Pétition : La communauté juive de France demande une loi pour assimiler l’Antisionisme à de l’Antisémitisme

Source

Nous avons marché pour Ilan Halimi. Nous avons marché pour les victimes de l’école de Toulouse : Myriam Monsonego, Gabriel, Arieh et Jonathan Sandler. Nous avons marché pour les victimes de l’Hypercacher : Philippe Braham, Yohan Cohen, Yoav Hattab, François-Michel Saada. Nous avons marché pour Sarah Halimi, pour Mireille Knoll.

Malgré ces marches, ces actes progressent, et aucune solution concrète n’a été apportée par les gouvernements et élus de tout bord.

Nous avons assez marché. Cela suffit ! Il est temps de passer aux actes.

Cette explosion a trouvé sa source dans la libération de la parole antisémite utilisant un vide juridique, un contournement de la Loi, permettant à ses auteurs de l’assimiler à la liberté d’expression. Si « sale juif » est pénalement répréhensible, « sale sioniste » ne l’est pas. Si la Loi française interdit de dénigrer un juif pour ce qu’il est, elle n’interdit pas de s’attaquer à lui à travers le dénigrement de l’Etat du peuple Juif, peu importe d’ailleurs l’attachement de l’individu à cet Etat. Pour les antisémites, nier l’existence et dénigrer l’Etat juif pour ce qu’il est (ce qui s’appelle de l’Antisionisme) et non pour sa politique est un contournement sémantique utilisé pour remettre en cause l’existence de l’individu en tant que juif. Cela suffit !
L’antisionisme est donc bien une forme de racisme utilisée comme faux nez par les antisémites.

Mesdames et Messieurs les Elues, Elus, cela suffit !
Nous, membres de la communauté juive de France, contribuant de manière active au rayonnement économique, culturel, philosophique et scientifique de la France depuis 2000 ans, demandons des actes.
Ce racisme continuera à se répandre tant que sa voie d’émancipation ne sera pas coupée. Il continuera à avoir pignon sur rue et souiller la liberté d’expression, puisque non répréhensible pénalement.

Nous demandons à ce que des propos antisionistes ayant pour objectif de dénigrer un individu de confession juive, pour ce qu’il est, soient assimilés à de l’antisémitisme et tombent sous le coup de la Loi française.
 
Veuillez signer cette pétition et partagez là pour que nous ne marchions plus pour rien.

 

ICI

  7Comments

  1. nivred92   •  

    A chaque drame secouant la communauté juive, tout le monde y va de sa larme de crocodile… Y compris et surtout ceux qui ne cessent de démontrer par leurs actes leur haine de l’Etat hébreu. Ça a commencé en 1967 quand De Gaulle décida l’embargo sur les livraisons d’armes à Israël suite à sa victoire éclair dans la Guerre des Six jours. Autant que je sache, cet embargo n’a jamais été levé depuis.

    Beaucoup dont je suis comparent la situation actuelle à celle qui a prévalu à la fin des années 1920 en Allemagne où des exactions semblables étaient infligées aux Juifs. La similitude est évidente. Mais, alleluia ! la très grosse différence est que depuis 71 ans, ils ont retrouvé leur chère terre d’Israël. Une terre sûre que la prunelle des yeux de Dieu ne quitte jamais.

    La plus belle bénédiction qu’on puisse donner à nos frères juifs, outre la révélation de Yeshoua comme Seigneur et Sauveur, c’est de les encourager à gagner au plus vite Israël. Le ruisselet de caniveau des larmes de crocodile de la classe politique n’arrêtera en rien l’avancée du marécage infect de l’antisémitisme. J’ai d’ailleurs toujours considéré l’antisémitisme et l’antisionisme comme les deux faces de la même pièce : la haine des Juifs.

    Certains types de pieuvres ont l’étonnante faculté d’un mimétisme absolument parfait en fonction de l’environnement dans lequel ils se terrent. L’antisionisme est de ceux-là ! Durant les quelques courtes décennies qui ont suivi la Seconde Guerre mondiale, la Pieuvre s’est rendue quasi indétectable, bien planquée dans les bas-fonds sous-marins et usant de son mimétisme parfait pour « s’adapter » aux circonstances du moment.

    Mais voilà, les derniers témoins directs de l’Holocauste sont en train de tous disparaître. L’infect octopus n’a plus aucune raison d’user de son camouflage. C’est bien ce qu’on observe aujourd’hui. Ce qui est arrivé à Alain Finkelkraut en est une effarante démonstration…

    A propos, qu’on m’explique comment des journaleux et leurs caméras pouvaient-ils se trouver là, comme « par hasard », face à Alain Finkelkraut au moment de son agression. Et comment les islamo-gauchistes qui l’ont insulté ont pu le reconnaître, eux qui devaient jusqu’à en ignorer l’existence et… son œuvre, bien davantage encore, sinon qu' »on » leur a signalé sa présence à cet endroit précis ! Tout cela pue le piège à plein nez. Mais cette agression a fait faire un gigantesque bon en avant au marécage anti-Juifs, médias aidant.

    Oui, chers amis Juifs, il est plus que temps de gagner votre chère patrie d’Israël. Ne tergiversez plus, votre vie est en danger. Il ne se passe désormais plus un jour sans qu’on apprenne une nouvelle agression contre l’un des vôtres, sans parler de celles que les médias occultent. Et cela va aller croissant en gravité, ne vous faites aucune illusion.

    Plus que jamais, prions pour nos frères Juifs. Leur terre chérie les attend. Le gouvernement israélien a mis en œuvre d’immenses moyens pour les accueillir et les intégrer. Ils n’ont aucune inquiétude à avoir. J’ai toujours en mémoire l’interview d’une famille juive française qui a fait son aliya il y a deux ans, déclarant qu’elle se sentais cent fois plus en sécurité à Tel Aviv qu’à Paris. C’est tout dire. C’était il y a deux ans !…

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Les enseignements de Jacques Colant le WE dernier, plus le mien qui traitait de l’antisémitisme, apportent une grande clarté sur les causes réelles et millénaires de l’antisémitisme. Ça va te passionner. J’ai déjà mis deux enseignement audios. Les vidéo, c’et plus compliqué, et ça prendra un peu plus de temps. Les deux derniers enseignements devraient te scotcher !

  2. Stigmamax   •  

    Je plussoie que les enseignements de Jacques colant, c’est de la bombe ! Je l’écoute 1 heure chaque soir depuis juin dernier et je ne m’en lasse pas, bien au contraire.

  3. Phil   •  

    Oui, nous pouvons marcher encore, s’élever, protester, dénoncer, promulguer de nouvelles lois et que sais-je encore, mais quoi ? Rien ne change. Il me semble que, dans une démocratie digne de ce nom, la solution passe déjà par l’application déterminée et ferme des lois existantes, (nous n’en manquons pas), sans compromis et surtout sans hypocrisie, vu que dans le même temps, notre cher pays ne manque jamais une occasion de voter aveuglément contre tout ce qui est ISRAEL dans les instances internationales. Poser des actes, pour un état, c’est appliquer la loi, au minimum. Mais l’état de droit existe-t-il encore ?
    Mais peut-être que légiférer et sur-légiférer est une façon de ne jamais décider et agir. Nous savons bien, par ailleurs, qu’il s’agit d’une guerre spirituelle dont le peuple juif est l’enjeu et comme le dit si bien Luc HENRIST,
    « … Satan déteste avec passion ce que Dieu aime avec passion, son peuple. »
    Il n’en reste pas moins que, dans ce monde, le premier devoir d’un état c’est de protéger ses ressortissants de toute agression, d’où qu’elle vienne. Sans discussion et sans atermoiements.

  4. Patrice   •  

    En 1925, soit 22 ans avant l’indépendance de l’Etat d’Israël et d’une restauration de la souveraineté juive sur sa terre ancestrale, 42 ans avant qu’Israël soit obligé de prendre le contrôle des “Territoires”, Hitler annonçait sa haine génocidaire des Juifs en visant explicitement le sionisme :

    « Un grand mouvement qui s’était dessiné parmi eux [les Juifs] et qui avait pris à Vienne une certaine ampleur, mettait en relief d’une façon particulièrement frappante le caractère ethnique de la juiverie : je veux dire le sionisme » … Mein Kampf, chapitre II, Années d’études et de souffrances à Vienne”.

    Source : http://www.lemondejuif.info/2019/02/ce-que-les-medias-francais-taisent-sur-lantisionisme-des-1925-dans-mein-kampf-hitler-annoncait-sa-haine-du-juif-la-juiverie-en-visant-le-sionisme

Laisser un commentaire