NOUVELLE ESCALADE GAZA-ISRAEL… par Anne-Marie Antonietti

Note M.A.V: Je remercie Anne -Marie de nous communiquer ces nouvelles, avec le regard d’Israël, en avant-première, afin que nous ne soyons pas empoisonnés, comme d’habitude, par la désinformation médiatique.

LA LETTRE D’ANNE-MARIE

vous avez vu que la tension monte à nouveau, entre Israël et les terroristes de Gaza ; les tirs de roquettes se multiplient contre la population civile d’Israël, qui doit forcément répliquer pour tenter de faire cesser ces menaces constantes !

En repensant à ce qui s’est passé la dernière fois avec la guerre à Gaza, où la communauté internationale a condamné unanimement Israël, passant sous silence les attaques dont il avait fait l’objet durant huit ans (et les exactions du Hamas contre sa propre population durant la guerre !!), j’ai pensé qu’il serait bon d’informer, déjà, les chrétiens, de ce qui se passe… avant qu’ils n’entendent, comme d’habitude, seulement les condamnations unanimes contre Israël…

Je profite de ce mail pour vous souhaiter une année 2011 bénie en surabondance, pour vous, pour votre famille, et pour tous ceux qui vous lisent !!

Bien fraternellement,

Anne-Marie

28 décembre 2010

NOUVELLE ESCALADE GAZA-ISRAEL…

Vingt-trois obus de mortier et quatre roquettes ont été tirés, depuis le 19 décembre, sur le sud d’Israël. Un des projectiles a explosé près de l’école maternelle du kibboutz de Zikim, blessant une adolescente de 14 ans.

Depuis le début de l’année, plus de 200 roquettes et obus ont été tirés depuis Gaza, sur Israël !!


Israël a répliqué à ces attaques, sur sa population civile, en visant des installations du Hamas. La ligue arabe s’indigne contre cette escalade des affrontements, et accuse les forces israéliennes de menacer la paix et la sécurité dans la région…

Déjà, fin 2008, Israël avait dû déclencher une offensive armée contre la bande de Gaza, dans le but d’empêcher les tirs incessants contre ses villes : ces tirs de roquettes sur la population civile d’Israël avaient duré huit années, et les appels d’Israël à la communauté internationale n’avaient reçu aucune réponse ! En huit ans, plus de 9.400 missiles et roquettes avaient été tirés sur Israël, à partir de Gaza (plus de 5 par jour !) Trente-six civils israéliens avaient été tués, et environ mille furent blessés ; et combien de maisons endommagées, de personnes traumatisées, d’habitants (en particulier d’enfants) vivant dans la peur constante, pendant huit années !

Ensuite, quand Israël répliqua enfin, pour détruire les installations grâce auxquelles les terroristes du Hamas tiraient sur sa population, la communauté internationale accusa Israël de tous les maux ! Mais qui l’avait attaqué sans cesse, durant huit ans? Et qui était intervenu en sa faveur, pour faire cesser ces agressions contre lui ?

Depuis la fin de cette guerre de Gaza (fin janvier 2009), les tirs se sont considérablement réduits. Néanmoins, plus de 200 roquettes et obus se sont abattus sur Israël depuis le début de l’année 2010 !

En particulier le 19 Mars 2010, où des roquettes tirées depuis Gaza sur le territoire israélien ont fait monter d’un cran la tension : l’une d’elles s’est abattue sur un kibboutz proche d’Ashkelon, tuant un ouvrier agricole thaïlandais. L’attaque a été revendiquée par un groupe salafiste de Gaza, Ansar al-Sunna (les Partisans de la tradition du Prophète), proche d’Al-Qaïda. Dans la soirée, une deuxième roquette fut lancée depuis Gaza sur la ville d’Ashkelon.

Ceci, juste au moment où la haute représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères, Catherine Ashton, effectuait une brève visite dans la bande de Gaza. Elle s’est déclarée « extrêmement choquée par l’attaque et la tragique perte humaine« . Dans un communiqué, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a condamné « un acte de terreur (…) totalement inacceptable et contraire aux lois internationales« .

Depuis la fin de la guerre à Gaza, c’était la première fois qu’une roquette Gaza faisait un mort en Israël. Après cette attaque, l’aviation israélienne a effectué des raids contre des objectifs à Gaza, tuant un chef de la branche armée du Hamas et faisant huit blessés.

Les sources sécuritaires israéliennes n’ont pas attribué directement au Hamas ce tir contre Ashkelon ; mais le mouvement islamiste n’a pas empêché ce tir : il va dans le même sens que ses efforts pour contrecarrer toute reprise des négociations directes entre Israël et l’Autorité palestinienne.

On notera aussi que deux roquettes de type Grad tombèrent, le 22 avril, près de la station balnéaire israélienne d’Eilat. Les roquettes Grad ont une portée de 30 à 40 km, le double des roquettes d’autres types… Le 2 août 2010, Eilat essuya, à nouveau, des tirs qui ne firent pas de victimes en Israël, mais deux roquettes tombées en territoire jordanien tuèrent un habitant et en blessèrent cinq autres, à Akaba.

Il y eut également plusieurs tirs de roquettes dans la semaine du 12 septembre ; deux tirs, le 6 octobre ; le 18 novembre, deux obus de mortier se sont abattus sur le sud d’Israël, puis deux autres le 19 novembre ; le même jour, une roquette de type Grad a touché du bétail, près de la ville d’Ofakim ; par ailleurs, les Brigades Al-Nasser ont revendiqué le tir de six autres obus de mortier, ce même 19 novembre…. Et ce ne sont que des exemples.

Mais la situation s’est surtout détériorée durant ce mois de décembre : ainsi que nous l’avons dit plus haut, vingt-trois obus de mortier et quatre roquettes ont été tirés, depuis le 19 décembre, sur le sud d’Israël ; une adolescente fut blessée et dut être transportée à l’hôpital.

Israël a porté plainte auprès de l’ONU. L’Etat hébreu dénonce « une escalade des attaques terroristes en provenance de la bande de Gaza« . « En réponse à ces attaques, Israël a exercé et continuera d’exercer son droit à l’auto-défense« , a également prévenu le communiqué.

« Dans le but de prévenir une escalade ultérieure du conflit, le Conseil de sécurité de l’ONU et la communauté internationale doivent signifier de manière explicite et ferme le caractère inadmissible de ces attaques », a déclaré la diplomatie israélienne.

Le coordinateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient a « condamné les tirs de mortier et de roquettes vers Israël par des groupes de militants à Gaza, qui se sont intensifiés ces derniers jours (…) Ces attaques sont une violation claire du droit international humanitaire, et mettent en péril des civils en Israël« , a déclaré Robert Serry. « Israël a droit à l’auto-défense, en accord avec la loi internationale », a-t-il ajouté.

Le Hamas a « déploré » avec virulence les propos de M. Serry et réclamé à l’ONU une « clarification ».

En réponse aux tirs de roquettes et d’obus de mortier sur sa population, Israël a lancé une série de raids aériens contre huit sites appartenant au Hamas, notamment sur une base d’entraînement des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas. Le 18 décembre, cinq terroristes ont été tués par des frappes aériennes, alors qu’ils s’apprêtaient à tirer des roquettes sur Israël. D’autres frappes avaient blessé deux militants de la branche armée du Hamas, et provoqué une panne d’électricité dans la ville de Gaza.

Deux autres terroristes ont été tués, alors qu’ils tentaient de placer une charge explosive aux abords immédiats de la barrière de sécurité qui sépare Israël de la bande de Gaza.

Les autres raids aériens ont visé des tunnels de contrebande avec l’Egypte, sans faire de victimes.

En réaction, l’organisation terroriste a fait part de son intention de déposer une plainte « devant l’Assemblée générale de l’ONU, le Conseil des droits de l’homme et toutes les agences compétentes… »

Certes, le Hamas observe une trêve militaire, depuis janvier 2009. Mais il est en proie à de nombreuses critiques sur son propre territoire, car il ne serait pas assez offensif envers Israël. Et des groupes armés plus radicaux tirent régulièrement des roquettes et des obus contre Israël.

Le 24 décembre, un haut responsable du Hamas, Mahmoud Zahar, a assuré que son mouvement ne voulait en aucun cas envenimer la situation avec Israël. Il a toutefois laissé entendre que le groupe terroriste profite de la trêve militaire pour se réarmer.

Lors d’une conférence de presse, le 25 décembre, le porte-parole de la branche armée du Hamas, Abu Obeida, a déclaré qu’il avait l’intention de maintenir le cessez-le-feu non-officiel avec Israël, mais qu’il était prêt à répliquer à toute hostilité. Il reconnut que le Hamas ne dispose pas d’un arsenal aussi puissant que celui d’Israël, mais qu’il avait en sa possession une arme qui devrait « inquiéter » l’Etat juif… promettant que cela surprendrait Israël…

Le commandant des brigades Iz al-Din al-Qassam se montra beaucoup plus menaçant affirmant « notre résistance continuera tant que le Sionisme existera« .

Israël renforce sa sécurité le long de sa frontière avec Gaza car les tirs contre sa population civile sont désormais devenus constants et quotidiens. Le vice Premier ministre israélien Silvan Shalom a estimé que la dégradation de cette situation sécuritaire « ne peut pas continuer ainsi » et qu’Israël allait probablement devoir envisager une nouvelle opération d’envergure dans le territoire contrôlé par les terroristes du Hamas.

Le chef d’état-major israélien le général Gaby Ashkenazi s’est inquiété mardi de la « tension » provoquée par l’intensification des tirs et confirmé que des groupes armés de Gaza avaient, pour la première fois, utilisé récemment un missile antichar de type « Kornet ». Ces missiles ont la capacité de perforer des tanks. C’est certainement l’Iran qui a fourni ces missiles. Début décembre, un char israélien a d’ailleurs été attaqué et perforé. Depuis cette attaque, l’armée israélienne a pris la décision de placer tout le long de sa frontière avec Gaza, un système qui permet de détecter et d’anéantir tout projectile avant qu’il n’atteigne sa cible. C’est le système Trophy, issu de la recherche israélienne…

Parallèlement… la France annonce qu’elle va livrer à l’armée libanaise 100 exemplaires du missile HOT (missile antichar ultra sophistiqué) ! Mais… pour qu’ils soient lancés contre qui ?… Le Liban n’a que deux voisins partageant ses frontières, Israël et la Syrie. Il est donc évident que le seul usage possible de ces missiles français sera… la destruction de blindés israéliens !…

Au Liban, le Hezbollah a imposé son droit de bloquer toute décision gouvernementale qui lui déplairait ; il contrôle l’espace aérien libanais ; et il a pénétré l’armée, au point de pouvoir réduire en quelques heures toute résistance de la part de celle-ci. Il a déjà réarmé puissamment le Sud-Liban, ce que la résolution 1701 de 2006 de l’ONU interdisait absolument…

La France prend ainsi la très lourde responsabilité de modifier le rapport de force au Sud-Liban, au détriment d’Israël et au bénéfice du Hezbollah, au détriment d’une démocratie et au bénéfice du groupe terroriste le plus redoutable au monde !!…

PRIONS donc :
Pour que la France revienne sur sa décision !
Pour que Dieu continue de garder la population d’Israël de ces attaques permanentes contre elle !
Pour que Dieu donne au gouvernement israélien toute Sa sagesse et Son conseil, pour prendre les décisions et choisir les stratégies les meilleures…

Anne-Marie ANTONIETTI

www.antonietti-israel.org

  6Comments

  1. Jack Chriqui   •  

    Chere Madame, Mille merci pour ce dernier article plein de verites et honetete. Je souhaite de tout coeur de voir un jour certains media capables d’oser dire la verite sur ce qui se passe dans cette region du monde.
    Une fois de plus, un retentissant bravo.
    Longue vie, bonne sante et nombreux succes pour 2011.

  2. bettyO   •  

    Merci Madame,
    Encore mille fois mercis pour votre article. Je me permettrai de l’envoyer à d’autres personnes.
    Encore mes meilleurs souhaits de … Bonne Année, Bonne Santé et une longue longue vie.

  3. Maravel jean Michel   •  

    Merci Michelle d’accepter les articles d’Anne Marie sur ton site! Merci Anne-Marie pour cet article rédigé avec justesse!
    Anne-Marie fait très bien de rappeler que les tirs de roquettes sur la population israëlienne continuent en toute liberté sans aucune condamnation d’aucun pays, même européens; hélas ! même la majeure partie de l’Eglise reste muette à ce sujet.
    Michelle et Anne-Marie, je vous souhaite mes meilleurs voeux de bonheur pour cette nouvelle année, que la Paix de D.ieu vous accompagne chaque jour qu’IL fait.
    Shalom à Israël. gb jm

  4. Rose Dessables   •  

    A l’occasion de ces fetes de fin d’année, permettez-moi de vous présenter mes voeux les meilleurs à tous..! Au fait, qu’est-ce que celà signifie d’autre ?? sinon que je vous souhaite d’etre de plus en plus proche de Jésus, persévérants jusqu’à la fin, en attendant Son glorieux retour…

    BONNE ET HEUREUSE ANNEE !!!!!!!!!!! Rose

  5. Aline   •  

    Le ton monte entre Israël et les Etats-Unis

    Par Europe1.fr avec AFP
    Publié le 20 mai 2011 à 21h53

    Le Premier ministre israélien a rejeté vendredi la proposition de Barack Obama concernant un futur Etat palestinien sur la base des lignes d’armistice de 1967.

    Suite
    http://www.europe1.fr/Internatio...

    Extrait
    "Nous demandons au président Obama et au Quartette pour le Proche-orient (Union européenne, ONU, Russie et Etats-Unis) de faire pression sur Netanyahou pour qu’il accepte les frontières de 1967", a ajouté le porte-parole.

    Hypocrites, tous des vendus…

  6. Michelle d'Astier   •  

    Jean-René et Marine L me font parvenir l’information suivante:

    Objet : tr: Communiqué: La France va-t-elle déclarer la guerre à Israël ?
    >
    >
    >
    >
    Europe Israël – analyses et informations sur Israël et le Moyen-Orient

    Newsletter

    > > Un navire armé et financé par des apports français (dont le comité d’entreprise de la SNCF de la région PACA), se prépare à quitter le port de Marseille le 18 juin 2011 avec à son bord de nombreux Français qui vont se joindre à des opérations de guerre contre l’Etat d’Israël. Les Français impliqués dans cette action manifestent ainsi leur soutien à un mouvement terroriste, le Hamas, reconnu comme tel par toutes les organisations internationales.

    > >

    > > Leur but : briser le blocus militaire de Gaza qui empêche l’importation d’armes de destruction aveugle (kassams et grads) envoyées par les autorités de Gaza sur les populations civiles d’Israël et le trafic d’armes à travers le terminal de Rafah. Or « il n’y a aucune crise humanitaire à Gaza », selon Mathilde Redmatn, Directrice adjointe de la Croix Rouge française, qui considère que « Israël a le droit légitime de protéger sa population civile ». Notons aussi que l’Egypte a ouvert ses points de passage vers Gaza.

    > > La France n’étant pas en état de belligérance avec un quelconque Etat du Proche et Moyen Orient, cette opération relève d’un acte de piraterie auquel le président de la République Nicolas Sarkozy en tant que chef des Armées, le premier Ministre François Fillon, le Ministre de la Défense Nationale et des forces armées Gérard Longuet, le ministre des affaires étrangères, Alain Juppé ont le devoir de s’opposer.

    > > Un courrier en date du 3 juin 2011 a été adressé au Président de la République en sa qualité, par Maître Charles Baccouche, afin qu’il se prononce sur la position de la France dans cette affaire, soit pour confirmer que la France est en état de Guerre soit pour interdire que ce bâteau pirate n’appareille.

    > > Les organisations signataires du présent communiqué ont décidé à l’unanimité d’appeler tous les Français épris de paix à s’opposer à ce casus belli en se rendant à Marseille. En outre, elles mettent en garde contre les tensions intercommunautaires qui risquent d’en découler.

    > > Associations signataires :

    > > ABSI Keren Or – Association France Israël-Alliance Général Koening – Avocats sans frontières – Bnai Brith – BNVCA – Citoyens laïques et républicains – Confédération des Juifs de France et Amis d’Israël – Connec’Sion – Europe-Israël – FOSF – Fraternité judéo-noire de France – KKL – LIBI – Nouveux Républicains – SASSOUN (association arménienne) – Secours français pour Israël – SIONA – Union des CCJ d’IDF – UPJF.

Laisser un commentaire