Esprit purifie et amène tout se qui est tapi dans l’ombre à sa lumière. Jamais je n’aurais pu, sans son assistance, me remémorer cet élément précis. Voilà pourquoi il me semble indispensable de Lui demander de nous aider lorsque nous confessons nos péchés passés. Il convient d’être le plus précis possible car l’ennemi, dans son désir ardent de nous maintenir captifs, fera tout ce qu’il peut pour éviter que nous entrions dans le détail. Dieu est un Dieu de détails, sa perfection est tangible dans les moindres détails de nos vies.
    Nous sommes tous différents et dans ces temps de séminaire, alors même que pour certains, dont je suis, nous demeurions sur la réserve, si j’ose dire, nous avons peu à peu ou d’un seul coup quitté notre ego en même temps que cédaient les liens puissants qui nous asservissaient, pour entrer dans l’amour du Seigneur. C’était tout simplement génial de pouvoir passer de notions voire d’abstractions…. à des cas pratiques en la matière. À Dieu seul revienne la gloire de ces moments bénis et puissions-nous par Sa grâce le servir avec force et persévérance . F.

  3. Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

    Une de nos baptisées dans la rivière, juste avant d’être immergée 

  4. Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

    UN BAPTÊME AVEC TORBEN… ET UNE GRANDE DÉLIVRANCE S’ENSUIT !

    (Cela nous est aussi arrivé !)

    PAS NORMAL ? Lisez les Actes. C’est justement cela, la norme, mais ce sont nos églises qui, pour beaucoup, marchent sur la tête et se sont créées des doctrines-maison et des liturgies pesantes et rigides, qui n’ont rien de bibliques et qui entraînent la mort spirituelle

Laisser un commentaire