N’Eteignez pas l’Esprit Par Charles Grandison Finney

Transmis par Elisabeth777

« N’éteignez pas l’Esprit ». Les hommes éteignent souvent l’Esprit en rejetant la crainte et en contenant la prière. Le fait de contenir la prière éteint toujours l’Esprit. Il est merveilleux de voir comment l’Esprit nous conduit dans une prière naturelle et sincère. Si nous étions vraiment conduits par l’Esprit, nous serions entraînés plusieurs fois par jour dans la prière secrète, et devrions continuellement élever nos cœurs dans des pétitions silencieuses chaque fois que notre esprit se repose de ses occupations urgentes. L’Esprit dans le cœur des saints est en premier lieu un esprit de prière, et naturellement, le fait de contenir la prière éteint toujours l’Esprit. 

Certains d’entre vous, sans doute, se sont trouvés dans cette situation. Vous aviez à un moment donné l’esprit de prière, et maintenant vous ne l’avez plus nullement. Vous n’éprouvez plus de joie dans la prière. Vous ne soupirez ni n’agonisez plus devant l’état de l’Eglise et celui des pécheurs. Et si cet esprit de prière est parti, où en êtes-vous maintenant ? Hélas, vous avez éteint l’Esprit de Dieu, vous avez mis de côté Sa lumière et repoussé Ses influences loin de votre âme. Quand une personne ou un peuple ont éteint l’Esprit, ils se trouvent dans le très grave danger d’avoir été la proie de quelque illusion qui les conduira à la destruction, par la route la plus courte.

Beaucoup se tiennent sur un terrain entièrement faux quand ils déclarent que si un mouvement religieux est l’œuvre de Dieu, rien ne peut lui résister. Par exemple, j’ai souvent vu des cas où des personnes avaient arrêté un réveil, et disaient alors: « Ce n’était pas un vrai réveil, car si c’en était un vrai, il ne se serait pas arrêté. » Laissons certains adopter dans leur propre âme l’opinon selon laquelle ils ne peuvent pas arrêter l’œuvre de Dieu. Rien n’est plus périlleux. Laissons le peuple croire à la notion d’un réveil qui va et vient sans notre intervention et seulement par l’intervention de Dieu, et cela amènera la ruine parfaite sur lui. Il n’y a jamais eu un seul réveil qui aurait pu exister trois jours avec une telle illusion. La vérité solennelle est que l’Esprit peut être éteint très facilement. Une immense responsabilité incombe aux réveils. Il y a l’affreux danger de trouver de la résistance à l’Esprit.

Source: The Watchword

Laisser un commentaire