« prenez garde à ne pas être séduits », par Anne Rochat

Bien Chers Amis, Soeurs et Fères en Christ,

 

Depuis quelques temps, je médite l’enseignement que Jésus-Christ a donné à Ses disciples et qui a été intitulé le sermon sur la montagne (Matthieu 5 à 7).

Il me semble important de vous partager la Parole « Rhéma » que j’ai reçue et qui nous appelle à discerner les temps et à prendre garde à la séduction.

Comme vous le savez déjà, dans Son enseignement, Jésus nous exhorte à être généreux, à pardonner, à jeûner, à prier, à ne pas s’attacher à l’argent, à ne pas craindre, à ne pas juger etc…

C’est la fin de Son sermon qui m’a profondément marquée :

IL NOUS ENCOURAGE À DISCERNER LE FAUX DU VRAI !

 

A cette époque, Il avertit déjà Ses disciples de se méfier des faux prophètes et des faux docteurs.

Il condamne les religieux qu’Il n’a pas peur de nommer « hypocrites »

Il termine Son discours par la parabole du fou et du sage en nous montrant l’importance de mettre en pratique ce qu’Il enseigne. (Matthieu 7/24)

 

JE VOUS RAPPELLE QUE CE DISCOURS S’ADRESSE À SES DISCIPLES !!!

 

Même si nous savons bien que Satan est le singe de Dieu et qu’il L’imite en toute chose, dans les écritures, il nous est parlé de sa synagogue qui peut aussi être une église (Apo. 2/9) de son trône (Apo.13), de sa puissance, de son pouvoir, de son royaume (Luc 4/6), de ses adorateurs (Apo. 13/4), de ses anges et ses ministres (2 Cor.11/15), de ses miracles (2 Thess. 2/9), de ses fils (Jean8/44 et 1 Jean 3/10), de la communion à sa table, de sa coupe, des sacrifices qu’on fait en son honneur (1 Cor 10/20-21). Il nous est rappelé que tout au long de l’histoire il est apparu des faux dieux, des faux-christs (Ap. 13/2), des faux- prophètes, des fausses doctrines, des faux oecuménisme, des fausses églises, des fausses alliances etc.

Je vous invite à discerner les temps en examinant la réalisation des prophéties bibliques.

Aujourd’hui, alors que les ténèbres sont très denses, le coeur de L’Éternel pleure sur Son peuple. Notre Père, plus que jamais, pleure sur Ses enfants qui se laissent séduire et qui partent à la dérive…

Ceux qui sont parents savent ce qu’est la souffrance de voir leurs enfants sous l’emprise de la séduction, et se détourner d’eux !

 

L’Éternel m’a transmis Son fardeau et je vous en avertis humblement. Je vous invite à être tout particulièrement vigilants par rapport à ce qui se passe au Vatican dont l’étymologie signifie « serpent devin » (Vatis : devin – Can : serpent) et qui se trouve à Rome (le siège de l’ancien empire romain), ville aux 7 collines dont parle l’Apocalypse 17, le livre de la révélation.

 

J’ai été très surprise et attristée de voir les représentants des plus grandes dénominations (protestants, évangéliques, baptistes, méthodistes, pentecôtistes et j’en passe) défilés les uns après les autres devant « Le Saint Père » s’affichant fièrement à ses côtés pour être pris en photos !

Comment se fait-il que même des chrétiens engagés se laissent séduire par des faux ministres de l’évangile ?

Jésus-Christ nous avertit de nombreuses fois, pourtant :

« Des faux prophètes surgiront nombreux et abuseront bien des gens. »

« Il surgira en effet des faux Christs et des faux prophètes, qui produiront de grands signes et des prodiges, au point d’abuser, s’il était possible, même les élus. Voici que je vous ai prévenus.» Matthieu 24/11et 25

 

En 2014, le pape François déclare que :

«Avoir une relation directe avec Jésus-Christ en dehors de l’église est une tentation dangereuse et nocive ».

Le 24 janvier de cette même année, Tony Palmer, évêque anglican et ami personnel du pape, s’adresse à une assemblée de pasteurs évangéliques et charismatiques présidée par Kenneth Copeland qui, lui même, est dénoncé comme un faux serviteur par David Wilkerson.

Lors de son prêche pendant lequel Il se targue d’avoir reçu l’esprit d’Elie, Tony Palmer lance cette phrase à l’assemblée :

« Frères et sœurs, la protestation de Luther est terminée. Et la vôtre? »

(il fait allusion ici à un point de la thèse de Luther, alors qu’il y en a 95 et que Luther a réclamé des changements profonds et pris position face aux pratiques du catholicisme, ce qui a tout de même amené la Réforme !)

Il décrète que, depuis l’accord sur la justification par la foi signé en 1999 avec les luthériens, puis les méthodistes, le protestantisme n’a plus sa raison d’être.

Puis encore : que catholique signifie « universel » (ce qui est vrai) et que tout chrétien devrait être catholique. Il appelle à la réunification des chrétiens, à la création d’une église universelle d’où émergera une seule religion mondiale,

et toute l’assemblée l’applaudit !

Bien évidemment, le discours de cet excellent orateur parlant de paix, d’amour et d’unité, séduit !

Bizarrement, Tony Palmer décède 6 mois plus tard dans un accident de la route …

 

Les fausses doctrines sont très subtiles et très proches de la vérité qu’elles édulcorent, mais en restant attentif et vigilant nous découvrons qu’elles ne sont pas la Vérité. Seul, le Saint-Esprit que Jésus-Christ nous a envoyés nous apporte l’unité. Et c’est seulement par Jésus-Christ qui représente l’Amour parfait, que nous avons accès au Père.

Notre Père, c’est Dieu et il n’y en a pas d’autre ! «Un seul Dieu et Père de TOUS, qui est au-dessus de TOUS et parmi TOUS et en TOUS » ! (Eph.4/6)

Notre Frère aîné, c’est Jésus-Christ.

Notre Accompagnateur et Guide c’est le Saint-Esprit.*

Ensemble, nous formons l’Église composée de chrétiens/disciples, de frères et de soeurs qui représentent le Corps de Christ.

Ce Corps qui se donne pour les perdus, qui visite les malades, qui s’occupe du pauvre, du prisonnier, de la veuve et de l’orphelin. La tête en est le Christ et non les ministères qui, eux, sont là pour servir, accompagner et nourrir les nouveaux- nés afin qu’ils croissent et deviennent des adultes spirituels, affermis, obéissants et fidèles au Christ (et non à l’assemblée)!

Nous formons une Église sans étiquette, construite sur Christ, le Rocher et dont Lui SEUL est le Chef ! Elle est vivante, elle a une relation personnelle avec Lui. Elle est dans l’écoute, l’obéissance et la mise en pratique de Son enseignement. Elle est un moyen pour atteindre les perdus et non pas une fin en soi.

Attention ! Ne pas confondre l’Église et l’Épouse.

Dans l’Église il y a l’Épouse, mais l’Épouse n’est pas l’Église !

« L’Esprit et l’Épouse disent VIENS! » Apoc. 22/17

 

Jésus-Christ est à la porte, Il revient chercher Son Épouse, celle qui L’aime plus que TOUT, qui se prépare pour Lui, qui aspire à Son retour et qui l’attend avec ardeur.

 

Vous remarquerez que Jésus-Christ fait le plus souvent la distinction entre deux groupes :

⇒Les vrais et les faux

 

⇒le bon grain et l’ivraie

 

⇒la bonne terre et le terrain stérile

 

⇒la pâte et le levain

 

⇒Les 5 vierges sages et les 5 vierges folles. (Beaucoup ont fait une corrélation entre l’huile des lampes et l’Esprit Saint, ce n’est pas forcément faux. Mais comme il s’agit d’une chose qui ne peut se transmettre, je penserais plutôt que l’huile représente une relation proche et intime avec l’Époux. De ce fait les sages sont celles qui connaissent l’Époux. Seule cette relation privilégiée éclaire notre vie!)

 

⇒Les brebis et les boucs

 

⇒Le chemin étroit et le large chemin

 

⇒La parabole du Père et de Ses 2 fils racontée par le Fils en personne, qui démontre à deux groupes (les religieux et le peuple) le caractère de Son Père.

 

⇒Ceux qui font Sa volonté et ceux qui ne la font pas !

 

Ce n’est pas en me disant « SEIGNEUR, SEIGNEUR » qu’on entrera dans le Royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de MON PÈRE qui est DANS     LES CIEUX !

Et à ceux qui Lui rétorquent :

« Mais nous avons prophétisé, chasser les démons et fait des miracles en Ton nom! »

 

Il répond sévèrement :

«   Jamais je ne vous ai connus, écartez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. (Matthieu 7/21-23)

 

Il n’est pas écrit que l’iniquité allait diminuer et qu’un grand nombre serait sauvé.

Il est écrit que par suite de l’iniquité croissante, l’amour « Agapèo » , c’est à dire l’amour entre chrétiens se refroidira et que si les jours de la fin n’étaient pas abrégés, personne ne serait sauvé. (Matthieu 24/12 et 22)

Il n’est pas écrit que beaucoup auraient la foi, il est posé une question : Quand le Fils de l’homme reviendra, trouvera-t-Il encore la foi sur la terre ?

Trouvera-t-Il encore des personnes qui ont une confiance aveugle en Lui ??? (Luc 18/18)

 

Lorsqu’Il reviendra, les 36 mille dénominations (appelées «   sectes   » par l’église catholique qui en a dénombré 20.000) ou religions, seront abolies.

 

Il ne restera que deux groupes.

 

Les temps sont courts. Je vous exhorte à réfléchir. Posons-nous la bonne question :

DANS QUEL GROUPE ME TROUVERAI-JE ?

 

Réveillons-nous, repentons-nous, nous sommes en plein combat, mais soyons inébranlables, sachant qu’en Lui notre Victoire est assurée !!!


*Note Michelle: en n’oubliant pas que Christ ne fait qu’un avec le Père (Il l’a déclaré de sa bouche): ce n’est donc pas un « second dieu », et que le Saint-Esprit n’est pas un «  troisième dieu », encore moins une « personne »  (= un être humain), mais Il est l’Esprit de Dieu (et de Christ !) envoyé sur terre pour éclairer les hommes. Dieu est Esprit.

  18Comments

  1. bibletude   •  

    De nos jours, l’enseignement de la Bible, même dans les meilleures Églises, a été délibérément nivelé par le bas, rendu aussi large et peu profond que possible, simplifié à l’extrême, adapté au plus bas dénominateur commun – et ensuite ajusté pour plaire aux personnes ayant une capacité d’attention limitée. […] En d’autres mots, ce que la plupart des prédicateurs contemporains font est exactement le contraire de ce que Paul décrivait quand il a dit : « Je vous ai annoncé tout le conseil de Dieu » (Actes 20:27). […]

    Je suis convaincu que le plus grand danger qui guette les chrétiens aujourd’hui s’est déjà infiltré dans l’Église. D’innombrables faux docteur occupent déjà une tribune privilégiée dans le mouvement évangélique ; les évangéliques eux-mêmes répugnent à pratiquer le discernement […].

    Le mouvement évangélique, tel que nous le connaissons aujourd’hui, est déjà condamné. […Il] est amorphe, et c’est une des principales raisons responsables de ce qu’il soit devenu une telle monstruosité. […]

    Jésus nous a ordonné de nous méfier des faux christs et des faux prophètes.

    (Tiré du livre « La guerre pour la vérité », de John MacArthur)

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      ENTIÈREMENT D’ACCORD AVEC TOI. JE REÇOIS DES MILLIERS DE MAILS QU SONT DES APPELS DÉSESPÉRÉS DE GENS QUI NE TROUVENT PLUS DANS LEUR ÉGLISE N D’ENSEIGNEMENT CIBLÉS, NI DE COMPASSION ET D’ÉCOUTE, NI DE DÉLIVRANCE.

      Et tous de s’adresser à moi pour les aider et les porter ! Mais ce n’est pas dans mes capacités ! Dieu m’a ordonné d’enseigner et de lever des guerriers. C’est déjà une mission très lourde !

  2. helene   •  

    C’est un système corrompu, je l’ai constaté dès ma conversion à cause de la « dîme » et les autorisations de prélèvements faits sur les comptes bancaires, plus les gens sont riches plus ils sont respectés et sont élevés, plus vite ils obtiennent leurs baptêmes rapidement et le »Saint-Esprit » du pasteur de l’église omet de faire des enseignements sur les péchés que font ces personnes, tout cela pour de l’argent.
    Le Seigneur m’avait donné Ezékiel 34 de 7 à 16 et de quitter cette église.

  3. bibletude   •  

    Ce que je conseille à ces personnes désespérées, c’est de se réunir en églises de maison et d’étudier la Bible dans une bonne traduction, en s’aidant de commentaires solides, et surtout de laisser l’Esprit de Dieu parler à leur coeur concernant le passage étudié (minimum 15-20 minutes de silence à Son l’écoute). Et ceci minimum 2 fois par semaine.

    • fleur22   •  

      Bonsoir ! Pouvez vous nous donner quelques références de bonnes traductions de la Bible SVP ?
      J’ai une Louis Segond imprimée en Corée.
      C’est dommage toutes ces traductions. Ç’aurait été tellement bien si des chrétiens juifs nous traduisait la Bible depuis la version en hébreux.
      Le sens change pas mal.
      Merci d’avance.

      • bibletude   •  

        Bonsoir,

        La moins mauvaise traduction pour le NT est la NBS (Nouvelle Bible Segond), meilleure que la Segond 21. Pour l’AT, la TOB 2010 est la moins mauvaise. Il n’y a cependant pas de traduction parfaite.

        Si vous tenez absolument à vérifier de près la traduction, pour le NT optez pour la version interlinéaire grec/français (le texte original du NT est en effet écrit en grec). Pour l’AT il existe également une version interlinéaire, hébreu/français.

        Vous devez cependant être attentive au fait que toutes les citations de l’AT dans le NT ne proviennent pas du texte hébreu, mais d’une traduction grecque (La Septante, ou LXX) – y compris pour l’épître aux Hébreux – effectuée par des Juifs pour ceux de la diaspora ne parlant pas hébreu. Cette version a été validée pas les autorités juives de l’époque. La LXX était considérée comme la version jumelle de la version hébraïque de l’époque, et était lue dans les synagogues.

        Par la LXX, Dieu a de toute évidence voulu fixer le texte en grec, car les termes hébreux, sans voyelles, sont sujets à des interprétations diverses, et Il voulait que les versets concernant le Messie qui allait venir soient clairement exprimés.

        Lorsque l' »hébreu est obscur », lit-on souvent en notes de bas de page de certaines bibles, ou lorsqu’il ne correspond pas à sa citation dans le NT, c’est le texte de la LXX/Septante qui est pris en compte. Pourquoi alors ne pas opter directement pour la LXX ? (malheureusement les interlinéaires sont grec/anglais).

        • fleur22   •  

          Merci beaucoup pour ta réponse détaillée pleine d’information !

        • Laurence   •  

          Bonsoir,
          La Bible juive complète (David Stern) va sortir dans quelques jours, je l’ai commandée (en souscription) cet été aux éditions Emeth.
          Le nouveau testament, un livre juif, du même auteur, est déjà paru mais il est épuisé actuellement.

  4. Rondoudou   •  

    Je ne comprend pas…bon, je comprend que l’on puisse prendre plaisir à certaines choses de la vie, et comme de toujours, ce n’est bien souvent pas une invention qui soit mauvaise en premier lieu, mais l’utilisation que l’on en fait.
    Mais je ne comprend pas comment on peut dire, vertement, que l’on ne veut pas de Dieu, que l’on ne croit pas en son existence, ou bien que l’on pense qu’il se fiche de nous alors même que, à moins d’être un humaniste en puissance, nous pouvons constater notre propre échec personnel quand ce n’est pas celui de toute l’humanité, et ceci depuis des millénaires.

    Mais les discours autour de moi sont effarants ! L’Homme en vient à penser qu’il rendra la Terre comme un paradis par son esprit, et que Dieu n’est même pas une option. La flatterie de l’ego humain n’a pas de limite.
    ____________________
    D’ailleurs beaucoup ont une vision tronquée de La Parole, d’aucun pensent que la vie chrétienne n’est faite que de dureté & d’interdits ! En opposition à cela, la flagornerie de l’église catholique à la masse est écoeurante !! Ils font croire à la populace (qui veut bien y croire aussi, il faut l’avouer) que finalement, nous pouvons faire n’importe quoi, à partir du moment où on s’accepte tous, nous servons le même Dieu.
    Donc un musulman hériterait du Royaume de Dieu si il est gentil, en priant Allah, faisant son Ramadan et j’en passe…les indouistes peuvent continuer de croire en 1001 divinités, pas grave tant qu’ils aiment tout le monde, les portes du paradis sont grandes ouvertes !
    L’Amour de Dieu sans la Justice, voilà ce que ces vendeurs de tapis refourguent à l’humanité, et ça marche très bien.

    Les gens préfèrent entendre ce qui les arrange, à savoir restez comme vous êtes (on dirait presque le Slogan de McDo !), vous êtes « Bons ».
    Dieu seul est Bon, il ne demande qu’une chose : prendre conscience de notre état, et reconnaitre que nous sommes perdu, croire en la Grâce qu’il nous offre Gratuitement en Jésus Christ….à croire que ça demande un rein, un bras & un oeil juste de faire cet état des lieux. Je suis dépité, je souffre de savoir que beaucoup haïssent Dieu alors qu’il n’a rien fait contre eux?

    • bibletude   •  

      « Les gens préfèrent entendre ce qui les arrange » : Savez-vous que la science nous apprend que les informations qui nous confortent dans notre vision des choses, gagnent pour nous en crédibilité et se gravent profondément dans notre esprit ? Ce besoin de se persuader qu’on est dans le vrai semble tenir à des raisons de survie : avoir raison, discréditer les arguments contraires, offrirait les plus fortes probabilités de survie. Il est difficile d’entendre une vérité, du moment que la pseudo-vérité est ce que nous voulons entendre. Mais il ne s’agit là en fait que de ce que la Bible appelle le vieil homme. L’homme nouveau, Christ en nous, ne devrait pas avoir besoin de cela : Christ est notre vie (celle de l’homme nouveau), la mort (du vieil homme) est un gain. N’est-il pas triste de constater que certains des acteurs de ce qu’on appelle « relation d’aide » ne font que raviver le vieil homme, soigner la chair ? Autant mettre des emplâtres sur des jambes de bois…

      Avez-vous remarqué que certaines personnes fuient la vérité comme la peste, car celle-ci remet en cause leurs rêves ? Cela semble être peine perdue d’essayer de leur faire comprendre que le Royaume n’est pas de ce monde… Il semble qu’il faille leur raconter de beaux mensonges pour les rassurer… Elles inventent leur propre vérité (ou acceptent celle des manipulateurs) au gré des circonstances. Elles classent une information selon qu’elle affermit ou affaiblit leurs convictions et leurs choix. Il leur est pénible de réviser leurs certitudes.

      Vous avez probablement vécu cela : lorsque vous parlez de vérité, certains vous disent : « Qu’est-ce que la vérité ? », ou encore « A chacun sa vérité… ». Avec ces personnes, on peut avoir du mal à savoir que penser, surtout si elles se prétendent « chrétiennes », « nées de nouveau ». Doit-on les plaindre pour leur naïveté, avoir pitié d’elles ? Nous sommes tentés de démissionner face à ces personnes naïves qui cautionnent et valident des inepties, sont de par leur naïveté victimes de gens (ou d’esprits) trop heureux d’avoir des personnes aussi insensées à manipuler.

      Des personnes incapables d’accepter et d’affronter la réalité, qui cautionnent des abominations, qui croient encore aux mensonges qui justifient des errances mortelles : la formule qui permet de les manipuler est toujours la même et dramatiquement elle fonctionne toujours. Et quand vous l’attaquez on vous traite en ennemi de la vérité. Il semble que ceux qui sont sous l’effet de la drogue de la religion ne supportent pas ceux qu’ils ne peuvent étiqueter…

      Avez-vous remarqué ce point qui crève les yeux chez beaucoup de « leaders religieux » (manipulateurs… et auto-manipulés), et a fortiori chez les leaders autoproclamés ? Ils méconnaissance la Bible, et surtout les erreurs de traduction de nos bibles. D’où les déviances (inconsciemment volontaires ?) de ces « leaders » (ou plutôt « dealers » de poison spirituel), qui provoquent des errances parmi le troupeau. Les ennemis les plus dangereux de l’Évangile ne sont pas les athées et encore moins les agnostiques, mais ceux qui se sont infiltrés dans l’Église pour la pourrir de l’intérieur.

      D’un certain point de vue, on peut comprendre ceux qui se laissent manipuler : il est agréable de rêver ! Mais ni l’apparence, ni les belles paroles ne peuvent séduire l’esprit qui a appris à discerner : seuls les actes concrets nous disent qui sont ces personnes et de quoi elles sont capables. On recommanderait bien des textes qui ouvrent les yeux, mais il s’avère que ça n’intéresse guère – ou du moins pas dans le sens de faire comprendre certaines choses. Mais il s’avère aussi que certains aiment les manipulateurs et aimeraient leur ressembler… On a ainsi parfois l’impression de tourner en rond…

      Soyez sur vos gardes : les pseudo-oints donnent l’impression d’avoir l’Esprit de Dieu, produisant signes et prodiges pour impressionner. Mais ils disent : « Dieu a dit », alors que Dieu n’a pas dit (Ez 22:28). Le véritable serviteur de Dieu, quant à lui, amène les être humains à Christ, et non pas à être dépendants de lui-même ou d’un système religieux.

      Sachez discerner : le pseudo vit aux crochets des assemblées et s’en nourrit (2 Cor 12:14), au lieu de nourrir les affamés de justice (Mat 5:6). Il prêche des vérités matérielles et psychiques, en lieu et place des vérités spirituelles de Dieu (1 Cor 2:14). Le pseudo-serviteur recherche sa propre gloire, et non pas celle de Dieu (2 Tim 3:5).

      Les humains sont des démons potentiels. Cela est exagéré ? Il n’y a qu’à regarder l’état du monde pour comprendre cela… Malheureusement on ne peut faire confiance à personne et il faut constamment rester sur le qui-vive, savoir discerner les esprits. Si vous ne vous imposez pas par l’autorité spirituelle quelqu’un vous réduira en esclavage et tel un parasite se « nourrira » de vous.

      Vous avez probablement ressenti que nous vivons une période de schizophrénie : la plupart de ceux qui se prétendent « bibliques » et à qui vous proclamerez la vérité ne vous écouteront pas. De même, ceux qui prétendent suivre l’Esprit, en réalité ne suivent pas l’Esprit. Il suffit d’ailleurs de lire le nom de leur dénomination ou la description qu’ils donnent d’eux-mêmes : les mots-clés qu’on y trouve sont presque toujours ceux qui décrivent ce qu’ils ne sont/font pas. Ces mots-clés (Esprit – « ici c’est le Saint-Esprit qui règne », biblique – « sola scriptura », etc.) sont là pour couvrir leur lacune majeure : la Bible n’est en fait pas suivie, le Saint-Esprit n’est pas écouté, etc.

      Vous savez que Jésus a été tué à l’initiative de ceux que la vérité dérangeait, mais savez-vous que Paul a été abandonné de presque tous, exécuté dans l’indifférence générale ? Quelle différence d’avec les pseudo…!

  5. bibletude   •  

    Concernant la note de Michelle sur la « trinité » : La trinité est sujet à controverse, non seulement à l’intérieur de la foi chrétienne, mais par rapport aux autres religions monothéistes. La Bible est pourtant claire là-dessus : Dieu est UN. Seulement, il s’est manifesté sous 3 formes, trois rôles, « persona » en latin – et ce terme est devenu « personne » avec le temps, mais n’a rien à voir avec sa signification originelle. Lorsque nous sommes face à du « patois de Canaan », posons-vous la question : « De quoi parle-t-on précisément ? Commençons par définir les termes. »

    • Rondoudou   •  

      La personne même de Dieu nous échappe, et sa pluralité dans l’unité de son être est unique, à nulle autre pareil ! Il se fait connaitre à nous en Dieu notre Père, il se fait connaitre à nous en Christ le Fils et enfin en l’Esprit de Dieu.
      Il est aussi fait mention de  » L’Ange de l’Eternel  » entre autre chose.

      Alors ne présumons pas pouvoir saisir Dieu dans son entier, mais acceptons de le connaitre & de l’aimer dans ce en quoi il se révèle à nous, car au final si il se montre en Dieu/Fils/Esprit, c’est bien pour nous faciliter la tâche et non pas nous perdre en conjonctures.
      Quand nous apprenons à connaitre Dieu, nous sommes émerveillé devant tant de Majesté, mais quelle Bénédiction d’apprendre à le connaitre aussi à travers Le Fils, il nous le dit en cela  » qui m’a vu, a vu le Père  » ou encore  » Toutes choses m’ont été données par mon Père, et personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père; personne non plus ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler é

      Avoir accepté de se dépouiller pour venir comme sa créature, quelle autre preuve d’Amour avons-nous besoin d’avoir ? Aucun être humain, aussi sage soit-il, n’accepterait de faire une chose pareille, nous ne pouvons que plier le genou & adoré Dieu devant un tel Amour.

      • bibletude   •  

        « La personne même de Dieu nous échappe » : c’est pourquoi il est hors de question de « pondre » des dogmes à ce sujet. Dire que Dieu est trois personnes n’a pas de sens. Car chacun, dans ce cas, est 3 personnes : je suis une personne contribuable, je suis une personne fils de…, je suis une personne habitante de…, et pourtant je suis une seule personne. Ce sont des rôles, pas des personnes. Ce dogme en est un justement parce qu’au vu de son absurdité il fallait l’imposer…

        • Rondoudou   •  

          Ce que tu dis n’a pas de sens. Tu veux raisonner sur le plan humain, mais Dieu s’est révélé à nous en Dieu, en Christ, et en l’Esprit Saint !
          Bizarrement notre conception en est inspirée on dirait : le corps, l’âme et l’esprit.

          A moins d’être totalement naïf, ou d’une mauvaise foi absolue, Dieu n’est pas à notre portée. Ce n’est pas pour rien que c’est Lui qui se fait « petit » en venant comme un Homme tout en étant Dieu lui même.
          Donc ton exemple est hors de propos, encore une fois si ta réponse est de dire que nous, en tant qu’humain, nous ne pouvons être qu’un et qu’un bloc de 3 fonctions ne font pas de nous 3 personnes, ça ne colle pas.
          Si c’était aussi simple, Dieu nous l’aurait dit.

          Mais faut à un moment savoir s’arrêter à ce que Dieu nous laisse sur Lui, sinon c’est la folie qui nous guette ! Se serait comme vouloir comprendre avec notre esprit étriqué, comment il est possible d’être partout à la fois tout en étant concentré sur chaque chose comme si celle-ci était le seul point d’intérêt de Dieu.
          Car oui, Dieu peut me parler en « direct » et en faire de même sur une autre personne à l’autre bout du monde, au même moment, il se serait divisé en deux ? En trois & plus si affinité ?
          C’est l’essence même de Dieu, il nous offre la possibilité d’entrevoir qui il est, à nous de ne pas en faire de trop en voulant tout expliquer, ni de nier tout ça sans se poser de question au nom d’un pseudo dogme à ne pas suivre ^___^

          • bibletude   •  

            Puisque ma comparaison ne « colle » pas (j’ai voulu faire simple et c’est de toute évidence une erreur – comparaison n’est pas raison), développons : Dieu est UN, le Père est Dieu, le Fils est Dieu, l’Esprit est Dieu. Or, le « dogme » de la « trinité » dit que le Père n’est pas le Fils, qui n’est pas l’Esprit. Ces trois étaient désignés sous le terme « persona » qui voulait dire « rôle » – mais avec le temps on a pris ce terme dans son sens commun de « personne », de même qu’aujourd’hui on utilise les termes « apôtre », évangile », etc. en oubliant leur sens premier (envoyé, bonne nouvelle, etc.). Et on s’est alors autorisé à penser que chacun des trois est une personne. C’est juste une erreur dans les termes. Donc, le Père n’est pas le Fils, qui n’est pas l’Esprit, dans le sens où chacun est une facette de Dieu, mais pas une personne. Dieu est une personne. De même que nous sommes UN tout en étant corps/âme/esprit. Mais ces trois ne sont pas des personnes.

            « à nous de ne pas en faire de trop en voulant tout expliquer » :
            eh bien justement, on veut « tout expliquer en n’expliquant rien » en « pondant » un dogme du style « c’est comme ça et pas autrement – circulez, y’a rien à voir… ».

            « faut à un moment savoir s’arrêter à ce que Dieu nous laisse sur Lui, sinon c’est la folie qui nous guette !  » :
            que nous laisse-t-Il ? Le mot « trinité » n’est pas dans la Bible. CQFD

            • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

              C’est bizarre, Dieu a dit qu’il ne révélerait pas son nom (trop grand pour nous !), nous laissant: « JE SUIS » ou des attributs. Même Jésus, Yeshoua, signifie Dieu sauve, et ce n’est pas un nom. Ni Emmanuel: « Dieu au milieu de nous ». CE SONT DES ACTIONS PAR LESQUELLES DIEU SE MANIFESTE AUX HOMMES ET QU’ILS PEUVENT VOIR SANS MOURIR !.

              Mais des hommes impies, à la pensée rationnaliste greco-romaine, ont trouvé le moyen de donner à Dieu le nom d’un figure géométrique basique. Quel blasphème ! On se demande pourquoi ils ne l’ont pas appelé « CARRÉ » (puisque l’Eglise catholique a longtemps hésité à mettre Marie dans la « Trinité », mais ils avaient du mal à la « caser !)

              Dans sa manière sophistiquée, on représente Dieu (c’est une abominations de le représenter), sous des formes de roues complexes.

              Voyez plutôt

              Voici des représentations catholiques de la Trinité. Quelle confusion !

              On y ajoute les représentations géométriques (église protestante plutôt)

               

               

              Voyez comme c’est simple d’évangéliser: vous dites aux gens: « voici votre Dieu »

              Et poum, tout le monde tombe en adoration … Il est si évident que c’est le Créateur de tout l’univers, l’incommensurable, le Tout puissant, il est lumière, esprit, etc.

              Mais en trois tours de compas et deux traits de crayon, on le met dans une boîte… crânienne avec étiquette et mode d’emploi!

              Il suffisait d’y penser… à la mode grecque.

          • Michaël   •  

            Cher Rondoudou, merci pour ta contribution,
            j’aime beaucoup le fait que tu parles de notre Grand Dieu avec ton cœur et avec révélation, dans l’humilité.
            C’est bon et rafraîchissant 🙂
            Rien de tel que d’adorer notre Dieu pour ce qu’Il a déjà bien voulu nous révéler de Lui-même, et le remercier pour Sa générosité dans les révélations en veillant à toujours garder un cœur d’enfant devant Lui.

            Un de mes passages préférés : « je te célèbre, ô mon Père! Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et que tu les as révélées aux petits enfants. » Mt 11.25

            Le thème de l’article est « prenez garde à ne pas être séduits », et il est corrélé par un commentaire mis dans la rubrique « Shabbat Shalom », où quelqu’un a rappelé que ‘Hanoukka, que l’on fête en ce moment, est une fête qui rappelle aussi l’importance de refuser l’assimilation ou la soumission à ce monde !

Laisser un commentaire