QUAND LA DÉSINFORMATION FAIT LOI, par le Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ

 

Alors que le Moyen-Orient est en proie à un déchaînement de violence incroyable, y menaçant l’existence même de la communauté chrétienne, et d’autre part qu’une 3e guerre mondiale se prépare en Europe, qu’est-ce qui mobilise les fonctionnaires de La commission des Affaires étrangères de l’Union européenne ?…

 

 

Présenter à l’encontre d’Israël, le seul ilôt de stabilité dans la région, un « document comportant une batterie de sanctions applicables contre Israël soumis aux 28 états membres. Ce document, qui n’est pour l’instant qu’une ébauche, a été établi en réponse aux  »activités israéliennes en Judée Samarie qui entravent la possibilité d’une solution à deux états » – (coolamnews.com)

 

Revenir aux textes de loi

Il y a heureusement des spécialistes pour connaître les textes et souligner la vérité des faits.

Le Dr Jacques Gauthier est un canadien chrétien, avocat et spécialiste du droit international. Selon le chercheur, la résolution de San Remo qui donnait à l’Etat d’Israël la totalité de la ville sainte est encore valable aujourd’hui. Le texte a été signé le 25 avril 1920, deux ans après la fin de la première guerre mondiale et à la suite de la Conférence de Paris qui avait officiellement mis fin aux hostilités.  Il a  été paraphé par le conseil supérieur des alliés (Etats-unis, Grande-Bretagne, Italie, France). Par ailleurs un accord avait été signé entre les responsables juifs et arabes juste avant la conférence, accord selon lequel les responsables arabes reconnaissaient aux Juifs le droit de construire un Etat en Palestine, et les Juifs celui des Arabes d’en former un sur les ruines de l’empire ottoman. « Par la déclaration de San Remo qui a force de loi dans le droit international, le peuple juif s’est vu confirmer ses droits de reconstituer son état », a expliqué le Dr Gauthier, et d’ajouter : « La déclaration de San Remo constitue la pièce angulaire des droits du peuple juif et à ce titre est plus important que la déclaration Balfour de 1917 ». (alliancefr.com)

 

La désinformation de l’AFP, relayée par nos médias  

Notre ami David Pasder d’Ofra en Judée, nous montre combien les médias entretiennent le mensonge sur Israël : l’information de l’AFP est basée sur des éléments inexacts, démontrant une mauvaise connaissance de la réalité : « Des affrontements ont opposé  des Palestiniens à des policiers israéliens dans le quartier d’Al-Tur, à Jérusalem-Est, annexée et occupée par Israël ». (le Figaro)

Réponse de David Pasder : L’utilisation du vocable  »palestinien » n’a aucun sens dans ce contexte, puisqu’il n’existe aucun peuple arabe de ce nom. Il était utilisé jusqu’en 1948 pour désigner les habitants tant juifs qu’arabes de la Palestine mandataire, c’est à dire le Foyer National Juif devenu en mai 1948 l’Etat d’Israël. Il est conseillé aux journalistes de l’AFP de lire le Larousse de 1939 et d’acquérir ainsi un minimum de connaissances fondées concernant l’histoire d’Israël. La partie Est de Jérusalem, y compris la Vieille Ville, a été conquise en 1967 suite à l’agression de la Jordanie qui l’occupait illégalement depuis 1948. Elle est aujourd’hui – après une interruption de près de 2000 ans sans qu’aucune puissance n’en ait fait sa capitale – partie intégrante de Jérusalem, capitale d’Israël depuis 3000 ans ».

 

Une page du Larousse de 1939 avec le drapeau bleu-blanc étoilé
Une page du Larousse de 1939 avec le drapeau bleu-blanc étoilé

Oups ! la Palestine était juive !

Le journaliste Jean-Patrick Grumberg (dreuz.infos), a fait cette trouvaille géniale ! Voici (ci-dessus) le drapeau de la Palestine de 1939 : « Dans le Larousse de 1939, est représenté le drapeau de la Palestine. Les Arabes de l’OLP et les pro-palestiniens soutiennent qu’il y avait une Palestine. Cette page du Larousse de 1939 leur donne raison. Cependant, ils cachent jalousement ce drapeau. Personne ne doit le voir, ils ne veulent surtout pas que l’on sache à quoi il ressemblait ». 


Alors, Messieurs les fonctionnaires de Bruxelles, révisez l’Histoire et les textes de loi ! Israël est à sa place et y restera. Et lisez la Bible tant qu’à faire ; vous verrez qu’elle se réalise sous nos yeux.

 

« Je les planterai dans leur pays, et ils ne seront plus arrachés du pays que je leur ai donné, dit L’Eternel, ton Dieu » – Amos 9:15

 

Laisser un commentaire