Les vrais motifs d’une guerre contre l’Iran. de Henri Viaud-Murat. Nouvel Ordre Mondial

Source : Source de vie – N.B. : Cet article avait été déjà publié en 2006 par Parole de Vie, mais nous pensons qu’il reste d’actualité. Israël pourrait aussi lancer une guerre préventive contre l’Iran s’il s’avère que ce pays risque de s’équiper de la bombe atomique. L’Iran reste un élément important dans la poudrière du Moyen-Orient, notamment par son soutien qu’il apporte au Hesbollah Libanais.

Aucun des motifs invoqués n’est le bon !

Pour quels véritables motifs George Bush se lancerait-il dans une guerre contre l’Iran ?

Tout laisse penser que le Président américain soit en train de préparer un nouveau conflit meurtrier contre l’Iran, l’une des “puissances de l’axe du mal” qu’il a lui-même désignées. Or, il nous faut pouvoir faire la différence entre les motivations apparentes, ou officiellement affichées, invoquées pour se lancer dans un tel conflit, et les motivations secrètes, qui sont, en fait, les vraies motivations.

1. – Les motivations apparentes.

L’une des raisons officielles de cette “attaque préventive” est que l’Iran se serait engagé dans un programme nucléaire militaire. Selon George Bush, il est impensable de laisser “les armes les plus dangereuses du monde entre les mains des gens les plus dangereux du monde” !

Or, il se trouve qu’actuellement, l’homme le plus dangereux du monde est bien George W. Bush lui-même ! Sa guerre contre l’Irak, qui devait, d’après lui, conduire ce pays à la démocratie et la paix, est un fiasco complet, malgré tout ce que l’on peut dire sur l’amélioration du niveau de vie et de l’exercice de la liberté dans ce pays. L’Irak est au bord d’une guerre civile entre Chiites, Sunnites et Kurdes, l’économie est soutenue à bout de bras par le dollar, et l’insécurité atteint des sommets, en dehors du quartier protégé de Bagdad.

L’intervention américaine en Afghanistan n’est pas non plus une réussite. Les Talibans remportent à nouveau de nombreux succès dans leur guérilla, et les occupants étrangers ne sont guère aimés par la population. Les problèmes de fond ne seront jamais réglés par la force des armes !

On a affirmé aussi que l’une des motivations américaines dans leurs interventions au Moyen Orient était le contrôle des approvisionnements pétroliers des Etats-Unis. Cette motivation semble intéressante, mais elle ne peut pas expliquer à elle toute seule un engagement américain, comme dans le cas d’une intervention en Iran, détenteur des troisièmes réserves mondiales de pétrole, et des deuxièmes réserves de gaz.

On ne contrôle pas les réserves énergétiques d’un pays fortement peuplé et armé en lui faisant une guerre d’occupation. Aucune puissance d’occupation, à aucun moment de l’Histoire, n’a réussi à s’imposer uniquement par la force dans un grand pays, à moins de procéder à un anéantissement de tous les opposants ou à un génocide.

La guerre contre l’Irak constitue une erreur tellement grossière, dès le départ, que l’on est en droit de se demander si les dirigeants américains, serviteurs du Nouvel Ordre Mondial, n’ont pas sciemment planifié cette “erreur,” dans le simple but de provoquer un chaos mondial propice à la manifestation de l’Antichrist. N’oublions jamais que c’est là l’objectif réel du Nouvel Ordre Mondial, et que nous devons évaluer tous les événements mondiaux dans cette perspective.

2. – L’Antichrist doit venir avant le Seigneur Jésus.

La Bible annonce la venue de l’homme du péché, l’Antichrist, l’incarnation de Satan. L’apôtre Paul, dans 2 Thessaloniciens 2, annonce que cet homme impie s’assiéra dans le Temple de Dieu (le Temple de Jérusalem reconstruit), pour se proclamer lui-même Dieu.

Satan a toujours cherché à se faire adorer comme Dieu. Il ne se contente plus d’une adoration indirecte, au travers du culte de toutes les idoles qui peuvent exister. Il veut être directement adoré.

Mais il sait très bien qu’il existe dans le monde trois groupes qui n’adoreront jamais un homme : les vrais Chrétiens, les Juifs Orthodoxes, et les Musulmans. Dans le plan de Satan, ces trois groupes doivent donc être éliminés.

Quand l’Antichrist s’installera au pouvoir, l’Epouse de Christ, la véritable Eglise, viendra d’être enlevée. Les Chrétiens qui n’étaient pas sanctifiés ne seront pas enlevés, et devront traverser la Grande Tribulation. Parmi ceux-ci, un certain nombre seront séduits et accepteront la marque de la Bête, ce qui signifiera pour eux la perdition éternelle. Les autres, revenus pleinement au Seigneur, et décidés à rester fidèles à Jésus, seront pourchassés et exterminés. Combien d’entre eux resteront vivants à la fin de la Tribulation ? Sans doute bien peu, car les martyrs de la Tribulation seront innombrables (Apoc. 7 : 14).

Les Juifs Orthodoxes réaliseront qu’ils ont été séduits et trompés par l’Antichrist au moment où celui-ci, dans le Temple de Dieu, cherchera à se faire adorer. Ils ouvriront les yeux et devront, eux aussi, affronter une terrible persécution, la “tribulation de Jacob,” à laquelle seul mettra fin le retour du Seigneur, au moment de la bataille d’Harmaguédon.

L’Islam, qui interdit formellement toute représentation humaine dans le cadre de sa religion, ne peut, a fortiori, accepter qu’un homme soit adoré. Pour Satan, les Musulmans doivent donc disparaître, une fois qu’il les aura bien utilisés pour l’avancement de son plan. C’est pour cela que le “terrorisme international Islamiste” a été favorisé, sinon directement provoqué, par les dirigeants du Nouvel Ordre Mondial. La destruction des tours du World Trade Center, à New York, dans des conditions non encore pleinement élucidées, a marqué, selon les paroles de George W. Bush, le début d’une “longue guerre” sans merci contre le “terrorisme international,” pour défendre la liberté, la démocratie, et les “valeurs de l’Occident Chrétien.” 

Quant à Israël, il reste au centre de cette crise mondiale de la fin des temps. Les dirigeants Israéliens, qui sont, dans leur ensemble, aux ordres du Nouvel Ordre Mondial, ne s’attachent absolument pas à la défense des intérêts du peuple Juif ni du pays d’Israël. Satan hait Israël et les Juifs. Mais, par une ruse diabolique, il veut, dans un premier temps, se servir des faux Juifs (les dirigeants de l’Etat Hébreu), alliés aux faux Chrétiens (Bush, Blair et compagnie), pour écraser, non seulement les terroristes Islamistes, mais tous les Musulmans de la planète.

L’objectif de la prochaine guerre de Bush contre l’Iran n’est donc ni de préserver la démocratie, ni de conquérir le pétrole Iranien, ni de défendre le dollar, ni d’empêcher l’Iran d’acquérir l’arme atomique, ni d’empêcher la formation d’une Bourse Iranienne du pétrole en Euros. Toutes ces raisons ne sont que des prétextes pour duper l’opinion publique.

3. – La bourse pétrolière Iranienne en Euros n’y changera rien.

On a beaucoup parlé, ces temps derniers, du danger représenté pour l’Amérique par la création à Téhéran d’une Bourse du pétrole en Euros, ce qui menacerait la suprématie du dollar, et pourrait justifier une intervention américaine. En fait, cette menace est quasi inexistante. D’une part, les transactions effectuées à Téhéran ne représenteraient que 5 à 10 % des transactions pétrolières mondiales, ce qui est trop faible pour inquiéter le dollar. Ensuite, les acheteurs potentiels en Euros du pétrole Iranien y regarderont à deux fois avant de se lancer dans un affrontement direct contre le dollar et les Etats-Unis. Ce serait une déclaration de guerre directe contre la suprématie de l’impérialisme américain. Aucune grande puissance ne s’y risquerait actuellement, et n’aurait intérêt à s’y risquer.

Il faut aussi rappeler que les tentatives de régler le pétrole dans une autre monnaie que le dollar ne sont pas nouvelles. L’une de ces tentatives est même toute récente. Au mois de décembre 2005, le Directeur de la Bourse Norvégienne a fait part de son intention de vendre désormais le pétrole norvégien en Euros. La Norvège est un producteur important de pétrole, qu’elle vend surtout aux pays européens. Apparemment, cette annonce n’a nullement suscité la colère de George W. Bush. Elle est même passée complètement inaperçue, tandis que l’annonce similaire de l’Iran a suscité de très nombreuses réactions ! Bizarre ! Il est vrai que les Norvégiens ne sont pas Musulmans…

4. – Le vrai fondement de la puissance du dollar.

En réalité, la fermeté du dollar ne dépend nullement du cours du pétrole, ni du fait que les achats mondiaux de pétrole doivent se faire en dollars. La fermeté du dollar dépend avant tout de la puissance économique américaine, et surtout de la puissance militaire des Etats-Unis, avec leurs 130 bases bien réparties dans le monde. Il est clair que le statut du dollar, en tant que monnaie de réserve internationale, dépend d’abord du statut de l’Amérique en tant que grande puissance économique et militaire. Or, à lui seul, le budget militaire américain est égal à environ le tiers du budget global de la France ! Le budget militaire combiné de tous les pays de la Communauté Européenne ne représente qu’un peu plus de 10 % du budget militaire américain ! Les Etats-Unis sont aujourd’hui la seule superpuissance militaire mondiale, la seule qui ait déjà employé l’arme atomique, et ils entendent bien le rester encore quelque temps ! Aucun pays n’est actuellement en mesure de contester cette supériorité. C’est d’ailleurs ce qui fait le danger d’un homme tel que George W. Bush.

En outre, l’énorme dette publique actuelle des Etats-Unis (plus de 8.000 milliards de dollars, dont la moitié détenue par des étrangers !) n’est absolument pas un problème pour le gouvernement américain, bien au contraire, dans son cynisme ! Car les nombreux créanciers des Etats-Unis, y compris l’Europe, la Chine, et le Japon, qui ont intérêt à vendre leurs produits en Amérique contre de précieux dollars, n’ont en revanche aucun intérêt à voir leurs dollars s’effondrer ! Dès lors, la dette publique américaine (et donc aussi du déficit budgétaire annuel, qui alimente régulièrement la dette) peut croître sans danger. Mais il est clair que cette croissance de la dette ne peut pas durer indéfiniment.

Les dirigeants américains du Nouvel Ordre Mondial n’ont d’ailleurs aucune intention de rembourser cette dette. Il est bien plus intéressant pour eux, au moment opportun, pour annuler cette dette, de créer une énorme crise économique, qui entraînera une inflation massive, ainsi qu’une dévaluation massive du dollar. Il sera alors plus facile de rembourser une dette libellée en dollars qui ne valent plus rien, que de la rembourser en dollars chers ! Les Illuminati ne sont pas caractérisés par leur conscience professionnelle, ni par leur conscience tout court !

Il ne faut pas oublier que les familles des Illuminati qui contrôlent l’économie et les finances mondiales, donc américaines, seraient les premières, et sans doute les seules, à profiter directement d’un effondrement du dollar ! Un krach économique entraîné par la chute du dollar profiterait immédiatement à ces familles, qui pourraient aussi racheter à très bas prix des actions qu’elles avaient vendu très cher en période de relative prospérité. C’est ce qui s’est déjà passé lors de la grande dépression américaine des années 20. Cette crise avait été déclenchée par une soudaine pénurie d’argent à court terme, provoquée artificiellement par le cartel des banquiers qui contrôlaient l’économie. Si donc il devait y avoir un effondrement du dollar, il serait soigneusement planifié dans l’intérêt suprême du Nouvel Ordre Mondial, qui saurait en tirer un maximum de profit.

5. – Le rôle néfaste de la Réserve Fédérale Américaine.

La Réserve Fédérale Américaine fait office de Banque Centrale. Or, il se trouve que la “Fed” n’est pas un organisme public, mais une société privée, entre les mains de la haute finance internationale.

La création de la Réserve Fédérale par le Président Wilson, au début du vingtième siècle, sous la pression de ces grands banquiers, notamment des Rothschild, représente la plus grosse escroquerie mondiale jamais réalisée !

Actuellement, le dollar n’est qu’une monnaie papier dont la valeur ne repose que sur la confiance que veulent bien lui accorder les acteurs économiques nationaux et internationaux. Autant dire que sa valeur ne repose que sur du vent, tout comme la valeur boursière !

La Réserve Fédérale dispose du monopole de l’impression et de l’émission des dollars. Toute banque américaine qui veut des dollars les “achète” à la Réserve Fédérale, qui les inscrit en fait sur un compte spécial, dit de “réserve.” Une partie de ces dollars peut être livrée en monnaie papier, monnaie imprimée par la Réserve Fédérale, mais la plus grande partie fait l’objet de transactions électroniques. La “Fed” facture bien entendu des intérêts aux banques sur les dollars qu’elles ont ainsi achetés. A leur tour, les banques consentent des crédits aux entreprises et aux particuliers, en leur faisant payer un intérêt plus élevé que celui qu’elles doivent à la Fed. Pour 100 dollars “achetés” à la Fed, une banque peut ainsi prêter à son tour 1.000 dollars ou plus en monnaie électronique. Elle peut ainsi facilement rembourser les intérêts qu’elle doit à la Fed. 

Quand le gouvernement a besoin de dollars, par exemple d’un milliard de dollars pour la guerre en Irak, il les “achète” auprès de la Fed, ou il vend des Bons du Trésor Américain à la Fed, qui se les fait rembourser à échéance moyennant paiement d’un intérêt par l’Etat. La Fed fait tourner sa planche à billets, ce qui ne lui coûte que le prix de l’impression, qu’elle facture d’ailleurs au gouvernement, et elle livre à l’Etat des dollars créés de rien, sur lesquels l’Etat lui verse des intérêts. Cette idée géniale, consistant à fabriquer, à partir de quasiment rien, une “marchandise” que l’on vend ensuite très cher, ne pouvait venir que de Satan lui-même. Quand le dollar était lié à l’or, on pouvait échanger dans n’importe quelle banque ses dollars papier contre de l’or. Mais actuellement, ce n’est plus le cas. Le dollar n’est plus lié à rien. (La seule grande monnaie internationale encore liée à l’or est le Franc Suisse).

Il s’agit réellement d’une monumentale escroquerie, habilement conçue par les Illuminati, qui peuvent ainsi s’enrichir d’une manière phénoménale, sans que cela leur coûte quoi que ce soit !

Au bout du compte, ce sont les entreprises et les particuliers qui, par leur dur labeur, règlent les impôts et taxes qui permettent à l’Etat de rembourser les intérêts de sa dette publique, et payent les intérêts dûs aux banques et à la Fed, qui profitent indéfiniment de la sueur de ceux qui travaillent, grâce à un dollar dont la valeur ne repose sur rien d’autre que la confiance qu’on lui accorde ! Le jour où les Illuminati voudront créer une crise économique ou une crise du dollar, s’ils y ont intérêt, rien ne sera plus facile pour eux, car ils contrôlent tous les leviers de la création et de la circulation monétaires !

En passant, voici l’identité des dix principaux actionnaires (privés) de la Réserve Fédérale Américaine, qui contrôlent donc l’économie américaine, les émissions de dollars et les taux d’intérêts : Rothschild (Londres et Berlin), Lazard Frères (Paris), Israel Seiff (Italie), Kuhn-Loeb (Allemagne), Warburg (Hambourg et Amsterdam), Lehman Brothers (New York), Goldman and Sachs (New York) et Rockefeller (New York). On peut dire que ces quelques familles contrôlent le monde. En fait, c’est Satan qui contrôle actuellement le monde par ces quelques familles. Les consonances de ces noms ont de quoi faire frémir les “extrémistes islamistes” !

6. – La vraie raison de la probable guerre contre l’Iran.

La vraie raison d’une guerre probable contre l’Iran n’est donc rien d’autre que l’extermination d’une population Musulmane jugée très gênante pour les intérêts du Nouvel Ordre Mondial et la manifestation de l’Antichrist.

L’Iran ne sera d’ailleurs pas le dernier pays Musulman à être attaqué. La Syrie est aussi en ligne de mire. D’autres pays Musulmans suivront.

Pour Satan, l’idéal serait d’enflammer tous les pays Musulmans contre Israël et ses alliés “nouveaux Croisés chrétiens,” et de les entraîner dans une guerre de religion sans merci. Les choses semblent bien parties pour que ce plan se réalise, car il est relativement facile de souffler sur le feu qui alimente l’extrémisme islamiste. On l’a vu lors de l’affaire des caricatures de Mahomet, savamment orchestrée.

Si cette guerre classique ne suffisait pas, le Nouvel Ordre Mondial tient dans ses cartons d’autres projets tout aussi horribles. Il a d’ailleurs commencé à les mettre en œuvre. Parmi ceux-ci, il y a la guerre biologique ou bactériologique.

Il s’agit de fabriquer sciemment toute une série de bactéries et de virus nouveaux mortels, tels que celui de la grippe aviaire actuelle, pour décimer les populations jugées “inférieures” des pays défavorisés, dont une bonne partie sont justement musulmanes, tout en préservant les populations jugées intéressantes, ainsi que les personnels du Nouvel Ordre Mondial.

Les Néo-Nazis du Nouvel Ordre Mondial sont littéralement prêts à tout pour atteindre leur but. Ils sont décidés à éliminer en particulier, outre les populations jugées “inutiles,” tout Etat trop indépendant pour s’opposer à la création d’un gouvernement mondial unique. Toute nation souveraine doit se soumettre ou disparaître.

7. – La Bible nous prévient et nous réconforte.

Tout ce qui se passe sous nos yeux ne fait que confirmer toutes les prophéties bibliques concernant la fin des temps. Nous ne citerons que celle-ci :

“Jésus leur répondit : Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom, disant : C’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens. Vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres : gardez-vous d’être troublés, car il faut que ces choses arrivent. Mais ce ne sera pas encore la fin. Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre. Tout cela ne sera que le commencement des douleurs. Alors on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir ; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom. Alors aussi plusieurs succomberont, et ils se trahiront, se haïront les uns les autres. Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens. Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin” Matthieu 24 : 4-14.

Ces paroles du Seigneur, qui annoncent de grandes calamités, sont aussi pleines d’encouragements pour Ses disciples :

“Gardez-vous d’être troublés… Celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé…”

Devant tout ce que nous voyons, et tout ce qui se prépare, gardons-nous donc bien d’être troublés ! Le Seigneur est vivant, et contrôle toutes choses. Il veille sur Ses enfants, et saura les garder. La fin de toutes choses est glorieuse pour les fidèles du Seigneur !

De son côté, l’apôtre Paul a écrit :

“Que personne ne vous séduise d’aucune manière ; car il faut que l’apostasie soit arrivée auparavant, et qu’on ait vu paraître l’homme du péché, le fils de la perdition, l’adversaire qui s’élève au-dessus de tout ce qu’on appelle Dieu ou de ce qu’on adore, jusqu’à s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu. Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j’étais encore chez vous ? Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu’il ne paraisse qu’en son temps. Car le mystère de l’iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu. Et alors paraîtra l’impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu’il anéantira par l’éclat de son avènement. L’apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et avec toutes les séductions de l’iniquité pour ceux qui périssent parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés. Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés” 2 Thessaloniciens 3 : 2-12

L’apôtre nous exhorte à aimer la vérité et à haïr l’iniquité, car c’est cela qui permettra au Seigneur de nous garder et de nous délivrer. Notre seul souci doit être de Lui rester fidèles, de rester fidèles à Sa Parole, sans hésitations ni compromis ! Persévérons dans la fidélité, car le salut et la délivrance sont à notre porte ! Levons les yeux, Jésus va paraître bientôt dans les nuées ! C’est à Lui seul qu’appartiennent le gouvernement, la justice, la gloire et l’honneur pour l’éternité !

Reproduction autorisée, pourvu qu’elle soit intégrale, et que la source soit indiquée. www.latrompette.net A400.

Laisser un commentaire