5Comments

    • Patrice   •  

      Il y a les fêtes instaurées par l’Eternel et les fêtes instaurées par les hommes. Hanoukka fait donc partie de le seconde catégorie. L’huile qui ne s’épuise pas, est-ce un miracle plus grand que la multiplication des pains, l’eau changée en vin, la guérison d’un paralytique ou la résurrection de Lazare ? Avec tous les miracles opérés, on devrait faire la fête toute l’année…

      • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

        C’est beaucoup plus, et c’est prophétiquement une fête chrétienne:

        « Au IIe siècle avant l’ère commune, la Terre Sainte était gouvernée par les Séleucides (Gréco-Syriens), qui voulurent forcer le peuple d’Israël à accepter la culture et les croyances grecques en remplacement de l’observance des mitsvot et de la foi en D.ieu. Contre toute attente, un petit groupe de juifs fidèles, dirigés par Juda Maccabée, vainquit l’une des armées les plus puissantes de la terre, chassa les Grecs du pays, reprit le Saint-Temple à Jérusalem et le consacra de nouveau au service de D.ieu. » (https://fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/594458/jewish/Quest-ce-que-Hanouka.htm)

        C’est donc la sortie de l’apostasie, pour retrouver la lumière. (Hanoukka = fête des lumières). C’est Jésus qui est « la lumière venue dans le monde »

  1. Stigmamax   •  

    EXCELLENT! Il y a longtemps que je n’avais pas entendu parler de Noël de cette façon.

Laisser un commentaire