MAV: Grace à  un intervenant,  »  Stimagmax   » , qui nous avait mis les liens vidéos et nous a retranscris le premier, voici donc par écrit cette transcription (merci pour cet énorme travail, si utile! Une intervenante retranscrit actuellement la vidéo 2, et moi je m’occupe de la vidéo 4.

Un autre lecteur s’occupe de la 9, une autre de la 3. Si vous en sentez l’utilité et que vous êtes apte (orthographe et grammaire) et que vous avez du temps: merci de nous le dire, pour que deux personnes ne fassent pas le même très lourd travail en même temps. Mais quelle bénédiction d’avoir ces transcriptions écrites, car bien peu ont le temps de passer quarante heures immobiles devant un écran.. et de le mettre en pratique) – Les 20 enseignements en vidéo:

http://www.thelastreformationfrance.com/the-pioneer-school-francais/

THE PIONEER SCHOOL

Bienvenue au premier enseignement de notre  »  Pionner School  « .

Aujourd’hui je vais vous conduire à  travers l’Histoire de l’Eglise, et je vais vous montrer que la plupart des choses que nous faisons aujourd’hui ne sont pas basées sur la Parole de Dieu, mais plutôt sur nos propres fondations établies il y a de nombreuses années par l’Eglise Catholique. Ainsi, parce que nous continuons à  construire sur cette même fondation, toutes les églises se ressemblent et nous ne sommes pas efficaces pour faire des disciples de la façon dont Jésus nous l’a commandé.

Lorsqu’on s’en rend compte et qu’on change notre façon de faire, on est alors bien plus efficaces pour faire des disciples. Nous seront libérés de quelques traditions et entrerons dans la vie chrétienne normale.

La vie chrétienne normale, c’est ce que nous lisons ici  :

Le livre des Actes – Le réveil du Christianisme tel que nous le lisons dans la Bible.

Ce que vous voyez derrière n’est pas la vie chrétienne normale (il montre un tableau). La Bible, Le Livre des Actes, est la vie chrétienne normale. Je vais vous aider à  voir cela et faire le premier pas vers la liberté dans la vie que Dieu a pour vous. La Vie que l’on lit dans le Livre des Actes. Donc, bienvenue à  ce premier enseignement.

Courte vidéo des guérisons de rue

Bienvenue à  l’école  »  Pioneer School  « . Je m’appelle Torben Sondergaard. Je viens du Danemark. C’est un grand honneur de vous accueillir. Je pense que cet enseignement va changer votre vie. Beaucoup ont vu ma chaîne Youtube ou mon site thelastreformation.com et ont entendu des témoignages de ce que Dieu est en train de faire. Je crois que cet enseignement vous aidera à  entrer dans cette Vie, celle que nous désirons ardemment, celle dont parle le Livre des Actes.

Je peux le dire maintenant  : ce que dieu fait est formidable car maintenant, j’ai tous les jours des témoignages de gens dont la vie a changé au travers de cet enseignement. De gens qui ont changé leur façon de faire des disciples. Depuis le début, j’ai à  cœur d’équiper et d’entraîner les gens. Je crois que si nous changeons notre façon de travailler, notre façon d’enseigner, notre façon de prêcher l’évangile, notre façon de faire des disciples, je crois que nous verrons des choses extraordinaires se produire. Et cela ne prend pas forcément beaucoup de temps.

Il y a quelques jours, des Hollandais ont vu ma vidéo. Ils ont décidé de venir au Danemark passer des vacances, mais aussi pour me rendre visite et sortir dans la rue. C’était un couple avec quatre enfants. Ils sont venus avec les enfants et nous avons un peu parlé, puis nous sommes allés en ville, là  où j’habite. Ils voulaient apprendre à  guérir les malades, expérimenter cela. Aucun n’avait déjà  prié pour quelqu’un dans la rue qui ait été guéri. Ce que j’ai fait a été en fait très simple, vous le trouverez dans la Parole de Dieu  :

Jésus a dit  »  Venez et suivez-moi  « . Et les gens le suivaient à  cette époque. Et Jésus enseignait les gens, non pas en faisant une école biblique, mais dans la vie de tous les jours. C’est ce que j’ai fait il y a quelques jours. Je leur au dit  :  »  Venez et suivez-moi  « . Et nous sommes allés en ville. Et cela a pris environ 20 minutes pour elles de voir une personne guérir.

20 minutes plus tard, son mari pria pour la première personne qui guérit aussi. C’était génial. Certains pour qui ils prièrent venaient d’Islande. C’était une équipe de foot qui venait jouer au Danemark et quelques uns furent guéris. Plus tard ils sont venus avec toute l’équipe. Donc nous avions 40 personnes derrière nous qui voulaient la prière. Et j’ai dit aux nouveaux de Hollande  :  »  Priez  ! Allez-y, faites le  !  « . Donc après 40 minutes, ils étaient là  à  prier pour un groupe de gens où beaucoup furent guéris.

Je crois que pendant cette heure en ville, il y a dû avoir 30 personnes guéries. Parmi les 2 dernières personnes pour qui nous avons prié, une avait une migraine depuis 2 ans qui a disparu. L’autre avait eu un accident de la route 4 ans auparavant et un os de son corps s’était déplacé. Elle avait des problèmes de dos depuis 4 ans et lorsqu’elle touchait cet os, elle sentait qu’il n’était pas en place, que quelque chose n’allais pas. J’ai dons dit à  cette dame de Hollande, comme à  l’autre,  »  Priez  !  « . Elle a prié et cet os est rentré. Elle ne pouvait plus le sentir et toute la douleur était partie. Voici ce que nous avons expérimenté en une heure seulement. Il leur a fallu 40 minutes pour apprendre à  guérir les malades. Maintenant ils sont rentrés en Hollande et ils font la même chose la-bas  ! Car il ne s’agit pas de moi mais du Saint-Esprit en nous.

Et ce n’est ici qu’un exemple de comment vous pouvez faire des disciples autrement que la façon habituelle  : En restant assis dans une église ou en allant dans une Ecole Biblique. C’est aussi une sorte d’école Biblique, notre Ecole Biblique en ligne, quoique très différente. Et vous verrez plus tard que ce n’est pas  »  beaucoup de théologie   » pour votre tête. C’est très pratique. Comme le couple de Hollande. Nous avons vu leur vie changer, nous leur avons appris à  entrer dans cette vie…. En 40 minutes.

Combien de personnes trouvons nous dans les églises aujourd’hui qui sont restées assises 10,15,20 ans et désirent vivre quelque chose de similaire  ? Mais ils ne l’ont pas fait. Ils s’imaginent que s’ils s’assoient et qu’ils écoutent, alors un jour cela va se produire. Mais honnêtement rien ne se produira si nous continuons à  faire ce que nous avons toujours fait.

Osons nous arrêter un moment pour nous demander si ce que nous faisons correspond bien à  la Parole de Dieu  ? Et formons nous vraiment des disciples  ?

Je crois que le réveil devant lequel nous nous trouvons, la Dernière Réforme, est une réforme qui consiste à  créer des disciples. Car si nous recommençons à  utiliser les outils que Dieu nous a donnés et faisons des disciples comme Jésus nous l’a demandé, en le faisant de la façon dont Il nous le commande, nous pourrons voir beaucoup de choses se produire.

Et j’ai tellement de témoignages de gens qui sont restés dans une église peut-être toute leur vie, ou 20, ou 40 ans, et qui n’ont jamais amené quelqu’un à  Christ, jamais guéri un malade, jamais chassé un démon, jamais expérimenté la Vie surnaturelle et n’ont pas les mêmes témoignages que dans le Livre des Actes, mais en travaillant avec eux une heure, deux heures ou même une journée, leur vie change soudainement. Et après cela, ils continuent à  vivre cette Vie. Donc avant, leur vie ne ressemblait pas à  celle dans le Livre des Actes, mais après quelques heures seulement, leur vie ressemblait à  celle du Livre des Actes.

Je vous parlerai de témoignages similaires durant cette Ecole Biblique. Et si vous désirez être utilisé par Dieu, si vous désirez expérimenter comment Dieu vous utilise, alors vous êtes au bon endroit. Si vous voulez seulement  »  discuter théologie  « , alors cette Ecole Biblique n’est pas faite pour vous car il faut savoir qu’il n’est pas seulement question d’un savoir théologique, il s’agit de faire les choses simplement, de la façon dont Jésus les a faite. Il s’agit d’ouvrir nos yeux, de se débarrasser de nos lunettes religieuses et de reprendre au commencement. Dans cette première leçon, je vais vous conduire à  travers l’Histoire de l’Eglise.

Beaucoup pensent que l’Histoire de l’Eglise est loin d’être passionnante mais elle l’est. Car cela va vous montrer pourquoi les choses sont ainsi dans les églises aujourd’hui. Ceci devrait vous aider à  vous libérer de ces traditions et entrer dans la Vie que vous désirez, la Vie qu’on lit dans le livre des Actes. Je veux tout d’abord dire  : Nous avons ici la Bible.

Si je veux regarder dans la Bible pour voir comment un Chrétien doit vivre, ce qu’est la Vie chrétienne normale, où dois-je regarder  ? Dois-je regarder dans l’Ancien Testament  ? Non. Parce que dans l’Ancien Testament on ne trouve pas de chrétiens disciples de Jésus comme vous et moi. Parce que l’Ancien Testament se situe avant la croix, c’était avant Jésus. C’était l’Ancienne Alliance et les choses étaient très différentes comparées à  maintenant. Mais beaucoup d’églises et de chrétiens aujourd’hui vivent encore avec une mentalité comparable à  celle de l’Ancien Testament. Mais ce n’est pas dans l’Ancien Testament que l’on trouve ce qu’est un disciple.

Alors où trouve-t’on cela  ? Est-ce dans les 4 Evangiles  ? Non, ce n’est pas dans les Evangiles. Les Evangiles c’est, bien sûr, les paroles de Jésus. On y voit ce qu’il nous a appelé à  faire, comment il a envoyé ses disciples, comment il vivait et travaillait et comment il mourut sur la croix et ressuscita. Mais dans les Evangiles on ne voit aucun disciple comme vous et moi. Pourquoi  ? Parce que personne dans les Evangiles n’était encore baptisés en Jésus-Christ comme nous le sommes aujourd’hui. Personne n’avait reçu le Saint-Esprit comme nous le recevons aujourd’hui. Parce que le Saint-Esprit n’avait pas encore été versé dans les Evangiles. Et Jésus n’était alors ni mort ni ressuscité. Donc d’une certaine façon, les 4 Evangiles font encore partie de l’Ancienne Alliance. Et beaucoup de chrétiens aujourd’hui vivent dans les 4 Evangiles et ne comprennent pas que nous ne devrions pas vivre là , mais plutôt selon le Livre des Actes, le livre suivant dans la Bible. Car dans le Livre des Actes, nous voyons comment le Saint-Esprit fut versé sur les gens et comment ils commencèrent à  vivre.

Et que lisons nous dans le Livre des Actes  ? Il est question des gens qui aiment Dieu, qui aiment Jésus, qui étaient prêts-à -porter leur croix et à  le suivre et beaucoup sont morts en martyrs. On y voit aussi comment le Saint-Esprit travaillait en eux, comment le Saint-Esprit les conduisait, comment Dieu s’est servi d’eux pour construire son Eglise. Et ainsi de suite tout au long du Livre des Actes, on voit comment le Saint-Esprit les conduisait par des rêves et leur parlait, comment ils parlaient, guérissaient les malades et chassaient les démons. C’est ce que nous lisons dans le Livre des Actes. Alors Livre des Actes… qu’est-ce que c’est  ? C’est la vie chrétienne normale. Et peut-être que là  d’où vous venez, lorsque vous vous asseyez dans votre église et que vous regardez autour de vous, ce que vous voyez autour de vous est tellement différent du Livre des Actes. Alors j’aimerais vous dire que ce que vous voyez autour de vous, c’est bien ce que vous voyez, mais ce n’est pas la vie normale, les choses ne devraient pas être ainsi car elles devraient être telles que nous les lisons ici.

Car si vous allez dans une église et que vous regardez autour de vous, vous avez une image de  :  »  Ah  ! C’est cela être chrétien  !   » Mais vous êtes dans une autre église, une autre dénomination, vous avez une autre représentation de ce que  »  être chrétien   » veut dire. Mais si nous nous arrêtons en ouvrant la Bible et la Bible seule, en prenant le Livre des Actes particulièrement, lorsqu’il est question de savoir ce qu’est un disciple et comment il doit vivre, et nous dire  :  »  C’est la même chose aujourd’hui  « . Car tout le monde croit que Jésus est le même hier, aujourd’hui et éternellement, il n’a pas changé. Et nous le croyons lorsqu’il est question du salut, nous le croyons lorsqu’il est question de beaucoup d’autres choses. Mais qu’en est-il de la Vie, du Saint-Esprit, des miracles  ?

S’il n’a pas changé, ce que nous lisons dans le Livre des Actes est encore d’actualité. Car s’il n’a pas changé, le Saint-Esprit non plus n’a pas changé. Dans le Livre des Actes il ne s’agit pas tellement des apôtres, il s’agit du Saint-Esprit dans les premiers disciples et comment ils vivaient. Il n’a pas changé, le Saint-Esprit n’a pas changé, Et donc nos vies devraient aujourd’hui ressembler au Livre des Actes. Et lorsque je me suis rendu compte de cela, et d’autres choses que je vais partager avec vous, J’ai commencé à  me dégager de ma vie  »  normale  « , à  cette époque et j’ai fait un pas, puis un autre et j’ai vu de plus en plus de cette Vie dont il est question. Et j’ai tant de témoignages merveilleux de comment Dieu m’a conduit par des rêves, comment il m’a parlé, le Saint-Esprit m’a conduit, comment j’ai vu de nombreuses personnes être sauvées, remplies du Saint-Esprit sans que je prie pour elles. Le Saint-Esprit vient soudainement sur eux et ils se mettent à  parler en langues, des gens délivrés de démons et c’est devenu une façon de vivre normale pour moi aussi. Beaucoup d’entre vous ont entendu parler de cette vie. On en entend parler en Chine, en Afrique ou ailleurs mais jamais en occident  !

J’habite au Danemark, pays occidental et Jésus est le même ici en occident. Ce que nous lisons et ce que nous entendons dans des témoignages de Chine, nous pouvons le voir ici. Pourquoi  ? Parce que Jésus est le même. Et j’espère que vous êtes prêts à  recevoir cet enseignement car cela va être provoquant, je préfère vous prévenir.

Dieu m’a donné un don  : Le don de provoquer les gens  ! Maintenant que j’ai dit, ça, je peux m’en servir. Je veux vous provoquer  ! Je veux vous dire et vous montrer des choses que vous n’avez jamais entendues  ! Mais lorsque vous entendez quelque chose de nouveau, alors arrêtez vous, ressentez les choses puis cherchez dans la Parole de Dieu si ce que je dis est vrai  ? Et vous serez stupéfaits car vous verrez que tout ce que vous avez fait jusqu’alors n’a rien à  voir avec la Parole de Dieu, ce n’était que des traditions. Je vais vous montrer ça maintenant et vous conduire dans l’histoire de l’Eglise et vous montrer sur quelle fondation nous construisons et ce sera une aide pour vous permettre de sortir de tout cela. Je reviendrais souvent là -dessus durant cette Ecole Biblique. Car cet enseignement va vous permettre de recevoir ce que Jésus dit. Etes-vous prêts  ?

J’ai un papier ici  :  »  Le Livre des Actes  « .  »  Le réveil du Christianisme tel qu’on le lit dans la Bible  « . Le Livre des Actes, c’est la vie chrétienne normale. à‡a commence avec le Saint-Esprit versé sur des gens et la façon dont vivaient les premiers disciples. Je vais parcourir ce livre pendant cette Ecole Biblique et nous y verront beaucoup de choses.

Le Saint-Esprit a commencé et a influencé le monde entier. Il y avait un christianisme de réveil au début, mais aussi des martyrs. Beaucoup moururent pour leur foi. Puis quelque choses s’est produit  : Vers l’an 300, un empereur appelé Constantin altéra beaucoup le christianisme. Auparavant, le christianisme était persécuté et beaucoup mourraient pour sa cause. Et en raison de sa croissance, Constantin phagocyta le christianisme et en a fait une religion d’état. Beaucoup croient que Constantin était un chrétien et qu’il a fait un bon travail dans l’Eglise. Mais il y a mis le désordre pour de bon  ! Car pendant son règne il a changé énormément de choses sur lesquelles on se base encore aujourd’hui. J’y reviendrai.

Suite à  Constantin, nous avons eu l’Eglise Catholique. Mais cela a eu un prix car beaucoup de choses ont changé. Si je dis  :  »  Eglise catholique  « , à  quoi pensent les gens  ? Les gens pensent à  un grand bâtiment, ils pensent au pape, aux prêtres, à  la messe, aux assemblées du dimanche et tout ce qui gravite autour de l’Eglise catholique…

Mais où trouvez-vous tout cela dans le Livre des Actes  ? Où trouvez-vous un pape  ? Où trouvez-vous un prêtre tel que nous le voyons  ? Où trouve-t’on une messe  ? Où trouve-t’on un bâtiment d’église  ? Où trouve-t’on des cultes le dimanche  ? Il n’y a rien de tel dans le Livre des Actes  ! Jésus est venu déchirer le temple en quelque sorte, pour bâtir un nouveau temple fait de pierres vivantes où le Saint-Esprit demeure. Jésus est venu et a dit  :  »  N’appelez personne sur terre votre Père car une seul est votre Père, celui qui est dans les cieux  « . Jésus est venu avec beaucoup de choses, mais l’Eglise catholique les a changé parce qu’on a le lieu sacré, le temple et on a le pape.

Le mot  »  pape   » vient du mot  »  père  « . Et aujourd’hui, énormément de personnes appellent le pape  »  Notre Père  « . Mais ce n’est pas ce qu’a apporté Jésus. Il y a eu beaucoup de changements. Et si l’on regarde quelle est l’origine de ces changements  ? Le Livre des Actes est composé de juifs et samedi est considéré comme un jour saint. Jésus est venu et pour lui, il n’y a pas de jour plus saint qu’un autre. Il existe bien cependant un  »  repos en Jésus  « . Et on y reviendra.

Jésus est venu avec quelque chose de nouveau. Mais l’Eglise catholique a voulu en faire une grand religion et changer beaucoup de choses que Jésus avait commencé. Alors ils créèrent un nouveau jour férié  : Le dimanche. Pourquoi  ? Car dimanche était le jour du soleil. Le jour du dieu Soleil. Constantin était grand prêtre dans un culte solaire (Sol Invictus). Et ceci jusqu’au jour de sa mort. Donc les choses qu’il faisait pour adorer le dieu soleil, il les a introduites dans cette fondation. C’est ainsi que depuis, nous avons le dimanche saint. Pourquoi  ? A cause de Constantin et son adoration du dieu soleil. Il a aussi construit un temple tourné vers l’Est, de sorte que les prêtres puissent recevoir le soleil et par la même occasion adorer le dieu soleil.

Beaucoup de choses ont changé dans l’Eglise catholique aujourd’hui comparé à  ce que nous voyons ici. Et ce changement a eu un prix. Dans le Livre des Actes, il y a un témoignage où l’on voit Pierre et Jean allant prier et il y avait un homme infirme qui faisait la manche. Ils regardent cet infirme et lui disent  :  »  Je n’ai ni argent ni or, mais ce que j’ai, je te le donne  : Au nom de Jésus, lève-toi et marche  « . Et l’infirme fut guéri. Et on voit cela tout au long du Livre des Actes. Mais pendant cette période, ça a changé. Un prêtre de l’Eglise catholique peut-il dire aujourd’hui  :  »  Je n’ai ni argent ni or   »  ? Non. Pourquoi  ? Car les Eglises catholiques ont beaucoup d’or, beaucoup d’argent. Parce que maintenant c’est une grosse organisation, une grosse machine, une grande entreprise. Donc ils ne peuvent pas dire  :  « De l’argent et de l’or, nous n’avons pas  « . Mais ils ne peuvent pas dire non plus  :  « Au nom de Jésus lève-toi et marche  « . Pourquoi  ? Car le Saint-Esprit veut être libre  !

Dieu ne confirme ni ne bénit nos traditions, il veut confirmer et bénir sa Parole. Et quand on a commencé à  changer des choses pour en faire une religion et mettre Dieu dans une boîte, que s’est-il passé  ? Le Saint-Esprit s’en est allé, la puissance s’en est allée, la vie s’en est allée  ! Pourquoi  ? Parce que nous avons construit sur des fondations qui ne sont pas bibliques. Mais lorsque nous sortirons de ce système, nous reverrons les mêmes choses que nous lisons dans le Livre des Actes. Donc beaucoup de choses ont changé à  cette période avec l’Eglise catholique.

Il y a ensuite une période sombre pendant laquelle rien ne se produit. Bien sûr il y a toujours eu par endroits un christianisme réveillé mais la principale Eglise était l’Eglise catholique et les choses sont mortes et il y eut beaucoup de changements pendant cette période. Alors vers 1500, quelqu’un nommé Martin Luther, en Allemagne, est venu avec ses 95 thèses à  l’église de Wurtemberg le 31 octobre 1517. 95 thèses placardées sur la porte de l’église.

Ce fut le début de ce que nous appelons  »  La réforme  « . Après quoi nous avons l’Eglise luthérienne. Donc nous avons l’Eglise catholique jusqu’en 1517 quand la réforme commença avec Martin Luther. Cette réforme fut établie sur la vérité de  »  La justification par la foi  « . Ainsi, Martin Luther ré-introduisit la justification par la foi, quelque chose que l’Eglise catholique avait aussi perdu. Mais ce que vous devez comprendre maintenant  : C’est extraordinaire ce que Martin Luther fit et ce que Dieu le conduisit à  faire, mais de là  a appeler cela une réforme… C’est un mot approprié, mais en même temps, il n’a pas reformé l’Eglise catholique en la ramenant au Livre des Actes.

Beaucoup de choses dans l’Eglise luthérienne sont similaires à  l’Eglise catholique. Tout le système repose sur  : Le culte dominical, un prêtre qui fait tout, de gros bâtiments. Il existe toujours l’eucharistie, c’est toujours un peu de pain et de vin. Dans le Livre des Actes, il s’agit d’un festin où ils étaient tous ensemble et se rassasiaient de nourriture. Mais cela changea et devint quelque chose de religieux pendant l’ère catholique. Puis dans l’Eglise luthérienne nous trouvons à  peu près la même chose.

Donc Luther vint avec la justification de la foi, oui  ! Mais il ne reforma pas tout le système en revenant au Livre des Actes. Il ne changea pas l’Eglise pour la ramener au Livre des Actes. Une chose de plus au sujet du Livre des Actes – Je vais aussi y revenir plus tard – Jésus est venu avec une prêtrise par laquelle nous sommes tous prêtres. Tout le monde pouvait baptiser, participer à  la communion et faire partie de tout ça, car nous sommes tous prêtres  , avec Jésus-Christ pour grand prêtre. Ceci a changé pendant l’ère catholique et nous obtenons ce système avec le pape. Puis nous avons les prêtres, les nones et les moines et nous avons tout le système. Puis les laïcs, que Jésus a en horreur, car nous sommes tous ministres et nous verrons cela dans la prochaine leçon.

Nous avons alors eu la réforme. Dans l’Eglise Luthérienne, que fit Luther  ? Il prit le pape et le mit dehors, de telle sorte que nous n’aurions plus de pape sans pour autant revenir à  la prêtrise de tous les croyants avec les 5 ministères dont il est question en éphésien 4  :11 où des personnes  »  équipaient   » les saints. Luther n’est pas retourné à  cela, non. Il a juste viré le pape, mais il reste les prêtres, les anciens et d’autres choses. Donc c’était bien une réforme, mais incomplète  ; ce n’était que le début. Car c’est devenu un gros système, comme l’Eglise catholique. Alors dieu envoya quelque chose de plus pour ramener l’Eglise à  son commencement. Alors il envoya le renouveau suivant qui apparut au début 1600 en Angleterre  : Le mouvement baptiste. Et beaucoup furent persécutés à  cause de leur croyance au baptême des croyants. Ils furent persécutés par l’Eglise catholique, l’Eglise luthérienne et également l’Eglise calviniste ici. Ils furent donc persécutés, et à  cause de cela ils ont du fuir en Hollande. Et en 1609, ils créèrent la première Eglise baptiste en Hollande.

 »  Le baptême biblique des croyants  « . Et nous retrouvons la même chose avec le baptême  : Dans Le Livre des Actes, tous se faisaient baptiser le jour même, sur leur propre foi. El baptême, si vous revenez au grec, se pratiquait sous l’eau. C’était comme un ensevelissement sous l’eau. C’est si important que dans Le Livre des Actes on ne voit personne venir à  la foi sans se faire baptiser. C’est très clair dans Le Livre des Actes, mais cela fut changé avec l’Eglise catholique car c’est devenu une religion d’Etat. Il n’était donc plus question de foi. Alors ils baptisaient tout le monde, même les bébés, parce qu’ils n’avaient pas le choix. Nous voyons donc les baptêmes d’enfants apparaître ici, puis la réforme. Mais Luther a-t’il réformé le baptême en revenant à  ce qu’on lit dans la Bible  ? Non. Il a continué avec ce  »  baptême  « , avec les baptêmes des bébés. Là  encore, nous voyons que la réforme était incomplète. Les fondements étaient totalement erronés. Donc il y eu le renouveau baptiste, et avec cela, le baptême biblique. Mais cela ne s’est pas arrêté là .

Après cela, parce que les choses avaient bien débuté, en dehors de l’Eglise, comme un mouvement de réveil, il y avait quelque chose d’étonnant. Il y eut un réveil. Il y avait la foi, il y avait le Feu. Qui s’est éteint en devenant un système. Ainsi l’Eglise luthérienne aujourd’hui ne ressemble plus à  Martin Luther. Martin Luther était bien plus radical que l’Eglise luthérienne. Ainsi l’Eglise baptiste n’est plus baptiste comme à  son début. Et vous verrez cela pour chaque réveil. Les choses commençaient de façon étonnante en dehors de l’Eglise. Il y avait la liberté, il y avait la vie. Ou alors cela commençait dans l’Eglise mais finalement s’en libérait parce que la boîte ne pouvait pas contenir ce que Dieu fait. A chaque fois cela redevenait une  »  nouvelle religion  « , un  »  réseau de foi  « , une  »  organisation  « , appelez cela comme vous voudrez, puis cela s’éteignait.

Même chose avec le méthodisme (John et Charles Wesley). Ils revinrent à  la sanctification par la foi. C’était quelque chose que Martin Luther n’avait pas compris car il pensait que nous sommes irrémédiablement sous l’emprise du péché. Mais Charles et son frère John Wesley on vu cela  :  »  Dieu nous appelle à  être Saint   » et Jésus n’est pas seulement venu pardonner nos péchés, il est aussi venu nous en délivrer et retirer le péché de nos vies. C’était quelque chose qu’ils avaient compris et c’est une vérité importante, que nous devons être saints, comme Dieu est saint.

Je veux vous montrer quelque chose… Ce que je trouve intéressant, c’est que sous nos yeux, depuis quelques siècles, on peut voir que Jésus, ou Dieu, restaure son Eglise. De nombreuses vérités perdues à  cette époque, Dieu les restaura conformément à  sa Parole. Car si vous allez dans Hébreux, chapitre 6, vous pouvez y lire ce qu’est notre fondement à  nous, croyants. Et le fondement, c’est  : La repentance de toute action mauvaise. La foi en Dieu. Le baptême.

Ces 3 choses sont en quelque sorte la base  : La repentance – La foi en Dieu – Et le baptême. Si vous lisez Hébreux 6  :1-2. Si vous prenez seulement ces 3  : Repentance, foi, baptême, nous les trouvons dans Le Livre des Actes, mais pas dans l’Eglise catholique. Mais Dieu commença à  les rétablir  : D’abord la Foi . Nous sommes justifiés par la foi, non par l’aumône ou par notre présence au culte, mais par la Foi en Jésus-Christ. Puis le baptême dans l’eau et enfin la sainteté – la repentance. Donc les choses que l’on voyait dans Le Livre des Actes ont été changées au cours du temps mais Dieu commença à  les rétablir. Et il a continué parce que l’étape suivante a quelque chose à  voir avec la Vie Eternelle. Puis avec l’imposition des mains et recevoir le Saint-Esprit. C’était la chose suivante que Dieu envoya ou commença.

Ensuite l’Eglise adventiste  : L’espérance de la seconde venue de Christ. Cela démarre et ensuite on a le suivant  : Finney et Moody  : Le baptême dans le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit qui équipe les saints, non pas comme un don, mais comme puissance pour être un témoin. C’est quelque chose qu’ils ont apporté, comme d’autres personnes à  cette époque. Et lorsque cela est apparu, nous avons vu un renouvellement intérieur car le Saint-Esprit vint et la puissance et la vie commencèrent à  se manifester. Mais quand même…. Si vous regardez cette frise chronologique  : Nous avons vu  :

La justification par la foi  : Vrai  !
La sanctification par la foi  : Oui  !
Le baptême biblique des croyants  : Oui  !
L’espérance du retour de Jésus  : Oui  !
Le baptême dans le Saint-Esprit  : Oui  !
La puissance  : Oui  !

Mais les dons dont il est question dans Le Livre des Actes  : Parler en langues, prophétiser, chasser les démons, guérir les malades ont été perdus dans l’Eglise catholique et celles-ci ne se fondent pas dessus non plus.

Pourquoi  ? Parce que ce n’est pas la fondation. Quelque part, leur fondement, c’est la tradition et non la Bible.

Je sais que c’est provoquant de dire une chose pareille. Mais vous pouvez le voir  ! Et j’en faisais aussi partie  ! Chacun d’entre nous fait partie de cette histoire. Et nous construisons sur une mauvaise fondation. Aujourd’hui nous avons beaucoup d’églises dans lesquelles nous ne voyons pas la Vie, on ne voit pas les dons et il n’y a pas de véritable théologie. Alors Dieu envoya quelque chose de nouveau  : La Pentecôte – Le don du Saint-Esprit.

Azusa Street. Los Angeles. 1906. William J. Seymour. Des gens se sont réunis pour prier, le Saint-Esprit vint et  »  tomba’ sur eux. Et les dons furent renouvelés dans l’Eglise une fois de plus. En même temps, il y eut un autre réveil au pays de Galles avec Evan Roberts  ; un réveil impressionnant pendant lequel des centaines de milliers de personnes furent sauvées en quelques mois. Les gens se repentaient radicalement et ils fermaient les prisons, les pubs, les gens arrêtaient de voler et de jurer et beaucoup de choses se passèrent pendant le réveil du Pays de Galles. De cela vint une vérité qui avait été perdue  :

L’Eglise apostolique. Les Cinq Ministères (1904). Mais encore cela n’est jamais devenu comme dans le Livre des Actes , parce que dans des églises, nous avons encore toute la boîte avec le prêtre, et les 5 ministères n’étaient pas à  leur place comme on le voit dans Actes. Et j’y reviendrais plus tard. De cela nous avons l’Eglise apostolique.

Au Danemark nous avons un mouvement appelé  »  L’Eglise apostolique   » qui trouve sa fondation sur le réveil du Pays de Galles. Ceci est un peu d’histoire de l’Eglise, au travers de laquelle je vous ai conduit. Et nous pouvons tous apprendre de cette histoire de l’Eglise. Nous pouvons comprendre pourquoi faisons-nous ce que nous faisons aujourd’hui  ? Car si nous regardons tout le décor, la boîte autour de la Vie, lorsque nous regardons le bâtiment d’église, ils n’avaient pas un bâtiment spécifique comme nous en avons aujourd’hui, ils n’avaient pas de culte dominical comme nous l’avons, ils n’avaient pas d’adoration le dimanche comme nous avons où tout se ressemble comme dans une boîte. Ils n’avaient pas cela.
Et beaucoup de choses ont changé pendant l’Eglise catholique  : Nous avons le bâtiment  ; nous avons le prêtre, nous avons le culte dominical avec l’adoration du dimanche dans l’ordre. Ceci a changé.

Et finalement l’Eglise luthérienne ressemble à  l’Eglise catholique. Et toutes les autres Eglises ressemblent à  l’Eglise luthérienne.

Eux ont le culte le samedi, mais sinon c’est  : Culte dominical, Bâtiment d’église… Tout se ressemble d’une façon ou d’une autre et si vous voyagez dans le monde, presque toutes les églises se ressemblent. A chaque fois on a un pasteur qui se tient avec la Bible  :  »  Dans notre église on se base sur la Parole de Dieu seule  !  « . Ils disent cela mais ils ne connaissent pas tous les fondements lorsqu’il est question du décorum, du bâtiment, de la hiérarchie, des cultes.

Ce n’est pas la Bible, mais l’Eglise catholique à  partir des années 300. Et à  cause de cela, la Vie fût retirée des gens. Car nous sommes tous appelés à  servie Dieu. J’en parlerais la prochaine fois. Et si vous n’allez à  l’église que pour vous asseoir et écouter sans rien faire, quelque part vous mourrez lentement. Et c’est ce que nous voyons aujourd’hui. Car cette configuration n’est pas capable de produire des disciples.

Je voudrais vous donner un témoignage personnel. J’ai été sauvé dans une de ces boîtes. J’allais à  l’église, je regardais autour de moi et je pensais  :

 »  C’est cela la vie chrétienne normale  « . Et moi, comme beaucoup d’autres avait un profond désir de servir Dieu. Et je me demandais  :  »  Comment puis-je servir Dieu  ?  Je ne peux pas chanter parce que je n’ai pas de voix…. Je veux prêcher mais je ne peux pas, car c’est pris par quelqu’un d’autre.  « 

Alors je suis devenu une sorte d’aide pour des choses pratiques, et c’était bien  ! Mais après quelques années, je désirais plus  : Je voulais prêcher parce que c’était la seule chose que je me voyais faire. Alors je demande à  mon ami  : «   Comment puis-je en venir à  prêcher  ?  «  Il a répondu  :  »  Tu peux commencer par le catéchisme, puis après quelques années, tu peux devenir responsable du groupe de jeunes quelques années, et ensuite tu pourras prêcher un dimanche par an. Et j’ai compté. Si je faisais tout selon ce système, cela me prendrait 5 ans avant de pouvoir prêcher un dimanche par an. Et cela m’a ouvert les yeux. Je regardais autour de moi… Et j’étais choqué  ! Parce que beaucoup étaient allés dans une école biblique et connaissaient Dieu, mais où était passée la Vie  ?

Maintenant ils venaient juste s’asseoir, mais pas servir, et rien ne se passait. J’ai vu que quelque chose clochait. A cause de ça, moi et mon épouse sommes allés dans une autre ville aider d’autres personnes à  implanter une église. Et à  cette époque nous étions jeunes, nous étions en feu, il n’y avait personne au-dessus de nous, donc nous étions libres de faire exactement ce que nous voulions. Et je me disais  :

 »  Maintenant nous sommes libres  ! Oui  !  « . Nous étions sur le point d’avoir notre premier culte dominical et on se demandait  :
 »  Qu’allons-nous faire  ?   »  »  Tu vas prêcher, oui, ça va être bien  !  « 
 »  Je vais conduire le culte.   »  »  Ouais  ! Wouahou  !   »  »  Nous voulons aussi collecter l’offrande  « 
 »  Mais nous ne voulons pas seulement collecter l’offrande et puis prêcher…  « 
 »  Et si je souhaitais la bienvenue, puis nous aurions quelque chants, puis les annonces et puis nous recueillerons l’offrande, ensuite quelques chants et puis tu prêcheras  ?  « 
 »  Ok  ! Faisons comme ça  !  « 

Et j’étais si content jusqu’à  ce que je lise le papier…  »  Cela n’a rien de différent  ! C’est exactement ce que nous venons de quitter  !  « . Et c’est ce que nous avons à  comprendre. J’avais quitté un endroit parce que je voulais faire des disciples, je voulais changer les choses. Il était facile de quitter la chose ancienne, mais plus difficile qu’elle me quitte…

Comme Moïse  : Ce ne fût pas difficile pour lui de faire sortir les Israélites d’Egypte, mais ce fût difficile de sortir l’Egypte des Israélites. Ils regardaient toujours au passé. J’ai été sauvé, j’allais à  l’église, et lorsque j’ai quitté cela et que je voulais construire quelque chose de nouveau, faire des disciples, qu’est-il arrivé  ? Je suis revenu au vieux modèle une fois de plus. J’ai fini avec un culte dominical avec  : Bienvenue, chants, informations, offrandes, chants, puis un prêche et puis on prend la communion. Cela ressemblait exactement à  ce d’où j’étais sorti  ! C’était très éloigné de la première Eglise  qui n’avait pas d’ordre comme ceci.

Mais bien des années plus tard, au Danemark, j’avais cet ordre là . Pourquoi  ? A cause de mon arrière-plan et à  cause de l’Eglise catholique. Cela a continué et nous faisons tous partie de ces traditions. Et mon histoire est que nous avons quitté cet endroit pour un autre endroit et à  chaque fois j’ai appris un peu plus, Mais il n’était pas facile de sortir de cette boîte et rompre avec la tradition. Mais finalement Dieu me donna un rêve et j’ai expérimenté la liberté.

Et lorsque j’ai expérimenté la liberté, beaucoup de choses ont changé. Donc nous avons déménagé et ce qui s’est passé, c’est que là -bas, Dieu nous a fait traverser un désert  : Nous avons perdu notre maison, notre argent, ma femme est tombée malade, elle était alitée…. Et je voulais mourir. C’était il y a 4 ans et j’étais prêt à  mourir. Je demandais  :  »  Dieu, où es-tu  ?!  « . Nous avons tout perdu à  cette époque  ! Mais quand nous avons tout perdu, nous avons trouvé Jésus  !

Et j’ai eu une période de 2 ans pendant laquelle je ne faisais partie d’aucune église. Alors j’ai pu regarder les choses de l’extérieur et j’ai pu commencer à  voir les choses d’une façon nouvelle. C’est comme si mes lunettes étaient tombées et j’ai vu les choses d’une nouvelle façon. Cela a créé une nouvelle vie pour moi. A une période où je jeûnais pour 40 jours, un jour Dieu me parla  :

–  »  Torben  »  

–  »  Quoi  ?   » –

 »  Va à  Nakskov  « . c’est une ville à  l’autre bout du Danemark. Je savais que c’était Dieu et je suis rentré à  la maison  :  »  Ooh nous allons à  Nakskov  !  « 

C’était si fort pour moi et nous sommes allés à  Nakskov.

Puis j’ai dit à  Dieu  :  »  Maintenant je suis là , que veux tu que je fasse  ?  « . Et j’ai prié plusieurs jours en attendant une réponse de Dieu. Il y avait une petite église baptiste et j’y ai parlé, j’ai un ami pasteur là -bas. Un type est venu vers moi et j’ai prié pour lui. Il avait un problème au genou et devait se faire opérer la semaine suivante. Dieu le guérit et il put monter et descendre les escaliers sans problème. Après le culte, il me dit  :

 »  Torben, je dois te parler.  « 
 »  Oui  ? Quoi  ?  « 
 »  Quand Dieu t’a-t’il parlé de Nakskov  ?  « 
 »  La première après-midi, après avoir prié dans les prés, vers 15h…. Pourquoi  ?  « 

Et il dit  :  »  Torben, c’est énorme. J’ai trouvé ton site web lundi et j’ai prié lundi, mardi et mercredi  :  »  Dieu, envoie Torben à  Nakskov afin qu’il prie pour moi et que je sois guéri.  « . Quand j’ai entendu ça, j’étais scotché. J’étais à  l’autre bout du Danemark à  prier, Dieu me dit  : «   Va là -bas.   » J’y vais parce que ce type a prié et il a été guérir. Et j’ai dit à  ma femme  :  »  Voilà , c’est ça que nous voulons  :  « . Nous voulons cette vie où nous sommes conduits par l’Esprit Saint.  « 

Depuis, j’ai des centaines de témoignages de la façon dont l’Esprit-Saint nous guide quotidiennement. Car lorsque j’ai commencé à  rompre avec ces boîtes de tradition  ; j’ai alors vu qui j’étais  : Je suis prêtre, je suis rempli du Saint-Esprit, je suis le Temple  ! Dieu peut m’utiliser tous les jours  ! Et cela m’a aidé à  revenir au Livre des Actes et chaque personne avec laquelle j’ai travaillé et que j’ai formé depuis a expérimenté la même chose.

Quand ils sortent de ces traditions et mentalités, ils commencent à  expérimenter la Vie dont il est question dans le Livre des Actes. Et beaucoup de mon enseignement provient de cette période de désert et nous avons perçu ces choses sous un jour nouveau. Et je voudrais dire que… J’aime l’Eglise, je ne suis pas contre l’Eglise mais je veux voir une réforme.

Quand Luther a commencé à  réformer L’Eglise catholique, ils ont dit de lui qu’il était envoyé par Satan pour détruire l’église. Mais nous savons aujourd’hui qu’il n’était pas contre l’Eglise, il voulait juste la réformer. Je ne suis pas non plus contre l’Eglise, je veux juste la réformer. Mais ma vision de l’Eglise est très différente des autres et j’ai parlé dans de nombreuses églises depuis  : pentecôtistes, baptistes, et dans des cadres très différents. Je peux y parler et je respecte. Mais je crois que si nous voulons être efficaces à  faire des disciples, nous devons regarder aux fondations. Nous devons changer ces fondations. Car tu ne vois pas si une église est saine par la quantité d’argent qu’ils ont. Tu ne vois pas si une église est bonne par le nombre de membres qu’ils ont, combien de gens viennent le dimanche. Tu ne vois pas d’après le nombre d’activités qu’à  cette église. Non. Ce n’est pas un critère parce que le dimanche tout le monde sourit et tout semble bien. Non, si tu veux voir tout ce qui est bon et sain, tu dois regarder les fruits. Font-ils des disciples  ? Est-ce que les gens aiment Jésus et le suivent, obéissent à  sa parole, en actes aussi.

Et nous parlons d’une vie avec Jésus non seulement le dimanche matin mais lundi, mardi, mercredi, jeudi, etc… Donc si vous voulez voir si une église est une bonne église, regardez ce que font les jeunes le vendredi soir. De quoi parlent les gens plus âgés le mercredi après-midi  ? Que font les gens lorsqu’ils sont ensemble  ? Est-ce la Parole de Dieu qui sort de leur bouche ou de mauvaises blagues  ? Je suis assez hardi dans ce que je fais aujourd’hui parce que je vois les fruits. Les gens deviennent disciples de Jésus et grandissent et je veux voir une réforme  ! Et je crois que beaucoup de prêtres veulent aussi voir cette réforme car je vois beaucoup de clercs étouffer à  l’intérieur de ce système.

Ils ont commencé parce qu’ils voulaient faire des disciples mais finissent avec  : culte du dimanche, réunion du mercredi, culte du dimanche… La Vie part et les gens ne grandissent plus. Ils sont tués, en quelque sorte.

J’ai également été prêtre  »  traditionnel   » et la Vie me quittait, c’était difficile. Mais en changeant tout ça, beaucoup de choses se sont passées. J’ai un livre à  ce sujet  :  »  The Last Reformation   » et j’encourage les gens à  lire ce livre. Si vous voulez avoir plus de détails, alors lise-le, vous pouvez l’acheter en e-book sur Amazon etc… Il y a un lien sur mon site www.lastreformation.com pour commander soit le e-book, soit le livre normal. Lisez-le, parce qu’il s’y trouve un peu de cette histoire et cela vous expliquera ce que nous faisons.

Le problème n’est pas seulement le cadre de l’église mais également la théologie. L’Eglise catholique a perdu beaucoup de choses, puis sont  venus la justification par la foi, puis le baptême des croyants, la sanctification, le baptême du Saint-Esprit et ainsi de suite. Mais Dieu n’a pas créé ces vérités pour que les gens s’enferment avec cette vérité. Et beaucoup, spécialement dans un pays luthérien comme le Danemark disent  :

 »  Nous sommes luthériens, nous n’avons pas besoin du Saint-Esprit, parce que nous avons tout dans l’église luthérienne  !  « 

Mais ça ne se passe pas comme ça car tout est une vérité  ! Et je ne dis pas que la dernière chose est la meilleure car l’Eglise baptiste a beaucoup à  apprendre des méthodistes quand il est question de la sanctification par la foi et de la sainteté. Donc je ne dis pas que celle-ci est la meilleure, non. Je crois que ce que nous allons voir, c’est la collusion de chaque vérité, mais pas par l’unification de toutes ces grandes dénominations, non  ! Car on ne peut pas faire cela. Et nous voyons déjà  un faux réveil survenir où nombre d’Eglises veulent s’appuyer une fois de plus sur l’Eglise catholique. Je suis choqué de voir comment le clerc pentecôtiste commence à  s’appuyer sur l’Eglise catholique et la période des pères comme ils l’appellent.

Ne revenez pas à  ces traditions  ! Revenez à  la Bible  ! Au Livre des Actes plutôt qu’à  ça  !

Mais quelque part ils s’appuient sur l’Eglise catholique et cela donne le faux réveil que l’on voit paraître maintenant. Vous verrez que cela va croître dans les années à  venir.

Mais le vrai réveil, c’est que les gens vont sortir de ces boîtes et qu’elles vont finir par s’effondrer. Alors nous serons unis comme un seul peuple.

Et si vous rencontrez des gens dans la rue ou chez eux, il n’est pas écrit  »  Pentecôtiste   » ou  »  Baptiste   » sur leur front, non  ! Tu es juste un disciple de Jésus. Et je crois que c’est ce que Dieu veut que nous fassions  : nous unir comme un seul peuple afin que nous puissions apprendre et faire les choses bien. Car tu peux avoir une vérité, mais si tu n’as pas les autres vérités, alors tu n’es pas dans le vrai. Oui tu es justifié par la foi  ! Mais Jésus n’a pas dit  :  »  Sortez et faites des gens justifiés   » Non. Il a dit  :  »  Allez, faites des disciples afin qu’ils m’obéissent et pour lui obéir, nous devons aussi enterrer l’ancienne vie, nous devons aussi vivre une vie sainte et nous concentrer sur la vie éternelle. Nous avons besoin du Saint-Esprit, nous avons besoin des dons. Donc chaque chose est importante quand il s’agit d’être un disciple et suivre Jésus.

Je veux donner un exemple de combien la théologie peut être mauvaise. Si je prends dix enfants de dix ans et que je leur donne une Bible et que je leur demande de lire les évangiles et le Livre des Actes. Puis je leur demande  : Quand est-ce qu’une personne doit se faire baptiser  ?

– Le premier dimanche après qu’ils soient venus à  la foi  ?
– Après qu’ils aient reçu des enseignements pendant plusieurs mois dans l’église  ?
– Ou après plusieurs années lorsqu’ils se sentent prêts à  être baptisés  ?

Si les enfants ont lu le Livre des Actes, ils me regarderont et diront  :

 »  Rien de tout ça  ! Immédiatement, le jour même.  « 

Pourquoi  ? Parce que c’est tellement clair  ! C’est tellement évident que des enfants de dix ans peuvent voir que dans Actes, tout ceux qui vinrent à  la foi ont été baptisés le jour même. Tous  !

 »  Repentez-vous, faites-vous baptiser et recevez le Saint-Esprit  « .

C’était le commencement à  cette époque. Et c’était évident pour ces enfants  ! Mais si je prenais 5 personnes très intelligentes de chaque dénomination qui peuvent lire l’hébreu et le grec et qui ont étudié la théologie pendant plusieurs années et que je leur posais la même question  :  »  Quand une personne doit-elle être baptisée  ?  « , ils vont me donner 5 réponses différentes, suivant l’endroit où ils ont étudié. Et aucune de ces réponses sera la vérité. Car lesquels baptisent le jour même  ? Aucun  ! Pourquoi  ? Car cela n’est pas conforme à  leurs boîtes.

Donc nous avons rendu la Parole de Dieu impuissante à  cause de notre religion, à  cause de nos traditions.

Car dans ces dénominations d’église, cela ne cadre pas que l’on baptise le jour même car nous voulons que cela se fasse à  l’église et que ce soit organisé. Et à  cause de cela, nous perdons la puissance, nous perdons la Vie  ! Car Dieu ne confirme pas nos traditions, il confirme sa Parole.

J’ai fait l’expérience du baptême le jour même, pendant lequel le Saint-Esprit tombe sur les gens et ils se mettent à  parler en langues sans que personne ne prie pour eux. Pourquoi  ?     Parce que Dieu aime ça  ! Dieu aime sa Parole  ! Dieu aime quand nous l’honorons, lui obéissons et faisons ce qu’il nous a demandé, et pas ce que nos traditions nous disent de faire.

Donc ces personnes intelligentes, qui peuvent lire le grec et l’hébreu ne peuvent pas voir ce que dit la Parole, mais un enfant de dix ans peut voir. Et nous pensons souvent que tout est question de tradition, de connaissance et d’enseignement. Aujourd’hui, beaucoup de gens dans les églises pensent  :  »  Oh, si je veux servir Dieu, je dois aller dans une école biblique  !  « 

Faux  ! Honnêtement, c’est faux  ! Dans le Livre des Actes, allaient-ils à  l’école biblique  ? Non  ! Connaissaient-ils Jésus  ? Oui  ! Avaient-ils beaucoup de connaissance  ? Oui  ! Mais par le fait d’être ensemble avec Lui, pas en étudiant à  l’école.

Je ne dis pas que l’école biblique est nécessairement mauvaise, mais le problème, c’est que lorsque tu as fini avec l’école, tu lis la Bible avec des lunettes différentes. Par exemple si je rencontre une personne qui a étudié la théologie, je peux dire ce que croit cette personne, sans même parler avec elle. J’ai juste à  savoir où il a étudié. S’il a étudié dans l’Eglise luthérienne  :  »  Oh, tu crois ceci et cela…  « . Dans l’Eglise méthodiste  :  »  Tu crois ceci et cela…  « . Dans l’Eglise baptiste  :  »  Tu crois ceci et cela…  « . Vous comprenez  ?

Lorsque nous sommes sauvés, nous évoluons dans une certaine dénomination, un certain cadre ecclésial. Et souvent on pense que là  où nous avons grandi se trouve la seule vérité car tout ce que nous voyons nous semble être la vérité. Et bien sûr, nous avons autour de nous des gens intelligents qui connaissent la Bible bien mieux que nous et donc ce doit être la vérité  !

Mais nous oublions que tous ont des gens intelligents qui connaissent la Bible et chacun croit que ce qu’il fait est la vérité. Mais très souvent on ne peut pas voir, car nous lisons à  travers ces lunettes. J’ai des amis dans le ministère luthérien, très intelligents sur plein de choses, mais lorsqu’on en vient au baptême, ils ne peuvent pas voir. Et quand je lis ce qu’ils disent, je me dis…  »   Si j’étais enseignant et qu’ils faisaient cela comme un devoir, ils recevraient vraiment une mauvaise note  ! Pourquoi  ?   »  Car leur théologie est vraiment mauvaise quand on aborde cette question. Sur d’autres points ils sont très forts, mais sur cette question très mauvais. Mais ils ne peuvent le voir…. A cause de leurs lunettes. Ou ils ont peur de le voir, car si soudainement ils voient et changent leur point de vue sur le baptême, par exemple. Alors ils perdront leur travail, leurs amis, leur argent. Ils perdront tout  ! Parce que subitement ils ne sont plus conformes à  la boîte. C’est souvent le problème qui nous empêche de recevoir la vraie théologie et d’apprendre à  connaître Dieu.

Nos boîtes  !…

Si ce n’était pas un problème de boîte, nous verrions souvent des prêtres devenir baptistes ou des baptistes devenir pentecôtistes. Mais voit-on souvent cela  ? Pas souvent non. La plupart du temps, le cadre d’église dans lequel vous avez été sauvé, et dans lequel vous avez grandi, vous y resterez toute votre vie. Et vous vous trouvez chanceux, parce que vous avez grandi dans la bonne dénomination qui a la vérité et la vérité seulement  ! Je pense qu’aucune ne détient la vérité seule. Je crois que nous devons prendre un peu de la vérité de chacune d’elles avant de recevoir la vérité.

Donc il ne s’agit pas tant de théologie, il s’agit de se débarrasser de vos lunettes. Et je ne veux pas discuter théologie avec les gens. J’ai fait cela avant, mais je ne veux pas perdre mon temps à  discuter. Je veux utiliser mon temps pour former et instruire comme ça, pour que les gens puissent se débarrasser de leurs lunettes et commencent à  lire la Bible par eux-même, avec le Saint-Esprit pour les enseigner. Car en faisant cela, soudain vous voyez des choses que vous n’aviez pas vues avant. Maintenant vous voyez pourquoi mon site web s’appelle  »  La Dernière Reforme  « .

Le système catholique doit tomber et Dieu nous unira avant la parousie.  »   La Dernière Réforme   »   C’est le nom de mon livre, c’est le nom du site web et c’est à  peu près les enseignements que vous avez reçus ici. Je crois que nous nous trouvons face à  la dernière réforme parce que Dieu, pendant cette longue période, a construit son Eglise.

Il nous demande d’enlever nos lunettes. Il veut que l’on se défasse de nos fondations erronées pour revenir à  la simple, mais puissante Vie, comme dans le Livre des Actes.

Comme les Hollandais qui voulaient apprendre à  guérir les malades  : Je ne leur ai pas donné beaucoup d’enseignement. Nous avons pris le café, parlé de Jésus et de plein d’autres choses et je les ai emmené dans la rue, comme je l’ai fait pour beaucoup d’autres, et en vingt minutes, ils ont prié pour des malades qui ont été guéris. Cela n’a pas requis beaucoup d’enseignement.

Si nous montrons la Vie et formons de la façon dont Jésus l’a fait, nous serons vraiment efficaces. Et c’est ce que je veux faire avec vous pendant ces 20 prochaines leçons. Je vais vous ramener, pas à  pas, à  la Vie dont il est question dans le Livre des Actes. Beaucoup de chrétiens me demandent  : «   Que dois-je faire  ? Et ceci  ? Et cela  ?  « . Et je dis  : Relax  ! Un pas après l’autre, vous comprendrez plus tard. Mais ce que je veux que vous fassiez avant la prochaine leçon  : Je veux que vous preniez la Bible, et que vous lisiez le Livre des Actes, et en lisant, observez l’Eglise à  l’intérieur et dites-vous  :  »  C’est la vie chrétienne normale  !  « .

Essayez d’oublier le cadre ecclésial dans lequel vous êtes. Essayez d’oublier ce que vous voyez autour de vous. Et arrêtez de penser que c’est normal.

La Parole de Dieu, Le Livre des Actes, est la vie chrétienne normale. Alors lisez le Livre des Actes. Et si vous voulez plus, commandez mon livre  »  the Last Reformation  « . Je pense qu’il serait bien que vous puissiez vous le procurer, cela peut vous être d’un grand bénéfice. Je suis impatient de vous retrouver la semaine prochaine. Je vais dessiner et vous parler un peu plus du système et de la prêtrise universelle, pour vous aider à  créer une plate-forme sur laquelle vous pourrez grandir. Car en occident, nous avons construit un christianisme complètement centré sur la connaissance. En réalité il ne s’agit pas de connaissance, il s’agit de connaître et de faire  ! Et on pense souvent  :  »  J’ai besoin de plus de théologie, plus d’éducation…   » Mais si vous regardez les gens qui ont étudié la théologie, plus ils ont étudié, moins ils sont utiles au Royaume de Dieu. Quand il est question de croissance, chasser un démon, guérir les malades, écouter la voix de Dieu en étant conduits par le Saint-Esprit. Car la théologie remplace une simple obéissance pratique à  la Parole de Dieu.

Ce que j’ai fait avec ce couple est tellement réformateur, tellement nouveau, que leur vie a complètement changé et cela a pris seulement vingt minutes. C’est tellement extraordinaire mais tellement simple  ! Nous avons juste mis en pratique Luc 10  :9
 »  Sortez, guérissez les malades, prêchez l’évangile  « . Ok, faisons-le  ! Mais souvent on en fait de la théologie au lieu d’obéir simplement. Nous avons besoin d’une plate-forme. Nous devons comprendre que Jésus veut faire partie de notre vie quotidienne. Oui  ! Et j’en parlerai la semaine prochaine. Que Dieu vous bénisse  ! A la semaine prochaine, bye bye  !

Note  : La leçon 1 a été mise en ligne le 9 octobre 2015 et la leçon 20 le 11 novembre  2015


Déjà  publiés

Sortez de la boîte  ! Leçon 1  – Pioneer School

CONNAISSANCE ET OBÉISSANCE, leçon 4 – Pioneer school

Réforme du système de l’église – Leçon 17- Pioneer School

Le livre des Actes – Leçon N ° 3 – Pioneer school