Souffle de vie – Repentez-vous de David WILKERSON

Transmis par Jean-Clément – WEDNESDAY, OCTOBER 20, 2010 David WILKERSON

DIEU M’A DIT QUELQUE CHOSE QUE JE NE M’ATTENDAIS PAS À ENTENDRE!

« Une nuit au cours d’une réunion de prière, Dieu m’a dit quelque chose au sujet de notre église que je ne m’attendais pas à entendre. Le Seigneur m’a chuchoté : “Cette église a besoin d’un traitement de choc! Trop nombreux sont ceux qui sont devenus satisfaits et contents de soi. Vous vous sentez à l’abri protégés de tous les vents et les vagues de fausses doctrines emportant le pays, mais vous n’êtes pas prêts pour ce qui est à venir !« 

Bien-aimés, le message d’avoir le témoignage de l’Esprit fonctionnant en vous n’est pas une requête. C’est une question de vie ou de mort!

Si vous n’avez pas le témoignage du Saint-Esprit en ces derniers jours, vous n’allez pas y arriver! Vous allez céder à l’avènement de l’esprit de l’Antichrist! Vous avez besoin du témoignage de l’Esprit-Saint tous les jours à votre emploi, au travail, à l’école. Vous devez correctement juger les hommes politiques et dirigeants, afin que vous ne soyez pas soudainement entraînés dans le système de l’Antichrist.

C’est ce que Jésus essayait de nous dire au sujet des vierges folles qui se trouvaient à cours d’huile pour leurs lampes. Elles avaient une provision du Saint-Esprit mais elles n’avaient pas son témoignage à la dernière heure. Ne finissez pas comme une vierge folle! Si vous êtes à cours d’huile faisant confiance à votre église ou à votre pasteur de garder votre âme! Repentez-vous, humiliez-vous et examinez minutieusement votre cœur! Suppliez Dieu de libérer votre âme de toute colère et d’amertume. Ensuite confessez vos péchés et abandonnez-les. Et dépendez de Dieu encore une fois pour toutes ! Obtenez la paix de Dieu dans votre cœur, afin que vous puissiez avoir un témoignage du Saint-Esprit. Et demandez au Père pour une plus grande endurance de l’Esprit. Invitez-le à être votre témoignage et votre guide dans tout!

Nous faisons face à un coût d’aller jusqu’au bout avec Jésus, mais nous allons aussi recevoir une récompense: c’est simplement d’avoir la bénédiction d’avoir le Christ avec nous. Il y a également de nombreuses autres récompenses (voir Matthieu 19:29), mais je mentionne celle-ci, parce que c’est tout ce dont nous aurons jamais besoin.

Lorsque Paul fut emprisonné à Jérusalem, l’ensemble du système religieux voulait le tuer. Ils l’accusaient de polluer le lieu saint et de prêcher de fausses doctrines. Sa vie était en danger, même les soldats “craignant que Paul ne fût mis en pièces par ces gens. » (Actes 23:10) Alors ils le prirent par la force et l’enfermèrent dans une forteresse. La nuit suivante, le Seigneur lui-même parla à Paul, et quelle parole il lui apporta:

“Prends courage! Il y a encore plus de difficultés à venir ! »

Le coût de suivre le Christ est clair dans la vie de ces hommes de Dieu et si nous voulons être comme notre Maître, nous devons également accepter ce coût. Immuable, ceci devient une joie, car Jésus promet d’être avec nous dans chaque situation. Et nous pouvons affronter n’importe quoi ou n’importe qui quand nous savons que le Seigneur est avec nous.

Alors, comptez le coût et de sachez que votre récompense, en toutes choses, est la précieuse présence de Jésus Christ. « 

David WILKERSON

  1 Comment

  1. Guillaume   •  

    Pfouuuuh! D’un côté, lorsque je lis cet article je me demande, si je suis prêt ou non. Mais au fond de moi-même, je n’ai pas envie de lâcher le Seigneur.

    Je dois dire que j’ai été plusieurs fois gardé de trop entrer dans un système religieux. Concrètement, l’idée est que chaque fois que je voulais m’attacher plus aux idées d’un pasteur ou d’un mouvement avant de voir ce que disait la Bible sur un sujet, j’ai eu des problèmes. Ca m’est arrivé deux fois en quinze ans. C’est pour dire que ce n’est pas tous les jours. Si ça m’arrivait sans arrêt, c’est moi qui aurait un sérieux problème… Je me faisais tout à coup calomnier par des responsables ou je ne m’entendais plus avec certains sans raisons apparentes. Avec de la distance dans le temps, il me semble que c’est le Seigneur qui me reprenait pour éviter que je dévies trop. A mon avis, lorsqu’on est en chemin avec le Seigneur, il arrive à tout le monde de dévier même si ce n’est pas intentionel. Ceci pour dire, que si on cherche vraiment à Le suivre, Il guide lorsque c’est nécessaire.

Laisser un commentaire