LES DIX MENSONGES DE L’EGLISE A PROPOS DES FEMMES.

Un article de J. LEE GRADY – Charisma Magazine, transmis par un ami, propre à faire grincer les dents des uns et à enchanter les autres.

Pendant des siècles, un système patriarcal de contrôle a maintenu les femmes dans une prison spirituelle, par une distorsion des Ecritures. Il est temps de débusquer ces mythes !


Avant propos de Michelle d’Astier. Je pense qu’avant de lire cet article, qu’il faut prendre avec le sourire, il convient de rappeler que les textes ordonnant à la femme de se soumettre à son mari n’ont pas à être remis en cause. Ce qui peut être remis en cause, c’est la connotation d’infériorisation, de docilité aveugle, de passivité et de servilité qui s’est au cours des siècles attaché à ce terme, alors que JAMAIS, dans le Nouveau Testament, il n’a un tel sens.

Le mot soumission dans la Bible implique toujours, au contraire, un acte volontaire pour recevoir une protection, celle du mari, celle des autorités civiles ou ecclésiales, et surtout celle de Dieu ! Il n’implique JAMAIS un abaissement de la femme, une résignation, une démission de ses responsabilités, et il n’engage pas la femme à désobéir à Dieu pour obéir à son mari quand celui-ci, précisément, désobéit à Dieu. Rappelons que lorsqu’Abigaïl a désobéi à son fou de mari (Nabal) pour protéger toute sa maison, Dieu l’a tant et si bien bénie qu’elle est devenue l’épouse de David alors que Nabal, lui, a été tué par Dieu parce qu’il refusait de se repentir! (1S 25:38)

Le mot soumission n’est d’ailleurs pas réservé aux femmes, dans le N.T., mais à l’Église toute entière vis-à-vis de Dieu, et comme une attitude que nous devons TOUS avoir les uns aux autres, car le N.T. n’agrée pas les hérarchies humaines ! La soumission, dans le sens biblique du terme, est toujours un conseil divin pour être protégé. Jamais pour être écrasé !

Ainsi, après le déluge, Noé a prophétisé pour ses fils:

Genèse 9:27
Que Dieu étende les possessions de Japhet, qu’il habite dans les tentes de Sem, et que Canaan soit leur esclave !

C’était une protection spirituelle pour les descendants de Japhet, et cela leur assurerait la prospérité, que de ses mettre « sous les tentes », donc sous la protection spirituelle de Sem. Or Japhet représente tous les peuples occidentaux: quand ils se soumettent au peuple hébreu (non pour être dominés par lui, mais c’est un signe de respect et de reconnaissance de ce que Dieu lui a donné !), ils sont bénis. Quand ils trahissent sa confiance, ils perdent leur protection. C’est une prophétie qui est toujours en vigueur: on a vu ce qu’il en est advenu de toutes les nations antisémites occidentales : elles se sont déchirées et détruites mutuellement durant la deuxième guerre mondiale. On sait ce qui va advenir dans la fin des temps de toutes les Nations qui se coaliseront contre Israël: elles disparaîtront de la carte du monde !

Mais qui dit « soumission » ne doit JAMAIS enclencher de l’autre côté un esprit de « domination » et de contrôle ! Il implique de l’autre côté un ENGAGEMENT de protection !

Le mot « domination », lorsqu’il s’agit de la domination de l’homme sur la femme, est associé dans la Bible à la malédiction (Gen 3:16). Et cette malédiction retombe encore plus lourdement sur celui qui cherche à dominer ! Quand il s’agit de la domination des bergers sur le peuple de Dieu, Dieu la condamne très sévèrement (Jér 5:31, Ézé 34, Matthieu 23, 1P 5:3, 3Jn 9,10). Dieu prononce le mot: « Malheur à…. »: cela a de terribles répercussions ! Le nom « dominations », dans le N.T., est d’ailleurs toujours attribué aux démons : C’est tout dire ! C’est précisément parce que le mot « soumission » a été employé à tort et à travers par ceux qui aimaient dominer qu’il a fini par donner de l’urticaire à bien des femmes !

Mais cela fait partie de l’infinie sagesse de Dieu de demander à la femme de se soumettre à son mari, car c’est lui qui devra rendre compte devant Dieu d’avoir bien assumé ses responsabilités, que ce soit dans son foyer, dans le monde ou dans l’Église, ou bien d’avoir, comme Adam ou comme Achab, démissionné !

Lisons donc le texte suivant en n’oubliant jamais que le plan de Dieu est de donner en premier lieu à l’homme la responsabilité de protéger sa création et ses créatures, MAIS AVEC L’AIDE DE SA FEMME, car c’est ensemble et complémentairement qu’ils sont faits à l’image de Dieu (Gen 1:26, 27, 28).

Je ne souscris pas totalement à l’article ci-dessous car il est traité avec une certaine légèreté alors qu’il s’agit d’un sujet grave et majeur, et parce que l’utilisation abusive du mot « soumission » a entraîné des souffrances sans nom dans le Corps de Christ et certainement été la cause de la décadence de bien des dénominations ! Mais il y a eu tant d’outrances qui ont muselé les femmes dans l’Église et qui les musellent toujours dans nombre d’assemblées, qu’il n’est pas mauvais de rappeler certains principes pour tenter d’arracher encore quelques muselières à nos malheureuses sœurs en Christ !

Nous vivons au XXIe siècle, mais honnêtement, il faut admettre que, d’une certaine manière, l’Église en est encore à l’époque de l’obscurantisme, surtout quand on voit la manière dont elle traite les femmes.

Même si la Bible n’a jamais décrit la femme comme étant secondaire à l’homme, notre système religieux dominé par l’homme continue à promouvoir l’infériorité de la femme. Les femmes en sont lassées – et beaucoup d’hommes aussi – parce que de telles positions ne reflètent pas le cœur de Dieu.

Jésus a mis en cause la discrimination de genre et de sexe, lorsqu’Il a orienté une grande partie de Son Ministère en direction des femmes. Dans une culture orientale qui considérait la femme comme une propriété, Il a guéri des femmes, les a enseignées et leur a demandé d’exercer un ministère, un service. Pourtant aujourd’hui, on dépense beaucoup d’énergie à leur refuser ces opportunités, et à utiliser la Bible pour justifier nos interdictions.

On peut identifier 10 vues erronées qui ont eu cours trop longtemps dans l’église au sujet des femmes, que ce soit lors de prédications ou dans les commentaires de la Bible. Il faut débusquer ces mensonges, si on veut voir l’église pleinement libérée pour accomplir sa Grande Mission.

Mensonge n° 1 : La volonté ultime de Dieu pour les femmes est de servir leurs maris.

Que c’est triste de voir tant d’hommes chrétiens considérer leurs épouses d’une perspective aussi égoïste ! Cette façon de voir est encouragée par le fait qu’on a mal lu le récit de la création d’Eve en Genèse 2 : 18-25, où Dieu donne à Adam une « aide ». Le mot hébreu utilisé ici peut se traduire par « compagne », mot qui implique intimité et partenariat. Mais au cours des siècles, on a fait d’Eve une espèce d’appendice domestique !

Nous, les hommes, on a pensé qu’Eve nous a été donnée pour satisfaire nos besoins sexuels, pour faire la cuisine, la lessive et le ménage ; Mais la Genèse ne dit pas cela.

Après la création d’ Eve, Dieu ne lui a jamais dit : « Tu es l’aide d’Adam ; je te commande de bien le servir. » Elle n’a pas été créée pour la servitude ; elle a été faite pour être une collaboratrice d’Adam, pour pouvoir dominer sur la création que Dieu leur avait confiée. » (voir Genèse 1 : 28)

Mensonge n°2 : Les femmes ne peuvent être épanouies et efficaces spirituellement sans un mari.

Depuis le moment où elle a été libérée d’un camp de la mort allemand en 1944, jusqu’à sa mort en 1983, Corrie Ten Boom a parlé d’un Sauveur qui pouvait pardonner le pire des Nazis. Pourtant, elle ne s’est jamais mariée. Est-ce que le fait qu’elle n’ait jamais eu de mari, l’a rendue moins « efficace » ? Certains chrétiens diraient oui.

On a dépensé tant d’énergie à défendre le concept de la famille biblique que nous sommes coupables de l’avoir idôlatré. On a prêché que la première responsabilité d’une femme est de trouver un mari chrétien, d’avoir beaucoup de bébés et de rester chez elles pour les élever en Christ.

Mais le statut de marié(e) ne qualifie en rien pour le ministère. La Bible parle très peu du fait que ceux qui suivaient Jésus, comme les douze disciples, étaient mariés ou pas*.

* (NDLR: idem pour les femmes qui suivaient Jésus: peu devaient être mariées, tout simplement car si elles l’avaient été, elles n’auraient pu suivre Jésus dans ses déplacements!)

Le plus grand appel des croyants – mariés ou non – est de développer une relation avec Jésus. Toute autre relation terrestre est secondaire, et Christ Lui-même nous a avertis de ne jamais laisser des gens devenir des idoles qui risqueraient de les détourner de Lui.

Mensonge n° 3 : Les femmes ne devraient pas travailler en dehors de leur foyer.

Beaucoup d’églises évangéliques enseignent que les femmes qui ont un travail en dehors de leur foyer, enfreignent le commandement biblique, mais on ne peut tirer une telle conclusion qu’en se détournant du modèle biblique. La femme décrite dans Proverbes 31 est souvent utilisée pour étayer la vision traditionnelle de la « matrone » qui passe son temps dans les casseroles, alors que son mari travaille dans son bureau. Mais une lecture attentive de ce passage montre que cette femme, dans le contexte du Moyen Orient de l’époque, est en réalité une véritable régisseuse qui dirige une affaire textile*.

* (NDLR: et une femme d’affaires avisée …)

Tite 2 : 5 incite la femme à « prendre soin de son foyer » ; mais la vraie traduction du grec montre que le souci de Tite était que les femmes mariées ne délaissent pas leurs enfants.

Il est vrai que, souvent, à cause des ambitions personnelles ou de la course au matérialisme, certaines chrétiennes négligent leurs enfants, même quand le Saint-Esprit leur a demandé de mettre leur plan de carrière entre parenthèses. Mais, plutôt que de placer un fardeau légaliste sur les femmes, en leur faisant comprendre qu’avoir une carrière n’est pas inspiré par Dieu, on ferait mieux de dire aux femmes comme aux hommes de soumettre leur carrière professionnelle à la direction du Saint-Esprit.

Mensonge n° 4 : Les femmes doivent se soumettre et obéir à leurs maris, en toute situation.

Une chrétienne qui était régulièrement battue par son mari, a eu le courage d’aller demander conseil à son pasteur. Ayant expliqué les accès de colère et de rage de son mari, le pasteur lui a dit : « Si votre mari vous fait mourir, ce sera pour la gloire de Dieu !! ». Conclusion totalement irresponsable à cause d’une conception erronée et poussée à l’extrême de l’autorité masculine.

On donne parfois une image du mariage où le mari est sur son trône, et la femme à ses pieds. Et on le justifie avec Ephésiens 2 :22 : « Femmes, soumettez vous à vos maris, comme vous le faites pour le Seigneur. »

Par ce verset, on essaye de faire croire que la femme n’a rien à dire au sujet de la famille et que son opinion est secondaire. Parfois, on est allé jusqu’à obliger les femmes à se soumettre aux abus de leurs maris, pour respecter l’autorité de l’homme. Mais ce n’est pas du tout ce que Dieu veut.

Paul a également dit : « Soumettez-vous les uns aux autres. » On entend souvent le clergé parler de l’autorité mais on entend rarement un pasteur inciter les hommes à se soumettre à leurs femmes. Pourtant, dans un mariage d’amour, l’homme et la femme vont se parler et se consulter pour prendre les décisions.

On peut avoir des désaccords, mais on ne peut déclarer : « Je suis le chef de cette maison ; ce que je dis, il faut le faire. ». Il faudrait plutôt prier et en parler.

La question n’est jamais de savoir qui est responsable*, mais de considérer son épouse comme une partenaire : je ne suis pas au-dessus d’elle, mais on est un et complémentaire.

*(NDLR: si, l’homme a une responsabilité plus grande que la femme devant Dieu:  »C’est par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort… » (Rom 5:12)

Mensonge n° 5 : Un homme doit toujours « couvrir » une femme quand elle exerce un ministère.

Cette conception vient d’une mauvaise interprétation des paroles de l’Apôtre Paul dans I Corinthiens 11 : 3 « l’homme est la tête de la femme. ». Ce verset a été utilisé pour défendre l’idée assez courante que les femmes doivent être totalement dépendantes des hommes et qu’elles ne peuvent jamais s’approcher de Dieu sans dépendre d’une autorité masculine dans leur vie.

Les enseignements de Paul dans I Corinthiens 11 au sujet du voile et de la tête couverte, ne sont pas faciles à comprendre, et les spécialistes de la Bible ne sont pas tous d’accord.Néanmoins, la majorité d’entre eux disent que Paul fait allusion à des pratiques culturelles spécifiques du Ier siècle à Corinthe, et que celui-ci les appelle à faire preuve d’ordre et de bienséance au sein d’une société où l’immoralité et le paganisme avaient semé la confusion par rapport à l’identité sexuelle*.

Paul ne plaçait nullement l’homme en position dominante sur la femme. Parce qu’ « en Christ, il n’y a plus ni homme ni femme. » (Galates 3 :28), les femmes pouvaient prier, adorer, étudier la Bible et exercer un ministère, sans la présence nécessaire d’un homme. Il est ridicule de penser qu’un homme, à cause de son sexe, puisse ajouter plus de crédibilité à une prière ou à un ministère rempli du Saint-Esprit !

Mensonge n° 6 : La femme devrait considérer son mari comme le « prêtre de sa maison ».

Jamais, les Ecritures n’ont dit cela. Cette conception proprement humaine s’est fortement développée dans les milieux évangéliques depuis le début du XXe siècle. Nous avons un seul Grand Prêtre et Sacrificateur, Jésus-Christ, qui a donné son sang pour nos péchés. C’est se moquer de l’ Evangile que d’affirmer qu’un être humain a besoin d’un autre sacrificateur et prêtre, en plus du Fils de Dieu.

La Bible dit au contraire que tous les croyants sont eux-mêmes prêtres, sans restriction (I Pierre 2 : 9 ; Apocalypse 1 : 6). Les maris font office de sacrificateurs quand ils prient pour leur famille ou quand ils partagent la Parole de Dieu ; pour les femmes, c’est pareil. Dieu parle autant à l’homme qu’à la femme. Parfois, Il révèle Son plan à l’épouse avant même que l’époux ne le reçoive.

Les hommes chrétiens devraient arrêter d’être sur la défensive et reconnaître que Dieu nous a appelés à fonctionner dans l’unité et la complémentarité. Nous devrions écouter leurs conseils, tenir compte de leurs opinions et prier ensemble pour rechercher la volonté de Dieu, plutôt que de les abaisser et crier : « Je suis le leader de cette famille, et ce que je dis, il faut le faire ! »

Mensonge n° 7 : Les femmes ne sont pas équipées pour assumer des responsabilités.

La plus grande erreur que nous commettons dans l’interprétation biblique, c’est quand on prend un verset isolé et hors contexte et qu’on construit une doctrine autour – même si le verset semble contredire d’autres passages. C’est ce qu’on fait bien souvent avec I Timothée 2 : 12 « Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme… »

La plupart des théologiens pensent que ce passage s’adressait à une situation isolée dans l’église d’Ephèse. Ils en sont arrivés à cette conclusion après avoir étudié tous les versets bibliques sur les femmes, en rapport avec l’autorité spirituelle. L’Ancien Testament rapporte que Déborah était juge en Israël – et Dieu a béni son autorité dans la bataille (voir Juges 4 et 5). D’autres femmes exerçaient une autorité sur des hommes, comme Myriam, Hulda ou Noadiah.

Jésus a adressé son premier commandement dans l’ Evangile à des femmes (Voir Matthieu 28 : 1-10), et des hommes comme des femmes ont été remplis de la puissance du Saint-Esprit à la Pentecôte (Actes 2 : 1-4). Priscille, Chloé et Phoebe furent leaders dans l’ église primitive, et une femme, Junia, a été investie comme apôtre par Paul (Romains 16 : 7).

La promesse du prophète Joël était que « vos fils et vos filles » prophétiseraient après que le Saint-Esprit soit donné à l’Eglise (Joël 2 : 28). On a pris un verset mal compris de Paul et on l’a utilisé pour annuler une centaine de passages qui affirment que les femmes sont libres dans le ministère.

Mensonge n° 8 : Les femmes ne doivent pas enseigner ni prêcher aux hommes dans le cadre de l’ Eglise.

A partir du moment où I Timothée 2 : 12 semble contredire de toute évidence le point de vue biblique sur les femmes et l’ autorité, comment pouvons-nous comprendre ce verset ? Qu’est-ce que Paul dit dans ce passage ?

Dans leur livre « Je ne permets pas à la femme… », Richard et Catherine Clark Kroeger expliquent que certaines pratiques occultes incluant des prêtresses de Diane avaient envahi l’ Eglise du Ier siècle. Ces prêtresses véhiculaient des idées blasphématoires au sujet de la sexualité et de la spiritualité, et elles accomplissaient quelquefois des rituels où elles prononçaient des malédictions sur les hommes en déclarant la supériorité de la femme.

Ainsi, ce que Paul disait aux Ephésiens était : « Je ne permets pas à une femme d’enseigner ces hérésies occultes, ni d’usurper l’autorité à des hommes en accomplissant ses rites païens » Il ne disait pas, comme certains chrétiens l’affirment, « Je ne permets pas à des chrétiennes consacrées d’enseigner la Bible » A cette époque, Paul aurait été heureux s’il y avait eu plus de femmes qualifiées pouvant enseigner la vérité !

Mensonge n° 9 : Les femmes sont plus facilement séduites que les hommes.

Cette idée est venue en déformant la signification de I Timothée 2 : 14, qui dit « Ce n’est pas Adam qui a été séduit, c’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression ». Certains ont suggéré que, parce qu’Eve a été piégée par le Diable, les femmes ont plus tendance à tomber dans la tentation. D’autres sont allés jusqu’à dire qu’il faut blâmer les femmes pour tout le mal qui règne dans le monde, et que, de ce fait, elles sont bien plus sous la malédiction que les hommes.

Aucun enseignant biblique qui se respecte dans l’ Eglise, ne soutient une telle position. La Bible déclare clairement qu’Adam et Eve ont été tous deux reconnus coupables par Dieu à cause de leur désobéissance, et qu’ils ont été punis ensemble. Dans I Timothée, Paul a parlé du récit de la création non pas pour mettre le blâme sur Eve, mais pour réfuter un enseignement bizarre qui courait en Asie Mineure.

Au Ier siècle, les hérétiques Gnostiques mélangeaient christianisme et paganisme. Une de leurs théories disait qu’ en désobéissant à Dieu, Eve avait libéré le monde et avait reçu la connaissance secrète du Diable.

Paul n’a donc pas enseigné que les femmes sont plus facilement séduites. Il a expliqué que ce qu’ Eve avait fait n’était pas juste, et que la vision chrétienne de la création était qu’Adam et Eve ont péché quand ils ont écouté le serpent.

Les femmes sont certainement capables d’être séduites, car elles ont une nature déchue comme les hommes, mais rien ne prouve qu’elles sont plus faibles face à la tentation. Cette théorie est enracinée dans des stéréotypes et des préjugés.

Mensonge n° 10 : Les femmes qui ont de grandes capacités d’autorité ont un « esprit de Jézabel ».

Un jour, Cindy Jacobs parlait à une conférence de prière et d’intercession au Colorado, et lorsqu’elle s’est approchée de la chaire, deux hommes qui étaient assis en face d’elle se tournèrent l’un vers l’autre et commencèrent à prier bruyamment. « Seigneur, nous lions le pouvoir du Diable pour qu’il ne puisse pas ensorceler l’assistance. Nous lions la puissance de Jézabel au nom de Jésus » Ces hommes ont cru que la foule serait automatiquement sous l’influence d’un esprit de séduction lorsque C. Jacobs prendrait la parole – simplement parce qu’elle était une femme.

Quelle absurdité ! Barak a-t-il été « séduit » lorsque Déborah lui donna des ordres ? (voir Juges 4 : 14). Est-ce que le bébé Jésus a subi une mauvaise influence quand Anne a prophétisé sur Lui ? (voir Luc 2 : 36-38). Est-ce qu’ Apollos a été souillé spirituellement quand il s’est soumis à l’enseignement de Priscille ? (voir Actes 18 : 26). Bien sûr que non !

Associer des femmes consacrées à Dieu à Jézabel, une méchante femme despote de l’Ancien Testament, est injuste et injurieuse ; pourtant, des hommes dans l’ église aujourd’hui mettent l’étiquette de Jézabel sur des femmes ointes, car ils se sentent menacés par elles.

Arrêtons les insultes. Si une femme utilise la manipulation pour usurper l’autorité ou si elle fait courir des hérésies, alors certainement qu’elle mérite l’étiquette de Jézabel – comme c’est le cas de certains hommes. Mais les femmes qui marchent dans l’intégrité spirituelle et prêchent la Parole de Dieu avec puissance, méritent tout notre respect !

(Traduction : Jean-Marc TOURN – janvier 2007)

  83Comments

  1. Dominique   •  

    C’est une très bonne chose de mettre en évidence les mensonges et préjugés par rapport à la femme dans l’Eglise. Cela ne fera certes pas plaisir aux pasteurs et autres qui aiment se situer par rapport au verset selon lequel "la femme ne peut pas enseigner dans l’Eglise ou prendre la parole en public…" et qui oublient! qu’étant petits, c’est leur maman qui leur a apportés les 1ers rudiments de la foi et qui leur a "enseignés" les différents récits bibliques ! Si ces mamans avaient manqué à leurs enseignements et n’avaient pas prié, p-ê que ces "pasteurs et évangélistes" se rangeraient-ils encore parmi les incroyants…
    Bien souvent, les femmes sont spirituellement plus fortes que les hommes; elles ont plus d’endurance et de persévérance, plus de compassion, étant mères avant toutes choses. Elles savent enfanter dans la prière. Bien sûr, leurs nombreuses qualités ne sont pas toutes citées telles quelles dans les Ecritures, textuellement dans des versets, mais elles s’y trouvent entre les lignes : Déborah, Esther, Judith, Marie et les femmes qui suivaient Jésus… et aussi dans certains passages où leur présence est à peine citée. Il y a Marie, la sœur de Lazarre, qui, aux pieds de Jésus, écoute ses enseignements : n’est-ce pas celle qui écoute qui est aussi le plus à même d’enseigner par la suite ? – c’est logique. Mais… ce n’est pas "dit" textuellement par un "verset". Une autre marie, la Maman de Jésus, méditait et repassait en elle-même tout ce qu’elle entendait ! Il n’est pas dit qu’elle enseignait: il est simplement mis l’accent sur son écoute et sur son extrême humilité. N’est-ce pas elle qui a dit ce qu’aucun homme n’a jamais dit tout au long des Ecritures : "Qu’il me soit fait SELON TA PAROLE" ?…
    Chaque fois que nous entendons une prédication, nous devrions répondre la même chose : "qu’il me soit fait, Seigneur, selon Ta Parole" !
    C’est son OUI qui a donné Jésus-Christ au monde, et ce, sans murmures ni 36 questions.
    Ceci pour poser une question : est-ce que nos pasteurs sont suffisamment à l’écoute de Dieu avant d’enseigner ? – à l’écoute de Dieu, mais aussi des signes que Dieu leur donne… Ce signe, s’est bien souvent une femme : toutes ne sont pas des Jézabels.
    Les assemblées des églises ne sont-elles pas aussi composées d’une majorité de femmes ? Mais où sont les hommes ? Lorsqu’ils sont là, ils se permettent encore de critiquer si c’est une femme qui enseigne, toujours en citant le même verset, comme un espèce de rengaine. Mais ils ne savent même pas pourquoi ils citent ce verset. En ce temps là, p-ê que les femmes n’étaient pas aussi qu’instruites qu’elles le sont aujourd’hui!

    L’Eglise terrestre, société d’hommes, a toujours mis les femmes au rancart.

    Le Livre de l’Ecclésiastique (qui se trouve dans la Bible de Jérusalem) compare la femme (priante) à une "colonne" et à une "clôture" : "Celui qui acquiert une femme a le principe de la fortune, une aide semblable à lui, une COLONNE d’appui. Faute de CLOTURE, le domaine est livré au pillage; sans une femme, l’homme gémit et va à la dérive".
    En effet, cela signifie que c’est la femme priante qui soutient toute la famille et qui sert de rempart contre les ennemis de la famille. Par conséquent, lorsque je tombe sur de tels versets, je ne permets pas de mépriser de tels Livres sous prétexte qu’ils n’ont pas été repris dans la Bible Segond, car ils contiennent bien des trésors et des perles ! je préfère une Bible complète à une Bible incomplète. Mais ça c’est mon point de vue tout à fait personnel que je ne veux pas vous imposer. Le Saint Esprit se sert aussi de tels Livres pour m’instruire.

    Mais l’Eglise priante: ce sont les femmes ! Il y a énormément de femmes dans l’Eglise martyre, des saintes dont le nom n’est même pas connu, des femmes aussi qui ont enfanté dans la prière et leur sacrifice, des hommes de Dieu : Anne pour le prophète Samuel (1er Livre de Samuel) et pour bien d’autres encore qui n’en ont même pas conscience et qui leur font obstacle par leurs propos malveillants.
    Amen !
    Dominique

  2. Fiat Lux   •  

    Sur le plan spirituel et intellectuel je ne fais aucune différence entre la femme et l’homme, sachant que tous deux furent créés selon la Bible à l’Image et à la Ressemblance à Dieu.
    Le sentiment de supériorité que l’on attibue conventionnellement aux hommes, vient principalement du fait que ces derniers s’accaparent de toutes les fonctions jusqu’à celle de la magistrature suprême, par la force d’un droit qu’ils ont décrété de façon arbitraire, mais que des femmes pourraient aisément exercer à la même place.
    Comme ce fut le cas par exemple pour la reine Victoria qui fit de l’Angleterre la plus grande puissance du monde de son époque, ou pour Mme Indira Ghandi qui pendant plusieurs années gouverna l’Inde un pays de plus de un milliard d’habitants, ou encore Mme Golda Meir qui gouverna Israël durant la guerre du Yom Kippour
    Sans parler des autres capacités que possèdent les fammes pour diriger de grandes entreprises internationales, comme on le constate dans les pays occidentaux.
    Sur le plan spirituel il convient de noter au passage que Marie de Magdala fut la première évangéliste que Jésus envoya annoncer la bonne nouvelle de la résurrection à des apôtres apeurés qui s’étaient réfugiés dans une maisonnette aux fenêtres closes.
    Par ailleurs nul ne contestera le fait que les papes qui se succédèrent dans ce pandémonium du Vatican auraient été bien souvent avisés de laisser asseoir des femmes sur leur trône pour représenter l’Eglise catholique.
    En tant qu’homme j’estime que si l’on confie aisément l’éducation de nos enfants à des femmes professeurs d’écoles, de collèges ,de lycées et d’universités, alors je ne comprends absolument pas pour quelles raisons on leur dénierait le droit d’être pasteurs ou d’excercer toutes autres fonctions spirituelles.
    Par expérience, je considère en effet que bien des pasteurs d’églises évangéliques auraient une plus juste et légitime place sur les bans des fidèles de l’asemblée que sur l’estrade.

  3. andré   •  

    Effectivement, ce texte aborde un sujet qui demande beaucoup de précision et d’équilibre avec des arguments sujectifs et outranciers parfois, et ce n’est pas un service à rendre à la cause que de l’aborder dans l’excés.

    Le sujet est difficile car il exige non seulement une exégèse pointue des textes bibliques, en vue de les replacer dans leurs cadres historiques culturels et religieux et dans le contexte de la naissance de l’église sur ces terrains qui ne permettaient pas forcément une application pleinière des principes bibliques libérateurs et la mise en pratique d’une éthique biblique libre, même si des apôtres l’avaient voulu.

    Une bonne éthique biblique est précisément relié à la culture environnante et exige de la part des responsables spirituels (missionnaires, apôtres…) une réflexion et un équilibre quand à la manière d’appliquer la "liberté en Christ" au domaine de la place de la femme au sein de la société et de l’église, à des cultures qui ne sont pas prêtes à comprendre et accepter que l’évangile dérègle leurs normes culturelles en vigueur (nous parlons de certaines cultures trés en retard dans ce domaine.) C’est là un travail pédagogique dans le temps que l’église doit effectuer, pourvu que les responsables spirituels concernés en aient les moyens et le temps.

    Aujoud’hui encore l’histoire du "traitement" de question de la femme dans la société et l’église, pèse trés lourd dans les conceptions et pratiques en vigueurs, chez nous en occident.
    La difficulté pour l’église d’aujourd’hui consiste à relier le texte biblique avec les évidences comtemporaines, quand à la place de la femme en son sein, sans dénaturer les enseignements de Paul essentiellement.
    Pour cela il faut absolument COMPRENDRE PAUL L’apôtre.
    Ce paul qui a été sans cesse confronté à l’influence, à l’autorité et à la violence des religieux, et au poids de la culture religieuse. Cette église évoluait dans ce cadre là. Paul ne pouvait pas faire autrement que de l’accepter pour permettre à cette jeune église de vivre en bonne harmonie avec son temps et son héritage religieux et culturel. La place de la femme au sein des cultures sémites et Méditéranéennes était assez proche des ce qu’elle est aujourd’hui au Moyen Orient. Quelle marge de manoeuvre avaient réellement les apôtres ?

    Le problème s’est approfondi lorsque les théologiens ont donné à certains de ces enseignements, une valeur universelle et fondatrice d’une conception des rôles respectifs hommes femmes, fondés non sur les principes bibliques de fonds, mais sur des textes circonstanciels écrits en réponse à des problèmes précis et motivés par l’utilisation d’une réthorique connue et reçu classiquement à cette époque.

    Aujourd’hui, il faut avoir le courage de reprendre les "fondamentaux bibliques" pour parler le langage de notre temps, et les discocier des polémiques de situations, pour en retirer la quintescence du regard de Dieu sur l’homme et la femme, sur leur identité, sur leurs rapports, sur leur marge de manoeuvre, et en conséquence, sur leur implication respective au sein du royaume de Dieu.

    Cela réclame que l’on prenne un peu de hauteur et de distance pour ne tomber ni dans un discours féministe, ni dans une violence au texte biblique, avec son lot d’interprétation fallacieuse, ni même dans un tir à boulets rouges sur les pasteurs machistes et accrochés à leur pouvoir…c’est là un discours réducteur et polémique mal venu. Cette question mérite, compétence et noblesse de coeur, n’est ce pas le premier hommage à rendre à la femme que d’aborder ces questions paisiblement ?

  4. tim   •  

    Je me suis trouvée confrontée à des problèmes de ce genre lorsque je me suis levée pour dire que celui qui n’a pas l’Esprit de Dieu ne lui appartient pas, et mon pasteur (d’origine algérienne) m’a contestée en disant publiquement que c’était hors contexte.

    Une seconde fois, lorsque nous avons été controlés par un policier pour notre stand biblique pour éviter tout trouble à l’ordre public, nous avons été obligés de déballer le stand au risque de payer une amende. Très convaincue du travail que le seigneur veut faire dans le peuple musulman, – le fait d’étre une feule seule, divorcée, maman de 3 fils, me met dans une situation très particulière face à cet homme, car depuis 3 ans il ne m’adresse pas la parole – j’ai priè alors que d’autres frères mariés, anciens musulmans, qui n’avaient pas cette attitude, se joignent à moi.

    D’ailleurs ce pasteur n’a jamais cherché à connaitre mon témoignage et, dès mon entrée dans l’assemblée, impossible de lui adresser la parole.

    À noter que je suis francaise agée de 47 ans, plus agée que lui, et depuis 26 ans dans le Seigneur.

    J’ai priè pour que cela ne m’empèche pas d’avoir une relation sans conflit avec lui, et j’ai prié pour l’aimer comme un frère . Sa femme est très ouverte, c’est différent.

  5. Olivier   •  

    Bonjour,
    à plusieurs reprises, j’ai été amené à réfléchir sur la déclaration faite en 1 Tite 2 : 12 "Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence."
    Bien sûr, comme pour toute l’Ecriture, notre désir est de nous y conformer, mais celle-ci est particulièrement forte, presque brutale…
    Et cependant, il est des exemples, connus, de femmes que Dieu a choisi d’utiliser, que ce soit dans la période de l’ancienne Alliance ou de la nouvelle.
    Aujourd’hui, des ministères qui semblent puissants sont l’oeuvre de femmes.
    Ramener la femme à un simple rôle de soumission apparait de plus éloigné du message de l’évangile, qui annonce qu’en Christ, il n’y a plus ni homme ni femme.
    Loin aussi de l’idée que l’on peut se faire d’un Dieu juste et bon, tout simplement.
    Par contre, la soumission, quand elle est comprise, peut être acceptée. Obéir vaut mieux que les sacrifices (1 Samuel 15).
    Personnellement, et ce que j’ose donc proposer ici, est que l’ordre donné par Tite concerne "la femme" et non "les femmes", et ceci dans un cadre particulier qui est celui de la famille.
    Je ne souhaite en aucun cas "tordre les Ecritures", loin de là !, mais c’est vraiment ce que j’en comprends.
    Par mon expérience, j’ai pu remarquer que c’était là un point important. Dans les familles que j’ai connues où la femme avait pris de l’ascendant sur l’homme, où l’homme avait donc perdu sa place de représentant de Dieu, j’ose dire avoir perçu chez les enfants une attitude déplaisante. Personnellement encore, je dirais que cela aurait, selon moi, une tendance à affaiblir les garçons et à donner aux filles un penchant à la rebellion.
    Je n’engage que moi, mais je pense qu’un père fort et une maman douce sont les meilleurs fondements, et qui me semblent logiques, en ce qui concerne la famille.
    Ceci dit, en ce qui concerne le "ministère", c’est une autre affaire. Une femme peut être douce et volontairement soumise à son mari dans le cadre du foyer, et plus active que lui dans son ministère.
    Je ne vois rien dans les Ecritures qui y soient contraires, et personnellement, je n’y vois rien de malsain non plus.
    L’important étant encore que les enfants ne soient pas délaissés ni soumis à des exemples contraires à ce que Dieu, dans Sa nature d’Amour, de Justice, et de bienséance, puisse agréer.
    En ce qui concerne le travail "séculier", et bien je dirais que c’est la même chose. Dieu est un Dieu d’Amour et d’Ordre, et je pense qu’il est bon pour la femme de pouvoir s’occuper de ses enfants, de leur donner ce qu’ils sont en droit d’attendre d’elle. Ce qui ne l’empêchera pas d’avoir, selon les temps, une activité qui le lui permette.
    Les pères ont d’ailleurs aussi un rôle important à jouer, et il doit, à mon avis, y avoir la possibilité, voire la nécéssité d’y avoir à un moment donné un "passage" de témoin.
    Dans tous les cas, il est évident que le temps investi par les deux parents sera source d’une moisson en conséquence. C’est, je le pense, quelque chose d’important pour toute la famille.
    Voilà donc mon idée sur cette question, j’ai osé vous la partager.
    Un dernier point, puisque l’on dit souvent que c’est Eve qui s’est laissée séduire… C’est vrai selon l’Ecriture, mais il est tout aussi évident qu’Adam est le premier dont on pourrait reprendre la faute, puisque l’on peut imaginer que s’il avait correctement "gardé" le jardin, le serpent ne serait pas arrivé jusqu’à sa femme.
    Peut-être aurait-il pu également affermir sa femme dans l’amour de Dieu, l’enseigner quant aux ruses de l’ennemi…mais ce n’est là qu’une supposition.
    Ce qui est vrai, c’est qu’il aurait eu besoin d’une femme "à la hauteur", et c’est certainement aujourd’hui le genre de femme dont chaque chrétien aurait besoin : un femme "à la hauteur".
    Gloire soient rendue à notre Seigneur Jésus-Christ, ces femmes existent, qu’elles soient fortes pour leur (s) Seigneur (s) ! ! !
    Salutations.
    Olivier

    Michelle: Tu as très bien compris, Olivier: la parole en Timothée (et non en Tite) sur l’enseignement de la femme (tu l’as souligné) s’inscrit entièrement dans un passage sur le rôle de chacun dans le couple. Le verset en question a été sorti de son contexte, coupé en morceaux, et comme la manière dont il est utilisé n’est étayée par aucun autre texte biblique, on peut véritablement parler de « sorcellerie » chrétienne: on fait dire à la Parole ce que l’apôtre Paul n’a jamais voulu lui faire dire, pour museler les femmes: ainsi on fait l’oeuvre de Satan, non de Dieu !!!

    Par contre, dans le cadre du couple, tu as aussi parfaitement raison: l’autoritarisme et l’indépendentisme féminins, tous les  »droits » que les femmes se sont octroyés, comme celui d’être propriétaires de leur corps (au point de décider d’en faire mourir les enfants sans même le consentement du père!) viennent aussi du diable et entraînent des divorces en cascade ! Mais ce soumettre n’a jamais voulu dire dans la bible se démettre et devenir un pantin sans cervelle: cela veut dire  »se mettre dessous » et c’est un acte de confiance.

    La confiance, cela se mérite par la droiture la prise de ses responsabilités et la fidélité (effectivement, Adam n’a pas empêché Eve de chuter, alors qu’il était AUPRÈS d’elle et qu’il DEVAIT S’INTERPOSER!) ! Une femme n’a pas à se soumettre à un mari adultère, voleur, tricheur, brutal ou sorcier ! (j’en passe !). mais la Parole dit aussi qu’il vaut mieux savoir subir quelque injustice, car les maris ne sont pas toujours parfaits !!!! (euh! leurs femmes non plus !). La soumission de la femme à son époux est toujours un gage de durabilité du mariage… sous réserve que cette soumission n’aille pas, effectivement, contre les ordres de Dieu ! Jésus n’a-t-il pas dit que nul ne pouvait être son disciple s’il ne haissait on frère , son père , sa femme (la réciproque fonctionne)… et même ses propres enfants. Parole dure qui ne peut se comprendre que dans le cadre d’un amour charnel ou fusionnel qui prime sur les commandements de Dieu !

  6. olivierr   •  

    Salut olivier , c’est Olivierr !! Waouuuuuuuuu !! J’apprécie ton commentaire et je le trouve non seulement biblique mais également trés équilibré dans la manière dont tu l’a apporté !! cool !!! Je partage à trois cent pourcent ton commentaire olivier !!!!! Salut et bisous à tous !!!

  7. Olivier   •  

    pour olivierr

    ça fait toujours plaisir !!!

    J’avais réellement à coeur de partager mon point de vue.
    Le légalisme ayant sur ce point failli faire de moi sa victime.
    Mais quelque chose "n’allait pas". Cela manquait d’Amour…

    Je sais maintenant que sous couvert d’une soi-disant bienséance, il s’agissait d’un extrème se révélant d’une toute aussi extrème gravité.

    Reconnaissons donc les arbres à leurs fruits !

    salut olivierr à une prochaine..

    ps: normalement, Olivier c’est celui qui apporte la paix. Que notre Père et Dieu de Gloire nous en rende tous deux capables, par la puissance du Nom de Jésus-Christ ! 😉
    Paix sur la terre aux hommes et aux femmes de bonne volonté !

  8. sionna   •  

    BRAVO aux arguments des hommes et certaines femmes intelligentes qui ont su repondre á propos de ministere de la femme.Mais nous devrons savoir que cette guerre ne cessera jamais jusqu’á ce que le seigneur revienne prendre son Eglise.ce que les hommes devront savoir ce que la femme a contribué au plan du salut de l’humanité.je rajouterai ceci:que dirait le prophéte Joél á ce propos?LUI QUI A PROPHÉTISÉ SUR L’effusion de l’Esprit saint sur toute chair.la femme peut-elle être disciple ou pas?
    et si elle est disciple quel est le rôle du disciple face á l’evangile?.il ya beaucoup á dire lá dessus mais seulement au point ou nous en sommes avancons d’un même pas.le jour oú les hommes de Dieu cesseront cet argument:"je ne permets pas á la femme d’enseigner",l’Eglise retrouvera son entité et remplira sa tâche dans le monde car on peut dire l’Eglise mais sachons qu’elle contient des hommes et des femmes dans le corps du christ.l’on dit souvent l’union fait la force et quel est ce royaume divisé qui peut regner??.le jour du seigneur nous éclairera tout cela.en attendant,on ne connait qu’en partie.
    FEMME as tu recu un appel divin?-léve-toi et parle!et que les âmes se convertissent au seigneur JESUS CHRIST!.
    sionna

  9. Claude   •  

    le rejet de la parole d’une femme, qui, quand elle ne l’a pas connu, ne se protège ni ne se défend est telle qu’il en est meurtrier: ce n’est plus de la négation de parole ni de personne, mais de la nég’action: on la rencontre partout:
    aujourd’hui, je roulais, au volant de ma peugeot 106 6CV: il n’y avait personne derrière moi: soudain, une fourgonnette, montée de trois hommes à l’avant s’est engagée sur ma gauche dans ma voie, lentement, juste sous mon nez, ce qui m’a obligée à freiner et complètement ralentir: il n’y avait pourtant qu’à me leisser passer ! et malgré mes appels de phare intempestifs Monsieur le conducteur n’a pas plus accéléré mais bien pris au contraire tout son temps: j’ai ausitôt, en un huitième de tour, remis en question ma féminité, et de nouveau je me suis sentie écrasée par l’interprétation que ce conducteur en avait faite: et à ce mement là, je repasse tout dans ma tête ou mon coeur plutôt: quelles humiliations quand on est femme: souvent je me suis demandée pourquoi j’étais et je suis une femme, et je me suis imaginé Dieu me demandant ce que je voulais être sur cette terre, quand au commencement il m’a créée: si la chose s’est produite, j’ai dû moi-même choisir d’être une femme, afin de partager la condition de toutes celles qui sont ainsi bafouée et humiliée, rejetée donc, non vue, non entendue, et non reçue, celle pour laquelle donc, hors la volonté de Jésus, il n’y a pas de vie possible car absence de reconnaissance
    Ainsi l’esprit masculin non travaillé par le St Esprit, le dit "matcho", signe son appartenance car en retirant le souffle à la femme, il lui en retire la Vie, il est donc ainsi le fidèle représentant du Meurtrier: il y a bcp à dire dans ce domaine, l’Institution, puis la religion servent ce maître Absolu, quand l’un et l’autre se nourrissent d’eux mêmes plutôt que de la reconnaissance du prochain en "je suis", c-à-d, "la vérité": que faisons-nous passer en premier ? le bateau, l’équipage ou l’équipier ?
    – "je ne vous ai jamais connus"
    – "mais Seigneur, n’avons-nous pas …."
    – "j’avais faim, j’avais soif, j’étais nu, j’avais froid, …., et vous ne m’avez pas visité"
    – "mais Seigneur quand …."
    – "retirez-vous de moi ! Je ne vous ai jamais connus"
    CA VA FAIRE MAL LES AMIS !!!

    Michelle

    : Je crois au contraire que c’est une grande chance d’^tre une femme. Jésus n’a-t-il pas dit que ce qui était élevé sur terre était en abomination à l’Eternel ? … Si Dieu ne les élève surnaturellement, les femmes sont généralement écrasées, dans tous les domaines, et encore plus dans les églises ! Mais n’as-tu pas remarqué qu’il y avait entre 70% et 80 % de femme dans le peuple de dieu ? Comptant moins sur leurs propres forces, elles se dirigent plus facilement vers le Seigneur ! On pourrait avoir effectivement d’étranges surprises au paradis !

  10. disciple de la verite   •  

    IL DIT A LA FEMME:J’AUGMENTERAI LA SOUFFRANCE DE TES GROSSESSES,tu enfantera avec douleur,et tes desirs se porteront vers ton mari,mais il (dominera) sur toi.genese 3:16
    sans commentaire!

    car il viendra un temps ou les hommes ne supporteront pas la seine doctrine;mais ayant la demangeaison d’entendre des choses agreable,il se donnerons une foule de docteur(pasteur) selon leurs propre desirs detourneront l’oreille de la verité et se tourneront vers les fables 2timothée4:3-4 sans commentaire!

    a vous a tous les autres de (thyatire),qui ne recoive pas cette doctrine,et qui n’ont pas les profondeur de satan,comme ils les apellent,je vous dis:je ne met pas sur vous d’autre fardeau;seulement ce que vous avez, retenez le jusque ce que je vienne. apocalypse 2:24-25
    sans commentaire !

    que celui qui a des oreilles entende ce que l’esprit dit au eglises! apocalypse 2:29

    si quelqu’un se plait a contester,nous n’avons pas cette habitude,non plus que les eglises de DIEU. 1 corinthiens11:16

    je vous rappelle,freres,l’evangile que je vous ai annoncé,que vous avez recu,dans lequel vous avez perseveré,et par lequel vous etes sauvés, si vous le retenez tel que je vous l’ai annoncé;autrement,vous auriez cru en vain.1 corinthiens15:1-2

    sans comentaire !

    Michelle ; justement, ici, c’est fait pour mettre des commentaires ! Parce que si tu veux citer 3 versets de la Bible qui assoient tes convictions viscérales, sans mettre en face les versets qui expliquent les choses sous un autre angle, et en oubliant qu’entre le premier que tu as cité et le second, il s’est passé la Croix de Golgotha, la fin de la malédiction sur les femmes converties et ayant reçu l’Esprit saint (Gal 3:28), car endossée par Jésus -Christ à la croix… c’est que tu tronques la Bible, tu la déformes en fonction de tes propres élans charnels, et tu n’as, au final, rien compris à la Parole. Alors, avant de répéter « sans commentaire » comme si tu avais tout dit et que cela clôt tout débat, commence par le commencement: humilie -toi devant ton Dieu et demande-Lui la révélation de sa parole !….

  11. disciple de la verite   •  
  12. disciple de la verite   •  
  13. Patrick Mb   •  

    Je suis d’accord avec tous les points de cet article. Car il dénonce bien les déviations de la parole de Paul qui tendent à mettre la femme sous un joug injuste et infondé.

    Mais, cet article passe sous silence le fait que l’homme est réellement le chef de sa femme et que celle-ci dépend de son autorité.

    ça n’est pas une autorité qui soumet pour le plaisir de soumettre (ou pire, qui humilie, détruit ou frappe)

    c’est à l’image de l’autorité de Christ par rapport à l’Eglise: Il s’est livré à la mort pour elle, a porté ses péchés et ses fardeaux, l’appelle frère et ami alors que lui il est le Dieu tout puissant, a lavé ses pieds,etc.

    Celui qui veut être le plus grand doit se faire serviteur.

    Mais la femme n’est pas l’identique de l’homme comme le proclament les tenants de l’émancipation et du féminisme.

    Chacun son rôle! dans une voiture il y a la partie avant et la partie arrière. La partie arrière n’a pas moins d’honneur parce qu’elle se trouve à l’arrière.

    Et la femme devrait de son côté honorer son mari, comme Sara qui appelait Abraham "mon seigneur".

    Personellement, ça me generait qu’un être humain m’appelle comme ça, mais bon. c’est plutôt une attitude de coeur.

    En réalité, on en revient toujours à ce même commendemant:"tu aimeras ton prochain comme toi-même"

    Quant au voile,…

    Les protestantes (qui pourtant prétendent obéir à la Bible et non aux traditions), ne se couvrent pas du tout!
    Au contraire, elles se font belles pour aller au culte!

    Dieu regarde-t-il la parure extérieure? ou les charmes?

    Je ne veux juger personne! Dieu, seul, connaît les coeurs.

    Je m’étonne juste devant ce pardoxe, moi qui suis protestant.

    Nous disons aux catholiques et aux musulmans qu’ils sont dans l’erreur parce qu’ils s’écartent de la Bible.
    Et voilà un point où ils obéissent mieux que nous.
    (même si, bien entendu, la burka va beaucoup trop loin)

    Le problème c’est qu’en ces jours d’émancipation et de féminisme, le voile est vu comme quelque chose de rabaissant, alors que moi, je reverais d’être une femme pour pouvoir me couvrir la tête et montrer un signe visible de mon obéissance à Dieu.

    enfin… bref, ça n’engage que moi.
    je ne parle au nom de personne.

    Enfin, la femme ne devrait pas enseigner ni prendre de l’autorité sur l’homme (ça n’est pas moi qui le dit, mais un homme qui a reçu une grande intelligence et la révélation de grands mystères pour être apôtre des paiëns)

    Mais si une femme me dit: "C’est Dieu qui m’a établie dans ce ministère!"
    Que dire? courrais-je le risque d’avoir combattu contre Dieu? Non.
    Je dis Amen! et je lui fais place. Je laisse Dieu juger, car en réalité, je suis dépassé.

    Et finalement comme dit Paul:
    1 corinthiens
    11.11
    Toutefois, dans le Seigneur, la femme n’est point sans l’homme, ni l’homme sans la femme.
    11.12
    Car, de même que la femme a été tirée de l’homme, de même l’homme existe par la femme, et tout vient de Dieu.

    Que Dieu vous bénisse.

    P.S: comment fait-on pour mettre du texte en italique?

    Michelle : Pitié, Patirick, tu me remets ça ? On a répondu déjà cent fois à tes questions… IL EST TEMPS QUE TU SORTES DE LA LETTRE QUI TUE EN PRENANT DES PETITS BOUTS DE VERSETS ! Pour le voile, va dans les mosquées. Pour « la femme ne doit pas enseigner »: trouve dans la Bible un seul autre verset qui dise la même chose . Non ? alors regarde le contexte de Timothée…on parle du couple, et UNIQUEMENT DU COUPLE, où la femme ne doit pas prendre l’autorité en enseignant des choses (en l’occurrence, ces femmes enseignaient que la femme ayant été crée avant l’homme:, c’étaient elles qui devaient dominer DANS LE COUPLE!!!! Vois la suite: c’est à cela que Paul fait allusion!). Quant à la soumission de la femme: C’EST UN ACTE VOLONTAIRE QUI NE DONNE AU MARI AUCUN DROIT DE DOMINATION, MAIS SEULEMENT UN DEVOIR DE PROTECTION ET UNE GRANDE RESPONSABILITÉ (comme Christ): Comme cela fait 6000 ans que les femmes subissent une domination abusive, parce que l’homme naturel, donc charnel, est enclin à l’abus de sa force, aux coups, à l’écrasement, à l’intimidation, et j’en passe, tu ferais bien de comprendre ce que cela veut dire dans l’Esprit ! Aimes-tu ta femme comme Christ aime l’Eglise ? OUI ? Alors elle n’aura aucun pb pour se soumettre à toi ? NON ? Alors c’est toi qui auras des comptes à rendre de lui demander de faire ce que Dieu dit alors que toi tu n’obéis pas à Dieu !!!!! Car quand un homme aime sa femme comme Christ aime l’Eglise, on atteint le miracle absolu: pourtant, la soumission de la femme en est le corollaire. Je ne prêche pas la rébellion MAIS CE N’EST EN AUCUN CAS AUX HOMMES D’EXIGER DE LEUR FEMME QU’ELLES SE SOUMETTENT À EUX. Seules les femmes qui marchent par l’Esprit de Dieu comprennent l’énorme bénédiction qu’il y a pour elles à se soumettre à leur mari, même si celui-ci déraille, abuse, et se conduit comme un malotrus ! ALORS, AVANT D’ÔTER LA PAILLE DES FEMMES, ENLÈVE TA POUTRE !

  14. Patrick Mb   •  

    Merci Michelle pour ta réponse (qui est toujours aussi rapide)

    Il me semble que je n’ai pas dit autre chose que toi.
    En fait, tu dis mieux que moi, ce que je pense.
    J’éspère que mon texte ne laisse pas ressortir quelque chose de contraire à ce que tu dis.
    Le language nous limite; d’autant plus qu’il faut être concis sinon on écrirait des romans.
    Tu remarques que je dis bien que l’époux doit aimer sa femme à la manière de Christ.
    Ensuite je dis: je ne juge pas la femme et j’en laisse le soin à Dieu.

    JE NE COMMANDE PAS à ma femme de m’être soumise!! et de porter le voile!!!!!
    qui suis-je pour exiger cela?
    Chacun rendra compte à Dieu pour lui-même.
    (Ma poutre, je l’enlève tous les jours; sois-en certaine,j’en prend Dieu à Témoin)

    Si j’étais dans la lettre qui tue (à ce sujet) je ne lirais pas tes articles, ni tes livres, et je ne participerais pas aux camps de Michel Allard, dans lesquelles tu enseignes, ainsi que d’autres femmes.

    Ne sois pas exaspérée à mon sujet, je t’en conjure!
    J’essaie tant bien que mal de "marcher d’un même pas", au contraire.
    Et j’essaie de tirer un bon profit de ce Blog, parce qu’enfin je peux dialoguer avec un évangéliste face à face.
    Mais pardonne moi si tu as déjà répondu ailleurs à mes questions sur ce sujet; (c’est pas facile de s’y retrouver dans un Blog).
    Je ne voudrais pas continuer à être un fardeau pour toi, mais plutôt une source d’encouragement.
    Mais si je disais amen! à ce que tu dis sans exposer mon point de vue, je serais hypocrite.

    enfin,…bref;
    De mon côté je suis un peu découragé aussi(mais ça va me passer) parce que j’ai l’impression que tu ne crois pas en ma bonne volonté.(Si je me trompe tant mieux)

    Que Dieu nous garde, en Jésus-Christ. Et nous conduise par le Saint-Esprit, afin que nous croîssions toujours, vers la perfection.

    Amen!

    P.S: Je limiterai désormais le nombre de mes interventions.Ce n’est pas un reproche. Mais, je préfère éviter des tensions inutiles.

    Michelle: ne t’inquiètes pas. Ce n’est pas toi qui es en cause. Ce qui me met hors de moi, ce sont les abus qui ont été faits en tordant la parole de Dieu par une majorité d’hommes, depuis des siècles, qui ont ainsi mis OUT la moitié (bien plus, en fait !) du peuple de Dieu, EN EMPÊCHANT LES FEMMES D’EXÉCUTER LES ORDRES TRANSMIS À TOUT DISCIPLE DE CHRIST (homme ou femme):

    Mat 28:19 – 20
    Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

    Comment une femme disciple peut-elle enseigner si on la baillonne !!!!!

    Tout cela, parce que les hommes aiment tant les succès d’estrade (pas tous, heureusement, mais en majorité écrasante dans l’Église – apostate- depuis 2.000 ans) qu’ils sont prêts à découper la Bible en rondelle plutôt que de laisser les femmes obéir à Jésus dans ce domaine… sauf bien sûr, si elles acceptent d’aller très loin, chez les zoulous ou les pygmées, et d’Y crever de faim, OU de s’y faire dévorer, ou torturer à mort… Là, ce sont des « saintes femmes »…

    sinon, ce sont les épouses qui ne mouftent pas dans l’église que l’on appelle les « saintes femmes »… Même si leur coeur est rempli d’amertume, de colère et d’envie. Cherchons l’erreur ! Alors, oui, je monte au créneau quand je crois que l’on me remet encore la même soupe machiste, PARCE QU’IL N’Y A PLUS LE TEMPS ! Si les hommes laissaient enfin les femmes prêcher, il y aurait peut-être, en quelques années, quelques centaines de millions de plus de convertis… car elles, elles prêchent pour remplir le royaume, alors que beaucoup d’entre eux ne prêchent que pour remplir leurs bancs d’églises… et le tronc d’offrandes !

    Devine de quel côté le Saint -Esprit appuie la Parole par des signes et des miracles .?…

    Alors, si tu n’est pas de cette race de machistes rebelles à Dieu, et complices de Satan … AMEN !

  15. MEEK88= Jean Yves   •  

    A propos de 1 Tim 2:11,12,13,14,15

    Je viens de tomber un peu par hasard sur cet article et sur les commentaires, et je suis un peu étonné de ne pas avoir vu l’explication suivante:
    D’abord, rappelons ce que Pierre dit en 2 Pi 3:16, à propos de Paul, et après avoir fustigé l’apostasie dans le chapitre 2:
    "C’est ce qu’il fait dans toutes les lettres où il parle de ces sujets, et où se trouvent des passages difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme elles le font du reste des Ecritures, pour leur propre perdition."
    "Difficiles à comprendre"?
    Oui, sans doute, car même si l’apostasie se levait déja, elle n’avait pas atteint l’ampleur des siècles suivants, et de ce qui nous attend encore.

    Ensuite, nous savons que Jésus, le Christ, est l’EPOUX, et que son EGLISE est l’EPOUSE qu’Il prépare avec amour (si, si, relisons Apocalypse, jusqu’aux noces de l’Agneau en passant par Babylone la grande, la mère de toutes les prostituées). Nota: je suis un homme et suis heureux de pouvoir faire partie de l’épouse.

    Ainsi, on peut lire 1 Tim 2:11…comme suit:
    Verset 11:"Que la femme(L’EPOUSE,L’EGLISE)s’instruise en silence(ou paisiblement) avec une entière soumission (au Christ, l’EPOUX)".
    Verset 12:"Je ne permets pas à la femme (L’EPOUSE,L’EGLISE), d’enseigner, ni de prendre autorité sur l’homme (le mari, le Christ, L’EPOUX, qui EST LA PAROLE!)
    OR:très rapidement une "épouse"ne s’est pas instruite en silence, avec une entière soumission. Elle s’est permise d’enseigner et de prendre autorité sur L’EPOUX(la Parole de Dieu):c’était, et c’est l’Eglise catholique romaine (ou ses Pontifes,ses "Pères de l’Eglise,son clergé…)
    Puis aussi, une épouse "orthodoxe"…Je n’ose pas ajouter des épouses Protestantes, Réformées, Luthériennes, Calvinistes,méthodistes, baptistes, pentecôtistes, évangéliques, etc.. car celles-ci s’appuient sur la Parole de Dieu. Mais,parfois..attention..! (et je me regarde dans la glace!)
    La grande Babylone, la grande apostasie, l’iniquité, se développent avec le concours de l’humanisme , du new age, de l’oeucuménisme, du nouvel ordre mondial..,bref, la grande séduction…

    Verset 13:"Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite; (on peut dire que le "dernier Adam",Jésus, est venu le premier, son Epouse ensuite)

    Verset 14:"et ce n’est pas Adam qui a été séduit, c’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression".De même, Jésus ne s’est pas laisser séduire par Satan au désert, mais l’Epouse, l’Eglise (la fausse), séduite, s’est rendue coupable de transgression.

    Verset 15:"Elle sera néanmoins sauvée en devenant mère si elle persévère dans la foi, dans l’amour, dans la sanctification, avec modestie (humilité)".Oui,l’Epouse, l’Eglise de Christ est sauvée en devenant mère, car depuis le premier siècle,elle enfante de nombreux chrétiens qui persévèrent (voir Apoc:lettres aux sept églises) dans la foi, dans l’amour, dans la sanctification, avec humilité!! En tous cas c’est toujours notre grand défi aujourd’hui.

    En espérant ne pas avoir "tordu l’écriture"(et on peut aussi développer les versets 9 et 10), je dirais que cette présentation m’évite de tomber dans le machisme, les droits de l’hommisme, l’humanisme, le féminisme,…

    Que le Seigneur nous bénisse tous, hommes et femmes, car, en fait, nous ne sommes encore que la "fiancée",mais "l’Esprit et l’épouse disent:Viens! Que celui qui entend, dise: Viens! Que celui qui a soif, vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie gratuitement!" Maranatha!

    JY

    nota:Michelle, n’hésite pas à me détordre si je suis tordu.

    Michelle: ton interprétation est un peu tirée par les cheveux. La réalité est bien plus tragique: certains prennent un tiers de verset pour en faire toute une doctrine alors que ce verset s’inscrit dans le cadre des rapports d’autorité au sein du couple….non de l’Eglise !!!

    C’est ainsi que se fabriquent les fausse doctrines: on prend quelques versets, on les isole, on ne les met pas à la lumière du reste de la parole, et on en fait une doctrine. En l’occurrence, il s’agit D’UN TIERS DE VERSET, par lequel on a muselé les femmes depuis 2000 ans, on les a empéchées d’entrer dans leur appel, et d’obéir à un commandement de Christ adressé A TOUS LES DISCIPLES :

    Mt 28:19 – Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, – 28:20 – et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit….

    Les tenants de cette doctrine FONT LE JEU DE SATAN, d’autant que les femmes représentent 80 % du peuple de Dieu: autant de disciples privés du droit d’enseigner la parole de Dieu et de lever des disciples… on connaît le résultat: une église de petits papes installés sur leur podium et le défendant becs et crocs comme leur territoire…

  16. MEEK88= Jean Yves   •  

    Mais j’en suis tout à fait d’accord!!!
    Il s’agit bien d’un TIERS DE VERSET, qui,comme tu le dis "a muselé les femmes depuis 2000 ans,et "ON" les a empêché d’entrer dans leur appel, et d’obéir à un commandement de Christ adressé à TOUS LES DISCIPLES".
    Et qui est ce "ON"?
    Tu termines en parlant "d’une église de petits papes installés sur leur podium et le défendant becs et crocs comme leur territoire…" C’est ce que j’avais cru laisser entendre aussi.

    Une heure plus tard:
    Je me disais bien que je n’avais pas trouvé ça tout seul.
    En recherchant dans mes archives, j’ai trouvé un enseignement de Gwen Shaw en 1992, qu’elle nous avais donné près de Nantes,en faisant un comparatif au sujet de:
    "Femmes, soyez soumises comme…" et "Maris, aimez vos femmes comme…"
    J’avais 2 ans (en Christ) et c’était superbement décapant…pour les couples…et pour l’Eglise.
    Désolé d’avoir manqué d’insistance sur ce comparatif.

  17. kader   •  

    Y a t-il une explication sur cette affirmation? car la lecture du verset ne me parait pas justifier cette affirmation.
    "et une femme, Junia, a été investie comme apôtre par Paul (Romains 16 : 7)"
    Rom 16:7(fls) Saluez Andronicus et Junias, mes parents et mes compagnons de captivité, qui jouissent d’une grande considération parmi les apôtres, et qui même ont été en Christ avant moi.

    Sinon je pense que cette situation injuste que vivent les femmes est de la faute autant des hommes que des femmes, et que seul la transformation totale du coeur pourra oter cette injustice et aussi le sentiment d’injustice.
    Jacques 4:1 D’où viennent les luttes, et d’ou viennent les querelles parmi vous? N’est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres?
    Jacques 4:2 Vous convoitez, et vous ne possédez pas; vous êtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir; vous avez des querelles et des luttes, et vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas.

    Pour resoudre un problème il faut reconnaitre d’abord nos fautes et donc voir la poutre qui est dans nos yeux. Par exemple si une femme à un appel de Dieu, utiliser le fait que les hommes s’opposent à cet appel depuis 2000 ans pour ne pas répondre à cet appel est un pretexte falacieux devant Dieu. Et donc dire que "ON" est coupable d’avoir empéché des femmes d’obeir à Dieu n’est pas juste. Personne ne peut nous empecher d’obeir à Dieu, et si on desobeit à Dieu quelque soit le pretexte on est coupable.
    Act 5:29 Pierre et les apôtres répondirent: Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes.

    .
    Michelle : Kader, on voit que tu ignores ce que peut-être la puissance d’intimidation, d’humiliation, d’écrasement et de culpabilisation, voire de violence physique, qui est exercée contre les femmes depuis toujours : cela fait partie de la malédiction de la chute : L’homme, au lieu d’être le protecteur de la femme, en est souvent devenu, non seulement le dominateur, mais le prédateur et le destructeur… Seulement les femmes qui ont vécu cela peuvent comprendre. Si tu veux une idée, regarde ce qui se passe dans l’islam. Le triste, c’est que cela existe aussi dans l’Eglise, même si c’est bien deguisé…

  18. Luc   •  

    Pour faire suite au post de Kader,
    Nous aussi, nous avons découvert avec stupeur et etonnement que la femme travaille la main dans la main de facon implacable et consciente dans la corruption et dans la remise en cause de l’autorité naturelle de l’homme. Il semble que la femme ait été plus altérée que l’homme par la tragédie du jardin d’eden. Et c’est sur que l’homme amoindri, dévirilisé, effeminé pose moins de problemes aux plans des illuminati. Et justement, pour revenir aux illuminati, pour partager le fardeau et finaliser, on entend souvent dans les commentaires chrétiens qu’un gouvernement mondial sous l’egide des illuminati sera installé. Ce gouvernement mondial existe et est deja installé depuis longtemps,simplement il est occulte, secret. Il est compose de 12 membres dont le président est appelé Maha, désigné comme le roi du monde. Si cela interesse les lecteurs, je pourrai developer davantage.
    (Merci infiniment a tous nos amis).

    Michelle : Alors là, Luc, tu me stupéfies… On dirait que tu n’as jamais lu la Bible où que tu la lis avec des lunettes de myope !: d’où as-tu sorti : « Il semble que la femme ait été plus altérée que l’homme par la tragédie du jardin d’eden » ? Adam a été plus gravement puni qu’Eve car sa responsabilité était infiniment plus grande… et les conséquences de son péché infiniment plus grandes « Par un seul homme la mort est entré dans le monde »…

    ensuite, on revoit cela se rééditer partout: Abraham qui, ne fait pas confiance en Dieu et qui va procréer Ismaël « Tu as écouté la voix de ta femme », lui dira Dieu: conséquences dramatique 4000 ans après, toujours les mêmes … C’est Achab qiui a été accusé par Elie d’avoir tué Naboth: c’était, devant Dieu, LUI LE RESPONSABLE !, etc, etc, les exemples abondent !….

    Par contre les femmes ont été les premières VICTIMES de la fuite des hommes face à leurs responsabilités et des conséquences qui en ont découlé: C’est bien pourquoi Jésus à la croix s’est écrié: « PLEUREZ PLUTÔT SUR VOUS, FEMMES DE JÉRUSALEM, ET SUR VOS ENFANTS »…. Dans la Bible, quand Dieu parle du cœur corrompu de l’homme il dit l’homme (cela englobe les femmes bien sûr), mais jamais il n’est parlé avec mépris des femmes. Et si elles doivent se soumettre à leur mari (et non à tous les hommes, fussent-ils pasteurs !), c’est pour une protection: mais c’est lui qui portera la responsabilité devant Dieu des erreurs qui seront faites sous sa direction !

    J’avais entendu beaucoup d’âneries pour justifier le machisme, mais celle-là, on ne me l’avait pas encore sortie ! Tu as un gros pb à régler, car sinon, tu ne seras jamais, justement, apte à prendre une place d’HOMME RESPONSABLE….

    Alors, oui, la femme a basculé aujourd’hui en prenant trop souvent des responsabilités que dieu n’avait pas prévu pour elles au départ. La faute à qui ? Avant tout aux hommes qui se sont démis de leurs responsabilité, qui laissent souvent les femmes seules face aux enfants et qui s’enfuient, ou qui se croient autorisés à DOMINER pour écraser, ce qui est le contraire de la mission de protection que Dieu lui a donnée

    Hé Luc, il est temps que tu ouvres les yeux !!!! Je ne crois pas que tu aies jamais reçu une conviction de péché venant du Saint-Esprit, sinon tu te retrouverais en description exacte dans Roms 3:10 et suite: pas de quoi se sentir supérieur… vraiment pas ! Pas de quoi avoir la moindre véleité de se comparer à d’autres hommes ou femmes: parce que face à Jésus, nous sommes tous un tas de boue, et il n’y en a pas un plus haut que l’autre…Et si tu n’as pas eu cette conviction de péché, tu n’es pas sauvé !

    Et cela, moi, j’ai la responsabilité de te le dire ! Et j’exerce cette responsabilité, toute femme que je suis… car au cas où tu ne t’en serais pas aperçu, Dieu a aussi doté les femmes d’un cerveau, d’une volonté, d’une intelligence, et de qualités qui font souvent cruellement défaut aux hommes … Ils en ont d’autres, quand ils sont des vrais hommes selon le cœur de Dieu !

  19. Jolene   •  

    Question fort épineuse que le rôle des femmes dans l’église (j’insiste sur le é minuscule).. Etant moi-même issue d’une assemblée de frères larges, je suis bien consciente du problème, qui est une source de divisions avec nos frères dits étroits !
    C’est à propos de l’enseignement dans l’église par des femmes, que je voudrais apporter ma modeste contribution.. Etant moi-même universitaire et donc enseignante, je dois avouer ressentir parfois une frande frustration de ne pas pouvoir enseigner mes frères et soeurs. Et pourtant, je ne pense pas que 1 Tim. 2:11-12 ait été sorti de son contexte, ou déformé par les hommes (h minscuscule) -car je ne pense pas que l’autorité vienne uniquement de la connaissance. C’est une réalité qu’une femme, quoique ayant autant de connaissances qu’un homme, n’aura pas la même autorité. Et je parle en connaissance de cause, puisque je suis moi-même une femme qui enseigne le droit en faculté ! Mes étudiants remettent plus facilement en cause mes enseignements qu’ils ne le font avec mes collègues masculins -et je suis convaincue que c’est pour éviter ces désordres que Paul a enseigné que les femmes ne devaient pas enseigner dans l’église.
    On m’opposera que l’enseignement dans l’église n’est pas qu’une question de connaissances intellectuelles, mais également de connaissances révélées par l’Esprit. C’est vrai ! Mais qu’elles soient révélées par notre intelligence ou par l’Esprit, elles n’en demeurent pas moins des connaissances qui sont enseignées aux autres membres de l’église.
    C’est pour cela que je suis profondément convaincue que la femme ne doit jouer un rôle dans l’église qu’en cas de défaillance des hommes. J’ai été moi-même instruite, enfant, par mon grand-père (un homme à l’école du dimanche !) et une soeur, qui avait été plus jeune, missionnaire au Maroc. Et elle a eu l’occasion de m’expliquer plus tard, qu’elle est partie au Maroc parce qu’elle se savait appelée.. et qu’aucun homme ne voulait partir !
    On remarquera que je n’ai pas cité beaucoup de versets, pour éviter les arguments d’autorité.. J’ai préféré simplement faire le parallèle avec mon expérience dans la vie séculaire, pour mieux expliquer que Paul n’avait pas tort à propos de l’enseignement dans l’église ! La Bible est vérité, et nous devons prendre garde à ne pas trop facilement "remettre en contexte" ses versets.

    Michelle: merci pour ce témoignage très intéressant. Je voudrais toutefois rappeler que l’unique bout de verset sur lequel les églises (avec un petit é!!!!) s’appuient pour interdire aux femmes d’enseigner se situe dans un contexte entièrement axé sur les rapports d’autorité au sein du couple, ce que nul ne peut remettre en question puisque c’est confirmé à de nombreuses reprises dans la Bible.

    Pour le reste, il est vrai que c’est essentiellement face à la défaillance ou l’abdication des hommes, que Dieu lève des Deborah dans tous les ministères, souverainement. Quand c’est celui d’enseignant, il leur donne l’autorité surnaturelle qui va avec !… et là, on n’est plus – NORMALEMENT !!!! (« Il n’y a plus ni homme, ni femme en Jésus-Christ »)- dans le machisme chronique du monde. Je souligne NORMALEMENT, car le machisme ecclésial est en fait souvent cent fois pire que dans le monde ! Sois bénie

  20. Levi   •  

    Voici un défi pour les épouses qui aimeraient voir leur mari prendre leur rôle de leader spirituel au niveau de la famille.

    Après 3:20 sur YouTube, Antioch, Apostolic Sending and Setting by Art Katz – Part 13, une question est posée par une femme:

    « … Je dis cela, parce que si vous regardez ici ce sont des femmes ici… et la plupart d’entre nous sont des femmes…. Je ne veux pas seulement parler pour moi-même, mais aussi pour nos amies ici. Dans nos familles, les femmes sont celles qui reçoivent la passion pour Dieu, nos maris ne l’ont pas. Aussi, en quelque sorte, on peut voir une lutte, jusqu’à ce que nous ayons trouvé un moyen, je ne sais pas quoi…. prier ou quoi ?

    …QUE L’HOMME PRENNE LA DIRECTION OK ? ET LA COUVERTURE SPIRITUELLE DE LA FAMILLE ALORS, … ALORS la famille entière va TRAVAILLER ENSEMBLE ETANT UN, …AUSSI NOUS ALLONS AVANCER ENSEMBLE …

    QU’ILS REçOIVENT LA PASSION POUR DIEU, C’EST POUR CELA QUE NOUS PRIONS… » (Applaudissements)…

    Réponse d’Art Katz…. 13 et 14 anglais – quelqu’un pourrait traduire ou nous donner les grandes lignes ? Merci

    http://www.youtube.com/watch?v=R...

    http://www.youtube.com/watch?v=s...

  21. Salim   •  

    J’ai relevé cette phrase de Faye Dunaway (elle portait une petite croix en or autour du cou pendant l’interwiew): "Autrefois les femmes étaient baillonnées, mais qu’aujourd’hui elles ouvraient autre chose".
    L’Apocalypse est un livre difficile et sans doute le plus étonnant du Nouveau Testament, mais c’est le seul livre qui promette une bénédiction à ses lecteurs.
    Dieu ne va-t-il plus parler désormais que par l’Apocalypse?

  22. JB   •  

    "C’est une très bonne chose de mettre en évidence les mensonges et préjugés par rapport à la femme dans l’Eglise. Cela ne fera certes pas plaisir aux pasteurs et autres qui aiment se situer par rapport au verset selon lequel "la femme ne peut pas enseigner dans l’Eglise ou prendre la parole en public…" et qui oublient! qu’étant petits, c’est leur maman qui leur a apportés les 1ers rudiments de la foi et qui leur a "enseignés" les différents récits bibliques ! Si ces mamans avaient manqué à leurs enseignements "

    ! ! ! Vous vous meprenez sur le Pastorat . Je tiens à vous rassurer ; vous trouverez de tout partout comme on dit , mais il faut éviter de généraliser . Historiquement , il y a meme certains Mouvements Chrétiens qui se sont articulés ( et structurés ) autour d’une femme ( E.G.White et l’Adventisme du 7 éme jour , un particularisme tout de meme dans les Mouvements de Réveils du 19 éme S il faut le signaler ) . Aprés , pour ce sujet qui a tant fait causer et fait encore causer ( à grandes polémiques bien sur ) je dirais qu’une bonne dose de bon sens permet de se forger un avis solide .

    Pierre , étudiant en Théologie Protestante , Strasbourg 2 .

  23. Pierre   •  

    "("Il n’y a plus ni homme, ni femme en Jésus-Christ")- dans le machisme chronique du monde. "

    Au niveau d’une Exegese , il est difficile de soutenir avec ce morceau de passage Une Théologie Féministe .

    Non pas que je sois contre , bien au contraire ! mais ce n’est pas aussi simple que celà .

    Un Chrétien prendra la premiere partie " ni Juif Ni Grec " pour soutenir également certaines choses au sujet du Christianisme .

    Enfin je veux dire si on prend des bribes comme celà de passages , ce n’est pas trés précis .

    D’autant plus que le théme de l’épitre aux Galates n’a rien à voir .

    Mais bon à ce que j’ai pu voir dans les commentaires , en essayant d’asseoir une contre Théologie Antiféministe , certains en viennent à jouer le jeu d’autres ( ceux qui font l’objet de leurs reproches ) ayant ce fonctionnement par bribes de passages .

    C’est bien souvent le probléme de certains extremes qu’on rencontre . Et en général dans les deux cas , le bons sens exegetique a disparu .

  24. natacha   •  

    J’ai des questions pratique à vous poser, Michelle miantenant que tu es mariée dans le Seigneur peut être m’aideras-tu…

    J’aimerai savoir jusqu’o^ù la soumission de la femme envers son mari doit aller, je sais que la réponse à cette question ne sera pas précise, sinon il faudrait aborder plusieurs point.

    Dieu nous demande de venir en aide aux pauvres, d’aller annoncer l’évangile, mais si le mari n’est pas d’accord est ce que le fait de ne pas se soumettre a ce niveau est une désobéissance à Dieu?

    Ne devons nous pas obéir d’abord à Dieu?

    Michelle: comme tu dis, vaste sujet où j’ai, de surcroît, fort peu d’expérience !!!! Je crois qu’il faut de la sagesse: il y a beaucoup de couples où le mari s’oppose à ce que l’épouse convertie fasse certaines choses: elles doivent s’y plier, sauf à ce que leur ménage se brise. Je pense qu’il ne faut dire fermement NON que lorsque le mari demande des choses gravement contraires à ce que Dieu ordonne (désobéir aux dix commandements ou à l’un d’eux !, par exemple). Pour le reste, il faut de la souplesse, et savoir obtenir certaines choses par … la douceur (plus facile à dire qu’à faire !): c’est cela, la meule …

  25. natacha   •  

    Merci Michelle je prend note, ce n’est pas évident et combien de souffrances en découlent malheureusement.

  26. William   •  

    Eh bien Michèle, pur quelqu’un de si peu expérimentée, ta réponse est plus que sage…
    Des gens mariés devraient en prendre de la graine.

  27. Christian   •  

    Bonjour à tous,
    je regrette d’intervenir un peu en retard sur cette article. Franchement c’est avec beaucoup des tristesses et des regrets de voir des gens qui sont tellement animés de bonnes intention en rapport avec le respect de la parole et des écritures s’achopper à une vérité salutaire qu’est l’exclusion de la femme au ministère de la parole. La première chose que l’on a besoin pour croire la parole c’est l’humilité et par dessus la révélation. Nous sommes de ceux là qui sont en train de mettre en garde les gens contre l’apostasie mais malheureusement nous nous retrouvons en milieu d’une grande apostasie. Le problème est que vous n’allez pas dans l’ombre qui est l’ancien testament pour voir comment cela s’accomplissait dans le nouveau testament. Ce que Paul et Pierre ont prêché, ils ne l’ont pas reçu ni inventé d’eux même ou soit qu’ils étaient misogynes mais c’est d’après une révélation du Seigneur. Il est écrit:"Mais quand nous-mêmes, ou un ange du ciel vous annoncerait un évangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème!… Je vous le déclare donc, frères: l’Évangile que j’ai annoncé n’est pas de l’homme; Car je ne l’ai ni reçu ni appris d’un homme, mais par une révélation de Jésus-Christ." Galates 1:8-12
    Et Jean dit aussi:" Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, afin que vous ayez communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec Jésus-Christ son Fils." 1Jean 1:3
    Ces paroles doivent nous inspirer beaucoup de respect à l’égard des écrits des apôtres. De ce fait, tout celui qui prétend mieux comprendre les contextes bibliques des écritures doit faire attention à cette avertissement de l’apôtre Paul concernant la prédication dans les assemblées:"Si quelqu’un croit être un prophète, ou spirituel, qu’il reconnaisse que les choses que je vous écris sont des commandements du Seigneur." 1cor14:37
    Alors nous comprenons que tout inspiration qui soit contraire à ce qui dit plus haut dans ce chapitre au versets 34-36 ne peut venir de Dieu mais de l’ennemie. De même comme la sacrificature a été au fils mal des Lévites ainsi les ministères de la paroles sont donnés aux hommes dans la nouvelle alliance. Les types ne trompent pas. Vous me direz qu’il est écrit qu’en Christ il n’y a ni homme ni femme, je dit amen! mais cela est en rapport avec le salut car dans l’ancienne alliance il n’y avait que les hommes qui pouvaient avoir sur eux la marque de l’alliance avec Dieu par la circoncision mais dans la nouvelle alliance la circoncision est du cœur. Si nous ne voyons pas les choses de cette manière alors cette écriture de Galates 3:28 doit aussi être une base sur laquelle nous devons accepter les mariages homosexuels car il y a ni homme, ni femme. Faisons très attention mes amis de n’accepter que les écritures qui nous font du bien et dans laquelle nous trouvons notre compte et de refuser celui qui nous pointe la vérité. Paul a été clair en disant "Car Dieu n’est point Dieu de confusion, mais de paix, comme on voit en toutes les Églises des Saints.
    34 ¶ Que les femmes qui sont entre vous se taisent dans les Églises: car il ne leur est point permis de parler, mais elles doivent être sujettes, comme aussi dit la Loi…" 1 Cor 4:34-35
    De quel loi Paul parle -t-il?
    Je le mentionné si haut. Or n’oublions pas que le Seigneur dit pas un seul iota de la loi sera mis de coté. Cela ne concernait pas seulement l’Église des corinthiens mais tous les assemblés des saints.
    La nature elle même ne vous enseigne t-elle pas?
    Qui a déjà vu une femme avec une semence?
    La parole de Dieu est une semence spirituel qui est déposé par des hommes. Car dans une assemblé le prédicateur c’est lui mari spirituel et le naturel est en type. Le contexte ne concerne pas le couple mais les femmes en générale. Et cette pensée est rendu claire dans l’épitre de Timothée:"Que la femme écoute l’instruction en silence, avec une entière soumission. Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme; mais elle doit demeurer dans le silence. Car Adam a été formé le premier, Ève ensuite; et ce n’est pas Adam qui a été séduit, c’est la femme qui, séduite, s’est rendue coupable de transgression." 1 tim 2:11-15
    Amen!
    La cause d’exclusion aux ministères de la parole est clairement donné, il faut donc retourner au commencement.
    J’aimerai que les gens sachent que ce n’est pas que la femme n’a pas le capacité de prêcher mais cela ne lui ait pas permis dans l’Église. C’est comme tout le monde a la possibilité de tuer mais cela revient seul à Dieu le droit d’ôter la vie à quelqu’un.
    Une femme peut parler du seigneur et témoigner de la parole dans son milieu de travail, dans sa famille, dans son quartier à son marie païen et à ses enfants mais en ce qui concerne d’être devant la chair pastorale et prêcher la parole cela ne lui est pas permis. Alors toutes les femmes qui sont des prédicateurs cette parole du Seigneur est suspendu sur eux:"Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur! Seigneur! n’avons-nous pas prophétisé en ton nom? et n’avons-nous pas chassé les démons en ton nom? et n’avons-nous pas fait plusieurs miracles en ton nom? Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus; retirez-vous de moi, vous qui faites métier d’iniquité." Math 7:22-23
    J’ai encore des choses à écrire dessus mais le temps.
    Voici mon e-mail: chriskay14@hotmail.com
    Je suis prêt à discuter en privé avec tous.
    Que Dieu vous bénisse.

    Michelle: Bonjour Christian: va donc dire à Dieu qu’il s’est trompé en appelant des femmes prophétesses: elles devraient prophétiser sans ouvrir la bouche. Deborah, bien sûr, devait juger , prophétiser et conduire l’armée, voilée, et sans ouvrir la bouche. Zut, de son temps, les femmes voilées, c’étaient les prostituées. ….

    On ne relèvera même pas tes propos: cela fait deux mille ans que les meilleurs copains de Satan, dans les Eglises, ceux qui ont un coeur machiste et rempli d’orgueil mal placé, musellent 70 % du peuple de Dieu (car il y a plus de femmes converties )… Satan applaudit des deux mains les chrétiens comme toi ! Il les aime vraiment beaucoup… ce sont ses serviteurs

    Au fait, Junias, l’apôtre, était une femme. Ne sais-tu pas que les cinq ministères que Dieu a donnés à l’Église SONT DES MINISTÈRES DE LA PAROLE , Non, tu ne le sais pas, parce que tu lis ta Bible avec des binocles voilées…

    Les gens comme toi trouvent normal que les femmes aillent se faire tuer comme missionnaires dans les pays à risque, pourvu qu’elles ne parlent pas sur l’estrade de leur micro église locale ! Les hommes comme toi trouvent !normal que les femmes enseignent les enfants dans la Parole de Dieu, les imprégnant ainsi à vie de leur enseignement… pourvu qu’on ne les entendent pas dans la salle des « grands ».

    POUAH !!! Que d’hypocrisie Et c’est toi qui parles d’orgueil ? regarde ta poutre !!!!

    Il y a des quantités d’articles sur ce sujet ici: si tu veux connaître la vérité, va dabord lire ces articles, demande au Seigneur de t’ouvrir le coeur sur ce que signifie sa Parole car on ne découpe pas un tiers de verset pour en faire une doctrine: ça, c’est le propre de Satan: vois Mt 4 et Luc 4. Pas plus qu’on ne se fie à des traductions tendancieuses d’hommes mal affermis, dont Pierre prophétise qu’ils vont mal comprendre et tordre les écrits de Paul: cela aussi, c’est le jeu préféré de Satan avec les hommes en mal d’identité, et qui se sentent plus « virils » quand ils peuvent cogner sur les femmes, ou les écraser physiquement ou moralement .

    Ce que souligne le verset de Timothée c’est que la femme ne doit pas tenter de prendre l’ascendant sur l’homme (son mari, en l’occurrence, puisque tout le texte parle du couple), et cela, c’est conforme au reste de la Bible. Mais l’homme, Lui, doit commencer par chérir son épouse comme Christ a aimé l’Eglise. Est-ce ce que tu fais ? Non ? Alors, tais-toi, tu ne sais rien….

    Dieu dit aussi: évite les discussions stériles. Ces discussions ne m’intéressent en rien: je n’ai pas à justifier l’appel que Dieu a mis sur ma vie, ni mon ministère. C’est Dieu qui justifie… et toi, avant d’ouvrir la bouche, regarde tes fruits, et regarde les fruits de multiples femmes de Dieu dans l’Histoire… alors, tu commenceras à voir l’étendue de la bêtise de l’orgueil machiste !

  28. e.ballandras   •  

    @ Christian : tes remarques que tu as écrit, c’est une farce, non? Elles sont où les caméras? Très sérieusement, j’espère que c’est vraiment l’ignorance qui te fait marquer toutes ces choses-là.

    Pourrais-tu relire dans son contexte d’origine le passage des Corinthiens et me dire exactement pourquoi Paul se met avec autant d’ardeur à dire qu’il ne faut pas que la femme enseigne? Il y avait une raison très particulière à cela, qui justifiait de tels propos.
    De même, cela voudrait donc dire que la prophétesse Débora de l’A.T. était une menteuse puisque c’était une femme? Y’a un problème dans ton équation là…

  29. Christian   •  

    Eh bien! Merci pour vos insultes.
    Du moins je sais à qui j’ai affaire.
    Désolé de parler de moi comme si vous me connaissiez. Cela me rappel Jésus qui disait à la femme au puit:" Jésus répondit et lui dit: Si tu connaissais le don de Dieu, et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire, tu lui demanderais toi-même, et il te donnerait de l’eau vive."
    Je ne suis pas ici pour parler de moi. Mais sachez le que la vérité est pour ceux qui ont été prédestiné à le croire.
    A Ma sœur Michelle Dastier sache que tu es sous une mauvaise influence. Celui de notre ennemie commun, le Diable. Et en cela tu es en train de mettre plusieurs sous cette influence démoniaque.
    Ma prière et que le Seigneur te fasse grâce car mon constat personnel et que tu aimes le Seigneur mais tu ne pas prêt à abandonner ta personnalité.
    Que Dieu te bénisse et sache que je t’aime d’un amour sincère et sans hypocrisie.

    Michelle: où vois-tu des insultes, quand je te dis que tu fais le jeu du diable (sans le savoir). Tu es hélas imprégné, comme des milliers, d’une théologie déformée… RÉVEILLE-TOI et réfléchis ! Et surtout, REGARDE LES FRUITS: cela, c’est un ordre de Jésus ! Alors tu verras si ta théologie tient la route ! Qui la PREMIÈRE a annoncé la résurrection du Seigneur: UNE FEMME ! Heureusement que Dieu, Lui, ne l’avait pas muselée. En sus, c’était une ex -prostituée méprisée des hommes. Dieu ne pouvait rappeler d’une manière plus tonitruante, et pour l’éternité, qu’il ne fallait pas museler les femmes… Alors, au lieu de dire que c’est le diable qui parle par ma bouche, tu ferais bien mieux de demander au Seigneur de te faire comprendre « ces points difficiles à comprendre dans les écrits de Paul », dont parle Pierre, mais pour les hommes « mal affermis qui en tordent le sens ».

    Car Jésus, parce qu’ils « n’avaient pas cru ces femmes-là », a traité ses apôtres d’incrédules. Or « les incrédules n’héritent pas du Royaume » ! Heureusement pour eux, les même disciples, ensuite, ont cru, Y COMPRIS CES FEMMES-LA quand elles parlaient sous la direction du Saint-Esprit, qui n’a pas de sexe, qui ne fait acception de personne, et peut même faire parler des ânesses (sans voile !): CAR IL N’Y A PLUS NI HOMME NI FEMME EN JESUS.

    Es-tu en Jésus ? Y demeures-Tu ? Alors, apprends aussi à laisser la Samaritaine courir au village annoncer, avec ou sans voile (pour la protéger du soleil de plomb de midi) que Jésus est le Messie.

    Figure-toi que c’est cette femme-là, justement cette femme au puits dont tu parles, encore une femme particulièrement méprisée des hommes, qui a la première eu la révélation que Jésus était le Messie, par la bouche même de Jésus: c’est un cas unique dans toute la Bible !

    D’autres femmes ont eu la même révélation, par des anges, avant les hommes :Anne, bien sûr, après Marie (encore une une femme), mais c’est à la Samaritaine seulement que Jésus a annoncé clairement qu’il était le Messie (Jn 3), et ce sont des femmes qui ont eu la révélation que Christ était ressuscité et qui l’ont proclamé…

    Les hommes, eux, avaient un sacré problèmes d’incrédulité (Joseph, Zacharie, les apôtres absents à la Croix et au tombeau). Mais eux ont fini par croire et comprendre. Fais en autant… Et justement, si le Seigneur utilise de plus en plus les femmes et les libère des hommes qui ont tant voulu les faire taire, c’est justement parce qu’elles sont bien plus promptes à croire, et souvent plus sensibles à l’Esprit de Dieu, sauf exceptions…

    Regarde bien où les femmes sont le plus voilées et muselées: dans toutes les religions antéchrist, notamment l’Islam. Cela seul devrait t’ouvrir les yeux. Car c’est Satan qui agit en arrière plan… Il est triste que tu ne fasses pas la différence entre ce qui vient du Saint-Esprit et ce qui vient du diable … Hélas, tu n’es pas le seul

  30. Pierrot   •  

    Je pense qu’il ne faut pas toujours "mettre en évidence" toutes ces femmes ,qui ont certes "rendu témoignage" de beaucoup de choses et de vérités concernant le Seigneur , Jésus ,la parole de Dieu , qui ont aussi été prophétesses , ou diaconesses ,ou occupé des postes important dans le corps de Christ …

    En effet , toutes ces choses sont vraies !!!

    Mais reconnaissons aussi que "prophétiser " n’est pas "enseigner" …

    Que "témoigner" n’est pas "enseigner" …

    Que"proclamer" n’est pas "enseigner" …

    Qu’"avoir des révélations" n’est pas "enseigner"…
    Etc , Etc …

    Ne "confondons pas tout" non plus , et soyons honnêtes avec nous même et avec la Parole …

    Je veux seulement dire que lorsqu’on avance le fait que des femmes ont été des prophètes , c’est vrai !!!
    Lorsque l’on dit que les femmes enseignent les enfants , c’est vrai !!!
    Lorsque l’on dit que les femmes ont été les premières à témoigner de la résurrection de Jésus , c’est vrai …!!!

    Mais que quelqu’un dise que les femmes "enseignaient" dans la bible, je n’en suis pas sur du tout , au nom de l’honnêteté avec la parole ..mais peut être y a t il d’autres arguments …???
    (Autres que ceux toujours évoqués ci dessus et antérieurement)

    Il y a longtemps que je "me trouve entre deux eaux" concernant ce sujet …et que si les arguments pour l’"enseignement par les femmes" ne sont pas sans quelques subtilités de language , il n’en reste pas moins que la Parole n’en parle pas, et lorsqu’elle en parle , c’est plutôt pour le "refuser" ….

    Le reste vient de l’homme et de la femme qui se "tiraillent" à ce sujet …

    Excusez moi , ceux qui ne sont pas d’accord , mais c’est ainsi !!!

    Que le Seigneur vous bénisse !!!

    Michelle: Qu’est ce qu’enseigner, Pierrot ? Ce n’est rien d’autre que transmettre ce que l’on a appris. Dans la Bible, c’est justement le témoignage et l’évangélisation, car ce n’est que transmettre ce que la Bible, ou bien les pasteurs, les docteurs ou d’autres ministères nous ont appris, OU QUE LE SAINT ESPRIT, qui nous enseigne Lui-même, nous a appris. En fait, l’enseignement, c’est le boulot qui est le plus confié aux femmes, que ce soit dans le monde ou dans l’église, car cela demande de la patience, de l’amour et de l’humilité, qualités certainement plus trouvées chez les femmes que chez les hommes ! Je parle du véritable enseignement !

    Pour ta gouverne, Priscilla avait à l’évidence un ministère d’enseignante, avec la bénédiction de Paul. Junias, femme apôtre , avait forcément le don d’enseigner, sinon on n’est pas apôtre (envoyé de Dieu ). Sans compter les innombrables femmes dont la Bible nous parle et qui tenait des églises das leur maison, exerçant ainsi le minitère pastoral.

    Donc Pierrot, tu mets tes raisonnements perrsonnels au-dessus de la vérité révélée

    Il est bien plus dangereux et difficile de prophétiser, puisque cela implique l’amour de la vérité, l’écoute de Dieu, une obéissance parfaite, et le risque (toujours aussi vrai ! ) d’être jeté aux lions, persécuté, rejeté… Pourtant, Dieu lève des femmes prophètes. Il est bien plus difficile d’être évangélistes dans des pays dangereux, et d’y répandre la Parole de Dieu à ses risques et périls, que d’enseigner le dimanche matin pendant 30 mn et sans rique dans une église locale ! C’est le moins qu’on puisse dire ! pourtant Dieu lève des femmes missionnaires, courageuses, et qui vont porter et prêcher la Parole jusque dans les endroits les plus sauvages de la terre… Alors, arrêtons de tordre la Parole de Dieu pour satisfaire des tendances machistes les plus exécrables: le verset de Timothée en question est le verset le plus tordu, le plus sorti de son contexte et le plus mal traduit de toute la Bible. Car le mot « authentheo » qui y est utilisé en grec veut dire « tuer de ses mains ». On nous parle, de fait, de l’enseignement de la sorcière Jézabel qui tue les prophètes pour imposer son faux enseignement, non dans l’Eglise comme cela nous est dit en Apocalypse 2 (Thyatire vient de la même racine que authentheo) , mais au sein du couple, Et cela se rapporte à ce qui était enseigné dans ce lieu et à ce moment là, à savoir que la femme aurait été créée avant l’homme et qu’elle devait donc avoir l’autorité sur son mari. C’est cet enseignement -là que Paul dénonce

    Tout ceci a été dit et redit des millions de fois. Mais les hommes en rébellion contre le véritable équilibre voulu par Dieu, dans le couple comme dans l’Eglise, ne cessent de triturer ce bout de verset pour lui faire dire ce qu’il ne dit pas.

    Je suis fatiguée d’entendre toujours les mêmes remarques d’hommes aveugles, qui, eux, n’ont jamais conduit une seul âme aux Seigneur, mais sont toujours prêts à humilier les femmes et les empêcher d’aller sauver des âmes;.. Oui, je le répète, ils sont les meilleurs alliés de Satan

  31. pierrot   •  

    Michelle: Qu’est ce qu’enseigner, Pierrot ? Ce n’est rien d’autre que transmettre ce que l’on a appris. Dans la Bible, c’est justement le témoignage et l’évangélisation, car ce n’est que transmettre ce que la Bible, ou bien les pasteurs, les docteurs ou d’autres ministères nous ont appris, OU QUE LE SAINT ESPRIT, qui nous enseigne Lui-même, nous a appris. En fait, l’enseignement, c’est le boulot qui est le plus confié aux femmes, que ce soit dans le monde ou dans l’église, car cela demande de la patience, de l’amour et de l’humilité, qualités certainement plus trouvées chez les femmes que chez les hommes ! Je parle du véritable enseignement !

    Je m’étonne d’une telle réponse !
    Car si "enseigner" c’est ce que tu dis …alors effectivement, je ne vois pas pourquoi le Seigneur aurait "distribué des dons à chacun comme il l’entend" …et les ministères d’Ephésiens 4 et aussi:

    Romains 12:5# ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres.
    # Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l’exerce selon l’analogie de la foi;
    # que celui qui est appelé au ministère s’attache à son ministère; que celui qui enseigne s’attache à son enseignement,
    # et celui qui exhorte à l’exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité; que celui qui préside le fasse avec zèle; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie.

    Ne crois tu pas , Michelle , que lorsque la bible parle de cet "enseignement" là, c’est quelque chose d’un peu différent que de "juste retransmettre ce qu’on a vu , ou entendu ???
    A ce compte là , nous sommes TOUS des enseignants , nous sommes aussi TOUS des apôtres, (puisque Dieu nous envoie témoigner), nous sommes aussi TOUS des évangélistes(puisque nous annonçons la bonne nouvelle),nous sommes TOUS des pasteurs( puisque nous prenons soin de ceux que le Seigneur nous a fait connaitre)
    Est ce que tu peux m’expliquer celà ???

    Michelle: de même qu’il y a des ministères de prophètes, mais que nous pouvons tous prophétiser, de même qu’il y a des minsitère d’évangélistes, mais nous devons tous évangéliser, de même qu’il y a un minsitère pastoral, mais nous devons tous prier les uns pour les autres et nous occuper de nos frères pour les délivrer, prier pour leur guérison, et prendre soin d’eux.. de même il y a un ministère de docteur mais nous devons tous enseigner la Parole. Quant au ministère de docteur de la parole, pourquoi Dieu aurait-il fait une exception, puisqu’il est clairement dit qu’il y a des femmes apôtres, évangélistes, pasteurs, prophétesses…Absurde puisque nous avons l’exemple de Priscille !… Alors, lâche tes œillères religieuses, arrête de croire ceux qui tordent la Parole pour assouvir leur désir de micro et d’estrades, et cherche la face de Dieu… Lui te répondra. Tu es un jeune chrétien, tu as encore des milliards de closes à apprendre (comme chacun d’entre nous), mais il est une chose qui est claire, : toi, tu n’as pas reçu un ministère d’enseignement, du moins pour le moment … Alors, dis si tu veux ton opinion, écoute les réponses, cherche la vérité dans la Parole INSPIRéE, et non la lettre qui tue, mais ne cherche pas à IMPOSER ET JUSTIFIER tes convictions personnelles qui sont contraires à L’ESPRIT DE LA BIBLE !… On t’aime bien, Pierrot, mais là, tu aurais du respecter le fait que je cours après le temps et que j’ai d’autres choses à faire en ce moment que de te donner des cours particuliers… Merci, je te bénis, mais s’il te plait, je t’ai donné des personnes qui voulaient t’enseigner et tu les as USE leur patience car tu as (vraiment !) un esprit de contestation ! Ne fais pas la même chose avec moi …

  32. elenou55   •  

    Que je sache, lorsque dans l’Eglise,on confie aux femmes la tâche de faire l’école du dimanche à nos enfants, il s’agit bel et bien de les enseigner, non? Les enfants ne sont-ils pas des personnes? Ils sont l’Eglise de demain et ce qu’ils apprennent déterminera la structure de leur pensée d’adulte. Il me semble quelque peu contradictoire, pour ne pas dire hypocryte de laisser les femmes enseigner les enfants, pour leur refuser ce ministère lorsque ces mêmes enfants sont devenus grands. Et comme le dit Michelle,de grâce, ne sortons pas des versets de leur contexte pour en faire des doctrines liberticides.

    Je voudrais vous recommander chaleureusement à toutes et à tous la lecture du remarquable ouvrage de Mme A.Blocher-Saillens "Libérées pas Christ pour Son service". C’est un livre extrèmement documenté et sérieux sur le sujet si controversé du ministère de la femme, de sa libération par Christ et de la persécution qu’elle subit de la part du diable dans le monde et hélas dans l’Eglise depuis la nuit des temps.
    Et si ce livre est épuisé, prions pour que des éditeurs aient à coeur de le rééditer.
    Que Dieu nous donne Sa sagesse selon qu’il est écrit:"Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Jacques 1:5 …

  33. Pierrot   •  

    Michelle , tu dis :
    "Pour ta gouverne, Priscilla avait à l’évidence un ministère d’enseignante, avec la bénédiction de Paul. Junias, femme apôtre , avait forcément le don d’enseigner, sinon on n’est pas apôtre"

    franchement, je ne vois pas comment tu peux dire ça en lisant la Parole ….Priscille avait un ministère d’enseignante (à l’évidence !) ??? Parce qu’avec son mari , ils ont "prit Apolos chez eux et lui ont expliqué plus exactement la voie de Dieu"???
    Et Junias , femme apôtre ??? Je n’ai jamais lu ça dans ma Bible !!!
    Merci d’avance pour tes précisions, et excuse moi encore de te déranger à un moment ou tu as beaucoup de travail …Tu peux bien entendu attendre que ton séminaire soit fini pour le faire !

    Micelle: tu reviendras quand tu auras avancé dans la Parole. Car il n’y a pas que les actes qui parlent de Pricille… avance, étudie, réfléchis et cherche la face de Dieu, Pierrot, avant de parler trop vite.

  34. Christian   •  

    Sœur Michelle ne falsifie pas la parole.
    Depuis quand Junias fut elle apôtre??
    Le fait de jouir d’une grande considération parmi les apôtres ne donne pas le ministère d’apostolat. Pricilia docteur de la parole, franchement où vas tu avec ces genres de propos? Le fait d’éclairer une personne sur un sujet ne fait pas de quelqu’un docteur. Il peut y arriver qu’un simple frère assit dans le banc avoir plus de lumière sur un sujet que son pasteur mais cela ne lui attribue pas un ministère. Tu fais mention des femmes qui sont allé annoncé la résurrection du seigneur comme étant des premiers évangéliste. Au contraire, la question que tu dois te poser c’est de savoir pourquoi ces femmes sont allés embaumer le corps du Seigneur et pourtant le maitre leur avait dit que le troisième Jour il ressusciterait. C’était pour qu’elles soient délivrer de leur incrédulité. Voici quelques questions que tu dois te poser:
    -Pourquoi parmi les 12 apôtres, il n’y a jamais eu des femmes, bien que parmi les disciples de Jésus ils y avaient des femmes des distinctions comme le dit la bible?
    -Pourquoi lorsqu’il s’agissait du choix des diacres dans Actes7, on a eu à choisir que des hommes?
    -Pourquoi dans les églises locales primitives il n’y avaient que des évêques et des anciens qui étaient hommes?
    Puisque il y a même des critères d’éligibilité pour ces frères qui avaient la charge du troupeau. Là encore pas des femmes. Tu me dira peut être que certainement il y avait des femmes anciennes ou que sait je encore! Alors dans ce cas l’un des critères serait que la femme qui veut être ancienne soit épouse d’un seul homme!! Franchement ça serait le comble de la perdition.
    Une autre confusion que je remarque, c’est en rapport avec les dons de l’Esprit. Tu dois savoir qu’il y a deux groupes des dons spirituels:
    1/Ceux de 1Cor12.
    2/et les dons ministères qui sont les dons de la parole qui sont des hommes, Eph4.
    Une femme peut avoir le don de prophétie mais elle ne peut avoir le ministère prophétique. C’est pour cela dans la bible tu peut voir des prophétesse tel que Ulda, Anne, etc. Mais des prophétesses ministeresse de la parole, il y en a pas. En tout cas tu peut le chercher dans le nouveau testament tu n’en trouvera pas. Alors ma sœur que le Seigneur t’aide à comprendre ces choses ainsi tu seras d’une grande utilité dans l’œuvre de Dieu.
    Que Dieu te bénisse.

    Michelle: reste dans tes illusions machistes , ou bien REGARDE LES FRUITS (juste pour obéir au Seigneur ! )… Juste un détail: sans micro, les voix des femmes ne peuvent porter loin, contrairement aux voix d’homme, mais avec les micros, l’imprimerie, internet, plus rien de technique ne met des obstacles… Que fais-tu de la sagesse et de la pescience de Dieu ? Des confettis ?

  35. Pierrot   •  

    Michelle , n’as tu pas honte ???
    Tu as fais "disparaitre des commentaires" que tu avais mis en ligne !!!

    Peux tu expliquer à tous ceux qui "t’idéalisent" ???
    Pourquoi ???

    je ne parle pas des miens, mais de ceux du fils de Christian , Damien …qui t’avait répondu ….

    Est ce être digne de notre Seigneur et Sauveur Jésus ???
    Surement répondras tu encore que tu avais de "sérieuses raisons " pour ça , mais expliques toi !!!

    Pourquoi fais donc tu des choses pareilles ????

    J’ai mal , Michelle !!!

    Qui es tu donc ???

    Pierrot, il me semble t’avoir déjà dit de ne pas te mêler de me dicter ce que je peux mettre sur mon blog: tu n’as vu que la moitié de commentaires qui n’étaient certes pas à la gloire de Dieu… C’est plutôt par pitié que je n’ai pas publié l’avalanche de commentaires ou le fils venait défendre le père sans dire qu’il était le fils… un sac de noeuds… Toi, ne te mêmle pas des affaires qui ne te concernent pas: c’est un ordre de la Bible ! Et abstiens toi de commentaire jusqu’à mardi prochain, par respect pour moi . OK ? Car il est déjà Minuit 30, et j’ai oeuvré dans le ministère depuis douse heurs … OK ?

  36. Keshminn   •  

    ***********************************
    ** LE DROIT DES FEMMES DANS LA FAMILLE **
    ***********************************

    "LA FEMME DOIT OBÉISSANCE A SON MARI ". Jusqu’à une date récente, le droit des femmes dans la famille fut marqué par l’esprit qui présida à la rédaction du Code civil en 1804. Toutefois, l’évolution de la condition féminine et des mœurs ont eu raison de ce Code dont les féministes, en 1904, célébraient le centenaire par un autodafé.

    LE CODE CIVIL DE 1804: LA PUISSANCE MARITALE FAIT DE LA FEMME UNE MINEURE A VIE.

    EN CODIFIANT L’INFÉRIORITÉ DE LA FEMME MARIÉE ET EN PROCLAMANT SON INCAPACITÉ, L’OBJECTIF EST DE SOUMETTRE FEMME ET ENFANTS AU POUVOIR ABSOLU DU PATER FAMILIAS.

    "LA FEMME EST DONNÉE A L’HOMME POUR QU’ELLE LUI FASSE DES ENFANTS. ELLE EST DONC SA PROPRIÉTÉ COMME L’ARBRE FRUITIER EST CELLE DU JARDINIER ", EXPLIQUE NAPOLÉON BONAPARTE.

    Une femme perd, lorsqu’elle se marie, une partie de ses droits. Elle ne peut ni témoigner ni ester en justice (faire un procès) sans le consentement de son mari. Elle doit lui demander une autorisation pour exercer une profession et il dispose du salaire de sa femme. La femme mariée prend la nationalité de son mari (jusqu’en 1927). En 1810, le Code pénal fait de l’adultère un délit – bien plus lourdement condamné pour les femmes.
    C’est le règne de la double morale. L’adultère du mari n’est sanctionné que s’il est commis sous le toit familial et de façon répétée. Celui de l’épouse prise en flagrant délit est passible d’une réclusion en maison de correction. Le mari qui venge son honneur par un homicide bénéficie d’une certaine tolérance. Le publiciste Alexandre Dumas fils va jusqu’à l’y encourager par sa formule célèbre.
    La crainte de voir un enfant adultérin entrer dans la famille, par la femme "fautive", est une hantise masculine que l’on retrouve dans le théâtre et la littérature. En revanche, la plupart des législateurs sont violemment opposés à la recherche de paternité qui autoriserait les "filles séduites" à demander réparation au père de leur enfant naturel.
    Le divorce, institué sous la Révolution, est interdit en 1816.
    A la fin du XIXème siècle, avec le développement industriel, l’incapacité de la femme mariée devient gênante, au moins en ce qui concerne le travail. Ceci, conjugué à une mobilisation féministe grandissante, conduit à remanier le Code.

    SUR LE CHEMIN DE L’ÉGALITÉ: DE LA REFORME DU DROIT A « LA FORCE DES VIEILLES HABITUDES ».

    LA FEMME AUJOURD’HUI N’EST PLUS "EN PUISSANCE DE MARI", LA LOI DE 1938 AYANT ABOLI CETTE NOTION.

    LE MARIAGE EST UNE ASSOCIATION DANS LAQUELLE CHACUN DES MEMBRES A LES MÊMES DROITS. POUR ARRIVER A CE STATUT ÉGALITAIRE, IL A FALLU PLUS D’UN SIÈCLE ET UNE SUCCESSION DE PETITES ET GRANDES REFORMES.

    Parmi les premières, le droit pour les femmes de disposer librement de leur salaire (1907). Revendiqué pendant 15 ans par le groupe féministe L’Avant-Courrière, cette loi ainsi que celle de 1897, qui autorise les femmes à témoigner dans les actes d’état-civil ont été préparées par Jeanne Chauvin, la première avocate française. En 1905, les femmes mariées peuvent ester en justice sans le consentement de leur mari. En 1920, le sénateur Louis Martin dépose un projet de loi en faveur de l’égalité civile. Il est rejeté en 1922. Une femme mariée peut obtenir un passeport sans autorisation en 1937.

    Une première modification du statut de la femme mariée est enfin adoptée en 1938.
    La loi de 1942 la complète en autorisant l’épouse à gérer ses biens propres. Ce n’est toutefois qu’à partir de 1965 que l’édifice patriarcal qu’est encore la famille est véritablement ébranlé.

    L’AUTORITÉ PARENTALE

    En 1970, le père n’est plus chef de famille : l’autorité parentale est conjointe quand les parents sont mariés, exercée par la mère seule quand ils ne le sont pas et qu’ils ont tous les deux reconnu l’enfant. Le symbole est puissant. Les enfants légitimes et naturels ont les mêmes droits à partir de 1972. En 1975, les époux peuvent avoir deux domiciles différents. En 1987, l’exercice conjoint de l’autorité parentale est favorisé. Puis la loi de 1993 fait de celle-ci la règle de droit commun en cas de divorce, de séparation et, à certaines conditions, de concubinage.

    L’ADMINISTRATION DES BIENS

    Les relations pécuniaires entre époux sont une question centrale dans l’organisation familiale. En effet, si l’épouse retrouve le plein exercice de sa capacité en 1938, celle-ci est limitée jusqu’en 1965 par le régime matrimonial. La loi de 1943 a supprimé la nécessité d’autorisation maritale pour l’ouverture d’un compte bancaire. Mais en pratique, les banques continuent de réclamer l’accord du mari. A partir de 1965, la femme mariée peut ouvrir un compte à son nom et en disposer librement. Chacun gère ses biens propres. Les biens communs sont administrés par le mari mais le consentement de l’épouse est nécessaire s’il souhaite en disposer. En 1985, la loi du 23 décembre instaure l’égalité des époux dans les régimes matrimoniaux et l’administration des biens de la famille.
    Par ailleurs, la notion de chef de famille, maintenue en 1938 permettait au mari de s’opposer à l’activité professionnelle de sa femme s’il considérait que celle-ci lésait la famille. La loi de 1965 accorde à la femme le droit de travailler sans restriction.

    LE DIVORCE

    La première loi prise par les républicains, de retour au pouvoir en 1870, est le rétablissement du divorce en 1884. La femme ne peut cependant en faire la demande qu’en cas d’adultère constaté du mari au domicile conjugal. La loi est plus favorable au mari. A partir de 1893, les épouses divorcées reprennent l’usage de leur nom. En effet, l’adoption du nom du mari est un usage et non une obligation. En 1895, les divorcées retrouvent leur capacité juridique. Les époux divorcés peuvent épouser leurs "complices" à partir de 1904. Quatre ans plus tard, une loi autorise la conversion de la séparation de corps en divorce au bout de trois ans. En 1941, le régime de Vichy impose une restriction à ce droit déjà limité : on ne peut divorcer si on est marié depuis moins de trois ans. Il faut attendre 1975 pour que le divorce par consentement mutuel soit autorisé. Mais si le mariage est gratuit, la procédure de divorce est encore longue et coûteuse et les droits des femmes divorcées pas toujours respectés. En 1984 est instaurée une procédure de recouvrement par les organismes débiteurs de prestations familiales des pensions alimentaires impayées. L’absence de paiement pendant deux mois est qualifié de délit d’abandon de famille.

    Une autre loi a ébranlé le bastion familial que voulait protéger le Code Napoléon : la loi sur la recherche de la paternité est votée en 1912. Elle est jugée trop restrictive par les féministes qui réclament une loi depuis 1869. Les progrès scientifiques (empreintes génétiques) ont aujourd’hui complètement changé les données du problème. Depuis 1970, les femmes mariées peuvent contester la paternité du mari et reconnaître l’enfant sous leur propre nom de naissance.

    Aujourd’hui, en droit, et donc en théorie, l’égalité règne dans les ménages. Des efforts restent cependant à accomplir en matière de partage des tâches ménagères et d’éducation des enfants, partage qui faciliterait l’accès des femmes à des responsabilités politiques, syndicales et professionnelles.

    Source : http://www.planning-familial.org...
    ____________________________________________________

    En 1804, Madame d’Astier, votre époux aurait été parfaitement en droit de vous interdire sans appel de tenir l’équivalent d’un « blog ». LA LOI VOUS AURAIT CONSIDEREE COMME UNE PETITE FILLE, MEME A VOTRE AGE ! Vous n’auriez même pas pu vous abonner à un quotidien sans l’accord de votre mari.

    Vous n’auriez, en somme, pu exister. Vous auriez porté, comme toutes les femmes mariées, une BURKA JURIDIQUE ET SOCIALE.

    Deux siècles plus tard les choses sont loin d’être parfaites, beaucoup reste à faire. Nous ne pouvons cependant que constater les quelques améliorations apportées au statut des femmes grâce au courage et à l’abnégation d’HÉROÏNES qui ont eu l’audace d’affronter, à LEURS RISQUES ET PÉRILS, les INSTITUTIONS PATRIARCALES JUDÉO-CHRÉTIENNES.

    Cette rétrospective historique doit nous amener à nous interroger sur la pertinence et le caractère « DATE » de certains textes contenu dans votre « LIVRE SAINT. »

    Michelle: Mais, Keshmin, je ne suis pas du tout pour « l’égalité » telle que les féministes la conçoivent ! Justement parce que nous sommes différents et que Dieu a demandé à la femme de se soumettre à son époux…Mais jamais il n’est écrit qu’elle doit se soumettre à son pasteur, ou que son mari doit dominer sur elle: c’est une malédiction endossée par Jésus à Golgotha. Car la mari, lui, DOIT COMMENCER PAR AIMER SA FEMME COMME CHRIST AIME L’EGLISE…. Cela signifie que la femme va se soumettre, pour être protéger, à un époux qui ne considère pas son intérêt personnel, ou ses désidératas égoïstes, avant le bien-être et l’intérêt de ceux que Dieu lui a confiés.

    Et si le mari veut lui imposer ce qui est contraire à ce qu’ordonne la Bible, ELLE DOIT LUI RÉSISTER ! Elle a aussi le droit de le quitter s’il la martyrise ou fait du mal aux enfants. Jamais Dieu n’a forcé une femme à être masochiste ! Il nous appelle à vivre en paix dans le couple…(1Co 7). Elle peut se séparer, mais ne peut se remarier que sous certaines conditions bien précisées dans la Bible (voir les articles sur ce sujet). La réciproque est vraie.

    Dieu a toujours voulu la paix dans le couple: il ne peut y avoir deux têtes qui dirigent, c’est le bazar dans la famille comme dans le monde, dans une entreprise et comme dans l’Eglise (mais, dans l’Eglise, c’est le Saint-Esprit qui doit diriger: si ce n’est pas le cas, on n’a pas à se soumettre à des autorités corrompues. JAMAIS !). Le féminisme a pour ravage le divorce endémique et les familles mono parentales, l’avortement endémique, le pacs, et bientôt les mariages homo: c’est une grande malédiction, une source d’énormes souffrances et de déséquilibres destructeurs. On a beau légiférer pour ramener un peu de justice dans ce qui était effectivement des injustices flagrantes, le coeur de l’homme (et de la femme) étant pourri, sans Christ, tout est disloqué.

    Ces lois iniques ont été baptisées faussement « judéo-chrétiennes ». Car dans la Bible, jamais Dieu ne perrmet à l’homme de mépriser ou maltraiter sa femme, ou de la bazarder comme une vieille chaussette quand il a envie de se sentir plus jeune en cavalant avec une autre. L’adultère a toujours été honni de dieu, et toujours passible de l’enfer. Car notre Dieu est un Dieu d’alliance, qui veut que l’on respecte les alliances… C’est dit dans l’AT (Dix commandements et rappelé dans Malachie) tout autant que le NT, et Jésus a rappelé que si Moïse avait donné « une lettre de divorce », c’était à cause de la dureté du coeur des hommes, mais que désormais cela n’était plus permis parmi les chrétiens, parce qu’ils avaient l’Esprit de Dieu pour leur rappeler les lois divines.

    Ce sont des hommes mauvais, et à l’esprit tordu, qui ont toujours trouvé le moyen de tordre les Écritures pour leur faire dire ce qu’elles ne disaient pas… et tous les hommes en mal d’identité s’engouffrent dans ces interprétations (Talmud, et non Bible, pour l’Ancien Testament – quelques versets de Paul absolument tordus dans le Nouveau)…

    Je les plains, car ils vont avoir de rudes comptes à rendre à Dieu. Longtemps leur aveuglement m’a mise en colère. Aujourd’hui, je trouve leurs arguments (trois versets de la Bible, en tout et pour tout, tordus, volontairement mal traduits, toujours sortis de leur contexte), auxquels ils s’accrochent en refusant d’ouvrir les yeux… car tout ce qu’ils montrent, c’est que leur entendement aux Ecritures est fermé, pour cause de manque de lecture de la Parole avec l’Esprit de Dieu, de complexe de supériorité érigé sur d’énormes complexes d’infériorité…

    S’ils se préoccupaient d’entrer dans la mission que Dieu a préparée pour eux, ils n’auraient pas les yeux rivés sur les femmes pour les empêcher d’entrer dans leur appel et dans leur élection. C’est bien pourquoi je répète qu’ils sont les meilleurs complices du diable ! Mais ils ne le savent pas… Dieu se chargera de le leur rappeler s’ils ne se repentent pas … J’en ai connus beaucoup qui se repentaient, quand ils achetaient du collyre du Seigneur. Il faut « acheter », car cela coûte cher: cela coût l’orgueil mâle: l’orgueil le plus stupide que le monde puisse porter ! Mais Dieu résiste aux orgueilleux, et ils vont être jugés, car Dieu a aussi dit: « Il n’y a plus ni homme ni femme en Jésus-Christ »: Ils ont un voile quand ils lisent ce verset…un voile sur les yeux, eux qui pensent pouvoir dominer la femme en leur mettant un voile sur la tête, à défaut de la burka qu’ils aimeraient leur coller, comme les Imams.

  37. Haitien   •  
  38. Ben   •  

    Moi je préfère prendre La Bible comme réfèrence, que les paroles d’hommes et de femmes. La femme est très utile dans le corp de Christ, je ne remtterai jamais cela en question. Mais sa vocation est simplement diffèrente. Et je pense que ce n’est pas juste de s’engager dans un ministère, sans l’appui de La Parole.
    Je ne doute pas que vous portiez du fruits, et que votre engagement est sincère, mais commencer à blâmer certaines églises, tout simplement parce qu’elles osent encore dire CE QUE LA BIBLE DIT! Je trouve que vous y aller un peu fort. Et je crains que le vrai mensonge se trouve plutôt de l’autre côté.

    Fraternellement

    Michelle: hé, ben , il est une chose dont on est absolument certains concernant les Ecritures. C’est qu’au sujet du rôle des femmes et du ministère de la femme, cela fait 2000 ans que les hommes se battent avec des interprétations diamétralement opposées… et ce n’est pas fini ! Alors, moi je ne m’occupe plus de ce que disent les hommes, je m’occupe juste de ce que mon Dieu me dit de faire, et qu’il approuve, quand j’obéis, par des signes et des prodiges, et quantité d’encouragements et de confirmations… Je n’ai donc certes pas besoin que des hommes viennent me raconter ce que Dieu n’a sûrement pas dit, quand Il m’a dit ! Parce que Dieu ne se trompe pas, mais les hommes, oh! combien !!!

  39. Amé   •  

    Bonjour Michelle

    j’apprécie beaucoup vos articles, certains plus que d’autres et j’aimerai savoir si vous me donneriez l’autorisation de faire diffuser sur un forum ou un autre blog ou bien si je fais un site un jour !!!.?

    Bonne Continuation

    Que Dieu vous garde !

    Merci d’avance

    Michelle: tu peux prendre tout ce que tu veux, à condition de mettre les textes intégralement et de citer les sources, d’autant que la grande majorité des articles ne sont pas de moi…

  40. Martial   •  

    Bonjour

    je vous ai découvert par une amie, et j’ai consulter votre site et lu la majorité des réponses du forum beaucoup plus par égard pour elle
    car elle semble avoir une admiration pour vous.
    Cela m’a permis de mieux saisir ce que vous dites,et l’esprit dans lequel vous parlez.

    permettez moi de donner un point de vue impartial,car je n’ai pas de raisons de vous supportez encore moins de vous en vouloir.

    je trouve que vous êtes une femme intelligente, et tres instruite avec beaucoup de connaissances.
    Malheuresement la connaissance enfle.

    Imaginez Jésus Christ le plus sage de tous les hommes, devant l’adversaire. ce qu’il a trouvé a répondre c’est " il est écrit…"

    la reconnaissance de l’autorité de la Parole de Dieu est le commencement de la sagesse.

    Raison n ‘est pas vérité. Croyons comme dit l’écriture. c’est le ‘il est écrit" et non " ce que nous pensons qu’il est écrit’ ou "ce que la Bible veut dire"

    Si nous ne sommes pas surs de ce que la Bible veut dire, alors contentons nous de ce qu’elle dit. en effet Dieu dit ce qu’il pense et il pense ce qu’il dit

    Au commencement était la Parole et non l’interprétation. Ce n’est pas celui qui a raison qui est dans la vérité mais celui qui dit et pense ce que Dieu dit.

    j’espère que ce commentaire paraitra dans le site

    Cordialement
    Martial

    Michelle: Martial, il y en a beaucoup aussi qui ne comprennent pas les Ecritures. Car Satan aussi a dit: « Il est écrit » !… et il leur fait dire tout le contraire de ce qu’elles disent… Je ne vais pas te refaire ici un cours pour te montrer comment Dieu a utilisé les femmes dans les Ecritures pour diriger, parler, prophétiser, enseigner, bâtir des Eglises… Je me contrefiche des convictions machistes qui se servent des Ecritures pour « s’enfler » dans leur rôle d’hommes, mission et rôle qu’ils n’ont même pas compris et qu’ils ont tordu au cours des siècles, encore plus dans l’Eglise qu’ailleurs, pour dominer, écraser, humilier les femmes et les empêcher d’entrer dans leur appel.

    Ils devraient être morts de honte, et ils osent encore s’abriter derrière les Ecritures pour se justifier..

    Oui, je m’en contrefiche, car si je voulais encore plaire aux hommes, je ne serais pas servante de Dieu: regarde les fruits d’un ministère avant de regarder tes forteresses de pensées, et là, tu seras bien conforme aux Ecritures pour savoir si un ministère vient de Dieu ou pas …. C’est le seul critère de jugement que Jésus t’ai donné : alors, mets-le en pratique

    C’est la connaissance de choses inutiles qui enfle, car il est aussi écrit: mon peuple meurt faute de connaissances ! ça implique aussi les femmes….

    Tu vois, je réponds par: il est aussi écrit, car Jésus a aussi répliqué à Satan par: IL EST AUSSI ECRIT…

    Alors, comme tu es certainement convaincu de ce que tu dis, que tu as du être enseigné là-dedans, je te conseille de lire et mettre en pratique 2Co 10:3 et d’abattre tes forteresses… car beaucoup de femmes se lèvent en Afrique, et font des choses remarquables, et Dieu se sert de ces choses faibles pour confondre les choses fortes… tu sais, ces hommes qui se pensent supérieurs…

    Sans Jésus, tu ne peux rien faire: alors si Jésus ne t’accompagne pas dans un ministère, tu ne feras que des dégâts. Mais si Jésus veut lever un enfant comme apôtre, rien ne lui sera impossible… médite cela !

  41. Mestchersky Boris   •  

    Michelle,

    Tu rabroues en tutoyant, alors que Martial, te vouvoies !
    Dans son commentaire, il n’y a pas de ton agréssif, je peux pas en dire autant du tien.
    Le connais-tu pour agir ainsi ?

    Liliane: Cher Boris, Michelle est en plein séminaire au service de nos frères et soeurs, des journées remplies et bien remplies non par activisme mais par amour des âmes et obéissance à l’Eternel NOTRE PAPA CELESTE A NOUS TOUS.

    Michelle a 69 ans,…elle porte des fruits , des captifs sont libérés, soulagés, guéris AU NOM DE JESUS POUR LA GLOIRE DE DIEU. Elle a BESOIN D INTERCESSEURS ET D INTERCESSEUSES, elle a besoin d’amour fraternel, de compassion, de soutien, elle a besoin de frères et soeurs solides à ses côtés..

    elle a besoin d’encouragements et d’hommes et de femmes qui prennent le relais quand elle est en séminaire pour s’occuper des faibles, des bébés spirituels, des âmes qui sont emmêlés dans des fratras de fausses doctrines.

    Elle a besoin d’hommes et de femmes qui font marcher leur don de discernement pour s’occuper de ceux et celles qui viennent ici marchant par égoisme, agressivité, ne voyant que leur propre nombril, allant jusqu’à oublier que le Salut de Christ leur a été donné GRATUITEMENT pour qu’ILS AILLENT EUX MEME chercher des âmes perdues et non pour satisfaire leurs propres convoitises charnelles sous couvert de pseudo spiritualité.

    Elle a enfin besoin de frères et soeurs qui savent pardonner et lui pardonner comme notre papa céleste nous pardonne à nous tous des milliers de fois par jour…

    Cher Boris, je sais que tu sais tout celà et je sais que tu es à genoux chaque jour pour elle en louant l’Eternel d’avoir levé UNE FEMME SUR LE TARD ET DE LA TROUVER ENCORE DEBOUT POUR LUI DANS SA VIEILLESSE..

    Michelle: en courant, Boris: Si je tutoie Jésus, je peux me permettre de tutoyer un homme que je ne connais pas, qui ne me connaît pas, mais qui vient m’agresser sur mon blog, qui a sans doute 30 ans de moins que moi, et qui ne me respecte pas. Non ? Surtout, quand il profite du fait, que je n’ai aucune minute et que je cours après le temps, après un peu de repos, pour venir me voler ce repos. Alors, ou je répondais comme il le mérite, ou je mettais son commentaire à la poubelle… Ce que j’aurai dû faire, puisqu’il y en a au moins une centaine de commentaires quasi semblables au sien sur ce blog, et qu’il ne s’est, lui, donné aucune peine pour lire les réponses, préférant me faire perdre mon temps que, lui, se remettre en question, ne serait-ce qu’une seconde !

  42. Martial   •  

    Merci de ta réponse. permets moi de revenir sur quelques éléments incohérents pour notre bien à tous à partir de ta réponse

    1- "Michelle: Martial, il y en a beaucoup aussi qui ne comprennent pas les écritures. Car Satan aussi a dit: "Il est écrit" !"

    Ce n’est pas un problème de compréhension, mais de foi. car ‘ C est celui qui croit comme dit l’écriture’. Nulle part Dieu ne nous ai demandé
    de le comprendre, mais de le Croire. or Dieu est sa parole.

    Ce n’est pas parce que l’ennemi a dit il est écrit, qu on doit se référer a nos interprétations. au contraire le Seigneur a toujours réplique par
    le il est écrit aussi.car c’est l ennemi l imitateur et non la source de vie

    2-"Je me contrefiche des convictions machistes qui se servent des Écritures pour "s’enfler" dans leur rôle d’homme"
    c’est vraiment déplacé de qualifié n’importe qui et surtout des frères de Machiste simplement parce qu’ils expriment certaines réalités des écritures.
    Si les 12 apôtres étaient des Hommes, pourtant il y avait des femmes autour aimés par le Seigneur et utile pourtant,le qualifieras tu de machiste également?
    un peu de modération STP

    3-" Oui, je m’en contrefiche, car si je voulais encore plaire aux homme je ne serais pas servante de Dieu: regarde les fruits d’un ministère "
    qui a parlé de plaire aux hommes? souviens toi que depuis nous essayons d’exprimer les réalité des écritures, tu parles des fruits d’un ministère
    il n’est pas question de fruits d’un ministère dans les écritures mais des fruits que l’homme porte.c’est tout arbre et non ministère
    c’est pour cela que je proposais de faire attention aux interprétations particulières.

    4-"C’est la connaissance de choses inutiles qui enfle," la encore c’est juste ton interprétation, les écritures disent que ‘la connaissance enfle’ tout court

    il faut faire attention a cette attitude qui consiste a vouloir tout expliquer , tout analyser, tout comprendre des écritures car
    après l’avoir fait on se retrouve toujours avec sa propre interprétation. Cependant c’est toujours ‘celui qui croit comme dit l’écriture’
    et au commencement était la Parole et non l’interprétation

    5-"je te conseille de lire et mettre en pratique 2Co 10:3 " j’ai lu,cela nous rappelle que nous sommes des hommes. or Dieu doit être reconnu pour vrai et tout homme menteur

    Pour conclure je rappellerais du fait qu’en Christ il y a des frères et des sœurs, cela signifie que c’est important pour le Seigneur.
    les femmes ont joué des rôles et en jouent d’ailleurs aujourd’hui. beaucoup d’hommes de Dieu ont eu pour confidentes des femmes.
    le Seigneur sur terre avait des femmes utiles autour de lui qui lui étaient très proche. Seulement elle doivent rester dans la position que les écritures leur demande.
    si elle s’en éloigne et compte sur " des fruits’ pour infirmer leur erreurs sachons que l’ennemi est la pour séduire et tromper par des signes et prodiges ceux qui n’ont pas la Parole de Dieu pour refuge.

    Sur ces mots, salutations cordiales

    Michelle: Mon petit Martial, comme beaucoup, tu fais la confusion sur le rôle de la femme en tant qu’épouse et au sein du couple (là, les Ecritures sont, on ne peut plus, claires), et le rôle d’une ministère, quel que soit son sexe et son âge et son origine: « Il n’y a plus ni homme, ni femme, ni juif, ni grec, en Jésus-Christ »…. Deborah a eu un ministere d’AUTORITE, comme Junias, comme Priscille et bien d’autres, et tout disciple a en Christ une autorité qui est attachée à son service, son appel ou son ministère, et là, nous devons tous être soumis les uns aux autres… et même les hommes à des femmes si c’est elles qui reçoivent un ministère, ou un don prophétique, par exemple… C’est bien pourquoi Pierre a dit que les hommes -pour leur perte- tordaient les écrits de Paul: il est si facile de mettre de la confusion quand on ne veut ni entendre, ni comprendre, ni regarder les fruits…

    Je n’ai guère de temps à ces discussions, car tu ne RESPECTES PAS ce que j’ai demandé, à savoir qu’étant dans un séminaire où j’ai environ 15 heures de travail D’AUTORITE épuisant par jour, je n’ai guère le temps de redresser les contradicteurs, …

    Merci donc de faire preuve de respect et d’amour, tu te montreras alors un homme RESPONSABLE et un VERITABLE chrétien ! Commence par là, retire cette poutre, ensuite tu viendras te mêler d’ôter les pailles des femmes: d’accord mon petit Martial ? Car j’ai probablement 30 ans de plus que toi, ce qui devrait déjà t’induire à me respecter, selon CE QUI EST ECRIT !

  43. Mestchersky Boris   •  

    Ce qu’il écrit n’est pas faux et démontre une maturité certaine, Tite et Timothée, étaient jeunes pourtant Paul demande qu’on les concidéres non pour leur âge, devant prendre une assemblée avec des anciens, en charges, mais pour leur compétences sprituelles.
    Içi il me semble que c’est un homme déjà d’âge mûre qui parle, si pas plus.

    Que notre douceur soit connue de tous !
    Est-ce le cas ?
    Ne voulant pas interférer dans le travail de Mihcèlle, mais cela n’escuse pas tout !

    Michelle: Ok Boris, mais voici 17 ans que j’entends le même refrain environ 300 fois par an, et que mon Dieu me démontre le contraire… et bien des solides hommes de Dieu qui avaient le même langage ont eu l’humilité de reconnaître qu’ils s’étaient trompés, en regardant les fruits des ministères féminins à l’évidence levés par Dieu. Tu comprendras donc mon exaspération, surtout quand je n’ai guère de temps et que j’ai demandé EXPRESSEMENT qu’on ne lance pas ce type de discussion durant le séminaire. Dois-je fermer tous les commentaires ? On ne les mettra tout simplement plus en ligne puisqu’ils ne respectent même pas cela …

    Salutation en Jésus-Christ,

    Mestchersky Boris

  44. nicole   •  

    Que le Seigneur en Christ roi te bénisse, ma soeur! Je suis évangéliste. La parole m’a fortifiée et éclairé les pas sur le chemin de lumière que le Seigneur m’a tracé.

  45. Martial   •  
  46. magali   •  

    Je te remercie Michelle pour tout l’excellent travail que tu fournis par ton blog.

    Tu as beaucoup d’opposition et je compatis à ta fatigue. Merci aussi pour tes enseignements qui ont bouleversé ma vie.

    J’ai rejoint il y a 2 mois une église plus vivante que celle (protestante) où j’allais avant et je vais pouvoir au contact de ces frères et soeurs davantage grandir dans le Seigneur.

    Sois amplement bénie.

  47. brapha   •  

    kel eglise?vous ne voyez pas ke vous etes tous des paiens sur cette terre,depuis ken dieu a dis de batir des eglises?depuis ken jesus est ressuciter?ken dieu viendra vous cherchez croyez moi ke vous allez souffrir parceke utliser le nom de jesus dans vos maisons de satan se paira tres cher,et jesus est deja la simplement vous ne pouvez pas le voir puiske cai moi ki ai recu sa revelation et je ne suis dans aucune secte et ni religion,alors commencez a priez parceke la colere de dieu va vous tombez dessus a tous vous les paiens,vous descendez deceux ki ont bati la tour de babel et vous voila en ere nouvelle avec des eglises de satan utlisant jesus comme une prostituee depuis ken jesus a dis de mettre des croix et faire des signes de croix?tout cela nest ke lantechrist lidolatrie a bientot

    Michelle: Hé bien ! Brapha ! Qui penses-tu être pour juger que les autres ne sont pas enfants de Dieu quand ils confessent Jésus-Christ comme leur Seigneur ? Dis-moi: Quand Jésus t’a-t-il permis d’utiliser internet et de taper sur un clavier ? Ce n’est pas écrit dans la Bible ? Donc, si je suis ton raisonnement, tu es dans la synagogue de Satan ! Tu as un téléphone ? Ce n’est pas dans la Bible, ça ! À ta manière d’écrire une orthographe fort approximative, je suppose que tu envoies des sms: ce n’est pas biblique, ça !

    Tu vois comme il est facile de cataloguer méchamment et fort bêtement les autres …. Et moi je vais te dire: tes insultes NE SONT PAS D’UN ENFANT DE DIEU !… Alors, recommence tout à zéro, retourne à Golgotha, car la « révélation » dont tu te targues d’être seul à l’avoir reçu est une démonstration d’orgueil colossal… qui ne peut venir que du diable !

    Reviens quand tu auras réfléchi… au moins un an, s’il te plaît !

  48. MJ   •  

    Désolée Michelle, je ne le disais pas comme une moquerie, mais comme une plaisanterie, le rire calme souvent la colère et permet de prendre du recul, avant d’écrire des choses qui ne sont pas pesées.

    Est ce qu’il faut mettre l’email à chaque intervention? C’est juste une question.

    MJ

    Michelle: autant que possible, oui: il y a des dizaines de commentaires par jour parfois: alors, si on a besoin de retrouver un mail, on perd un temps fou !

  49. Profetyk   •  

    Oui après coup, je me suis dit que vous alliez le supprimer. Je crois que je perd mon temps à discuter avec des gens qui croient que leur parole est au dessus de La Bible. Pourriez-vous supprimer tout mes commentaires svp? Je veux pas que ce nom soit mêlé à votre blog.
    Faites moi au moins cette faveur svp. Il y a juste le commentaire ici, et deux trois autres sur le hip-hop.

    Merci d’avance

    Michelle: Aucun problème, je le fais avec joie ! Maintenant qiue j’ai vu ton blog, je me demande comment quelqu’un qui est accroché à un seul verset de la Bible qui n’a jamais concerné que les relations à l’intérieur du couple, vu le contexte de 1Tim 2, a le culot de venir se faire de la pub pour son propre blog en se servant du blog d’une femme qui enseigne la Parole de Dieu ! Dis-moi, quand Jésus a dit: « Faites de toutes les nations des disciples et ENSEIGNEZ-LEUR tout ce que je vous ai prescrit, crois tu que cela excluait d’office toutes les femmes ? Les paroles de Paul doivent être soumises à la lumière de ce que Jésus a dit: alors, quand on comprend mal la parole parce qu’on fait des fausses doctrines à partir de bouts de versets sortis de leur contexte et sans avoir compris L’ESPRIT DE CE TEXTE, on s’abstient de venir injurier ceux qui servent le Seigneur dans la droiture et la compréhension de sa parole.

    Sans rancune, mais tu ferais bien de commencer à réfléchir sur TA conduite irrationnelle et méchante, tu le prouves par ce post, avant de venir critiquer autrui !

    Après réflexion, je n’ai supprimé qu’un ou deux de tes commentaires: nous nous étions donné la peine Liliane et moi de répondre longuement à tes erreurs, et il n’y a aucune raison de supprimer NOTRE travail. Tu aurais dû y penser avant de venir m’agresser sur mon propre blog ! Suis-je venue sur le tien pour t’insulter ? Alors, regarde bien de quel côté est l’agresseur, et réfléchis, si TOI, devant la Parole de dieu, tu es juste ! Si TOI, tu as fait preuve d’amour fraternel…

    Tu viens une fois de plus confirmer que les donneurs de leçons qui viennent avec arrogance et agressivité sur d’autres blogs sont rarement mandatés par Dieu pour enseigner les autres !

  50. *Aline   •  

    Le commentaire de Michelle m’amène à penser que ce qui est arrivé au peuple d’Israël, à cause de son mélange avec ceux qui n’appartenaient pas à Dieu, (éloignement de Dieu, perte de leur terre, massacres, etc…), arrive aussi au "monde chrétien", qui devait lui aussi apporter la bonne nouvelle, mais qui s’est lui aussi mélangé au monde païen.

    L’avenir de ce "monde chrétien" est très sombre, si je pense au peuple juif au temps d’Hitler….

    Michelle : Oui, on veut oublier, dans nos églises où la crainte de Dieu a disparu, ce que Paul a annoncé:

    Romains 11:21 car si Dieu n’a pas épargné les branches naturelles, il ne t’épargnera pas non plus. 11:22 Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu : sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures ferme dans cette bonté ; autrement, tu seras aussi retranché.

    L’incrédulité, dans le NT, cela ne concerne pas les athées, cela concerne les chrétiens et les Juifs qui n’ont pas cru et qui ne croient pas TOUT CE QUE DIEU A DIT (ils font le « tri ») et qui n’ont pas la crainte de Dieu… Ils se sont fait une Dieu « papa-poule » qui « comprend et absout tout à cause de Jésus ». Les Juifs croyaient en Dieu, mais beaucoup ne connaissaient plus (et ne connaissent plus ) le véritable Dieu. Pareil pour les chrétiens d’aujourd’hui: ils ont foi en un faux Jésus, un petit Jésus sympa, copain, qui ferme les yeux sur le péché puisqu’il l’a porté à la croix, et pour qui la sanctification, la mort à soi-même, l’abandon de sa propre vie pour être son disciples, c’était juste des clauses de style… Oui, nous sommes en pleine apostasie, et beaucoup de ceux qui se disent chrétiens ne sont pas sauvés… C’est terrible !

  51. Danco   •  

    Bonjour,
    J’ai une petite question concernant le terme "ministère". Lorsque je lis dans Ephésiens 4 :

    v.11
    C’est lui qui a fait don de certains comme apôtres, d’autres comme porte-parole de Dieu, d’autres comme évangélistes, et d’autres encore comme pasteurs et enseignants.
    (il s’agit là de dons faits à l’Église, non de ministères)
    v.12
    Il a fait don de ces hommes (pas de ministères) pour que ceux qui appartiennent à Dieu soient rendus aptes à accomplir leur service (là, il s’agit de ministères) en vue de la construction du corps du Christ.
    v.13
    Ainsi nous parviendrons tous ensemble à l’unité dans la foi et dans la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’adultes, à un stade où se manifeste toute la plénitude qui nous vient du Christ.

    Nous avons fait des ministères, des places privilégiées dans l’Église. Dans ce sens, les ministères verrouillent tout. L’Eglise leur appartient, c’est eux qui la bâtissent et qui créditent ou non les membres (hommes & femmes). Ces soit-disant ministères peuvent alors s’octroyer l’autorité (pouvoir) de décider qui et quoi doit exercer tel ou tel service.

    Des hommes & femmes sont donnés aux saints afin que ces derniers puissent exercer le ministère. Depuis peu de temps, j’ai vraiment l’impression que les choses devraient être dans cet ordre.

    Catholicisme & Protestantisme (Calvin) ont tout verrouillés et hiérarchisés. D’ailleurs, Calvin ne reconnait pas l’évangélistes !!! Il ne reconnait que "le ministère" de pasteurs.

    Et bien, d’ici fin 2010, il va manquer 1000 pasteurs en France. Comment va-t-on faire ???

    – On focalise sur la femme, mais le problème est beaucoup plus profond. C’est un problème ecclésiologique. On est dans l’erreur !!!

    Si chaque membre fait le ministère, le problème de la femme ne se pose plus.

    A vos claviers.
    J’attends vos avis sur la question. En espérant avoir bien transmis le fond de ma pensée. C’est tellement nouveau pour moi, que j’y réfléchis encore. J’ai donc besoin de vos lanternes.

    Ce que je dis là n’est pas "parole d’Évangile". C’est une petite piste qui a certainement besoin d’être exploitée.

    Fraternellement.
    Daniel

  52. Jules   •  

    Totalement satisfait et j’ai eu la reponse a mes questions posees a quelques freres et soeurs dont peu ont repondu positivement dans votre vision et comprehension de voir les choses.
    Sois beni et inspiree d’avantage pour l’accomplissent des hommes de Dieu.

    Michelle: tu sais, dans la Bible, ce n’est pas parce que le plus grand nombre dit quelque chose qu’ils ont raison ! c’est ce que Dieu dit qui est la vérité !!!!! Et bien peu, au final, la comprennent !

  53. marie   •  
  54. Noveau Chrétien   •  
  55. Michelle d'Astier de la Vigerie   •  

    Pour Daniel Pignard

    Evidemment nosu ne mettons pas en ligne ton commentaire hyper ringard.

    Décidemment, ochaque fois que tu interviens, c’est pour remettre la sauce sur des questions un millier de fois débattues et qui n’intéressent franchement personne ici. Surtout avec le coté obtus de ceux qui ne lisent qu’un verset sur deux…

    Euh: aime-tu ta femme comme Christ aime l’Eglise ? NON ? Alors, tais-toi: tu ne sais même pas qui sont les femmes , sinon tu aimerais ta femme comme Christ aime l’Eglise: C’EST UN ORDRE !

    Au fait, laves-tu les pieds de ta femme, ou de tes frères, TOUS LES JOURS, comme Jésus l’a ordonné en Jean 13 ? NON ? ALORS TU N’AS RIEN COMPRIS À L’ÉVANGILE, TU DÉSOBÉIS CLAIREMENT AU SEIGNEUR, TU ES UN REBELLE, et ne viens surtout pas donner des leçons aux autres ! Car si Paul a interdit à la femme « d’enseigner son MARI » (c’est le contexte de 2Tim), bien des hommes d’aujourd’hui auraient grand besoin d’être enseignés par leur épouse dans l’Évangile, seulement pour être sauvés…

    Daniel, quand tu auras autre chose à dire que ce qui a fait la vache à lait des discussions masculines depuis 2000 ans dans une église frelatée, tu reviendras…

  56. Potey Naomie   •  

    Que Dieu vous benisse pour votre message. Cela permettra aux femmes de servir Dieu en toute libère, sans être complexées.

  57. Daniel PIGNARD   •  

    Pas de problème ! Quand le Seigneur s’occupera de l’église de Thyatire en envoyant « une grande tribulation à ceux qui commettent adultère avec elle, à moins qu’ils ne se repentent de leurs oeuvres », toutes les églises (oui toutes donc la vôtre aussi) connaîtront qu’il est celui qui sonde les reins et les cœurs et qu’il rendra à chacun selon ses œuvres. C’est imminent.
    http://www.biblegateway.com/pass...

    Michelle: tu es tellement aveuglé par ton orgueil que tu ne vois même pas que « l’esprit de Jézabel » qui est en cause tient bien plus les hommes que les femmes: c’est la domination par abus de pouvoir, par l’usurpation de ministères non donnés pas Dieu… En l’occurrence, Dieu parle en particulier d’une Eglise qui tient tout le monde sous sa férule par des enseignements tordus …. Tu as vraiment un mauvais esprit, avec tes obsessions …

  58. Olivier   •  

    Bonjour,

    J’en rajoute une couche, Pour ma part, je fonctionne en 50/50 avec ma femme et on forme un couple heureux et épanoui et les années de mariage n’ont pas entamés notre amour l’un pour l’autre , on ne se bat pas pour savoir qui commande et pourquoi. Tant d’un point de vue spirituel que séculier, on connaît chacun nos points faibles où on reconnaît avoir besoin de l’autre pour s’aider et nos points forts pour tirer l’autre en avant,
    Pour ma part, le monde évangélique en général et mon église en particulier, ont de gros problèmes avec les femmes. Dans mon église, aucun poste de direction ne leur sont confiés. Elles ne sont colloquées que comme nettoyeuses d’église, monitrices d’école du dimanche ou au mieux pour les plus élevées, comme équipières de prière ou secrétaires. Je connais même une soeur qui possède un véritable ministère de puissance qui n’est même pas reconnu par le pasteur et les anciens.
    Les églises sans les femmes n’iraient pas bien loin, les femmes sont bien plus fidèles et bien plus dévouées que les hommes. A l’image des anciens de mon église, les hommes ne savent que se mettent en avant pour régner et asseoir leurs soifs de pouvoir afin de satisfaire leur ego, leur désir de dominer leurs prochains et d’apaiser leurs frustrations de petits garçons névrosés.
    J’espère qu’un jour, le Seigneur donnera aux femmes les places qu’elles méritent au sein de son Eglise

    Olivier

    Michelle: ton commentaire, venant d’un homme, va faire du bien à beaucoup de femmes. En fait, il y a longtemps que j’ai compris que la majorité de ceux qui ne reconnaissaient pas les (vrais!) ministères féminins étaient des gens qui étaient bien peu sûrs de leur propre autorité, et surtout de leur onction et de leur appel. Car la moisson est grande, il y a peu d’ouvriers, et ceux qui ont un véritable appel du Seigneur sont éperdument reconnaissants à Dieu des aides qu’Il leur envoie, qu’il s’agisse d’hommes ou de femmes: car le Saint-Esprit n’a pas de sexe et l’onction vient de Lui et Il la distribue à qui Il veut et quand Il veut !…Oui, l’Eglise est malade de tous ces faux oints qui prétendent la diriger, alors qu’ils ne font que la tondre, l’étouffer et la contrôler: ils se paissent eux-mêmes ! Mais le Seigneur est en train de flanquer un grand coup de pied dans cette fourmilière lucrative pour remettre son ordre à Lui !

  59. corinne M   •  

    Oui c’est vrai les femmes dans les églises sont comme des brebis estropiées, l’une à une attelle l’autre un pansement, une troisième est couchée sur le flanc… c’est une vision que le Seigneur m’a donné il y a déjà une 15aine d’années… c’était terrifiant !
    je faisais partie de ces brebis blessées …
    Merci Seigneur pour ta restauration et pour la révélation que tu peux accorder à tous ceux qui sont vraiment ouverts à toi.

  60. Olivier   •  
  61. Diane   •  

    La réponse de Michelle au commentaire du "mercredi 18 février 2009 à 09:43, par Christian" qui énumère quelques femmes ayant proclamé le Christ m’a bouleversée, j’ai été clairement touchée par l’Esprit en la lisant.

    La Résurrection de Jésus… Les douze (onze), face à un événement aussi exceptionnel, auraient-ils réagi avec autant de simplicité et de spontanéité? Ne se seraient-ils pas d’abord consultés (en eux et entre eux) pour décider de l’attitude à adopter? Il y a des chances…

    Oui, une ‘simple’ femme, et ancienne prostituée qui plus est. Quelle leçon, quelle leçon. Quelle bonté et quelle miséricorde de la part du Seigneur. C’est l’intelligence de Dieu infiniment supérieure à notre vue.

    Je ne parle même pas de la discussion spirituelle entre Jésus et la Samaritaine au puits: bien plus que de la figuration! Une conversation d’une très grande richesse. Jésus, merci.

  62. jessy et lily   •  

    Nous sommes en 2011, je suis béni de vous partagé la révélation concernant tout ces propos concernant la femme et la soumission .
    Moi, Jessy, je suis avec ma bien-aimée depuis plus de 38 ans et je crois vraiment que le Seigneur, par son Esprit Saint en jesus Christ, m’a enseigné toute la révélation concernant de l’ homme et la femme fesant une seule chair.
    Nous savons tres bien que l’ humilité precede la gloire. Sans cette humilité aucune revelation possible, amen

    Le Seigneur m’a demandé: « Jessy aimes-tu ton épouse comme Christ a aimé son épouse l’ église ? » Et mon coeur s’ est ouvert immediatement devant lui sur ma face et je lui ai repondu: « enseigne-moi tes voies Seigneur non point ma volonté mais la tienne »
    il m’a dit « c’ est ce que je voulais entendre de toi, mon fils Jessy » .

    Alors je t’ ai dit ici aimez sont église alors si nous croyons et que nous recevons cet amour du Pere et du fils qui ne considere plus ni homme ni femme ni juif ni grec ect nous considerons que l’ amour. et cet amour consiste a se donner comme lui-meme s’est donné .
    Le Pere a donné le fils, le fils s’est donné au Pere et nous nous sommes donnés a cet amour qui nous a donné cette nouvelle naissance du ressucité ce n’est plus nous qui vivons mais Christ qui vie en nous (homme et femme et enfant ) c’ est L’ ESPRIT SAINT QUI FAIT TOUT EN TOUS c’ est spirituellement que nous en jugons.
    il m’a dit: » tu veus etre le plus grand Jessy? » et j’ ai dit: » oui Seigneur » avec l humilité , alors en tant qu’ homme soit serviteur de tous, et ainsi cet amour et cette humilité impregnera ton épouse de cet amour donc elle sera entierement l’ esclave libre des liens de cet amour manifesté par l’ onction de l’ amour que tu lui partage en temoignage et a tes enfants ils auront l’ entiere confiance que l’ Esprit fait tout en tous, et qu’ ils ont ton attention puisque tu as aussi la leur lorsqu’ il te parle et l’ harmonie parfaite de l’ Esprit regnera avec la paix et la joie de Dieu dans ta maison car la ou est l Esprit de Dieu il y a aussi la liberté.
    ce n’ etais pas seulement a ma bien aimée de faire les taches menageres meme si je travaillais a l’exterieur car j’ avais la confiance que cet amour qui est la veritable onction de Dieu la voie par excellence m accorderais meme d’ etre serviteur aussi faire tous avec mon epouse ect ect

    et meme prendre plaisir a les servir a la table en fesant souvent aussi les repas car qui est le plus grand m’a dit jesus celui qui sert a la table ou celui qui est servi amen et Dieu m’a montré dans tout ceci, quand vérité la femme a ete placé a nos cotés pour etre le miroir de ce qui nous manquais a nous les hommes l’ amour et le service pour tous c’ est pourquoi il l’a voulu femme et je rend gloire a Dieu car il m’a dit aussi si tu ne sais pas prendre soin de ta famille par cet amour que je t’ enseigne comme feras tu paitre les brebis du Seigneur
    l’ humilité precede la gloire rappelons nous de son conseil

    Et en se qui concerne le voile , et les cheveux, les cheveux de la femme represente ses pensées, le voile represente de couvrir ses pensées et le cheveux de l homme represente ses pensées aussi puisqu’ il lui dit de pas avoir les cheveux long une honte pour l homme
    alors tous ceci est une representation de l’ homme et de la femme charnels animal qui ne peuvent meme pas tout deux reconnaitre la volonté de Dieu sans la nouvelle naissance de l’ Esprit saint et de l’ amour de Dieu en nous car l’ onction est l’ amour de Dieu . Alors lorsqu il mentionne je ne permets pas a la femme d’ enseigné c’ est tres clair pour moi c’ est a la femme naturel comme a l’ homme naturel , puis qu’ il dit clairement c’ est l’ Esprit qui fait tout en tous et qu’ il n y a plus ni homme ni femme toutefois en Christ
    tous dans un lien d’ amour par le lien de l’ Esprit

    alors je confirme ici ce que Paul disait mais que la parole est cachée aux sages de ce monde mais revelé aux enfants de Dieu qui ont l’humilité en partages pour etre enseignés par l’ Esprit de Dieu qui nous a promis de nous conduire dans toute la verité et nous instruire en toutes choses Alors pour moi dit Jessy je confirme en verité au nom de Jesus Christ
    que c’en est ni l’ homme ni la femme qui a un ministere donné mais le seul vrai oint l’ amour de Christ si toutefois l’ Esprit leur appartient a l’ etre humain qui se dit etre né de nouveau par l’ Esprit et dans l’ amour de la révélation

    ps,,,, moi, son épouse lily, je confirme et je suis temoin de tout ce que mon mari a enseigné ici il me l’a d’ abord enseigne a moi et pratiqué envers moi et nous enfants cet amour inconditionel qui nous a unis en lien de mariage en une seule chair savoir Christ et je suis liée à mon mari tant qu’ il vit par cette soumission d ‘amour qu’ il m’ aime tellement qu’ il est tellement serviable et patient; nous ne pouvons pas se degagé de ces liens d amour agapé pas plus qu’on peut se degagé de l’ amour de Christ c’ est cela l ‘enseignemetn du ST Esprit a l’ Égard de tous afin que nous soyons un dans un lien d’amour jusqu’ a son retour imminent
    Bien a vous tous de jessy et lily
    Merci a Michelle pour ce site et l’ edification
    shalom quebec canada

  63. Vincent   •  

    Les femmes ne veulent plus être soumises à un homme ? Jusque là, ça paraît normal, un mec gentil, c’est a priori mieux que quelqu’un qui te traite comme de la m…
    Or, dans les faits, les femmes, qui prétendent vouloir un mec gentil, choisissent des " bad boy " qui les soumettent et les écrasent complètement. Alors, que faut-il en penser ? Peut-être qu’elles veulent réellement au fond d’elles un bad boy qui les domine, je n’en sais rien.
    Et par pitié, pas de réponse écran de fumée du genre " certaines filles sont comme ça, mais pas moi " ou alors " c’est pour pimenter notre vie " ou que sais-je.

    Michelle: Dieu a créé la femme pour que, naturellement, elle recherche la protection d’un mari…. seulement voilà, l’humanité étant déchue, elles tombent souvent sur des machos-bourreaux en pensant tomber sur des gars solides (ils friment durs, les gars, non ?)… enfin, je parle dans l’humanité non régénérée, mais cela ne devrait pas être dans l’Eglise… Hélas !, on sait que bien peu sont suffisamment régénérés !

  64. magali   •  

    Oui, c’est vraiment LE problème, l’orgueil. A cause de çà je tombe dans le péché de dépendance affective, et il est dit que l’on doit se confesser les péchés les uns aux autres. Mais le problème, c’est que quand je l’ai fait, cela a fait peur aux gens à qui j’en ai parlé et ils m’ont rejetée. Alors, je n’ose plus en parler à personne. Pourtant, j’aurais tellement besoin d’avoir la prière de frères et soeurs pour en être délivrée. Je me sens trop seule par rapport à cela, et j’ai honte. Et la psycho et relation d’aide, j’ai assez donné, cela ne m’a aidée en rien.

    Et depuis que j’ai lu les articles sur la psycho, je la fuis.

    Peut-être quelqu’un ici vit-il la même chose que moi.

  65. BEN TATI   •  

    Merci Dieu, Merci Jésus Christ et Merci Saint Esprit, merci pour ce don "MICHELLE DASTIER" , au pays de la raison et cartésianisme on veut beaucoup théologiser .
    Soeur Michelle Dastier tu es une lumière qui brille dans les ténèbres pour éclaire non seulement la France mais le monde.
    Si je suis en vie c’est grâce à Jésus mais aussi grâce à une de ses servantes qui a conduit ma famille en Jésus Christ.
    Que les femmes se lèvent en Christ pour la construction de notre monde et non se laisser berner par de fausses doctrine.
    Tu es un beau cadeau de Dieu que te garde.

  66. Stephane   •  

    Merci Seigneur de nous éclairer!
    C’est quand même bizarre qu’entre plus de 10 versets dans la Bible qui montrent et affirment très clairement que Dieu utilise et a toujours utilisé la femme, certains n’ont le regard que vers ce verset de Timothée qui interdit aux femmes de prêcher.
    La Parole de Dieu ne se contredisant pas, ce verset devrait évidemment être compris ou lu dans un contexte bien particulier. Parce que c’est quand même à une femme que Jésus apparut en premier après sa résurrection et qui même annonça l’évangile! Dieu utilise qui Il veut même une pierre, un âne ou un fou si cela lui chante. En plus, le ministère de la femme correspond bien à l’accomplissement d’une prophétie dans le livre de Joël et reprise quelque part dans le nouveau testament…
    Cela me fait penser un peu au ministère de Jésus, annoncé dans le livre d’Esaïe et que bien sûr satan a essayé d’empêcher tant bien que mal (tueries des enfants à Bethléem)…
    Faut pas essayer d’empêcher les prophéties de s’accomplir au risque d’avoir combattu contre Dieu inutilement parce que tout compte fait le ministère de la femme continuera à prospérer évidemment avec les autres ministères pour la gloire de Dieu et nous prions pour!

    Michelle: Sans compter que ce verset de Timothée, quand tu le remets dans son contexte et que tu ne le tronque pas (POURQUOI ES-T-IL TOUJOURS SERVI TRONQUÉ!!!????) montre le rôle de la femmes AU SEIN DU COUPLE, et uniquement dans ce cadre -là: La bonne traduction, quand on n’ajoute pas des virgules « arrangeantes », est J’INTERDIS À LA FEMME D’ENSEIGNER EN PRENANT L’AUTORITÉ (authenteo: tuer de ses mains !!!!) SUR SON MARI, QU’ELLE GARDE PLUTÔT UNE ATTITUDE PAISIBLE CAR ADAM A ÉTÉ FORMÉ LE PREMIER … etc ! . Jamais d’ailleurs dans ce verset il n’est interdit de prêcher, ce qui serait parfaitement contraire à ce que Jésus a ORDONNÉ à tous ses disciples (femmes comprises !): « Allez jusqu’aux extrémités de la terre pour faire des nations des disciples et ENSEIGNEZ-LEUR tout ce que je vous ai prescrit » (Mt 28) (entre autres !!!!)
    C’est ce que l’épouse enseigne qui est nocif (à l’époque, des femmes prétendaient dominer sur les hommes du fait qu’elles auraient été créées les premières), et la manière dont elles veulent imposer leurs fausses doctrines au sein du couple que Paul dénonce !

    Vraiment rien à voir avec la prédication de l’évangile « qui est une puissance pour quiconque croit » ! Quand Jésus a dit: « ceux qui vous croiront seront sauvés, et ceux qui ne vous croiront pas seront condamnés », il parle des disciples « qui ont cru » (Mc 16:16,17). Qui a intérêt à museler des millions de femmes pour qu’elles ne répandent pas l’évangile ? Satan. Ceux qui musellent les femmes sont-ils serviteurs de Dieu ou complices de Satan ?????

    La réponse est facile, car ces hypocrites ne voient aucun inconvénient à ce que des femmes missionnaires aillent dans des endroits difficiles, où elles risquent leur vie, pour apporter l’évangile et sauver des âmes: eux sont bien trop occupés à grimper sur les estrades pour y aller !

    Car la vérité, c’est que ce verset de Timothée, par la manière dont il est tordu, tronqué, et sorti de son contexte, ne sert qu’à une chose: barrer les estrades aux femmes !

  67. Pierre   •  

    Bonjour,

    Désolé de le dire mais le mot estrade me choque, à quoi sert généralement une estrade?
    À dominer dans une assemblée conventionnelle.

    Avec mon épouse, j’ai découvert quand nous étudions ensemble la Bible, que le Seigneur nous éclairait de manière complémentaire, de plus il se pourrait bien, que mon épouse occupe une place plus élevée que la mienne à cause de sa fidélité, et ceci pour l’éternité.

    Rien que pour cela, il serait nécessaire de me mettre un fusil dans le dos pour m’obliger à monter sur une estrade, et encore…

    Évidemment, nous ne pouvons pas adhérer à une assemblée en "iste", à un mouvement religieux.

    Il y a peu, je prie, pour un encouragement, Seigneur suis-je au moins ton serviteur?

    Dans notre rue, une demi-douzaine de témoins de Jéhova font régulièrement du porte-à-porte. Nous nous restons à la maison, depuis notre mariage, nous pouvons nous vanter de n’avoir jamais assisté, à une réunion dans une A.D.D le dimanche.

    Bref, il y a peu, un matin de bonne heure, j’étais debout, dehors, il faisait très froid, à ma surprise une jeune femme sonne à la porte, avec un enfant incapable de marcher pour son âge, elle souhaite téléphoner, cela fait aboyer le chien, réveille mon épouse, évidemment je n’ai pas laissé cette maman dehors, normalement dans une ville, il y a plein de maisons, pourquoi la nôtre? Pourquoi cette femme battue vient nous déranger de si bon matin?

    Ah! Gloire à toi Seigneur, quand on a le coeur à te servir, pas besoin de courir, il suffit d’ouvrir sa porte, pour parler de toi et prier.

    Dans notre petite ville, il y a tellement d’églises, mais gloire à D.ieu, nous sommes au moins des serviteurs inutiles.

    Pourquoi j’obligerai mon épouse à voir le traitement réservé à une femme, dans une assemblée conventionnelle?

    Mon épouse est capable d’offrir un café, des vêtements, d’aller à une pharmacie, elle n’a pas besoin d’avoir en prime des machos "chrétiens" sur le dos. Un seul lui suffit. La prochaine fois que je demande un encouragement, je n’oublierai pas de mentionner mon épouse.

    Le Seigneur Jésus Christ est merveilleux, à lui la terre et les cieux.

    Que D.ieu vous bénisse.

  68. maïté   •  

    je ne comprends plus rien. est-ce que je suis dans un site chrétien ou un site d’insultes gratuites? je n’imaginais meme pas que ça existait chez les enfants d’un Dieu d’Amour! C’EST VRAIMENT LA FIN DES TEMPS. QUE JESUS AIT PITIE DE NOUS…

    Michèle H : quel est le problème ?

  69. Tina   •  

    Ce qui me gêne chez beaucoup de pasteurs africains ou les autres ayant leur ministère en Afrique, leurs femmes se sentent obligées d’être aussi pasteures. Ont-elles réellement reçu un appel de Dieu ou veulent-elles simplement suivre la voie de leur époux?

    C’est une grande question que je me pose.

  70. Armande   •  

    merci pour ce texte que j’ai pu partager sur les reseaux sociaux à plusieurs femmes "muselées" à cause de ce verset sorti du contexte…alors que
    jésus a dit: "Prêchez à Toutes les Nations"…
    plus on est nombreux et plus l’Evangile sera répandu …

  71. Denis Coté   •  

    Michelle imagine…. que tu arrive devant DIEU et qu’il te dise ..Michelle tu as été rebelle a ma parole, tu n’as fait qu’a ta tête, je ne te connais pas…Je ne prendrais pas de chance avec mon salut, et avec le salut de plusieurs autres..Tu prend la parole dans son tout…DIEU a parlé d’une manière, nous n’avons qu’a nous soumettre a DIEU autant homme ou femme..Le reste c’est de la rébellion…Que le Saint-Esprit ouvre tes yeux pendant qu’il est encore temps…Amen…

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Cher Denis, le Seigneur m’a souvent parlé, justement pour me dire le contraire de ce que tu dis. Et je lui ai souvent demandé de me prendre avec Lui (trop de souffrances physiques parfois, de souffrances morales en voyant l’état de son Église). Chaque fois j’ai entendu sa voix, que je conais bien, me dire: « Michelle (eh oui, il m’appelle par mon nom: cf Jn 10), j’ai encore besoin de toi sur terre ».

      Alors juste une question, Denis, imagine.. …. que tu arrives devant DIEU et qu’il te dise:

        – De quel droit as-tu voulu intimider et faire taire mes servantes, que j’avais ointes pour « enseigner à toutes les nations ce que je vous avais rescrit » (Mt 28). De quel droit as-tu fait taire mes prophétesse, qui devaient annoncer mes oracles, en leur ordonnant de se taire dans l’Église et d’aller interroger leur mari (franc-maçon, par exemple, ou musulman ou bouddhiste) à la maison ? De quel droit les as tu considérés comme des sous-disciples alors que mon serviteur Paul a dit de ma part: « Il n’y a plus ni homme ni femme en Jésus-Christ » ? DE QUEL DROIT AS-TU CONTRÉ MES PLANS DE SALUT EN VOULANT IMPOSER DES DOCTRINES HUMAINES, DE FAIT DES DOCTRINES DE DÉMONS (Ph 4) QUI M’EMPÊCHAIENT DE LEVER MON ARMÉE DE MESSAGÈRES DE BONNES NOUVELLES, COMME JE L’AVAIS PROMIS (PS 68)?????

      Aie ! le sale quart d’heure, que diras-tu pour ta défense ?

      – euh, j’avais cru comprendre …

      Et Dieu te répondre:

      – M’as-tu seulement vraiment interrogé, moi, qui suis la Parole de Dieu ? As-tu jamais cherché à entendre ma voix ? As-tu tenté de renverser tes forteresses de pensées formatées par des doctrines d’hommes insensés, au lieu de sonder ma Parole avec MON ESPRIT ?

      Aie aie aie !

      Tu ferais mieux de commencer tout de suite, car il reste peu de temps !!!!! Mais tout n’est peut-être pas perdu 🙂

  72. dany   •  

    D.ieu se sert de celui et de celle qui est disposé à faire Sa volonté……
    Les machos ou talibans n’existent pas que dans l’orient…hélas .
    Si les femmes partaient des eglises celles-ci reduiraient leur activités ou fermeraient(plus d’ecole du dimanche,de menage,de bibliotheque,) !!!!!
    Que le Seigneur soutienne et protège Michelle de tous les tordus qui foisonnent surtout sur le net

    • Michelle d'Astier de la Vigerie   •     Author

      Oh, ce sont juste généralement des gens mal dans leur peau, mal convertis, à la recherche d’une identité , ou simplement enseignés par des … tordus , mal dans leur peau, mal convertis, à la recherche d’une identité 🙂

      Le côté tordu, c’est quand en sus ils veulent vous menacer des foudres divines !!!!!… Juste parce qu’on obéit à Dieu en Le servant, envers et contre toutes les intimidations machistes.

      Et les femmes que Dieu lève en subissent cent fois plus que les hommes, de ces intimidation à coups de versets tordus ou disséqués en trois.

      Qu’est ce qu’on doit déranger le diable pour déclencher de telles levées de boucliers !!!!

      Remarquons que ceux qui nous disent de nous taire sont toujours ceux qui ne portent aucun fruit pour le Seigneur; ni dans le service, ni dans un appel, ni dans un ministère… Ils sont bien trop occupés à tenter de faire taire les femmes à qui Dieu a dit:

      Esaïe 58:1
      Crie à plein gosier, ne te retiens pas, Élève ta voix comme une trompette, Et annonce à mon peuple ses iniquités, A la maison de Jacob ses péchés ![…]

      mais tout le monde sait que la Bible n’a été écrite que pour les hommes: les femmes n’ont pas d’âmes, c’est bien connu, et elle peuvent encore moins recevoir l’Esprit de Dieu !

      Zut, Priscille enseignait avec l’assentiment de Paul, et Deborah était chef de guerre, juge et prophétesse avec la bénédiction de Dieu !!!!

      Des aveugles qui prétendent diriger ceux qui voient clair !

Laisser un commentaire