Panne de maintenance de l’armée française du président Macron, PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG

Deux hélicoptères sur trois sont cloués au sol dans de « lourdes » opérations de maintenance (terme politiquement correct pour dire qu’ils sont délabrés et que la France n’a pas l’argent pour les réparer ou remplacer).

Pour avoir révélé cette vérité au président, un certain général De Villiers a été expulsé de l’armée, et les crédits encore diminués, car ce qu’on appelle « État providence », c’est à dire système collectiviste néo-communiste, ne peut créer que de la pauvreté.

L’état français du président Macron s’en sort aussi médiocrement qu’avec son prédécesseur. L’argent ne rentre pas bien, car ceux qui produisent la richesse sont assommés de taxes au lieu d’être libérés de la lourdeur administrative, le pays régresse, il est passé au 7e rang mondial (il était au 5e au siècle dernier), et il dépense aux quatre vents à cause d’un président qui flotte dans un costume trop grand pour lui.

Deux tiers des hélicoptères militaires français incapables de voler, cela confirme les accusations du président Trump qui juge que l’Europe ne dépense pas assez pour défendre ses enfants et son futur, et compte sur les USA pour cela- tout en crachant sur l’Amérique aurait-il pu ajouter.

L’hélicoptère d’attaque Tigre, qui fait l’objet de plus de trente contrats de maintenance, n’est plus capable d’attaquer que les nerfs des mécaniciens.

« Un seul hélicoptère sur trois en mesure de décoller » :

avec ces quelques mots, le rapport de la commission des finances du Sénat décrit l’état du parc d’hélicoptères des armées françaises. Sur les 467 coucous vieillots en service (terre, mer et air), « 300, soit deux sur trois, sont indisponibles car engagés dans des opérations de maintenance lourde », précise Dominique de Legge, rapporteur spécial des crédits de la mission défense du Sénat.

Cette indisponibilité est devenue « chronique », insiste le rapporteur, qui est sénateur (LR) d’Ille-et-Vilaine, ce qui veut dire qu’ils ne sont bons que pour la casse et pour pouvoir « afficher » une flotte décente sur le papier – il faut dire que les dirigeants français sont formés à faire une guerre de papier, merci à leur très médiocre ENA.

Le coût de la maintenance a augmenté de 58 %, entre 2009 et 2017, à 645 millions d’euros parce que ces carcasses sont irréparables. La France dépense donc toujours plus pour sauver les apparences.

Sur le terrain, la situation est tendue: « Engagées dans des opérations extérieures (Opex) de haute intensité sur des théâtres difficiles, les troupes mènent leurs missions avec un tiers de la capacité disponible », insiste Dominique de Legge. Comme les Opex sont prioritaires, les missions en métropole sont sacrifiées, faute de moyens.

L’indisponibilité des hélicos a des conséquences lourdes: rupture temporaire de capacité, fonctionnement à flux tendu « conduisant à un épuisement des personnels de maintenance » et réduction des temps de vol destinés à l’entraînement des jeunes pilotes.

La situation, donc, ne cesse de s’aggraver: le limogeage du général De Villiers a envoyé un message clair à ceux qui seraient tentés de proposer des solutions intelligentes. Mais ça, le brillant Macron ne pouvait pas le comprendre. Il n’a vu que le bout de son nez.

« Une des causes, c’est l’extrême mobilisation de nos troupes en Opex. Les hélicoptères sont surutilisés, ce qui entraîne une hausse des besoins de maintenance technique en plus des opérations de maintenance aéronautiques classiques », développe Dominique de Legge. Or l’organisation de maintenance des armées est «complexe» (entendre : bureaucratique, stupide et inadaptée), avec plusieurs intervenants : les industriels, les armées et l’État (autrement, c’est la pagaille, le gâchis et l’amateurisme des ronds de cuir là où il faudrait l’efficacité de gens responsables, motivés et redevables de leurs résultats)

Du coup, il est difficile de coordonner les différentes opérations, d’autant que s’ajoutent des problèmes d’approvisionnement (entendre par là que la France n’a pas de quoi acheter des pièces de rechange) en pièces et de gestion de stocks (un sujet que les professionnels gèrent très bien: qu’ils consultent Amazon en cas de doute), et qu’il n’y a pas de responsable unique (toujours cette stupidité bureaucratie avec des petits chefs partout qui gèrent surtout du papier, des procédures et des planqués). D’où des situations ubuesques, avec, par exemple, plus de 30 contrats de maintenance pour l’hélicoptère d’attaque Tigre.

À cela s’ajoute la gestion d’un parc hétérogène et vieillissant avec « une douzaine de flottes distinctes et trois générations différentes d’hélicoptères ».

La palme revient aux hélicos légers: l’Alouette III de la marine affiche 45 ans au compteur, les Gazelle de l’armée de terre, 32 ans en moyenne et les Puma de l’armée de l’air, 39 ans.

Pour le Sénat, il est urgent d’agir. Urgent, cela veut dire 2028, dans leur vocabulaire.

Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, avait promis de livrer entre 160 et 190 H160 produits par Airbus Helicopters à partir de 2024. L’actuelle équipe a renvoyé ces livraisons à l’après-2028.

Dans l’intervalle, les médias continueront à faire élire des rigolos et des gigolos incapables de drainer le marécage.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

  7Comments

  1. Guillaume   •  

    Depuis la chute de l’Union Soviétique, ce genre de situation est devenu courant. Il y a quelques années, il en était de même avec les armées allemandes et britaniques. Pour les exercices acec l’OTAN, il arrivait même que les militaires allemands avaient de fausses armes pour simuler de vraies car les vraies n’étaient pas en état d’être utilisées. Du côté britanique, il est même arrivé que des avions militaires russes volent par-dessus le pays et les Britaniques n’avaient même plus les moyens d’intervenir. En Suisse, on sait par exemple aussi que les avions de combat les plus modernes sont les F/A-18 et qu’ils ont plus de vingt ans et que les F-5Tiger ont plus de 40 ans et ces derniers ne peuvent être utilisés que par beau temps. En ce qui concerne les pays comme l’Autriche, l’Italie, l’Espagne et d’autres, j’en ai aucune idée mais je ne serais pas étonné si la situation est à peu près la même.

    Ceci pour dire que cette situation n’est pas spöcifique à la France mais au moins à une bonne partie des pays d’Europe occidentale et que Donald Trump n’a pas eu tort lorsqu’il a râlé sur ce sujet.

  2. helene   •  

    Ce matin, devant la délégation du Japon et Singapour, les couleurs du drapeau déployées par les avions
    étaient fausses.
    Sur les neuf avions, trois par couleur, l’un des bleus était rouge. L’explication a été donné en fin de défilé, »une erreur de chargement ». La honte.

  3. Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

    Nathalie propose cette vidéo. Bien sûr, ce sont des athées qui arlent.

  4. Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

    et rajoute ceci:

    Lors du sommet de l’OTAN, Trump a effacé à juste titre cette image d’allié historique qui vient au secours, comme un grand frère. Pour être de véritables alliés (à partir de 24:56), les européens sont contraints à se doter d’outils militaires opérationnels (notamment les allemands).

    Entre 48:05 et 51:12, la vidéo parle d’une guerre spatiale dans laquelle les satellites s’attaqueraient entre eux. Les conséquences pourraient être catastrophiques. Les télécommunications seraient hors service, le système bancaire paralysé et les marchés boursiers hors de contrôle. Ce scénario catastrophe est redouté depuis 2014.

    Il se trouve que l’Allemagne est approvisionnée en gaz et en pétrole par la Russie qui les vend moins chers que la Norvège (de toute façon, sa production est en train de baisser en raison d’un épuisement des réserves).
    Trump brille par son pragmatisme. Peut-on être allié et tributaire de son ennemi ?
    Il envisage de déplacer ses bases militaires en Pologne. 42 % des allemands seraient favorables à ce que les américains s’en aillent.

    L’Allemagne finira-t-elle par s’allier à la Russie ? Il y a cette vieille prophétie d’un certain abbé Souffrant et d’une certaine Marie-Julie Jahenny (XIXème siècle) qui annonçait une invasion russe en France. Voici la carte qui a été tracée d’après les prophéties :
    https://effondrements.files.wordpress.com/2012/09/carte-selon-les-prophc3a9ties-de-labbc3a9-souffrant-et-de-marie-julie-jahenny3.jpg

    Il y aussi la prophétie du père Pel (XIXème) et voici la carte
    https://effondrements.files.wordpress.com/2012/09/carte-selon-les-dires-du-pc3a8re-pel.jpg

    La Russie profitera-t-elle d’une guerre civile en France pour l’envahir ?

    Entre la crise des migrants en Allemagne, une Angleterre divisée par le Brexit et une France incohérente, la Russie apparaît forte par sa cohésion sociale.
    Rappelons que les Etats-Unis sont maintenant le 1er producteur de pétrole et sont autonomes en énergie. Trump a bien compris que le pétrole est le moteur de la croissance (tant qu’il y en a). Ce président a 72 ans, 74 ans en 2020. Se représentera-t-il à cet âge-là ?

    Les 10 premiers producteurs en mai 2018
    https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/les-pays-producteurs-de-petrole-en-mai-ccc651cc8108f1a953afc2f3bb2d64d1

    Principales importations de gaz naturel de l’Union Européenne

    https://www.gasinfocus.com/indicator/importations-de-gaz-naturel-de-lunion-europeenne/

    L’horizon 2020 semble donc bien sombre. De nombreux chercheurs annoncent la fin du pétrole, des minerais et des phosphates (engrais agricoles) entre 2020 et 2030.

  5. helene   •  

    Le 11 juillet 2018, il y avait un sommet de l’Otan à Bruxelles en présence de nombreux chefs d’état, notamment le couple Trump, le Président de la commission européenne était complétement saoul, Mr Jean-Claude Junker titubait.
    Pour justifier sa conduite, certaines personnes on dit qu’il s’agissait de sciatique mais il n’en ai rien et cela n’est pas la première fois qu’il est ivre. La honte.

  6. Magisaci   •  

    Suite au décès des pilotes, j’ai eu à coeur de prier pour notre armée (Comme si l’armée Française avait un grand rôle à jouer dans le futur). Père Eternel , bénis les soldats de l’Armée Française qui défendent notre pays, au sol, dans les airs et sur mer, au nom de Jésus-Christ. Amen
    Malheureusement, nos militaires sont souvent démunis, il y a un dicton qui se dit : déshabiller Pierre, pour habiller Paul. Les gouvernements successifs n’ont rien fait pour améliorer cet état.

    Voila deux jours, que le couplet 8 de la marseillaise me trottait dans la tête :
    Couplet 8 de la marseillaise : supprimé par Servan, Ministre de la Guerre en 1792] :
    Dieu de clémence et de justice
    Vois nos tyrans, juge nos coeurs
    Que ta bonté nous soit propice
    Défends-nous de ces oppresseurs
    Tu règnes au ciel et sur terre
    Et devant Toi, tout doit fléchir
    De ton bras, viens nous soutenir
    Toi, grand Dieu, maître du tonnerre.

Laisser un commentaire