SELON UN EXPERT CANADIEN. Notre Dame de Paris.

MAV. Voici ce que j’ai reçu aujourd’hui. Le seul fait que le ministre Castaner ait déclaré qu’il s’agissait d’un accident alors que l’incendie n’était même pas éteint a immédiatement déclenché la suspicion de beaucoup. La mienne aussi. Comment, un plan aussi monstrueux ? La monstruosité, si on veut ouvrir les yeux, est dépassée depuis longtemps, et la Bible nous a bien avertis sur ce que serait la fin du temps des nations, et sur ce que serait les hommes de la fin des temps face à l’argent (Jc 5) – Apoc 18). Même si personne ne peut rien prouver – et pour cause, puisque tout a cramé – des experts émettent partout la même affirmation: Ce ne pouvait être un accident.

 

       « L’incendie est d’origine criminelle et préparé par des techniciens hautement qualifiés. » 

 

Selon cet expert, les bois de chênes âgés de 800 ans ne brûlent pas facilement et s’ils brûlent ils s’éteignent aussitôt.

        Un autre détail : Supposons que le feu se déclenche et devient incontrôlable la température maximale que peut atteindre la charpente et la toiture de Notre Dame est de 800 degrés Celsius.

        Or 800 degrés ne peuvent pas faire fondre le fer qui a détruit la flèche de la Cathédrale. Celle-ci a besoin d’une température minimale de 1538°C .

        Mais quel est ce phénomène qui a permis à ce que la structure de fer  fonde et se plie en flammes?

         En analysant les photos et la couleur de la fumée jaunâtre et des flammes l’expert Canadien a conclu que le ou les criminels ont utilisé de la Thermite qui  est un mélange d’aluminium métallique et d’oxyde d’un autre métal, généralement l’oxyde de fer. 

Sa réaction chimique génère une chaleur intense permettant d’atteindre rapidement une température de 2204 °C.

La Thermite est utilisée le plus souvent pour souder ou faire fondre de l’acier.

        « Plusieurs portions de thermite ont été installées dans les combles de Notre Dame provoquant plusieurs foyers d’incendie qui se sont aussitôt transformés en cet enfer que le monde entier a vu en spectacle. »

         L’expert a conclu: “On n’a pas besoin d’être Sherlock Holmes pour résoudre cette énigme et il est inutile de penser à un loup solitaire ou à un Islamiste de passage car l’affaire est beaucoup plus sophistiquée et soigneusement planifiée. »

  8Comments

  1. nivred92   •  

    Il ne faut en effet plus s’étonner de rien aujourd’hui. La clique au pouvoir est prête à tout dans les plus infâmes besognes, plus machiavéliques les unes que les autres dès lors que cela sert les ignobles desseins des puissances sataniques : destruction de toutes formes d’Histoire, de culture et de spiritualité non conformes à la pensée unique concoctée par les gnomes des ténèbres.

    Rappelons que, en l’espace de quelques jours, une tentative d’incendie avait auparavant frappé le portail de l’église St-Sulpice ainsi que de graves dégradations constatées dans la basilique St-Denis… Sur les réseaux sociaux, pour revenir à Notre-Dame, circulaient des vidéos montrant des abrutis escaladant à qui mieux mieux l’échafaudage dressé autour de la flèche et s’amusant à jouer les équilibristes sur le sommet du toit de la nef. Pour un chantier aussi « emblématique » que celui-là, c’est un peu léger concernant la sécurité, vous ne trouvez pas ?

    On a donc très probablement « facilité » la tâche de criminels qui n’ont, dès lors, rencontré aucune difficulté ni obstacle pour commettre leur forfait en toute tranquillité. Car, pour que l’incendie se propage à une pareille rapidité sur toute la longueur de la nef et du transept, forcément, comme le subodore l’article, plusieurs « foyers » ont été allumés simultanément…

    Ceux que je plains le plus dans cette sinistre histoire, ce sont les employés et les patrons des entreprises en charge des travaux de restauration qui se trouvent embringués à leurs dépends dans ce drame. Ils n’ont pas dû dormir beaucoup depuis, surtout s’ils sont convaincus que la thèse officielle est un tissu de mensonges. S’il en est qui savent mieux que quiconque toutes les formes de risques liés à un tel chantier, ce sont bien ces spécialistes. Mais ils sont réduits au silence, de gré… ou de force ! Ce qui me frappe, c’est la promptitude avec laquelle ils ont été écartés de la scène médiatique…

    Mais bon, personne n’ira se poser d’autres questions en dehors de la thèse officielle sous peine d’être taxé de « complotistes ». Ça arrange tout le monde, notamment les tenants de l’angélisme bien-pensant, complice par leur silence — approbateur ?

  2. Guillaume   •  

    Bonjour,

    J’ai déjà eu vent de cette thèse mais il y a une chose qui me semble bizarre. C’est peut-être très naïf de ma part mais il me semble que pour qu’une telle cause soit plausible, il faut d’abord minutieusement préparer le coup pour savoir où installer les foyer, installer la Thermite aux bons endroits et déclencher l’incendie.

    Il me semble qu’au moment où ils ont installé la Thermite, beaucoup de gens ont dû volontairement fermer l’oeil car étant donné la grandeur de l’édifice, c’est tout de même une opération qui a dû prendre beaucoup de temps ou beaucoup de monde si on veut faire ce travail en peu de temps. De plus, comment ont-ils allumé les foyers à distance? Je sais qu’avec du matériel moderne, c’est possible mais après l’incendie, il devrait en rester des traces. C’est à mon avis, des questions encore ouvertes mais peut-être qu’entre temps, il y a eu des réponses.

    Je n’aimerais pas me vanter, mais il me semble que mon intuition qui m’a fait penser à un accident camouflé en incendie intentionnel se confirme.

    Mais

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      On a des vidéos montrant un homme qui s’enfuit, portant une djellaba, deux heures après le début de l’incendie. Une fois le dispositif en place (il pouvait être installé en cachette, la nuit), il suffisait d’un homme pour surveiller que tout fonctionnait; En tout cas, la date est un signe énorme. À 20 h TF1 annonçait un journal « normal » avec le discours de Macron, à 20h01 tout basculait …

      C’est bizarre, les « hasards » si propices !

      • remi25   •  

        J’ai visionné le témoignage du colonel des pompiers de Paris responsable des opérations qui a affirmé qu’il ne s’agissait pas d’un homme en djellaba mais bien d’un pompier de son unité vêtu d’un gilet réglementaire.
        Pour le reste, ceux qui ne veulent ni voir ni entendre sont bien naïfs et il est clair que cet incendie n’est pas spontané mais provoqué par une source externe. Il est aussi possible à mon sens que le feu divin se soit abattu (en guise de jugement et d’avertissement) directement sur cet édifice objet d’une grande idolâtrie et symbole d’apostasie (et témoin de nombreux péchés notamment antisémites) et quand Dieu envoie le feu du ciel…ça crame corps et biens (poutres de 800 ans ou non), nous en avons assez d’exemples dans la Bible.

        • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

          Un pompier en djellaba ? Et qui est furtif ?

          Allons, les pompiers eux sont en rouge ou noir et quadrillés de jaune, pour être vus même dans une fumée opaque !!!!

          Comme les architectes de Notre Dame ou des monuments de France, ils ont été sommés de raconter ce que Macron voulait qu’on raconte !

          Et on peut toujours nous raconter des craques. L’image ne trompe pas:

          On regarde les yeux, cela ne trompe pas

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Quel est le fou qui camouflerait un accident en incendie intentionnel ? Ça ne tient pas une seconde. Par contre, que Castaner anonce alors que l’incendie n’est pas éteint, alors qu’aucune enquête n’a pu commencer (il faudra des mois si on retrouve des traces), qu’il s’agit d’un accident, c’est cela qui est d’une probabilité 0 pointé. Il fallait museler les journalistes et les experts tout de suite ! En France (et sans doute sous menace de rétorsion) ils ont été muselés; Mais un Canadien peut parler.

      Ce sont des centaines d’experts qui ont dit la même chose, mais cela ne restait pas sur le net ! Chasse au sorcières organisée…

      Mais cela se saura pour ceux qui veulent entendre. Car il n’est rien de caché qui ne doivent être révélé …

  3. Guillaume   •  

    Errata: Je ne voulais pas parler d’accident camouflé en incendie intentionnel mais de l’inverse, c’est à dire d’incendie intentionnel camouflé en accident. 🙂

    Je ne regarde que rarement TF1 mais lorsque je regarde, il me semble que la chaîne ne montre que ce qui est officiel après être passé par la censure.

Laisser un commentaire