Les plans surprenants de Dieu pour votre bien, par Ben Stuart

Transmis par Micheline

La souveraineté de Dieu

Pourquoi Dieu permet-il que son peuple soit en proie au trouble ? Comment le fait de permettre de violentes épreuves venir nous assaillir peut être considéré comme un acte d’amour de la part de Dieu ?

J’ai dernièrement eu une nouvelle vision de la chose en regardant une vidéo de quatre minutes intitulée

« Comment les loups changent les rivières »

(https://www.youtube.com/watch?v=ysa5OBhXz-Q)

Un narrateur britannique y raconte les changements opérés par l’introduction d’une meute de loups dans le parc National de Yellowstone. Il se trouvait que le gibier qui était en surpopulation avait laissé de larges portions du parc aride. Le constant pacage des gibiers avait transformé les belles vallées en des terres à l’abandon.

Le manque de végétation avait alors causé l’érosion du sol, qui avait ensuite déstabilisé les bords de la rivière, entraînant un ralentissement du flot de l’eau. Le manque d’eau et de végétation avait par la suite poussé la faune et la flore à se déplacer.

En résumé, la vie était en train de s’éteindre du parc.

Puis une meute de loups est arrivée…

Pensez-vous que l’introduction d’une meute de prédateurs puisse être bénéfique à ce parc à l’agonie ? J’imagine que votre première réponse serait, tout comme la mienne, « Non, certainement pas ! »

Mais il s’est trouvé que ce fut une des meilleures choses qui pouvait arriver.

Les loups et un monde de bien

Les loups comme attendu tuèrent quelques daims, réduisant ainsi sa population. Cependant, ce ne fut pas le changement le plus significatif. Le gibier restant fut obligé de se déplacer sur des terrains plus élevés, abandonnant ainsi les pâturages des vallées.

Ces zones qui avaient été littéralement tondues pendant si longtemps commencèrent alors à repousser à une vitesse impressionnante. Les peupliers quintuplèrent de taille en l’espace de six ans. Cette croissance permit aux oiseaux de venir nicher dans les branches et aux castors de manger le bois. Le retour des castors entraîna le retour des barrages de castors, qui créèrent des bassins permettant une repopulation des poissons, des loutres, des canards, des rats musqués, des reptiles et des amphibiens. Les loups chassèrent également les coyotes, ce qui entraîna le retour des lapins et des souris, ce qui permit le retour des faucons, des belettes, des renards et des blaireaux.

Cependant, l’impact le plus extraordinaire eut lieu sur la rivière ellemême.

Parce que la végétation recommençait à pousser, le sol s’effrita moins, et permit aux rives d’être plus stables. La rivière retrouva alors de sa puissance, ce qui renforça les habitats animaliers.

En résumé, l’insertion de quelques loups entraîna une succession de bonnes choses dans le parc National de Yellowstone, transformant des terrains arides en de luxuriantes vallées remplies de vie.

Ainsi, il s’est trouvé que la meilleure chose à faire afin de promouvoir la vie était de lâcher quelques loups dans la vallée.

Les difficultés apportent des bénédictions

Pourquoi parler de ces phénomènes ? Essayer d’imaginer un instant une réunion du comité du parc où, après avoir entendu toutes les plaies qui s’abattent sur les peupliers de Yellowstone, un garde forestier réponde en disant : « Je vais vous dire ce qui pourrait permettre une reforestation : un peu plus de loups dans le coin ! »

Aurait-il été pris au sérieux ?

De la même manière, je pense que l’on accuserait Dieu d’être fou si, à notre prière d’avoir plus d’intimité avec notre épouse, plus de fruits dans notre ministère, ou plus de communion avec Lui, il nous disait :

« Tu veux plus de vie ? Je vais te dire ce qui te donnerait plus de vie : une urgence médicale, la perte de ton travail, un accident de voiture… ».

Nous penserions qu’Il serait complètement hors de sens.

Mais regardez dans votre passé et dites-moi si cela n’est pas vrai :

Très fréquemment, l’introduction de choses difficiles, et parfois même dangereuses dans nos vies par la main de Dieu a permis une croissance inattendue, mais indéniable. Les difficultés amènent les bénédictions. Les épreuves amènent de la joie.

Les loups changent les rivières.

Cette réalité ne veut pas dire que nous devrions rechercher le danger. Ce que cela signifie, en revanche, c’est que nous devrions marquer une pause avant d’accuser Dieu d’injustice ou d’indifférence quand Il permet aux épreuves d’entrer dans nos vies.

Il est fort probable que ce soit la meilleure chose qui puisse nous arriver. En fait, pour ceux qui l’aiment, et pour ceux qui sont appelés par son dessein, c’est la meilleure chose qui puisse nous arriver

(Romains 8:28).

Regarder comme le sujet d’une parfaite joie

Jacques pensait certainement de la même manière. En Jacques 1:2- 4, il va jusqu’à dire : « Frères, regardez comme le sujet d’une parfaite joie les diverses tentations qui vous arrivent, sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience. Mais que la patience ait une efficacité parfaite, afin que vous soyez parfaits et accomplis, ne manquant en rien. »

Jacques était tellement persuadé que l’introduction de difficultés dans nos vies avait le potentiel de nous amener davantage de bénédictions qu’il nous appelle à nous réjouir, non seulement après les épreuves, mais également pendant que nous les traversons.

Ce qui ne signifie pas que nous devons prétendre que les épreuves sont plaisantes. Parce qu’elles ne le sont pas.

Ce qui ne signifie pas que nous ne devrions pas prier pour en être délivrés, ou chercher à en être délivrés.

Cependant, nous aurions tellement plus d’espoir si nous réalisions ceci : Notre Dieu sait qu’en amenant des choses difficiles dans nos vies, elles vont nous mener vers des milliers de bonnes choses par la suite. C’est pourquoi, comme le bon gardien de nos âmes, il permet aux loups d’entrer dans nos vies pour un temps.

Ainsi, quand les difficultés surgissent, nous pouvons arrêter de lever le poing et de hurler après Dieu, et nous pouvons au contraire nous reposer sur lui et l’écouter. Il est bon. Il veille sur nous. Il fait concourir toutes choses au bien de ses enfants —

même l’arrivée des loups !

http://www.desiringgod.org/articles/god-s-surprising-plans-for-your-good

 

loup6

  1 Comment

  1. Lily O   •  

    Amen. J’ai vu aussi ce documentaire. Et pendant que je le visionnais il y a quelques mois, le Seigneur m’a rappelé mes années de larmes 🙂

    J’ai eu de longues et difficiles années de détresses, luttes, maladies, injustices et difficultés de toutes sortes où criant à Dieu pour qu’il intervienne, il me répondait sans cesse que pour moi, la solution se trouvait dans sa Parole. Il finit par me donner un indice précis un jour en me disant de lire ce passage en particulier Exodus 23:27-31
    « Je sèmerai la panique devant vous, je mettrai en déroute tous les peuples chez lesquels vous entrerez, et je ferai s’enfuir tous vos ennemis devant vous. J’enverrai devant vous les frelons pour chasser les Héviens, les Cananéens et les Hittites devant vous. Cependant, JE NE LES CHASSERAI PAS EN UNE SEULE ANNEE pour que les terres ne soient pas abandonnées et que les bêtes sauvages ne s’y multiplient pas à vos dépens. C’EST PETIT A PETIT que je les déposséderai en votre faveur, AU FUR ET A MESURE que vous deviendrez assez nombreux pour occuper le pays. Je fixerai vos frontières, et votre territoire s’étendra de la mer des *Roseaux à la Méditerranée, et du désert du Sinaï à l’Euphrate, car je livrerai les habitants de cette région EN VOTRE POUVOIR et VOUS LES CHASSEREZ devant vous. »

    J’ai été très énervée, en colère, folle de rage!
    Je souffrais de toute part, rien ne semblait m’être épargné et tout ce que LUI, le Seigneur, trouvait à faire c’était de me donner un passage dont je ne retenais qu’une chose… Il y en aura encore pour un moment!

    Mais j’ai essayé de toutes mes force de m’accrocher et pour cela il fallait que je comprenne le sens de ces versets. Et il m’a ouvert les yeux et j’ai compris.

    Quand j’ai compris, j’ai été en état de me relever et de me battre. J’ai remporté toutes mes guerres les une après les autres, même si pour certaines j’ai dû m’y reprendre souvent. Certains combats ont été rudes, très rudes mais j’ai obtenu toutes les victoires nécessaires à la conservation de ma terre : guérisons miraculeuses, délivrances sans aucune intervention humaine, amour face à la haine, joie immense malgré des pertes douloureuses, paix profonde devant des injustices « inhumaines »… Mes bras et mes jambes aujourd’hui sont forts. Mes pieds et mes mains agiles, mon regard est perçant et plein d’amour et de joie. Mon rire est de plus en plus éclatant, la peur n’est plus un frein, je ne dis plus mais je le vis : la joie du Seigneur est ma force.

    Les loups ne me font plus peur, je m’en garde tout en leur laissant faire le travail qui est le leur : Ce sont les frelons envoyés devant moi par Dieu pour faciliter mon travail et empêcher ma terre d’être pleines de gentilles bêtes sauvages qui détruisent silencieusement et méthodiquement tout sur leur passage 🙂

    Une question vient peut-etre à l’esprit : est que les guerres sont terminées ? Non, loin de là. Mais maintenant je ne sors plus une bombe atomique pour tuer des mouches! 😀
    Il m’arrive encore de me prendre quelques râclées, mais je me relève toujours pour une riposte sans merci. 😀
    Et j’arrive à tuer des goliaths avec une fronde :D, et des lions avec mes mains, wahoooo!

    Finalement, pour moi, le but de tous ces « malheurs qui atteignent souvent le juste », c’est pour que l’Eternel l’en délivre tout le temps… mais toujours à sa façon 😉
    Ce qui nous pose problème généralement c’est SA FAÇON… Comme dans ce documentaire, introduire des loups pour retrouver une nature et un environnement propice à la vie et au bien-être de tous… Bizarre, bizarre, bizarre… Les oeuvres de Dieu sont insondables.

    Soyons bénis et fortifiés car véritablement toute chose, absolument toutes bonnes et mauvaises concourent à notre bien. Et c’est bien en connaissance de cause que je le dis.
    🙂

Laisser un commentaire