Montrer de la miséricorde pour Israël, Derek Prince Ministry

Le Seigneur n’abandonnera pas son peuple.

Il est important pour nous tous de reconnaître la vérité dans ce que Jésus a dit à la Samaritaine près du puits: «Le salut vient des Juifs» (Jean 4:22).

Sans les Juifs, nous n’aurions ni patriarche, ni prophète, ni apôtre, ni Bible, et aucun Sauveur!

Sans eux tous, quel salut aurions-nous? Aucun!

La Bible dit clairement que Dieu désire que les chrétiens de toutes les autres nations reconnaissent leur dette envers les Juifs et fassent ce qu’ils peuvent pour la rembourser. En Romains 11:30–31, Paul résume ce qu’il a dit à propos de la dette et de la responsabilité des chrétiens non-Juifs envers Israël.

«De même que vous avez autrefois désobéi à Dieu et que par leur désobéissance vous avez maintenant obtenu miséricorde, de même ils ont maintenant désobéi, afin que, par la miséricorde qui vous a été faite , ils obtiennent aussi miséricorde.»

Autrement dit, à cause de la miséricorde de Dieu qui nous est accordée, à nous les chrétiens non-Juifs, à travers Israël, Dieu veut qu’à notre tour, nous montrions de la miséricorde envers Israël. Comment remplirions-nous cette obligation? Voici, à la suite, quatre manières dont nous pourrions le faire:

Tout d’abord, nous pouvons cultiver et exprimer une attitude d’amour sincère envers le peuple juif.

Deuxièmement, nous pouvons jouir de l’abondance des bénédictions de Dieu en Christ et en témoigner de manière à ce que les Juifs en soient jaloux et désirent posséder ce qu’ils nous voient posséder.

Troisièmement, nous pouvons rechercher le bien d’Israël à travers nos prières et nos requêtes, comme la Bible nous exhorte à le faire. (Romains 10:1.)

Quatrièmement, nous pouvons essayer de rembourser notre dette envers Israël par des actes pratiques de gentillesse et de miséricorde.

Merci Seigneur de t’être engagé envers Israël. J’intercède pour cette nation maintenant. Je reconnais ma dette envers les Juifs et je proclame que je vais les rembourser de manière pratique, tout en leur montrant de la miséricorde, car le Seigneur n’abandonnera pas son peuple. Amen.

Laisser un commentaire