Quand prier ? – Jérémy Sourdril

Nous lisons : « Vers le matin, pendant qu’il faisait encore très sombre, il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert où il pria » (Marc 1:35).

 Jésus choisit les premières heures matinales pour prier. Beaucoup d’entre les plus puissants hommes de Dieu ont suivi en cela l’exemple du Seigneur. Au matin, l’esprit est frais et dans les conditions les plus favorables. Il est affranchi de toute distraction et c’est aux premières heures matinales qu’on peut le plus aisément réaliser l’absolue concentration sur Dieu de toute notre pensée, si essentielle pour donner à la prière son maximum d’efficacité.

Plus encore, quand les heures matinales sont passées à prier, toute la journée en est sanctifiée, et l’on reçoit la puissance pour vaincre les tentations et accomplir les devoirs qu’elle comportera. On peut accomplir davantage en priant dans les premières heures du jour qu’à tout autre moment. Tout enfant de Dieu qui veut tirer de sa vie le meilleur parti pour Christ doit mettre à part la première partie de la journée pour rencontrer Dieu dans l’étude de sa Parole et dans la prière.

 

La première chose que nous devrions faire chaque jour est de nous retirer seul avec Dieu pour regarder en face les devoirs, les tentations et le travail de la journée et recevoir de Dieu la force nécessaire. Nous devons obtenir la victoire avant que vienne l’heure de l’épreuve, de la tentation ou du service. C’est dans le lieu secret de la prière qu’il nous faut livrer nos batailles et remporter nos victoires.

 

Luc nous apporte encore une lumière quant au moment;où il convient de prier. Nous lisons : « En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu » (Luc 6:12). Ici nous voyons Jésus prier la nuit, passer la nuit entière en prière. Nous ne savons pas si c’était une habitude régulière de notre Seigneur; nous ne savons même pas si cela se produisait fréquemment, mais il est certain qu’il consacra parfois la nuit entière à prier. Ici aussi il est bon de suivre les traces du Maître.

 

Jérémy Sourdril

Laisser un commentaire