Souffle de vie du 28 Juillet au 2 Août : LES OBSTACLES A LA CROISSANCE EN GRACE Par David Wilkerson

Note de Liliane: Parfois, souvent, l’on trimbale une vraie ménagerie…à méditer…

Source: http://davidwilkersoninfrench.blogspot.com/2010/07/les-obstacles-la-croissance-en-grace.html

Paul fait la liste de tout ce qui doit être ôté de nos vies si nous voulons croître dans la grâce de Christ :

Dans Ephésiens 4 :31 :

Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous. »Nous n’avons pas intérêt à faire impasse sur ces éléments évoqués dans la liste de Paul. L’apôtre Paul a dit que nous devons absolument faire face à ces choses, si nous voulons croître en grâce. Si vous ignorez les problèmes du cœur, Paul mentionne ici que vous attristerez le Saint-Esprit. Votre croissance sera irréalisable et vous deviendrez un zombie spirituel.

Les 3 premiers mots de la liste de Paul -l’amertume, l’animosité et la colère-, permettent de s’auto- justifier.

L’amertume est le refus d’oublier une ancienne blessure ou de pardonner un tort passé.

L’animosité est une forteresse de rancune avec un espoir de vengeance.

La colère est l’exaspération manifestée d’une façon explosive ou comme un feu latent d’indignation dirigé vers quelqu’un.

Les calomnies sont des mots qui démolissent, c’est l’opposé de fortifier quelqu’un ou d’avoir des paroles édifiantes. Elles sont malicieuses et blessantes.

La clameur est une explosion soudaine envers rien de concret, c’est un tumulte inutile, un vacarme qui n’a pas de sens.

Nous faisons une clameur lorsque nous transformons une chose insignifiante en un énorme problème ou que nous nous mettons dans tous nos états au lieu d’essayer d’aider ou de guérir.Le dernier mot de la liste est la méchanceté.

La méchanceté est le désir de voir quelqu’un d’autre souffrir. Pour de nombreux chrétiens, leur méchanceté réside dans le fait qu’ils veulent que Dieu punisse ceux qui les ont blessés. C’est un mauvais état d’esprit et cela est habituellement caché au fond du cœur.

Quand Paul déclara que « ces choses soient chassées du milieu de vous », il ne parle pas d’une intervention rapide. Il d’écrit un processus- un sujet qui prend du temps pour croître.

Parfois, nous échouons pour faire disparaître ces choses, mais si nous nous repentons rapidement et nous engageons à faire ce qu’il faut avec la personne concernée, alors avec le temps, ces problèmes vont disparaître.

Posted by David Wilkerson

Laisser un commentaire